Nothing but thieves
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nothing but thieves
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Nothing but thieves ♦ Dim 15 Avr - 15:44
Nothing but thievesLuan & MeganIl faisait nuit noire.

Le renard y voyait comme en plein jour. La lumière vacillante des néons venait percuter la fine membrane derrière les cellules photosensibles de ses yeux, réfléchissant la luminosité nécessaire à sa vision nocturne. Aux yeux des humains, ces prunelles ardentes étaient le seul élément distinguable du jeune homme. Ses mains fourrées dans ses poches, la capuche de son sweat rabattue sur son crâne. Aucun doute possible : Luan était sur un mauvais coup.

Sauf que... ce n'était pas tellement le cas ? Il n'y avait rien de mauvais à ce qu'il prévoyait de faire ce soir. C'était dangereux, ça oui. S'introduire dans un bâtiment de la mafia russe, c'était au mieux de la connerie, au pire l'expression d'un désir de mort planqué quelque part dans son cerveau malade. Pour Luan ? Ce n'était ni l'un ni l'autre. Il était là par loyauté. Ouais, lui le renard qui ne pensait qu'à sa gueule, il avait traîné sa carcasse dans ce plan foireux pour les beaux yeux de sa complice de toujours.

Megan. Ses sens au maximum de leur acuité, il percevait la basse fréquence de pas de la jeune femme frappant légèrement le sol à quelques dizaine de mètre en arrière de sa position. Elle le rejoignait là où il lui avait fixé rendez vous : dans un angle mort où ils finaliseraient les derniers préparatifs. Tout était prêt, et chacun avait son rôle. Luan déactivait les systèmes de sécurité, ils s'introduisaient ensemble, menaient leur cambriolage aussi discrètement qu'ils en avaient l'habitude, et s'il y avait du grabuge... Megan adorait la baston.

Luan avait la force, la rapidité et l'agilité que sa race quelle qu'elle soit (il n'avait toujours pas levé le mystère sur ce qu'il était) lui conférait. Il avait quand même pris un flingue au cas ou. Merde, c'était quand même la mafia. Tout duo de choc qu'ils étaient, ils ne feraient pas long feu si les mecs en face contre attaquaient avec l’arsenal d'une mini cellule terroriste.

Il se retourna lentement alors que Megan n'était plus qu'à quelques pas dans son dos, l’accueillit avec un de ces sourire sauvage et sûr de lui qui allait de paire avec la détermination marquée sur le visage de la jolie brune. « Si on se fait prendre, c'était ton idée. » lâcha t-il pour l'embêter, puis plus sérieusement. « Prête ? Une fois qu'on sera à l'intérieur, plus de retour en arrière possible. »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 20
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Anakin - Luan - Jules + Gabriel + Bastian
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Lun 16 Avr - 12:48

    Tout ce grand délire partait du fait que Megan avait entendu parler russe. Et alors hein ? Alors tout un tas de souvenirs étaient remontés à la surface. Il y a tout un tas de choses que Megan avait enfouit au fond de sa mémoire pour se protéger. Il s'agissait d'une question de survie. Megan n'avait jamais eu le doux loisir de faire le deuil de sa mère. On ne lui en avait pas laissé le temps. Mais alors que cette langue qu'elle n'avait pas entendu depuis des années se frayait un chemin jusqu'à son coeur, des images, comme des flashs lui étaient apparus. Elle s'était rappelé l'endroit où sa mŕe cachait leurs affaires, sous une des planches du parquet aui partait en vrille. Elle s'était alors immédiatement mis en tête de les récupérer. Certes, les propriétaires des lieux les avaient peut-être trouvé depuis des années de brûlés mais... Peut-être pas ? Il fallait qu'elle en ait le coeur net, et qui d'autre pour l'aider que son complice de toujours ?

    En approchant des lieux de leur point de rendez-vous, la brune en jogging et sweat-shirt dont la capuche était profondément enfoncée sur sa tête sentit son ventre se nouer. Souvenirs, souvenirs... La plupart étaient mauvais mais certains étaient bons, parce que sa mère était toujours en vie, à l'époque. Elle esquissa un sourire alors aue Luan lui rappelait que c'était son idée. Pour cette fois, elle ne pourrait clairement pas le nier.

    -T'inquiète pas pour ça.


    Elle sortit alors une de ses armes de sous son sweat, vérifiant qu'elle était chargée et retira la sécurité.

    -De toute façon on a déjà fait bien pire.


    Ouais, non, peut-être pas, mais autant se dire que c'était le cas.

    -J'pense que j'ai pas besoin de te le dire mais, au cas où, si quelque chose foire, tu te barres.

    Prendre la tangeante sous sa forme de renard était un don pour Luan, alors autant qu'il en profite. Après tout, comme il lui avait fait remarquer, c'était totalement son idée. Et puis, sans se mentir, Megan avait un lourd potentiel pour faire foirer l'opération cette fois, parce qu'il y avait des chances qu'elle croise les hommes qui avaient frappé et tué sa mère. L'implication personnelle, c'était jamais bon dans un plan, et Luan savait à quel point elle était impulsive, il fallait croire qu'il lui faisait réellement confiance.

    -Aller, quand tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Jeu 26 Avr - 22:36
Nothing but thievesLuan & MeganComme s'il allait tailler la zone pendant que Megan se faisait joyeusement tailler en pièce par la mafia russe ! « Ouais ouais, t'inquiète. » mentit Luan par souci de tranquillité. La sincérité sur ce coup là, très peu pour lui. Megan allait l'asticoter jusqu'à ce qu'il promette de se barrer en cas de pépin et il allait devoir mentir de toute façon pour avoir la paix. Là, ils gagnaient tous les deux du temps. Ça tombait bien parce qu'ils n'en avaient pas tant que ça. D'autant que Luan avait, plus ou moins malgré lui, ajouté une variable imprévue sur leur plan réglé comme du papier à musique.

« Faut que j'te dise un truc avant. » Megan était prête. La conviction se lisait dans sa posture, dans sa manière de vérifier son flingue une dernière fois avant d'aller au charbon. « Un ami à moi va venir nous aider. » Un ami. Ça sonnait hyper bizarre à ses propres oreilles. S'il n'était pas beaucoup trop concentré sur sa tâche à venir, Luan aurait grimacé au terme. Sauf qu'il ne pouvait pas vraiment parler de la meute et du statut d'Alpha de Zane sans balancer sa nature de loup. Il y avait des chances pour que le secret explose de lui même dans le feu de l'action mais est ce qu'il pourrait vraiment être tenu pour responsable si Zane y allait tout crocs et griffes dehors ?

Ouais. Totalement, okay. « J'ai autant confiance en lui qu'en toi. » prévint il avant que Megan ne lui réponde un drama instantané en mode pit bull effarouché. C'est qu'elle était sanguine et beaucoup trop impliquée dans l'affaire pour ne pas risquer de lui péter dans les pattes au moindre accroc. « Et c'est le genre de force dont on a bien besoin actuellement. » Il les désigna tour à tour d'un petit tournoiement d'index évocateur. « On est pas vraiment en supériorité numérique. »

Ce n'était pas encore la merde, mais on était vraiment pas loin. Résultat, quand Luan avait balancé sa petite incartade de la soirée à Zane avant de plier bagage, il aurait juré que ce dernier avait frôlé la syncope. Sa décision avait été rapide, implacable et non négociable : il venait avec lui. Luan n'avait pas pu refuser. Est-ce qu'il se serait seulement opposé s'il avait eu le choix ? Nope. Avoir Zane à leur côté augmentait drôlement leurs chances de survie, sans compter que le loup avait actuellement décidé de les aider Megan et lui, au lieu de l'enfermer à double tour dans la cave après lui avoir passé le savon de l'année. Pour Megan en revanche, il était question d'un strict inconnu balancé en plein milieu d'une opération qui la touchait droit au cœur. Ne restait plus qu'à espérer qu'elle fasse assez confiance à Luan pour avoir elle même confiance en Zane. « Je t'expliquerai tout. » promit -il, les yeux dans les yeux. « Si on part pas en confettis d'ici la fin de la nuit. »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 20
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Anakin - Luan - Jules + Gabriel + Bastian
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Lun 30 Avr - 0:30
    Quand il déclara qu'il devait lui dire quelque chose, Megan se figea instantanément. Les imprévus, dans les plans, ce n'était jamais vraiment bon. Mais elle savait aussi que Luan était un pro' dans ce genre de plan alors... Il devait avoir une bonne raison. La brune le fixa sans rien dire, attendant qu'il aille au bout de son explication. Il n'avait pas tort en soit, plus ils étaient, et mieux ce serait. Enfin, s'ils arrivaient à bien se coordonner. Mais si Luan avait confiance... C'est que c'était jouable. La brune avait confiance en lui, bien plus qu'en n'importe qui, elle savait qu'il ne prendrait pas le risque de les mettre dans la merde. Après tout, ils risquaient tous les deux leur vie dans cette mission commando.

    -J'te fais confiance. Mais t'sais... On trouvera rien de valeur à l'intérieur, on pourra pas le payer ton pote.


    Elle avait du mal à concevoir que quelqu'un veuille leur prêter main forte gratuitement. Ça ne faisait aucun sens pour elle. Après tout, il allait prendre des risques énormes, et elle se doutait bien que son compagnon l'avait prévenu, il n'était pas du genre à entraîner des gens en qui il avait confiance dans ses mauvais coups sans leur parler des risques.

    Quand il lui promit de l'expliquer, Megan haussa purement et simplement les épaules. Il avait ses secrets, elle avait les siens, ils n'étaient pas obligé de tout se dire. S'il avait jugé qu'il était pertinent qu'ils aient un troisième comparse pour l'occasion, et bien très bien. Elle ferait avec, tant qu'il ne traînait pas dans ses pattes et qu'il ne se faisait pas tuer, tout irait bien. A sa remarque complémentaire, elle eut un léger sourire au coin des lèvres.

    -Ça, rien n'est moins sûr.

    Ce n'était clairement pas la mission la plus safe qu'ils aient tenté de leur carrière. Mais ils s'en étaient toujours sorti. Et Megan savait que Luan avait un atout non négligeable, alors elle ne s'inquiétait pas tant que ça pour elle, elle n'avait qu'à se préoccuper de son sort, et celui de l'inconnu peut-être aussi, mais si Luan l'avait inclus dans le plan c'est qu'il devait être assez grand pour s'occuper de lui soit-même.

    -Mais on s'en sort toujours, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Zane Blakesley
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 50
♦ Messages : 106
♦ Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Lun 30 Avr - 15:18
ft. Megan & Luan
Nothing but thieves
Dire que j'étais furieux aurait été un euphémisme, la rage bouillonnait dans mon sang avec la même férocité que le loup arrachant la chair avec ses crocs. J'avais donné les instructions nécessaires à Liam. Celle que je lui donnais toujours en cas de réel danger. Je devais penser à ma meute avant toute chose. Et c'était la raison pour laquelle j'étais présent, ici, à cet endroit. Parce que malgré la loyauté ambivalente de Luan envers ma meute, mon loup l'avait reconnu comme un membre à part entière de la meute. Je ne l'avais pas empêché d'y aller, parce que je savais que ce serait en vain. J'avais juste dit que je l'accompagnais. Ne rajoutant pas un mot, et n'exprimant même pas la déception que j'éprouvais à son égard qu'il mette si égoïstement l'ensemble de la meute en danger avec ses décisions irréfléchies. J'avais même accepté de lui laisser quelques minutes pour prévenir son ami de ma présence. Mon bras droit aurait presque pu être fier de la manière dont j'avais géré les choses.

Ma surprise d'entendre la voix de la jeune femme qu'il avait faite embaucher, retentir ne ralentissant pas ma volonté d'en finir au plus vite avec cette décision stupide. Je savais ce que je devais faire, et je ne leur laissais pas beaucoup plus de temps avant de me faire connaître alors que la jeune femme plaisantait avec le jeune renard comme ci, il s'agissait d'un tour au cirque. Mon regard se posa tour à tour sur les deux, un air visiblement très peu amusé sur le visage.

- Compter sur la chance est si enfantin, Mademoiselle Karaïevski. Et entraîner une personne dans une mission aussi dangereuse est simplement égoïste.

Je disais les mots avec une froideur implacable. Déçu par la découverte que cette gamine a qui j'avais offert un job sans chercher à savoir plus sur ces compétences, s'amuse à mettre Luan en danger. Évidemment, ca n'excusait en rien mon bêta, car c'est lui qui m'avait demandé de prendre la jeune femme dans mon garage, et c'est lui qui avait accepté cette petite balade de santé sans se demander un seul instant si ce n'était pas dangereux pour la famille qui l'avait accueilli et offert toit et protection au sein de cette ville sans jamais lui demander de compte sur son passé. Je croisais les bras sur mon torse, observant les environs et la situation.

- À quoi ressemble la boite ? J'y vais seul. Luan, tu restes ici avec ton "amie" Et, je mettais tellement de sarcasme dans le mot que les guillemets s'entendaient même à l'oral dans l'emploi du mot. J'avais utilisé mon ton d'alpha, même s'il était probablement inefficace sur une étrangère à la meute et un membre qui n'arrivait pas à en être un en pensant en esprit de meute. Si quelqu'un devait être blessé, ce soir, cependant, je refusais que ce soit une personne sous ma protection. J'avais déjà trop subi pour autoriser de nouveau ce genre d'horreur. Je n'avais pas prévenu le renard de ma décision, mais il ne m'avait pas fait la même courtoisie non plus. Me mettant au pied du mur sans le moindre choix. - S'il arrive quelque chose, tu retournes auprès de Liam, tu m'entends ? Il sait exactement ce que j'attends de lui.


(c)crackintime
No matter how much I hurt him or get hurt by him, I find myself far from hating him, actually hoping that those wounds will scar, like burns...because then you can never forget me.
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Mar 1 Mai - 23:01
Nothing but thievesLuan & Megan & ZaneMegan lui avait immédiatement fait confiance et Luan lui en était infiniment reconnaissant. Il n'y avait eu ni question, ni remise en cause, pas même alors que la jeune femme était personnellement impliquée dans leur opération. Quant au fric, Luan avait tout juste eu le temps de lui affirmer que ça ne serait pas un problème. Des problèmes, ils auraient d'autres, bien assez vite d'ailleurs...

A peine arrivé, son Alpha s'était empressé de déterrer la hache de guerre à grand coup de pelleteuse. Luan plissa les yeux, quelque chose dans sa poitrine se contracta au ton amer et chargé de déception qui, s'il visait explicitement Megan, valait entre les lignes tout autant pour son complice volontaire. Sauf que l'heure n'était pas aux règlements de comptes... ni à la culpabilité que le jeune homme s'empressa d'enfouir, loin, très loin derrière la pléiades de priorités qui prévalaient actuellement pour leur survie à tous les trois.

C'est à ce moment que Zane leur ordonna de rester là, et de le laisser mener sa mission commando tout seul. La mâchoire de Luan tomba d'un étage. Ses bras suivirent le même mouvement à la mention de Liam et de ''ce qu'il attendait de lui''. Quoi ? Il s'imaginait vraiment que son sale petit bêta allait le laisser partir seul au front après cette déclaration digne d'un pilote kamikaze en goguette ? Car Luan n'était pas stupide et encore moins ignorant des intentions du loup, de combien il préférait faire barrière de son corps pour le bien des siens plutôt que de les laisser se mettre en danger.

La colère de Zane à son encontre était grande. Mais son abnégation était plus grande encore. Le renard manqua un minuscule battement de cœur, touché par la dévotion de son Alpha. Toutefois, il n'était pas question de transformer le complexe mafieux en zone de guerre tout droit sortie de Rambo.

« Les plans du bâtiments sont là. » trancha Luan, en pointant son crâne encapuchonné de l'index. « On a étudié l'emplacement des caméras de vidéosurveillance et le système de sécurité. Les désactiver est le seul moyen d'entrer là dedans sans se prendre des kilomètres de plomb dans l'aile. » Et oui, il savait que Zane ne craignait pas le plomb. Est-ce que c'était une raison pour aller sciemment se faire réduire en charpie et tuer la moitié des occupants ? Certainement pas ! « Si tu ne voulais pas que je vienne, je serai pas ici, maintenant en train de te dire tout ça. Et on sait tous les deux que si tu veux que je reste là à t'attendre sans rien faire, tu vas devoir me ligoter et me planquer derrière une poubelle. » Luan envoya une rapide prière mentale à toutes les divinités qu'il connaissait pour ne pas donner d'idées à Zane. Ce n'est pas qu'il ne voulait pas le laisser aller au casse pipe en solo, non, il ne pouvait pas le laisser faire ça pour lui en demeurant les bras ballants. Bordel, même si ce n'était pas pour ses beaux yeux, l'idée de savoir Zane seul contre autant d'ennemis d'un coup lui aurait retourné l'estomac. D'une voix plus basse, plus implorante que volontairement désobéissante, il ajouta : « Tu ne veux pas que j'aille là dedans sans toi, okay, mais j'veux pas que t'y aille sans moi non plus. »

Enfin, le jeune homme revint à la principale intéressée de la soirée. « Quant à Megan, elle a besoin de faire parti de ce qui va se passer ce soir. » Parce que tout ce plan était structuré autour du passé de la jeune femme, de sa mère et de ce que les hommes qui se trouvaient à l'intérieur de ce bâtiment lui avaient fait subir. De plus, elle ne savait pas que Zane était un loup entièrement bulletproof et elle n'avait aucune raison de laisser un homme aller à la mort pour elle.
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 20
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Anakin - Luan - Jules + Gabriel + Bastian
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Mar 8 Mai - 0:17
    Alors qu'ils se détendaient, parce que entrer dans ce genre d'opération totalement stressé était le meilleur moyen pour paniquer et faire n'importe quoi, l'ami de Luan apparu enfin. Reconnaissant la voix, Megan se raidit, avant de tourner la tête pour apercevoir son visage. Cette fois, elle était tendu.

    -Boss...

    Elle avait à peine articuler le mot entre ses lèvres avant d'envoyer un regard noir à Luan. "un ami à moi" et pourquoi pas "ton patron" ? Au moins, elle aurait su à quoi s'attendre. Elle était fâchée, mais ce n'était pas le moment de régler ce genre de problème. Ce n'était pas le moment de parler, en fait, juste celui d'agir, comme c'était prévu depuis le début. Mais les deux hommes n'avaient pas vraiment l'air disposé à ça. Elle espérait sincèrement qu'il disait vrai, et que Zane serait un atout. Elle voulait se concentrer sur la mission, plutôt qu'à son boulot. Et pourtant, elle n'était clairement pas sûre d'en avoir encore un après ça, et ce même si elle et Zane restaient en vie.

    -C'est une blague ?


    Alors qu'il décidait qu'il irait seul dans le bâtiment, Megan ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Luan allait décidément entendre parler du pays. A ce rythme, elle aurait mieux faire de se débrouiller toute seule, ou de payer quelqu'un à la limite. Mais il avait toujours été la personne sur qui elle pouvait compter, jusqu'à aujourd'hui.

    -Fonce dans le tas et fais toi tuer si ça t'amuse. Luan fais moi rentrer, je m'occuperais du reste.


    S'il ne voulait pas que Luan prenne des risques, très bien. Megan ne lui en ferait pas courir, elle avait assez étudié les plans pour savoir où et comment se planquer, aller chercher ce qu'elle voulait, et revenir, en évitant au maximum la confrontation, parce que même si elle désirait taper sur les mecs baraqués qui se prenaient pour des dieux, elle savait que là elle avait assez peu de chance de s'en sortir. Et elle n'avait pas vraiment prévu de mourir aujourd'hui, quoique son patron en pense. Et, ce qu'il pensait de sa notion de l'amitié, ça lui passait bien au-dessus aussi. Il ne la connaissait pas, qu'il la juge lui importait peu. Tout le monde passait son temps à la juger, elle n'était pas à une personne prés. Et pourtant, elle appréciait beaucoup son Boss, déjà parce qu'il lui avait offert du boulot sans poser de question, et ensuite parce que c'était loin d'être un esclavagiste. Mais elle sentait bien que dorénavant leur relation serait tendu, si tenté qu'il existe encore une relation.

    Cependant, Luan sembla se borner à expliquer le plan à Zane, ou du moins, à donner les grandes lignes. Enfin, il ne se limita pas à ça puisqu'il se lança dans une complainte digne de Roméo et Juliette aux oreilles de Megan. Elle n'était pas patiente, vraiment pas patiente, et tout ça commençait à fortement l'agacer. Elle leva les yeux au ciel une nouvelle fois à l'entente de son prénom.

    -De toute façon, je n'attendais pas d'autorisation de qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Zane Blakesley
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 50
♦ Messages : 106
♦ Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Mar 8 Mai - 14:15
ft. Megan & Luan
Nothing but thieves
Furieux, je parvenais néanmoins à maîtriser ma colère sous mes paroles ou plutôt ordre froid. Mais comme je l'avais anticipé, aucun des deux ne semblaient prêts à m'écouter. Que pouvais je y faire ? Pas grand chose à vrai dire. Je ne pouvais que pousser un soupir lasse. Je n'avais pas le temps pour me laisser prendre à prouver mon point à des enfants indisciplinés. C'était probablement mon rôle d'Alpha attendu auprès de Luan. Peut être même celui de patron auprès de la jeune Megan. Je n'avais cependant pas le temps de m'étaler en débat inutile. Je voyais assez de lueur pour savoir que la détermination dans leurs yeux ne cillerait pas. Je ne comprenais pas bien leur relation et je n'avais pas le temps de l'analyser pour être totalement honnête. Je passais une main sur mes yeux, et comptait mentalement jusqu'à trois pour éviter de laisser le rouge ornait mes iris dans l'agitation.

- Je ne serais pas là à vouloir y aller seul si tu n'étais pas là à te mettre en danger. Je ne prends pas de risque inconsidéré sans me soucier de la peine que je pourrais infliger aux gens qui me considère comme leur famille. Je jetais à l'encontre du renard avant de poser mes yeux sur la jeune mécanicienne qui jouait les rebelles. - Et je n'ai aucune intention de me faire tuer non plus.

Je roulais des yeux devant la bêtise affichée de se croire invincible, imparable aux imprévus. Ils étaient encore bien jeunes tous les deux. Et pourtant j'avais cru que le jeune renard au vu de sa vie qu'il laissait deviné aurait plus de recul sur ce genre de situation. Je n'avais pas l'intention d'abandonner le navire et les laisser courir au devant du danger, juste pour se sentir vivant l'espace d'une soirée. C'était juste des enfants. Des enfants sans but.

- Bien allait récupérer ce que vous avez à récupérer, je m'occupe de la distraction nécessaire pour qu'on est pas besoin de compter uniquement de la chance. Sans un mot de plus, je les laissais sur place à mijoter leur plan. Je n'en faisais pas parti. Je prenais la démarche un peu bancal de l'homme qui a trop bu, en me dirigeant vers la première présence que j'avais pu reniflé. Parlant trop fort à l'homme peu amène qui m'alpaguait alors que je me faufilais dans le bâtiment. Je n'étais pas le meilleur acteur ou menteur au monde mais j'étais à couvert des deux autres, suffisamment pour me servir de ma vitesse surnaturelle pour assomer le premier garde. Je laissais mon oreille se tendre et compter le nombre de coeur humain et moins humain que je pouvais entendre dans les lieux.

Evidemment, je n'aurais jamais été à l'encontre de ce genre lieu sans protection si j'avais fait preuve d'un peu plus de froideur d'esprit, ou si j'avais eu un peu plus de temps pour réfléchir à un plan d'action. Si Luan m'avait parlé de ses projets, j'aurais fait en sorte de sécurisé le périmètre au préalable à l'aide de mes bêtas. Mais j'avais réagi instinctivement, et je n'avais pas vraiment pu élaboré le meilleur des plans. Surtout que même des humains pouvaient se révéler dangereux dans le pire des cas. Je surveillais également les battements de coeur que je savais être ceux de Luan, sans erreur et ceux qui l'accompagnait que j'identifiais comme ceux de Megan. Gardant une oreille sur leur progression de cette manière, et me postant pour paraît à toute arrivée qui ne tarderait pas. Le but était bien d'attirer l'attention sur moi pour leur permettre une progression tranquille.



(c)crackintime
No matter how much I hurt him or get hurt by him, I find myself far from hating him, actually hoping that those wounds will scar, like burns...because then you can never forget me.
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Lun 21 Mai - 18:43
Nothing but thievesLuan & Megan & ZaneDonc... Luan se faisait copieusement fusiller d'ondes négatives par à peu près tout le monde.

Foutu pour foutu, il leva les yeux au ciel. Puis les écarquilla méchamment comme Zane s'en allait en claudiquant tel l'ivrogne en goguette. Comme seize ronds de flans, le renard fit part de son étonnement à sa comparse de mauvais coups. « Ôtes moi d'un doute ma Megan... quand j'ai expliqué le plan, je sais que j'ai été plutôt concis, mais est-ce que désactiver les alarmes pour se faufiler en douce ça sous entend que l'un de nous doit se jeter dans les pattes du premier garde venu ? »

Il cligna des yeux. Puis non sans un certain mal à se détacher de la scène qui se jouait sous ses mirettes malheureusement pas en train d'halluciner, Luan s'en retourna vers sa propre part du boulot, et donc vers la porte dérobée munie de son alarme associée. Et dépourvue de garde, accessoirement. « On a pas besoin de diversion si on entre sans se faire repérer. » grommela t-il en déboîtant le fin panneau d'acier recouvrant le clavier numéroté du système d'ouverture. « C'est le principe de l’infiltration. On rentre en douce et si on se fait coincer on passe au plan B, pas avant ! » Tout en pestant, il focalisa l'autre moitié de son cerveau sur sa tâche : craquer le système pour les faire entrer, Megan et lui, sans rameuter tout le quartier. Le secret pour désarmer la sécurité était d'en identifier la marque. Chaque marque ayant ses particularités, forces, faiblesses – comme une personnalité même, et la boucle dans les circuits imprimés de celui-ci crevait les yeux.

C'était un système industriel lourd, connecté à tout un tas d'autres d'alarmes et caméras reparties dans l'ensemble du bâtiment. Et ça, c'était assez difficile pour calmer les nerfs de Luan. Légèrement.

L'opération, durement révisée avant de venir, lui pris moins de dix minutes. La porte se déverrouilla dans un clic métallique. Luan connecta les derniers éléments, les obligeants à se désactiver les uns les autres sans actuellement désactiver le système complètement, parce que ça ? Ça allait directement déclencher l'alarme de secours, à laquelle Luan n'allait pas toucher à cause de la potentielle troisième alarme planquée derrière les deux autres. Ouais, c'était de la bonne came de mafioso russe. Peu de compagnies pouvaient se payer des systèmes de sécurité comme celui là. « La vache, c'était intense. » Il s'essuya le front d'un revers de manche, releva le nez vers Megan. « Si ça peut te rassurer, je ferai le ménage chez toi, je te nourrirai de pizza et je sortirai Glad' autant que tu veux jusqu'à ce que tu m'en veuilles plus. »

Il considéra avec inquiétude le loup engagé dans son propre plan en vue de faciliter le leur. Luan serra les lèvres avec impuissance. Puis il revint à la porte maintenant débloquée, l'ouvrit et s'engagea à l’intérieur. « On y va. »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 20
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Anakin - Luan - Jules + Gabriel + Bastian
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Dim 3 Juin - 0:08
    Aucune intention de se faire tuer ? Bah tant mieux, c'était plutôt rassurant. Parce que s'il avait eu l'intention de se suicider, elle aurait apprécié ne pas y être mêlée.

    -Tant mieux, ça m'arrangerait pas.


    Parce que du coup, c'était sûr qu'elle aurait plus de boulot. Et là déjà, elle n'était pas vraiment certaine de le garder.
    La distraction nécessaire... Bah bien sûr. Il croyait quoi, que deux professionnels comme eux comptaient uniquement sur la chance ? Non, mais fallait bien admettre que le facteur hasard n'était pas à négliger. Mais il semblait bien décidé à la faire, cette distraction et elle ne put s'empêcher de froncer les sourcils. Il y avait, dans son regard, une pointe d'inquiétude. Elle n'avait pas envie qu'il arrive quelque chose à Zane, surtout par sa faute, quelque part. Luan fit d'ailleurs remarque que ce qu'était entrain de faire son Boss n'avait absolument aucun sens.

    -Je crois pas mais... Faut croire qu'il pense que ça va nous aider.


    Et qu'il avait cruellement besoin de foncer dans le tas, ce qui n'était pas l'idée, malgré le fait que Megan soit une grosse brute dans l'âme. Le voyant râler et remonté au plus au point, la brune ne put s'empêcher d'échapper un sourire avant de lui mettre une légère tape sur l'épaule.

    -Ça va aller... Peut-être qu'il nous donne du temps supplémentaire avant que nous on passe au plan B.


    Elle avait une confiance aveugle en les capacités de Luan. S'il y avait quelqu'un qui pourrait faire en sorte que tout se passe pour le mieux, c'était lui. Elle le regarda désactiver les sécurités sans un mot. Elle savait qu'il avait besoin de se concentrer et ce n'était réellement pas un domaine où elle pouvait l'aider.

    -Si tu pouvais seulement rester en vie, je te demande rien de plus.


    Après, ils auraient certainement une discussion, mais elle n'allait pas lui en vouloir jusqu'à la fin de ses jours. Elle était rancunière, oui. Mais avec Luan c'était différent. Quand il fit son dernier check et décida d'entrer, Megan approuva d'un signe de tête, le suivant de prés. A vrai dire, elle aurait même été d'avis de passer la première mais il ne lui en avait pas vraiment laissé l'occasion. Son arme à la main, elle passa devant et commença à se faufiler dans les couloirs qui faisaient échos à ses lointains souvenirs, si longtemps enterré. Elle avait l'impression qu'en quinze ans, rien n'avait changé. Le même parquet grinçant, le même papier peint décoloré. S'ils avaient eu du temps, s'ils avaient été seuls, cette épreuve aurait sans doute été bien plus facile. Mais elle devait se concentrer sur sa mission, sur l'objectif, elle ne pouvait pas se laisser aller à des émotions. Enfin, elle vit une porte entrouverte, la porte qui donnait sur cette chambre qui avait été la sienne. Elle prêta l'oreille, mais aucun son n'en sortait. Elle finit par entrer, vide. Ils avaient choisi l'heure appropriée pour ça, évidemment, mais ça n'en restait pas moins satisfaisant, et rassurant. Elle se rapprochement rapidement des lattes de parquet dans le plus grand des silences. Mais, avant qu'elle n'ait pu les soulever, sa main se mit à trembler.

    -C'est son sang Luan, c'est son sang...


    Inconsciemment, les larmes s'étaient mises à couler le long de ses joues. Ils se sentaient tellement intouchables qu'ils n'avaient même pas pris la peine de nettoyer correctement le sol. Et son esprit se perdit alors. Combien de temps est-ce que le corps de sa mère avait gît à cet endroit ? Et qu'est-ce qu'ils en avaient fait ? L'avaient-ils brûlé ? Balancé dans une fausse commune ? Enterré quelque part dans New York ? La main tremblante de Megan était devenue incontrôlable.

    -Mama...
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Mar 5 Juin - 1:00
Nothing but thievesLuan & Megan & ZaneL'arme au poing, prêt à tirer, Luan commença à arpenter les couloirs. Il évoluait très lentement, comme un prédateur qui cercle sa proie. Il n'entendait rien d'autre que le bruit furtif de ses pas, de ceux de Megan aussi légers et discrets que les siens, entraînée qu'elle était à se fondre et à disparaître. Autant qu'ils avaient tout deux appris à l'être quand il fallait sauver leur peau. Ses lèvres frémirent alors que les échos du passé menaçaient de l'étreindre...

Il les repoussa sans ménagement au fond de son crâne. Ses yeux se durcirent. Puis Megan passa devant lui. Luan ralentit légèrement, cala son pas sur le sien, prenant sa suite comme une ombre. Sa complice savait où elle les emmenait, et – Luan en était certain – réviser les plans du bâtiment avant de venir avait été pour elle une précaution superflue.

Ils traversèrent d'ailleurs le bâtiment sans rencontrer âme qui vive, jusqu'à ce que Megan ne s'immobilise devant une porte. Luan fit de même, écoutant le silence, à l'affût du moindre signe de présence. Rien. La jeune femme entra et il la suivit, encore. La pièce était marquée, ancienne, défraîchie et sentait un mélange désagréable de sang et de mort. C'est ici que Megan avait vécu songea t-il, sans connaître les détails de sa vie passée dans ce taudis. Luan n'en avait pas besoin pour se dresser un tableau pertinent des sévices que sa mère, une femme considérée comme une vulgaire propriété de la mafia, avait enduré.

Megan se glissa souplement sur le parquet usé. Et c'est naturellement que Luan s'était mis en position de guetteur sur le pas de la porte en attendant qu'elle récupère ce qu'elle était venue chercher...

Aucun latte ne trembla ni ne craqua alors que Megan la relevait. Le renard lâcha le couloir du regard pour le porter sur sa silhouette encore prostrée au sol. Tout bas, il l'appela. « Megan ? »

« C'est son sang Luan, c'est son sang... » bredouilla t-elle, et le renard pouvait entendre les larmes dans sa voix. Il lâcha son poste, s'élança à ses côtés et vit le sang encore incrusté dans le vieux parquet. Il serra les dents, puis trouva le beau visage de Megan marqué par la tristesse. « Megan ? » demanda t-il doucement. Elle sanglotait et Luan ne savait pas exactement ce qui s'était passé ici mais il avait assez de jugeote pour imaginer à qui appartenait ce sang et le genre de scène que Megan était en train de revivre, prisonnière de la violence de ses propres souvenirs.

Il ne pourrait pas l'en sortir rien qu'en l'appelant réalisa t-il. Luan serra les lèvres, puis avec tout le tact de l'urgence et de la détermination que chaque contact physique lui demandait, il saisit le bras de sa complice et la tira contre lui. « Je suis là. » murmura le renard dans sa chevelure comme si c'était un argument. Il passa un bras solide autour de sa taille pour la garder près de lui, pour lui faire sentir sa présence avec plus que des mots, pour qu'elle s'appuie sur lui même rien qu'un peu. Et – c'était ridicule parce que Megan détestait trop les hommes pour apprécier le contact, et que Luan détestait trop les contacts en général pour apprécier celui là, mais que par une espèce de micmac improbable l'instant s'était figé avec trop d'évidence pour qu'il autorise ses démons à prendre le dessus. « Reste avec moi. » souffla t-il. Quelques secondes s'écoulèrent avant que Luan ne desserre leur étreinte. Puis il recula son visage afin de contempler le sien encore humide de larmes. Il aurait voulu y glisser ses doigts afin d’essuyer ses joues. Il ne le fit pas, conscient d'avoir atteint ses limites.  « On a encore du boulot. Okay ? »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 20
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Anakin - Luan - Jules + Gabriel + Bastian
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Jeu 7 Juin - 19:47
    Megan phasait, totalement. Son cerveau ne réagissait pas comme il le devrait, il était en roue libre, totalement. Elle ne réalisait pas le danger dans lequel elle était entrain de se mettre, et, par la même occasion, dans lequel elle mettait Luan. Ses yeux n'arrivaient pas à se détacher du sang sur le sol, et son cerveau ne faisait que repasser cette scène en boucle. Cette scène où sa mère s'effondre au sol, cette scène où elle lui crie de s'enfuit. Ce sang, il aurait pu être à n'importe quelle femme ayant occupé cette chambre depuis, mais elle n'arrivait pas à se convaincre qu'il appartenait à quelqu'un d'autres qu'à sa mère. Alors que son regard fixait toujours la tache, elle ne réalisa pas tout de suite que Luan était venu s'accroupir à ses côtés. Elle ne l'entendit pas non plus prononcer son nom. En réalité, elle ne se rendit compte de sa présence que quand il la prit contre lui, et alors, elle s'accrocha comme une moule à son rocher ayant peur de se faire happer par la mer. Elle s'accrocha, et les larmes coulèrent le long de ses joues, silencieusement. Elle n'était pas tactile Megan, et Luan ne l'était pas non plus. Mais, là tout de suite, sa raison était partie loin, bien loin, et la seule chose dont elle avait besoin, c'était sans hésitation, un peu de réconfort. Et Luan était sans aucun doute la seule personne sur Terre à pouvoir lui donner. Quand il desserra son étreinte, leurs regards se croisèrent, et la brune essuya ses joues d'un geste de la main.

    -Ouais, ouais.


    Megan approuva d'un signe de tête, toujours légèrement chamboulée. Elle secoua la tête, essayant de reprendre ses esprits avant de tourner son regard vers les lattes de parquet de la tache de sang. Cette fois, elle passa outre. Elle retira deux demi-lattes, découvrant une peluche, une photo et une petite boîte. Au lieu de s'attarder sur le contenu, elle glissa tous les objets dans le sac à dos qu'elle avait emmené. Elle sentait déjà une vague de souvenirs remonter à la surface, mais elle ne pouvait pas se laisser emporter, pas maintenant. Ils firent donc demi-tour. Ils avaient fait le plus dur, ils n'avaient plus qu'à sortir. Mais alors qu'ils se dirigeaient à pas de loup vers la sortie, elle entendit du bruit. Tournant la tête, elle l'aperçut dans l'encadrement d'une porte. Lui. Instinctivement, elle leva son arme. Mais si elle aurait pu viser la jambe, le bras, ou tout autre organe non vital, là, elle visait clairement sa tête.

    -Va-t-en Lu'.
Revenir en haut Aller en bas
Zane Blakesley
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 50
♦ Messages : 106
♦ Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Ven 8 Juin - 20:45
ft. Megan & Luan
Nothing but thieves
J'avais attendu qu'ils se faufilent par la porte arrière, pour les suivre à distance, j'étais encore bien contrarié et je n'étais pas certain de pouvoir exprimer entièrement les raisons sans rentrer dans une rage folle et inconsidérée. Je me sentais inquiet plus que jamais. C'était la raison pour laquelle je me tenais vigilant à l'entrée du bâtiment, mon oreille tendue pour capter le moindre bruit. Leurs conversations me parvenant par petit bout. Je commençais un peu à comprendre l'ampleur de la situation en entendant mon employé s'effondrait. Cette douleur imperceptible, je ne pouvais que la reconnaître. J'avais encore le souvenir bien précis de mes propres souvenirs insoutenables. Ceux qui m'empêchaient souvent de fermer l'œil, la nuit. Je leur laissais donc ce moment, me rendant compte au son de la voix de Luan, et le bruit de vêtements froissés que son comportement malgré mes mises en garde ne prenne sens.

Malgré mes pensées chaotiques, je ne baissais pas moins ma vigilance, et j'entendais les bruits de pas furtifs qui se rapprochaient d'eux, ne me laissant pas d'autres choix que de monter à leur suite. Je n'avais pas voulu les déranger dans ce moment qui leur appartenait, mais leur sécurité en dépendait. Je me glissais subtilement à mon tour, et me précipiter en entendant la voix frêle de la jeune femme. J'arrivais derrière l'homme qui leur faisait face, silencieux. Constatant les traits de Megan. Ce besoin m'avait ravagé, et si j'aurais pu la laisser faire, je savais que cela ne l'aiderait pas. Jamais. Ce ne seraient que des ténèbres supplémentaires sur sa vie. Je m'interposais, plaquant mon bras en travers du cou du mafieux qui se tenait dans la même pièce. Mon regard glissant de la jeune femme au renard avant de venir se reposer sur Megan.

- Megan. Le son de ma voix retentissait avec douceur, alors que le mec se débattait comme un beau diable contre l'emprise que j'avais sur lui. - Je sais que tu rêves de lui coller une balle entre les deux yeux. Je ne connais pas ton histoire, mais je sais ce que ca fait d'être rongé par cette envie dévorante de voir son regard vide transpirant la mort. Je resserrais mon bras, mais je ne pouvais esquiver un couteau se plantant dans ma cuisse. J'avais bien soudainement envie de lui arracher la gorge moi-même, je me contentais d'appuyer ma pression suffisamment pour qu'il tombe sur le sol évanoui. - Putain ... Je grognais entre mes dents, retirant le morceau de métal du muscle pour que celui-ci puisse commencer à cicatriser doucement. Je reportais mon attention sur la jeune femme, car elle était la préoccupation première bien avant ma blessure. - Je rêve tous les jours de pouvoir arracher de mes mains la gorge de ceux responsable pour la mort des miens. Mais je me souviens, que je ne suis pas seul. Qu'en me condamnant à la misère, je condamne aussi ceux à qui je tiens ... Je laissais mon regard glissait sur Luan, un instant. Notre dénominateur commun. Celui auquel je savais qu'elle tenait à sa manière. - Je sais que je ne peux pas agir sans penser à eux ... Ils méritent qu'on vive parmi les vivants et non les morts. Je reposais les yeux sur Megan et sur l'arme qu'elle tenait en main. Je savais que Luan serait plus à même de la convaincre que moi, mais je n'étais pas certain qu'il n'est pas encore un nouvel élan de solidarité envers elle. Je pouvais le comprendre après la révélation que j'avais eue un peu plus tôt. - Ils ne méritent pas de passer par ce qu'on est passé. Ils ne méritent pas de sentir cette peine qui ne s'en ira jamais. Ce trou béant au fond de nous. Je me rapprochais doucement de la jeune mécanicienne, boitant dû à la blessure infligé à ma cuisse, et je la regardais, non comme une enfant, mais comme l'adulte qu'elle était. - Sois plus forte que je ne le serais dans ta position. Parce que pour être tout à fait honnête, je savais que fasse aux assassins de ma famille et meute, j'aurais probablement du mal à garder mon sang-froid.



(c)crackintime
No matter how much I hurt him or get hurt by him, I find myself far from hating him, actually hoping that those wounds will scar, like burns...because then you can never forget me.
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Dim 10 Juin - 19:53
Nothing but thievesLuan & Megan & ZaneEn un clin d’œil, tout avait chaviré.

« Megan, non ! » s'écria Luan, pris au dépourvu. Une fraction de seconde plus tard, Zane apparut derrière leur assaillant. Le renard oscilla de la bataille à Megan et son flingue toujours braqué entre les deux yeux du pauvre type. Luan ne ressentait pas une once de compassion envers lui. Au contraire, la bête en lui, friande de chaos, se léchait les babines à l'idée du sang versé, du déchaînement de violence qu'un seul coup de feu sa complice engendrerait...

Il la musela. Un tir, c'était signer leur arrêt de mort. Puis l'homme brandit un couteau. « Zane ! » avertit Luan. Trop tard. Le renard grogna à la vue du sang de son Alpha. Des crocs acérés remplacèrent ses dents et ses ongles se prolongèrent en griffes mortelles. Un éclat farouche s'alluma dans son regard orangé. Heureusement, Zane étouffa juste assez l'homme pour qu'il s'écroule inanimé, apaisant du même coup l'envie féroce d'éviscérer du mafieux qui tenaillait le renard. Oh il s'en fallait de peu, de si peu pour que leur mission d'infiltration ne vire au massacre.

Et vraiment, Luan ne pouvait rien contre le grondement continu qui s'échappait sa cage thoracique. Ce fut Zane qui y remédia en reprenant la parole avec plus de bon sens et de raison que Megan et lui réunis. A travers ses mots, Luan appris la vengeance tapie dans l'ombre de ses désirs coupables, la loyauté viscérale envers chaque membre de sa meute, l'affection également. Et alors qu'il tournait le regard vers lui avec emphase, ce dernier rétracta griffes et crocs. Lentement. Comme il percevait peu à peu l'épicentre de leurs engueulades comme étant profondément de sa faute. Luan n'avait jamais ne serait-ce que mis les pieds dans une salle de classe. Il n'avait jamais souffert du ''syndrome du nouveau'' ni cherché à s'intégrer dans un groupe avec ce que ça comprenait de code sociaux. En fait, il n'avait jamais souffert du moindre problème de confiance en lui, et il était clair qu'il n'avait jamais appris à rester à sa place ou à tenir compte de l'opinion des autres.

Megan était comme lui : libre, sauvage et férocement inadaptée. Pourtant, il la savait capable de se raisonner. Pas pour elle. Pour eux. Et parce que Zane n'avait pas aboyé d'ordres. Il s'était ouvert, avait avoué ses faiblesses, et que même si ce n'était pas tout à fait juste de demander à Megan d'être plus forte qu'il n'aurait pu l'être, c'était ce qu'il fallait faire. Il était là son Alpha songea Luan, admiratif de sa force et de la volonté de fer dont il faisait preuve. « Il a raison. » décida le jeune homme, portant son attention sur sa complice. Il posa les doigts sur le canon de son arme, l'invitant à la ranger. « Dégomme pas ce fils de pute, Meg. T'as dit que tu restais avec moi. »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 20
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Anakin - Luan - Jules + Gabriel + Bastian
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Sam 23 Juin - 14:45
    La lueur dans les yeux de Megan avait changé, toute l'émotion qu'elle dégageait se résumait à de la haine. Son regard, intensément concentré sur le meurtrier de sa mère, ne discernait plus rien d'autre que son corps comme une cible. Où tirer ? Une balle dans la tête ? La mort serait trop rapide, il ne la verrait même pas venir. Non, toutes les tripes de Megan réclamaient qu'il souffre, qu'il puisse ne serait-ce qu'entre-voir tout le mal qu'il avait fait à sa mère, à elle, à toutes ces femmes qui étaient ici. Son cerveau était complètement focalisé sur lui, sur ce qu'elle pouvait lui faire et ne faisait attention à rien d'autres. Elle sursauta presque quand Zane, sortant de nulle part, immobilisa l'homme. Elle releva les yeux vers lui, surprise. Elle ne l'avait même pas vu se rapprocher. Elle sursauta encore quand l'assassin planta son couteau dans la jambe de Zane, et alors que son doigt se contractait pour actionner la détente, il se relâcha totalement alors que le corps de l'homme tomba au sol, sans connaissance. Elle baissa un peu l'angle de son arme, démunie, avant de relever le regard vers son patron. Le grognement de Luan n'était qu'un bruit sourd qui ne la fit pas ciller, sa tête n'était plus capable de traiter toutes les informations qui l'entouraient. Les paroles de Zane raisonnaient dans sa tête. Elle ne pouvait pas dire qu'elles ne la touchaient pas, et pourtant, elle n'était pas totalement sûre de leur pertinence. A qui est-ce qu'elle manquerait si elle disparaissait ? Qui ? Elle était sans attache, Megan, ou presque. Il y avait Luan, oui, Jules aussi, et Gabriel serait sans aucun doute bien heureux qu'elle arrête de lui casser les pieds. Luan comme Jules, ils s'en remettraient, si elle tuait quelqu'un, si elle laissait ses démons l'emporter.

    -Les autres femmes, les autres enfants, ils ne méritent pas de passer par là non plus.

    Bien sûr qu'elle voulait se venger, il ne lui viendrait même pas à l'idée de faire passer cet acte pour autre chose. Mais on ne pourrait pas non plus nier qu'ainsi elle l'empêchait de nuire. Luan s'y mit aussi, lui faisant comprendre qu'il préférait qu'elle range son arme.

    -T'as pas besoin de moi.


    Ils étaient tous les deux assez lucides pour le savoir. Indépendants, même s'ils s'étaient toujours entre-aidé, même s'ils comptaient toujours l'un sur l'autre, ils pouvaient survivre seuls. Et, Luan n'était pas seul. Mais, le moment de colère et de haine était passé, au même moment où le corps de l'assassin avait touché le sol. Alors elle rangea son arme avant de lever de nouveau le regard vers ses deux complices.

    -Qu'on soit clairs, je pourrais le tuer sans que personne ne sache que c'est moi, et même sans que personne ne retrouve son corps. Je pourrais le tuer sans que rien ne change dans ma vie. Et même si cet acte devait entraîner ma mort, ça n'affecterait pas grand monde. Je ne suis pas comme vous, Boss. Personne ne compte sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Zane Blakesley
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 50
♦ Messages : 106
♦ Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Sam 30 Juin - 15:55
ft. Megan & Luan
Nothing but thieves
Je jetais un coup d'œil que je voulais rassurant à mon bêta même si j'avais toujours une sorte de contrariété à son égard pour son petit tour de ce soir. Mais ce n'était ni le moment, ni l'heure d'en discuter. Il fallait veiller à ce que la jeune Megan ne fasse pas un geste qu'elle regrette. La raison pour laquelle je tentais de percer le nuage de colère qui l'entourait du mieux que je pouvais. Cependant, je n'étais pas certain de l'atteindre, et j'avais besoin du soutien de Luan. J'espérais qu'il m'appuierait même si je n'étais pas forcément l'Alpha de l'année à en juger par ses décisions dangereuses et impulsives. C'était la raison pour laquelle je l'incluais volontairement dans la discussion. Tentant de toucher la jeune femme par la seule personne à laquelle je savais qu'elle tenait.

J'étais plutôt soulagé de savoir qu'il prenait mon parti. Je ne pouvais nier qu'une part de moi avait été incertain de sa décision. Je savais sa loyauté toute dévouée à la jeune femme. Et je savais qu'une part de lui pensait probablement que c'était la solution. Comme une part de moi si j'étais totalement honnête. Tout, comme je voyais le point de vue de la jeune femme quand elle ouvrait la bouche pour s'exprimer. Elle avait raison, personne ne méritait de passer par les mêmes épreuves que celle par laquelle elle était passée. Que sa mère était passée. C'était probablement stupide de faire confiance à un système judiciaire corrompu jusqu'à la moelle dans tout ce qu'il avait d'humain. Néanmoins, elle ignorait ce qui rôdait la nuit, et qui pouvait insinuer la peur du diable dans l'âme humaine. Je serais faire en sorte que ces hommes tremblent à un simple mouvement de leurs ombres.

Je ne savais guère si je devais laisser Luan prendre le relais, et m'assurer que nous ne soyons pas dérangé plus que nécessaire ou si je me devais d'intervenir encore. La jeune femme semblait résolue à ne pas aller jusqu'au bout de ses désirs. Un soulagement, et je ne faisais que me sentir de trop de nouveau dans leurs petites danses à deux. Je passais une main sur ma nuque, prêt à battre une retraite bien méritée, et examinait la plaie qui lançait ma cuisse quand la jeune mécanicienne, déterminée, reprenait la parole. Des mots que j'écoutais même si je n'étais pas certain de ne pas être partagé entre l'envie de la secouer et lui faire regarder la vérité en face sur son importance pour Luan, ou la consoler moi-même de ce sentiment si dévorant qu'elle éprouvait.

- Tu crois que le bruit du coup n'alerterait pas ses petits copains qui rôdent dans les parages ? Je m'en voulais d'être un poil sarcastique, mais je contenais encore beaucoup d'amertume et de déception pour être totalement amiable. - Personne ne doute de tes capacités de dure à cuir. Je roulais des yeux, avant de reposer mon regard sur Luan. - Quant à ta mort qui n'affecterait personne, je ne te pensais pas si égoïste ni aveugle ... Malgré le petit numéro de ce soir. Pourquoi tu crois que Luan est là ? C'est bien la preuve qu'il a besoin de toi dans sa vie. Qu'il veut être là pour toi. C'est un affront que de ne pas tenir compte de ses sentiments à ton égard. Je laissais mes yeux se fermer une demi seconde dans un geste fatigué avant de les réouvrir. - Personne ne compte sur moi, mais ces gens comptent POUR moi. Ils étaient encore bien jeunes, bien insouciants. Je ne savais même pas si la subtilité serait saisi. - On devrait partir avant que les renforts n'arrivent ... Je laissais mon regard dérivait sur l'homme à terre. Mon oreille attentive au bruit alentours, ne voulant prendre aucun risque.



(c)crackintime
No matter how much I hurt him or get hurt by him, I find myself far from hating him, actually hoping that those wounds will scar, like burns...because then you can never forget me.
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Sam 7 Juil - 21:03
Nothing but thievesLuan & Megan & ZanePas besoin d'elle ? Plaît-il ?

Est-ce que dans ce cas, G.I Jane pouvait lui expliquer pour quelle putain de raison il avait radiné son postérieur jusque dans l'antre de la mafia russe ? C'est que Luan ne donnait pas dans la charité chrétienne d'une manière générale. S'il daignait mettre sa personne en danger, c'est que le jeu, ou la personne concernée, en valait la chandelle. Donc, ouais, il avait totalement fait ça pour Megan.

Pour la fille dont il n'avait pas besoin.

Il roula des yeux et soupira. Si une moitié de lui comprenait ce qu'elle entendait par là, parce que okay, ils étaient tous deux indépendants et techniquement, non ils n'avaient pas besoin de l'autre pour survivre dans ce monde de merde, merci bien – l'autre moitié grinçait des dents d'être balancée comme une vieille chaussette quand il était question de tailler le bout de gras côté états d'âme avant de buter un mec. Comme si l'utilité du renard se résumait à désactiver les alarmes et que quand ça la touchait vraiment, là où ça faisait mal, Megan se débarrassait de lui sous le couvert de leurs caractères solitaires. C'était chiant et vexant et moche et faux.

Pendant que la renard accusait un profond ras le bol, Zane lui, s'escrimait encore à la raisonner. Luan entendit son nom et tiqua instantanément. S'il était ému que le loup prenne son parti, tout ce merdier le gonflait beaucoup trop pour qu'il y laisse traîner ses pattes plus que nécessaire.

Il eut un sourire mauvais. « Laisse. Megan n'a pas besoin de nous. » Là dessus, il fourra ses mains dans ses poches avec une désinvolture qu'il ne possédait pas totalement mais qui, là tout de suite, s'imposait. Megan était sa partenaire depuis trop longtemps pour qu'il prétende – en tout cas envers lui même – ne pas se sentir touché d'être ainsi exclu de sa solitude. Elle avait toujours naturellement été présente dans sa solitude à lui. Indépendante, mais bien là en bordure de sa vie, de sorte que Luan savait qu'il y avait toujours au moins sa complice qui gravitait autour de lui, même quand il n'y avait absolument personne d'autre pour se soucier de son sort. Avant Zane. Avant la meute. Megan avait toujours fait partie de son paysage.

Peut-être qu'il avait atteint le trop plein d'empathie dont il était humainement – métamorphement ? – capable. Peut-être qu'il se sentait blessé et peut-être même qu'il n'avait pas le recul nécessaire pour avoir envie de creuser davantage. Toujours est-il que le renard pivota sur lui même vers la sortie. Il haussa les épaules. « J'en ai marre de ces conneries. Je me tire. »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 20
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Anakin - Luan - Jules + Gabriel + Bastian
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Dim 22 Juil - 13:00
    Tous les muscles de Megan étaient crispés. Si elle avait pris la décision de ne pas tirer, il n'en restait pas moins qu'elle avait quelque chose à prouver, du moins c'est ce qu'elle ressentait. Elle avait passé sa vie à se battre pour montrer aux autres qu'elle était forte, sinon, la plus forte. Aujourd'hui ne faisait étrangement pas exception. Et d'ailleurs, les sentiments n'étaient clairement pas quelque chose que la brune savait manier, écouter ou tenir compte. Elle n'avait pas pensé une seule seconde que ses paroles pouvaient blesser Luan. Pour elle, ça tombait sous le sens, il n'avait pas besoin d'elle. C'était plus fort que ça. Il l'appréciait, elle l'appréciait. Et tout comme il était venu aujourd'hui, pour elle, elle aurait fait n'importe quoi pour lui. Et pourtant, ils pouvaient vivre l'un sans l'autre, ils vivaient seulement mieux à deux.

    -C'est pas parce qu'il est là pour moi qu'il a besoin de moi.


    Megan n'était pas douée pour verbaliser ce qu'elle pensait ou ressentait. Elle était bien meilleure quand il s'agissait de frapper. La violence était bien la seule façon qu'elle avait pour s'exprimer.
    Mais il avait raison, ce n'était pas le moment discuter. Maintenant que la mission était terminée, ils devaient vider les lieux. Ce que Luan fit, montrant fort bien sa contrariété. A vrai dire, cela ne faisait que la crisper davantage. Son lit, Megan avait envie de retrouver son lit. Sans un mot de plus, elle emboîta le pas du renard. Elle ne jeta pas un regard en arrière, au corps inanimé. Elle aurait sa revanche, un jour où l'autre. Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ?
    Dans le silence le plus total, ils se retrouvèrent à l'extérieur, mais Megan savait que ce n'était pas fini, et qu'il fallait continuer de marcher, pour être loin quand il se réveillerait, ou qu'il soit découvert. Arrivé suffisamment loin, la brunette se décida à lever le regard vers son complice.

    -Tu sais très bien ce qu'il en est.


    Il n'y avait pas à tergiverser sur la question, il savait très bien quelle place il avait dans la vie de Megan, et sans nul doute que s'il attendait excuses ou explications, il y avait des chances pour qu'il attende longtemps. Parce que c'était, une fois de plus, quelque chose qu'elle ne maîtrisait pas. Cette fois, c'est vers Zane qu'elle tourna la tête avant de sortir de son sac un rouleau de bandages, pour sa jambe.

    -C'est de ma faute, alors je peux m'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Zane Blakesley
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 50
♦ Messages : 106
♦ Date d'inscription : 12/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Dim 29 Juil - 15:27
ft. Megan & Luan
Nothing but thieves
Même si j'étais toujours furieux contre lui, ma loyauté allait avant tout à Luan. Il était une part de ma meute, et jusqu'à ce soir, j'avais eu l'audace de croire que c'était même plus qu'une simple connexion dû à son statut de bêta et celui d'alpha que j'avais. Je n'aimais pas m'attarder sur la pensée alors même si je n'étais pas forcément d'accord pour laisser la jeune femme, seule à elle-même. Je suivais le renard en dehors. La mécanicienne finissait par sortir à son tour, en nous suivant.

Je ne parvenais pas vraiment à comprendre ce qu'elle cherchait, et je ne prétendais pas le savoir. Je la trouvais juste grossièrement égoïste, mais si Luan appréciait son attitude, il était le seul juge. J'étais juste vaguement dégoûté de le voir prêter loyauté à quelqu'un si ingrat alors que j'aurais aimé qu'il éprouve cette même dévotion pour nous. J'étais extrêmement déconcerté, et je n'avais qu'une furieuse envie, rentré chez moi, m'enfermer dans ma chambre et prendre une longue douche.

Ma jambe me faisait souffrir, mais je ralentissais à juste titre la guérison pour ne pas m'exposer à la gamine humaine qui était en notre compagnie. Je sentais la sueur roulait le long de mon échine pour cette raison. Le sang séchait sur ma peau. De telles sensations que la douche serait une agréable récompense.

La jeune brune finissait par l'ouvrir pour proposer ses soins. Un reniflement vaguement sarcastique s'échappait de moi alors que je posais un regard impassible sur elle.

- Ne te donnes pas une importance que tu n'as pas ... La seule raison pour laquelle je suis là, c'est lui ... Je désignais du doigt Luan. - Si il y a un responsable à ma blessure, c'est lui parce qu'il est celui qui a besoin de toi. Et que je suis celui qui a besoin de lui. La fin de ma phrase, une simple pensée à moi même.

Je laissais ma main s'enfonçait dans ma poche, n'offrant pas un sourire pour appesantir les mots durs. Mais maintenant que le danger était derrière nous, ma mauvaise humeur revenait avec férocité. La fatigue, l'état de poisse de ma jambe et la déception ne faisaient pas bon ménage. Comment ne pouvais je pas être si mécontent quand le renard avait montre d'une certaine empathie à mon égard pour se mettre en danger de la sorte, sachant combien je ne supportais pas l'idée. J'étais assez honnête pour ne pas prétendre comme eux, que personne n'avait d'importance pour moi.

- On te dépose chez toi, et je ne veux plus que ... J'avalais les derniers mots, sachant pertinemment que Luan se mettrait probablement encore en danger. Sachant pertinemment que je ne le laisserais pas seul, face à ce dit danger.

J'accélérais le pas, mettant une petite distance entre nous, mais restant assez proche pour entendre si un danger inattendu se profilait. Ma blessure, que je subissais comme un humain, m'arracha une grimace et un grognement de douleur.  



(c)crackintime
No matter how much I hurt him or get hurt by him, I find myself far from hating him, actually hoping that those wounds will scar, like burns...because then you can never forget me.
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
avatar
♦ Runes : 40
♦ Messages : 159
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ Mar 31 Juil - 0:05
Nothing but thievesLuan & Megan & ZaneRien de bon ne résultait de leur petite coopération à trois.

Luan avait merdé sur toute la ligne. Sans doute que ramener Zane aurait été sa pire connerie de la soirée si en vérité, celle qui se tenait en première place était de ne pas l'avoir informé de ses plans avec un rien plus de tact que cinq minutes avant de mettre les voiles. De fil en aiguille, tout le monde y était allé de son coup de gueule, et le renard, par pur ras le bol avait lui même poussé le sien.

Du coup, il était plutôt mal placé pour faire la leçon à Megan. « Ouais. » grommela t-il, parce que ce n'est pas parce qu'il savait qu'il était obligé de l'accepter avec le sourire. Il ne rétorqua rien de plus. Megan avait raison et lui en avait plein les bottes de cette soirée. Les mains toujours fourrées dans ses poches, il jetait un œil aux caméras de surveillances toujours désactivées. Pas besoin d'intervenir sur le système d'alarme maintenant qu'ils étaient dehors : il avait pris soin de tout automatiser. D'ici quelques minutes, alarmes et caméras se remettraient en route comme s'ils n'étaient jamais passés par là.

Il en était là de ses réflexions d'ordre pratique lorsque Megan tira sa bande pour soigner Zane qui l'envoya aussi sec sur les roses. Le tout en faisant endosser au renard la responsabilité de sa blessure. Penaud et honteux, le concerné plissa les yeux. Contrairement à ses habitudes, aucun commentaire désobligeant visant à se dédouaner ne fila hors de sa gorge trop bavarde. De toute façon, il était coupable alors... à quoi bon ? Bien conscient d'avoir blessé Zane tant dans la confiance qu'il lui portait que par la blessure qu'il encaissait par sa faute, le renard décida qu'il laisserait la gangue froide de la culpabilité l'étreindre. Plus tard. Lorsque Megan serait en sécurité.

Pour le moment, il ne faisait pas bon traîner dans les parages et il ne pouvait pas parler librement avec Zane sans exposer sa nature de loup ainsi que leur meute.

Emboîtant le pas claudiquant de son Alpha, il marcha donc aux côtés de sa complice. Le bon point dans le bilan merdique de cette soirée, c'est qu'ils avaient fait main basse sur le butin convoité par son amie. « On a réussi. »

Tout le monde semblait l'oublier mais ils avaient victorieusement détroussé la mafia russe. Et ce sans aucun morts des deux côtés.

« Tu me montreras certains des trucs que t'as récupéré ? »
©️ 2981 12289 0


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Nothing but thieves ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Nothing but thieves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aiden ♦ Yo, ho, haul together, hoist the colors high. Heave ho, thieves and beggars, never shall we die.
» Wolburgh Redbeard - A Nation of Thieves.
» LES FILMS EN GENERAL
» among thieves │ ft. clotho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Bronx-
Sauter vers: