Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies
Maia Roberts
Children of the Moon
Maia Roberts
♦ Autres comptes : willow, breanna et cara
♦ Runes : 64
♦ Messages : 64
♦ Date d'inscription : 25/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies  ♦ Dim 25 Mar - 1:44
Maia Roberts
Ft. Alisha Wainwright
Petites infos
louve
20 ans
22 mars 1990
Lieu de naissance
barmaid
luke & la meute
célibataire
bisexuelle


Anecdotes
Lorsque Maia entend des propos racistes, elle ne peut s’empêcher de réagir un peu trop vivement. C’était déjà le cas au New Jersey, et avec l’Enclave, c’est encore pire. × Elle prend des cours en ligne de biologie marine dans le but de pouvoir être transférée à l’université de Columbia. × Elle garde tout ses sentiments bien étouffés, écrasés par son sarcasme et ses mauvaises manières. × La brunette a très peu, voir pas du tout d’amour pour les Néphilims. Des gens nées avec une cuillère d’argent dans la bouche ne pourront jamais comprendre le petit peuple. Ils sont trop confortablement installés, dans leurs trônes. × A une vaste connaissance de la mixologie, c’est-à-dire l’art du mélange des boissons. En fait, elle pourrait se saouler de façon très classe, mais elle ne le fait pas. L’alcool, ce n’est pas tant un péché chez elle. × Vu tout ce qu’elle subit de la part du genre masculin, Maia se méfie d’eux, préférant toujours se montrer très froide dès que l’un s’approche trop. × L’amour ? Ça fait bien trop mal, ça brise le cœur et ça fait sincèrement chier. Depuis Jordan, la jeune femme ne se donne certainement plus le droit d’avoir de quelconques sentiments pour qui que ce soit, si ce n’est de l’amitié, et même ça, elle ne la donne pas facilement. Pour l’instant, il n’y a que Luke, et la meute. × Elle n’a plus jamais reparlé à ses parents, et parfois, se demande ce qu’ils font de leur vie, s’ils savent qu’elle bel et bien en vie. ×  Défendra toujours la position des femmes et des gens de couleurs, dans n’importe quelle situation.
Derrière l'écran
Je me cache derrière l'humaine, la vampire rousse ou la shadowhunter encore trop insécure.


Pour recenser
Code:
Alisha Wainwright <pris>♦️♦️</pris> Maia Roberts
Code:
♦️♦️ Maia
Code:
♦️♦️ Roberts
Revenir en haut Aller en bas
Maia Roberts
Children of the Moon
Maia Roberts
♦ Autres comptes : willow, breanna et cara
♦ Runes : 64
♦ Messages : 64
♦ Date d'inscription : 25/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies  ♦ Dim 25 Mar - 1:44
La petite histoire
Le New-Jersey, cet état que tout le monde connaît. Oui, les gens qui y habitent ont une personnalité très forte. Et dans le quartier que j’habitais, eh bien, ça se traduisait par du racisme un peu trop prononcé. Bon, c’est vrai, la communauté était très conservatrice, et de cohabiter avec des gens de couleurs devait provoquer leurs envies de meurtre. Mais était-ce vraiment une raison pour nous faire sentir si étrangers ? Même les policiers nous regardaient de manière suspicieuse. C’est à se demander comment ont a fait pour rester là si longtemps. Encore aujourd’hui, je me pose cette question. Oh, et puis s’il n’y avait que ce problème, tout irait bien. Je les enverrais au diable, et basta. Cependant, j’eus de plus grands problèmes, une fraction à même la famille. En grandissant, je remarquais l’attention que mes parents portaient à mon frère aîné, Daniel. Non, je ne parle pas en tant que gamine, jalouse qu’on ne l’écoute pas. Je parle de favoritisme, tant et si bien que malgré les agressions physiques de Daniel, quand il s’emportait et me frappait à répétition, jamais il ne reçu le blâme. J’étais toujours la coupable, celle qui l’incitait à ce genre de comportement. Le mouton noir, littéralement. C’est bien pour ça qu’à force, je me méfiais des gars, et me forgeais une carapace. Je préférais toujours cracher sur le visage des autres, quitte à ce que ceux-ci soient vraiment là pour m’aider. Je ne pouvais faire confiance, car cette qualité n’existait plus chez moi.

Un accident. Mon frère, percuté de plein fouet par une voiture. Le désarroi complet, à la maison, comme si mes parents n’avaient plus d’enfant. Mais j’étais là. Toujours. Je leur parlais, j’essayais de les soutenir, vu que pour moi, Daniel n’avait jamais été le genre de personne pour qui je verserais une larme. Rien à faire. Ils s’en fichaient complètement. Me débrouiller seule, voilà ce que je fis. Je ne pouvais plus dépendre d’un père et d’une mère incapable de voir que leur fille habitait avec eux. Partir étudier, revenir à la maison, se faire à manger et s’occuper de ses choses. Des brefs bonjour et bonsoir, mais aucune véritable conversation. Des jobs misérables me permirent de sortir du nid familial, et ce fut à cette même époque que je fis la rencontre de Jordan Kyle. Croire que j’aurais bien pu tomber en amour avec quelqu’un … une vraie blague. Et pourtant, ce fut le cas avec lui. Les cadeaux, les sorties, les petites attentions. Je me sentais comme une princesse dans un de ces films ringards. Les premiers mois ressemblèrent à un rêve, tout droit sortit de l’imagination fertile d’une fillette croyant au prince charmant. Néanmoins, derrière ses apparences angéliques, il y avait l’image miroir de mon frère. Violence, agressions multiples … il voulait me posséder, comme si j’étais sa propriété privée. Je préférais ignorer tout ça, pendant un certain temps. J’avais espoir que ce ne soit qu’une phase, un mauvais moment qui passerait. Erreur. En fait, Jordan n’arrêta pas, du moins, jusqu’au moment où je rompis avec lui. Un rire jaune. Il ne me croyait pas. Je dus recourir à des moyens un peu plus extrêmes, en embrassant un autre jeune homme, sous les yeux de mon ex. La confusion, puis une rage telle que je le crus capable de me tuer. Il quitta ensuite les lieux, me promettant de revenir. La peur de le revoir me poussa à essayer de reprendre la route vers mon misérable petit appartement.

Pendant ma marche rapide, je me mis à entendre ce qui semblait être des bruissements, mais j’essayais de ne pas trop y porter attention. Je me concentrais sur mon but ultime, de pouvoir me retrouver en sécurité, la porte fermée à clé. Le destin en décida autrement. Sans comprendre comment, je sentis que quelque chose de lourd me poussait, si bien que je tombais par terre. Roulant sur mon dos, j’eus droit à une image tout droit tirée d’un film. Un énorme … non un gigantesque loup se trouva à quelques millimètres de mon visage. Le temps sembla s’arrêter, alors que mon cœur se mit à battre bien plus rapidement. Puis, sans que je ne puisse faire quoi que ce soit, il me griffa le coup, avant de déguerpir. Le choc me figea sur place pendant un moment mais l’adrénaline me força à me lever et à me mettre à courir comme une folle, en direction de mon appart. Une nuit que j’espérais sincèrement oubliée, et qui pourtant, marquerait le restant de ma vie.

Deux jours passèrent. J’eus le temps de mettre cet épisode assez traumatique derrière moi, du moins en partie. Je revenais du boulot, fatiguée et prête à prendre une longue douche. La lune était belle, bien claire, illuminant mes pas. Des douleurs. C’est comme ça que ça débuta. Mes os qui semblaient se casser, tellement ils craquaient. Je n’eus le temps que de me réfugier dans l’orée d’une minuscule clairière, avant que je ne … ne perde le contrôle, et me retrouve à courir, à quatre pattes, parmi les arbres. Des flashs d’images, et puis plus rien. On aurait dit que je cédais la place à quelqu’un d’autre. Tout ce dont je me souviens, c’est la sensation de possession de l’air frais qui me percutais et qui apportait avec lui un lot d’odeurs étranges. Je n’étais plus du tout en contrôle de moi-même, et j’étais terrorisée. Mon reflet, de la portière d’une voiture non loin me terrorisa à un tel point que j’aurais pu crier. Un animal. Que … quoi ? Mon esprit, qui s’enfonça dans une noirceur totale, choquée par ce que je venais d’apercevoir.

Je me réveillais le lendemain, sans une notion spécifique de ce qui venait de se passer, mais avec … avec du sang sur mes mains. Tremblante, je me réfugiais rapidement chez moi, dans la douche, où je me lavais frénétiquement. Habitude, reprendre des habitudes normales. Je devrais aller au boulot bientôt. Petit déjeuner, quoique je l’engloutis plus rapidement qu’à l’habitude, puis j’allumais la télé, où je vis aux nouvelles, la mort d’une femme. Attaquée par une bête qu’on qualifia de féroce. Mes yeux qui s’écarquillèrent, alors que je me souvins de bribes de la nuit passée. M… serait-ce moi ? Non … P… Pourtant, j’avais les ongles encore légèrement rougis. Les pleurs, la terreur me saisirent d’un coup. Et si … et si on m’avait aperçu ? Rester ici deviendrait dangereux. Je pris donc la décision de fuir à Manhattan. J’élus domicile dans un endroit bien misérable, mais juste assez près du centre-ville pour me permettre de me déplacer. Au fur et à mesure, je fis la connaissance de loups et de meutes, mais vu mes tendances solitaires, et le peu de confiance que j’avais en mes capacités de louve, je refusais à tout coup. Mais le changemetn d’air n’aida en rien mes transformations. Elles ne se firent pas moins douloureuses et éprouvantes. J’étais sincèrement à bout, déboussolée et désemparée, incapable de savoir quoi faire. Puis, mon chemin croisa celui d’un homme, Luke. Ce fut pu après que j’agresse une autre femme, sans pour autant la tuer, cette fois. De l’aide ? Une meute ? Je voulus refuser, croyez-moi. Mais une partie de moi en avait assez. Je ne pouvais plus continuer seule, sur mon chemin. Pour faire en sorte de vivre plus décemment, il me fallait accepter cette part de moi. Et cela débuta bien sûr avec Luke, qui m’aida à trouver un job au Hunter’s Moon. Depuis, je m’adapte bien mieux à ce nouveau tournant, dans ma vie. Oui, je me transforme en louve, et alors ? Cela ne fait pas de moi quelqu’un de moindre. J’ai survécu à assez d’emmerdes pour ne plus me faire marcher dessus.


i'm proud to be
a child of the moon
in a pack lies strength, loyalty and unity.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies  ♦ Dim 25 Mar - 1:50
RE BIENVENUUUUUUUUE MA BELLE DE CHÉRIE D'AMOUR JE VEUX UN LIEN VOILÀ C'EST DIT BON COURAGE POUR TA FICHE ET SI T'AS DES QUESTIONS TU SAIS OÙ ME TROUVER
Revenir en haut Aller en bas
Maia Roberts
Children of the Moon
Maia Roberts
♦ Autres comptes : willow, breanna et cara
♦ Runes : 64
♦ Messages : 64
♦ Date d'inscription : 25/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies  ♦ Dim 25 Mar - 3:30
TWA, J'AURAIS UNE ARME MASSIVE SI JAMAIS TU COMMENCE À FAIRE DES CONNERIES (a) ON AURA UN LIEN, T'EN FAIS PAS!


i'm proud to be
a child of the moon
in a pack lies strength, loyalty and unity.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies  ♦ Dim 25 Mar - 13:28
Tu es validé !
Comme d'habitude, ta fiche est parfaite
Maia est tellement chou, j'ai envie de lui faire un gros câlin, j'espère avoir un super lien avec elle via Clary, et même d'autres de mes personnages, pourquoi pas please
Encore bienvenue parmi nous avec cette nouvelle bouille **

__________

Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang d'Enfant de la Lune, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Clary sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton logement et ton métier.. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. e plus, n'oublie pas de recenser ta meute par-là ! Et n'hésites pas à nous rejoindre sur Discord ! Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies  ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Maia × strength is loyalty and unity, not dividing people with lies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virgo no Asmita Vs Sea Dragon no Unity
» Thorin Oakenshield ▬ Loyalty, Honor, a willing heart, I can ask no more than that
» The strength of a family, like the strength of an army, is in its loyalty to each other. ∞ MALLORY
» (f) MAIA MITCHELL + Every scar I have makes me who I am.
» [STATS] Les points gagnés (Année 7)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Parles-nous de toi :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: