face to face with the ennemy × feat. Maxime
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
face to face with the ennemy × feat. Maxime
Willow C. Saunders
Children of Raziel
Willow C. Saunders
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Breanna & Cara & Maia
♦ Runes : 293
♦ Messages : 243
♦ Date d'inscription : 14/07/2017
♦ Everything and anything : Believers, look up - take courage. The angels are nearer than you think.

Wings, afar. My eyes do not want to believe what I already know. Angels. They are closer than what I thought possible, and their harp seem to illuminate my soul.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ Mer 7 Mar - 4:53
face to face with the ennemy@Maxime T. Yuán & Willow SaundersUne sortie des plus normales, pour la première fois depuis un moment. Notre groupe au grand complet, à l’académie, qui décida de profiter de cette semaine de congé pour partir à Manhattan et y passer quelques jours. Du magasinage au rendez-vous, quoique dans mon cas, il s’agisse plutôt de lèche-vitrine. Pas assez d’argent pour me permettre des achats, mais heureusement, le voyage avait été offert par une collègue de classe, elle qui possédait une maison de famille assez vaste pour nous accueillir tous. Une vraie chance, car ainsi, je n’avais pas à débourser quoi que ce soit. Oui, même pour les repas, on ne s’en occupait pas. Le paradis, pour quelqu’un comme moi, quoique je croirais entendre certains profs de l’institut me reprocher ma décision. Comment vouloir profiter de vacances en s’entraînant quatre fois plus ? On en perd la véritable fonction d’une semaine de congé! Pas question, je ne me tuerais pas au travail en sachant que je pouvais jouer les touristes sans avoir à me ruiner. Qu’on me dise devoir recommencer les cours, peu importe. Je profiterais de ce temps, encore tout de même paisible et normal, pendant lequel je ne me souciais pas de mes devoirs de shadowhunter en formation.

Photos, photos, et encore plus de photos. On pourrait presque nous confondre des étrangers, si ce n’était du fait qu’on parle la langue. Times Square, un endroit mémorable pour moi, malgré que je ne puisse rien m’acheter. Une promesse que je me fis de revenir, cette fois avec un peu plus d’argent en poche, et profiter du vaste choix de boutiques. Un bref arrêt à Chinatown me permit tout de même de connaître cette partie un peu moins connue, quant à moi, de New York City. Des vendeurs un peu suspects avec de la marchandise tout sauf griffée. Des moments un peu malaisant, vu qu’on ne comprenait pas toujours ce qu’ils nous disaient. Oh, et comment oublier Central Park, le peu de verdure que l’on puisse se retrouver dans le cœur de la ville mais le seul endroit le plus calme, surtout quand on battait en retraite, loin des sentiers plus parcourus. En bref, je pus me mettre dans la peau d’une jeune femme tout à fait normale, oubliant presque tout le reste. Bon, en fait, même si j’essayais de ne pas y penser, chaque personne que je croisais me faisais questionner sa véritable identité. Si j’étais, en vérité, un néphilim, qui me dit que les gens passant non loin ne le soient pas ?

Dernière soirée, déjà. Que le temps passât vite! Je ne voulais pas partir, mais en même temps, n’avait pas trop le choix. Je ne pouvais me permettre, au niveau monétaire, de rester ici plus longtemps. Une once de déprime, alors que je ne m’étais jamais sentie aussi loin de mes problèmes. Heureusement, l’organisatrice décida que ce soir, on partirait marcher une dernière fois au cœur de Manhattan, ayant ainsi un aperçu de la vie nocturne ici. Tant mieux! N’hésitant pas une seule seconde, je suivis le reste du groupe vers Times Square, l’animation de la nuit et les lumières intenses nous saisissant immédiatement. Combien de temps passa-t-on à marcher ? Aucune idée. Tout ce que je sais, c’est qu’à un certain point, je perdis les autres de vue, pendant que mes yeux s’étaient fixés sur la vitrine d’un magasin d’objets antiques. Me concentrant d’abord sur les meubles, mon regard vint à se poser sur mon reflet, ou plus particulièrement, ma rune. Une marque me rappelant ce qui m’attendait, à mon retour. Pas trop envie de devoir me confronter à des heures d’entraînements et d’apprentissage intensifs. Pas trop le choix. J’avais choisi de franchir la porte et d’y loger, du moins pour l’instant. Il me fallait donc cesser de me plaindre et continuer sur la bonne voie.

Mes pensées ailleurs, ce furent mes yeux qui m’alertèrent de la présence d’un jeune homme me fixant un peu trop froidement. Me concentrant sur lui, je remarquais alors cette fameuse trace sur le cou, le signe du …. Du Cercle. En danger. Il me fallait me mettre à l’abris. Débutant par une démarche assurée, je finis par courir lorsque j’atteins la première ruelle. Quelques minutes suffirent à ce que je me sente essoufflée mais en sécurité. Malheureusement, je ne l’étais pas vraiment. En effet, je ne sentis la présence de quelqu’un derrière moi que trop tard. J’eus beau essayé de décocher un coup de pied, cela ne me permit que d’avoir l’air idiote, car bien vite, je tombais vers l’arrière, devant m’accrocher au mur. Me remettant immédiatement en mode attaque, je dressais mes poings vers l’inconnu. « Si tu cherches Valentine, t’as cogné à la mauvaise porte. » Pas très convaincante, mais il me fallait bien jouer un tantinet la carte de l’assurance.
©️ 2981 12289 0



how to grow and to change — she's got that whole purpose driven warrior princess save the world type vibe. ;;

Revenir en haut Aller en bas
Maxime T. Yuán
Dumb but Hot as Hell
Maxime T. Yuán
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Bastian, Ezio & Théodore
♦ Runes : 19
♦ Messages : 397
♦ Date d'inscription : 14/12/2017
♦ Everything and anything :

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ Jeu 8 Mar - 13:59
Face to face with the enemySans Valentin, on peut dire que ça commençait vraiment à être la dèche dans le Cercle. Il ne donnait plus d’instructions et nous… On ne sait pas vraiment quoi faire et les autres veulent à tout prix le chercher. Moi, je me contente de faire ce qu’on faisait avant, s’occuper des Créatures Obscures. Et ce que je veux dire par m’occuper d’elles, c’était bel et bien les agresser, les attaquer. Je ne cherche pas tant que ça à chercher Valentin, moi. On pourrait se demander pourquoi, après tout… Je fais partie du Cercle moi aussi, non ? Oui, mais même si c’est le cas, ce n’est pas pour autant que j’ai tant envie de le retrouver que ça. Après tout, je m’en fiche totalement de Valentin. Moi, si je suis dans le Cercle, c’est bien parce que ma mère y était, que j’ai été bercé dans les idéaux du Cercle, que j’ai grandi dedans. Alors si j’ai les même idéaux qu’eux, ce n’est pas pour autant que je voue une admiration sans nom à leur leader. Après tout… Il en faut beaucoup pour que je sois admiratif de quelqu’un et lui… Il n’a pas vraiment réussi ce coup. Pourtant, beaucoup de gens sont admiratifs de lui, le voient comme un grand Sauveur. De toute manière, la seule personne pour qui j’ai vraiment une haute estime - hormis ceux du Cercle que je peux considérer comme ma famille (ma mère, mon maître et mon parabatai) -, c’est Sandro. Parce que Sandro, il est parfait. Sandro, je l’aime de tout mon coeur et je viens de le rencontrer. Et ça me plaît un max de le revoir, et ce qu’on a fait tous les deux ensemble, c’était tout bonnement génial. Mais je pense que je ne vais pas forcément encore y penser des mois. Ce n’est pas forcément mon genre en fait. Puis de toute manière, y repenser ne me pousserait qu’à avoir une réaction déplaisante ou bien me donner envie de courir dans les bras de Sandro. Même si j’ai vraiment envie de le faire, ce n’est pas pour autant que je devrais. Alors je me décide de me focaliser sur ce que je suis sensé faire.
La nuit tombée, je marchais dans le quartier de Manhattan quand je tombais sur quelqu’un qui se regardais dans la glace et ce que je pu voir… C’était qu’elle était une Néphilim. Je peux voir sa rune et je me lèche doucement les lèvres. Je la regarde froidement. Les Néphilims à la botte de l’Enclave, je n’en ai pas vraiment rencontré beaucoup dans ma vie. J’étais surtout avec les membres du Cercle ou mêlé aux Terrestres, mais on m’en a parlé, on m’a dit de ne pas les laisser me voir. Qu’ils veulent tous nous chopper, nous tuer. Parce qu’on a pas les mêmes idéaux. D’après Valentin, c’est eux les méchants. L’Enclave qui ne veut pas le laisser faire ce qu’il y a de mieux, comme il dit. Mais quand je pense à ce qu’on fait, je me dis que c’est peut-être pas forcément le cas. En tout cas, je sais que moi, je serais plutôt une des mauvaises personnes. Carrément même. Mais je vais pas y penser encore et encore. Mais cette Nephilim, elle a l’air toute nouvelle, c’est perturbant. Je vois qu’une seule rune alors qu’elle doit pas être bien plus jeune que moi. Moi, quand j’avais 15 ans, j’avais déjà le corps recouvert de toutes sortes de runes plus douloureuses à tracer les unes que les autres. Mais quand elle m’a vue, elle a commencé à fuir alors je tarde pas à la suivre. Si j’étais sensé trouver des Loups, on dirait que c’est moi qui suit devenu le grand méchant loup et elle le petit chaperon rouge. Je cours derrière elle, j’arrive dans la ruelle et elle essaie de me frapper, mais tombe. Et je dois m’empêcher de lâcher un rire moqueur à cette vue. En même temps… Comment je pourrais ne pas me moquer ? Elle a l’air tellement ridicule… C’est vraiment une nouvelle Néphilim. Je trouverais presque ça mignon. Je dégaine ma lame séraphique et lâche un rire assez sombre quand je l’entends me parler. “Figures-toi que je m’en étais rendue compte.” Je lui dis en riant un peu. “Après tout… T’as l’air bien trop inexpérimentée pour être bien gradée.” Je lui dis en haussant vaguement les épaules quand elle me parle. Le pire, c’est qu’elle a vraiment l’air décidée à me faire peur avec ses poings, mais… Pas du tout. Je garde ma lame bien montée, je la regarde avec attention. “Pourquoi tu m’a fui ? T’as voulu aller prévenir tes petits copains que t’as trouvé un des grands méchants ?”
© 2981 12289 0 ♦️ 784 mots ♦️ en moins de 48h ♦️


by this sign, we will conquerYou could break my heart in two, but when it heals, it beats for you. I know it's forward, but it's true : you're stuck in my head and I can't get you out of it. If I could do it all again, I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com
Willow C. Saunders
Children of Raziel
Willow C. Saunders
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Breanna & Cara & Maia
♦ Runes : 293
♦ Messages : 243
♦ Date d'inscription : 14/07/2017
♦ Everything and anything : Believers, look up - take courage. The angels are nearer than you think.

Wings, afar. My eyes do not want to believe what I already know. Angels. They are closer than what I thought possible, and their harp seem to illuminate my soul.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ Mar 13 Mar - 4:18
face to face with the ennemy@Maxime T. Yuán & Willow SaundersMe déconseiller de sortir, pendant que Valentin se trouvait à l’extérieur, qu’il cherchait à tout prix la victoire et la mort des créatures obscurs, je comprenais. Me faire agresser au moins une fois par ses hommes de mains me suffit comme leçon. Danger à l’extérieur, protégée à l’intérieur. Néanmoins, après sa capture, la tension redescendit légèrement à l’Institut, et je pus estimer que le champ était libre, que je pouvais continuer à sortir comme auparavant, avec un peu moins de crainte. Et justement, cette bonne nouvelle arriva au bon moment, alors que notre groupe reçu une invitation inattendue. Oh, je ne m’en plains pas, au contraire. Après tout ce qui s’était passé, ces derniers temps, j’avais sincèrement besoin d’un peu de normalité. Vous savez, quand on n’arrête pas de discuter de trucs vraisemblablement tirés par les cheveux pour n’importe qui d’autre et même pour vous, à un moment donné, eh bien, ça vous fait perdre un peu de votre bon sens. Plus rien n’est exactement comme vous pensiez, vous vous posez mille et une question. Là, ce dont j’avais justement besoin, c’était de lâcher tout cette accumulation de stress. Des marches parmi la ville, à zyeuter les autres touristes, à prendre des photos et à visiter quelques endroits fortement conseiller par des collègues. Une très bonne façon de ne se concentrer que sur le moment présent.

Mais la beauté de la Grande Pomme, ce n’est pas simplement pendant la journée qu’on peut l’admirer. Dès que le soleil se couche, la métropole se transforme, semble se vêtir d’autres couleurs et nous laisse encore plus surpris. Autant a-t-on ses gens louches, qui vous demande l’heure, qui essaient de vous vendre des trucs ou qui vous suive sans vraiment donner d’explication. Se promener au cœur de Times Square, être avec des amis et puis admirer l’illumination percutante des lieux, c’est une chose. On est accompagné, on ne se sent pas nécessairement en danger. Certainement une décision plus conseillable que la mienne. Se décider à refaire le tour de l’endroit, mais sans compagnie … là, c’était jouer avec le feu. Et en soirée, encore pire. Heureusement, il n’y avait que les gens de l’académie qui seraient au courant. J’omettrais ce détail, lorsqu’on me demanderait où j’étais passée. Car oui, je suis sûre et certaine qu’on me reprocherait ma sortie, mon manque de maturité, puisque j’avais préféré partir en vacances plutôt que terminer ma formation. Peu importe ce qu’ils pensent, ça ne changera pas mon besoin d’arrêter et prendre une longue pause. Trop d’informations, trop de crainte quant à ce qui m’arriverait, advenant un changement complet dans ma façon de penser et qu’enfin, je me donne à 100% dans mon futur rôle de chasseuse d’ombres.

Et justement, en parlant du loup, voilà que je croisais un membre du Cercle. En plein milieu de rues bondés. Sans la présence de qui que ce soit de l’Institut, justement parce que j’étais têtue et voulait faire les choses à ma façon. Bravo, ma chère! Maintenant, comment vais-je faire pour m’en sortir sans problème et sans me faire remarquer ? Me glisser en douce, faire comme si je ne l’avais pas vu, question qu’il ne me suive pas. Peine perdue, alors que je l’aperçus s’avancer. La fuite. Mon seul choix. Poussant parfois certaines personnes, je finis par entrer dans une ruelle, la course se poursuivant pendant quelques minutes. Je ne m’arrêtais que lorsque je me sentis assez éloignée et seule. Grave erreur, car en fait, il se trouvait juste derrière moi. Ma brève tentative d’attaque surprise qui se solda par une défaite, sous les rires de mon adversaire. Moi, inexpérimentée ? Peut-être bien. En même temps, je ne m’offusquais pas de ces commentaires, sachant justement que je n’avais aucun réel talent pour le combat. Et Jace qui s’entêtait à me dire que si, que je ne me poussais pas jusqu’au bout. Pfff. « Gradée ? J’crois que tu t’es trompé de personne. C’part là-bas, les gens expérimentés, si t’as envie de défier quelqu’un. » Je lui répondis, essayant de tâter le terrain, vu qu’il était armé, lui au moins. « Moi, les prévenir ? J’suis à Manhattan pour profiter de vacances. J’me casse pas la tête avec les problèmes des autres. » Il me fixait d’une telle manière, c’est fou, on aurait dit qu’en une milliseconde, il me couperait la tête sans sourciller. Croire que des gens étaient capable d’une telle violence. « Va faire ce que t’étais supposée, et moi, je continuerais de jouer les touristes. Comme ça, tout le monde est content. » Ce que je souhaitais surtout, c’est qu’il dégage, question que je puisse repartir vers la maison louée, à l’abris de toutes ces emmerdes. Malheureusement, j’avais la nette impression que ça ne se passera pas exactement ainsi.
©️ 2981 12289 0



how to grow and to change — she's got that whole purpose driven warrior princess save the world type vibe. ;;

Revenir en haut Aller en bas
Maxime T. Yuán
Dumb but Hot as Hell
Maxime T. Yuán
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Bastian, Ezio & Théodore
♦ Runes : 19
♦ Messages : 397
♦ Date d'inscription : 14/12/2017
♦ Everything and anything :

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ Lun 21 Mai - 13:50
Face to face with the enemyJe la regarde avec attention, cette blondinette. Qui n’a clairement pas l’air d’être la plus douée des Néphilims malgré le fait qu’elle doit seulement avoir quelques années de moins que moi. A croire que l’Enclave s’occupe moins bien de leurs recrues que le Cercle. Peut-être que comme ils en ont plus que nous, ils s’en fichent un peu. Quelque chose dans ces eaux-là. J’en sais trop rien et dans le fond, je suis pas persuadé de vouloir vraiment savoir, en fait. Du coup… Je vais pas me prononcer là-dessus. “Ouais, j’avais capté qu’les gens expérimentés étaient pas là.” J’me marre un peu, j’ai un sourire taquin sur les lèvres. Je peux pas m’empêcher de me foutre d’elle, un peu. Mais en même temps… C’est dans ma nature et avec elle, ça a l’air bien trop facile. J’y peux rien. “Mais, heureusement pour toi, je suis pas vraiment là pour défier qui que ce soit.” Puis franchement, qui défie encore les gens de nos jours ? On dirait qu’elle se fout de moi avec sa phrase à la con, juré. Mais… C’est mignon, on dirait qu’elle est vraiment encore innocente et je trouve ça clairement adorable. Cette fille est trop mignonne. On dirait un petit animal. Genre, un chaton. Une connerie de ce genre-là. “Donc… Tout ça, l’Enclave et tout ce bordel, tu les écoute pas ?” Je demande avec un sourcil haussé en la regardant. C’est donc pour ça qu’elle a pas tant l’air d’être outrée ou totalement horrifiée à la vision d’un membre du Cercle, quelque chose dans ce genre-là.
Je finis par la regarder quand elle me parle, quand elle me dit qu’on devrait partir chacun de notre côté et que tout le monde serait content. Je me lèche les lèvres et me décide à marcher vers elle, les bras croisés sur mon torse et… C’est encore plus mignon quand je réalise à quel point c’est une naine. Genre la meuf doit faire 30 centimètres de moins que moi… C’est mignon… On dirait une Néphilim de poche. Je pourrais probablement la mettre sur mon épaule et ça passerait easy. “J’ai une meilleure idée que d’partir chacun d’notre côté.” Et j’essaie d’pas avoir l’air trop… Méchant. Ouais, pour pas la faire flipper ou une connerie du genre. Ce serait quand même assez embêtant qu’elle prenne ses jambes à son cou directement. “Tu devrais venir avec moi. J’pourrais t’aider à te défendre un peu.” Ce qui serait probablement pas plus mal. Du moins, c’est ce que je pense. Mais après, peut-être qu’elle est pas du même avis. “Tu pourras laisser les grands méchants te défier après.” Je la taquine un peu, un sourire amusé sur le coin des lèvres. Je sais pas si ça va la vexer, mais c’est pas mon but premier en tout cas. Mais si elle s’vexe, j’vais pas m’excuser à genou, clairement. C’est pas vraiment mon genre. Les seules fois où j’me mets à genoux c’est avec Sandro et vous voulez DÉCEMMENT pas savoir pour faire quoi.
© 2981 12289 0 ♦️ 511 mots


by this sign, we will conquerYou could break my heart in two, but when it heals, it beats for you. I know it's forward, but it's true : you're stuck in my head and I can't get you out of it. If I could do it all again, I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com
Willow C. Saunders
Children of Raziel
Willow C. Saunders
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Breanna & Cara & Maia
♦ Runes : 293
♦ Messages : 243
♦ Date d'inscription : 14/07/2017
♦ Everything and anything : Believers, look up - take courage. The angels are nearer than you think.

Wings, afar. My eyes do not want to believe what I already know. Angels. They are closer than what I thought possible, and their harp seem to illuminate my soul.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ Mar 29 Mai - 5:36
face to face with the ennemy@Maxime T. Yuán & Willow SaundersBien que ma dernière rencontre surprise avec des membres du Cercle se soit mal déroulée, alors qu’ils se mirent immédiatement sur l’offensive, le mystérieux jeune homme lui, ne semblait pas avoir les mêmes intentions. Du moins, il ne m’avait pas encore tué, ce qui pouvait être perçu comme un bon signe, étant donné ce que certaines personnes à l’Institut me dirent. Des ennemis, des shadowhunters plus violents, sans pitié. Pas étonnant que je pris la poudre d’escampette, en le voyant non loin. Malheureusement, je n’avais pas encore assez appris lors des entraînements pour me défendre. En un rien de temps, je me retrouvais en mauvaise posture, alors que lui, avait rapidement prit le contrôle de la situation. Je trouvais néanmoins la force de lui tenir tête, en continuant de parler sarcastiquement. Arme pointue qui ne coupait pourtant pas autant que sa lame. « J’peux toujours les appeler, si c’est contre eux que tu voulais te battre. » En fait, je ne sais pas si quelqu’un répondrait à mon appel. Mais mieux valait menacer que me mettre à réfléchir en silence, comme une idiote. Surtout puisqu’il s’agissait d’un membre du Cercle, quelqu’un à qui ne jamais faire confiance. Qui sait les plans qu’il manigance déjà, rien que par le fait qu’il ne me tranche pas la gorge. Il avait beau dire qu’il n’était pas là pour défier qui que ce soit, mais son petit sourire en coin en disant long sur ses intentions.

Et moi, pauvre sotte, je venais de lui révéler un détail de trop. Pourquoi diable avais-je pensé que de lui avouer ma méfiance envers l’Enclave serait une bonne idée? « Si j’suis à l’Institut, j’ai pas tellement le choix. » J’essayais de me rattraper, mais le mal était déjà fait. Il n’oublierait certainement pas ça. Pourtant, je continuais de ramasser mes pots cassés, lui proposant de partir chacun de notre côté, sans que l’on ne s’engage dans plus de problèmes. J’osais croire qu’il accepterait, qu’il irait tout raconter à son supérieur et que j’en ferais probablement autant. De prier pour que je sorte de cette confrontation sans prise de tête n’aurait servi à rien, car en le voyant s’approcher, je compris sa décision. Que voulait-il, alors? Qu’est-ce qu’il voulait de moi, qu’avais-je de si intéressant pour que le jeune homme dise avoir une meilleure idée. J’avalais de travers en entendant la suite de la conversation. Quoi? Le suivre? Mais … mais … ils étaient les ennemis … ils … ils tuaient les créatures obscures. Oh, j’avais vraiment gaffé. Je n’aurais pas dû ouvrir ma foutue trappe. Parler sans faire attention à qui je m’adressais; un défaut qui me mettait en mauvaise posture, visiblement. « Je … eum, c’est très gentil de ta part, vraiment … » Ou diabolique, je ne sais pas. Je ne voulais simplement pas aggraver les choses, vu qu’il était armé, et moi, pas. « Mais j’suis pas très ‘combat’, tu vois. J’suis une pacifiste, j’aime bien restée tranquille, dans mon coin. » Je longeais doucement le mur, prête à détaler dès que je remarquerais les voitures sur la rue. « J’ai une seule rune sur le corps, j’connais pas encore tout l’alphabet angélique, … » Un pas de côté, et puis un autre. « Donc en fait, j’préfère juste ne pas me mêler de tout ça. Vous pouvez faire comme si je n’étais pas là. J’vous mettrais pas d’épines dans les pieds, j’continue ma vie, sans prise de tête. » Oh, la rue, bientôt à ma portée. Je pourrais parfaitement embarquer dans un taxi et partir … vers l’Institut. Autrement, en repartant chez mes collègues de classe, eh bien, je risquais leur vie.
©️ 2981 12289 0



how to grow and to change — she's got that whole purpose driven warrior princess save the world type vibe. ;;

Revenir en haut Aller en bas
Maxime T. Yuán
Dumb but Hot as Hell
Maxime T. Yuán
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Bastian, Ezio & Théodore
♦ Runes : 19
♦ Messages : 397
♦ Date d'inscription : 14/12/2017
♦ Everything and anything :

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ Ven 15 Juin - 18:22
Face to face with the enemyJ’la regarde, je garde les bras croisés sur mon torse. Elle peut toujours les appeler, qu’elle dit. Qu’elle tente, c’est pas à moi que ce genre de menace va vraiment faire peur. J’connais mon niveau, j’ai été entraîné avec les meilleurs du Cercle. J’ai pas peur. J’sais que j’devrais pas avoir peur de ces cons.

« Et alors quoi ? » J’dais avec un rire assez moqueur. « Tu t’attends à ce que ça me pousse à prendre la poudre d’escampette ? Que j’aille pleurer dans les jupes de ma mère ? »

Peut-être que la façon dont je parle, c’est pas forcément une façon très gentille, mais honnêtement… Je suis pas vraiment le genre de personne gentille, justement. Je m’en fiche pas mal de faire mal au coeur de quelqu’un en parlant, sauf si c’est à Sandro. Ca a toujours été comme ça et je pense bien que ça sera toujours comme ça, d’ailleurs. Après tout, pourquoi ça changerait ? J’ai toujours vécu comme ça et j’ai vingt quatre ans. C’est pas maintenant que je vais changer ma personnalité. Ce serait juste débile.

« Alors pourquoi tu te barres pas, là, maintenant ? J’te trace une rune et personne pourra t’localiser. » Je fais en sortant ma stèle, elle a l’air novice, je pense pas qu’elle connaisse.

Finalement, elle veut que nous partions chacun de notre côté, mais j’ai quelque chose d’autre en tête : la ramener au Cercle. C’est une bonne idée, non ? Nous recrutons du monde et voilà quelqu’un. Je peux bien essayer de la recruter, je pense. Je croise les bras sur mon torse quand je l’entends parler, qu’elle se trouve une excuse.

« Certains Néphilims sont pas forcément sur le terrain. On a besoin de cerveaux aussi, mais… Faut quand même leur apprendre à se défendre.»

Et je la vois qui tente de se barrer, qui fait des pas pour s’éloigner et je finis par venir poser une main sur son épaule pour m’assurer qu’elle ne me file pas entre les doigts. Je suis peut-être pas une lumière, mais je ne suis pas totalement con non plus. J’ai remarqué qu’elle veut s’en aller, je ne vais pas pour autant la laisser faire, au contraire. Je compte bien arriver à la garder là, à l’emmener ensuite avec moi, d’ailleurs. Ma main maintenant bien son épaule, fermement, je passe ma langue sur mes lèvres, sans la quitter une seule fois du regard.

« Tu crois vraiment réussir à m’échapper comme ça ? » Je demande avec un rire, plutôt amusé par la situation. « Et pour tes lacunes, j’peux t’apprendre. Ou bien même mon prof à moi peut t’apprendre. Il est carrément cool. Du coup, c’est pas une excuse. Tu vas devoir rester avec moi ma petite. » Je fais avec un petit sourire amusé sur le bout des lèvres. « Franchement, ça t’ferais quoi de nous rejoindre ? T’aimes pas l’Enclave et nous non plus. On t’fera pas chier et on pourra t’laisser bosser sur les ordis et les recherches scientifiques sur les Créatures Obscures. »
© 2981 12289 0 ♦️ 511 mots


by this sign, we will conquerYou could break my heart in two, but when it heals, it beats for you. I know it's forward, but it's true : you're stuck in my head and I can't get you out of it. If I could do it all again, I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com
Willow C. Saunders
Children of Raziel
Willow C. Saunders
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Breanna & Cara & Maia
♦ Runes : 293
♦ Messages : 243
♦ Date d'inscription : 14/07/2017
♦ Everything and anything : Believers, look up - take courage. The angels are nearer than you think.

Wings, afar. My eyes do not want to believe what I already know. Angels. They are closer than what I thought possible, and their harp seem to illuminate my soul.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ Dim 22 Juil - 7:07
face to face with the ennemy@Maxime T. Yuán & Willow SaundersJ’avais sincèrement espoir que cette simili-menace fonctionne. Après tout, ils avaient capturé Valentin, l’ennemi numéro un, le chef du Cercle. J’imaginais bien que juste l’allusion de renforts le fasse hésite pendant quelques secondes, le temps que sa confusion le tienne occupé et que je parte en courant. Pas d’autre plan plus concret ne me venait à l’esprit. Sans avoir d’habileté au combat, je ne pouvais retomber que sur ma ruse afin de me créer une porte de sortie secrète. Peine perdue, que tout ça, en l’entendant rire et me dire que ça prendrait plus que ça pour le faire bouger de là. De très mauvaises nouvelles, car plus ça avançait, et moins j’avais l’impression que je m’en sortirais d’ici saine et sauve. Pas de retour à l’Institut; ça tournait au vinaigre, tout ça. « Non, j’te rends service. Tu veux les voir, j’les appelle. » Je réitérais mes propos, non pas au niveau de la fermeté de mes mots, mais simplement parce que ça m’empêchait de penser au pire. On parlait d’un membre du Cercle, les ennemis les plus recherchés de l’Enclave. Il se trouvait là, à quelques mètres de moi, m’empêchant de partir. Le minimum que je puisse faire, advenant une fin heureuse, c’est d’aller tout déballer à Tessa. Comme ça, elle pourra avertir les chasseurs d’ombres de faire plus attention. Pourquoi? Eh bien, parce que la sotte que je suis s’est mise à verbalement exprimer son dédain pour l’Enclave. Ce fut une réelle porte ouverte pour le gars. « J’ai déjà dit; pas de runes. » Je reculais un peu plus en voyant sa stèle. « Puis si j’veux, j’me barre sans jamais revenir. » La ferme était toujours là, n’avait pas bougé de place. Je pouvais parfaitement continuer mes études à l’université de la ville à côté. Mais serait-ce vraiment garanti, que ces gens ne viendront pas cogner à ma porte? Tout mais pas ça. Mes parents ne pouvaient être mêler à ces histoires.

Une autre proposition, cette fois ne suggérant rien de précis. Je voulais simplement avoir la possibilité de retourner chez mon amie, de faire mes bagages et de partir du centre-ville de la Grande Pomme le plus rapidement possible. « J’ai le cerveau, mais pas le reste. Les Shadowhunters n’y sont toujours pas arrivé à me faire changer d’avis, à l’Institut, alors de la part d’un membre du Cercle, encore moins. » Un pas, puis deux. Doucement mais sûrement je me rapprochais de la rue, des passants, et des taxis. L’espoir qui renaît un bref instant, avant que je ne sente sa main sur mon épaule. Merde. Il avait compris mon petit jeu, et m’arrêta pour la énième fois aujourd’hui. Rien à faire; je ne sortirais pas de cette ruelle sans accepter son offre. Moi, membre du Cercle? Non mais il rêvait, le pauvre! Ce n’était certainement parmi eux que je m’imaginais, déjà que je ne supportais pas encore l’idée d’être une chasseuse d’ombres. Sa prise plus ferme sur mon épaule et son regard qui me fixait me terrorisaient, à vrai dire. Pas autant, néanmoins, que ses propos. « Je … mais non … je voulais juste sortir de cette ruelle. C’est étroit. » Pas claustrophobe du tout, je tremblais surtout parce que j’entendis la suite. « J’ai déjà un prof pour ça. J’ai pas … pas besoin d’un autre. » J’essaie de me défaire de sa poigne, mais rien à faire. Je ne voulais pas le suivre, pas les rejoindre. Malheureusement, mes choix étaient bien maigres. « J’aime pas l’Enclave, mais je veux pas me prendre la tête avec eux. J’veux juste qu’ils me fassent pas chier. » J’écarquillais les yeux, étonnée de mes propres paroles. Étais-je vraiment en train de me faire à l’idée que je les rejoindrais? Non, pas question. Surtout pas en sachant ce qu’ils faisaient aux créatures obscures. « J’en veux pas, de vous ordis ni de vos recherches. Je quitte New York, j’vous fous la paix à tous. Mais laisse-moi. » Et sur ce, j’entrepris d’essayer de décoller sa main, doigt par doigt. Je ne pouvais qu’espérer que cela fonctionne, que je parte d’ici et que j’aille trouver refuge chez mes parents.
©️ 2981 12289 0

Hors-Jeu:
 



how to grow and to change — she's got that whole purpose driven warrior princess save the world type vibe. ;;

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: face to face with the ennemy × feat. Maxime ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
face to face with the ennemy × feat. Maxime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Mission III : face à face (seconde vague)
» Face-à-face feat. Zhao Yuan
» [Mission D] Moi, un "door-man"?
» Catfight ~Aria /fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Autres :: 2017-
Sauter vers: