learning to become a hero × feat. Lydia
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
learning to become a hero × feat. Lydia
Willow C. Saunders
Children of Raziel
Willow C. Saunders
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Breanna & Cara & Maia
♦ Runes : 293
♦ Messages : 243
♦ Date d'inscription : 14/07/2017
♦ Everything and anything : Believers, look up - take courage. The angels are nearer than you think.
learning to become a hero × feat. Lydia Tumblr_n8wf5jqdyQ1rys67xo1_r2_250
Wings, afar. My eyes do not want to believe what I already know. Angels. They are closer than what I thought possible, and their harp seem to illuminate my soul.
learning to become a hero × feat. Lydia Tumblr_o4bshajHFE1rbw50xo9_r1_250

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: learning to become a hero × feat. Lydia ♦ Lun 26 Mar - 0:03
learning to become a heroLydia & WillowJe continuais à avoir des préjugés sur les gens autour de moi. Je les regardais avec un certain dédain, préférant juste ne pas m’associer au reste et m’occuper de mes propres problèmes. Oh, Clary ne devait pas être très contente de ma décision, ni même Tessa Gray. Autant l’une que l’autre voulait que je puisse arrêter d’être si têtue et que je me bouge, à parler avec les autres, expandre mon cercle d’amis et trouver ma place parmi eux. Après tout, j’en faisais partis. J’étais tout autant néphilim que n’importe qui ici. Il me fallait, un jour ou l’autre clore ce chapitre et passer à la prochaine étape, sachant parfaitement qu’au bout du chemin, je n’aurais pas nécessairement la possibilité de retourner à une vie normale. La peur que j’eusse de trop me sentir à ma place et d’en oublier le reste. Ne voulant jamais laisser ma famille derrière moi, vu les sacrifices qu’ils firent en mon nom. Non, ils ne découvriraient sans doute jamais ce qu’il se passait avec moi, en ce moment. Mais une chose était sûre, je voulais qu’ils soient fiers de moi. Et si cela se faisait via les shadowhunters, eh bien, soit! Je ferais avec. De toute façon, ce n’est pas comme si j’avais le choix, maintenant.

Tout débuterait par un changement d’attitudes et d’habitudes. Pour cela, le premier pas vers la bonne direction était de me lever tôt et d’aller faire un tour dans la salle d’entraînement. Oh, horrible lieu qui empestait la sueur et qui me donnait déjà la sensation de courbatures avant-même de commencer à bouger. Allez, ma vieille! Il faut bien débuter quelque part. Je m’étais promis de ne pas faire marche-arrière, de ne plus fuir comme je le faisais avant. Avec beaucoup d’encouragements silencieux, je fis mon chemin jusqu’aux tapis installés un peu partout et commençais par un peu d’étirements. Puis, je cherchais dans les armes disponibles, probablement celles qui ne sont pas dangereuses pour des débutantes comme moi. Un bâton, très long. Le prof nous en avait parlé, avait même dit le nom, mais je ne m’en souvenais plus. Peu importe, mon but n’était pas d’écrire un rapport là-dessus. Je l’agrippais, pris une grande inspiration, avant de débuter une séquence de mouvements. Lentement d’abord, je pris un peu de vitesse avec les minutes. Je gagnais surtout en confiance, et je crus sincèrement, à ce moment précis, que tout irait bien. Mais bien sûr, la fanfaronne que je suis ne pouvais passer 5 minutes sans un faux pas, et je me retrouvais bientôt par terre, le bâton à quelques mètres de moi. Fâchée … non, irritée au maximum. Je frappais le sol, de mon poing, avant de me lever, d’agripper le bâton, et de l’envoyer au fond de la pièce. « Quelle vraie merde! » Heureusement que j’étais seule, dans la place. Autrement, on m’aurait regardé de façon bizarre … choquée aussi. Mais à force de parler un peu trop fort, on me remarquerait certainement. « Bat-moi, entraîne-toi, lâche pas, c’est facile à dire, vous êtes tous des foutus pros! » Je continuais de parler dans le vide, me défoulant sans l’aide d’une pointe d’alcool. C’était une première, pour moi. « Pourquoi est-ce que personne comprend que j’suis pas faite pour ça ? Je ne suis pas une guerrière. » Je fracassais mon poing gauche sur un punching ball, non loin. Bon oui, ce qui sortais de ma bouche allait en contre-sens de ce que je faisais. Mais je refusais de croire que cela pouvait un jour être moi. Je voguais toujours en contre-courant, c’était habituel chez moi. « Allez tous vous faire foutre! » Dernier coup, puis je pris place par terre, à reprendre mon souffle. Amara avait peut-être raison, finalement. C’était dans mon sang, j’avais plus de force que je ne croyais. Autrement, le sac accroché au plafond n’aurait pas bougé d’un centimètre. Là, il semblait légèrement se balancer, ce qui était du progrès. Étais-je vraiment … l’une des leurs, en fin de compte ?
© Crimson Day



how to grow and to change — she's got that whole purpose driven warrior princess save the world type vibe. ;;

learning to become a hero × feat. Lydia Cjq4learning to become a hero × feat. Lydia Tj71
Revenir en haut Aller en bas
 
learning to become a hero × feat. Lydia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hero system
» Lydia ϟ Quand mille personnes prennent la route, il en faut une pour prendre la tête.
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» BLAKE & FAME ▷ Do you wanna be my hero ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: