Vampires takes care of each other [RAPH&LILY]

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
N'oubliez pas l'INTRIGUE ! C'est une réunion de crise au DuMort
à cause d'une drogue donnant la Seconde Vue aux Terrestres
Retour de la saison 3 le 15 août !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vampires takes care of each other [RAPH&LILY]
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Maxime & Bastian & Santana
♦ Runes : 27
♦ Messages : 1646
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.






Us vampires look after one another. We take care of our family.








Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Vampires takes care of each other [RAPH&LILY] ♦ Mer 14 Fév - 20:17
Vampires take care of each other x Raphael & LilyCes derniers temps, Raphael ne pouvait nier qu’il avait eut quelques problèmes. Que ce soit à cause de la rupture - courte, mais violente - avec Simon ou son problème de morsure sur Néphilim, Raphael avait été inapte à s’occuper du clan pendant quelques temps et ça n’était carrément pas pour lui plaire. Mais maintenant qu’il se remettait de son addiction, qu’il en voyait le bout, et que Simon était à nouveau là, avec lui… Il était carrément bien mieux. Alors, il se sentait prêt à reprendre tout en main, et pour ça, il fallait qu’il aille voir… Lily. Lily a qui il n’a pas beaucoup parlé de tout ça. Il lui avait dit qu’il avait besoin de temps et qu’elle prenne les rennes du clan un peu de temps. Et ça ne lui plaisait pas, à lui. Il savait clairement qu’elle pourrait parfaitement s’occuper du clan, il avait une confiance folle en elle, il savait qu’elle était probablement une des vampires en qui il pouvait avoir le plus confiance pour le bien-être du clan, mais… Il n’aimait tout de même pas lui donner le travail à faire. Probablement qu’il est bien trop perfectionniste, qu’il a bien trop besoin de tout contrôler pour ça. Et pourtant, ces derniers temps, il s’était bien trop reposé sur elle.
C’était pour cela qu’il se retrouvait devant la chambre de son bras droit à toquer sur la porte. Il n’attends pas une seule seconde après qu’elle l’ait convié à entrer dans la chambre et referme la porte derrière lui pour s’appuyer contre cette dernière en regardant son amie. “Bonsoir Lily.” Il commence par dire en se léchant les lèvres. “Je venais te dire que tu vas pouvoir enfin souffler.” Il ne doute pas une seule seconde que devoir prendre le contrôle du clan à ce moment-là, ce n’était pas forcément bien facile. Au contraire même. Cela doit même être plutôt fatigant et du coup, ça l’embête encore plus, à vrai dire. “Je vais pouvoir reprendre le contrôle du clan à présent. Je te remercie d’avoir été là quand c’était vraiment compliqué.” Enfin “vraiment compliqué”, c’est vite dit. Il est quasiment persuadé que dans le fond, ce n’était pas grand chose. Que beaucoup auraient eu moins de mal.
©  YOU_COMPLETE_MESS ♦️ 377 mots ft. @Lily Chen



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Vampires takes care of each other [RAPH&LILY] ♦ Sam 17 Fév - 21:48
Vampires take care of each otherand guilty i may be but don’t give up on me. in the wake of the odyssey, we will still be thick as thieves. and guilty I may be (guilty I may be) but don’t give up on me (don’t you give up on me). in the wake of the odyssey (you and me), we will still be thick as thieves.Lily et @Raphael Santiago« Entrez, s’exclama Lily en réponse à un bref frappement, sans lever la tête de son magazine. » Moins d’une seconde plus tard, la porte s’ouvrit sur une silhouette familière dont la simple apparition suffit à faire naître au creux de sa poitrine une vague de soulagement. Raphael. Raphael était rentré. Elle n’avait jamais douté de lui mais tout de même, cela la fit sourire. Elle aurait dû le deviner, pourtant, à l’instant même où il avait poussé la porte de sa chambre, pénétrant dans la pièce, son sanctuaire, sans même attendre sa permission. Il était habitué, elle aussi. Un autre que lui se serait pris un vase en pleine tête et elle aurait posé les questions après, ce qui suffisait généralement à décourager les importuns. En silence, elle le regarda s’adosser contre la porte, rester planté sur le palier, se lécher les lèvres, presque hésitant. « Bonsoir, fit-elle en écho, les yeux plissés, dans l’attente d’une petite phrase assassine qui refusait de venir. » Elle s’était inquiétée pour lui et voilà qu’il lui revenait, lui disant tout, sauf l’essentiel. Pas un “je peux tout t’expliquer maintenant” ? Pas un “je vais mieux” ? Se moquait-il d’elle ? C’était tout ce qu'elle voulait savoir et il osait la priver, sciemment ou non, elle s’en fichait, de ces précieuses informations ? Elle avait détesté l’incertitude de ces dernières semaines, la tolérant malgré tout pour le bien de Raphael, et elle n’avait toujours pas droit à un semblant de réponse ? Le magazine vola à travers la pièce, manquant de peu la tête de Raphael. « Idiot, siffla-t-elle, c’est tout ce que tu trouves à me dire ? Au revoir, merci ? Je me suis fait un sang d’encre ! » Elle avait dû s’en remettre à Simon (Simon !) pour avoir de ses nouvelles. Alors oui, bien sûr, s’occuper du clan, cela n’avait pas été facile, mais cela n’avait pas été éprouvant non plus. C’était son job. Elle ne s’était jamais plainte, non ? Du moins, pas sérieusement. Les remerciements étaient superflus, surtout lorsqu’ils servaient à éviter le sujet. « Et puis, sans vouloir t’offenser, Raph, ajouta-t-elle, pince-sans-rire, se réfugiant dans l’ironie pour éviter de penser aux non-dits, mais j’ai parfois l’impression de ne pas avoir souffler depuis 1953. » La date n’avait pas été choisie au hasard, il serait le premier à comprendre. Elle n’oublierait jamais. Le souvenir de cette nuit en tête, elle se dit que, des deux, elle n’aurait jamais imaginé que ce soit Raphael, Raphael à la tête bien faite et à la langue bien pendue, qui cèderait un jour au chant des sirènes, à l’appel du sang angélique. Cela ne faisait que décupler son inquiétude.
Le connaissant, il devait s’en vouloir, l’imbécile… Pour sa faiblesse temporaire comme pour s’être reposée sur elle. Imbécile, imbécile, imbécile, songea-t-elle en serrant les dents. C’était douloureux car elle se souciait de lui, l’adorait. C’était douloureux car elle le respectait mais refusait de subir ses humeurs sans rien dire. Elle se montrait exigeante car elle avait cette foi immense, inébranlable en lui. Un vampire moins déterminé ne serait pas encore là, devant elle. Un vampire moins fort les aurait abandonnés. Mais Raphael était revenu. Il revenait toujours. Elle bénit son entêtement, son acharnement, qui l’avait pourtant fait soupirer tant de fois auparavant.
Toutefois, aussi brillant soit-il, Raphael n’était pas obligé de porter tout le poids du monde sur ses épaules, pas seul, pas tant qu’elle serait présente.

« Oui, s’il te plaît, reprends le contrôle du clan, déclara-t-elle d’un ton traînant, larmoyant, feignant l’épuisement, le désespoir de manière comique, refusant de lui offrir une réponse sérieuse qui ne servirait qu’à nourrir sa culpabilité. C’était horrible. Elliot n’a pas arrêté de me demander où tu étais, j’ai failli me vexer. Zeke s’est mis en tête que puisque tu n’étais plus là, il pouvait faire n’importe quoi. Je suis allée voir quelques-unes des nouvelles têtes qui avaient l’air de t’intéresser et toutes s’accordent à dire que tu ne respires pas la joie de vivre, pour rester poli. Ah, et si Lucy s’amuse à te raconter que je l’ai enfermé dans la chambre froide du troisième étage, c’est faux, ne l’écoute pas. » C’était vrai mais pour sa défense, elle ne l’y avait laissé que treize minutes, et elle avait une très bonne raison. Elle n’était pas faite pour être mère, hum, chef. « Contente que tu sois rentré, ne repars plus jamais, acheva-t-elle avec une ferveur qui dépassait la plaisanterie, le fixant droit dans les yeux, le défiant de rester évasif. »
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Maxime & Bastian & Santana
♦ Runes : 27
♦ Messages : 1646
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.






Us vampires look after one another. We take care of our family.








Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Vampires takes care of each other [RAPH&LILY] ♦ Mar 6 Mar - 23:57
Vampires take care of each other x Raphael & LilyLe magazine lancé à travers la classe, le frappant presque la tête a l’effet de lui faire hausser un sourcil. De plus, quand il l’entends lui parler, qu’elle l’engueule même un peu. Il n’est carrément pas fan de l’idée, mais d’un côté… Il pense que c’est tout de même une bonne chose, dans le fond. Il croit. Cela veut tout de même dire que dans le fond, elle s’en fait pour lui, et elle lui dit même. Il se lèche les lèvres quelques secondes avant de finalement se mettre à parler une nouvelle fois. “Tu n’avais pas besoin de t’en faire pour moi.” C’est la seule chose qu’il dit parce que… Ouais. Il pourrait toujours la remercier pour son intérêt, de s’en être fait pour lui, mais…  Bon. Ce n’est vraiment pas son genre, à Raphael, de faire ça. Alors il ne lui dira probablement pas. Ou bien, il faudrait vraiment lui arracher ça de la bouche, c’est clair. Après tout, ce n’est pas vraiment son genre de parler de ce qu’il ressent. Ou même de ce que les autres ressentent. Il n’a jamais été une des personnes qui aimaient vraiment tout ce qui était sentiment. Puis quand elle poursuit, il lui lance un regard presque fatigué. Il ne le prends pas vraiment mal, mais en fait… Peut-être qu’il devrait tout de même mal le prendre. Après tout, elle peut souffler, il n’est pas un gosse. “Vraiment, Lily ?” Il se contente de lui dire. Bien sûr qu’il a compris. Comment pourrait-il oublier cette nuit ? L’année où il a été transformé en vampire ? Parce que c’est tout de même un évènement assez traumatisant. Et d’un côté, il s’en voulait tout de même, de lui mettre tellement de poids sur les épaules alors qu’il est sensé être celui en charge. Elle devrait pouvoir se reposer sur lui et non pas l’inverse. Il aimait tellement son clan, il ne comprenait même pas comment ils pouvaient toujours être de son côté, quasiment en admiration sur lui pour certains. Mais bon, certains étaient derrière Camille malgré toutes les conneries qu’elle a faite.
Il finit par esquisser un petit sourire sur le bout des lèvres quand elle lui parle. “C’est avec plaisir.” Reprendre le contrôle du clan, c’est carrément ce qu’il avait envie de faire. Et quand elle se remets à parler, qu’elle lui explique ce qu’il s’est passé en son absence. Et franchement, l’idée que les vampires se sont tout le temps demandé “De vrais enfants.” Assez ironique qu’il dit ça alors que Simon l’avait réellement comparé à la mamant du clan il y a peu. Le pire dans tout ça, c’était que Même si Raphael a râlé sur le coup… Le titre lui plaisait tout de même assez, étrangement. Puis quand elle poursuit, qu’elle lui dit qu’elle était allée voir les nouvelles têtes qui intéressent Raphael et il pousse un soupir assez las. “Et du coup, les vampires n’ont toujours aucune envie de rejoindre le clan ?” Il lui demande en haussant vaguement un sourcil, puis quand il parle de Lucy dans le frigo, il pousse un long soupir une nouvelle fois. “Je ne veux même pas entendre parler de cette histoire, je crois.” Une partie de lui a envie de savoir, mais l’autre n’a pas vraiment envie de savoir. “Promis, je ne vous laisserais plus.” Et il compte bien la tenir, sa promesse.
©  YOU_COMPLETE_MESS ♦️ 537 mots ft. @Lily Chen



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Vampires takes care of each other [RAPH&LILY] ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Vampires takes care of each other [RAPH&LILY]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: