[FB] Comme un goût d'interdit [PV : Magnus Bane]
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] Comme un goût d'interdit [PV : Magnus Bane]
Arthur Carron
Children of Lilith
Arthur Carron
♦ Age : 38
♦ Date de naissance : 10/05/1980
♦ Runes : -3
♦ Messages : 118
♦ Date d'inscription : 19/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: [FB] Comme un goût d'interdit [PV : Magnus Bane] ♦ Dim 18 Mar - 14:58
Comme un goût d'interdit
ft Magnus Bane

Nous étions en 1792 et la Révolution Française était terminée depuis 3 ans environ. Durant cette Révolution, mon monde a été complètement bouleversé. Oh bien sûr, vous pensez savoir ce que j'ai vécu, mais vous êtes vraiment loin de vous l'imaginer, croyez-moi. La Révolution ne fut pas le pire des bouleversements que j'ai connu. Tout d'abord, j'ai su que mes enfants, ceux que je considérais comme tel, ne l'étaient pas du tout. Leur mère m'avait menti. Elle avait fauté. J'ai été dévasté d'apprendre cela. Aujourd'hui encore, le sujet est un peu délicat, mais ils sont morts tous les trois il y a trois ans, alors j'avoue avoir un peu de mal à en vouloir à ma femme.  Vous vous demandez certainement comment j'ai su que ces enfants n'étaient pas vraiment les miens. Oh il s'agit d'une simple déduction. Lorsque ma famille a été tué sous mes yeux, je suis entré dans une rage telle que mes pouvoirs se sont manifestés. Oui, mes pouvoirs. Je suis un sorcier. Comment est-ce possible ? Et bien mon père était un démon, tout simplement, je sais cela paraît étrange dit comme cela, mais il y a deux ans, j'ai retrouvé un journal tenu par ma mère où elle racontait ce qu'il s'était produit pour elle peu de temps avant ma naissance. Mon père adoptif m'avait quand même accepté comme le fruit de l'union de sa femme et d'un autre homme. Elle ne lui a jamais dit que cet autre était un démon. Il ne l'aurait sans doute pas cru. J'ai donc fait des recherches sur mon "espèce" et j'ai découvert que tous les sorciers étaient stériles.

Imaginez le choc. La découverte de mes pouvoirs me perturba tant que je passais plusieurs mois enfermé dans une grotte. Je n'en sortais que pour aller prendre de quoi manger. Je voulais me tenir à l'écart de la population pour ne pas leur faire de mal. Je ne l'aurai pas supporté. Pourtant, je savais que j'avais besoin d'aide, mais je ne savais pas vers qui me tourner. Nous vivons dans une époque où la sorcellerie n'est pas vraiment apprécié. Un jour que je me reposais, un sorcier vint à moi. Je l'avais déjà vu et j'étais tellement surpris en apprenant qu'il était comme moi. Il s'agissait de Magnus Bane. Le revoir me fit culpabiliser parce que si je l'avais écouté, peut-être que ma femme et mes enfants seraient encore en vie. Il m'avait déconseillé de partir avec ma femme, de quitter le groupe qui était sous sa protection, mais mon orgueil de père fut plus fort que tout et je lui avais répondu que c'était aimable de sa part, mais que je pouvais protéger ma famille tout seul. J'ai été tellement stupide ce jour-là. J'ai tout raconté à Magnus, ce qu'il s'était passé pour moi depuis la Révolution et il me proposa de m'aider avec mes pouvoirs. Comment aurais-je pu refuser ? C'était inespéré. J'ai donc accepté et il commença ma formation.

Cela fait donc deux ans et aujourd'hui, je maîtrise un peu mieux mes pouvoirs grâce à lui. C'est un homme formidable. Généreux, toujours prêt à rendre service. Je ne sais pas ce que je serai devenu si ma route n'avait pas croisé la sienne.
J'avais préparé le dîner. J'aimais beaucoup cuisiner, même si il y a quelques années de cela j'avais des domestiques, je faisais souvent la cuisine. La table était dressée, il ne me restait plus qu'à aller chercher Magnus qui travaillait probablement sur une de ses potions. J'entrais dans la pièce qui lui était réservé, doucement, sans faire de bruit. Je m'appuyais contre l'encadrement de la porte et restais là à l'observer. Concentré dans sa tache, il était vraiment beau. Je ne devrais pas penser ce genre de chose, ce n'est pas "normal", mais depuis quelques temps, je me sens attiré par lui et cela me fait peur, alors j'essaye de me persuader que ce n'est rien, que cela passera, mais force est de constater que cela ne passe pas du tout.

Je finis par tousser pour signaler ma présence. Je souris à mon mentor quand il redresse la tête.

- Magnus, le repas est prêt...tu viens ?
made by black arrow - 508 mots


My true love had a name
I hurted him so much
Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Comme un goût d'interdit [PV : Magnus Bane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interdit aux moins de 18 ans
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Pensionnat Interdit
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: