Huh, hello girl ?
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Huh, hello girl ?
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 30
♦ Messages : 158
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Huh, hello girl ? ♦ Dim 15 Avr - 19:16
Huh, hello girl ?Tessa & LuanLa première fois que Luan s'était fait casser la gueule, c'était dans la ruelle à côté de la chaufferie d'une ancienne boîte de nuit. Il avait alors onze ans.

C'était toujours la même odeur. Le métal rouillé, les cigarettes et le sang. La douleur, elle, était différente à chaque fois. Luan roula sur son flanc et son dos heurta le mur alors que son adversaire venait de le propulser avec une force surhumaine que les agresseurs de ses onze ans ne possédaient pas. « 'Chié... » grommela t-il, sa respiration heurtant sa gorge et se transformant en un râle pénible alors qu'elle quittait ses lèvres.

Quand il était venu voler les plans du bâtiment qu'il comptait infiltrer avec Megan, le renard s'était attendu à une légère résistance. Des négociations enflammées s'il se faisait coincer, voir un combat rustique mano à mano, mais certainement pas à allécher l’appétit de deux saloperies de vampires une fois les plans en poches et qu'il se croyait en sécurité dans une rue sombre et crasseuse pour rentrer en catimini chez lui.

Alors qu'il avait brillamment réussi son larcin, Dame Poisse venait de lui faire un croche patte qui l'avait expédié tout droit dans une merde noire. Bin voyons...

Il se redressa. Un long grognement roula au fond de sa cage thoracique, comme celui d'un chien qui se prépare à l'attaque. « J'savais bien que t'avais un truc spécial. » ronronna l'un des vampires, tout fier de lui. L'autre se léchait d'avance les babines – à l'idée sans doute de goûter une nouvelle variante d'hémoglobine. S'il n'était pas en train d'évaluer ses chances de survie, Luan aurait roulé des yeux en exaspération. « Ah, ta gueule. »

S'il se changeait en renard, il avait une chance de se carapater. Tic et Tac voyaient juste en lui une proie solitaire et lui avaient fondus sur le coin du museau ensemble. En dehors de ça, ils n'avaient pas l'air bien vifs et lui... et bien il n'avait pas crever là aux mains de deux abrutis.

Le renard sentait le sang glisser le long de sa joue, là où sa tête avait heurté le mur la première fois. Tout griffes et crocs dehors, il espérait faire assez le show pour détourner l'attention de ses assaillants de la sortie qu'il allait emprunter d'une seconde à l'autre. « T'es pas un loup-garou. » remarqua le plus bavard des deux, manifestement intrigué. « Si tu nous disais ce que t'es avant de crever ? »

« C'est que... j'suis un garçon timide. » railla Luan. Il n'attendait plus qu'une chose : l'assaut. Ils l'attaquaient, il se cassait juste avant qu'ils ne l'atteignent. Simple et efficace. Ne restait plus qu'à saisir à deux mains l'occasion d'être désagréable pour les pousser à l'action. « Bon, tu te bouges le cul pour qu'on en finisse, ducon ? »

C'est là qu'un silhouette féminine se profila au beau milieu du jeu de quilles. Luan perdit l'intense focalisation que nécessitait son timing ultra serré. En une seconde, une main implacable enserra son cou et le plaqua brutalement contre le mur....

Et merde...
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Huh, hello girl ? ♦ Jeu 19 Avr - 12:20


     

Luan
&
Tessa
Huh, hello girl ?
Tessa se sentait relativement épuisée après sa journée de travail à l’Institut. Son but premier ? Rentrer chez elle, se préparer un bon thé, et rejoindre les bras de Morphée jusqu’au lendemain matin. C’était plutôt un bon programme en soit, surtout que le temps new-yorkais actuel ne donnait pas tellement envie à la sorcière de trainasser un peu dans les rues de la ville. L’été arrivait, doucement, mais il n’était clairement pas encore là, malheureusement. Ou heureusement, tout dépendait du point de vue, et de l’endroit où l’on se trouvait. La brune avait elle-même passée la majorité de sa vie à Londres qui n’avait clairement pas le même climat qu’ici. Et puis, Idris… C’était un endroit à part, autant grâce à Alicante et ses tours de verres que grâce au climat et à la nature aux alentours. Et elle ne penserait pas que l’endroit finirait par lui manquer en réalité. Même si sa vie à New York, pour l’instant, lui plaisait bien. Si on en oubliait les raisons principales de sa venue à la base. Ça aussi, mieux valait ne pas y penser.

Les rues étaient plutôt calmes, jusqu’à chez elle, en général. Surtout qu’à cette heure-ci, même si New York était la ville qui ne dormait jamais, la plupart des rues de ce quartier étaient complètement désertes et endormies. Autant dire que le moindre petit bruit se répercutait dans ce silence presque fantomatique. Et c’était justement ce qu’il venait de se produire. Un bruit sourd, comme lorsque quelqu’un tombe, ou se prend un mur. Un bruit plus qu’inhabituel donc, qui avait clairement attiré son attention. Et aussi sa curiosité. Sans parler qu’elle n’avait clairement pas peur de se faire agresser, au vu de son statut. Déjà, elle était une sorcière, donc les Terrestres étaient complètement inoffensifs pour elle. Mais en plus de cela, elle dirigeait l’Institut de New York. Donc les Créatures Obscures ne risqueraient pas de la contrarier, même si elle n’était clairement pas appréciée de tous. Etre à moitié sorcière et à moitié Nephilim n’était pas facile tous les jours, mais elle avait fini par s’y faire.

Et en entrant dans la ruelle, elle eut la mauvaise surprise de découvrir deux vampires qui s’attaquaient à un jeune homme seul, et sans défense. Même si elle sentait qu’il n’était pas humain, elle pouvait aussi voir qu’il était très jeune. Autant dire que ce n’était pas du tout fairplay. Elle s’éclaircit alors la voix, jusqu’à ce que les deux suceurs de sang se tourne vers elle, une certaine surprise dans le regard. « Une infraction des Accords, l’Enclave sera ravie que j’ouvre une enquête à ce sujet messieurs. » Ni une ni deux, à peine sa phrase fut-elle prononcée que les deux Créatures prirent la fuite, laissant tomber ce pauvre jeune homme au sol, blessé, et qui devait bien avoir eu une grande frayeur. Les Créatures Obscures avaient beau avoir leur fierté, elles craignaient quand même les conséquences de leurs actes criminels, si ça tombait dans les oreilles de l’Enclave. Tessa s’approcha alors doucement du brun, loin étant son intention de lui faire peur, elle voulait simplement l’aider, comme toujours. « Laissez-moi voir votre blessure, je peux vous la soigner. » Côté pratique d’être en partie sorcière. Il lui suffisait d’un claquement de doigt pour guérir les blessures superficielles. Mais elle n’allait pas imposer son aide non plus, elle laissait toujours un point d’honneur à laisser le choix aux gens. Sauf cas extrême hein, mais là, ça n’en était pas un en soit.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 30
♦ Messages : 158
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Huh, hello girl ? ♦ Ven 27 Avr - 14:25
Huh, hello girl ?Tessa & LuanLuan avait terriblement mal au cul.

Okay au stade où il en était, il n'était plus à une douleur postérieure près. C'est juste que... il n'était pas censé être mort ? Le renard restait intimement persuadé que la mort avait ça de bien qu'elle préservait du mal au cul. Toujours en vie donc...

Plus ou moins dans les vapes, Luan établit un rapide bilan. Il était accroupi au sol et il s'arrachait la gorge pour avaler ses premières gorgées d'air depuis que l'autre connard l'avait saisi par le cou. Connard qui s'était carapaté avec son pote – c'est là qu'il avait loupé des infos parce qu'il avait préféré se focaliser sur des choses plus essentielles, comme respirer par exemple – l'avait relâché et laissé retomber sur ses fesses dans le processus. Mal au cul, analysé.

Ce mystère levé et sa toux calmé, le renard cligna des yeux sur une paire de jambes s’avançant vers lui. Son corps, par réflexe défensif, n'avait pas rangé les crocs ni les griffes. Tout à coup, il darda la nouvelle arrivante de ses prunelles mordorées, tous ses muscles tendus, à l'affût. « Laissez-moi voir votre blessure, je peux vous la soigner. »  proposa t-elle, avec une infinie douceur, comme face à un animal qu'on ne veut pas effrayer. Luan secoua la tête, se redressa en s'aidant du mur derrière lui. « C'est toi qui... » grommela t-il en réalisant que la fin de la phrase manquait. Il se massa sa gorge encore douloureuse. Il y allait avoir des traces à cet endroit. Pas que là d'ailleurs mais c'est en voyant celles ci en premier que sa meute allait lui tomber dessus, le soumettre à la question et s'inquiéter follement de ce que le renard avait encore bien pu foutre pour réussir à se mettre dans un tel guêpier.

Un soupir d'avance emmerdé agita son souffle déjà erratique. « M'appelle Luan. » Il s’éclaircit la gorge. « Merci pour le coup de main. » Son apparence était redevenue cent pour cent humaine. « Tu leur as juste... demandé de dégager et ils sont partis ? » Il lâcha un sifflement admiratif. « J'appelle ça du charisme. » Il n'avait cependant pas approché pour se faire soigner. Son aversion pour son propre don de guérison le rendait trop méfiant vis à vis des dons, sans doute moins malsains pourtant, des autres. « J'abuse si je demande à qui j'ai affaire avant de te laisser user de ton mojo sur moi ? »

Elle ne dégageait aucune odeur caractéristique. Le radar de Luan se limitait aux créatures animales ou à celle à moitié mortes comme les vampires. Détecter la magie, c'était hors de son champ de compétence. Sa sauveuse ne dégageait que de la bienveillance à son égard, et si elle avait le pouvoir de faire dégager deux vampires sans user d'un quelconque pouvoir, elle devait se foutre éperdument d'un renard qui n'avait rien demandé à personne. Non Luan ne se sentait pas en danger, sa méfiance se dénouait même au fil des secondes. En revanche il était curieux et admiratif. Trop pour s'en aller sans demander son reste.
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Huh, hello girl ? ♦ Dim 29 Avr - 17:34


     

Luan
&
Tessa
Huh, hello girl ?
Il y avait bien longtemps que Tessa n’était pas tombée sur une altercation de ce style. Les Accords et les lois générales du Monde Obscures empêchaient la plupart du temps les gens à se résoudre à de telles pratiques. Et il n’avait d’ailleurs fallut qu’une parole de la part de la sorcière pour faire fuir les deux assaillants qui s’en étaient pris à cette pauvre créature. Peut-être savaient-ils qui elle était, peut-être l’ignoraient-ils, en tout cas, à partir du moment où le mot Enclave avait été prononcés, ils avaient pris leurs jambes à leur cou, et la jolie brune avait pu s’avancer vers la personne agressée pour lui venir en aide. Sans l’effrayer pour autant, ou du moins, en espérant ne pas le faire, même si en général, elle attirait assez confiance. Son mari lui avait toujours dit qu’elle possédait une sorte d’aura qui retirait toute méfiance à son égard. Et sa douceur de manière générale devait aussi pas mal aider.

Elle ne s’était d’ailleurs pas complètement approchée du brun qui était au sol avant de se mettre à sa hauteur, établissant comme une distance de sécurité entre eux, ne voulant pas s’immiscer dans son espace vitale sans son autorisation. Surtout que Tesse pouvait très clairement constater qu’il n’était pas en danger de mort, même si ses blessures le faisaient souffrir. Elle lui avait d’ailleurs proposer son aide, ses pouvoirs, indirectement, pour le soigner, alors qu’il n’avait toujours pas reprit ses esprits. Elle se redressa pratiquement en même temps que lui, beaucoup plus doucement alors qu’il essayait de récupérer son souffle, ainsi que sa voix. « D’une certaine façon, oui. Menacer quelqu’un de rapporter ses méfaits à l’Enclave est plutôt efficace dans ce genre de cas, cela n’a rien à voir avec le charisme. » Même si la brune était bien consciente d’en avoir, d’une certaine façon, elle était beaucoup trop modeste pour l’admettre à voix haute. Elle avait toujours été beaucoup trop modeste de toute manière. Une chose qu’elle n’avait pas transmise à ses enfants, ni au reste de sa descendance, vu que les Herondale n’étaient pas tellement connus pour cela.

Mais le sujet ne se portait pas à sa famille pour l’instant. Ce jeune homme avait besoin de soin, et c’était bien naturellement que Tessa s’était proposée pour les lui prodiguer. Elle comprenait d’ailleurs la méfiance du jeune… Louveteau, du coup ? Elle ne savait pas trop ce qu’il était, en réalité. Et pourtant, elle avait une certaine expérience de ce côté-là. Après plusieurs vies d’existence, la brune était capable de reconnaître les différentes races de Créatures Obscures d’un seul coup d’œil, et c’était bien la première fois qu’elle se retrouvait face à un mur de questions. De quoi l’intriguer davantage. « Je m’appelle Tessa Gray. Je suis la directrice de l’Institut de New York, et aussi une sorcière. Mes pouvoirs peuvent vous soigner. Enfin, si vous le permettez, bien sûr. » Elle ne forçait jamais les gens à rien du tout. Même si ça lui brisait le cœur de laisser une âme en peine, elle savait très bien que les gens avaient toujours une raison pour refuser de l’aide. Elle-même n’en avait pas acceptée à la mort de son mari, pas même de la part de ses enfants, tout simplement parce qu’elle pensait avoir à traverser cette épreuve toute seule. Peut-être avait-elle tort à l’époque, certainement même, mais sur l’instant, elle avait surtout voulu préserver son entourage de sa douleur. Et si elle devait le refaire aujourd’hui, elle n’hésiterait certainement pas.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 30
♦ Messages : 158
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Huh, hello girl ? ♦ Jeu 31 Mai - 1:42
Huh, hello girl ?Tessa & LuanDe la part de sa sauveuse, ça avait l'air rudement simple. Luan exhala un rire étranglé. « Ouais. » acquiesça t-il, un rien dubitatif. « J'suis pas certain que si c'était moi qui les avait menacé ils auraient réagi pareil. » Ouais, il était un poil cynique. Méfiant aussi, même si ce n'était pas envers la jolie brune qui lui faisait toujours face. Peut-être était-ce la rue qui l'avait rendu si sociable en surface tout en demeurant dur au mal à l'intérieur. Le renard étaient de ceux qui endurent en serrant les dents, se méfient des mains tendues et croient dur comme fer que cafeter – à l'Enclave comme à qui que ce soit d'autre – c'était s'assurer une réputation de balance.

Pas qu'il vivait encore dans la rue, alors dans le fond... peu importait. Il en était là, avec sa nouvelle connaissance, à se demander si elle lui faisait subir le même examen qu'il avait automatiquement eu envers elle. Si elle se demandait ce qu'il était. Il n'allait pas tellement pouvoir l'éclairer là dessus si elle demandait.

Elle ne demanda pas. Au lieu de ça, sa bienfaitrice se présenta. « Ravi de faire ta connaissance, Tessa. » Luan arqua un demi sourire. Une sorcière... comme Oliver. C'était une bonne chose, une bonne référence, qui le mettait en confiance. « J'aime bien les sorciers. » C'était peut-être idiot vu que... ça ne se basait sur rien – à part la fascination de Luan pour la magie qui le faisait toujours s'émerveiller comme un gosse. Okay ça ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas des méchants sorciers et tout le merdier, il le savait, c'était juste plus fort que lui. « Mais oublie le ''vous''. Ça me fait sentir quelqu'un d'important. Ce que j'suis pas. »

Contrairement à toi pensa t-il sans le formuler à haute voix. Pour ne pas la mettre mal à l'aise ou la laisser penser que ça le mettait mal à l'aise. Nope. Il gardait juste l'info sur sa fonction dans un coin de sa tête pour plus tard. « Je suis serveur. » ajouta t-il, des fois que son propre CV l’intéresse. Avant de se reprendre et de se passer une main derrière la nuque. « Ça en jette moins mais comme tu m'as dis... j'voulais te dire aussi. »

Côté pertinence de l'information on frôlait le ras des pâquerettes. Pour Luan, ça avait du sens. Du style donnant donnant, une info pour une info. L'un dans l'autre, son statut à elle expliquait pourquoi les deux sangsues avaient filé à l'anglaise – à l'américaine. Bref. Il considéra une nouvelle fois son offre de soigner ses blessures. « Okay. » lâcha le renard parce que l'air de rien, il aurait vendu sa jambe droite pour un anti douleur même s'il fallait le sniffer sur un couvercle de poubelle. « Je veux bien que tu me soignes... mais pas de coup fourré hein ? » ajouta t-il bien inutilement comme Tessa n'avait pas même tenté de l'approcher sans son consentement. « Je dois faire quelque chose de précis ? » questionna t-il comme si elle allait lui demander de chanter kumbaya en se tenant les mains. Tout à ses pensées, son regard tomba sur ses propres mains, puis il se souvint tout à coup. « Je sais pas si tu peux soigner ça. » fit-il en désignant les doigts manquants de sa main gauche. « Mais je préfère les garder comme ça. De toute façon c'est un vieux truc qui me fait plus mal depuis longtemps. »

Parce que cette blessure avait un sens, une signification dont il avait besoin au quotidien. Sa façon à lui de se souvenir de ce qu'il était, ou tout du moins de comment il s'était défini.
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Huh, hello girl ? ♦ Sam 23 Juin - 20:37




Luan
&
Tessa
Huh, hello girl ?
Tessa était trop modeste. Elle-même le savait, et malgré ses nombreuses vies déjà vécues, elle n’avait pas réussi à changer cette part d’elle-même. En réalité, c’était même devenue encore pire qu’avant. Elle ne s’estimait pas forcément plus intelligente ou cultivé que quelqu’un qui n’avait vécu qu’une seule vie et qui n’était pas immortel. Pour elle, tout le monde était sur le même piédestal, que ce soit les Créatures Obscures, les Terrestres, ou encore les Chasseurs d’Ombres. Le fait d’avoir fait partie des trois mondes devaient très certainement aider, même si le monde des Terrestres avaient bien changés depuis son adolescence. A son époque les téléphones, la télévision, toutes ces choses-là n’existaient pas. Le cinéma n’avait même pas encore vu le jour. Et elle ne savait pas réellement quoi en penser, en réalité. Elle n’était pas du tout technologique, elle n’arrivait pas à comprendre tout ça, et préférerait toujours les messages de feu ou diverses correspondances beaucoup plus anciennes. Mais elle comprenait que certaines personnes préfèrent l’instantanéité que pouvait proposer ce nouveau monde.

En tout cas, quand on parlait de l’Enclave, les Créatures Obscures savaient bien se cacher. Même s’ils crachaient sur le dos de cette politique qui n’était pas encore assez à leur avantage, la plupart d’entre eux savaient se tenir à carreau rien que par peur de finir exécuté, ou enfermé dans une cellule de la Cité des Os. Et franchement, si on donnait le choix à la jolie brune, elle demanderait directement l’exécution. Elle avait vu les effets que pouvaient avoir la Cité Silencieuse sur certaines personnes, et elle n’avait pas du tout envie de sombrer dans la folie pour l’éternité. C’était certainement la pire de toutes les punitions. « S’ils avaient pour intention de vous tuer, certainement pas. » Oui, elle était honnête. Ça faisait partie de ses principes depuis toujours, et ce n’était pas parce qu’elle dirigeait à présent un Institut que ce serait différent. Ça, c’était une chose que l’Inquisitrice savait d’ailleurs parfaitement. Et elle lui avait quand même offert ce poste, alors bon. C’était que ça ne devait pas forcément lui déplaire.

Après avoir aidé ce jeune homme, du moins à échapper à ses ravisseurs, Tessa s’était présentée, histoire de ne pas rester totalement dans le floue. Et puis, elle avait aussi pour intention de l’aider, au moins à soigner ses blessures, autant qu’il sache à qui il avait affaire non ? Et sa réponse la fit d’ailleurs bien sourire. « Je viens d’une autre époque. Le vous est pour moi une forme de politesse. Mais j’accepte de te tutoyer si tu préfères. » Il est vrai qu’aujourd’hui les formes de politesses peuvent paraître beaucoup moins présentes, ou tout du moins, beaucoup moins strictes. C’était une chose que la brune oubliait souvent, surtout après avoir passée près de vingt ans enfermée à Idris en tant que professeur, où tout le monde la vouvoyait constamment. Même les plus âgés, surtout parce qu’ils savaient qui elle était. « Il faudrait que tu me dises où tu travailles, que je vienne y déjeuner un jour. » Ça faisait une éternité en plus que Tessa n’avait pas mis les pieds dans un restaurant. Et en plus, elle ne connaissait pas New York. Enfin, elle ne connaissait plus New York serait un terme plus exacte. Les restaurants qu’elle fréquentait à l’époque avec sa tante et son frère ne devaient certainement plus exister à présent.

Mais manger n’était pas dans ses priorités immédiates. Soigner ce jeune loup par contre, ça l’était un peu plus. Même s’il était méfiant, mais c’était totalement compréhensible. Après tout, il ne la connaissait pas, et même si elle disait travailler pour l’Enclave et diriger un Institut, elle pouvait toujours mentir. Seuls les gens la connaissant pouvaient être certains qu’elle disait la vérité, vu qu’elle était piètre menteuse, en général. « Ne t’inquiète pas, je ne vais pas faire disparaître tes os. » Oui, elle faisait une petite référence à Harry Potter. Parce que oui, elle les avait vus. Les soirées à Alicante pouvaient être bien longues parfois. « Je peux, mais pas ici. Il me faut quelques petits ingrédients, mais je pense t’envoyer chez l’un de mes amis pour ça. » Bien sûr, elle pensait tout de suite à Magnus Bane, qui par miracle, vivait ici. Et qu’elle n’avait toujours pas revue depuis qu’elle était arrivée d’ailleurs. Mais il était clair qu’il saurait bien mieux s’occuper de ce problème de doigt qu’elle. « Ne bouge pas, ça ne va durer que quelques secondes. » Approchant ses mains du jeune homme, Tessa les stoppa à quelques millimètres de son corps, à hauteur de ses blessures, avant de se concentrer. L’avantage chez elle était qu’elle ne possédait pas de marque de sorciers à cause de sa capacité à la métamorphose. Ou à son côté Chasseur d’Ombres. En réalité, elle ne l’avait jamais vraiment su. Des étincelles dorées finirent par sortir de ses doigts alors que sa magie faisait effet, enveloppant le loup d’une chaleur douce, et réparant ses blessures. « Mieux ? » Il était possible que Tessa n’ai pas réussie à tout soigner si les blessures étaient plus importantes que ce qu’elle avait pu croire à la base. Mais au moins, le plus gros était réparé, d’une certaine façon.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 30
♦ Messages : 158
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Huh, hello girl ? ♦ Sam 30 Juin - 22:57
Huh, hello girl ?Tessa & LuanOuais donc, les deux suceurs de sang en voulaient certainement de trop près à ses jolies veines bien juteuse pour le laisser filer avec une bête menace de balançage à l'Enclave. Comme quoi, Tessa avait une réputation en plus du charisme qu'elle niait !

« Ouais je préfère. » approuva t-il avant de se mettre à la reluquer avec insistance. Elle venait d'un autre âge... Là comme ça, le renard s'imaginait l'époque des dinosaures, ou peut-être l'Antiquité plutôt. Il l'imaginait parfaitement, drapée dans une robe d'oracle grecque, ses longs cheveux tressés dans une coiffure compliquée comme on en voyait dans les films. Oui, sa culture en matière d'histoire était relativement faible, mais ça lui permettait au moins de se faire ses propres images quand il croisait une déesse grecque en personne. Oracle. Peu importe. « T'es quand même vachement belle pour une vieille. » Il entendit trop tard ses mots sortir de sa propre bouche. Et merde, avec ça il allait passer au mieux pour un vieux dragueur, au pire pour un goujat sans cervelle.

Il n'en n'avait pas beaucoup de la cervelle là tout de suite. Sauf qu'il avait totalement l'excuse d'avoir valdingué dans un mur ! « Pour une immortelle j'veux dire ! » se reprit t-il parce qu'une tarte dans la gueule aurait peut-être le mérite d'être divertissante mais que là tout de suite il avait bien assez mal comme ça. Il déglutit. Laissa échapper un « Ah. » quand la brunette proposa de le revoir là où il travaillait. « Pour déjeuner ça va être compliqué. Je travaille dans un bar de nuit dans le Queen's. Le Sunshine's, tu dois connaître. » Vu qu'elle avait tout l'air d'être connue comme le loup blanc dans le coin, il y avait de forte chance qu'elle connaisse. Peut-être même mieux que lui qui y travaillait. « Mais je serais ravi de t'offrir un verre. »

Ça y est, le numéro de dragueur continuait. « Pour te remercier d'avoir sauvé ma peau. » ajouta t-il avant qu'elle ne se sente obligée de lui coller un râteau préventif. Pas une seconde il n'imaginait qu'une fille de son envergure puisse s'intéresser à un type comme lui. A vrai dire, Luan était même agréablement surpris qu'elle envisage de le revoir. C'est donc plus détendu qu'il accepta les soins qu'elle lui proposait. « Si j'avais le choix je préférerai que tu sois ma talentueuse Hermione. » grimaça t-il à la référence. « Elle est quand même plus sexy que l'infirmière... et plus douée que l'autre nase ! »

Puis elle lui parla d'un ami à elle. Quelqu'un capable de soigner ses doigts. Luan arbora une expression indéchiffrable, comme si quelque chose venait tout juste de percuter son cerveau. Il ouvrit la bouche pour parler mais se ravisa comme Tessa approchait ses mains de lui. Avec émerveillement, Luan observa les étincelles jaillir de ses doigts, se diffuser dans tout son corps, enveloppant les blessures pour en apaiser la douleur dans une sensation de bien être qu'il n'avait encore jamais expérimenté. « Woah. » souffla t-il en bougeant ses membres auparavant douloureux. Il tâta l'arrière de son crâne désormais intact. « J'ai plus rien du tout ! » Il lui offrit un sourire reconnaissant. « T'es définitivement Hermione. En mieux. »

Dans son langage, ça voulait dire merci. Sans doute que ça lui viendrait à l'esprit de la remercier encore une fois, et de lui offrir un autre verre en passant. Il était juste trop fasciné par les dons merveilleux des sorciers. Et touché de la générosité de Tessa aussi. Une gentillesse dont il ne voulait pas abuser, parce qu'elle était trop rare dans le milieu sordide où Luan avait évolué, pour être prise à la légère. Toutefois... « T'as du en voir des choses si t'es directrice de l'institut de New York. » avança le jeune homme, nageant dans une eau trouble qu'il avait volontairement laissée loin derrière ses préoccupations quotidiennes durant à peu près toute sa vie. Il n'était pas certain de vouloir lever le voile sur ses questions ici, au milieu d'une ruelle merdique où il avait manqué de se faire boulotter. « T'as une secrétaire à laquelle je devrais demander si je voulais te revoir ? Ou t'es partante pour un verre nocturne ? »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Huh, hello girl ? ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Huh, hello girl ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: