Voyage improvisé [PV Magnus]
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voyage improvisé [PV Magnus]
Alexander Lightwood
Children of Raziel
avatar
♦ Runes : 0
♦ Messages : 63
♦ Date d'inscription : 12/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Voyage improvisé [PV Magnus] ♦ Mar 13 Mar - 22:40

Il est bien rare qu'Alexander Lightwood accepte de consacrer du temps pour lui même. Maintenant, il n'est plus le seul dans l'équation. Plus depuis que Magnus est entré dans sa vie. Réfléchir à deux … C'est un brin compliqué pour lui, qui est de base solitaire, introvertis et distant. Magnus est sa première relation. Son premier petit ami …. Petit ami … Un léger sourire orne ses lèvres à cette pensée. Qu'il se dépêche de faire disparaître, il a tout de même sa réputation d'homme sérieux à tenir. Et puis … Alec essaie de ne pas trop se laisser aller dans les sentiments, pas devant les autres en tout cas. Même s'il s'agit de sa famille. Pourtant, quand il est avec Magnus, c'est différent. A la fois simple et compliqué. Compliqué parce qu'il se pose beaucoup de questions, notamment sur l'immortalité de Magnus. Sur ce qu'il va se passer quand, lui, commencera à prendre des rides, à vieillir, pendant que le sorcier sera toujours dans la fleur de l'âge. Est-ce qu'il va cesser de l'aimer ? Ou au contraire, rester auprès de lui ? Alec ignore laquelle des deux hypothèses lui fait le plus peur. Parce que lorsqu'il ne sera plus là … Si Magnus est resté avec lui, tout au long de sa vie, il va forcément souffrir de cette perte. Est-ce que l'amour peut-être éternelle pour un simple mortel ? Il ignore la réponse mais préfère pour l'instant, profiter du moment présent. Puis avec Magnus, les choses sont plus simples, parce qu'il peut être enfin lui même. Surtout, il se sent aimé, charmé et désiré. Personne n'est aussi tendre que Magnus Bane.

Gardant son portable avec lui en cas de besoin, avec la complicité d'Isabelle, Alec a réussi à prendre sa journée. Ayant prit soin d'appeler Magnus pour l'informé de son arrivé pour « une urgence », le jeune chasseur ne peut empêcher un sourire satisfait. Il est déjà arrivé au sorcier de l'appeler sous prétexte d'une urgence, afin qu'il prenne du temps pour lui et n'oublie pas de vivre. Si au départ, il était plutôt réticent, il lui arrive de se laisser prendre au jeu. Aussi, ce jour, c'est lui qui prépare cette surprise, espérant que cela fasse lui fasse plaisir. Habituellement, c'est Magnus qui prend les initiatives. On dit qu'en amour, il faut faire des efforts. Voila sa part. Bien que, il est forcé de l'avouer, ce n'est pas un si grand effort finalement. Plaisir partagé.

La porte du loft de Magnus s'ouvre avant qu'il ne frappe pour annoncer sa présence. Depuis le temps, il aurait du s'y faire … Mais ça le surprend toujours. N'attendant pas plus pour entrer, il retrouve Magnus au salon. Les odeurs de différentes épices viennent titiller ses narines. Magnus est occupé ? Il faut dire que le sorcier est beaucoup demandé.

« Magnus. »

C'est plus fort que lui, comme à chaque fois qu'il le voit, un doux sourire vient éclairer son visage avant de bien vite disparaître, de peur de paraître trop ridicule. Il s'approche de lui et dépose un chaste baiser sur les lèvres. Il a un peu moins de mal à être démonstratif avec lui, dans la condition où ça ne dur pas trop longtemps, sous peine de le gêner. Mais un simple baiser … Oui, ça, il peut. Quand ils sont seuls.

« Ah oui, l'urgence. Je voudrais aller à Rome. Ce n'est pas une mission. C'est …. Enfin, tu vois. » Un peu troublé, ses yeux regardent automatiquement ailleurs afin de ne pas croiser ceux du sorcier, tendit qu'il se mord légèrement la lèvre. « … Toi. Et moi. Juste nous deux. »

Oui, Alec, c'est ce qui s'appelle un rencard. Etrangement, le mot paraît plus approprié quand il sort de la bouche de Magnus que s'il devait être prononcé par lui même. Il préfère donc l'annoncer de manière détournée mais qui ne laisse aucun doute sur ses intentions. Pourtant, Alexander prend rapidement un air grave, plongeant enfin ses prunelles dans celles de Magnus.

« Enfin, je dis ça mais … Tu as l'air occupé. »

Le voilà maintenant en plein doute. C'était idiot de sa part. Il aurait du demander préalablement pour laisser à Magnus le temps de s'organiser. Sa surprise risque de tomber à l'eau et lui, de rentrer bredouille à l'institut. Si c'est le cas, aucune chance qu'il se montre vers Izzy. Surtout qu'il n'aura pas de nouvelle permission rapidement. Oh Alec, qu'est-ce que tu peux être stupide. Le doute se manifeste un peu sur lui, ayant l'air soudainement un peu mal à l'aise. Il ouvre la bouche et la referme. Alec sait qu'il n'est pas doué avec les mots, aussi, il préfère ne rien ajouter. Il n'a pas envie de lui forcer la main. Pourtant là, ce qu'il a envie d'entendre, ce sont les paroles qui n'appartiennent qu'à Magnus, le concernant. Des paroles comme Alexander, tu ne cesseras jamais de me surprendre. Allez Magnus, dis le.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Voyage improvisé [PV Magnus] ♦ Jeu 15 Mar - 2:12
#Malec4EverVoyage improviséJe m'apprêtais à nourrir Chairman Meow lorsque mes yeux furent attiré par la planche de photographies qu'Alexander et moi avions fait à ChinaTown, je ne put m'empêcher de sourire en les attrapant. Sur ces clichés, même Alec était détendu, il avait lâché son attitude guindé et sérieuse pour vivre simplement le moment. Mon cœur se gonfla dans un élan d'amour et fierté, pendant près d'un siècle j'avais refusé d'ouvrir mon cœur et puis, il était arrivé. Lui, sa belle gueule et son arc. Je n'oublierais jamais la première fois que mes yeux se sont posés sur lui, au Pandémonium. La seule chose que j'avais été alors capable de lui dire était « Mais, qui es tu ? », totalement subjugué par ses nombreux charmes et son regard noisette.

Pour le moment, notre relation était tout ce qu'il peut y avoir de doux, de chaste, je sais qu'Alexander à encore un peu de mal à admettre son attirance pour les hommes, et je ne peux lui en vouloir, quand on connaît Robert et Maryse.. D'autant plus que je ne suis pas n'importe quel homme, mais le plus Grand Sorcier de Broolyn, un downwolder. L'Enclave n'est pas encore prête pour un métissage si.. Inconvenant des races. Mais, je ne m'inquiète guère pour cela, mais plus pour le fait que si je suis Immortel, ce n'est pas son cas. Je pourrais le perdre à tout moment, un combat qui tourne mal, une maladie foudroyante, la vieillesse.. Chaque seconde, chaque heure qui passe est un risque pour lui. C'est un risque je ne suis pas prêt à prendre. Je m'y refuse. C'est en oubliant le pourquoi de ma présence dans la cuisine, que je prit rapidement la direction du salon, sortant le Livre Blanc – l'un des plus grands ouvrages de sorcellerie – de sa cachette suprême, le dessous du canapé. Je savais exactement quelle page chercher, je l'avais déjà survoler lorsque je cherchais l'antidote pour réveiller Jocelyne, sans pour autant y porter une attention particulière à l'époque. 'Inversion des statuts' autrement dit, ce sort pourrait me permettre de redevenir un simple mortel. Concession que je pourrais faire si Alexander me le demandais. Même si la vie me semblerait bien différente. Cela fait tellement d'années que je n'ai plus à me sentir vulnérable.

« Si seulement le sort exister dans l'autre sens.. Je n'aurais plus à m’inquiéter pour lui. »

Cette phrase sonnait comme une évidence pour moi, je l'avais énoncé à voix haute, me sachant totalement seul dans l'appartement. J'avais déjà regroupé les nombreux ingrédients permettant la réalisation de cette potion controversé – certains sorts de cet ouvrage, dont celui-ci étaient apparenté à la Magie Noire selon l'Enclave, et elle avait longtemps fait mains basse sur le Livre Blanc avant qu'il ne lui soit dérobé par Camille Belcourt. – lorsque mon téléphone cellulaire se mit à vibrer sans interruption dans la poche arrière de mon pantalon de cuir.

«  Je t'écoute Alexander. Oh.. Quel genre d'urgence ? Très bien, je t'attends. »

J'avais repris mes travaux depuis une vingtaine de minutes quand Alec arriva enfin. Comme mon habitude, j'avais fait en sorte que la porte du loft s'ouvre avant même qu'il ait pu frapper dessus, la magie avait souvent de bon cotés avec moi. C'était un acte qui faisait toujours son petit effet.

« Alexander. Comme c'est bon de te revoir. »

Je ne pu que sourire lorsqu'il m'embrassa, sa façon de faire n'avait pas changer, c'était toujours un peu maladroit, timide, bien que nous soyons seuls. Mais c'était l'une des choses que j'aimais le plus chez lui, sa candeur enfantine. Son besoin de faire les choses doucement, sans se brusquer. Même en étant immortel, j'avais pris l'habitude de vivre les choses toujours trop vite, trop fort, et ce jusqu'à son irruption dans ma vie. Soudainement j'avais eu envie de prendre mon temps, de me poser calmement.

« Quel est donc cette urgence dont tu voulais absolument me parler ici ? » Une moue taquine prit alors place sur mon visage, pour nous, le mot 'urgence' avait une signification bien particulière. C'était une façon pour nous de faire fit de nos obligations pour passer d'avantage de temps tout les deux. «  Seriez vous en train de me proposer un rencard Monsieur Lightwood ? Attention, ce ne sont pas des choses que je prends à la légère, vous faire la cours et pour moi une deuxième passion.  Tu ne cessera donc jamais de me surprendre Alexander..»

Je n'avais pas pu réprimer mon envie de l'embrasser plus longtemps, et mes lèvres se glissèrent presque d'elles-même sur les siennes, scellant mon accord pour ce rendez vous de la façon la plus agréable qui soit. Cependant, il me ramena vite sur la terre ferme en scrutant le petit chantier que j'avais fait en essayant de reproduire la potion visant à me rendre potentiellement ma mortalité.

« Oh ça ? Non, ce n'est rien qu'une petite commande pour un client. Rien qui ne puisse attendre en sommes. » En disant cela, je m'étais hâté de recouvrir la couverture du Book of the White en m'appuyant négligemment dessus avant de tout faire disparaître d'un claquement doigt.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Lightwood
Children of Raziel
avatar
♦ Runes : 0
♦ Messages : 63
♦ Date d'inscription : 12/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Voyage improvisé [PV Magnus] ♦ Ven 16 Mar - 13:11

Magnus. Toujours si différent, toujours si beau. Toujours si attrayant. Et si unique. Alexander n'a jamais vu autant de douceur et de malice dans une seule et même personne. Magnus a son caractère bien à lui, décalé et excentrique. Il n'en reste pas moins quelqu'un de terriblement sentimental. Et compréhensif. Parfois, Alec a l'impression qu'il est capable de lire dans son esprit et surtout dans son cœur. Comme s'il le comprenait avant que lui même ne puisse déchiffrer ses propres sentiments.  Une tendance à apprivoiser ses craintes et apaiser ses doutes. Il n'en reste pas moins maladroit et parfois un peu distant. On ne peut pas changer totalement une personne. Mais avec Magnus … C'est comme s'il vivait dans un autre monde, loin de la réalité. Il a parfois du mal à se dire que ce n'est pas un rêve. Qu'il ne va pas se réveiller, seul. Un besoin vital de profiter de ces moments l'anime dès qu'il croise son regard.

Aussi, un sourire force la barrière de ses lèvres dès qu'il entend ses premières paroles. Ca lui fait toujours cet effet quand Magnus le séduit alors qu'il est déjà à lui. Alexander l'avoue sans peine, c'est toujours aussi attrayant de se sentir désiré et de voir à quel point Magnus aime le charmer. Il se sent alors important et aimé. Et puis cette phrase. Une phrase qui prend tout son sens aux yeux d'Alec. Qui lui montre que ses efforts sont remarqués et appréciés. Il aimerait rendre tout l'amour que Magnus lui donne. Et s'il n'y arrive pas toujours par les mots, il voudrait le témoigner par les gestes. Alors qu'il s'apprête à franchir la légère distance qui les sépare, le sorcier prend les devants pour venir l'embrasser scellant ainsi son accord pour leur escapade improvisée. Ses mains glissent dans les siennes alors qu'il répond au baiser, souriant contre ses lèvres, pas encore remis des émotions que lui procurent Magnus. Sa pression se renferme néanmoins sur ses mains, sans pour autant lui faire mal, mais assez fermement pour lui montrer qu'il apprécie le geste. Un gracieux mélange entre force et délicatesse. Il accepte finalement de le laisser partir pour ranger ses affaires.

Une simple potion qui peut attendre. Alec fronce les sourcils en remarquant l'empressement de Magnus pour faire disparaître le livre. Ce dernier lui dit vaguement quelque chose mais la fraction de seconde durant laquelle il l'a vu ne lui permet pas de l'identifier. L'acte n'est pas assez suspect pour attirer réellement l'attention du shadowhunter là dessus.

« D'accord. Va pour Rome alors ? Je sens que ça va être l'occasion pour toi de me faire un cours d'histoire. »

Est-ce que Rome fait partie des villes que Magnus a déjà visité ? Même si ce n'est pas le cas, Alec ne met pas en doute le côté cultivé du sorcier qui est sans limite. Il connaît et s'intéresse à des choses diverses et variées.

« En tout cas, ce ne sont pas les lieux à visiter qui manquent. Et la nourriture italienne … Magnus, surprend moi ! »

Le défit ne passera pas dans l'oreille d'un sourd, cela, il en a bien conscience. Après tout, ne venait-il pas de lui dire que le courtiser est une passion ? C'est donc avec un malin plaisir qu'il met ses capacités en jeu. Et aussi du fait que c'est tout à son avantage, toutes les petites attentions à son honneur lui plaisent.

« Tant d'attention pour moi. Maintenant que j' y ai goûté, je ne peux plus s'en passer. »

Se rendant compte un peu trop tard de ce qu'il vient de dire, ou plutôt du double sens de ses propos, il ouvre la bouche et la referme. Alec crispe sa mâchoire pour dissimuler le rouge qui lui monte aux joues et prend soudainement l'air le plus sérieux du monde. Peut-être une tête un peu constipée au passage. Ne fais aucun commentaire, Magnus ! Bon sang, la gêne. Alec toussote et se détourne.

« Et si tu créées un portail ? »

Oui, passons à autre chose. Sa main vient de nouveau effleurer celle de Magnus. C'est rare qu'ils puissent passer du temps ensembles autre que pour les problèmes des shadowhunters. Notons au passage que Magnus ne refuse jamais de l'aider quand il le lui demande alors qu'il ne porte pas les shadowhunters dans son cœur. Le dédain qu'ils peuvent faire preuve face aux créatures obscrures n'aident pas. Ces moments sont donc les plus précieux. L'avantage d'être avec le sorcier, c'est qu'ils peuvent aller n'importe où. Alec est plutôt du genre à rester enfermé dans l'institut mais il a finalement accepté que Magnus l'aide à s'ouvrir au monde. Habituellement c'est le sorcier qui décide de leur destination et Alec est bien content que sa prise d'initiative fasse plaisir à Magnus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Voyage improvisé [PV Magnus] ♦ Sam 17 Mar - 20:58
#Malec4EverVoyage improvisé

A chacun de ses sourires, à chacun de ses baisers, je tombais davantage amoureux d’Alexander. Il avait ce petit “Je ne sais quoi” capable de vous faire fondre sur place. Nous étions fondamentalement différents, mais pourtant ensembles, nous étions comme deux pièces d’un même puzzle. Totalement compatibles. Avec lui, je me sentais bien, je n’étais plus le Grand Sorcier de Brooklyn, mais simplement Magnus.

Un homme un peu excentrique certes, mais un homme amoureux.
Un homme capable de tout et n’importe quoi pour rendre son partenaire heureux.

Même  de lâcher toutes ces occupations pour un voyage à l’autre bout du monde. De toute façon je n’étais pas certains de mon efficacité pour élaborer cette potion,j'avais été distrait tout le long pensant plus à Alec qu'à ce que je faisais.

« Allons à Rome alors. Je te ferais visiter la Chapelle Sixtine. Tu verras c’est magnifique ! »

Rien qu'à l’idée de cette simple escapade amoureuse j’étais tout excité, j'avais envie de faire découvrir le monde à Alexander. Et j’étais touché par le fait que pour fois l’initiative vienne de lui, j’avais la l’impression qu'il s’ouvrait enfin à moi et qu’il lâchait prise. Il me demandait de le surprendre et je comptais bien le faire. J’allais tout faire pour créer une ambiance romantique et le faire tomber amoureux une nouvelle fois.

Mon cœur sauta un battement ou deux lorsqu’il avait dit ne plus pouvoir se passer de moi. Je n’avais pas envie qu’il s’en passe.

« Oh Alexander.. Tu n’as même pas vu un dixième de ce que je suis capable de faire lorsque je tiens réellement à quelqu’un.. » J’avais dit cela avec un petit air condescendant, sachant parfaite que je pouvais faire beaucoup mieux qu’une séance dans un photomaton ou une petite escapade à Rome.

Il avait à peine soumis l’idée du portail que j’y attelait déjà. Mes mains fendaient l’air à toute vitesse alors que je me concentrais sur ma magie, une fois celui ci mit en place et je m’étais tourné vers Alec avec un petit sourire.

« Votre navette personnelle pour Rome, Italie est arrivée Monsieur Lightwood. »

J’avais alors saisi sa main, non sans petit sourire lorsqu'il avait effleurer la mienne sans lui laisser l’opportunité de m’esquiver avant de franchir le portail.

Nous avions atteris dans une petite ruelle près de la place du Vatican. Il était près de 14 heures locale, et le soleil était encore bien haut dans le ciel, il n'y avait aucun nuage à l’horizon si bien qu’une horde de touristes avait investi les lieux. J'avais prononcé quelques excuses en Italien lorsque j’avais malencontreusement bousculé un homme d’église. Je n’avais jamais discuté de mes divers talents linguistique avec Alexander si bien qu’un petit sourire satisfait c'était formé sur mon visage face à son air surpris.

Ma main n’avait toujours pas quittée la sienne lorsque je nous dirigeais vers le centre de la place, j’avais une idée très précise de ce que je voulais lui faire découvrir. La Chapelle Sixtine avant tout chose, pour qu’il puisse en admirer le plafond travaillé, le Colisée, la Fontaine de Trevi et le Panthéon. Cependant je me stoppa nette en me tournant lui avec des gros yeux.

« Tu as faim peut être ? Qu’as tu envie de manger ? Pizza, pasta ? Dis moi ce que tu te ferais envie ! »

J’avais prononcé tout ces mots avec un accent italien presque parfait. J’avais passé de nombreuses années entre l’Italie et la Sicile. Enchaînant les passions et les conquêtes. Je connaissais presque tout ce qu’il y avait d’intéressant à voir dans cette ville. J’avais mes entrées privilégiés dans la plupart des restaurants de la ville. Un coup de fil suffisait pour que j’obtienne la meilleure table de la ville.

J'étais prêt à offrir le monde à Alexander, à lui décrocher la lune pour continuer de l’avoir mes côtés. En peu de temps il était devenu l’un des individus les plus importants de ma vie. Il m’avait rappelé à quel point l’amour pouvait nous rendre léger.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Voyage improvisé [PV Magnus] ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage improvisé [PV Magnus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit voyage improvisé ! [Laara, Landos, Matt] [Micro]
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: