Il faudrait peut-être qu'on se parle ! [PV Jace]
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Il faudrait peut-être qu'on se parle ! [PV Jace]
Alexander Lightwood
Children of Raziel
Alexander Lightwood
♦ Runes : 0
♦ Messages : 63
♦ Date d'inscription : 12/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Il faudrait peut-être qu'on se parle ! [PV Jace] ♦ Jeu 15 Mar - 15:36


Depuis quelques semaines, Alexander c'est renfermé dans son travail. Magnus est pas mal occupé de son côté, et c'est aussi son cas. Malgré que Valentin soit arrêté, ce n'est pas une question de se relâcher. Non, il faut s'occuper de tout ce qui est néfaste, de peur de voir autre chose surgir. Si Alec a comprit quelque chose ces derniers mois, c'est qu'ils ne sont jamais en paix bien longtemps. Alors l'ainé des Lightwood reste un peu trop sur ses gardes et afin de protéger les siens et surtout sa famille, il enchaine missions sur missions. De quoi as-tu peur Alexander ? Un mauvais pressentiment c'est tout. Et son instinct ne lui joue jamais des tours. Et c'est vraiment que ces dernières semaines, il n'a pas vraiment prit de temps pour sa famille ou pour lui-même. Il va falloir se détendre un peu, jeune chasseur.

Ce soir là, aucune mission à l'horizon. Et les derniers rapports sont rédigés. Pourtant, Alexander n'a aucune envie de dormir, trop soucieux pour fermer les yeux. Il a besoin de se défouler. Aussi, il rejoint la salle d’entraînement. Munie de son arc et son carquois. La première flèche atteint sa cible. La seconde prend le même chemin. Alec savoure le bruit procuré par la vitesse de la flèche qui fend l'air. Un son habituel et rassurant. Un combat qu'il maîtrise où rien ne peut le déstabiliser. Mise à part peut-être la porte qui s'ouvre à une heure si tardive.

Jace.

Si Alec a l'air surprit, ce n'est pas le cas de son parabatai. Depuis combien de temps est-ce qu'il l'observe ? Jace le connaît si bien. Il savait certainement qu'à un moment donné, il le retrouverait ici. Silencieux, Alec lui jette un vague regard et range ses armes. Serviette autour du cou, il pense un instant à fuir les lieux. Soit Jace l'empêcherait de partir ou soit il attendrait tout simplement qu'il se manifeste. A cet instant, alors que lui aussi le connaît si bien, Alec est incapable de dire pour laquelle des deux solutions son frère va opter. Aussi, il reste debout comme un idiot au milieu de la salle d’entraînement. Ouvrant la bouche, il la referme bien vite. Un soupire franchit ses lèvres, s'avouant vaincu. Ok. Il ne peut sans doute pas les ignorer toute leur vie.

« …. On parle ? » A la bonheur. Alexander Lightwood sait parler et pas que grogner. Le brun se rapproche de la fenêtre et s'assit sur le rebord, plongeant enfin ses prunelles noisettes dans celles de son ami. Il hausse les épaules.

« Comment va Clary ? » Question qui pouvait être banale mais pour le rabat-joie Alec, c'est un véritable effort. L'animosité entre les deux est plutôt connue, mais le Lightwood en est le seul responsable. Il a toujours refusé d'accepter la présence de la rouquine et a passé beaucoup de temps à être en colère contre elle, la désignant comme coupable de tous les malheurs qu'ils leur arrivaient. Aujourd'hui, il remarque non sans surprise, qu'il lui en veut beaucoup moins. Le temps a sans doute eu raison de son acharnement. Le temps ou ses problèmes. Bien entendu, il n'irait pas jusqu'à la prendre dans ses bras comme il peut parfois le faire avec sa sœur, mais disons qu'il est plus apaisé à son sujet. Aucune chance qu'il le lui dise.

« J'ai cru comprendre que vous êtes ensembles. » Les nouvelles vont vites, même pour l'acharné du travail qu'il est. Aucun reproche dans sa voix. Woooh Alec, tu progresses ! Peut-être quand même une petite grimace. Comment se sent-il vis à vis de la relation entre son meilleur ami, son frère et la rouquine ? Il ne saurait le dire. Jaloux ? Oui, peut-être un peu. Mais il faut bien s'adapter. Il serait peut-être temps de partager son parabatai.

« Alors, finalement, elle n'est pas ta sœur ? »

Revenir en haut Aller en bas
Jace Herondale
♦ Age : 20
♦ Date de naissance : 18/01/1999
♦ Autres comptes : Freyja Collins & Harmony
♦ Runes : 2
♦ Messages : 129
♦ Date d'inscription : 08/10/2017
♦ Everything and anything :







Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Il faudrait peut-être qu'on se parle ! [PV Jace] ♦ Sam 23 Juin - 21:30


Il faudrait qu'on parleJalecAvec tout ce qui s’était passer ses dernier temps, je n’avais probablement pas été aussi présent pour Alec qu’il l’aurait fallu. Certes il y avait le fait qu’Alec semblait se donner à cœur joie dans les missions diverses et varié. Sans moi. Ce qui était assez étrange en faite. Nous qui étions si inséparable, voilà que nous faisions un bout de chemin l’un sans l’autre. Pas bien long, mais tout de même. Ce n’était pas habituel pour nous. Si on excluait le petit froid entre nous juste avant la cérémonie pour son mariage avec Lydia. Ce soir j’avais décidé de ne pas laisser les choses trainer encore plus. De toute évidence il fallait que nous nous parlions. La seule question était : es-ce que ça se passerait bien ? Sans aucune surprise, je le trouvais en salle d’entrainement. Je l’observais un instant avant qu’il ne remarque ma présence. Mon regard ne le quittait pas alors que je le sentais hésité autant que je pouvais le voir. Je me demandais un instant s’il allait vraiment décider à fuir cet instant encore longtemps où s’il allait enfin se décider à me faire face. Fort heureusement, la réponse ne tarda pas trop à arriver et après un défiler de mouvement muet de sa bouche, il se décida enfin. Ce qui étira légèrement mes lèvres pour un petit sourire en coin avant de le rejoindre prêt de la fenêtre.

Clary va très bien.

Tout du moins il me semblait et je faisais aussi mon possible pour que tout se passe bien pour elle. Maintenant que nous avions retrouvé sa mère et que les choses étaient enfin stables entre nous, il me semblait la voir se plonger encore plus sérieusement dans son apprentissage. Ce qui n’était pas plus mal pour le moment. La question d’Alec aurait presque dût me surprendre mais au fond pas spécialement. Il reprochait tellement de chose à la rouquine et sa rancœur était, pour moi, presque palpable. Cependant ce n’était pas spécialement le cas aujourd’hui. Il enchainait d’ailleurs, toujours sur le même sujet de conversation ce qui me fit sourire à nouveau. Effectivement nous étions ensemble maintenant. Depuis que nous nous étions expliqués après avoir capturer Valentin et l’avoir ramener à l’institut où il séjournait maintenant sous nos pieds. Je m’étais bien attendu à ce que mon parabatai soit au courant. Par un moyen au l’autre d’ailleurs. J’avais beau ne pas m’étendre publiquement sur ce que je ressentais, ça ne changeait rien au fait que certaine chose ne pouvait pas être prise uniquement pour de l’amitié.

Ce n’était qu’un mensonge de Valentin. Un de plus à cette liste qui ne cesse de s’allonger.

Un petit soupire m’échappa avant que je croises les bras sur ma poitrine et que je m’adosse contre le mur. Je ne savais même pas par où commencer quand on en arrivait là. En faite, j’avais sûrement surtout besoin de parler avec mon frère pour faire un peu le point. Tellement de chose avait changer en si peu de temps. Et pas uniquement le fait que je ne sois pas le frère de Clary. Après ma conversation avec Tessa, j’étais à la fois contente et en même temps, je ne savais pas trop quoi en penser. Valentin pouvait vraiment avoir un esprit tordu. Cela me surprenait presque d’être aussi saint d’esprit après avoir été élevé par lui pendant une dizaine d’année. Je ne savais même pas comment formuler ma pensée pour faire comprendre à Alec la situation actuelle.

Tessa a finalement réussit à lui faire avouer la vérité. Il n’y avait aucune possibilité que je fasses partit de la même famille que lui. Il m’a prit à ma mère à l’instant même où je n’étais plus relier à elle.
© YOU_COMPLETE_MESS





Shadowhunters aren't big huggers
Revenir en haut Aller en bas
http://sayakung.tumblr.com/
 
Il faudrait peut-être qu'on se parle ! [PV Jace]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Le Bio peut nourir la planète
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: