when two strong minds meet × feat Gabriella
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
when two strong minds meet × feat Gabriella
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: when two strong minds meet × feat Gabriella ♦ Mar 6 Mar - 4:55
when two strong minds meetWoman are nothing less than fierce. They know what they want, when they want and how they want it. And if you get in their way, well honey, good luck.Gabriella &
Breanna
Travailler à partir de mon appartement, un luxe que beaucoup adoreraient avoir. Dans mon cas, c’est une nécessité. Peu d’emplois de nuit sont disponibles, et pour la plupart, je risquerais de dévoiler mon secret. Mieux valait continuer dans l’emploi de blogueuse, ou plutôt de critique de mode, très appréciée en ligne, à qui l’on offrait de juteux contrats et qui pourtant n’avais jamais rencontré ses employeurs. Mais le ce qui me plaisait le plus, dans tout ça, c’est que je pouvais avoir une routine plus ou moins humaine, en entament le travail tôt le matin et le terminant à 17h. Ensuite, je sortais, à la chasse de mon prochain encas. Bon d’accord, cette dernière partie n’avait rien de très normal. Que voulez-vous, j’étais vampire avant tout, et c’est que la faim cognait à ma porte dès que la soirée s’installait. Pas ces poches à la noix, non, malgré le fait qu’elles soient toujours dans mon frigo. À la source, le meilleur des repas. Oui, je m’attirais ainsi les foudres du mexicain et de ses amigos, mais je n’avais que faire de ses avertissements. Qu’il continue de m’envoyer d’autres vampires me passer le message, je continuerais de toute façon. Ce n’est pas comme si j’avais quoi que ce soit à perdre.

Une profonde respiration. Je devrais me calmer et arrêter de ne penser qu’à ces petits détails. Regardant l’heure, je remarquais que j’avais terminé mon quart de travail depuis une dizaine de minutes. Oh non! Je devais absolument me dépêcher. Ce soir, pas question de sortir. J’avais de la visite. Il ne s’agissait pas de famille ou d’amies, mais bien d’une écrivaine mystère, au nom de plume probablement à l’opposée de son véritable prénom. Ces livres, j’en avais parlé plus d’une fois sur mon blogue, conseillant grandement à mes lecteurs et lectrices de les acheter. Puis, de fils en aiguille, j’eus la chance de pouvoir communiquer avec elle, tant et si bien que j’obtins une entrevue. Bien sûr, je l’invitais chez moi, vu que sinon, je serais trop tentée de m’excuser quelques minutes de table afin d’aller manger quelqu’un dans l’allée arrière du restaurant ou du café de notre choix. Heureusement, elle accepta sans trop se poser de questions. Le seul petit hic ? Je devais ranger tout ce qui dévoilerait mon statut de créature à crocs. J’entrepris donc de ranger les poches de sang ailleurs, dans un petit frigo que je cachais dans ma garde-robe, et me préparais par la suite, prenant le temps de choisir un ensemble convenable, mais toujours aussi tendance.  

Je venais à peine de déposer mon carnet de notes sur la table du salon lorsque j’entendis cogner à la porte. En coup de vent, je me précipitais dessus avant de l’ouvrir, dévoilant ainsi l’identité de la talentueuse écrivaine. Une magnifique brunette, de celles que je croquerais bien, si j’étais sortie dans un bar à la recherche de victimes. Comment réussirais-je à résister à cette beauté et à cette … odeur. Mon dieu! Mais c’est qu’elle ne sentait pas l’humaine. Serait-elle une … vampire ? Pas impossible, vu la ville dans laquelle on se trouvait. Cependant, lui poser la question directement serait fort impoli. Y aller avec tact. « Bonsoir! Merci d’avoir accepter mon invitation, mais s’il-vous-plaît, entrez! » Non, je n’étais pas si posée et polie avec tout le monde. Très peu de gens voyaient cette facette de moi, et normalement, je l’utilisais comme appât pour les humains. En revanche, maintenant, c’était sincère. Car je voulais apprendre à connaître mon invitée, puis si elle était vampire, alors là, encore mieux.
© YOU_COMPLETE_MESS


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: when two strong minds meet × feat Gabriella ♦ Jeu 8 Mar - 0:35
when two strong minds meGabriella x BreannaHonnêtement, le soir ou t’as traîné sur le net, t’as tapé ton nom d’auteur, tu pensais pas tomber sur le blog de cette fille. Pis tu pensais encore moins tomber sur un article qui parlait de toi. T’avoue qu’au début t’as eu un peu de mal à le croire. Tu le savais que t’avais pas mal de fan, mais tu pensais pas avoir l’honneur de tomber là dessus. T’étais vraiment contente. Ca t’a fait tellement plaisir que t’as voulu la rencontrer cette jeune femme. tu t’e dit que ça pourrait être plutôt sympa. Du coup tu l’as contacté sous ton nom d’auteur, Ruby Rodriguez. Ton deuxième prénom et le nom de jeune fille de ta mère, ouais, tu l’as pas cherché bien loin celui là, faut le dire. Mais en même temps, quand t’as sorti ton premier bouquin, t’as pas voulu te casser la tête pour trouver un nom. Parce qu’il t’en fallait un autre. Parce que déjà, t’es censée être morte, puis ensuite, il fallait pas qu’on puisse te reconnaître.. Puis.. Ensuite, comme la plupart des trucs que t’écrit, c’est un peu cochon, et bien, tu peux pas forcément assumer, même si bon, t’en a pas forcément honte non plus.

Enfin, du coup, tu devais te rendre chez elle ce soir. Oui, déjà, c’était passé super vite, t’avais l’impression que c’était hier seulement que vous aviez prévu une date. Quand l’heure approchait, t’as pris le temps de te préparer, une bonne douche, même si ça ne te servait pas à grand chose. Puis t’as mis l’une de tes tenue préférée, parce que tu faisais toujours attention à ta façon de t’habiller, tu voulais être belle en toutes circonstances. Alors t’as mis une belle robe bleue, une petite veste et de belles chaussures. T’as bien coiffée tes cheveux, tu t’es bien maquillée, pas trop non plus. T’abuse jamais, Tu cherches pas à être vulgaire non plus. Bref. T’as attendu que la nuit tombe, parce que forcément, tu ne pouvais pas sortir avant sans risquer de finir en tas de cendre. Et une fois que tous les rayons du soleil avaient disparu, t’as pris ton sac à main et t’es sorti de chez toi pour te mettre directement en route. T’avais bien noté l'adresse de la jeune femme et tu t’es rendu là bas au plus vite. Tu t’es stoppée devant l’immeuble, tu l’as observé quelques secondes avant d’y entrer et de te rendre devant la porte de son appartement. C’était beau ici quand même, t’aimais bien, ça semblait un peu plus plaisant que chez toi en tout cas.

Bref, t’as pas attendu des plombes avant de frapper à la porte. La jeune femme n’a pas tardé à m’ouvrir. Voilà donc la jeune blogueuse ? Il m’a suffit de poser les yeux sur elle pour être sûre du fait qu’elle était la plus belle femme sur laquelle t’avais posé les yeux. Puis franchement, tu t’es directement dit que t’étais fan de ses cheveux, cette couleur, c’est simplement magnifique quoi.. Tu vois pas vraiment comment on pourrait ne pas aimer.
Par contre, il y a une chose que tu as directement remarqué, cette odeur, pas de doute, tu te retrouvais face à quelqu’un comme toi, un vampire. Oui. Elle avait la même odeur que toute ceux que tu avais rencontré avant, bien qu’une douce odeur de parfum la couvrait très légèrement. Tu trouvais ça très agréable.. « Bonsoir ! » Tu lui lance, enjouée avant d’entrer dans son appartement. « C’est parfaitement normal, comment j’aurais pu refuser une telle proposition ? » Tu lui demande simplement, tu t’avances un peu, tu regarde autour de toi, chez elle, c’est vraiment beau, en tout cas, toi t’aime bien. T’as enlevé ta veste, tu l’a posé sur le dossier d’une chaise et tu t’es tournée vers la jeune femme. « Alors, est ce qu’on commence directement ? Je peux m’asseoir ? » Tu lui demande, t’es pas chez toi, alors tu vas quand même pas passer pour quelqu’un d’impoli, tu veux faire les choses bien, tu vas pas te la jouer rustre comme tu pourrais le faire chez toi.
©  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two strong minds meet × feat Gabriella ♦ Mar 13 Mar - 4:08
when two strong minds meetWoman are nothing less than fierce. They know what they want, when they want and how they want it. And if you get in their way, well honey, good luck.Gabriella &
Breanna
Cœur de pierre. On croirait que je ne distingue pas les émotions, les unes des autres. Faux. Oui, je mange les humains, comme bon me semble et sans aucune vergogne. Oui, je les traite comme du pâturage et je les critique sans cesse. Cela ne veut pas dire que je hais toute l’humanité et que les envois tous au diable. Certains me font hésiter. Que ce soit parce que je vois mon reflet en eux, ou simplement parce que … eh bien parce que j’ai encore une once de bienfaisance en moi, je les laisse partir sans les toucher. Une faiblesse. L’écho de la voix de ma mère, toujours là pour me rappeler mes erreurs. Une Montgomery ne doit jamais montrer de pitié. Les gens ne le méritent pas, car ils abuseront toujours de notre gentillesse. Oh, maman. Peu importe où tu te trouves, tu me hantes constamment. Une proie à achever, tôt ou tard. Mon frère, libéré de ses chaînes, lorsque je la tuerais. L’héritage familial qui reviendrait de droit à la seule personne m’ayant protégé des soudaines crises hystériques de la sorcière. Il le méritait, après tant de souffrances. Ne penser qu’au bien des autres, en sacrifiant le sien, ce devrait être récompensé. L’entreprise de sirop d’érable serait suffisante pour le faire vivre aisément. Lui écrire. Tiens, une bonne idée. Je penserais à prendre de ses nouvelles.

Une tirade qui ne pouvait pas s’éterniser. Je m’étais promis de ne pas me morfondre. Les vampires ont tout le temps du monde pour le faire, et d’agir ainsi serait de tomber dans les stéréotypes. Déjà qu’on préférait me guetter et s’assurer que je ne buvais plus de l’extérieur, je ne voulais pas risquer par me transformer en une folle, enfermée dans son appartement, ne sortant plus jamais parce que la vie sociale, ça n’existait plus à ses yeux. Un chemin à éviter. Et quoi de mieux que de désobéir aux règles, en continuant mes sorties et profitant du monde autour de moi. Un véritable buffet, mais auquel je ne pourrai pas goûter ce soir. Une invitée, pour la première fois depuis des mois. Une auteure mystérieuse dont la qualité de ses œuvres me saisit dès les premières lignes. Mes lecteurs étaient déjà au courant de l’entrevue, mais je ne leur avais pas transmis une date précise. Je voulais prendre le temps d’écrire mon post et, qui sait, de profiter d’une belle rencontre. M’enfin, c’est ce que je souhaitais plus que tout. Autrement, de découvrir que cette personne pour qui j’avais tant de respect agissait en pimbêche … eh bien ça serait dégoutant.

Mes doutes qui s’envolèrent dès que j’ouvris la porte. Mon regard qui croisa celui … celui d’une divinité sur deux jambes. Parfaite. Ce seul et unique mot suffit à la décrire. Mais encore mieux. Le petit picotement dans mon nez, cette odeur vraisemblablement familière. Ce pourrait-il qu’en plus d’être une artiste talentueuse, elle est également une … vampire ? Si c’est le cas, alors c’est ma chance. Cette jeune femme ne partira pas de mon appartement ce soir. Pas sans qu’on n’apprenne à se connaître, et ce, dans tout les sens du terme. Ce fut donc d’un grand sourire que je l’accueillis à l’intérieur de mon modeste petit chez-moi. « J’ai pris une chance, car je ne fais pas d’entrevues, normalement. Je n’étais pas du tout sûre de votre réponse, mais sincèrement, ça me fait un grand plaisir que de pouvoir vous rencontrer. » Dis-je, mes yeux se promenant sur sa silhouette, alors qu’elle enlevait sa veste. Je me mordillais légèrement les lèvres, l’envie de me jeter sur elle ne me manquant pas. Heureusement, elle se tourna vers moi, ce qui me permit de reprendre ne serait-ce qu’un peu de contenance. « Mas bien sûr! Vous pouvez vous installer où vous voulez! Je ne sais pas si vous êtes pressée, mais on peut très bien prendre un verre, y aller tranquillement. Parfois, le fait de parler un peu sans que ce soit sous le thème d’une entrevue aide à ce que ça se fasse plus naturellement. » Tant de sous-entendus, dans mes paroles, gosh! La croquer toute crue. Voir si elle était tout aussi douée avec les mots qu’avec le reste. Tout de suite.
© YOU_COMPLETE_MESS


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: when two strong minds meet × feat Gabriella ♦ Mer 28 Mar - 15:19
when two strong minds meGabriella x BreannaElle te fait bonne impression, c’est totalement indéniable. Puis en plus d’être une femme sublime, sa voix résonne comme une mélodie à ton oreille, c’est à croire que tout chez elle pourrait êtr parfait, de plus, son odeur te laisse penser qu’elle est comme toi, qu’elle est une vampire. Ca pourrait être amusant, l’idée de rencontrer un autre vampire te mets en joie. Tu espère simplement qu’il n’est pas un vampire rabat joie, qu’elle est comme Santana, qu’avec elle tu pourrais t’entendre,peut être même t’amuser. Tu souris largement. « Et moi de même. » Tu lui dis simplement. tu te sens flattée que pour toi, elle ai fait quelque chose qu’elle ne fait pas généralement. Tu as de quoi te sentir spéciale, non ? « Honnêtement, on ne m’avait jamais demandé ce genre de chose, comme je n’utilise pas mon nom et que je ne me montre pas, les gens ont tendance à penser que je suis formée à ce genre de choses. » Pourtant c’est loin d’être le cas. T’étais contente d’avoir une telle proposition. Même si tu avoue t’être sentie assez nerveuse, après tout, t’as jamais fait quelque chose comme ça.

T’as enlevé ta veste, tu t’es tourné vers la ravissante jeune femme qui t’avais reçu. Une seule pensé te tourne en tête, jamais tu n’a vu une femme aussi belle qu’elle.. Tu as hoché la tête et est allé t’installer sur son canapé, tu l’as observé, un sourire amusé sur les lèvres. « Eh bien, j’ai toute la nuit devant moi. » Tu commences par dire, non vraiment, t’es pas pressée du tout. T’as juste à être rentrée avant le lever du jour quoi. « On peut bien boire, discuter, tout ce que tu voudras, même. » Tu lui dis en souriant, oui, t’es envie de commencer par te détendre un peu, ça serait certainement une bonne chose. « Alors, Breanna, si tu commençais par me tutoyer hein ? » Tu te lèches les lèvres, te penche légèrement vers elle, quand même, ça serait bien plus sympa qu’elle ne te vouvoies pas de façon si formelle. Tu te sentiras bien plus proche d’elle si elle se met à te parler normalement. « C’est un bon métier que tu as choisi, avec ça, pas de risque de t’exposer au soleil. » Tu commences par lui dire, tu lances vaguement le sujet de votre nature à toute les deux, tu ne sais pas pourquoi tu ne le dis pas directement après tout, ton nez ne te trompe jamais. Tu croises tes jambes, tu pose l’une de tes mains sur ton genoux et t’adosse bien contre le dossier de son canapé, tu te sens à l’aise. « Au fait, je ne crois pas te l’avoir dit, mais mon vrai non, c’est Gabriella, prends soin de le garder juste pour toi. » Tu peux bien lui dire, histoire qu’elle ne t’appelle pas par ton nom d’auteur, Puis qu’elle connaisse ton nom.
©  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: when two strong minds meet × feat Gabriella ♦ Ven 20 Avr - 5:42
when two strong minds meetWoman are nothing less than fierce. They know what they want, when they want and how they want it. And if you get in their way, well honey, good luck.Gabriella &
Breanna
Je m’attendais à tout, sauf à ce que la mystérieuse auteure soit si éblouissante. Une manière de booster mon blog, de m’accorder plus de lecteurs, mais jamais au grand jamais je ne croyais perdre dans les courbes de son corps. Tout de sa personne m’hypnotisais, et son odeur, pour une raison qui m’échappe encore me semble particulièrement familière. Non, ce n’est pas comme lorsque je m’approche d’humains et que leur sang m’attire instantanément. Dans le cas de la brunette devant moi, je sentais une connexion allant au-delà de tout le reste. Comment était-ce possible? Il me tardait d’en connaître un peu plus sur sa personne. En revanche, question de professionnalisme, je gardais mon calme, ma voix douce et mielleuse qui lui parlait tendrement, ne cachant pas mon enthousiasme qu’elle accepte mon invitation. « Et je tâcherais de garder le tout secret. Les lecteurs du blog ne connaîtront qu’un peu plus sur le nom de plume, non sur la véritable personne. » Je respecterais son choix que d’utiliser un nom d’auteur, question d’anonymat. Je préfère largement que les gens suivants mon blog soient poussés à lire un peu plus de ses œuvres, plutôt que d’aller chercher des informations sur internet. Même dans mon cas, les gens ne me connaissaient pas vraiment. The Red Queen, c’était mon surnom, et les photos que j’utilisais n’avaient pour thématique que cette couleur. Pour le reste, il pourrait s’agir parfois d’accessoires de mode, d’aliments, … bref, tout ce qui représente le rouge.

Mon attention se reporta sur mon invitée, alors qu’elle enlevait sa veste, exposant ainsi certaines parcelles de sa peau. Oh, si je ne tenais pas tant aux apparences, je vous jure, ça fait longtemps que je lui aurais sauté dessus. Heureusement, en prenant place sur le canapé juste devant elle, je pus l’apprécier d’un peu plus près. « Nous sommes deux à avoir bien du temps. C’est parfait, ça nous permettrait de faire cette entrevue sans courir. Et puis bon, nous ne sommes pas non plus obligés de ne parler que du boulot le restant de la soirée. » En fait, maintenant, tout ce que je souhaitais, c’était de mieux la connaître elle. Au diable le reste! Oh, si je n’avais pas promis à mes fans de publier l’entrevue … au moins comme ça, j’aurais pu faire en sorte que cette rencontre se fasse sous une autre thématique. « Pourquoi ne pas commencer par quelque chose de léger. J’espère que t’aime le vin rouge. » Oui, c’était la seule boisson que je possédais de bien humaine et que j’adorais boire, malgré le fait qu’elle n’ait plus aucun véritable goût dans ma bouche. Je partis chercher une bouteille de Shiraz et deux verres, avant de me réinstaller sur le canapé.

L’étonnement qui se lut sur mon visage, probablement, alors qu’elle me lança non pas une, mais bien deux répliques assez déstabilisantes. Sans compter qu’elle me parla tout en se penchant vers moi et en se léchant les lèvres. Elle me prenait aux émotions. Voulait-elle vraiment que j’oublie tout le reste et me lance dans ce qui se finirait probablement au lit? « Vous … » Non, je me ravisais. La tutoyer, c’est ce qu’elle voulait et c’est ce que je ferais. « Tu as bien raison, c’est l’emploi parfait pour ne pas brûler sous les rayons du soleil. » On parlait la même langue. Deux vampires, deux créatures à la peau sensible, mais aux sentiments souvent à fleur de peau. La rage, on la sentait bouillante, incontrôlable. L’amour, il nous faisait littéralement perdre le nord. Gabriella, voilà le nom d’une des rares personnes réussissant à me déstabiliser complètement. Rien que sa position, adossée, les jambes croisées, … c’était bien trop invitant. « Magnifique prénom. Version féminine du prénom d’un archange. Alors, dis-moi, et si tu me parlais un peu de toi, de tes inspirations. » Je me préparais d’autres questions, choisissant celles me plaisant et pouvant servir dans mon blog.
© YOU_COMPLETE_MESS


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: when two strong minds meet × feat Gabriella ♦ Ven 27 Avr - 18:48
when two strong minds meGabriella x BreannaLe fait qu’elle coopère, qu’elle veulent bien ne rien dire de toi, ça t’arrange, comme dit, si tu utilises un autre nom. c’est bien pour que les gens ne sachent pas qui tu es, et aussi parce que t’es quand même censée être morte, tu voudrais pas que des gens que t’as connu reconnaissent ton nom et essaie de te trouver, pour la simple et bonne raison que les seuls gens à te connaître de ta vie d’avant sont tous membre du cercle. T’aimerais donc vraiment pas que ces gens ne te retrouvent.
Enfin, de toute façon comme cette femme se donne un autre nom sur son blog, t’imagine qu’elle doit te comprendre.

T’as pris le temps de t’installer, tu l’as regardé en faire de même. T’as souri, la voir de si près, t’avoue sans soucis que c’est pas un truc qui te plait. Puis, le fait que vous ayez tout votre temps c’est également un plus, tu ne vas pas le nier. « De toute façon, j’aime prendre mon temps. » T’es pas l’une de ses personnes stressée qui tient absolument à tout expédier le plus vite possible. T’es non plus pas l’une de ses auteur en stresse constant parce qu’elle est toujours en retard sur ces délais.. Tout tu l’assume et tu t’en fiche, tu vas à ton propre rythme, les gens n’ont rien à te dire. « L’idée ne pas rester focalisée sur le boulot me plait bien. » Puis, même en discutant d’autre chose, elle apprendra des choses sur moi, de toute façon. Quand elle te parle de vin rouge, tu ne peux pas t’empêcher de sourire, du rouge jusque dans le vin ? Au moins, elle respecte le thème de son blog jusqu’au bout. « Oui, ça me va. » Même si plus grand chose n’a de goût, l’alcool, c’est quelque chose que t’arrive à boire.. Dire que tu n’en avais jamais bu de ta vie terrestre, tu ne saurais jamais ce que ça fait de boire jusqu’à être ivre.. Tu l’as regardé chercher cette fameuse boisson, t’as observé la bouteille qu’elle avait ramené, question vin, tu étais très loin d’être une grande connaisseuse à vrai dire.

T’avais quand même envie qu’elle arrête de te vouvoyer, après tout, t’étais pas vieille, déjà, et ensuite, toi tu ne te gênait pas pour la tutoyer. T’as même lancé le sujet vampire, parce que sa nature ne faisait aucun doute pour toi, après tout, l’odeur des vampire est assez distincte des autres. Ca te faisait du bien d’enfin croiser quelqu’un comme toi, tu espérais juste qu’elle ne serait pas l’une de ses vampire rabat joie.. Qu’elle serait détendue comme Santana pouvait l’être, comme toi tu l’étais. « Te parler de moi. Eh bien.. » Généralement t’adore faire ça, parler de moi. Tu es toujours à l’aise pour le faire, mais étrangement, pour une fois, tu ne savais pas trop quoi dire. « Et si tu me disais ce qui t'intéresse ? » Tu peux tout dire, tu n’as honte de quasiment rien en fait. « Et si tu veux savoir, mes inspirations, c’est principalement ma vie, ou ce que j’aimerais qu’elle soit.. Personne ne le sait, mais l’un de mes livres raconte une partie de ma vie, mais ça, personne ne le sait, et la plupart des gens n’y croiraient pas. » En même temps, l’histoire d’amour entre un vampire et une jeune femme née pour les chasser et les haïr. C’est bien le genre de chose que tu ne peux voir qu’en littérature ou alors à la télé.
©  YOU_COMPLETE_MESS[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: when two strong minds meet × feat Gabriella ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
when two strong minds meet × feat Gabriella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» One Piece Strong World 0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: