SIMON ♦ Are you real or is that a dream ?

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
N'oubliez pas l'INTRIGUE ! C'est une réunion de crise au DuMort
à cause d'une drogue donnant la Seconde Vue aux Terrestres

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
SIMON ♦ Are you real or is that a dream ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Shawn J. Northfield
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 184
♦ Messages : 57
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ Sam 13 Jan - 1:07

Are you real or is that a dream ? J’aime vraiment pas sortir de mon appartement. Je ne me sens jamais à l’aise dehors, quand je suis entouré de trop de monde. j’ai tendance à me sentir très nerveux, du moins quand je suis seul. Encore, sortir avec quelqu’un, j’arrive, sortir la nuit, pareil, forcément, la nuits les rues sont quasiment vide..
Mais là, le problème, il fait bien jour, les rues sont bondés, et même si aujourd’hui, je suis déjà sorti pour aller en cours, c’était différent.. Les cours, j’ai pas trop le choix, je dois y aller. Du moins au cours que je suis obligé de suivre.. Il est clair que j’y vais le moins souvent possible. Faut dire que les cours à la fac sont des plus éprouvant pour moi. Trop de monde. Puis, j’ai toujours l’impression que tout ces gens me jugent, me trouve étrange. Après, je le suis, je dis pas, mais quand même.

Enfin bref. Quoi qu’il en soit, mon mini frigo est totalement vide, et j’ai besoin de manger, et de ma dose de soda. Sinon je vais finir en hypoglycémie. J’essaie vraiment de faire trainer le moment ou je vais sortir, mais bon, quand je vois l’heure qui défile, je me dis qu’il faut que je me décide avant que tout le ferme. Alors je me redresse m’étire rapidement avant faire craquer mon poignet qui semble en avoir bien besoin. On dirait pas comme ça, mais ca fait vraiment du sport de jouer à la console. Enfin, j’ai posé ma manette sur mon lit, j’ai attrapé mon gilet que j’ai fermé rapidement avant de mettre mes baskets.
Je suis sorti de chez moi et je me suis mis à marcher pour me rendre le plus rapidement jusqu'à l’épicerie au coin de la rue. Heureusement qu’elle était pas loin, sinon je crois que j’aurais payé quelqu’un pour faire mes courses.. J’entre enfin dans le petit magasin, je me sens de suite un peu plus détendu. moins de monde que dehors.. C’est même presque vide, alors ça va. Disons que je me sens rassuré. Je prends un panier puis je me mets à chercher ce qu’il me faut dans les rayons. Du sucre, du sucre et encore du sucre pour commencer, puis de quoi me préparer des repas rapidement. je suis pas un grand fan de cuisine, je sais même pas du tout en faire. Je pense que mes skills ne dépassent pas le réchauffage d’un plat au micro onde, et encore, je suis assez pas doué pour le faire cramer.

Enfin bref, j’allais chercher les dernière choses dont j’avais besoin quand j’ai vu un visage familier dans un rayon. Je me suis stoppé quelques secondes pour l’observer. Putain, j’y croyais pas.. Simon Lewis était juste devant moi. Genre vraiment ? C’est pas possible, j’ai pas entendu parler de lui depuis une éternité et le voilà devant qui fait ses courses pour visiblement acheter.. Du lubrifiant.. Oui.. J’imagine que toute personne en a besoin à un moment ou un autre de sa vie.. Je sais pas trop pourquoi je me suis mis à faire ça, mais je me suis “caché” en bout de rayon et je me suis juste mis à le regarder. Putain, c’est qu’il est canon, c’est limite si je suis pas gay juste pour lui. Enfin, presque. J’suis trop hétéro pour ça. Je sais que j’aurais parfaitement pu l’approcher hein.. Lui parler par exemple mais.. J’suis trop reserver pour ça, puis c’est pas n’importe qui.. puis si je lui parle je vais encore me taper l’affiche, je le sens..
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1934
♦ Messages : 281
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ Mer 17 Jan - 19:44
Are you real or is that a dream?Ca ne faisait que deux jours que j’étais à nouveau avec Raphael, mais c’était comme s’il ne s’était rien passé. Quoique, pas vraiment en fait, j’avais même l’impression que notre relation c’était renforcée… Ca faisait deux jours que je n’avais pas quitté l’Hotel Dumort, je vous fait pas un dessin. Je pensais que ce serait plus difficile à gérer encore avec les membres du clan, mais non. Visiblement, ils c’étaient fait à ma présence à toute les conneries que je pouvais apporter avec moi. Puis de ce que j’avais compris, ça les arrangeaient bien qu’on se soit remis ensemble, Raphael était apparemment plus cool avec eux quand ça allait bien entre nous.

Je n’allais donc pas me plaindre de la situation. Il n’empêche qu’après plusieurs nuit passé à traîner à l’Hotel Dumort sans énormément de but, croyez-le bien que j’étais assez étonné que Raphael me demande d’aller faire des courses. En soit, ça ne me dérangeait pas plus que ça. Je savais que lui avait plein de travail et que vu que j’étais un daylighter, je pouvais sortir le jour, c’était super arrangeant. Mais je ne m’attendais pas à ce que sur sa liste il y ait qu’un truc : du lubrifiant. Alors je veux bien comprendre, les vampires n’ont pas besoin d’acheter à manger, ni à boire, hein. Puis l’Hotel est déjà bien fournis question matériel en tout genre… Mais ça ? Ouais d’un sens, c’était un peu logique que Raphael me le demande, puis si je refusais c’était un peu moi qui en payerait les conséquences alors...

Alors ouais, j’étais sortis en fin de journée, avant le couché du soleil. D’ailleurs en allant au supermarché, je me disais que ce serait pas mal que je trouve ce que j’allais faire maintenant. Je n’avais plus de raison d’éviter la fac et le travail. Mais il était hors de question que je refasse la même erreur que la première fois en me tuant à la tâche en voulant être partout à la fois. J’en avais discuté déjà un peu avec Raphael. Et c’était sans doute plus sage que je mette un peu les études de côtés pour le moment, que je garde mon job, histoire d’avoir toujours quelque chose à faire et pouvoir payer mon loyer.

Après tout, j’étais immortel, j’aurais la gueule d’un ado de 18 ans pour toujours, je pourrais reprendre des études n’importe quand, ça ne pressait pas. Autant gérer les choses unes par unes. J’arrivais sur cette idée au supermarché. Je savais ce que je voulais, donc ça allait aller vite. Je pourrais sans doute en profiter pour me promener un peu en ville, éventuellement aller voir Anna pour discuter un peu, avant de rentrer.

J’étais dans le rayon, en face des différentes marques de lubrifiants. Je vous avoue que je ne savais pas trop quoi prendre. Ce n’était pas comme si j’avais mémoriser la marque de ce qu’on utilisait d’habitude. Puis pourquoi pas changer un peu. Je pensais pas qu’il y en aurait autant de différents. Je comparais un peu les prix avec cette désagréable impression d’être observé. Et c’était même sûr en fait. Je voulais bien ne pas être seul ici. Mais il y avait un battement de coeur particulièrement rapide, tout proche, qui ne quittait pas les lieux.

Intrigué, je me détournais de ma tâche un instant et me dirigeai vers la source du bruit, jusqu’à tomber nez-à-nez avec un gars dont le visage me disait vaguement quelque chose.

-Euh… Salut, je peux t’aider à quelque chose ?


Je sais pas moi, s’il était là, c’était peut-être parce qu’il avait une idée derrière la tête. Et autant qu’il me la dise au lieu de rester caché là.
© 2981 12289 0 - 611 mots




We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Shawn J. Northfield
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 184
♦ Messages : 57
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ Ven 19 Jan - 14:29

Are you real or is that a dream ? J’ai fini par me reculer d’un pas quand je l’ai vu bouger. J’avais pas envie qu’il me voit, je sais pas, s’il voyait que je l’observais de cette façon, je sais pas, ça serait quand même étrange non..? Je me mordille ma lèvre, je me sens un peu plus nerveux. je ferme les yeux et me recule encore d’un pas. Puis j’ai fini par l’entendre me parler. Oh mon dieu.. J’ai ouvert un oeil, puis l’autre. Putain il était tellement proche. Mon coeur à rater un battement avant de s’emballer comme je ne sais pas trop quoi. Si on m’avait dit qu’un jour un homme me mettait dans cet état, je l’aurais pas cru une seule seconde. Je me suis reculé d’un pas, je me suis mis à le fixer et j’ai mis mes mains dans mes poches pour éviter de le mettre à trembler comme si j’étais en manque alors que j’étais juste.. Que j’étais juste quoi ? Impressionné ? « Je.. Euh.. S-Salut ? » Je me sens des plus hésitants. Faut dire aussi que ce qu’il m’arrive, ça arrive quand même pas tout les jours. Non pas que je me retrouve face à la plus grande star du monde mais quand même.. Il est quand même légèrement connu, puis sa musique est vraiment géniale.. « Tu es Simon Lewis.. » Je lui dis avant de baisser les yeux. Bravo Shawn. Je pense quand même que son nom il le connait. je vois même pas pourquoi je lui dit ça. Je me sens stupide, comme j’aurais pu le penser, je m’affiche comme pas possible et je me sens des plus ridicule.
Je passe ma main dans mes cheveux, c’est à peine si j’ose le regarder. Mais forcément, réservé comme je suis, c’est assez difficile pour moi ce genre de situation. « Je.. Je m’appelle Shawn. » Je finis par lui dire pour me présenter. Je pense que c’est un bon début que j’arrive au moins à lui donner mon nom.. Manque plus qu’à réussir à allonger d’autres mots pour lui dire quelque chose de cohérent. Ou alors au moins quelque chose de relativement cohérent, en ce moment il faut que je me contente de ce que je peux avoir. « Je suis venu à plusieurs de tes concerts avant que tu arrêtes. » Je souris légèrement, j’arrive peu à peu à me calmer. Oui, ça va un peu mieux. Enfin, une partie de mon cerveau est toujours en train de crier. Mais je fais quand même en sorte de rester le plus calme possible. J’ai pas envie de passer pour un fou ou je ne sais trop quoi.. « Pourquoi est ce que tu as arrêté ? » J’ose lui demander, c’est quand même la question qui me brûle les lèvres.. Pourquoi est ce qu’il l’a fait ? C’est quand même assez triste non ? Mais bon, j’imagine quand même qu’il a une bonne raison.. Il avait l’air d’aimer ce qu’il fait, alors je pense qu’il aurait pas arrêté pour rien.. Je finis par m’avancer d’un pas vers lui, j’ai souri largement Je me sentais vraiment joyeux de pouvoir l’avoir face à moi, c’est fou tout ce que je pourrais donner pour l’entendre chanter.. « Pardon de te déranger.. T’étais occupé à acheter du.. Euh.. » C’est relativement gênant non ? Je l’ai quand même surpris en train d’acheter ça.. « T’as quelqu’un alors.. Est ce que c’est cette fille, la rousse qui était souvent là, tu l’as regardais beaucoup, je m’en souviens. » Gênance de malade, ouais, je suis nerveux, alors je dis un peu n’importe quoi.
© Justayne[
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1934
♦ Messages : 281
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ Mar 23 Jan - 17:45
Are you real or is that a dream?Woh, c’était flippant cette affaire. Déjà, j’étais pas super rassuré de voir un mec qui m’espionne comme ça, en train d’acheter du lubrifiant en plus, la classe. Et en plus ce mec - qui semblait super mal à l’aise - connaissait mon nom. J’avais pas l’impression de l’avoir déjà vu quelque part. Quoique, à y repenser, son visage m’était un peu familier. Mais j’étais incapable de me souvenir où je l’avais déjà vu et alors son nom… Pas la moindre fichue idée.

- Euh… Ouais, c’est moi…

J’avais répondu sur un ton suspicieux en plissant un peu les yeux. On aurait vraiment dit le début d’une mauvaise blague. Alors c’est l’histoire d’un mec qui rentre dans une supermarché pour acheter du lubrifiant, quand soudain… Bref, vous voyez le truc quoi. Mon interlocuteur enchaîna en se présentant. Bon, je vous avoue, ça me rassurait un peu. S’il me disait son nom, il était pas un type du FBI ou quoi. De toute façon, il avait l’air trop jeune pour ça. On devait avoir à peu près le même âge lui et moi. Puis je savais qu’il était humain. Son coeur battait et il ne sentait ni la créature obscure, ni le Nephilim. Ca laissait donc pas beaucoup d’option au final.

Je crois que de tous ce que Shawn aurait pu sortir pour justifier son comportement, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il me dise qu’il était venu à certain de mes concerts. Il y avait vraiment des gens pour se souvenir de cette époque ? Wahou. Incroyable. Pour le coup, je savais pas trop quoi en dire. Et je m’en voulais d’avoir pris Shawn pour un type chelou.

- Woh ! Sérieusement ? Tu te rappelle de ça… Et bien euh… Merci, haha !

Je devais être la rockstar la plus ridicule du monde. Mais bon, il fallait savoir assumer un peu aussi. Puis je n’avais pas fait de concert depuis tellement longtemps que le terme de rockstar était sans doute abuser. Et évidemment, la première question de Shawn fut de savoir pourquoi j’avais arrêté. Et j’étais assez embêté, je savais pas trop quoi répondre. Je pouvais pas lui dire que ma meilleure amie était devenu une Nephilim, qu’on était tombé sur des démons, que j’étais devenu un vampire, etc. Il me prendrait pour un fou. Quoique, Shawn dû sentir que sa question m’embêtait, car il reprit et… Euh… Ben ça n’aida pas à rendre la situation moins gênante en fait. Je regardais le lubrifiant que j’avais dans la main alors qu’il me parlais de Clary et cette fois,je retrouvais la parole :

- Quoi ? Clary ? Haha ! Non ! J’aurais bien aimé à cette époque mais… Euh… Elle est tombé amoureuse d’un autre gars et, j’ai du me faire une raison et passer à autre chose.

La réalité était bien plus complexe que ça. Surtout que Clary et Raphael, c’était littéralement le jour et la nuit. Maintenant que j’arrivais à nouveau à parler, je repris :

- Ces derniers temps ont été un peu compliqué. Je me suis disputé avec Maureen puis… J’ai eu pas mal de problèmes de… Euh… Santé et… Familiaux, on va dire. Un gros bordel quoi, du coup j’ai du mettre un peu tout de côté. La musique, les études… Mais euh… Ca va en ce moment, je commence à retrouver une certaine stabilité.

Cette fois-ci, j’adressais un grand sourire à Shawn. Parce que j’étais vraiment content de la direction que je prenais en ce moment. Cette stabilité je la devais grandement à Raphael d’ailleurs. Sans lui, je ne serais pas allé bien loin. A vrai dire, sans lui, je serais mort à l’heure qu’il est.

- Je suis désolé pour la musique… je pensais pas qu’il y avait encore du monde pour s’inquiéter de ça. Mais si ça peut te rassurer, j’ai pas perdu mon amour pour la musique, j’ai continué de composer quelque truc en attendant, il faudrait peut-être que je m’y remette plus sérieusement.

Après tout, je n’avais plus de raison de ne pas le faire à présent. J’avais bien plus de temps libre, je n’étais plus en pleine dépression non plus… Et j’avais toujours plein d’idées. Autant pour la musique que pour ma nouvelle graphique que j’avais commencé avec Clary d’ailleurs. Mais étant donné que je ne passais moins de temps qu’avant avec elle… Puis elle avait sans doute mieux à penser que ce genre de projet en ce moment.
© 2981 12289 0 - 726 mots



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Shawn J. Northfield
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 184
♦ Messages : 57
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ Dim 4 Fév - 17:28

Are you real or is that a dream ? Je suis tellement persuadé qu’il me trouve bizarre, ça arrange vraiment pas ce que je ressens, clairement, c’est même encore pire.. Puis je sais pas, le ton qu’il emploie quand il me confirme que c’est lui.. Il doit se sentir tout aussi mal à l’aise que moi. Enfin, ça a été jusqu’à ce que je m’explique quoi. Que je lui dise que j’étais, ou je l’avais vu et tout ça. Il a même semblé super surpris que je lui dise ça en fait. « C’est drôle tu dis ça comme si c’était il y a des siècles. » Je ris un peu, c’est vrai non ? J’ai pas l’impression que c’était il y a si longtemps, même si c’est vrai que son  dernier concert date pas non plus d’hier quoi.. Je crois que je me souviens pas exactement de la date. Mais c’était quand même il y a quelques temps.. Quelques mois facile, peut être un an même quand j’y pense.. Ces dernier temps j’ai l’impression que le temps passe en accéléré, alors je sais pas, j’ai plus vraiment la notion du temps, c’est assez compliqué ouais. « Puis.. J’étais fan, alors je suis obligé de m’en souvenir non ? » Enfin pas forcément, mais c’est mon cas, je me souviens encore vaguement des chanson qu’il a chanté, je dois encore avoir une vidéos ou deux sur mon portable d’ailleurs.. Faudrait que regarde un de ces jours..

Enfin, curieux comme j’étais, j’ai pas pu résister à l’envie de lui demander pourquoi il avait stoppé.. Je veux dire, il avait l’air de kiffer ça, puis c’est qu’il est quand même doué, mais il a pas eu le temps de répondre que je lui ai posé la question la plus gênant du monde. « Pardon d’avoir demandé ça, je me sens pas à l’aise alors je dis n’importe quoi. » Je ris nerveusement, franchement, je devrais songer à me scotcher la bouche de temps en temps. Comme ça, ça éviterait que je dise ce genre de choses. « C’est dommage, si j’avais été gay j’aurais tenté ma chance avec toi, elle loupe sûrement quelque chose. » Enfin après, visiblement, il y a une heureuse élue. Ou un heureux élu ? J’en sais rien, c’est pas comme si un jour je m’étais penché sur les préférence de Simon Lewis. Ca aurait été assez chelou que je fasse ça d’ailleurs. Enfin bref, il a vite enchaîné sur autre chose, je me suis mis à le regarde tandis qu’il m’expliquait la situation. « Oui, je comprends parfaitement, valait mieux que tu te consacre au plus important. » On ne peut pas lui en vouloir pour ça, clairement, c’est normal qu’il pense à lui d’abord. Surtout s’il a eu de gros soucis avec sa famille ou avec sa santé. « C’est bien que ça aille mieux dans ta vie. » C’est vrai non ? C’est une bonne chose. Je suis vraiment content pour lui dans tous les cas.

Quand je l’entends qui s’excuse je secoue vivement la tête. Je pense pas qu’il ai à s’excuser, c’est pas comme si c’était vraiment de sa faute non ? « Oh la.. T’excuse surtout pas. » Je lui dis simplement, un petit sourire sur les lèvres. Je le pense totalement ce que je lui dis. Je fais un pas vers lui et lui tapote gentiment l’épaule. « C’est bien que tu t’y remettes, je suis vraiment content de le savoir ! » L’idée de pouvoir l’entendre à nouveau, c’est vraiment sympa. « Puis, si tu recommence j’espère être invité à ton concert ! Même à être le premier informé. Bon peut être pas le premier quand même mais.. Tu vois.. » Je ris à nouveau avant de baisser les yeux, je regarde ma main que je tortille nerveusement. « Peut être que si tu avais besoin d’aide je pourrais d’aider ? » Je pense pas être le plus qualifié, ni avoir une quelconque utilité mais.. Je propose quand même, c’est plutôt sympa de ma part non ? Puis qui sait, peut être que je pourrais me rendre utile alors les connaissance en informatique que j’ai. « Sinon.. Qu’est ce que tu faisais ici à part.. Euh.. Non.. Euh.. Tu vis dans le quartier ? » Je me suis dis que je pouvais lui demander, je suis curieux, est ce qu’il vit dans le même quartier que moi sans que je ne l’ai jamais su. « Je suis vraiment pas déçu de pouvoir te parler, t’as vraiment l’air super cool comme gars. » Tout les gens ne le sont pas, mais lui, clairement, il est super cool comme mec, il pourrait facilement partie des gens que j’apprécie.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1934
♦ Messages : 281
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ Mar 6 Fév - 19:41
Are you real or is that a dream?Je lâchais un rire gêné, mais j’avais vraiment l’impression que ça faisait des siècles, qu’il s’agissait d’une autre époque ou même d’une sorte de rêve. Quand j’étais humain, que je ne me souciais de rien à par du nom de mon groupe qui changeait tous les deux/trois jours. Mais c’est vrai qu’en fait ce n’était qu’il y a quelques mois seulement. Ce qui ne représentait pas une éternité non plus. C’est vrai que je voyais les choses différemment maintenant que j’avais conscience que j’avais des milliers d’années devant moi à vivre encore. C’était super bizarre. Mais du coup, c’est pour ça que j’avais arrêté mes études, ou presque. Je savais que j’aurais tout mon temps pour les faire, que je pourrais reprendre la musiques dans quelques décennies si ça me faisait plaisir. De toute façon, j’étais partis pour avoir dix-huit ans éternellement, alors rien ne pressait pour moi. Mais pour les terrestres qui m’entouraient, c’était différent. Shawn n’avait peut-être pas envie d’attendre ses 70 ans pour me revoir un jour sur scène.

- Haha ouais ! Je suis pas du genre à oublier mes artistes préférés non plus, je comprends.


Ca me faisait quand même un peu bizarre de savoir que j’avais un fan qui n’était pas un de mes amis ou un ami d’un ami ou un membre de la famille. Juste un type, sorti de nulle part qui avait entendu une de mes chansons et ça lui avait plu. Je pensais vraiment pas que notre groupe avait une petite popularité.

Je comprenais ce que c’était de stresser et de dire n’importe quoi, ça m’arrivait genre… tout le temps ? Ok, j’avais gagner en confiance en moi depuis que j’étais devenu un vampire, mais ce n’était pas toujours ça. Et Shawn… Sortait vraiment des trucs auxquels je m’attendais pas.

- Euh et bien… Euh… je sais pas si elle loupe vraiment quelque chose, mais mon copain s’en plains pas alors… J’imagine que ça va… ?

Je savais pas trop ce que je devais répondre à ça. Mais ouais, j’avais voulu évoqué Raphael, histoire que… Et bien les choses soient bien clair quoi. Puis les “si j’étais gay…” sonnaient bien différemment à mes oreilles à présent. Parce que… ben figurez-vous que c’était le genre de phrases que j’aurais très bien pu sortir à propos de mes idoles avant et il s’avérait maintenant que… Et bien, j’étais gay. Ou au moins bi, j’avoue que je ne m’étais pas trop remis en question. Ca m’était un peu tomber dessus sans crier gare, alors maintenant j’étais plus si convaincu que quelqu’un ne pouvait être attiré que par les hommes ou les femmes et personnes d’autre. Bref, c’était compliqué. J’étais plus partisan de dire qu’on ne choisit pas de qui on tombe amoureux et ça n’a rien avoir avec le sexe de l’autre. Enfin, je n’allais pas nous lancer dans ce débat.

- Euh… Ben écoute, ouais, je vais y songer plus sérieusement, j’avais pas mal de projets en cours. Mais j’ai plus vraiment de groupe… Ca me gênes pas de jouer tout seul, mais j’aurais au moins besoin de l’avis de quelqu’un. Et si tu t’y connais un peu en musique…

C’était toujours bien d’avoir quelqu’un avec qui bosser, puis Shawn semblait motivé. Donc, ce serait sans doute bon pour moi d’avoir quelqu’un qui me pousse à continuer ma musique. L’idée était loin de me déplaire.

- Passe-moi, ton numéro, comme ça, on pourra en reparler plus facilement et si j’ai une date je te contacterai direct.

Je souris en lui faisant un clin d’oeil. Je sais pas trop pourquoi, mais c’était trop tard pour effacer ça. Et étrangement, j’étais un peu plus à l’aise à présent. Peut-être parce qu’on parlait musique, je sais pas trop.

- Ouaiiis je vis pas loin. Enfin j’ai un appart avec un pote. Mais j’avoue que ses derniers temps j’y aie pas passé énormément de temps. C’est pour ça, j’en ai profité aujourd’hui pour y faire un tour et faire quelques courses. Mais mon mec habite Manhattan. Et toi ? t’es du coin ?

A croire que je n’avais aucune pression à raconter ma vie à n’importe qui. D’un sens, tant qu’il ne me posait pas de question sur quoique ce soit qui touchait au monde obscure…

- Haha ! Et bien euh… Merci, t’as l’air cool aussi ! T’es venu faire des courses ? Enfin, t’as tout ce que tu veux ou pas ? J’avais rien d’autre à acheter alors si tu veux, je passe à la caisse et on va s’installer quelque part pour discuter ? Après, on est pas très loin de chez moi, on peut se poser à mon appart aussi et je te montrerai sur quoi j’ai bossé ses derniers temps.

Je souris à nouveau. Je savais que c’était bizarre d’inviter un mec que je venais tout juste de rencontrer à venir chez moi. Mais pour la musique, je vous avoue que j’avais tendance à m’emballer facilement et ne pas réfléchir à la situation ni au conséquences. Quoique je n’avais pas trop peur de quoique ce soit avec Shawn.
© 2981 12289 0



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Shawn J. Northfield
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 15/09/1995
♦ Autres comptes : //
♦ Runes : 184
♦ Messages : 57
♦ Date d'inscription : 20/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ Dim 11 Fév - 15:54

Are you real or is that a dream ? Sur certains point on se comprends tellement. Je me sens limite triste quand je me dis que je lui ai jamais vraiment parlé avant, je veux dire, je me serais quand même fait un super pote quoi ! Enfin, j’écoute ce qu’il me dit. Il a un copain ? C’est plutôt cool pour lui. Je souris, c’est cool qu’il ait quelqu’un, et ce quelqu’un est plutôt chanceux parce que Simon, en plus d’être super classe, il a vraiment l’air génial. Je me suis contenté de lui répondre d’un simple hochement de tête. je voyais pas vraiment quoi ajouter sur le coup. J’écoute ce qu’il me dit ensuite, je hoche lentement la tête. « Oh.. Te force pas à le faire hein.. » C’est clair que j’adorerais l’entendre, mais j’ai certainement pas envie de lui forcer la main quoi.. Il a peut être mieux à faire de sa vie, après tout j’en sais rien, il est peut être étudiant, il a peut être un boulot, une famille, même un copain alors.. « Mais si tu veux vraiment le faire, t’auras tout mon soutient » Clairement. Je serais carrément ravi de pouvoir l’aider à reprendre ça, surtout qu’il avait vraiment l’air d’aimer ce qu’il faisait. Alors je trouve ça un peu dommage qu’il ai du se stopper, mais comme il me l’a dit, il a pas trop eu le choix. « Je dis pas que je m’y connais vraiment, mais je pourrais te donner mon avis en tout cas ! » L’idée de l’aider à s’y remettre m’emballait vraiment. J’étais motivé à l’idée de faire ça. De me dire que j’allais pouvoir assister à de nouveau concerts et tout ça.

Quand il m’a demandé mon numéro, j’ai souri et j’ai hoché la tête. « Oui, bien sûr, passe moi ton portable. » Je lui ai demandé et quand il me l’a donné, j’ai directement enregistrer mon numéro dans celui ci sous le nom “mon fan #1”. Je lui ai rendu l’objet directement parce que j’allais certainement pas le garder, sinon il allait avoir du mal à s’en servir. J’ai jeté un regard bref à son fond d’écran et j’ai légèrement froncé les sourcils. Je le connaissait ce type tiens.. Un vampire qui m’était venu en aide une fois.. « Je le connais le gars sur ton fond d’écran, c’est lui ton copain ? » Je lui demande curieusement, j’imagine que c’est rare d’avoir une personne en fond d’écran quand cette personne n’est pas célèbre.. Alor à moins qu’il soit dans sa famille et dans quel cas, j’ai encore dit n’importe quoi, soit ouais, c’est son chéri qui ne savait décidément pas qu’il était pris en photo. C’est bizarre, parce qu’il m’a suffit de voir la photo de ce vampire pour que mon cou, enfin, que les marques de morsure dessus me démangent, mais j’y fais pas attention, c’est pas le moment d’avoir l’air chelou.

Alors je me gratte pas, je reste calme et j’enfonce mes mains dans mes poches pour les retenir et j’écoute ce qu’il me dit avec attention. « Ouais, je vis dans la rue juste un peu plus loin. » Donc ouais, c’est vraiment pas loin du tout, mais ça reste quand même une vraie plaie de faire la route jusqu’ici. « Je vis ici avec mon cousin depuis un bout de temps déjà. » Je rajoute simplement, même si c’est pas forcément intéressant, c’est juste pour parler un peu, il me dit tellement de chose que je peux bien lui donner quelques détails en retour non ? Je l’écoute quand il se remets à parler, c’est fou ce qu’il peut être bavard celui là, mais ça m’amuse vraiment, puis, je trouve que c’est pas un mal de parler autant, au moins, les gens plutôt silencieux on pas de soucis pour parler avec lui. J’ai baissé les yeux pour regarder mon panier et j’ai hoché la tête. « Ouais, je faisais mes courses.. » En même temps, dans une supérette… C’est pas comme si j’allais vraiment pouvoir faire autre chose.. « Il me fallait pas grand chose et j’ai déjà tout. » Je lui ai dit simplement avant de sourire largement. « Ouais, avec plaisir ! J’adorerais entendre ce que t’as écrit. » Je ne peux qu’être enthousiaste, forcément, l’idée de l’entendre chanter m’enchante vraiment. Du coup, on est allé à la caisse, je suis passé derrière lui avant de sortir du bâtiment avec lui, puis une fois devant, je l’ai regardé. « Je te laisse être mon guide alors ! » Forcément, je sais pas ou il vit, je suis pas l’un de ses fans chelou qui va savoir ce genre de trucs, parce que justement, ça serait quand même bien chelou.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: SIMON ♦ Are you real or is that a dream ? ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
SIMON ♦ Are you real or is that a dream ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» This is just a dream, this isn't real. This is just a dream, he isn't real. He isn't... :: Seric
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Simon Wolowitz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Bronx-
Sauter vers: