ANNA + Hate them all
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
ANNA + Hate them all
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: ANNA + Hate them all ♦ Mar 27 Fév - 0:21


Hate them all.
Feat. Anna.

C’était presque en défonçant la porte de l’appartement que j’étais rentrée. Ca n’arrivait pas si souvent que ça. Mais là, j’étais vraiment énervée. Et je ne parle pas d’un petit coup de gueule passager. Non, là, on pouvait dire qu’il s’agissait DU coup de gueule de la décennie, si ce n’était plus. Je voulais bien être gentil et prendre sur moi. Mais là, c’était clairement du manque de respect et du foutage de gueule. J’avais de quoi être énervé. Et toutes les personnes qui me connaissaient, savaient que quand je j’étais dans cet état, ce n’était pas pour le simple plaisir de ronchonner un peu pour attirer l’attention.

Comprenez un peu ma situation. Je détestais les Chasseurs d’ombre. Pour des raisons assez évidentes d’ailleurs. Tous les immortels ayant connu ce monde avant les Accords, pouvait le comprendre. Puis ayant le manque de respect en horreur, autant vous dire que les Nephilims et leurs airs supérieurs avaient le dons de me mettre hors de moi. Ce n’était pas pour rien que je les faisais toujours payer plus lorsqu’ils avaient besoin de mes services. Et bref, j’étais prête à revoir mon point de vue à leur sujet. Suite à ma rencontre avec Isaac Allister, les choses avaient un peu changées.

Certes, Isaac était tout aussi agaçant que ses comparses, en plus d’être un véritable fuckboy qui drague tout ce qui bouge. Mais à s’acharner avec moi, j’avais fini par céder un peu. J’avais plus ou moins laisser sa chance à Isaac, alors que je m’étais jurée de plus jamais en laisser une à qui que ce soit depuis Philippe. Puis Isaac c’était révélé être un jeune homme bien plus adorable que je ne l’avais cru. Décidément, quand on creuse un peu il y a toujours moyen d’en savoir plus. Nous avions eu un premier rendez-vous plutôt sympathique et prometteur. Mais évidemment, je ne serais pas là en train de râler si tout s’était bien passé, vous vous en doutez.

Alors déjà, dans un premier temps, j’avais appris par quelques connaissance que cette fichue rouquine de Fairchild que j’avais aidé, à qui j’avais fait confiance en lui partageant mon penchant pour Isaac et en lui demandant un peu de son aide en retour, c’était littéralement fichue de moi. Et au lieu de me ramener quelques informations sur Isaac, elle était allée flirter avec lui ! Donc déjà ça, je n’aimais pas. Cependant, il s’agissait seulement de rumeurs. Puis je savais que Isaac ne devait pas être totalement innocent dans cette affaire. Pleine de bonne volontée, je m’étais rendue à l’Institut pour parler sagement de tout ça avec Isaac, comme deux grandes personnes matures.

Quelle ne fut pas ma surprise en arrivant à l’Institut, d’apprendre que non ! Isaac Allister n’était pas là, et ça faisait déjà quelques jours qu’il avait été renvoyé à Idris, parce que l’Enclave en avait décidé ainsi. Je vous en foutrais de l’Enclave moi. Isaac n’avait pas pu me prévenir avant hein ? Passer me voir pour me prévenir ou envoyer un message ça lui aurait arraché la gueule peut-être ? Moi qui pensait qu’il n’était pas totalement bête, j’avais perdu tout espoir. C’était juste un connard comme les autres. Et la prochaine fois que je le croise, croyez-moi bien, je lui referai le portrait et le laisserai mariner quelques jours dans une dimension démoniaque avant d’en envoyer les morceau qui reste à l’Enclave.

J’étais vraiment maudite. Il n’y avait donc vraiment pas moyen pour que je réussi à maintenir ou même ne serait-ce que contruire la moindre relation sans que ça ne se barre en couilles rapidement hein ? Bref, à cause de tout ça, j’étais sur les nerfs en revenant de l’institut et cette pauvre porte en subissait les conséquences. Je pouvais sentir à sa magie qu’Anna était là. Et heureusement, parce que s’il n’y avait personne pour me retenir je crois que cette soirée pourrait tourner mal. Je n’avais pas besoin de voir ma meilleure amie, pour me mettre à râler :

- Anna ! Fais quelques chose, sinon je crois que je vais briser les Accords par un génocide Nephilim…

Ca aurait de quoi rendre Valentin vert de jalousie. Comment ça j’étais un peu prétentieuse en me pensant capable d’anéantir seule tout un peuple de demi-ange ? Il ne faut pas sous-estimer une sorcière de trois cents ans énervée.

©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ Sam 3 Mar - 23:02
Hate them all
Wendy & Annalyne
Maintenant que le calme était revenu à New York, ça faisait un bien fou. Les Créatures Obscures avaient enfin l’occasion de se détendre avec l’arrestation de Valentin, et il était clair qu’Annalyne n’allait pas se gêner. Elle s’était d’ailleurs déjà prévue une journée spa le lendemain pour fêter ça, avant d’organiser une petite soirée aussi. Faire la fête, tout le monde en avait besoin après ces mois de confinement et de peur intenses. Ça avait été bien fatiguant mine de rien, même pour eux. Vivre cachés, dans l’ombre, pour éviter de se faire tuer, c’était clairement pas l’idéal. Avoir peur constamment, c’était chiant. Et certains d’entre eux avaient choisis la facilité en se barrant très loin mais… C’était clairement pas la style de la blonde. Elle était restée, malgré les protestations de certains de ses amis, et elle avait bien fait. Elle ne regrettait en aucun cas ses choix, parce qu’elle avait pu aider les Nephilims à retrouver le vampire. Et elle avait aussi aidée Bellamy, même si son amie à lui était morte, contrairement à Simon. Dommage collatéral, elle n’y pouvait pas grand-chose.

Pour se changer un peu les idées, la jolie blonde s’était à nouveau plongée dans ses livres de sorts. Ça faisait un petit moment qu’elle ne les avait pas ressorties. En même temps quand un gros psychopathe était en train de la traquer, faire de la magie, et donc par conséquent attirer l’attention, ce n’était pas la meilleure des solutions. Mais ça lui avait pas mal manqué, ses petits sorts. Alors elle feuilletait ses grimoires, à la recherche de quelque chose d’utile. Avant d’entendre quelqu’un qui avait presque faillit défoncer sa porte. Du coup, peut-être qu’un sort de réparation ne serait pas de trop avant que ça ne finisse en open space ici. « Bonjour à toi aussi… » Anna avait finalement relevée les yeux de son livre en le refermant d’un coup sec. Pour l’instant, elle gardait un air plutôt sérieux, mais toute personne qui la connaissait bien savait que c’était une chose qui n’allait pas durer bien longtemps. « Si la porte me plait pas, tu peux me le dire tu sais. Par contre, je crois pas que l’appartement appréciera… » Ok, là, elle était littéralement en train de se foutre de sa gueule. Mais c’était plus fort qu’elle. C’était tellement rare de voir Wendy en colère de cette façon qu’à chaque fois que ça arrivait, la blonde en profitait. Parce qu’elle savait qu’une longue et plus qu’intéressante histoire se cachait là-dessous.

D’ailleurs, elle avait fini par céder et laisser un sourire franchir la barrière de ses lèvres. Elle avait finalement laissé tomber l’ouvrage sur la table à côté d’elle avant de s’approcher de sa meilleure amie, et de poser une main sur son bras. « Qu’est-ce qui t’arrive ? En quoi déclencher un génocide de Nephilim devient soudain si nécessaire à tes yeux ? » Bon, la sorcière savait que son amie n’appréciait pas particulièrement cette espèce. Et ce n’était pas elle qui allait essayer de la convaincre du contraire. Plus elle se tenait loin des Shadowhunters, mieux elle se portait. Mais de là à vouloir tous les tuer… Elle se rendait encore bien compte de leur utilité pour l’équilibre de ce monde. Même s’ils n’étaient clairement pas tous des lumières.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ Lun 19 Mar - 23:46


Hate them all.
Feat. Anna.

J’étais sans aucun doute ridicule à me comporter de la sorte. J’étais même souvent la premier à me moquer de ceux qui avaient des crises d’énervement dans le genre. J’arrivais même à trouver ça mignon quand cela venait des autres. Je me pensais d’ailleurs trop vieille pour qu’une telle chose me reprenne un jour. Mais je m’étais apparemment sous-estimer. Et j’aurais été à la place d’Anna j’aurais sans doute eu la même réaction. Cependant là, son humour ne faisait qu’alimenter ma fureur. Non. Je n’étais pas d’humeur à rire. Et je crois qu’elle l’avait bien comprit. J’ignorais son “bonjour”. Pas forcément pas impolitesse, mais surtout parce que cela ne m’était pas venu à l’esprit.

Sincèrement, il y avait bien plus important que la politesse en ce moment dans le monde non ? Je poussais tout de même un soupire excéder. J’étais particulièrement susceptible dans ce genre de moment. Mais Anna n’avait pas tort alors je lâchais :

- Oui, bonjour, si tu veux.

Et en même temps, je remuais la main rapidement et activait ma magie sans vraiment y réfléchir afin de réparer et refermer la porte, comme si c’était quelque chose de normal et simple. En effet, ce n’était pas un sort bien compliqué. Puis j’avais passé ce niveau depuis longtemps, des sortilèges de ce genre, je pouvais m’en servir aisément, ils m’étaient aussi naturel que de respirer dorénavant, en toute modestie bien sûr. Mais là j’étais trop énervée et j’avais bien autre chose en tête que de faire l’étalage de mes capacités. Surtout que ce n’était pas Anna que j’allais impressionner avec ce genre de tour.

J’avais besoin de parler. Et de boire. Beaucoup. Et pour ça il n’y avait rien de mieux qu’aller voir ma meilleure amie. Je savais que cette dernière voudrais savoir ce qu’il se passait. Elle ne tarda pas d’ailleurs à m’interroger, avec un petit sourire aux lèvres. J’aurais bien eu envie de la claquer pour cette expression si elle n’était pas ma meilleure amie et si je ne savais pas dans le fond que je devais être ridicule.

- Figure-toi que j’étais prête à faire un effort pour leur être plus sympathique. J’étais même prête à les aider gratuitement s’il le fallait et… Et ils ont tout ruiné ! Les Chasseurs d’Ombres sont des imbéciles et ils n’ont pas changés ! Accords ou pas ! Ils ne pensent qu’à eux !


Sur ces belles paroles, je me laissais tomber dans le canapé et soupira à nouveau. C’est que ça crevait de s’énerver autant. Il fallait que je me reprenne. C’était ridicule. Je ne pouvais pas rester comme ça, je n’irai nulle part.

- Je vais vraiment finir par croire que je suis maudite. Sincèrement Anna, la prochaine fois que j’ai une idée pareille, je sais pas, fait quelque chose, assomme-moi, enferme-moi quelque part…

Je m’étais jurée de ne plus aimer, de ne plus m’accrocher à qui que ce soit pour ne pas qu’on me l’enlève. Je m’étais aussi toujours jurée de ne jamais faire confiance au Nephilim. Je savais que les chasseurs d’ombres étaient les pires. Alors pourquoi je m’étais laissée avoir aussi facilement ? Juste par une beau sourire et quelques battements de cils. Je m’étais faite avoir comme une gamine. J’étais presque encore plus énervée contre moi-même que contre les Nephilims au final.

©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ Dim 25 Mar - 14:39
Hate them all
Wendy & Annalyne
Annalyne n’avait que très rarement vue son amie dans un état pareil. En général, elle arrivait à se contrôler, tout comme la blonde en fait. De ce point de vue-là, elles se ressemblaient assez toutes les deux. Deux forces de la nature assez calmes, mais quand la goutte d’eau faisait déborder le vase, c’était une véritable tempête qui était libérée. Ce qui pouvait se révéler dangereux, en réalité. Dans des moments comme celui-ci, briser les Accords semblait tellement facile. Mais les conséquences le serait beaucoup moins. C’était bien une chose qui faisait peur à Anna, par rapport à son côté sombre. Elle avait déjà tuée sa mère à cause de lui, même si cette dernière l’avait bien mérité après les dix ans d’enfermement qu’elle lui avait fait subir. Mais elle avait de la chance que l’Enclave ne soit pas au courant de cet incident. Et si le Conseil venait à l’apprendre un jour, elle serait très certainement enfermée à la Cité des Os. C’était bien pour cette raison qu’elle ne parlait que très rarement de cet événement. Et uniquement des personnes de confiance étaient au courant de ce qu’il s’était passé dans son enfance.

Mais là n’était pas le sujet. Ce n’était pas sa propre rage qui était en train d’éclater, mais bien celle de Wendy. Au moins, elle avait réparé sa porte, chose qui lui arracha un léger sourire. Elle n’était quand même pas encore sortie d’affaire. Surtout qu’elle ne comprenait pas vraiment tout ce qu’il se passait à l’heure actuelle. Autant poser directement la question pour avoir une réponse, ce serait certainement plus simple. « Aurais-tu oublier notre règle d’or ? Toujours se faire payer pour nos services. » Une promesse qu’elles s’étaient faites toutes les deux, un jour, alors qu’elles étaient complètement ivres. Mais une promesse que la jolie blonde avait pris très au sérieux, et qu’elle ne trahissait jamais. Enfin jamais… Sauf pour quelques petites exceptions, comme avec Raphael, mais sinon, elle faisait toujours payer ses clients. Surtout les Nephilims. Elle ne les avait jamais vraiment appréciés de toute manière, et depuis toute l’histoire avec le Cercle, elle ne leur faisait clairement pas confiance.

Se dirigeant vers une petite table de son salon, la sorcière sortie alors deux verres du meuble, et versa à l’intérieur un liquide ambré, du whisky, avant de rejoindre son amie sur le divan, et de lui tendre l’un des verres. La brune avait besoin de boire, et Annalyne ne disait jamais non à un petit verre, même si c’était en plein milieu de l’après-midi. « Si tu m’expliquais ce qu’il se passe, je pourrais t’éviter de refaire la même connerie. Mais là je peux rien pour toi. » Elle connaissait bien son amie. Et elle savait que Wendy avait tendance à s’emporter en ne racontant que la moitié de l’histoire. C’était assez drôle, la plupart du temps, mais bon quand elle ne comprenait rien, elle ne pouvait pas l’aider non plus. Alors elle la remettait dans le droit chemin, d’une certaine façon, en guidant la conversation sur l’explication de la source du problème. Qui concernait sans aucun doute un Nephilim, mais elle n’avait pas plus d’information que ça, au final. Et elle doit bien avouer que, sur le coup, elle ne pensait plus du tout à l’histoire que sa meilleure amie lui avait racontée à sa dernière visite. Ça lui était complètement sorti de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ Lun 16 Avr - 21:24


Hate them all.
Feat. Anna.

Ca m’énervait encore plus, mais Anna avait raison. Il fallait que j’arrête de me faire avoir aussi facilement. Même en étant immortelle, l’expérience de plusieurs vie, je faisais sans cesse les mêmes erreurs. C’était plus fort que moi. Je me demandais comment Anna faisait pour résister. Ce n’était pas les opportunités qui manquaient. Pourtant, c’était toujours moi celle à se faire briser le coeur au final. Mais d’un autre côté, je trouvais ça cruel l’idée d’une vie où on s’empêche d’aimer, même si ce n’était que pour un temps.

Pourquoi je parlais d’amour, tout de suite ? Non, il n’y en avait pas tant avec Isaac. Nous n’avions pas eu le temps d’en arriver là. Mais ce n’était pas la peine de se leurrer. On était en bon chemin. Ou tout du moins, j’étais en bon chemin. J’avais trois siècle, je n’étais plus une gamine, je me connaissais bien. Je savais comment ça commençait. Et malheureusement, je savais souvent comment ça se finissait.

- Oui je sais. C’est moi qui te l’ai appris chérie. Mais,... Quand les sentiments s’en mêlent… Compte sur moi pour ne pas l’oublier.

Je devrais même peut-être me faire tatouer cette phrase. Dans le doute, vous savez. Si je l’avais imprimé sur le bras, il suffirait d’un coup d’oeil pour m’en rappeler et arrêter les bêtises. Bref, d’être ici, d’avoir explosé une porte et extériorisé une part de ma colère m’avait fait un bien fou. Et Anna me connaissait bien. Elle savait que je n’avais pas fini et que pour bien exorciser tout ça, il me faudrait, tout lui raconter, du whisky et du temps. Mais surtout du whisky dans l’immédiat. Je pris volontiers le verre ramené par ma meilleure amie et du me retenir pour ne pas l’avaler d’un coup.

- Toujours le même genre d’histoire j’imagine. Il y a quelques mois, un an peut-être, j’ai été en mission avec une équipe de chasseurs d’ombre. Payée, évidemment. Cette mission s’est bien passée et du coup, on est allé fêter ça. J’ai beaucoup bu et le lendemain je me suis réveillé dans le même lit qu’un des chasseurs d’ombres. Mais aucun de nous deux ne se souvenait de ce qu’il c’était passé.

Autant revenir aux bases. Je m’étais bien gardée de parler d’Isaac à Anna. Je savais qu’elle allait me juger. Moi qui râlait toujours contre les chasseurs d’ombres… C’était un comble que je me retrouve dans les bras d’un.

- Et donc quand je lui arrivée ici et bien… Il m’a retrouvé tout de suite. Je sais pas trop comment il a su. Mais ce type était pire qu’un stalker. Il n’arrêtait pas de me draguer super lourdement, d’insister, de faire des sous-entendus, des blagues salaces et… J’avais besoin d’un service que seul un chasseur d’ombre pourrait faire. Et il était le seul que je connaissais et qui, je savais, n’allait pas me le refuser. Alors on a fait un pacte, il a volé un grimoire gardé à l’institut pour moi et en échange je lui ai accordé un rendez-vous.

Au fur et à mesure que je parlais, j’étais presque nostalgique de cette période, de ce jeu du chat et de la souris qui s’était instauré entre nous. Et je mentirai en disant que je n’avais pas aimé ça et que j’en avais pas rajouter aussi.

- Je pensais vraiment que c’était qu’un fuckboy, le genre de type qui voulait que coucher avec moi. Je ne voulais pas lui donner cette chance juste pour m’en débarrasser. Mais à ce rendez-vous, j’ai compris qu’il n’y avait pas que ça. Malgré toutes les blagues douteuses et son comportement agaçant. C’est vraiment quelqu’un d’attentif, de curieux, d’amusant et… Bref, je me suis faite avoir… Je pensais vraiment qu’il allait se passer quelque chose mais…

Je soupirais et repris une gorgée, c’est maintenant que je commençais à m’énerver de nouveau. Je vous jure, rien que d’y penser, j’avais envie de retourner à l’Institut et il n’y aurait pas qu’une porte qui en subirait les conséquences.

©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ Jeu 19 Avr - 14:59
Hate them all
Wendy & Annalyne
L’amour était une chose avec laquelle Annalyne n’avait pas tellement envie de s’importuner. Du moins, c’était ce qu’elle pensait à cet instant-là, et un peu son train de vie depuis de nombreuses années. Pour ne pas dire pour toujours, en réalité. En même temps, elle n’avait jamais vraiment connu l’amour, pas même au sein de sa famille, et quand elle voyait l’enfer que sa mère lui avait fait subir pendant dix ans, elle n’avait pas vraiment foi en ce sentiment qui pouvaient s’envoler aussi vite qu’il était arrivé. Elle n’avait tout simplement pas envie de souffrir à nouveau, et préférait se préserver. En se cachant aussi derrière certaines excuses, du style la différence d’âge qu’elle ne cautionnait pas, ou encore le fait qu’elle soit immortelle, ce qui n’était pas le cas de tout le monde. Parfois, elle paraissait même hautaine à ce sujet, faisant croire aux gens qu’elle se pensait meilleure qu’eux parce qu’elle était plus âgée, ou parce que le temps n’avait pas d’influence sur elle. Et elle ne faisait pas forcément grand-chose pour le démentir. Elle fonctionnait comme ça, depuis des années, ça lui convenait, et elle ne voulait pas en changer.

Encore moins quand elle voyait dans quel état se retrouvait sa meilleure amie à cause de ça, qui elle ne savait visiblement pas comment se protéger de toute cette merde qu’était les sentiments amoureux. Une fois de plus, elle se retrouvait chez elle, à s’emporter et carrément se lâcher sur… Elle ne savait même pas vraiment comment qualifié ce jeune homme en réalité. Mais ce n’était pas une chose qui dérangeait la blonde pour autant. Déjà, elle en avait l’habitude, et puis Wendy était sa meilleure amie depuis aussi longtemps qu’elle pouvait s’en souvenir. Et même si elle était plus jeune, elle ne se gênait clairement pas pour rappeler son amie à l’ordre quand il le fallait. Comme maintenant, en fait. « T’avais déjà dit ça la dernière fois. » Comme quoi, même quand on essaye de changer, c’est quelque chose d’assez difficile, encore plus quand on est immortel, en fait. Les mauvaises habitudes ont clairement du mal à partir, malheureusement. Elle-même ne faisait pas exception de cela, même si ce n’était pas forcément dans le même domaine. Quand elle pensait que certains rêvaient de l’immortalité… Anna ne donnait pas dix ans à certaines personnes pour regretter d’avoir pensé pareille chose. Certes, la mort faisait peur, à elle aussi, mais quand elle voyait les galères de la vie… Parfois elle avait bien envie que la sienne s’arrête.

Et dans ce cas-là, il n’y avait rien de mieux qu’un verre d’alcool fort pour relativiser sur les choses, mais aussi se détendre. Ce n’était pas pour rien qu’il y avait toujours du whisky ou une bouteille de vin chez la blonde. Et puis l’alcool déliait les langues, Wendy avait bien besoin de ça pour lui déballer un peu toute l’histoire sans totalement péter un câble. « Tu possèdes un grimoire qui a été volé à l’Institut ? T’es au courant que tu peux te faire arrêter pour ça ? » Là, c’était un peu de l’inconscience, il faut bien l’avouer. Et Wendy risquait gros si quelqu’un retrouvait ce grimoire chez elle. L’Enclave ne rigolait pas avec les voleurs, et si ce livre était gardé à l’Institut, ce n’était pas non plus pour rien. Il était probablement dangereux. « Dis-moi que tu l’as pas tué parce qu’il allait te dénoncer… » Pas que c’était le style de Wendy, mais quand les Créatures obscures devaient se protéger… C’était un monde de barbare quand même, un peu, et avec le Cercle et toute cette histoire, un meurtre de Chasseur d’Ombres pouvait clairement passer inaperçu. Et non, Anna n’y avait pas pensée elle-même, à en tuer un, mais c’était un fait. Valentin facilitait les choses de ce côté-là. Du moins avant qu’il se fasse attraper par ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ Dim 20 Mai - 19:15


Hate them all.
Feat. Anna.

Je balayais d’un geste impatient de la main la phrase d’Anna. Je ne voulais pas parler de la dernière fois. Quelle genre de meilleure amie elle faisait ? La dernière fois, c’était Philippe. Et la dernière fois, c’était totalement différent. Si elle voulait m’énerver encore plus et me faire pleurer, c’était le bon plan de parler de lui en effet. Mais je ne lui en tint pas rigueur. Parce que j’avais dit ça la dernière fois. Cependant, à la différence, ça ne me dérangeait pas d’aider les humains sans les faire payer, pareil poru les créatures obscures. Je n’avais que de la rancune envers les Nephilims. Et ça n’allait pas en s’arrangeant.

Sous demande d’Anna, je me lançais donc dans le récit de mon aventure avec Isaac. D’un sens, cette histoire m’amusait assez. Je passais pour une gamine dedans. Toujours à rejeter le gars trop collant, qui s’archarne et je refuse de voir au delà. Bref, ça aurait fait un bon scénario de comédie romantique. Ce qui m’amusait c’était de réaliser que même au bout de trois cent ans, je pouvais agir comme une gamine justement. C’était sûrement grâce à ce genre de petites choses que j’étais encore en vie. Et c’était drôle de voir que la seule chose qui inquiétait Anna dans cette histoire c’était l’affaire du grimoire. Je ne pu m’empêcher de rire doucement avant de lui répondre :

- C’est ce qui est amusant non ? Isaac risquait gros aussi et pourtant, il l’a fait. Mais ne t’inquiète pas. Je l’ai juste eu quelques temps, je l’ai lu, analysé, pris quelques notes et il a retrouvé sa place à l’Institut, ni vu ni connu.

A croire que j’étais plus vieille, mais pas forcément plus prudente. Mais j’aimais prendre des risque de temps à autre. Pas trop non plus. J’avais assez perdu comme ça. Je savais qu’être trop impulsive pourrait me coûter cher. Mais une petit larcin de temps à autre, ça ne faisait de mal à personne. Puis ce n’était pas comme si les Chasseurs d’Ombres faisaient régulièrement l’inventaire de leur bibliothèque. Peut-être que certains d’entre eux aimaient lire. Mais qui s’intéresserait à un grimoire de magie ? Surtout un écrit dans une langue trop ancienne pour qu’ils puissent la connaître.

- Non, bien sûr que non ! Voyons, Anna… S’il était mort, avant de venir exploser ta porte, je t’aurais appelé pour que tu m’aide à cacher le corps.

A vrai dire, si je commettais un meurtre, je crois que je pourrais très bien me débrouiller toute seule pour effacer toutes mes traces. Cependant, avec le choc, j’aurais sans aucun doutes demandé de l’aide avec Anna. Je n’étais pas une meurtrière voyons donc. J’avais bien fait leur fête à quelques Nazis durant la dernière guerre mondiale. Mais même si je n’aimait pas les Nephilims, je savais qu’il valait mieux que je ne les égratigne pas trop.

- Si je lui ai fait volé ce livre, c’était parce que j’avais comme une sorte… D’intuition. Et je suis tombée sur la jeune Fairchild à l’université. Elle semblait désespérée. Donc je l’ai aidée. J’utilisais mon nouveau grimoire et ma magie pour lui révéler qu’elle n’était pas la soeur du beau Herondale et en échange, je lui ai demandé de ramener quelques petites informations sur Isaac.

Depuis le début de mon récit, j’avais fait en sorte d’éviter de citer Isaac, mais finalement, c’était sortit tout seul. J’étais d’ailleurs un peu moins sur les nerfs, mais ça allait revenir. Je fini mon verre, le posai sur la table et me tournai vers ma meilleure amie.

- Déjà.. Je l’ai aidé et puis silence radio. Et là qu’est-ce que j’entends dire ? Que la jeune Fairchild est allé flirter avec Isaac ? Quelle sale gamine ! Moi qui pensait qu’elle était juste un peu perdue et que, contrairement à tes dires, elle était plutôt aimable. Et là j’entends ça ? Alors je suis allé à l’institut pour aller mettre les points sur les i avec Isaac et elle. Et oh ! Surprise, j’arrive à l’Institut et j’apprends qu’Isaac à été renvoyé à Idris ! Comme ça ! Sans un mot ! Il aurait au moins pu avoir la décence de me prévenir !


Je ne demandais pas grand chose. A ce que je sache, ça n’avait jamais tué personne d’envoyer un petit message. Surtout à cette époque, c’était ultra simple. Mais que Isaac ne compte pas sur moi pour venir lui demander des explications. On revenait à la case départ. C’était un connard. J’aurais dû m’attendre à ce qu’il me fasse un coup pareil. Je vous jure, c’était quoi ces Nephilims à deux sous ? Même pas capable d’agir en homme et de prendre ses responsabilités. Pour ça, cette époque était très critiquable.

©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ Sam 23 Juin - 19:50
Hate them all
Wendy & Annalyne
Annalyne en avait fait des conneries au cours de sa vie. Beaucoup, avec l’âge qu’elle avait, et on avait beau dire que plus on vieillissait plus on devenait sage, ce n’était pas forcément vrai. Après tout, elle avait bien tuée sa mère, et quelques années après, elle avait mis le feu à la cour royale d’Angleterre pour que les Terrestres la croient morte. Ce n’était pas spécialement ce qu’il y avait de plus intelligent, et même maintenant, avec le recul, elle le ferait parce que c’était l’un de ses meilleurs souvenirs, et que personne n’avait été blessé. Enfin, elle s’était quand même un peu calmée depuis cette époque, on va pas se mentir. Elle était beaucoup plus responsable, simplement parce qu’elle avait trouvé sa place ici, qu’elle s’y sentait bien, et qu’elle ne voulait pas avoir à partir à cause de la connerie de trop. Ce n’était clairement pas le cas de tous les sorciers, de trouver un endroit où ils se sentaient bien, depuis longtemps, et avec cette impression de pour toujours, mais pour elle, c’était le cas, et elle ne comptait clairement pas gâchée tout ça.

Elle savait que Wendy n’avait pas encore trouvée cette place malgré les années, et elle doit bien avouer que ses petites aventures récentes avec ce Chasseur d’Ombres l’inquiétaient assez. Après tout, il pouvait très bien mentir, la faire incriminer pour n’importe quoi, c’était lui qu’on allait croire, et pas elle. Sauf s’ils sortaient l’Epée Mortelle pour un procès équitable, mais est-ce qu’ils le feraient réellement ? Elle ne le pensait pas, surtout pas en temps de crise comme celui-ci. Alors oui, forcément, elle s’inquiétait beaucoup plus au sujet de ce grimoire que pour son cœur brisé qui finirait bien par s’en remettre. « Tu parles ! Qu’est-ce qu’il risquait à part une remontrance ? Il aurait très bien pu dire que tu l’avais menacé pour avoir ce bouquin. » A croire qu’elle ne se rendait pas compte qu’elle s’était fourrée dans un truc qui aurait pu lui apporter encore plus d’ennuis que ça, c’était fou quand même ! Et c’était Anna la plus jeune dans l’histoire. Parfois, elle se disait que la sagesse ne traversait pas l’esprit de tout le monde. Pas que sa meilleure amie était du genre téméraire mais… Ben en fait si, elle l’était. Elle était surtout une femme au grand cœur, même si elle ne voulait pas l’admettre, vu que ça pouvait la foutre dans des situations pas possibles.

Au moins ce putain de bouquin n’était plus en sa possession, et personne n’était mort pour sauver sa peau, c’était déjà ça. Bien sûr, sa petite remarque avait tout de même fait sourire la blonde. Elle s’en doutait qu’elle l’aurait appelée pour cacher le corps, même si elle l’aurait directement plongée dans l’acide pour s’en débarrassé. Ou téléporté dans une autre dimension. Ce n’était pas comme si elles manquaient de ressources en tant que sorcières. « Je t’avais prévenue de pas faire confiance à cette gamine. C’est la fille de Valentin, franchement, à quoi tu t’attendais ? Elle s’est juste servie de toi comme elle se sert de toute le monde, comme elle s’est servie de Raphael. Même si je pense qu’elle t’a rendue service en flirtant avec Isaac, vu que visiblement c’est un pauvre con. » Oh non, on pouvait dire qu’Annalyne n’avait pas sa langue dans sa poche, et qu’elle ne supportait clairement pas la fille de ce psychopathe. En même temps, elle était la meilleure amie de Raphael aussi, qui n’avait clairement pas une bonne opinion d’elle. Puis en entendant Wendy lui raconter ça, ça n’arrangeait clairement pas les choses de ce côté-là. « Tu devrais lui faire payer. Pas de façon illégale, mais la ridiculiser un peu, ça lui ferait pas de mal à cette gosse. » Ok, elle avait vraiment envie de voir ça, et c’était la raison pour laquelle elle suggérait l’idée. Elle avait besoin de d’amuser un peu aussi, et puis en plus, ça ferait certainement plaisir à Raphael. Tout le monde serait content dans cette histoire, au final.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: ANNA + Hate them all ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
ANNA + Hate them all
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anna Preston - Are you talking to me ?
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» Anna Williams [ Under Construction ]
» Anna Croft [Gryffy]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: