Worried about everything - Lily

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
N'oubliez pas l'INTRIGUE ! C'est une réunion de crise au DuMort
à cause d'une drogue donnant la Seconde Vue aux Terrestres

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Worried about everything - Lily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Annalyne C. Ásgrímonn
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 22/10/1996
♦ Autres comptes : Clary, Amara, Anakin, Tessa & Félix
♦ Runes : 1150
♦ Messages : 274
♦ Date d'inscription : 05/11/2016
♦ Everything and anything :




Toi et moi on sait que je peux te massacrer et me faire les ongles en même temps.



Parfois, on croit perdre quelque chose et, en fait, on ne sait pas qu’on est en train de gagner infiniment plus.

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Worried about everything - Lily ♦ Sam 10 Fév - 13:28
Worried about everything
Lily & Annalyne
Annalyne attendait dans l’une des nombreuses pièces de l’hôtel DuMort que la réunion du Monde Obscure ne se mette en place. Et même si de nombreux sièges étaient présents dans la pièce, la sorcière était toujours debout à faire claquer ses hauts talons sur le sol, un verre de scotch à la main. Avec un peu de chance, cette boisson arriverait à la détendre, même si elle en doutait un peu. La situation était vraiment tendue, pour tout le monde. Déjà qu’ils avaient leurs propres problèmes, disons, habituels à régler, maintenant, ils devaient aussi s’occuper de ça. Et la blonde n’était clairement pas d’humeur. Pas après que son meilleur ami se soit retrouvé à se nourrir de sang de Shadowhunter au point où ça l’avait réellement foutu dans une merde monstre. Et son amie s’inquiétait toujours pour lui, parce qu’elle avait bien vu ce que l’addiction au sang pouvait provoquer, il y a de cela quelques années. Elle avait peur que Raphael ne replonge à nouveau, et elle lui avait d’ailleurs conseillé de se reposer un peu sur Lily, au niveau des responsabilités, même si ce n’était que pour un temps. Elle n’était malheureusement pas certaine qu’il l’ai véritablement fait. Elle connaissait son meilleur ami, très bien même, et elle savait qu’il était du genre à penser qu’on était jamais mieux servi que par soi-même. Et elle ne pouvait pas vraiment lui faire la morale là-dessus.

En tout cas, le vampire s’était éclipsé pour tenir au courant tout son clan de la réunion qui allait avoir lieu, laissant la sorcière seule, mais au moins, en sécurité. A l’extérieur, ce n’était plus du tout le cas. Plus personne ne l’était. Et Anna espérait sincèrement que ses amis avaient réussis à se mettre à l’abri. C’était aussi une chose qui l’inquiétait fortement. Comme si Valentin et son Cercle ne suffisait pas, il fallait qu’une drogue dangereuse pour eux se mette à circuler parmi les Terrestres. Sérieusement. Si l’islandaise découvrait qui était derrière tout ça, cette personne allait certainement passer un sale quart d’heure. Elle avait quand même failli en mourir. Et elle repensait encore à tout ça, en continuant à tourner en rond dans la pièce, encore et encore, comme un lion en cage qui n’attendait qu’à être libéré pour faire sortir sa rage. Et puis, il n’y avait même pas de fenêtre ici pour qu’elle puisse avoir un peu l’impression de prendre l’air ! Certaines fois, elle maudissait vraiment la condition des vampires, de ne pas pouvoir s’exposer au soleil. Heureusement, ça n’arrivait pas bien souvent.

Ses pas nombreux, et qui ne s’arrêtaient pas, avaient dû commencer à agacer certains habitants de cet immeuble. En effet, la porte venait de s’ouvrir, et la sorcière se tourna alors vers le nouvel arrivant. Qui n’était autre que le second de son ami. « Lily ! J’espérais bien que tu serais là aujourd’hui. » Même si elle ne savait pas trop où pourrait bien se trouver la vampire, si ce n’était dans cet hôtel. Après tout, c’était aussi son lieu de vie à elle. « Raphael t’a informé de la réunion qui va avoir lieu ? » Certainement. Elle avait dû être la première au courant d’ailleurs. Mais cette question servait surtout à dire qu’Annalyne était au courant, et que ce n’était pas pour rien qu’elle se trouvait ici à tourner en rond. « C’est sérieusement inquiétant dehors… » La sorcière ne savait pas si son amie avait eu l’occasion de constater l’ampleur des dégâts, là dehors. La blonde s’était retrouvée en plein dedans, et elle espérait sincèrement qu’aucune Créature Obscure n’avait perdu la vie durant ces quelques heures. Et bien sûr, cette réunion s’en trouvait nécessaire, s’ils voulaient régler tout ça le plus vite possible, même si elle n’avait pas tellement d’idées quant à la manière de s’y prendre.



Je sais aujourd'hui qu'une partie de notre vie repose sur le déni, que pour aimer nos proches, nous nous cachons certaines choses que nous choisissons de ne pas voir.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Chen
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 24/06/1998
♦ Runes : 307
♦ Messages : 70
♦ Date d'inscription : 20/01/2018
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Worried about everything - Lily ♦ Dim 11 Fév - 15:06
worried about everything

Lily s’était montrée volatile ces derniers jours, faisant preuve d’une humeur massacrante un instant et, celui d’après, agissant en vraie mère poule, inquiète et envahissante. Elle arpentait les longs couloirs de l’Hôtel Dumort prise d’une frénésie qui ne pouvait s’expliquer que par la gravité des récents évènements. L’apparition d’une drogue mystérieuse était déjà préoccupante en elle-même, mais ses effets l’étaient encore davantage car ils menaçaient leur anonymat, leur tranquillité. Une réunion exceptionnelle allait bientôt avoir lieu, justement pour en parler, et la vampire attendait beaucoup de celle-ci. Des réponses. Un peu de paix et de sérénité.

D’un pas déterminé, elle se rendit dans la pièce où le rassemblement devait se tenir, à la fois surprise et soulagée d’y trouver Annalyne, un verre de scotch à la main, faisant les cent pas comme un lion en cage. Lily se demanda brièvement où elle avait bien pu trouver de l’alcool dans un hôtel rempli de vampires avant de se rappeler qu’elle était une sorcière. Malgré elle, même si c’était certainement puéril et que la jolie blonde devait être aussi tendue qu’elle, peut-être plus, peut-être moins, elle ne put s’empêcher d’être rassurée par sa tenue impeccable, ses talons hauts. Si Annalyne s’octroyait encore le temps de prendre soin d’elle-même et de savourer un bon verre, c’est que la situation ne devait pas être si désespérée.
Tout irait bien.

« Arrête de tourner en rond en faisant claquer tes talons, tu vas faire des trous dans mon parquet, fit mine de s’agacer Lily. » Néanmoins, la situation restait trop grave pour perdre du temps en mots inutiles et en colère sans effet. Leurs plaisanteries habituelles, ce sera pour plus tard. « Je suis contente de voir que tu vas bien, ajouta-t-elle dans un souffle, mettant tout le poids de son soulagement dans cette phrase apparemment anodine. »

Se sentant d’humeur charitable, comprenant son besoin de meubler la conversation pour se donner l’impression d’avoir quelque chose à faire, de ne pas rester figée dans l’attente, impuissante, puisque la vampire ressentait la même nécessité pressante, elle se retint de faire remarquer à Annalyne qu’elle avait installé les chaises elle-même, en rangs bien ordonnés. Avec une minutie excessive, histoire de s’occuper les mains, de se vider l’esprit, elle les avait alignés sous les éclairages blafards de l’hôtel, consciente que, parmi leurs invités, certains avaient besoin de lumière pour vivre. Sans être dupe, elle s’était livrée malgré tout à cette activité ennuyeuse avec tout le dévouement de ceux dont le pire ennemi est l’inactivité. Alors, forcément, elle n’ignorait pas pourquoi ils allaient bientôt, toutes races confondues, poser leurs fesses dessus et s’écouter parler pendant des heures à tour de rôle. Ou alors elle serait une très mauvaise seconde. « Oui, se décida-t-elle tout simplement à lui répondre. D’ailleurs, j’espère qu’elle ne va pas tarder à commencer, je n’en peux plus d’attendre. »

Elle partageait l’inquiétude de son amie. Elle n’avait pas mis le pied dehors depuis l’annonce catastrophée qui avait été faite, retenue à l’Hôtel Dumort pour d’autres raisons, mais les membres de son clan qui n’avaient pas eu cette chance lui avaient rapporté tout ce qu’elle voulait savoir. Dehors, c’était la merde, pour le dire simplement. « Ne m’en parle pas. Je vérifie que tout le monde est là toutes les deux heures. Ils n’ont pas le droit de sortir. Quand nous avions affaire au Cercle, au moins, on pouvait se défendre. Mais là ? Ce sont des Terrestres, protégés par les lois des Shadowhunters. Ils vont nous plaindre, si on a de la chance, mais ils ne lèveront pas le petit doigt pour nous aider. Ils ont leurs foutues runes, après tout. » Lily ne faisait pas confiance aux Shadowhunters et elle ne se privait pas de le crier sur les toits. Cette méfiance irrationnelle rendait parfois (souvent) les échanges diplomatiques compliquées. Pendant une fraction de seconde, elle se demanda, curieuse, si la drogue permettait aussi de voir à travers la protection des runes avant de se reprendre. Ce n’était pas son problème. « On ne peut compter que sur nous-mêmes. »

Frappée par la dureté de ses propres paroles, les traits de Lily s’adoucirent soudain, comme le soleil après l’orage. Ne s’autorisant qu'un bref moment de vulnérabilité, avec quelqu’un de confiance, elle murmura dans le silence de la grande salle vide qui résonnait comme une église : « J’ai rien vu venir, Anna. J’aurai dû, c’est mon rôle. Mais j’ai rien vu venir. Qu’est-ce qui se passe, dehors ? Tu crois que ça a un rapport avec les évènements récents ? » Elle parlait bien sûr de la réapparition de Valentin, des ennuis et des enfants qu’il paraissait semer derrière lui. Elle pensait pourtant que ce problème-là était résolu. Mais cette impression d’avoir échoué qui persistait à la tourmenter…
Pour une fois, Lily Chen, qui s'enorgueillissait de tout savoir, savait des choses, excepté l’essentiel.
lumos maxima


some nights we are lost
but some we light on fire ✻ so if you’re out there in the cold, i’ll cover you in moonlight. if you’re a stranger to your soul, i’ll bring you to your birthright. i want the storm inside you awoken now.
Revenir en haut Aller en bas
Annalyne C. Ásgrímonn
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 22/10/1996
♦ Autres comptes : Clary, Amara, Anakin, Tessa & Félix
♦ Runes : 1150
♦ Messages : 274
♦ Date d'inscription : 05/11/2016
♦ Everything and anything :




Toi et moi on sait que je peux te massacrer et me faire les ongles en même temps.



Parfois, on croit perdre quelque chose et, en fait, on ne sait pas qu’on est en train de gagner infiniment plus.

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Worried about everything - Lily ♦ Aujourd'hui à 17:23
Worried about everything
Lily & Annalyne
L’apparence reste quelque chose de primordial chez Annalyne. Ça a toujours été le cas, et ça le sera certainement toujours. Le pire, c’est que ce n’était même pas dû à l’éducation qu’elle avait reçue. Ayant grandie dans un milieu très modeste, la petite fille qu’elle était ne pouvait alors pas se payer des tenues extravagantes. C’était quelque chose qui lui était venu par la suite. Pour justement, se sentir différente. Plus en confiance, plus jolie, plus libre. Elle prenait grand soin à choisir le moindre de ses bijoux, la moindre de ses robes, dans les plus minutieux détails. Ça l’aidait à être elle-même, à garder confiance. A ne pas perdre espoir, surtout. En ces temps de troubles, ils en avaient bien besoin, de cet espoir. Même si ça ne les empêchait pas d’être profondément inquiet. Nombre d’entre eux avaient faillis perdre la vie ces derniers jours. Cette drogue qui circulait, c’était infernal. Un vrai désastre. « Ton parquet abîmé par des Louboutins, il devrait se sentir honoré. » Un léger sourire était venu effleurer son visage. Ça lui faisait du bien, de parler comme à leur habitude. Même s’il était clair que c’était plus le verre qu’elle tenait dans la main qui allait réussir à la calmer qu’autre chose. Elle ne relevait d’ailleurs pas sa remarque concernant sa santé. Oui, elle allait bien, du moins, elle n’était pas morte, ni blessée, mais ce n’était pas passer loin. D’ailleurs une petite gorgée ne lui ferait pas de mal, et c’était bien pour cette raison qu’elle avait porté son verre à ses lèvres. Restée sobre en de telles circonstances lui était impossible. Ils affrontaient à présent tout ce qu’ils avaient toujours redouté. Le début de leur perte. A cause de Valentin, en prime. Enfin, après, ce n’était que des suppositions qu’ils avaient pour l’instant.

Cette réunion à laquelle ils allaient assister allait certainement être décisive. C’était important pour la survie de leurs espèces, de trouver une solution. En espérant, bien sûr, qu’il y en ai une. Si ce n’était pas le cas, ça allait être fortement problématique, en tout cas. Le Monde Obscure avait été caché pendant tellement longtemps. Le sortir au grand jour maintenant n’était clairement pas la bonne solution. A quoi l’auteur de cette absurdité pensait-il, au juste ? La sorcière était presque certaine que les véritables démons profiteraient de cette anarchie pour sortir de leur cachette, et répandre leur chaos sans aucune limite. C’était livrer le monde à l’enfer. « En espérant aussi qu’assez de monde puisse se joindre à nous. » Sortir là dehors devenait quelque chose d’assez compliqué. La crainte était là. A n’importe quel moment, les Terrestres pouvaient se mettre à leur hurler après. Ils devaient se cacher. Se couvrir, comme des criminels. Sauf que ce n’était pas eux les criminels. « De ce que j’ai entendue dire, même leurs runes ne fonctionnent plus pour se cacher des Terrestres, tout comme nos charmes. C’est comme si… Tout avait disparu. » Les barrières s’effondraient. Et Lily avait raison dans sa réflexion. Mais ce qu’elle oubliait, c’était que ça avait toujours été le cas. Le Monde Obscure ne survivait pas grâce aux Shadowhunters, mais grâce aux Créatures Obscures, qui voulaient bien faire l’effort de le garder secret. Ils n’étaient obligés à rien. C’était un choix qu’ils faisaient, chacun d’entre eux. Les Accords n’avaient pas toujours existé. « Ça change pas vraiment de d’habitude. » Même si Annalyne aurait aimé qu’il en soit autrement. Elle ne détestait pas les Chasseurs d’Ombres à proprement parler, mais plus leur manie à se méfier des gens comme eux. Tout ça parce qu’ils avaient en partie du sang de démon dans les veines. Pourtant, ça ne définissait pas ce qu’ils étaient. Et puis, ils avaient aussi une part Terrestre en eux. Une âme. Des sentiments, des envies, des désirs. Tout comme les Shadowhunters. Au final, ils n’étaient pas très différents l’un de l’autre.

Et tout comme les Terrestres, ils avaient leurs faiblesses, chacun d’entre eux. Des faiblesses qu’ils cachaient, surtout en ces temps sombres. Des espions provenant de Valentin pouvaient se trouver n’importe où. Ils devaient se montrer prudents. Pour leur sécurité. Mais les deux femmes se trouvaient pour l’instant seules, dans cette pièce. Et elles se connaissaient depuis de nombreuses années. Elles avaient confiance. Alors aux paroles de Lily, la jolie blonde avait laissé percevoir une mine désolée, mais aussi inquiète sur son visage. Posant sa main sur son bras, elle essaya alors, tant bien que mal, de la rassurer. « Personne n’a rien vu venir, Lily. On le croyait tous mort, et maintenant enfermé dans les sous-sols de l’Institut. Et puis, si ça se trouve, il n’est même pas responsable de… Ça. » C’était une possibilité qu’ils devaient prendre en compte. Valentin n’y était peut-être pour rien. Peut-être était-ce l‘œuvre d’un démon supérieur, ou d’une autre Créature Obscure, qui avait perdu la raison. Pour l’instant, ils ne pouvaient pas savoir. Ils n’avaient pas assez d’éléments en main. « Tout ce qu’on sait pour l’instant, c’est que les différents comportements sont dus à une drogue. Peut-être qu’on aura plus d’informations de nos confrères durant la réunion. Certains viennent d’autres coins de la ville. » Au moins, ils avaient la chance que ce ne soit pas un problème mondial. Du moins, pour l’instant. Ça aussi, c’était une crainte à tenir en compte. Il fallait stopper le problème et vite avant que ce dernier ne devienne incontrôlable.



Je sais aujourd'hui qu'une partie de notre vie repose sur le déni, que pour aimer nos proches, nous nous cachons certaines choses que nous choisissons de ne pas voir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Worried about everything - Lily ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Worried about everything - Lily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Alvéole De Lily-Miel...
» Lily Black
» Un nouveau matin en douceur. [Lily-Ana Banger]
» [Octobre] Byul Tiger Lily

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Manhattan :: Hôtel DuMort-
Sauter vers: