Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours)
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours)
L'Enclave
♦ Runes : -1
♦ Messages : 188
♦ Date d'inscription : 22/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Ven 2 Mar - 14:57
Nightmare
Introduction
Participants : @Cara Peterson @Shawn J. Northfield & @Sandro S. Tejeiro

Le ciel, parfaitement dégagé cette nuit-là, laissait percevoir les nombreuses étoiles présentes au-dessus de la ville. C’était une vue assez rare, à New York, et, mine de rien, c’était une chose qui donnait aux gens l’envie de s’aventurer dans les rues de la ville qui ne dort jamais. Vous faisiez partie de ces personnes qui étaient dehors pour admirer ce ciel. Vous vous étiez installé à la terrasse d’un café, pour siroter un verre. Puis deux. Et trois. Etrangement, l’alcool vous était rapidement monté à la tête. Et vous vous êtes dit qu’il était bien temps pour vous de rentrer vous reposer. Vous vous êtes donc levés de votre chaise, dans le but de régler votre commande, et de quitter l’établissement. Vous avez commencé à marcher dans la rue, quelques pas, avant de finalement commencer à perdre l’équilibre. Vous vous êtes arrêté près d’une ruelle sombre pour vous tenir à un mur. Avec un peu plus d’attention, vous auriez certainement remarqué que quelqu’un vous attendait au sein de cette ruelle. Mais votre vision avait commencé à se faire floue. Puis vos jambes vous avaient finalement lâchées. Et vos yeux s’étaient fermés, sans que vous ne puissiez le contrôler.

Vous commencez petit à petit à reprendre connaissance. Le sol sur lequel vous êtes allongés est dur et froid. C’est de la pierre brute. Vos yeux s’ouvrent et se posent sur des barreaux quelque peu rouillés. Des murs de pierre. Vous vous redressez pour finalement découvrir que vous n’êtes pas seuls. Deux personnes autour de vous reprennent, eux aussi, peu à peu connaissance. Vous ne comprenez pas ce qui vous arrive, ni où vous êtes. Quatre autres personnes sont allongées à côté de vous, empilés les uns sur les autres. Vous vous demandez s’ils sont toujours vivants. Et surtout, vous essayez de comprendre ce qu’il se passe.
Instruction
- La quête débute à partir du moment où votre personnage reprend conscience.
-Les corps empilés possèdent des traces de morsures au niveau du cou et des poignets, c’est bien sûr à vous de le découvrir en vous approchant.
-La pièce dans laquelle vous vous trouvez possède une seule et unique sortie, bloquée par des barreaux incrustés dans la pierre, et visiblement très ancien. Une trappe se trouve au-dessus de votre tête, mais elle vous est inaccessible.
-Merci de privilégier les réponses courtes, pour une avancée fluide du sujet.
-Une intervention MJ peut subvenir à tout moment, mais vous serez prévenus 24h à l’avance.
-Amusez vous !
Revenir en haut Aller en bas
http://raisinghell.forumactif.com
Cara Peterson
♦ Autres comptes : Breanna Montgomery & Willow C. Saunders
♦ Runes : 0
♦ Messages : 37
♦ Date d'inscription : 21/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Sam 3 Mar - 6:53

Nightmare
feat. Shawn & Sandro
Le noir le plus total, aucun souvenir de ce qui s’était passé. Mes yeux s’ouvrirent, peu à peu, mais ma vision était brouillée. Ma première constatation, c’est que je ne me trouvais pas dans un endroit familier. Le sol froid, le peu de lumière environnante, rien de tout ça m’inspirait confiance. La terrible envie de tout simplement m’effondrer à nouveau, vu la lourdeur de ma tête. Un besoin de me secouer un peu, de trouver ne serait-ce qu’un soupçon de courage pour me relever et entamer l’analyse des lieux. Non sans beaucoup de difficulté, je titubais pour finalement me lever, les jambes flageolantes. Mon premier instinct fut de chercher à comprendre exactement où je me trouvais. De la pierre brute partout, et pour fenêtres, des barreaux rouillés. Quelle horreur! On aurait dit un donjon. Mais … comment ? Il ne me semblait pas avoir passé par un château ou tout autre monument historique à New York. Qu… qu’est-ce que j’avais fait, hier soir ? À vouloir me remémorer des dernières 24 heures, ma tête se mit à me faire terriblement mal. Ne pas baisser les bras, faire tout dans mon possible pour mieux étudier ce qui me fit atterrir ici. Une soirée animée, une fête de finissants de l’académie de police. L’appel de ma mère, qui gardait Trixie et qui me suppliait de revenir. Oh non. Je m’en souviens maintenant. J’avais bien trop bu, je n’arrivais pas vraiment à marcher droit. Je m’étais accoudée à un mur, près d’une ruelle. Une silhouette, au fond. Des bruits de pas. Moi qui m’approchais dangereusement du sol, puis … la noirceur totale.

Voilà donc la mésaventure qui déterminait la raison de ma présence dans ce donjon. J’avais joué les parfaites idiotes, telles ces adolescentes qui se retrouvaient trop souvent au commissariat. Merde! Peu importe l’identité de mon agresseur, cette personne mystère m’avait complètement dépouillée de mon cellulaire et de mon revolver. Quelle poisse! Comment allais-je faire, pour me sortir d’ici. Encore quelques pas de côté, mes yeux cherchant à trouver un moyen de défaire les barreaux. Mon pied s’accrocha alors sur quelque chose … de bien trop mou, comparativement au sol sur lequel je m’étais réveillée. Horreur! Des corps, un tas de cadavres. Ma première réaction fut de reculer vivement, criant vivement. Puis, je tachais de reprendre ne serait-ce qu’un peu de calme et me mit à observer les blessures. Des … morsures ? Sur le cou et sur les poignets. Non mais qu’est-ce qu’il se passait ici ? J’entendis alors, à ce même moment, un froissement de tissu, et je me retournais. Là, deux jeunes hommes, encore bien vivants, qui se réveilleraient sur cette scène d’horreur. Mon instinct me poussa à les aider à se relever, tour à tour, avant de les inspecter, à la recherche de morsure. Rien. Ouf. « N’y allez pas trop rapidement. Il se peut que cela vous prenne quelques minutes avant de reprendre pleinement conscience. »
code by bat'phanie


 
i'm strong fierce and loving.
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Sandro S. Tejeiro
Property of Maxime
Sandro S. Tejeiro
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Lucy & Angel & Luna
♦ Runes : 110
♦ Messages : 978
♦ Date d'inscription : 19/07/2017
♦ Everything and anything : Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) Xhz0
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Dim 4 Mar - 0:12

Nightmare Je me réveille lentement mais sûrement à cause du froid et de la dureté de la surface sur laquelle je me trouve… Je ne passe pas non plus à côté de l'odeur écoeurante qui plane dans la pièce. Et pendant un instant, c'est la confusion totale dans mon cerveau qui me semble fonctionner au - très - ralenti. Il fait sombre ici, et quand je bouge mes doigts sur le le sol, je sens que je récolte de la saleté sous mes doigts. Je suis là. Couché dans un endroit que je connais pas, paumé, complètement groggy, à me demander ce que je fous là, quand un visage flou apparaît finalement dans mon champ de vision. A première vue, je ne saurais que dire d'autre sur elle que le fait que c'est une femme. Elle n'a ni identité ni âge. C'est juste une main tendue qui m'aide à doucement me remettre sur mes pieds. Et tandis que j'essaye de récupérer un peu de sensations dans mes membres engourdis en grimaçant, elle m'inspecte comme le ferait probablement ma mère si elle était là. Je trouve ça perturbant, mais… C'est sûrement parce que je suis encore trop à l'ouest pour comprendre quoi que ce soit. Elle nous dit de pas y aller trop rapidement et, à priori, pour mes neurones y'a pas de soucis à se faire. Je fourre les mains dans mes poches en observant autour. Et c'est quand je vois la pile de cadavres que je prends vraiment conscience de ce qu'il se passe. J'me demande si ils sont là depuis longtemps. Et j'ai bien peur de reconnaître la trace d'une morsure sur l'un d'entre eux…

« Putain. C'est quoi ce délire ? » je râle, plus pour moi-même que pour les autres.

Cet endroit semble être vieux de plusieurs centaines d'années. Le sol c'est de la pierre, les murs c'est de la pierre… Je te laisse deviner quelle est la matière qui s'étend jusqu'au plafond, hein ? Il y a pas d'issue. Enfin… Y'en a bien une, mais je suis pas convaincu qu'on puisse s'attaquer à ces foutus barreaux. J'peux que me dire qu'on est dans un nid de vampires ou je ne sais trop quoi et qu'on est tout bonnement leur futur dîner. Et ça m'fait bien chier, tiens. Et sur le coup, je repense à mes retrouvailles avec Maxime, et à ce vampire qui m'a attaqué ce jour là. Il avait bien pu m'en débarrasser pour me sauver, alors… Je sors mon portable de ma poche pour appeler Maxime… Mais le problème qui se pose, là de suite, c'est que le réseau est naze. Putain. De. Naze.

« Chier. »

J'inspecte un peu l'endroit et quand je lève les yeux, j'aperçois les contours d'une trappe. Genre… Le truc tellement inaccessible qu'il a l'air d'être là juste pour décorer. Je regarde mes deux compagnons, je suis de loin le plus grand des trois, et ma grande taille ne nous rend même pas service. A ce niveau là, même mon géant de petit-ami n'arriverait à rien. Je me mords les lèvres un instant.

« Mh… L'un de vous aurait appris à voler ou à passer à travers les murs par hasard ? »

Non mais j'sais pas hein. Avouons que ça pourrait être vachement pratique. C'est pas le moment de dire des conneries mais… J'suis sous pression. Et quand je suis sous pression je dis de la merde et ce comme beaucoup de monde je crois.
© Justayne ♦️ 572 mots ♦️ Quête ♦️ Moins de 24h ♦️ NP : Bullet in the head - Rage Against the Machine



t'arrive-t-il de vibrer pour un autre que toi, et retenir ton souffle pour qu'il respire à ta place ?
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Shawn J. Northfield
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : Alessio
♦ Runes : 0
♦ Messages : 103
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Dim 4 Mar - 20:13
NightmareCara & Sandro & ShawnJ’ai l’impression que ma tête, elle va exploser. Elle me fait un mal de chien, puis je me sens tout bizarre, et impossible de savoir ce qu’il m’est arrivé avant que je sois réveillé par le cri d’une femme. Enfin, après, réveillé, c’est un bien grand mot, disons que j’ai vaguement grommelé quelque chose avant d’essayer de me redresser en vain. Putain. Je suis pas bien là. J’ai même pas la force de me redresser, alors peut être bien que je vais resté allongé sur ce sol froid et humide. C’est crade, je serais quand même bien mieux dans mon lit. Je pousse un soupir avant de plisser le nez. Sérieux, ça pue la mort ici, c’est tout  fait le genre de truc qui me rend malade. J’ouvre les yeux, je regarde vaguement autour de moi. De la pierre partout, je me tourne pour me mettre sur le dos, je regarde le plafond. Rien de spécial si ce n’est cette trappe. Est ce qu’on nous à jeter par là ? Ca expliquerait le fait que j’ai l’impression d’être tout cassé de partout.

J’ai fini par la voir, cette fille, sûrement celle qui avait crié, elle me tend la main pour m’aider à me relever. Alors, je prends sa main et je me relève lentement difficilement, et à peine debout sur mes jambe je regrette d’avoir bougé, peut être bien que j’étais mieux sur le sol. Je me recule pour m’adosser contre le mur et y prendre appui, elle nous dit, à moi et l’autre mec qu’on doit y aller doucement, là dessus, pas de soucis, je suis quelqu’un de lent à la base de toute façon. Je passe ma main sur mon visage, je bouge un peu pour faire craquer mas articulation endolories puis finalement je regarde le mec quand il parle, puis je regarde ce qu’il matte et.. Putain de bordel de merde. C’est quoi ça ? On va finir comme ces putain d’cadavre, empilé les uns sur les autres ? L’idée le rends malade. Sérieux, j’ai pas envie d’finir comme ça, j’ai encore tellement de jeux à découvrir, j’peux pas y passer maintenant.. J’suis trop jeune pour ça. J’fais un pas en avait, j’observe, des marque de morsures. Okay. Des vampires, génial. J’en reviens pas, j’suis le premier terrestre à offrir mon sang aux vampires, j’pensais bien qu’on m'enlèverait jamais pour me le prendre de force. Je m’avance jusqu’à la sortie, j’essaie de tirer sur les barreau, c’est que c’est grave vieux ici, mais putain, ça tient bien quoi. Je suis censé faire quoi ? Comment on est censé sortir de là hein ? Putain. Un vampire il aurait arraché ces barreau en deux deux. C’est fou ce que j’aimerais que San soit là, ou alors Breanna, peut être même Raphael quoi, j’suis sûr que l’un des trois aurait pu nous aider.

Je m’éloigne de la sortie et je me remets à regarder la trappe au plafond. Puis, j’ai une idée qui me vient, je regarde l’autre mec, il semble plus grand que moi, alors si mon idée est bonne, il sera plus utile que moi. « Eh. Vous pensez qu’on peut l’attendre en s’faisant la courte ? » Je pointe la trappe de mon index avant de regarder le jeune femme. « Tu crois qu’on peut essayer de te soulever pour que tu vois si t’arrive à faire quelque chose ? Où alors mon idée c’est de la merde ? » Je sais pas, je demande, si ça se trouve, c’est l’idée du siècle, si ça se trouve, même en essayant on y arrivera pas.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Cara Peterson
♦ Autres comptes : Breanna Montgomery & Willow C. Saunders
♦ Runes : 0
♦ Messages : 37
♦ Date d'inscription : 21/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Mer 14 Mar - 4:04

Nightmare
feat. Shawn & Sandro
En tant que policière, j’ai vu des trucs horribles. Les corps, j’en ai vu plus que je ne peux les compter. Les criminels sordides qui vous donnent la chair de poule, j’ai dû en menotter beaucoup. Mais là, d’être dans le rôle de la victime, de la personne qui panique, ne comprend rien et qui panique … c’est horrible! Comble du malheur, je me retrouve sans mon arme et sans mon cellulaire. Comment avertir ma fille de ne pas revenir à la maison ? Qui… qui sait si mon kidnappeur ne serait pas en chemin vers Trixie? Oh mon dieu! Je m’en voudrais jusqu’à ma mort, si mon ange est mis en danger par ma faute. Sortir d’ici, autant pour m’assurer que mes proches sont en sécurité que pour m’éclipser avant de finir comme les cadavres à quelques pas de moi. Mon cerveau qui semblait fonctionner au quart de tour, alors qu’il me fallut prendre le temps de respirer, de retrouver ne serait-ce qu’une once de calme afin de me rendre compte que je n’étais pas seule. Deux jeunes hommes, probablement arrivés ici dans le même état que moi, se réveillaient maintenant. Oh non! Je n’imaginais pas leur réaction, en comprenant ce qui s’était produit. Mon instinct maternel me saisit immédiatement, me fit presque courir vers eux, afin de leur prêter secours. Main tendue, je fus soulagée de voir qu’ils la saisirent aussitôt. Cela me permit de les inspecter un peu, question de m’assurer qu’ils n’aient pas de blessures, avant que l’un d’eux se prenne ensuite appui sur le mur.

À entendre le premier râler, j’estimais qu’on ne pourrait pas se fier à nos souvenirs individuels pour en arriver à une conclusion plus claire. « Je ne me souviens de rien, ou presque. Et je n’ai aucune idée de l’endroit où on se trouve. Ni de qui aurait bien pu transporter trois personnes inconscientes jusqu’ici. Des idées, quelqu’un? » Ce ne pouvait pas être qu’un seul agresseur. Des complices, mais … où ? Faisaient-ils partis des corps ? Et puis pourquoi nous ? Tant de questions et si peu de réponses. Merde. Pourquoi n’avais-je pas une arme de rechange, cachée ? Ça m’aurait tellement servi. Ça m’apprendre à vouloir éviter un poids de plus dans mes jambes. Sans oublier que je n’avais plus mon portable … mais on dirait bien qu’un des deux jeunes hommes s’en était mieux tiré que moi. Ou pas. Son commentaire sous-entendait que l’appareil ne fonctionnait pas. La poisse. Quoi faire, maintenant que les solutions les plus probables se raient, les unes après les autres ? Eh bien, tout ce qu’on pouvait faire, c’était continuer de voir d’autres issues, chacun de notre côté, jusqu’à ce que l’un de nous crie Eureka. Tout en évitant les corps, je scrutais le sol, à la recherche d’un trou, puis de la seule source de lumière que l’on pourrait qualifier de fenêtre, si ce n’était des barreaux.

Perdue dans la panique qui s’incrustait à chaque seconde, je sursautais presque en entendant la voix de l’un des deux inconnus interrompre le silence. Mes yeux se levèrent aussitôt vers le plafond, là où se trouvait justement cette trappe. Bon oui, techniquement, ce n’était pas si haut. Mais … de là à … à faire la courte-échelle ? Pas que j’avais le vertige. Les situations où je dû affronter mes peurs, je ne les comptais plus. Néanmoins, je ne croyais pas trop en la possibilité d’utiliser cette trappe comme porte de sortie. « Je ne sais pas si cela fonctionnerait. Les rebords m’ont l’air scellés, comme si on estimait déjà que cet endroit servirait de prison pour … pour quoi en fait ? J’veux dire, ces corps ne semblent avoir que des blessures au cou. Vous croyez qu’on est tombé sur un culte quelconque ? » Très interrogative, je craignais toujours le pire. Depuis combien de temps était-on inconscient ? Et quand est-ce que notre kidnappeur reviendrait nous voir ?
code by bat'phanie


 
i'm strong fierce and loving.
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Sandro S. Tejeiro
Property of Maxime
Sandro S. Tejeiro
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Lucy & Angel & Luna
♦ Runes : 110
♦ Messages : 978
♦ Date d'inscription : 19/07/2017
♦ Everything and anything : Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) Xhz0
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Lun 2 Avr - 2:22

Nightmare Je me demande un peu comment je fais pour garder mon calme. Peut-être que le stress me paralyse un minimum ou… Va savoir. Mais bordel. J'pige que dalle à ce que je fous là. Et au fond, je suis même pas sûr d'avoir envie de comprendre. Tout ce dont je suis sûr : c'est qu'il faut pas qu'on reste là. Le problème, c'est qu'on est tous aussi paumés les uns que les autres et que les choses ne vont clairement pas être super simple.

« J'étais dans un bar et quand j'ai voulu rentrer chez moi, j'me suis senti étourdi… Puis plus rien. »

J'imagine que l'histoire est pas plus glorieuse pour leur part. Ca m'étonnerait bien. J'suppose même qu'ils ont vécu la même chose à un ou deux détails près. Perso, j'ai même pas vu le responsable de cet histoire. J'me suis douté d'absolument rien. J'me souviens pas avoir été abordé ou approché. C'est juste le flou complet dans ma tête. Je pourrais prétendre que c'est le bordel, mais… Soyons honnêtes : c'est juste le vide.
Notre nature d'humains nous pousse à chercher, regarder, scruter dans l'espoir d'apercevoir un échappatoire. Là. Quelque part. N'importe quoi. Une lueur d'espoir dans l'obscurité qui nous entoure et que l'angoisse semble faire s'épaissir. La trappe n'est qu'un réconfort minime. Elle est loin, tellement loin… Plus je la regarde, plus j'ai la sensation qu'elle s'éloigne. Sans réfléchir, je m'apprête à répondre au type qui nous accompagne qu'on pourrait bien essayer. Mais la femme, elle, répond en premier, et ça me semble plutôt censé aussi. Je soupire. Le petit espoir s'envole.

J'demande : « Mh… Vous croyez à l'existence des vampires ? »

Moi je sais qu'ils existent. Et franchement… Pas besoin d'avoir fait Harvard pour comprendre d'où viennent ces marques lorsqu'on est au courant de l'existence de ces créatures. Mais j'ai pas envie de passer pour un sale illuminé. Du coup j'préfère faire un peu l'innocent pour tester la température, tu vois ?

Et finalement, je dis : « Parce que vampires ou cannibales, j'pense qu'on est notés sur un menu pour un futur casse-croûte. »

Et c'est foutrement pas rassurant. Parce qu'en tant que fils d'une vampire, je suis bien placé pour savoir qu'on est clairement pas prêts de faire le poids face à de telles créatures. Elles nous sont supérieures. Puis on est pas armés. Enfin… Je pense pas que mes camarades le soient plus que moi en fait Et ça, ça ne risque pas du tout de jouer en notre faveur si soudainement notre ravisseur se pointe pour prendre son repas. On a pas la moindre chance de s'en sortir et pourtant… Ca me pousse pas à devenir plus intelligent et réfléchi pour la jouer McGyver et nous trouver une solution de ouf à base de bombe fabriquée à base d'une ceinture et d'un élastique. Il paraît que les miracles existent mais… J'pense qu'il va pas falloir trop compter là-dessus pour aujourd'hui.

« On devrait peut être fouiller les poches des autres ? Voir si ils ont pas des trucs qui pourraient nous être utile..? »

L'idée d'aller tripoter des cadavres me fait pas plaisir du tout mais… C'est peut-être une suggestion pas trop pourrie, si ? En fait j'en sais foutre rien. Ca pourrait tout autant être une pure perte de temps.
© Justayne ♦️ 544 mots ♦️ Quête ♦️ NP : Tell Me Why - Three Days Grace



t'arrive-t-il de vibrer pour un autre que toi, et retenir ton souffle pour qu'il respire à ta place ?
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Shawn J. Northfield
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : Alessio
♦ Runes : 0
♦ Messages : 103
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Sam 7 Avr - 20:16
NightmareCara & Sandro & ShawnFranchement, ouais, clairement je me souviens de rien, c’est vrai. Mais les idées de ce qui a pu nous amener ici, bien.. Je le sais. Enfin, je crois le savoir disons. Disons que les marques de morsures de vampires, ça me connait, faut dire que j’en ai très souvent sur le coup, sauf en ce moment, depuis Santana, et je trouve ça louche, mais bon, si ça peut m’éviter de me faire agresser par un grand mec flippant comme ça m’est déjà arrivé parce qu’il avait vu mes marques, je vais pas dire non.
Bref, je crois que je me retrouve juste face à deux terrestres, des gens comme moi, sauf qu’aux sont peut être pas au courant pour tout ce bordel alors.. J’évite de m’avancer, de leur balancer que j’pense qu’on a été enlevé par des vampires. « Ah bah il m'est arrivé la même chose. » J’dis au gars, ouais, j’suis allé au bar pour rejoindre un pote, et quand j’suis parti, j’suis tombé en marchant et voilà que j’finis ici. Pourtant, j’ai rien noté de suspect, alors je comprends pas comment cette soirée a pu partir en vrille au point que je me retrouve enfermé dans quoi, une espèce de cave lugubre pleine de cadavre. Je pensais vraiment que ça arrivait que dans les films ça.
Je pousse un soupir, plus j’essaie de réfléchir, plus c’est le foutoir dans ma tête, j’arrive pas à comprendre. Tout ce que j’arrive à me dire, c’est que j’ai pas envie de crever maintenant. Bref, je garde espoir quand même, je propose une solution, mais direct, la femme, elle dit non. Okay. J’aurais proposé au moins, et comme ça semble être la seule sortie, je suis vite à court d’idée, il y a toujours les barreaux la bas, mais on pourra pas en fait grand chose quoi..

Quand j’entends l’autre mec qui parle de vampire, je le regarde presque directement. Je l’observe quelques secondes en pinçant mes lèvres, est ce qu’il balance ça juste comme ça ou ? Perso, je peux pas douter de leur existence alors.. « Ouaip. » Je me suis contenté de répondre sans vraiment rajouter quoi que ce soit. Je pousse un soupir. « Vous y croyez vous ? » Je leur demande, puis je les regarde l’un, puis l’autre. Si ça se trouve je vais passer pour l’un de ces tarés qui croit à tout et n’importe quoi. Au pire, au point ou on en est, on risque de crever, alors au pire, je m’en fous totalement. « Vous croyez que si je meur dit que j’suis pas comestible il me laisseront tranquille ? » Je demande, ouais, je tente de faire de l’humour, mais la situation s’y prête tellement pas.. C’est juste que j’me sens nerveux, plus que ça même, je suis carrément en panique totale. ALors forcément, je dis un peu beaucoup de la merde..

Quand il parle encore, je grimace, plus fort que moi. Franchement, fouiller des cadavres, c’est pas sur la liste des choses que j’ai envie de faire mais.. « C’est un peu dégueu mais.. Je pense qu’on pourrait essayer.. » Qui sait ? Peut être qu’on pourrait trouver quelque chose d’utile.. Alors j’essaie. Je m’avance vers une pile de cadavre. Ca me rend malade sérieux.. C’est juste répugnant. L’idée d’y toucher, ça me refile des frissons d’horreur quoi.. Mais je prends sur moi et je me penches pour toucher les fringues de l’un deux. Froid, ça déjà, c’est logique.. Je me mets à genoux puis je fouille dans les poches des corps accessible.. Ouais parce que faut pas trop m’en demander, je vais pas aller fouiller entre les corps. « J’ai trouvé un stylo lampe de poche.. Pas sûr que ça nous serve.. » Enfin après, on aurait un peu plus de lumière.. Mais bon, avec de la lumière on va pas faire grand chose non plus.. Enfin, j’ai posé l’objet sur le sol à côté de moi et je me suis remis à chercher. Peut être qu’on pourrait trouver un portable qui capte, ça serait une bonne chose. Ou peut être une scie pour couper les barreaux. Ouais, bon, ça j’y crois pas.. Personne ne se promène avec un scie dans sa poche. Sauf peut être quelqu’un de très bizarre.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Cara Peterson
♦ Autres comptes : Breanna Montgomery & Willow C. Saunders
♦ Runes : 0
♦ Messages : 37
♦ Date d'inscription : 21/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Jeu 12 Avr - 3:31

Nightmare
feat. Shawn & Sandro
Analyser la situation, du moins afin de comprendre si les deux jeunes hommes coincés ici avaient un quelconque souvenir de ce qu’il s’était passé. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. En les écoutant attentivement, je ne pus qu’en venir à une seule conclusion. Nous avions tous été drogués, probablement par le barman. Si on s’en sortait en un seul morceau, je reviendrais sûrement faire un tour à ce bar, question de questionner le propriétaire et quelques employés. Le fait que j’aie disparu depuis quelques heures devait avoir sonné l’alerte, du moins chez ma mère et ma fille, pour qu’elles s’en préoccupent. Je pourrais compter sur leur témoignage pour me donner le droit d’ouvrir un dossier sur le commerce. « Personne ne se souvient de quoi que ce soit, à partir du moment où on est sorti du bar. Donc, peu importe ce qu’on nous a glissé dans nos boissons, ce fut assez efficace pour nous embrouiller l’esprit jusqu’à maintenant. » Le temps qu’on s’échappe, les analyses de sang n’accuseraient plus aucune substance. Je perdrais ainsi une preuve pouvant me servir à obtenir un mandat de perquisition. Encore fallait-il qu’on réussisse à trouver un moyen de déguerpir. Autrement, tout ces plans ne serviraient à rien.

Et celui de la trappe juste au-dessus tomba à l’eau assez rapidement, vu la distance à laquelle elle se trouvait et aux rebords vraisemblablement scellés. Oui, je sais, je n’aurais peut-être pas dû être aussi brusque dans ma réponse, mais je détestais garder espoir dans une situation où la seule façon de chercher une porte de sortie restait la rationalité. Pourtant, on dirait bien que mes partenaires de cellule ne pensaient pas exactement de la même façon. Un culte ou un tueur en série, peut-être. Mais des suceurs de sang, sérieusement? « Vous plaisantez, j’espère. Des vampires? Et celui qui nous aurait kidnappé, c’est le Comte Dracula? » Je me mis à rire jaune. Les jeunes gens, toujours à s’inventer des histoires bien trop tirer par les cheveux. Bon, c’est vrai, les marques sur les cous des victimes n’avaient rien d’apparemment normal, mais de là à accuser des monstres du monde de la fiction? « Non, non, je n’y crois pas du tout. Ce sont des personnages de romans et de films, un point c’est tout. En revanche, pour les cannibales, c’est une autre histoire. » Je me mis à réfléchir. Des cas pareils, ça ne courrait pas les rues. Cela ne signifiait cependant pas qu’un obsédé ne pourrait pas vaguer à ce genre d’occupation en cachette. « Peu importe ce que tu diras, je ne crois pas que tu les convaincras. Si on nous a kidnappé nous trois, et pas d’autres clients du bar, c’est pour une bonne raison. Et j’aimerais bien comprendre de quoi il s’agit, exactement. » Un point commun entre les victimes. C’est ce qui aida à capturer plus d’un tueur en série et c’est potentiellement ce qui nous servirait de guide, afin d’en déduire l’identité de notre agresseur, ou du moins, d’estimer sa tranche d’âge.

Une suggestion intéressante, quoique répugnante; fouiller les corps non loin. Sur le coup, je tordis le nez, rien qu’en jetant un coup d’œil aux victimes par terre. Ce n’était normalement pas les détectives qui touchaient aux corps. Cependant, je n’avais pas vraiment d’autre choix, vu que l’on devait absolument trouver un peu de s’en sortir en un morceau. Et puis en voyant l’un des deux jeunes hommes mettre les mains à la pâte, pour ainsi dire, à genou devant les morts et à passer en revue leurs poches, je ne pus faire autrement que le rejoindre à mon tour. Quelques minutes de perte de temps, mais j’eus la joie d’empoigner ce qui sembla être un téléphone. En le sortant de la poche d’une jeune femme, mes doigts cherchèrent à l’ouvrir. Mon dieu! Les appels dataient de plus d’un mois. Maman. Oh non. Ma main se crispa, rien que de penser à l’affliction des parents. « J’ai trouvé un téléphone, mais je n’ai aucune idée du mot de passe. Et de ce que je peux voir, il reste moins de 10% de batterie. » À quoi bon téléphoner à la police, si l’appareil se déchargeait complètement avant qu’on ne les repère? De toute façon, j’avais la foutue impression qu’on nous scrutait, à ce moment précis.
code by bat'phanie


 
i'm strong fierce and loving.
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Sandro S. Tejeiro
Property of Maxime
Sandro S. Tejeiro
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Lucy & Angel & Luna
♦ Runes : 110
♦ Messages : 978
♦ Date d'inscription : 19/07/2017
♦ Everything and anything : Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) Xhz0
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Mer 23 Mai - 3:29

Nightmare J’te jure que là, à l'instant, je comprends plus rien à ma vie. J’ai rien à foutre ici, je comprends même pas pourquoi on m’a ramené ici. Enfin… Si. Probablement pour me bouffer en fait… Après tout, vu les cadavres qui traînent ici, j’imagine bien que c’est quelque chose dans le genre. Et d'ailleurs, vu le nombre de corps, je crains un peu pour le nombre de vampires qui doivent traîner par là et qui risque de se radiner d'un instant à l'autre.

« Moi, j’y crois. » Je dis finalement. Vu ma condition, ce serait difficile de pas y croire. « En tout cas, que t’y crois ou pas, va falloir qu’on trouve comment se barrer rapidement. »

Non mais… Y'a que moi pour me retrouver dans une galère pareille… Si seulement j’avais pu appeler Maxime, ça aurait été bien plus simple. Je suis sûr qu’il serait arrivé rapidement tel un super héro, qu'il m'aurait pris sous son bras et qu'il m'aurait sauvé. Bon après… Pour ce qui est des deux autres, je suis pas convaincu, mais…
J’esquisse un vague sourire quand j’entends le mec qui parle.

« Tu peux toujours tenter. » Je lui fais. Et je regarde la nana qui lui répond aussi : « Peut-être qu’ils nous ont choisi au hasard. Je vois pas grand chose qui pourrait nous relier. »

Le pire, c’est que si ça se trouve, on en a des points communs. Ou pas. Va savoir. Je finis par faire une bonne suggestion, apparemment. Je serais fier de moi si la situation s'y prêtait un peu plus et qu'on était pas dans une sale merde noire. On se met rapidement à chercher dans les poches des corps qui jonchent le sol. C’est pas propre, c’est même carrément sale, mais dans le fond… C’est pas comme si on pouvait vraiment faire autre chose si ce n’est jouer au mort en attendant que les vampires viennent nous utiliser comme quatre heures. Donc, on va dire que c’est mieux que rien. Le pire, c’est que j’ai beau chercher dans les poches des cadavres, je trouve pas grand chose qui nous servirait vraiment. En plus d’être morts, ils sont inutiles, c’est chiant. Je sais pas comment je fais pour rester calme et pas péter un plomb, là tout de suite. J'dois être plus conscient que j'le crois du fait que paniquer nous mènerait juste totalement à notre perte.

Je lève la tête quand le mec parle et je fais : « Une lampe ? Je pense que ça pourrait nous servir. »

Puis finalement, je me remets au boulot, mais seulement quelques minutes.  J’entends rapidement la voix de la femme qui retentit et je regarde ce qu’elle a dans les mains. Un téléphone. Dans un autre contexte, ça aurait été une bonne trouvaille, mais là, pas vraiment. C’est chiant, mais j’dois bien lui gâcher ses espoirs aussi minimes soient-ils. Après tout, je crois bien que tous les trois, on a pas beaucoup d’espoirs.

« De toute façon, le réseau est à chier. Je voulais appeler mon… Ami, mais c’est mort. Je crois qu’on va vraiment devoir se débrouiller sans aide extérieure. »

Et c’est chiant. Parce que… Je sais même pas comment on va pouvoir sortir d’ici. Si encore, on avait vu comment on était entrés, je dis, pas. Mais que dalle. C’est la merde. Et à ce moment là, j’ai une sale impression, presque des sueurs froides en même temps. Parce que si mon impression, c’est pas qu’une impression, on est totalement baisés. Et j’aimerais vraiment avoir l’aide de mon presque petit copain. C’est un peu con de tellement vouloir qu’il puisse m’aider, mais vu ce que j’ai vu la dernière fois… J’me dis que lui, il aurait su quoi faire alors que nous, on est juste trois paumés.

Finalement, je fais à voix basse : « Vous aussi, vous avez l’impression d’être observés ? »

Et je déglutis avec difficulté. Je sais pas trop pourquoi je parle bas, en vrai. Si les vampires sont là, de toute manière ils vont m’entendre. Mais… Je sais pas. J’ai pas pu me résoudre à poser cette question tout haut.
© Justayne ♦️ 700 mots ♦️ Quête



t'arrive-t-il de vibrer pour un autre que toi, et retenir ton souffle pour qu'il respire à ta place ?
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Shawn J. Northfield
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : Alessio
♦ Runes : 0
♦ Messages : 103
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Mer 23 Mai - 21:20
NightmareCara & Sandro & ShawnBon, au moins, je suis pas le seul paumé à y croire, j’imagine que lui aussi doit en connaître. Mais bon, on va pas en parler maintenant, c’est genre pas du tout le bon moment. Disons que là, notre vie est un peu en danger alors peut être qu’on devrait en parler une autre fois, si on sort de là. « Ouais, vampire ou non, à mon avis, on va finir comme eux. » Dans une pile de cadavre. Brr. J’ai pas envie de finir comme ça. J’avais encore tellement de chose à vivre merde. puis à mon avis, ces deux là aussi. C’est vraiment pas possible.. Pourquoi faut que ça nous arrive à nous ? Pourquoi fait que ça arrive à quelqu’un tout court. Franchement, si les vampires pouvaient tous être civilisé et bien se tenir, ça serait simplement parfait. Mais bien évidemment, c’est pas le cas, ça serait trop beau quoi. « A mon avis, un type s’est juste dit qu’on avait l’air bon. » Sinon je pense pas qu’on soit lié par quoi que ce soit en fait. Rien qu’en nous regardant je me dis qu’on a rien en commun. Mais bon apèrs, je les connais pas assez pour en juger ou pas, et franchement, je suis pas sûr que ai vraiment le temps.

Enfin, on a pas trop tardé à se mettre à trifouiller dans les cadavre, franchement, c’était crade, et l’odeur quoi. Brr. Ca me file des frissons d’horreur, ça me rend malade. Je me sens vraiment pas bien. Mais bon, je fais quand même de mon mieux, je trouve vraiment pas grand chose, ces morts sont vraiment pas utile. Aucune d’eux aurait pu avoir un clé dans sa poche ? Genre, la clef de la porte pour qu’on puisse sortir. Non mais en plus, c’est qu’il sont nombreux putain.. « Dites, vous pensez qu’il les ont mis ici par hasard ou alors ils ont voulu cacher un truc ? » Franchement, au point ou on en est, je pense que tout les suggestions peuvent être utile. Même si bon, je trouve qu’on trouve quelques chose en les bougeant. On risque juste de sentir la mort en fait. Littéralement. Je me demande si c’est un truc qui ferait fuir un vampire.. J’ai jamais eu l’occasion d’essayer ce genre de chose.

Je commençais à me sentir un peu mal à l’aise. Je sais pas trop pourquoi. J’ai pris le stylo lampe que j’avais trouvé sur le sol et je l’ai serré dans ma main, j’ai appuyé sur le bouton pour vérifier qu’il fonctionnait avant de regarder autour de moi. Puis quand le type à parler. Je me suis dit que c’était vraiment pas une bonne chose que j’ai la même impression.. « J’étais en train de me dire la même chose.. » Et c’est clair que si c’est un vampire qui nous observe, on est vraiment mal barré et à mon avis, on va plus faire très long feu.. Je déglutis. j’allume la petite lampe sur le stylo et après m’être approché des deux autres avec qui je suis, je me suis mis à éclairer le moindre recoin de la pièce et j’avoue que c’est assez flippant de ne rien voir alors que l’impression est limite de plus en plus présente.. « C’est trop bizarre.. » J’avoue que l’espace d’un instant, j’ai fini par me dire que peut être, on nous observait de la trappe en haut, et cette idée me faisait peur.. Je sais pas trop comment je réagirait si d’un coup un vampire tombait du plafond pour nous attaquer et nous bouffer l’un après l’autre.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Cara Peterson
♦ Autres comptes : Breanna Montgomery & Willow C. Saunders
♦ Runes : 0
♦ Messages : 37
♦ Date d'inscription : 21/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Mar 29 Mai - 6:36

Nightmare
feat. Shawn & Sandro
Si on réussit à sortir d’ici en un morceau, la première chose que je fais c’est de demander un suivi médical pour nous trois, et peut-être une évaluation psychiatrique pour les deux jeunes hommes, parce que je ne comprends vraiment pas comment ils en sont arrivés à la conclusion que leur kidnappeur est en fait un vampire. Et leurs dents qui disparaissent, c’est The Rock Johnson en mode ‘fée des dents’, qui venait les chercher, peut-être? Il fallait vraiment être timbré pour croire que ce genre de créatures existaient pour de vrai. Bon, après, de voir le nombre de corps empilés les uns sur les autres, morts sans pour autant avoir de blessure apparente, c’était louche. Des drogues, une substance gazeuse quelconque … tous des théories parfaitement soutenables, vis-à-vis un décès inexplicable. « On en reviendra, à votre idée saugrenue de vampires, mais pour l’instant, vous avez bien raison, tout les deux. Il nous faut un plan pour sortir d’ici en un seul morceau. » Une longue et perpétuelle réflexion, entremêlée de plans d’évasion et de questionnements étranges. Enfermés sans raison, dans un lieu complètement dépourvu de fenêtres, où les murs étaient si épais qu’on n’entendait pas les bruits de l’extérieur. Visiblement, on voulait s’assurer que personne ne puisse percevoir nos cris désespérés. Une constatation qui ne fit que m’affoler, quoique je ne démontre aucune pointe de ça aux deux jeunes hommes. « La seule chose qui pourrait nos lier, c’est qu’on se soit retrouver au même bar. Qui sait si ce n’est pas l’endroit où cet agresseur trouve ses victimes. » Une manière d’analyser la situation complètement objectif et calculé, exactement comme le ferait n’importe quel policier. « Avoir l’air bon? Vous voulez rire, j’espère! Il s’en prend probablement aux gens de taille et physique plus faible que lui justement pour maîtriser ses victimes. » Non, je ne disais pas ça de façon sexiste. Mais s’il s’agissait d’un homme assez baraqué, il n’aurait pas besoin de grand-chose pour neutraliser trois individus plus petits que lui.

Le seul choix qui s’offrait à nous, maintenant qu’on avait cherché une sortie de secours, c’était de … de fouiller dans les poches des morts. Mon dieu! Quelle horreur! Oui, je portais le badge. Oui, je voyais trop souvent de corps mutilés. Mais on a des médecin-légistes pour trouver les portefeuilles des cadavres. Ce sont eut qui estiment l’heure et la cause du décès, pas moi. Il en faudrait un, en ce moment, pour habilement me dire qu’est-ce qu’il s’était passé pour que tout ces gens se retrouvent dans un état pareil. Prenant mon courage à deux mains, je me joins aux recherches, mon regard traînant parfois sur les marques apparentes et répétitives. Deux trous, espacés mais d’un centimètre tout au plus. Une morsure de … Non. Je devais arrêter tout de suite de penser à ça. Il y avait une explication parfaitement logique à tout ça. Une hypothèse plus fondée ferait son apparition. Il suffirait que je patiente un peu et que, pendant ce temps, je me concentre sur mes recherches. « C’est une bonne trouvaille. L’endroit n’est justement pas assez éclairé, mais avec ça, on trouvera peut-être une trappe secrète. » En comparaison à lui, je ne trouvais qu’un misérable téléphone, objet inutile, il est vrai, quand on se trouve dans un endroit où il n’y a pas de réseau. « Ton ami? Il ne faudrait peut-être pas mettre plus de gens en danger. Appeler le commissariat et demander de l’aide nous aurait probablement servi, mais s’il n’y a pas de réseau, on ne peut qu’espérer sortir d’ici rapidement. » Chaque seconde qui passait m’inquiétait. Aurait-on remarqué ma disparition? Ma mère aurait-elle appelé Luke? Est-ce que Trixie était au courant? Trop de craintes, oui, y compris celle que l’agresseur en question vienne nous rendre une petite visite. Une impression qu’on nous observait depuis un moment, le silence du lieu trop singulier pour croire que nous étions seuls. On ne voulait pas qu’on se doute de la présence de qui que ce soit. Mais bon. Peut-être n’était-ce que mon imagination … ou pas, vu que les deux jeunes hommes firent part de cette même inquiétude. « Étrangement, je pensais exactement à la même chose. » Me lever, regarder autour de moi, en dehors de la cellule, quoique je ne voyais pas grand-chose. « Il nous faudrait une arme, n’importe quoi. Même un canif ferait l’affaire, le temps de blesser et partir en courant. » Un coup dans le ventre ou dans la poitrine, et ils en auraient pour un certain temps avait de venir nos attaquer. On pourrait en profiter pour s’échapper.
code by bat'phanie


 
i'm strong fierce and loving.
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
L'Enclave
♦ Runes : -1
♦ Messages : 188
♦ Date d'inscription : 22/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Mer 4 Juil - 20:39
Nightmare
Intervention
Des bruits de pas, sourds, se font entendre au-dessus de vos têtes. Difficile de dire combien de personnes marchent. C’est rapide, fluide, mais étrange. Presque inhumain. Les bruits durent pendant quelques minutes, comme si on tournait en rond, comme si on hésitait. Ou comme si on voulait vous faire peur. La trappe au-dessus de vos têtes fini par s’ouvrir. Une légère lumière entre alors dans la pièce, légère, vacillante. Vous en concluez rapidement qu’elle provient de bougies, et que l’électricité doit certainement être absente de ce bâtiment. Vous entendez une respiration sifflante, puis un mouvement. Et un homme atterri alors au sol devant vous, sur ses pieds, comme un chat, comme s’il avait fait ça toute sa vie. Vous vous rendez rapidement compte de la pâleur de sa peau, et de son visage creusé, son regard affamé. Ses yeux injectés de sang vous fixent un à un, comme s’il devait faire un choix, comme s’il se trouvait dans un rayon de supermarché à choisir sa boite de céréales. Et puis d’un coup, il se met en mouvement, incroyablement rapidement, se jetant sur l’un d’entre vous, vers son cou. Comme s’il voulait mordre.


PS : Attention @Sandro S. Tejeiro, @Cara Peterson & @Shawn J. Northfield, le sujet a été déplacé !
Revenir en haut Aller en bas
http://raisinghell.forumactif.com
Sandro S. Tejeiro
Property of Maxime
Sandro S. Tejeiro
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Lucy & Angel & Luna
♦ Runes : 110
♦ Messages : 978
♦ Date d'inscription : 19/07/2017
♦ Everything and anything : Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) Xhz0
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Jeu 26 Juil - 1:11

Nightmare « Aux gens de taille et physique plus faible que lui », de taille… Faudrait qu'il soit vachement grand quand même, parce que je reste quand même pas super loin des deux mètres, à moins que le type soit aussi grand que Maxime, y'a pas vraiment de risque. De plus, une fois qu'on s'est retrouvés drogués, franchement… Pas besoin d'être Musclor pour se charger de nous. Puis c'est pas sûre qu'il y ait eu qu'une seule personne. Et sinon, un vampire seul aurait pu s'occuper de nous, franchement. Plus grand ou plus frêle que nous, ça aurait probablement pas été un problème pour lui.

« En tout cas, j'ai pas hâte de faire sa connaissance. » je finis simplement par dire.

Nos trouvailles après la fouille des cadavres sont quand même pas folichonnes, ça aurait été vachement décevant si je m'étais vraiment attendu à un miracle mais… Dans une situation comme celle dans laquelle on est, je pense pas être capable de m'attendre à ce genre de choses.

« Je sais pas si c'est le hasard ou un truc caché, mais je veux même pas savoir. J'ai juste envie de me barrer d'ici. » j'dis, puis je regarde la femme : « Mon ami est… Spécial. »

C'est le cas de le dire. Franchement, je suis convaincu qu'il aurait pu arriver à faire quelque chose, à nous sortir de là mais… Impossible de le contacter. Puis je ne vais pas non plus aller jusqu'à m'expliquer auprès d'eux quand à la spécialité de Maxime. Ca serait tout aussi peu facile à croire que les histoires de vampire. Mes deux camarades déclarent qu'ils ressentent la même chose que moi et ça n'a rien pour me rassurer. Et quand la femme parle d'arme, j'ai pour réflexe de fouiller mes poches, regarder autour de moi… Et rien. Que dalle qui pourra nous venir en aide.

« Y'a toujours moyen de planter quelqu'un avec le stylo, mais… »

Je suis pas sûr que ça soit hyper efficace au fond. Puis faut pas se rater aussi. Et ça fait p't'être un peu racaille comme idée. Mais bref. On a même pas le temps de parler plus longtemps de tout ça que je leur fais signe de se taire. Il y a du bruit au dessus de nous. Il y a pas mal de bruit, même. J'ai l'impression que toute une troupe fait des allées et venues au rez-de-chaussée. Puis finalement, la trappe s'ouvre dans un bruit grinçant et j'ai un mouvement de recul quand un homme saute devant nous, se réceptionnant sur ses pieds comme un véritable acrobate surentraîné. Il a une tête à faire peur je suis sûr que c'est un vampire.

« Bordel de merde… »

Je passe mes bras devant les autres pour les faire reculer en même temps que moi. J'ai pas vraiment le temps de faire plus de deux pas - inutiles puisqu'on a pas vraiment d'issue à moins qu'on sache sauter à plusieurs mètres de hauteur - que le type a bondi, fondant sur moi comme un animal sauvage prêt à mordre. Je tends les bras devant moi pour essayer de le garder à distance mais franchement, il a bien plus de forces que moi et je peux rien faire, je me retrouve rapidement plaqué contre le mur à grogner à cause de la douleur mordante dans mon cou.
© Justayne ♦️ 556 mots ♦️ Quête



t'arrive-t-il de vibrer pour un autre que toi, et retenir ton souffle pour qu'il respire à ta place ?
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Shawn J. Northfield
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : Alessio
♦ Runes : 0
♦ Messages : 103
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ Dim 29 Juil - 3:11
NightmareCara & Sandro & ShawnLes gens les plus faibles hein ? A vrai dire, je veux bien admettre que je suis pas le gars le plus grand du monde.. Mais je suis quand même plutôt balèze grâce au sang de vampire que j’ai dans le corps.. Je suis peut être même un peu trop fort.. Ca m’arrive de carrément rien pas maîtriser ma force.. Mais ça à pas trop joué vu que j’ai été drogué.. Puis, comme on a sûrement affaire à des vampires, forcément, aucun de nous ne pouvait faire le poids, que ce soit moi, celle jeune femme, ou alors l’autre garçon qui est avec nous. Franchement, je sais pas ce qu’on va pouvoir faire si un groupe de vampire se pointe ici..

Le fait qu’on pense tout les trois être observé, c’est quand même quelque chose d’assez inquiétant.. Puis le fait qu’on ai pas d’arme, c’est pas super mon signe non plus.. Je me sens vraiment de plus en plus paniqué et j’ai peur qu’on arrive pas à sortir d’ici.. Mais faut surtout pas que je perde espoir.. Faut plutôt que j’arrive à me dire qu’à trois, on devrait pouvoir arriver à quelque chose.. J’allais dire quelque chose quand j’ai entendu du bruit, j’ai relevé la tête vers le plafond pour voir la trappe ouvert. Oh putain. On a trouvé notre porte de sortie.. mais comment on pourrait l’atteindre..
Et attends.. Pourquoi est ce qu’elle s’est ouverte comme ça d’un coup ? J’ai baissé les yeux pour regarder en face de nous et… Oh merde.. Comment ne pas comprendre ce à quoi on a affaire.. Je pense qu’on est possiblement dans la merde là.. Parce qu’il à l’air vraiment mort de faim vu la gueule qu’il à celui là.. j’en avais jamais vu aucun avec un tête comme ça.. Et pourtant, j’en ai vu des vampires.. Addiction oblige. Du coup, j’avoue que pour le coup, j’ai pas trop osé bouger, j’étais un peu flippé.. Et c’est l’autre gars qui a agit pour s’interposer. Putain mais c’était tout sauf la bonne chose à faire..

J’ai vu le vampire se jeter sur lui et pour ce que j’ai fait après, j’ai pas trop réfléchis, j’ai juste agit sous le coup de l’impulsivité. J’ai couru vers le vampire pour l’attraper par ses fringues et le détacher du bouclé. Par chance, j’avais assez de force pour y arriver, puis, faut dire que l’effet de surprise avait dû aider. Le vampire l’a lâché, je l’ai poussé le plus loin possible. « Occupe toi de lui ! » J’ai dit à la femme en parlant du blessé avant de courir vers le vampire pour lui planter mon stylo dans le torse. Franchement. Je pense que je pouvais remercier Breanna qui m’avait donné un peu de son sang il y a quelques jours, sans ça, j’aurais sûrement été incapable de le faire lâcher prise..
Mais bon, j’avais beau l’avoir blessé, j’imagine que ça n’allait rien lui faire.. Alors, je me suis dépêché d’arracher le bracelet en argent que j’avais autour du poignet et je lui ai enfoncé dans la bouche pour qu’il l’avale. Je sais que ça n’allait pas le tuer, mais ça allait le rendre malade, c’est toujours ça.. J’imagine que ça pourra nous aider.. Je me suis reculé vite et j’ai regardé le vampire qui avait effectivement avalé mon bijoux. Dire que je l’avais de mon père.. Mais tant pis, c’était pour nous sauver la vie, disons que je l’avais pas perdu pour rien.. « Il devrait nous laisser tranquille quelques temps.. » J’ai dit avant de lentement calmer mon souffle, non parce que là, j’avais le coeur qui battait à 10000 et j’avais un peu de mal à reprendre mon souffle. Mais c’était pas le plus important.. Je me suis retourné vers le garçon que le vampire avait attaqué et me suis vite approché de lui.. « Ca va..? » J’imagine que le vampire n’y était pas allé doucement, et comme je sais que ça n’a rien d’agréable.. Je m’inquiète un peu..
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours) ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Quête n°1 Terrestres: Nightmare (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Documents de Cours
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» [Mission D] - Cours de RCR
» Planning des cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Autres :: 2017-
Sauter vers: