(+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus.
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus.
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Mar 6 Mar - 20:28
Thomas, Holden & MagnusMaybe we had to take some time.
J'avais laissé le jeune Holden me conduire jusqu'à ses appartements, l'écoutant parler des pommes incroyablement juteuses dont il avait l'air si fier. Visiblement, ce n'était le dernier des abrutis pour choisir des fruits sur un marché. Il avait consenti à ma requête d'en apprendre d'avantage sur lui, ce qui était pour moi une aubaine, car j'avais une foule de question à lui poser. Il en avait lui même, bien que purement rhétorique au sujet d'un possiblement tutoiement entre nous.

Lorsqu'il m'avait  devancer pour ouvrir la porte de sa chambre, j'avais été agréablement surpris par la propreté de la pièce et la lumière qui y régnait, car d'ordinaire les hommes ne sont pas véritablement des fées du logis. Je n'avais pas osé m'aventurer d'avantage dans la pièce et étais resté un peu bêtement sur le pas de la porte, comme un vampire qu'il faudrait inviter à entrer. Je fis alors un volt-face afin de pouvoir voir de nouveau mon interlocuteur qui me tendait à présent une foutue pomme. Je la saisis rapidement, non sans avoir remarqué le petit frisson qui avait couru sur nos peau lors de ce bref contact et croqua dedans avec plaisir. Finalement, la faim me tiraillait.

« Premièrement, je veux le nom de votre, enfin, de ta femme de ménage. Cela pourrait m'être utile après l'une de mes nombreuses soirées. » avais-je dit avec un petit sourire, je me sentait soudainement d'humeur à plaisanter pour cacher ma légère gêne.

Qu'étais-je en train de faire ? Voilà que je me trouvais dans la chambre d'un homme je connaissais à peine. Je n'avais jamais été très farouche, mais habituellement il m'en fallait tout de même un peu plus pour franchir ce cap. Seulement, il y avait toujours cette petite lueur dans ses yeux qui m'intriguait presque obsessionnellement. De plus, Holden était d'une telle douceur et d'une telle gentillesse qu'il était presque impossible de lui dire non, de peur de le blesser.  Une naïveté enfantine, c'était probablement ce qui le caractérisait et qu'il le rendait si.. Attachant, si charmant.

« Non trêve de plaisanterie, dis m'en plus sur toi. Je ne sais pas moi.. D’où viens tu ? Quel age as tu ? Et autres banalités qui pourraient m'en apprendre d'avantage sur ta personnalité. » Et sur ton frère, cette dernière partie n'avait pas franchi mes lèvres, j'avais cru comprendre que le frère en question était comme un sujet tabou.

J'avais osé faire quelques pas de plus dans la pièce pour en scruter les moindres détails. Tout était parfaitement rangé, de manière presque militaire, un lit fait au carré, quelques pommes sur le centre d'une table, quelques ouvrages et papiers sur le bureau. Rien de bien étrange en sommes. Sauf peut être un énorme miroir qui trônait au centre d'un mur. Je m'étais posté devant, et n'y voyait rien d'autre que mon reflet. D'ailleurs, il n'était pas glorieux, j'avais les traits du visages totalement tiré, prouvant bien que je ne dormais vraiment pas très bien ces derniers temps, et ma gueule de bois ne m'aidais pas tellement à faire bonne figure.

« J'ai une idée. Faisons un petit jeu, à chaque fois que tu réponds à l'une de mes questions, je te dévoile quelques choses sur moi. Deal ? » avais-je demandais en lui tendant la main, donnant comme un air de déjà vu à la scène.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Mer 7 Mar - 0:25
Maybe we had to take some time
La chambre d’Holden et de Thomas était toujours bien rangée. Leur mère les avait vraiment bien élevés, insistant toujours pour que leur maison à Alicante soit toujours proche, rangée et soignée par toute la famille. C’était une femme assez exigeante et maniaque, mais aussi une très bonne combattante comme son mari. Elle était blonde aux yeux bleus profond, d’où la couleur des yeux des jumeaux. Thomas l’admirait à un tel point qu’il avait toujours voulu lui ressembler. Elle était la raison pour laquelle ce dernier avait teint ses cheveux en blond malgré l’opposition de son jumeau qui n’avait rien pu faire, étant donné qu’il était coincé dans son corps alors qu’il était censé mourir quelques années plus tôt. Leur père, un pur Morgenthaler, était un grand homme aux cheveux châtains et aux yeux couleur marron. Il était un homme autoritaire qui savait remettre les autres à leurs places, y comprit Thomas lorsqu’il allait un peu trop loin dans ses propos ou autre. Alors les jumeaux faisaient tous leur possible pour garder leur chambre propre et en bonne état en cas où ils recevraient bientôt la visite de leur parent, ou même de leurs sœurs ou leur petit frère.

Tout était parfaitement rangé par ici, les draps tirés à la perfection comme à chaque fois que l’un des jumeaux faisait le lit. Ils ne pouvaient pas dire qu’ils avaient terminés de ranger ou de faire quelque chose tant qu’il restait des imperfections. Les gens pourraient croire qu’ils étaient perfectionnistes, sauf que ce n’était rien d’autre qu’une habitude qu’ils avaient depuis petit quand leur mère trop exigeante faisait en sorte de vérifier qu’ils fassent les choses bien. Même les ouvrages et les papiers sur le bureau étaient rangés correctement pour éviter de prendre toute la place. Si l’on regardait de plus prêt les ouvrages, ils étaient par ordre alphabétique tandis que les papiers étaient rangés par dates décroissante. Cela leur facilitait la tâche de trouver ce qu’ils cherchaient, et dieu savait à quel point ils étaient reconnaissant envers madame Morgenthaler de leur avoir donner ces habitudes-là. Les fruits qu’ils s’achetaient étaient toujours sur la table basse de leur chambre, et Thomas ayant déjà mangé toutes les bananes, il ne restait plus que les pommes Fuji.

Dans un coin de la pièce, sur une étagère se trouvaient les souvenirs d’enfances et du passé sur les jumeaux. Quelques cadres photos avec les membres de leur famille, dont une qui tenait vraiment à cœur les jumeaux : la photo de Vincent Morgenthaler au milieu des jumeaux un peu plus jeune. Ils étaient souriants, Vincent les tenait tous les deux. Sur cette photo en particulier, Thomas était méconnaissable étant donné qu’aujourd’hui il était devenu un sacré connard pour la plupart du temps. Il souriait grandement, faisant l’idiot sur la photo alors qu’Holden faisait une tête étrange parce qu’il s’était retenu de rire à la connerie de son frère. Ça ressemblait plus à une affiche qu’une photo, mais pour les jumeaux, elle était iconique parce qu’elle était marrante et surtout, parce que leur défunt grand-frère était sur cette photo. Il y avait évidemment des photos entre frères et sœurs sans les parents puisque le grand cadre photo familiale se trouvait juste à côté du grand miroir de la pièce.

A la remarque sur grand sorcier de Brooklyn sur la propreté, Holden esquissa un sourire amusé par ce qu’il venait de dire. Les seules femmes de ménages étaient deux hommes en un seul corps. Il s’était permis de répondre à ceci :

- Il n’y a pas de femme de ménage, juste deux garçons hautement qualifiés. Leur nom ? Holden et Thomas ! Par contre, je pense avoir égarer leur carte de visite.

Il voyait bien la gêne chez le sorcier, et il arrivait à comprendre cela. Ils se connaissaient à peine, et bien que du côté d’Holden, cela ne le dérangeait pas, il était conscient que les personnes n’avaient pas la même façon de penser. Le blond était effectivement un homme doux et débordait de gentillesse contrairement à son jumeau qui était plus doué pour chercher les autres que de s’en faire des amis, un de simples proches. Il était rare que Thomas réussisse à se faire des amis, et pourtant, il restait fidèle à lui-même et emmerdait littéralement et proprement les personnes qui n’arrivaient pas à l’accepter comme le connard qu’il était. Il n’était pas quelqu’un de méchant, et on pouvait lui faire confiance sur beaucoup. Il était fidèle à l’Enclave, et pour rien au monde il ne changerait pour quoi que ce soit.
Et voilà que Magnus daignait enfin de poser des questions au jeune chasseur d’ombre auxquelles le jeune Morgenthaler répondit :

- Je suis né à Alicante, donc je viens d’Idris. Ma famille entière est là-bas. J’ai un jumeau, Thomas, deux petites sœurs et un petit frère. Mon grand-frère, Vincent Morgenthaler, est mort en combattant un puissant démon qu’il a emporté avec lui dans sa tombe. J’ai aujourd’hui dix-neuf ans, et ça fait un an que nous sommes sur New-York avec mon frère, sauf qu’on n’était pas tout le temps à l’institut avec les missions qu’on a eu. Mon frère est du genre à vouloir faire beaucoup pour ne pas s’ennuyer, et je n’avais pas vraiment le choix que de le suivre. Je suis tout le contraire de mon frère, et les autres me préfèrent plus qu’à lui, mais personne ne connaît notre histoire et la raison pour laquelle mon frère est si dur. Je ne vais pas tout raconter, c’est une histoire assez compliquée et personnelle.

Effectivement, l’histoire sur les jumeaux était compliquée, et beaucoup avaient eu du mal à croire qu’ils étaient deux dans un seul et unique corps. Dans le corps de Thomas. Le détestable jumeau était celui qui avait sauvé la vie de son frère en demandant à Ragnor Fell de déplacer son âme dans son corps et de cohabiter ensemble en étant un deux en un. « Un pour tous, tous pour un », car si l’un était là pour deux, le second aussi.

Holden avait répondu aux questions de Magnus, le sorcier étant placé devant le miroir. Le chasseur d’ombre évitait de montrer son reflet au sorcier devant le miroir pour éviter qu’il s’aperçoive trop rapidement de la présence du second dans le même corps. Cependant, il s’approchait de lui, en se posant à côté de son miroir, face au grand cadre familial. D’un air amusé cette fois-ci, il écoutait l’idée proposé par ce dernier, vu comme un petit jeu. Le blond serra la main qu’il lui tendait pour conclure le deal avant de prendre la parole :

- Si l’on en croit les règles de ton jeu, et comme j’ai déjà répondu à tes premières questions, c’est désormais à ton tour de me répondre. Je suis curieux maintenant, de savoir qui est Magnus Bane. Je ne vais pas te demander ton âge, je n’ai aucune envie de vexer une aussi magnifique créature que toi. A la place, quels sont tes origines ?

En posant sa question, il avait gardé la main du sorcier dans la sienne parcouru d’une agréable chaleur parcourant sa main, son bras et le réchauffant au point d’en avoir quelques frissons qui voulaient tout dire, étant donné que la bosse dans son pantalon était encore présente.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Mer 7 Mar - 1:55
Thomas, Holden & MagnusMaybe we had to take some time.L’air de rien, j’avais pris le temps de scruter plus ou moins ce qui se trouvait dans la pièce et mon regard s'était arrêté sur un objet en particulier. Un très joli cadre contenant une photo, probablement un souvenir très heureux de l’enfance d’Holden. En y regardant de plus près, j’avais reconnu la bouille enfantine d’Holden, bien qu’à l’époque il avait les cheveux bien plus foncés qu’aujourd’hui. Les autres visages m’étaient totalement étrangers même si l'on pouvait noter une nette ressemblance entre les deux plus jeunes.

Thomas, c'était donc à ça qu'il devait ressembler.

C’était presque trait pour trait Holden mis à part une petite ligne de trois minuscules grains de beauté sur la joue gauche. C’était pour moi la seule différence visible à l’œil nu entre les jumeaux.

Pendant un court instant je m’étais demandé qui pouvait bien être ce jeune adulte entre les jumeaux,  on pouvait clairement voir un air de famille mais il me semblait peut être un peu jeune pour pouvoir prétendre être leur père. C’est en parcourant les autres clichés du regards que j’ai compris que c'était leurs aîné. Juste à côté du miroir se trouvait une photo de famille. Tout les Morgenthaler y étaient réunis. Un vrai cliché d’autrefois, rempli d’amour.. Tout ce que je n’avais pas eu le loisir de connaître dans ma propre famille..

La voix du Shadowhunter me tira de mes sombres pensée. Ainsi ils vivaient tout deux dans cette chambre et étaient les seuls a y faire un brin de rangement. Mais.. À moins que mes yeux soient passés à côté de quelques choses, n’y avait il pas qu’un seul et unique grand lit dans cette pièce ? Les jumeaux étaient si fusionnels qu’ils ne pouvaient se résoudre à dormir séparément ? Cela devait être bien compliqué pour l'un comme pour l’autre d’avoir une vie intime dans de telles conditions.

“Et bien et bien.. Chapeau messieurs pour cette rigueur à toutes épreuves. Une truies n’aurait aucun problème pour retrouver ces petits ici.”

J’étais littéralement face au miroir lorsqu’il répondit à mes questions, et fur ravi d’en apprendre un peu plus sur lui et sa famille. D’autant qu’il se livrait plutôt facilement. Mes questions n’étaient pas des plus personnelles mais pour certains c’était déjà trop intrusif pour obtenir de réelles réponses.

Mon cœur se pinça en l'écoutant m’annoncer la mort de son frère aîné. Je savais à quel point la perte d'un être cher pouvait être pénible à supporter. Je l’avais moi même connu à mainte reprise. Et il était encore pour moi difficile de parler d’Elle sans ressentir le manque créer par son absence. Elle avait été une partie de ma vie. Probablement la seule femme que j'avais véritablement aimé.

Sans même que je m'en aperçoive Holden s’était approché et se retrouvait maintenant à mes côtés bien sûr totalement hors du champs du miroir. Il me posa à son tour ses petites questions avec une délicatesse touchante. J’avais gardé un petit moment ma main dans la sienne profitant du contact apaisant avant de me reculer quelques peu et de m’éloigner pour lui faire dos tout en commençant à répondre.

“Je suis âgé c’est vrai. Mais je n’ai pas en a rougir. Cela m’a permit de vivre des moments plus forts les uns que les autres. J’ai eu le temps d’apprendre ce que je devais apprendre sur la vie et ses tourments. Certains disent que ça fait de moi un Sage, mais je n’en suis pas un.. Bien au contraire. Je suis né à Batavia, de nos jours la ville s’appelle Jakarta. Alors je suis comme qui dirait indonésien.. Mais cela fait tellement longtemps que je suis ici que je me considère maintenant comme un vrai New Yorkais. Une autre question peut être ?"

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Mar 13 Mar - 20:39
Maybe we had to take some time
[par ici la joueuse à fait une connerie, du coup la réponse à été complètement perdu, connerie du jour, bonjour, connerie du soir, bonsoir. Je suis un boulet !]



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Mer 14 Mar - 9:25
Thomas, Holden & MagnusMaybe we had to take some time.« Même le plus sage d’un groupe ne peut être plus sage qu’une page blanche en attente de l’écriture d’une nouvelle histoire, d’un nouveau chapitre. »

Les paroles du blondinet résonnait dans mon esprit, j’essayais de leurs trouver un sens sans réellement y parvenir. J’avais la conviction qu’il l’avait plus dit pour lui-même que pour nourrir la conversation. Maintenant que je lui faisais dos, j’avais comme l'impression qu’il n’écoutait plus vraiment mes réponses, d’autant que de petits bruits feutrés parvenaient à mes oreilles sans que je parvienne à les identifier. Avec quoi pouvait il bien jouer ?

J’avais cependant continuer de répondre à ses questions, me replongeant dans ce que j’aimais appeler ma “première vie”. Mon enfance en Indonésie n’avais pas été des plus heureuses.. Mes parents n’étaient pas très riches et très affectueux.. Entre ma mère qui s’en voulait d’avoir enfanté un démon et son compagnon qui détestait avoir à élever un bâtard.. Mais le plus difficile avait quand même été la révélation de mes pouvoirs suite au suicide de ma mère..

Je fus quelques peu surpris lorsqu’Holden daignas enfin revenir à la conversation, affirmant que j’avais tout à fait le droit de me sentir New Yorkais. Sa voix était franche et son sourire sincère, mais le plus surprenant encore fut la main qu'il posa sur mon épaule. Un geste anodin en soit, qui sonnait comme une accolade.. Seulement à mon sens c’était un geste que l'on réserve à un ami et non à une simple connaissance.

Le contact dur bref car le jeune chasseur d’ombre s’était rapidement éloigné, semblant réfléchir à ce qu’il voulait dire. Sa question me désarçonna quelques peu. Je n’en comprenais pas bien le sens. Comment un être pouvait il être deux en un ? S'agissait il là d'une sorte de métissage, deux races en une ? Ou bien, l’imaginait il dans le sens d’avoir deux fonctions ? Comme ces gommes qu’on nous donne à l’école, ayant une partie rose pour effacer le crayon de noix et la partie bleue pour les encres. Je n’eut guère plus le temps d’y réfléchir car Holden me pria d’oublier cette question. Il devait probablement la trouver stupide maintenant qu’elle avait été énoncé à haute voix.

Avant même que j'ai eu le temps d’ajouter le moindre mot, d’esquisser le moindre geste, la bouche du ShadowHunters s’était soudainement retrouvée sur la mienne. Au début le baiser avait été doux, chaste, presque timide et rapidement il avait prit plus d’ampleur. Holden avait vaguement murmuré qu'il était incapable de se retenir d’avantage, avant de continuer son geste et il s'était reculé presque aussi vite qu'il s’était approché.

Sans que je puisse le contrôler, mes yeux d’ambre avait leur apparition sur mon visage, sous  le coup de la surprise. Je m’étais légèrement pincer l’arrête du nez, me sentant soudainement vulnérable avant de gifler le blondinet. Le coup était parti tout seul, littéralement d’autant plus que je n'étais pas quelqu'un de violent en règle général. J'avais eu peur. Oui, peur de me montrer tel que j'étais réellement. Les deux seules personnes qui avaient vu mes yeux d'ambre étaient deux Lightwood. Dont un qui étais, avait été mon petit ami. Seulement ce petit ami ne faisait plus attention à moi et avec Holden je me sentais.. Vu, désiré et cela faisait un tel bien que sans vraiment y réfléchir j'avais collé mes lèvres sur celle du ShadowHunters avec plus de fougue, comme si ma vie en dépendait. J'avais même été jusqu'à empoigner ses hanches pour le pousser avec force contre le mur.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Ven 16 Mar - 22:58
Maybe we had to take some time
Si Holden s’était mis à embrasser Magnus, pour commencer, c’était pour que ce dernier ne revienne pas sur la question qui aurait pu mettre en péril ce qu’il souhaitait garder pour lui pour le moment. Mais finalement, les lèvres du sorcier étaient si agréables au touché qu’il n’avait pu s’empêcher de prolonger le baisé quelques secondes plus tôt avant de s’éloigner un peu, attendant une réaction de la part de son invité. Il s’attendait à recevoir une bonne tarte, ce qui était bien mérité pour s’être permis de l’avoir embrassé, et il en reçu une petite. Heureusement, pas assez forte pour réveiller Thomas puisqu’Holden était toujours présent. Il avait eu le temps d’apercevoir les yeux d’ambre du sorcier qui contrastait avec la peau mate de l’asiatique. Le blond commençait à se frotter doucement sans rien dire, comprenant parfaitement la gifle qu’il venait de se recevoir et il n’était pas du genre à relever ce genre d’acte comme le ferait son frère en sautant sur sa proie tel un prédateur féroce en quête de vengeance. Thomas était le tigre alors qu’Holden n’en était qu’un lapin à ses côtés, désormais dans son corps depuis quelques années.

Alors qu’il s’imaginait déjà son invité sortir de la pièce pour ne plus jamais avoir de nouvelles de lui, Holden ne s’était vraiment pas attendu à ce que finalement, le sorcier réponde à leur baisé en le reprenant. Le jeune homme y avait à son tour mit plus de fougue dans ce baisé, se laissant guider par le plus vieux jusqu’à se retrouver plaquer contre un mur. Sentant les mains de l’indonésien sur ses hanches, le blond passait ses bras sur son dos, le frôlant d’abord en douceur avant de poser ses mains et l’attirer un peu plus contre lui. Il ne le connaissait qu’à peine, mais ce n’était pas comme si c’était la première fois qu’il embrassait ou le faisait avec une personne qu’il venait à peine de rencontrer. Thomas n’était pas comme ça, mais Holden, il savait ce qu’il voulait.

Cet homme, ce sorcier, l’attirait tellement que le Morgenthaler était en extase sur ses lèvres. Dans sa fougue, il mélangeait une douceur sauvagerie avec son désir, son envie d’aller plus loin. Mais il n’était pas question de presser le pas, et il avait du temps devant lui. Ils avaient du temps devant eux. On n’avait pas besoin de passer par milles et unes explications pour comprendre que le jeune homme comptait en profiter un maximum de la créature obscure. Il n’y avait que les hommes qui l’intéressaient, depuis toujours, et quand il savait ce qu’il voulait, il y allait jusqu’au bout. Il ne connaissait pas Magnus Bane : s’il était en couple ou pas, il n’était au courant de rien. Holden était le plus souvent endormi, laissant la place de son frère et ses rares apparitions se faisaient dans l’institut. Son frère évitait de laisser sa place durant leurs missions, bien que parfois, il lui arrivait de ne pas se contrôler et de laisser à Holden la surprise de se retrouver devant un démon.

C’était comme si la chaleur de la pièce augmentait alors qu’aucun radiateur n’avait été allumé : Holden avait chaud. Très chaud ! Son visage laiteux avait commencé à prendre une couleur rosée alors qu’il embrassait son partenaire à en perdre son propre souffle, comme s’il cherchait de l’oxygène chez lui. Il quitta doucement ses lèvres pour déposer de chauds baisés dans le cou du sorcier, mordant légèrement la peau de celui-ci sans lui faire mal, laissant distraitement un petit suçon de sa petite visite alors qu’il retournait la situation, tournant avec lui pour le plaquer contre la porte. Il releva la tête vers l’asiatique, lui lançant un regard fiévreux alors qu’il venait d’agripper le haut de celui-ci, le montant en douceur. Il allait revoir à nouveau le corps à moitié montré dans le couloir quelques minutes plus tôt, mais cette fois-ci, il y toucherait. Enfin, il lui retira le premier vêtement qui gênait le passage du chasseur.

Il avait pris le temps de l’observer un moment avant de lui-même retirer son propre haut avant d’à nouveau attaquer les lèvres divines de son partenaire dans une fougue endiablée. Le blond attrapa les mains du grand sorcier de Brooklyn qui plaqua de chaque côté de sa tête contre la porte, glissant ses lèvres le long de la mâchoire de celui-ci, descendant le long de son cou sur lequel il déposa quelques baisé en passant par-dessus le suçon commençant à prendre des couleurs qu’il lui avait fait quelques secondes plus tôt. Ses mains avaient lâché les poignets du brun alors que ses lèvres descendaient pour venir prendre son temps sur l’un des tétons de Magnus Bane. Ses deux mains s’étaient installées entre le pantalon et le corps du plus vieux, accrochées au niveau de la ceinture.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Dim 18 Mar - 13:56
Thomas, Holden & MagnusMaybe we had to take some time.Je ne sais pas pourquoi je m’étais laissé aller ainsi avec un inconnu. J’avais presque l’impression de ne plus être aux commandes de mon propre corps. J’étais comme dans un état second, mes hanches s’étaient d’elles même collées à celle du ShadowHunters. Les baisers qu’il déposait sur ma peau me donnait l’impression d’une coulée de lave encore incandescente.

Je tentait de reprendre mon souffle lorsque je dû lever les bras pour lui permettre de m’ôter mon t-shirt. Son regard sur moi me transperçait littéralement, ne laissant aucun doute sur la suite des événements. Sans même que j'ai eu le temps de réagir il avait ôté lui même son vêtement avant de replonger à nouveau ses lèvres sur les miennes avec encore plus de fougue. Je sentais ses mains fermement accroché sur la ceinture de mon pantalon, alors que les miennes venaient de se poser sur ses hanches pour l’attirer davantage contre moi.

C’était à mon tour de m’amuser. De le faire languir un peu. J'avais de nouveau retourner la situation, bien qu'il faisait une tête de plus que moi je n’avais pas eu mal à le plaquer contre le mur. Mes lèvres ne quittait pas sa peau, parcourant sa clavicule, son torse tandis que mes mains parcouraient son torse, survolant quelque runes du bout des doigts, je parvenais à en reconnaître certaines, Alec m’ayant appris la signification de ces dessins angéliques. Une partie de moi de parvenait pas à faire totalement abstraction de ma relation avec lui, mais l’autre partie avait juste envie de se sentir vivant, aimé. Et en ce moment, nous n’avions plus ça avec Alexander. Juste un profond malaise.

J’avais relevés mes yeux de chats vers mon amant d’un soir, hésitant finalement à aller jusqu’au bout des choses,la honte et la culpabilité commençaient à me rattrapper. J’avais honte de moi, de ce que je m'apprêtais à faire car je savais, je sentais au fond de moi que j’en éprouvais le besoin. J’avais envie d’oublier tout ce qui m’entourait le temps d’une heure, j’avais envie qu’on aime, d’appartenir à quelqu’un, de donner et d’éprouver du plaisir, même en demie teinte.

« Aime-moi. »

Lorsque ces mots avaient franchis la barrière de mes lèvres, j'avais été incapable de reconnaître ma propre voix tant elle me paraissait brisée, suppliante. Avant qu’Holden ait pu répondre quoique ce soit, j’avais repris l'assaut de sa bouche, glissant le bout de ma langue sur ses lèvres en connaitre le gout. Mes mains, de plus en plus tremblantes avaient glissées le long du torse du ShadowHunters afin de déboutonner son jean, en me pressant davantage contre lui, j’avais saisi sa virilité sans m’encombrer de son caleçon. Mes lèvres s’étaient de nouveau glissées sur la poitrine du blondinet avant que je ne me laisse tomber à genoux devant lui, emportant ses derniers vêtements dans ma chute.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ Jeu 22 Mar - 19:53
Maybe we had to take some time
Holden appréciait vraiment ce moment qu’il passait avec Magnus, et il avait bel et bien l’intention d’y aller jusqu’au bout en espérant que son jumeau de décide pas de reprendre la relève. Ces derniers temps, c’était comme si le sort s’était affaiblit pour que Thomas soit plus présent, et que lui-même soit plus endormi ou absent qu’autre chose. Y avait-il un souci ? Holden avait posé la question tant que fois à Thomas qui changeait de sujet pour seule réponse. Que devait penser Holden ? Il n’en savait rien, mais le moment qu’il passait avec le sorcier lui permettait de ne pas y penser, de s’occuper et d’agir à la place d’être envahit par des milliers de pensées par secondes.

La situation s’était retournée une seconde fois, Holden se retrouvant à nouveau sur le mur, avec le corps du sorcier pressé contre lui. Il soupirait d’extase sous les baisés du plus vieux, se pinçant la lèvre inférieure alors qu’il sentait une agréable tension sexuelle augmenter petit à petit. Cependant, il ne s’était pas attendu à entendre une supplication de la part du sorcier « aime-moi » de la part du Grand Sorcier de Brooklyn. Il en avait été surpris, et à la fois paniqué et s’apprêtait à lui dire qu’il ne comprenait plus rien, mais il n’eut pas le temps de prononcer un quelconque mot qu’il retrouvait les lèvres du sorcier. Il l’embrassa avec fougue, répondant à son baisé alors qu’il l’entourait de ses bras. Mais alors que son partenaire lui défaisait la braguette, c’est dans un regret qu’Holden perdit le contrôle, sa place volée par Thomas.

A son réveil, Thomas fut surpris de voir ce sorcier qu’il avait parfois vu de loin tourner autour d’Alec Lightwood au sein de l’institut. Et honnêtement, le jeune Morgenthaler, même si la personne qui se trouvait en face de lui pouvait être quelqu’un de sympathique, il ne l’aimait déjà pas. Pourquoi ? Parce qu’il avait le cœur d’Alec entre les mains ? Ou dans la poche ? Peu importe la métaphore, le sorcier avait ce que Thomas avait toujours voulu. Et le voir dans cet état, à genoux devant lui, l’énervait. Il osait tromper Alec avec Holden ? Sérieusement ?

Sans aucune pitié, le blond le poussa violemment et se rhabilla aussi rapidement qu’il ne s’était réveillé. Une lueur dans le regard qui lui était différente de celle de son frère pouvait laisser deviner qu’il n’était pas la même personne. Il était plus hautain, plus arrogant, tandis qu’Holden avait la main sur le cœur. Mais être un bisounours, ce n’était pas le genre de Thomas. Lui, c’était un guerrier, un combattant, l’un des chasseurs d’ombre les plus impliqués et les plus fidèles à l’Enclave. Il n’allait pas passer de la pommade sur le dos de n’importe qui, lui !

- Qu’est-ce que tu fais ? Tu trompes Alec avec mon frère ? Holden ne sait même pas qu’un sorcier comme toi sort avec le Lightwood, moi si. Et sa chambre en juste en face de la nôtre !

Il lui lançait des regards noirs, s’approchant de la table basse où il récupéra une pomme qu’il entama avant de se tourner vers ce sorcier. Avant qu’il ne pose des questions, Thomas devança la partie :

- Mon frère et moi partageons le même corps. Enfin, nous cohabitons dans MON corps. Avant que tu ne te poses des questions sur pourquoi deux chasseurs d’ombre se trouvent dans le même corps, je te fais le petit topo ! Holden avait contracté une maladie mortelle et je ne voulais pas le perdre alors j’ai demandé de l’aide à Ragnor Fell. La seule solution, c’était ça. Maintenant, tu vas répondre à ma question : pourquoi tu fais ça avec Holden ?




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: (+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus. ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
(+18) Maybe we had to take some time. ♢ Holdy, Tommy & Magnus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» All Time Low
» In my Time. Dick Cheney.
» Our time is running out [ Silk ].
» IT'S TIME TO BE BAD~ ft. syssoï
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: