when two narcissistics meet (breanna)
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
when two narcissistics meet (breanna)
Bastian Anderson
♦ Age : 20
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Maxime, Ezio & Théodore
♦ Runes : 56
♦ Messages : 53
♦ Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: when two narcissistics meet (breanna) ♦ Lun 21 Mai - 14:09
When two narcissistics meetBreanna Montgomery & Bastian AndersonLa fête, tout ça, c’est quelque chose qui m’a toujours plu, quelque chose que je veux toujours faire. Il faut dire que draguer, charmer n’importe qui, c’est quelque chose que j’aime. J’aime plaire, et je sais que je plais. En même temps, vous m’avez vu un peu ? Comment je pourrais ne pas plaire à toute personne qui me croire ? C’est genre totalement impossible. Pourtant, y’a bien une nana qui a eu l’air de pas mal résister à mon charme, et ça m’a totalement brusqué. Parce que d’habitude, toutes les nanas que je croise, quand l’opportunité se présente, veulent bien que je les baise. Et pourtant, elle, elle avait vraiment l’air contre. Genre, ma personnalité lui plaisait pas. Genre, elle voulait pas quelque chose ce genre-là. Genre, elle m’avait vraiment remballé. Lucy qu’elle s’appelle. Et ça me donne encore plus envie de savoir ce qu’elle a de plus spécial. Et je ne peux nier le fait que si elle me repousse comme ça, je ne vais clairement pas la laisser s’en tirer. Elle me donne encore plus envie de l’avoir dans mon lit, alors je vais y arriver et si je dois jouer au loveur pour y arriver… Je le ferais. Et je l’aurais vite dans la poche, et à poil sous mon corps.
Mais pour le moment, je me retrouve dehors, la nuit tombée, contre un mur à attendre quelque chose, un je ne sais trop quoi, une distraction quand je vois une rouquine marcher devant moi. Tout pile ce que je voulais. Une vampire, d’ailleurs. Je sens que la soirées sera intéressante. Qu’elle se finisse d’une façon sexy ou bien d’une façon plus normale. D’une façon probablement un peu violente comme - franchement - les fées et les vampires ne font pas bon ménage en général. Mais je n’ai jamais vraiment été le genre de personne qui déteste une race entière à cause d’idées fixes. Ouais parce que bon… J’suis certain que la raison pour laquelle on s’aime pas à la base est totalement obscure, genre personne la connaît mais on fait comme si on étais tous au courant. Ouais, un peu comme avec les loups et les vampires. C’est à se demander si les vampires n’ont pas des problèmes avec toutes les races juste par pur principe. J’serais même pas étonné. Des petits cons, ces suceurs de sang. “Oh, salut toi. Tu sais qu’t’es mignonne ?” J’demande en passant ma langue sur mes lèvres, la regardant de haut en bas. Ouais, j’mens carrément pas. Cette nana est hyper sexy.
©️ 2981 12289 0 ♦️ 420 mots ♦️ NP :Lezarman - Vald


Do not fall in love with people like me. I will take you to museums, and parks, and monuments, and kiss you in every beautiful place, so that you can never go back to them without tasting me like blood in your mouth. I will destroy you in the most beautiful way possible. And when I leave you will finally understand, why storms are named after people.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything : when two narcissistics meet (breanna) Tumblr_olx8d5bD2A1vkyl3lo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two narcissistics meet (breanna) ♦ Mar 29 Mai - 6:29
when two narcissistics meet.Du sang qui perle le long de ma bouche. Une autre victime ce soir, un homme parfaitement idiot, ayant tombé dans le panneau. La faim était telle que je me fichais complètement de la discrétion de mon geste. Qu’importe, si on rapportait au mexicain ce que j’avais encore fait, ce soir. Il n’y eut personne pour m’arrêter, et cet homme se trouvait déjà à moitié vide, piétinant difficilement, essayant de s’échapper sans comprendre pourquoi il fuyait. Mignon, n’est-ce pas? Croire qu’il pourrait mettre de la distance entre moi et lui alors qu’il me suffisait d’une seconde pour le rattraper. Mais j’aimais le risque de le voir s’approcher de la rue principale, le soulagement qu’il devait sentir. C’est exactement à ce moment que je me plaçais devant lui, le replaquant contre le mur. Et hop, une dernière bouchée, question de partir le ventre plein. « Tu ne te souviendras de rien. Une soirée animée, des filles que t’as rencontré dans la rue et hop, ça s’est fini par un mal de tête terrible. » Je prenais soin, pour une fois, de l’hypnotiser afin qu’il ne se souvienne de rien. Je faisais un peu plus attention à mes arrières, maintenant que les vampires de la vie étaient au courant de ma présence. Si l’un de se rappelait de parler de ça à cette dite Enclave, je serais mal prise. Autant ne pas prendre de chance, et effacer toute trace de ma présence ici.

Je le laissais donc là, déboussolé, marchant difficilement jusqu’au bar le plus proche, ou alors chez lui. En fait, je m’en fichais pas mal. J’avais d’autres trucs à faire, comme me balader pendant quelques heures, voir si je trouve une boutique intéressante ouverte jusqu’à plus tard ou quelque chose dans le genre. Si, en chemin, j’attire le regard d’un autre humain, je me ferais un véritable plaisir de le goûter pour le dessert. Mais bon, je devais faire gaffe, car les sbires de Raphael ne se tenaient jamais bien loin. Le fait qu’il ne m’ait pas encore traîné jusqu’à son hôtel sordide, c’est une chance. Autant faire en sorte que ça n’arrive pas, en me restreignant sur mon alimentation. Non, je n’irais pas boire les poches de sang. En revanche, je buvais une plus grande quantité de sang, lorsque je tenais une victime entre mes mains. Tant pis, ils souffraient les conséquences de la décision de ce Raphael Santiago. Rooh, et puis pourquoi je pensais à lui? Il n’allait tout de même pas me pourrir une soirée somme toute intéressante. Je l’effaçais donc de mon esprit, me concentrant plutôt sur le claquement de mes talons hauts sur le regard des passants. Aucun n’avait l’audace de me parler … ou peut-être que si. Tiens tiens, celui-là, il avait une odeur bien particulière. Certainement pas humain. « Ça fait longtemps que je le sais. » Petit sourire en coin. Croyait-il m’avoir avec de tels compliments? Il pourrait bien continuer de courir, celui-là. La seule chose qui jouait en sa faveur, c’est que je n’avais encore jamais rencontré quelqu’un captant mon odorat si facilement.
© 2981 12289 0


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Bastian Anderson
♦ Age : 20
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Maxime, Ezio & Théodore
♦ Runes : 56
♦ Messages : 53
♦ Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two narcissistics meet (breanna) ♦ Ven 15 Juin - 18:18
When two narcissistics meetBreanna Montgomery & Bastian AndersonJe la regarde en me léchant doucement les lèvres quand elle parle. J’ai un sourire amusé sur le bout des lèvres. Il faut dire que cette fille, elle a carrément l’air aussi narcissique que moi et c’est quelque chose qui me fait assez marrer. Faut dire qu’en général, les gens sont pas vraiment comme ça. Surtout pas les nanas. D’habitude, quand je dis ça, les nanas ont l’habitude de me dire d’aller me faire foutre. Ou bien de rougir comme si on ne les avait jamais complimentées. Faut dire que dans le fond, je suis quand même quelqu’un de vraiment canon. Et je dis pas ça d’un point de vue totalement narcissique, hein. Mais comme on dit, les fées ont la beauté des anges et les anges sont les êtres les plus magnifique de ce monde, non ? Du coup, j’aime penser être quelqu’un de vraiment plaisant à regarder. C’est pas cool ?

« Narcissique. » Je me marre un peu en la regardant.

Je finis tout de même par dire en posant un regard sur la jeune rouquine, un petit sourire sur le bout des lèvres. Enfin, jeune, j’en sais rien. J’ai l’impression que c’est une vampire, alors j’en sais rien de si elle est jeune ou si elle a une centaine d’années. Après tout, c’est mon cas. Une vingtaine d’années physiquement et pourtant, je suis née dans les années 1900. Je la regarde finalement avec attention, je profite carrément de la vue.

« Alors, tu cours où comme ça ? » Je lui demande en lui lançant un regard. « Essuyer le reste de sang qui te coule des babines ? »

Je plaisante un peu en la regardant. Pour moi, c’est pas vraiment offensant, mais on sait jamais. Peut-être que pas mal de gens penseraient que c’est une attaque. Surtout qu’en général, les fées et les vampires ne s’entendent pas vraiment très bien alors du coup… Peut-être qu’elle risque de m’engueuler juste par principe, mais honnêtement, ce n’est pas vraiment comme si c’était la première fois que je me prendrais une remarque cinglante en pleine gueule. Puis, j’ai de la répartie alors… Je pense que ça ne va rien me faire si elle prends mal les conneries que je peux bien lui dire. Au pire, tant pis.

«Est-ce que ça t’dirais d’aller boire un verre ? » Je lui demande avec un petit sourire en coin sur le bout des lèvres.

Une partie de moi me crie de pas aller inviter toutes les nanas à sortir parce que… Ouais. Une partie de moi me gueule que je devrais plutôt inviter Lucy à aller boire plutôt qu’aller boire des verre avec la première personne qui me tombe dessus, mais bon. Dans le fond, on est même pas ensemble et j’ai pas envie qu’on le soit. On s’est vus une fois et je veux simplement me la taper. J’ai pas envie de faire ma vie avec elle et je pense pas que ce serait vraiment possible alors au pire… C’est pas bien grave. En tout cas, pour moi, c’est pas bien grave, je crois. Elle sera jamais au courant de toute cette histoire.
©️ 2981 12289 0 ♦️ 524 mots


Do not fall in love with people like me. I will take you to museums, and parks, and monuments, and kiss you in every beautiful place, so that you can never go back to them without tasting me like blood in your mouth. I will destroy you in the most beautiful way possible. And when I leave you will finally understand, why storms are named after people.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything : when two narcissistics meet (breanna) Tumblr_olx8d5bD2A1vkyl3lo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two narcissistics meet (breanna) ♦ Mer 27 Juin - 6:14
when two narcissistics meet.Narcissique. Oh, il ne savait pas à quel point je l’étais. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours voulu être le centre de l’attention, celle vers qui les regards sont immédiatement attirés. La popularité, à l’école, m’apporta exactement ça, du moins, pendant un moment. Beaucoup de filles dans mes cours qui me craignaient, ou alors devenaient vertes de jalousie, rien qu’en me voyant me pavaner. Que faire, de leur frustration. Devant un miroir, il n’y avait qu’une personne, que je voyais, et c’était moi. Avec une telle attitude, je ne me voyais pas trouver l’amour véritable, ni même rougir devant les commentaires d’un homme à mon égard. Il avait eu beau me lancer des roses, je ne me tournerais pas une seule seconde pour l’en remercier. Pas que j’étais pressée. Je ne voyais simplement pas l’utilité de lui répondre autrement. Si j’étais mignonne, à ses yeux, eh bien ça montrait qu’il avait du goût. Pour le reste, il ne m’apprenait rien de nouveau. Ma beauté était une véritable obsession, et heureusement pour moi, le fait que j’aille fait tant attention à mon apparence aura porté fruit. Maintenant devenue vampire, je resterais ainsi, figée dans le temps, éternellement avec mes traits doux et mes cheveux roux. Pas besoin de crème ou d’une tonne de produits.

« Je ne cours pas, voyons. Sinon, tu n’arriverais certainement pas à me rattraper. » La vitesse de vampire, un autre grand avantage, je vous dis! Rien qu’en cas d’attaque, j’aurais l’avantage de prendre de l’avance sur mes ennemis. Un détail à ne pas aux humains, c’est vrai. Cependant, mon interlocuteur mystère n’en semblait pas un. Rare étaient les jeunes hommes qui attiraient mon regard. Ses traits, sa corpulence … tout chez lui dégageait la perfection. J’avais à faire avec une créature obscure. Laquelle? Rien que par l’odeur, je pouvais éliminer les vampires et les loups. Des notes sucrées, presque. Mielleuse et même fruité. Si seulement je n’avais pas attaqué cet homme avant. Je me serais certainement délectée avec cet inconnu-ci. Trop tard, on dirait. De toute façon, il n’avait pas l’air de ceux qui se fendent en quatre pour me laisser les croquer. « Bathory prenait des bains de sang. Pourquoi est-ce que je chercherais à l’essuyer, alors qu’il me procure exactement ce que je veux? » Une grande appréciatrice de cette femme. Elizabeth Bahtory, la grande, probablement un vampire avant son temps. Le sang, la solution à l’éternelle jeunesse, selon elle. Pas si faux, que de croire une telle chose. Après tout, c’est exactement ça qui me permet de vivre éternellement.

Un non silencieux, une envie de l’envoyer balader. Moi, boire avec quelqu’un que je venais à peine de croiser? Pas vraiment dans mes habitudes … sauf lorsqu’il s’agissait de chasse. Un moment de réflexion, pendant lequel je me convaincs de ne pas lui répondre aussi brusquement. Qu’est-ce que j’avais à perdre, dans tout ça? Ce n’est pas comme si on m’attendait, à l’appartement. Je n’avais rien de prévu, à part croquer quelques humains ce soir. Tant qu’à éviter la routine, et peut-être aussi les sbires du mexicain, pourquoi ne pas accepter la proposition? « J’dis pas non, mais ça dépend où. » Petit ricanement. Je n’accepterais rien de moins qu’un endroit haute gamme. Qu’il ne me propose pas un bar minable, car c’est exactement là mon terrain de chasse. Si c’était pour changer d’air, qu’on le fasse bien.
© 2981 12289 0


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Bastian Anderson
♦ Age : 20
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Maxime, Ezio & Théodore
♦ Runes : 56
♦ Messages : 53
♦ Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two narcissistics meet (breanna) ♦ Mar 31 Juil - 14:00
When two narcissistics meetBreanna Montgomery & Bastian Anderson« Je n’en doute même pas. » Je réponds avec un sourire amusé.

Il faut dire qu’en même temps… Les vampires sont vraiment rapides, ce n’est pas nouveau du tout. N’importe quelle créature ne peut pas leur arriver à la cheville. Sauf peut-être les loup-garous une fois transformés, mais je n’en suis pas tout à fait persuadé, en réalité. Il faut dire que bon… Il n’a jamais fait de courses inter-espèces pour voir qui était le plus rapide. Je lâche un rire quand je l’entends me répondre par la suite. Pleine de culture, c’est assez plaisant à voir chez une femme. Ou peut-être vivait-elle à la même époque ? Dans les deux cas, ce n’est pas quelque chose qui rendrait la rouquine moins intéressante, au contraire, même.

« Pourtant, tu n’as pas déjà la jeunesse éternelle ? » Je demande avec un sourire amusé. « Pas besoin de laisser ça agir, si ? »

Après, c’était surtout une plaisanterie, ce n’était pas vraiment comme si elle avait vraiment du sang plein la bouche. Puis dans le pire des cas, ce n’est pas vraiment comme si ça me dérangeait tant que ça. C’est pas quelque chose de si terrifiant. Après tout, j’en connais quand même pas mal, des vampires. C’est pas maintenant que ça va me traumatiser, d’en voir une qui viendrait de finir son repas. Puis hormi les Terrestres, je connais peu de gens qui ont vraiment peur de ça.

Je suis tout de même assez… Conquis qu’elle accepte – entre autre – qu’on aille dans un bar tous les deux. Je ne compte pas vraiment la draguer, mais bon… Je vais prévois tout de même de passer une bonne soirée, si c’est possible.

« Mh… Tu voudrais aller quelque part à Manhattan ? » Les bar bien huppés, ça a l’air d’être son dada. « Un endroit classe, ça pourrait être sympa. »

Puis autrement que pour les moment où je passe pour un étudiant à la fac comme un autre… Je ne vais pas vraiment dans des endroits pas branchés. J’aime moi-même être dans des endroits bien classes, où tu sens que’il y a pas mal de monde. Et surtout à draguer, d’ailleurs. C’est bien mon truc favori, en général.

« Et qui sait, si t’es sage, je te laisserais peut-être boire de mon sang. » Je fais avant de commencer à me mettre en route vers un des bars que j’affectionne, faisant tout de même attention à ce qu’elle me suivre. « Il paraôt que le sang de fées est particulièrement bon. »
©️ 2981 12289 0 ♦️ 424 mots ♦️ La température - Kyo


Do not fall in love with people like me. I will take you to museums, and parks, and monuments, and kiss you in every beautiful place, so that you can never go back to them without tasting me like blood in your mouth. I will destroy you in the most beautiful way possible. And when I leave you will finally understand, why storms are named after people.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything : when two narcissistics meet (breanna) Tumblr_olx8d5bD2A1vkyl3lo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two narcissistics meet (breanna) ♦ Lun 20 Aoû - 5:40
when two narcissistics meet.Le seul hic, pour moi, c’était de devoir courir en talons hauts. Souvent, je préfère me déchausser plutôt que d’avoir les chaussures aux pieds. Après tout, ils me coûtent assez cher pour que j’en prenne soin. Heureusement, dans ce cas-ci, je ne comptais pas faire un quelconque effort physique. J’étais là que pour me promener, trouver ma prochaine victime et me nourrir. Alors pourquoi est-ce qu’il s’évertuait à m’interrompre dans ma démarche, quand je ne lui avais même pas adressée la parole en premier? Est-ce qu’il essayait de me faire tomber dans un piège? Devrais-je l’ajouter à ma liste d’ennemis? Je n’avais aucune idée de ses petites manigances, mais ce n’est certainement pas ça qui me fera peur. Voilà pourquoi je lui tins tête, lui renvoyant la balle à ses petits commentaires vis-à-vis ma nature de vampire. « Oh, le sang, on en n’a jamais de trop, jeunesse éternelle ou pas. Ce serait impoli, que d’en refuser. Alors si on m’en offrait une si grande quantité, je ne dirais certainement pas non. » Ricanement court, mais assez sonore pour qu’il comprenne la ressemblance entre nos sens de l’humour respectifs. On se battait à armes égales, ou presque.

Pourtant, malgré mon envie de le voir me ficher la paix, plus les minutes avançaient, et plus la curiosité me gagnait. Qu’avais-je réellement à perdre, après tout? Ce n’est pas comme si je me promenais dans les rues pour admirer le paysage. J’étais là pour de l’action, non? Autant profiter jusqu’à l’aube, avant les premiers rayons du soleil. C’est avec cette vision des choses que j’acceptais finalement son offre, spécifiant toutefois que je voulais savoir où on irait. Ce qu’il me répondit fut une très bonne nouvelle. Visiblement, il savait exactement où aller pour ne capter mon attention. Pas que je m’en plaigne, car cela me ferait du bien, de changer d’air. Les bars miteux, c’était déjà de trop. Je voulais explorer un nouveau terrain de jeu, c’est-à-dire les endroits bien plus classes. « C’est bien mieux, effectivement. » Je hochais de la tête, mais ne démontrait pas trop d’enthousiasme, ne sachant toujours pas ce qu’il préparait. J’eus cependant une petite indication de ce qui m’attendrait, ce soir, en l’écoutant attentivement m’informer qu’il me laisserait boire de son sang, si j’étais sage. « Moi, sage? Ne m’as-tu pas vu? »  Aux premiers abords, je ne fis que l’observer, alors qu’il s’éloignait. Puis, je lui emboîtais le pas, non sans me demander ce qu’il y avait de si spécial, quant à son sang. Encore une fois, j’en fus informé rapidement. « Fée, toi, une fée? Laisse-moi en rire. » Il fallait bien que je continue de jouer le jeu. Autrement, je lui donnerais le droit de mener le bal. Cependant, je ne pouvais que frissonner d’envie, rien qu’à l’idée de ce à quoi le sang de fée pouvait goûter.
© 2981 12289 0


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Bastian Anderson
♦ Age : 20
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Maxime, Ezio & Théodore
♦ Runes : 56
♦ Messages : 53
♦ Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two narcissistics meet (breanna) ♦ Mar 4 Sep - 22:00
When two narcissistics meetBreanna Montgomery & Bastian AndersonJ’esquisse un sourire amusé quand je l’entends parler, je hoche la tête alors qu’elle parle.

« Oui, je vois bien. » Je me lèche les lèvres en l’observant. « En fait je comprends. Tu es tout simplement insatiable. Une vraie affamée. »

Ce qui n’est pas vraiment étonnant venant d’un vampire. Je n’en connais pas beaucoup, mais je sais tout de même comment ils sont. Toujours à avoir envie de plus de sang. Je sais qu’ils sont comme ça, qu’ils n’en ont jamais assez. De vrais monstres assoiffés de sang et pourtant, je ne peux nier le fait que leur beauté soit à couper le souffle. Si beaucoup disent que les fées sont les créatures les plus attirantes… Je trouve que les vampires sont beaucoup mieux. Une sorte de charme mêlé au danger et c’est quelque chose de foutrement attirant. Et pourtant, je ne me verrais jamais avec l’un d’entre eux pour plus que du flirt. Un vampire serait capable de planter ses crocs dans ma queue, j’en suis certain, mais bon. Là, c’est pas vraiment le sujet.

Je ne suis pas vraiment dans l’objectif de séduire avec elle, elle m’a juste l’air sympathique, en fait. C’est tout de même assez plaisant, non ? Je hoche la tête quand elle me réponds, qu’elle accepte finalement de me suivre boire un verre. Je suis certain de trouver un truc qui va lui plaire pour les Créatures Obscures. Peut-être bien que je vais l’emmener dans les bars spéciaux pour les vampires.

« Oh, comme c’est dommage pour toi. » J’esquisse un sourire amusé. « Tu pourras même pas goûter. »

Je fais et finalement, je lance un regard vers elle pendant qu’on marche. Je ris doucement quand elle me réponds, je me lèche les lèvres.

« Bah quoi ? Tu ne crois pas au côté angélique ou démoniaque ? »

Cette conversation m’amuse, je me doute bien qu’elle me charrie. Je pense que ça se voit assez que je ne suis ni un vampire, ni un loup. Certains pourraient peut-être me comparer ou se tromper en pensant que je suis un sorcier, mais la peau laiteuse et scintillant légèrement donne probablement ma première nature directement. Personne ne peut vraiment se laisser berner, si ?

« Il ne faut pas croire, rouquine, les fées ne sont pas forcément toujours avec les oreilles pointues et des ailes. Pas trop déçue ? »

Surtout que comme, à la base, j’étais un bébé fée malade on ne peut pas vraiment dire que j’ai eu facilement toutes les caractéristiques d’une fée. Mais heureusement, maintenant je suis en pleine forme et j’ai toutes les aptitudes, même si les caractéristiques féériques les plus grosses ne sont pas présentes. On pourrait presque croire que j’ai du sang humain coulant dans les veines, mais ce n’est pas le cas. Parce que moi, contrairement à ceux qui sont à moitié fée, je ne peux pas mentir. Malheureusement. Ouais, y’a souvent où je trouve quand même ça plutôt saoulant.
©️ 2981 12289 0 ♦️ 503 mots ♦️ What's up people - Maximum the Hormones


Do not fall in love with people like me. I will take you to museums, and parks, and monuments, and kiss you in every beautiful place, so that you can never go back to them without tasting me like blood in your mouth. I will destroy you in the most beautiful way possible. And when I leave you will finally understand, why storms are named after people.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: when two narcissistics meet (breanna) ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
when two narcissistics meet (breanna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» 02. Didn't expect to meet you there...
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» ashley & calypso ♦ meet your son, our son.
» Alexandra- Nice to meet you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Autres :: 2017-
Sauter vers: