When dream come true (eoin)
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
When dream come true (eoin)
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: When dream come true (eoin) ♦ Jeu 4 Jan - 23:28

When dream come true
eoline
Je venais d'arriver au Pandemonium. C'est complètement dingue. Je secoue la tête, rien de tout ça pourrait être normal, c'est sordide. Cette nuit, j'ai rêvé de lui, comme quand j'étais dans cet asile de fou. Comme quand je m'étais fermée sur moi-même pour survivre, pour survivre à tout ce que j'ai subit, de peur d'être découpée en fines lamelles pour qu'on sache ce qu'il y a dans ma tête. Mon inquiétude fait changer la couleur de mes cheveux qui frémit. Je soupire et me concentre pour que mes cheveux redeviennent blonds et arrêtent de n'en faire qu'à leur tête. Je sais que je suis une sorcière et que j'ai des capacités, mais aller jusqu'à dire que j'ai rêvé de ce rendez-vous ... enfin qu'on me propose un rendez-vous.

Je secoue la tête et m'humecte les lèvres avant de descendre de ma chaise près du bar. Je venais de finir mon verre de cocktail que je venais de payer quelques minutes plus tôt, j'étais en avance. Je me retourne et là, c'est comme si tout était au ralenti. Mon regard se pose sur l'horloge. Il est pile au rendez-vous et me regarde. Je déglutie. Je pourrais m'enfuir non ? Mais je n'en ai pas envie. Je m'avance doucement vers lui, serrant mon petit sac à main, qui va de pair à ma tenue relativement sobre : une jupe, des talons, une chemise, une veste, des cheveux ondulés attachés en demi queue, bref rien de bien folichon. Je déglutie « Eoin ? » demande je le cœur battant. Je ne sais pas si c'est réellement lui ou si je suis folle. Je déglutie et secoue la tête « Je suis désolée je ... j'ai dû faire erreur » lance je en souriant maladroitement pour ensuite m’apprêter à partir. Pourtant ça avait l'air si vrai. Je me souviens de lui, de cet homme qui me venait en rêve et qui m'aider à surmonter mes peurs qui m'aidait  garder le cap. Je ne sais plus ce qui est vrai et ce qu'il ne l'est pas ... c'est complètement fou
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Eoin Carmichael
Children of Lilith
Eoin Carmichael
♦ Age : 315
♦ Date de naissance : 04/08/1703
♦ Autres comptes : Sebastian Verlac
♦ Runes : 3
♦ Messages : 237
♦ Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Lun 22 Jan - 23:37
Ombeline & EoinWhen dream comes trueTout est confus dans l'esprit du dragon cette semaine. Il ne sait plus ce qu'il doit faire et ne pas faire. Une femme hante ses jours et ses nuits depuis des mois maintenant. Il ignore ce qui l'a poussé à aller voir dans le subconscient de la demoiselle, peut-être sa trop grande ressemblance avec son amour perdu... mais le fait est qu'il y a découvert un être d'une grande sensibilité et d'une douceur qui lui rappelle douloureusement sa fiancée. Plus il passe de temps avec Ombeline et plus il se perd entre ses souvenirs et le moment présent, même après deux-cent ans, l'Apollon songe encore à sa bien-aimée, allant même jusqu'à en avoir parlé une fois rapidement dans les rêves d'Ombeline, dont elle ne doit pas se souvenir pense-t-il.

La méthode pour l’approcher n'est pas vraiment la bonne mais depuis sa sortie du coma, la sorcière essaie de reprendre une vie normale et Eoin n'avait pas envie d'aller sonner à sa porte pour lui avouer la vérité et le fait qu'il était bien réel, tout aussi doué de capacités magiques et perturbé par à la fois tant de similitudes et de différences avec Sinead. Dans l'esprit de la belle où elle aime s'enfermer, il la rejoint parfois, comme s'il sentait ses émotions. Il ne se sait pas ce genre de pouvoir mais la connexion qui s'est établie entre les deux jeunes gens est indéniable et leur permet de communiquer sans pour autant se rencontre physiquement, dans un monde bien trop réel pour avoir un dénouement heureux. Eoin apprécie d'être un songe perdu dans le cerveau de la jolie blonde...

Mais ce soir, tout est sur le point de changer. Le dragon s'est donné du courage et lors de son dernier passage dans la tête d'Ombeline, il s'est laissé aller à lui proposer un rendez-vous au Pandemonium, le club le plus en vogue grâce au sens de la fête de Magnus Bane. Aussitôt l'invitation fut proposée qu'il la regretta, ne sachant pas s'ils allaient pouvoir partager quelque chose dans le monde réel. À près de trois cent quinze ans, celui qui a encore l'apparence d'un jeune homme se sent ridicule. L'amour vous ramène toujours à l'aube de votre adolescence, quand votre cœur s'emballe et que vous perdez vos mots. Et pourtant, Eoin possède un vocabulaire varié, diverses langues mortes et vivantes, ainsi qu'une culture particulièrement développé. Mais ce soir, face à la jeunette de vingt-et-un ans, il se sent comme un gamin idiot.
Elle est là, dans sa chemise délicatement boutonnée, ses cheveux essayant de changer de couleur. Le contrôle qu'elle s'impose est impressionnant, elle a fait beaucoup de progrès depuis son réveil, s’acharnant à reprendre le cours de sa vie de jeune femme tout en alliant le fait d'être une sorcière dans un monde où le mal domine et où Valentin ne veut du bien à personne.

En attendant l'heure du rendez-vous, le Carmichael reste en retrait. Il a voulu vérifier qu'elle serait bien là avant de s'avancer, cherchant comment lui exprimer la situation sans la faire fuir, sans qu'elle pense qu'il a joué avec elle... Ses pas le mènent de plus en plus près du bar où Ombeline se lève. Leurs regards se croisent à l'heure même du rendez-vous qu'il lui a donné. Aucun d'eux n'est sûr de ce qui est en train de se passer et la blonde hésite un instant en le nommant par son prénom. Il n'a pas voulu cacher son identité, bien qu'il ait omis de lui dire ce qu'il faisait dans son esprit... Elle connaît son nom et l'entendre prononcé ici, alors qu'il sait être là et elle aussi, c'est étrange et fascinant. Mais elle semble se raviser. Vite, crétin ! Ne la laisse pas partir! lui martèle cette petite voix dans sa tête. « Non attends, Ombeline ! » dit-il en posant sa main sur le bras de la jeune femme. « C'est... c'est bien moi. » dit-il en contemplant son visage plein d'incrédulité.

Aucun d'entre eux n'était préparé à cette rencontre et malgré les mois passés « ensemble ». les yeux dans les yeux, Eoin ne sait pas si le temps a repris sa course. Il ne remarque même pas le changement de musique jusqu'à ce qu'il prenne la parole. « Je suis ravi que tu ait accepté mon invitation. Je... Je peux t'offrir un verre ? » Allait-elle se croire dans un rêve ou bien comprendrait-elle qu'il s'agit bien de la réalité ? Et lui ? Était-il si sûr de ne pas rêver en cet instant ?

©️ 2981 12289 0


Centuries make life stranger
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Mer 24 Jan - 13:28

When dream come true
eoline
Je ne sais pas trop pourquoi je suis là, je ne sais pas trop pourquoi j'ai accepté, ce que ce rêve voulait dire, si j'étais devenue folle ou non. Je sais que je suis une sorcière, tout est possible. Je m'étais créée un univers, un monde rien qu'à moi, avec des amis imaginaires, jusqu'à ce que l'un d'entre eux soit plus qu'imaginaire, soit réel et m'aide à me sortir de là, m'aide à ne pas sombrer. Il est réapparu cette nuit et m'a proposé que l'on boive un verre ensemble au Millenium. C'est insensé, tout ceci est insensé, je ne peux pas y croire

Je secoue la tête l'aperçois et me dirige vers lui. Je l'appelle mais je me ravise, non c'est n'importe quoi. Rougissant, je décide donc de partir, mais il me retient. Mon coeur bat la chamade et je déglutis. Il m'a appelé par mon prénom et m'affirme que c'est bien lui. « Alors c'était vrai ... » dis je en réalisant que ... « Je n'étais donc pas folle » enfin je crois.
Je ne sais plus trop. On reste ici, comme deux nouilles à se regarder dans le blanc des yeux, à se demander si c'est réellement vrai, jusqu'à ce qu'il parle une nouvelle fois pour m'inviter à boire un verre. J'hésite. J'ouvre la bouche sans dire quoi que ce soit puis la referme tout en m'humectant les lèvres, fuyant son regard pour ne pas qu'il fasse attention à mes rougeurs. Je finis par mettre une mèche derrière mon oreille et « d'accord, j'accepte » lanceje en hochant la tête et en le suivant.

Nous nous installâmes près d'une table loin de la foule, mais pas loin du bruit, puisqu'il y en aura toujours, m'enfin, il nous ait tout de même possible de discuter ensemble. Je bois une gorgée de la boisson préalablement achetée au comptoir « Donc c'est toi, Eoin ... je ne pensais pas te rencontrer un jour, ni même savoir que tout ceci soit vrai » dis je en souriant tandis que mes cheveux devinrent rosé, ne supportant plus le contrôle que j'avais sur eux. Sentant les picotement sur le sommet de mon crâne, je secoue la tête pour qu'ils redeviennent blond « Désolée je ... enfin ... j'ai parfois dû mal à contrôler ça » dis je gênée
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Eoin Carmichael
Children of Lilith
Eoin Carmichael
♦ Age : 315
♦ Date de naissance : 04/08/1703
♦ Autres comptes : Sebastian Verlac
♦ Runes : 3
♦ Messages : 237
♦ Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Jeu 8 Fév - 15:47
Ombeline & EoinWhen dream comes trueIl est bel et bien là ce soir, dans ce club trop bruyant pour douter que l'on soit dans la réalité. Dans le monde imaginaire d'Ombeline, rien n'était comparable, c'était son univers à elle, ses envies, ses peines et ses joies. Eoin semblait tout connaître de la jeune fille qu'il avait sauvé, s'infiltrant dans son inconscient pour la sortir de ce monde trop dangereux à ce moment-là pour elle. Cet enfermement avait duré et l'image que la blonde avait de son sauveur était bien loin de la vérité. Le dragon n'était pas tellement sociable ou ouvert au monde, ça faisait des siècles qu'il se coupait de tout le monde lui aussi, préférant la solitude de son manoir. Il ignore ce qui l'a poussé à aider Ombeline et sa sœur à se retrouver, peut-être un désir de ne pas voir les autres vivre la même situation que lui et perdre un être aimé. Quoi qu'il en soit, le brun avait agi et il ne pouvait maintenant pas revenir en arrière.

Ce rendez-vous était une drôle d'idée et il n'aurait jamais osé imaginer qu'elle viendrait vraiment au Pandemonium ce soir. Pourquoi était-il venu alors ? Pour la même raison qu'elle sans doute, pour constater qu'il pouvait dépasser le stade de l'homme du rêve, que tous les deux ne s'étaient pas totalement perdu dans un monde irréel et que l'avenir leur tendait les bras. Elle ressemblait tant à Sinead avec son air incrédule que c'était déconcertant. Des siècles de maîtrise de soi pour voir sa carapace fissurée par une blondinette, ce n'est pas digne de lui. Et pourtant, il s'en fiche, retenant la demoiselle avec douceur afin de ne pas perdre une occasion.
Ombeline n'en revient pas, heureuse de ne pas être devenue folle. « Tu ne l'es pas. » se contente de répondre Eoin qui n'en dit pas plus. La musique était un peu forte à cet endroit et il n'avait pas envie de lui hurler les choses au visage. C'est pourquoi, en bon gentleman, il lui proposa d'aller s'installer pour boire un verre dans un espace plus tranquille.

Une fois assis, les deux camarades se regardèrent encore un petit moment avec que la miss n'ouvre la bouche pour avouer sa surprise. Le dragon ouvrit la bouche mais ne dit rien, ne trouvant pas de mots pour exprimer son émoi. Il se contenta de sourire lorsqu'il vit les cheveux de son amie devenir rose. Il aimait la voir changer de couleur de cheveux au rythme de ses émotions, il avait beaucoup surveillé sa progression au cours des derniers mois, sans en dire un mot. Se réveiller et s'accepter en tant qu'être magique n'était pas une chose facile dans le monde actuel. Ça passait certes plus inaperçu qu'à l'époque où Eoin est né et où les sorciers étaient chassés, mais les jeunes d'aujourd'hui ont besoin d'acceptation, accordant trop d'importance au regard des autres pour se forger leur propre personnalité. C'était dur de s'accepter soi dans de telles conditions. Dieu que le brun est heureux de ne pas être né dans les années 2000 !! Son époque était difficile et toutes les guerres qu'il avait vécu étaient atroces, mais cette jeunesse nouvelle lui fait horreur. « Ne t'en fais pas pour tes pouvoirs. Ça vient avec le temps. » dit-il afin de la rassurer, un sourire bienveillant sur les lèvres. « Si tu savais combien de temps ça m'a pris pour ne pas brûler le sofa de mes parents en éternuant ! » Il rit légèrement, ce souvenir restant ancré en lui. Petit, le garçonnet qu'il était avait du mal à considérer sa partie dragon comme quelque chose de mauvais et ne faisait pas attention. Il avait brûlé plusieurs mobiliers au cours de son enfance avant que son père ne lui fasse comprendre qu'il devait se montrer responsable. S'il était encore de ce monde, il collerait certainement une claque à son fils pour oser rire d'un tel événement qui aurait risqué de les faire dévoiler au monde mortel. « Tu sais... Il faut que je te dise que je suis désolé de ne pas être venu en personne depuis ton réveil. Je craignais que cela ne te fasse un choc. » Eoin devait s'expliquer et avouer les raisons de son geste. Il avait tenu à garder ses distances depuis le réveil de la demoiselle, continuant de hanter ses rêves, leurs esprits connectés, pour ne pas lui faire penser qu'elle était folle. Et se protéger de ses propres sentiments naissants à son égard.

©️ 2981 12289 0


Centuries make life stranger
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Ven 9 Fév - 17:50

When dream come true
eoline
Je suis troublée. Je ne pensais que cela puisse être réel. Jaibtoujours cru que cela était le fruit de mon imagination, imagination qui m'a permis de sortir de cet hôpital et revenir dans la réalité. On avait aidé des sorciers pour me faire sortir et maintenant j'espère pouvoir retrouver ma sœur. L'on raconte qu'elle a disparue. J'espère la retrouver. Avec toute la sincérité du monde. Mais c'est compliqué et je déteste cela. Quand c'est compliqué.

Je déglutie pensant être folle, mais c'est bien lui et il me confirme que non, je ne suis pas folle. Eoin. Un prénom synonyme d'espoir selon moi. Quelqu'un qui a su me redonner l'envie de vivre et de me battre. Une personne qui n'a jamais été le fruit de mon subconscient mais belle et bien une personne. Je pense que le temps des questions est présent, car oui j'ai une question à lui poser en particulier : pourquoi moi ? Et aussi comment m'a-t-il trouvé? Est-ce le fruit du hasard ? Je n'en sais rien. Mais j'ai besoin de savoir pour comprendre

Installés l'un en face de l'autre je me sens rougir mais tente de calmer les rougeurs. Cependant mes cheveux virent au rose. Bon sang il est vrai que j'aime sentir les racines de mes cheveux vibrer mais je n'aime pas quand ils trahissent mes émotions. Je secoue la tête redevenant blonde, m'excusant de leur réaction. Je souris à sa remarque. Je sais que j'ai encore beaucoup d'efforts à faire et beaucoup de choses à apprendre « C'est un peu gênant qu'ils ... enfin qu'ils se manifestent sans que je leur ai demandé de le faire » je souris avec maladresse, je ne veux pas que mes émotions me trahissent

Mon sourire s'agrandit et je me mets à rire a sa remarque « c'est vrai que brûler un bien, puisse être compliqué je te l'accorde » avoue je. Eoin est un dragon. Moi une sorte de licorne chevelue. C'est un peu étrange le diriez vous mais c'est comme ça. Je crois qu'on ne choisis pas notre particularité. Elle vient à nous que nous le voulions ou non.

Mon coeur papillonne dans la cage thoracique. Je l'écoute attentivement, il hésitait à venir le voir. Je le comprends. Je pense que même lui, pourtant plus habitué que moi, ne puisse pas gérer ce genre de situation Je deglutie et me lance alors « Pourquoi .... Moi ? Enfin c'est étrange mais ... pourquoi tu es venu tu sais ... dans mes rêves quand j'étais encore là-bas ? J'ai l'impression que nous sommes liés, or ... Je ne comprends pas ... Je suis un peu perdue »

Ce qui est vrai. J'ai encore un peu de mal avec ma condition. Je sais comment utiliser mes capacités mais cela reste encore confus. Je déglutie observant le jeune homme, je souhaite des réponses et je pense qu'il peut m'en apporter. Je ressens quelque chose pour lui et j'ai le sentiment que ce n'est pas que depuis l'hôpital.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Eoin Carmichael
Children of Lilith
Eoin Carmichael
♦ Age : 315
♦ Date de naissance : 04/08/1703
♦ Autres comptes : Sebastian Verlac
♦ Runes : 3
♦ Messages : 237
♦ Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Sam 17 Mar - 15:02
Ombeline & EoinWhen dream comes trueOmbeline est magnifique ce soir, il n'aurait pas pu rêver mieux comme rencontre, bien qu'il ait longtemps hésité. Sachant qu'il était entré dans l'esprit de la blonde sans autorisation, il s'y était fait une place particulière, découvrant beaucoup de choses sur elle, appréciant ce qu'elle était et désirant plus que tout la sauver. Il le fallait. Il devait le faire, comme pour venger la mort de sa bien-aimée, sosie parfait d'Ombeline.
Il n'avait pas pensé qu'elle serait réellement au rendez-vous, ce n'était qu'un autre rêve pour elle sans doute alors la surprise de se trouver là tous les deux était partagée. Néanmoins, une vague de bonheur envahissait petit à petit le corps du dragon et il espérait ne pas s'enflammer. Se savoir dans la réalité et pouvoir être en contact avec la sorcière était effrayant et excitant à la fois.

Eoin ne savait pas vraiment par où commencer et il était hors de question que son amie se pense folle, ou gênée d'exprimer son ressenti. Sa gêne était palpable et le jeune homme n'avait pas besoin de voir sa chevelure changer de couleur pour le percevoir. Il la connaissait par cœur depuis le temps, il savait capter les changements dans son attitude avant même que ses cheveux deviennent rose bleu ou autres. Son don était joli à regarder et il pourrait avoir l'occasion de les faire passer par bon nombre de couleurs ce soir, c'est assuré. Il sourit. Non pas qu'il se moque de la gêne de la blonde, au contraire Eoin trouve cela craquant et il lui avoue que son propre don lui a causé quelques ennuis. « Oui, c'est un peu dangereux, mais le manoir a toujours tenu le choc. » répond-il en souriant réellement. Ça semblait faire des siècles qu'il n'avait pas sourit aussi sincèrement, pas depuis le décès de Sinead en tout cas... Donc oui, des siècles, le mot était juste.

L'atmosphère paraissait détendue alors que les deux amis riaient de bon cœur, mais l'Irlandais revint quelque peu à la réalité. Il devait s’excuser auprès d'Ombeline pour l'avoir laissé dans le doute, pour avoir continué de hanter ses rêves au lieu de venir la voir directement, passant pour un fourbe joueur qu'il n'était pas. La surveiller de loin lui avait paru la chose la plus sensée à faire au réveil de la demoiselle et son rôle d'ange gardien lui plaisait beaucoup. La jolie blonde n'avait pas eu à souffrir de trop car il veillait au grain. Un peu trop concentré sur elle, en revanche, il avait négligé la sœur de sa protégée, se trouvant impuissant face à la disparition de cette dernière. Son désir de protection le poussait à chercher l'autre Bloom mais sans se détacher de la première. Il n'avait pas de connexion psychique avec Lana, n'ayant pas utilisé de rituel sur elle pour lier leurs esprits comme il l'avait fait avec Ombeline.

Bien entendu émue, la sorcière ne perdit pas le sens des choses et de nombreuses questions étaient en suspens, auxquelles il n'avait jamais répondu jusque là. C'était à son tour de le confronter pour comprendre et vivre en toute  sérénité. Pourquoi elle ? Le cœur du dragon s'accéléra soudain à mesure qu'elle parlait. Elle ne comprenait pas ce qui avait poussé un inconnu à lui venir en aide et à s'acharner pour la protéger comme Eoin le faisait depuis des mois. Devait-il lui avouer la vérité ? Il n'était pas temps de mentir en effet, cela n'avait aucun intérêt pour leurs relations futures – si entait qu'elle veuille bien accepter de le revoir – et elle avait le droit de savoir. « J'ai rencontré ta sœur un jour à l'hôpital où tu étais. Je venais en mission et j'en ai trouvé une autre en apprenant ton histoire. » commença-t-il en parlant doucement, tout en essayant de se faire entendre. La musique du club était moins forte là où ils étaient, mais tout de même bien présente. « Je vais être honnête avec toi, je n'avais pas prévu d'entrer dans ton esprit sans ta permission, mais... Quand je t'ai vu... Je ne pouvais pas te laisser prisonnière de toi-même. »

Ce début d'aveu mettait la jeune femme en haleine alors que lui rassemblait son courage pour oser lui dire les choses et surtout trouver les bons mots pour ne pas la faire fuir ou lui faire penser qu'elle était juste une copie de sa fiancée. Il allait aussi lui indiquer son âge véritable et il n'est pas certain qu'elle sache que le si beau jeune homme ayant en apparence une vingtaine d'années soit aussi vieux. « Cela va faire trois cents ans que j'erre sans avoir de véritable but. Lorsque j'ai posé mes yeux sur toi, cela m'a fait un choc. Je ne veux aucunement que tu t'apitoies sur mon sort, mais... Tu es le sosie parfait de ma fiancée, décédée des siècles de ça. » Le couperet était tombé, elle savait à présent. Eoin se devait de continuer pourtant, afin qu'elle ne se sente pas comme un objet, comme un transfert de sa part. « Ne te méprends pas sur mes propos. Il est vrai que cette ressemblance frappante m'a poussé à vouloir te sauver, pour ne pas que tes proches subissent la même chose que moi. Et puis... j'ai appris à te connaître. Je me suis rapproché de toi et ai découvert une jeune femme forte. Tu ne méritais pas de rester dans ce taudis. Ta place est ici, parmi les tiens. Je suis heureux d'avoir pu te rappeler ceci et te rendre à ta famille. » Dans sa voix, on pouvait clairement entendre le chagrin qu’éprouvait le sorcier. Il n'avait jamais pu se pardonner la mort de sa compagne et s'était cloîtré dans son manoir, rejetant longtemps la présence des autres et en particulier des mortels. Trouver Ombeline lui avait donné un but dans la vie comme il le sous-entendait si délicatement sans prononcer ces mots pourtant. Elle comprendrait, il l'espère. Elle ressemblait tellement à Sinead et pourtant, elle n'avait rien à voir avec elle, son caractère était différent et il aimait cela.

©️ 2981 12289 0


[HRP : je suis tellement désolé pour ce retard impardonnable x_x j'espère que cela te plaira ♥️ je ne te fuirais plus mon amour ♥️ ]


Centuries make life stranger
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Dim 1 Avr - 18:28

When dream come true
eoline
Je regarde le jeune homme et hoche doucement la tête. Je dois dire que je ne suis pas énormément habituée à ce genre de choses, ce genre d'événements. Je déglutis, nous sommes là, l'un en face de l'autre, je ne fais pas spécialement attention à ce qui nous entour, je dois dire que j'ai certainement l'air d'une coincée du bocal, mon coeur bat à tout rompre et je force mes cheveux à pas faire n'importe quoi. Le fait qu'ils changent de couleur comme ça, sans que je le veuille me perturbe, j'aimerais que l'on devine mes émotions et sentiments à travers mes cheveux, c'est horrible. Malgré tout, j'arrive à sourire par moment, appréciant qu'il soit adorable et si attentionné. Cela me détend et mes cheveux ne manifestent plus de couleur. Disons que je sens mes racines bouger et c'est là que je devine que mes cheveux changent de forme.

Ma curiosité vient se manifester lorsque je lui demande pourquoi moi. Je veux savoir pourquoi il est entré dans ma tête pendant mon internement, pourquoi ... bah oui pourquoi moi ? Je déglutis, soudain anxieuse de connaître sa réponse. Qui ne tarda pas à arriver. Je l'écoute avec attention, le coeur battant. Il a rencontré ma soeur, oui, juste avant qu'elle ne disparaisse. Je le regarde, curieuse, buvant ses paroles, devant une fois encore contrôler mes cheveux puisqu'ils allaient très certainement virer au rouge. Je papillonne des yeux, il ne pouvait pas me laisser prisonnière de moi-même, de cet hôpital qui m'avait presque enlevé mes pouvoirs, qui m'a rendu folle.

Et c'est alors que la vérité éclata. Une autre qui me ressemblait ? Il y a des siècles de ça ? je déglutie sans trop comprendre, mais Eoin continuait et les pièces finirent par se rassembler. Ainsi, oui, je ressemblerait trait pour trait à une jeune femme de son passé, de sa fiancée. Je rougis soudainement, mes cheveux devinrent d'une couleur rose foncé sans que je puisse les contrôler, je déglutis, tremblant, touchée par ces mots. Suis-je en train de craquer ? De tomber amoureuse ? Ou le suis-je déjà depuis l'hôpital ? Moi qui pensait que cela n'était qu'un rêve, j'avais tout faux.
Et puis, la couleur rose se ternit, mes cheveux redevinrent blond et j'eus un faible sourire « Tu ne m'as pas rendu à ma famille. Ils sont tous morts » lui dis je d'un ton grave « Ce sont des sorciers qui sont venus me chercher pour me ramener ici, en sécurité. Je suis à la recherche de ma soeur, mais il semblerait qu'elle soit perdue à jamais. Je ne la sens plus dans ce monde et c'est bien ça qui me fait peur » dis je dans un soupir triste.

Je m'humecte les lèvres et déglutis, tout en me mordant la lèvre inférieure « Tu sais ... j'pensais pas que t'étais réel. Et puis là quand j'te vois ... enfin ... je suppose que tu dois certainement deviner mon ressenti à ton égard ... je déteste mes cheveux » je rougis soudainement et mes cheveux redevinrent rose « Tu es mon sauveur. Vraiment. Tu as sauvé mon coeur, mon âme et mon corps de ce trépas, j'ai cru que j'allais y rester pour toujours. Merci » là, je m'approche avec douceur et lui dépose un baiser sur sa joue, un baise rempli de tendresse
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Eoin Carmichael
Children of Lilith
Eoin Carmichael
♦ Age : 315
♦ Date de naissance : 04/08/1703
♦ Autres comptes : Sebastian Verlac
♦ Runes : 3
♦ Messages : 237
♦ Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Dim 29 Avr - 11:36
Ombeline & EoinWhen dream comes trueL'atmosphère semblait changer, tout était plus intime, dit sur le ton d'une confession. On aurait pu penser que le fait de parler dans un club tel que le Pandemonium et son effervescence allait mettre en péril la conversation de ces deux êtres qui apprenaient enfin à se connaître pour de vrai. Mais il était tout autre. Eoin avait même oublié où il se trouvait, son attention focaliser sur la blondinette qui occupait ses pensées depuis des mois maintenant. Il l'avait sauvé, oui. Peut-être parce qu'elle ressemblait à Sinead, mais ça lui avait permis de faire la connaissance d'une jeune femme forte et tenace. Sinead aussi avait ce trait de caractère, mais sa fragilité et sa douceur n'avait rien de comparable. Les deux femmes n'avaient pas la même façon d'être et c'est ça qui empêchait le sorcier de complètement perdre pied quand il était près d'Ombeline.

La jeune femme passait du rose au blonde sans cesse, signe que les paroles de son ami la touchaiten. Mais la tristesse fit retomber la couleur de ses cheveux alors qu'elle exprimait la perte de ses parents, la disparition de sa sœur. Il est vrai que dès lors que le dragon avait vu Ombeline, plus rien n'avait compté et sa sœur si adorable et si déterminée ne donnait plus signe de vie. Le brun posa sa main sur celle de sa camarade, caressant doucement le dose de sa main pour lui montrer qu'il la soutenait. « Nous la retrouverons. Comme je te l'ai toujours dit, garde espoir, sois forte. » Ces paroles sonnaient comme une doctrine bien rodée qu'il lui avait maintes fois servit lorsqu'il entrait dans son esprit et tentait de l'aider à sortir de sa torpeur.

Ombeline avoua qu'elle n'avait aucune idée de la véritable existence de son ami, elle le pensait être une figure rassurante de son subconscient, comme une conscience imaginaire telle que Jimini Cricket sans doute. Mais il était bel et bien réel et à présent qu'elle se trouvait face à lui, qu'elle pouvait le toucher, tout prenait un sens. Ses cheveux redevinrent rose et le dragon était heureux de ne pas avoir ce pouvoir-là, car elle aurait pu déceler ses propres émotions. Son visage ne semblait rien laisser paraître qu'un mince sourire soulagé, mais son cœur battait rapidement, comme il ne l'avait pas fait depuis des années, des siècles. Elle provoquait en lui une sensation étrange de plénitude et l'entendre dire qu'il était son sauveur lui tordait les entrailles.
Il pouvait presque imaginer sa défunte fiancée lui dire cela, et ça lui faisait mal de penser à elle dans un moment pareil alors qu'Ombeline était bien vivante et qu'elle n'était pas sa fiancée. La joie et la douleur se mêlaient dans son esprit alors que la blonde-rose le remerciait.

Les lèvres de la sorcière vinrent se poser sur la joue de son héros, qui sentit une chaleur particulière le transpercer de part en part. Eoin n'avait pas ressenti ça depuis longtemps et ses yeux brillaient. « Je suis loin d'être un héros, mais je suis heureux de pouvoir me tenir là, devant toi, vrai. » dit-il d'une voix douce en posant à nouveau sa main sur celle de la jeune femme qui était tout près de lui sur la banquette, s'étant rapproché pour lui donner ce baiser sur la joue. Tout était confus dans le cœur d'Eoin, bien trop de sentiments contradictoires se mélangeaient. D'un geste délicat, sa main s'éleva doucement pour venir près du visage de la blonde, replaçant une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Le sourire d'Ombeline était craquant et il savait qu'il allait faire une bêtise, mais son cœur hurlait si fort que sa raison avait beau lui dire de ne pas succomber, il ne l'entendait pas.

Le visage du sorcier se rapprocha, ses doigts entrant en contact avec la joue de la jeune femme. Sans que rien ne soit prémédité, sans qu'il ne se préoccupe de sa bienséance apprise il y a trois cents ans de ça, les lèvres d'Eoin se posèrent sur celles de son amie avec une douceur sans pareille. Ce contact était si chaud qu'il aurait pu se laisser embraser facilement, tant il n'avait pas été i proche de quelqu'un depuis des décennies, mais il n'en fit rien, profitant simplement d'un léger baiser avant de se reculer, ses joues rosies par la gêne d'être une fois de plus entré dans son espace vital sans demander la permission. De son nez s'échappa une volute de fumée que le dragon ne saurait camoufler, la chaleur de ce moment le consumant littéralement de l'intérieur. « Pardonnes-moi... » souffla-t-il alors, ses mots accompagnés d'une légère brume chaude. C'était la première fois depuis au moins deux siècles que ses pouvoirs se manifestaient sans qu'il ne puisse les contrôler et il espérait vivement que l’expression « pas de fumée sans feu » ne soit qu'une expression. Ombeline avait le don de perturber l'Européen tout autant qu'elle se sentait perturbée.

©️ 2981 12289 0


Centuries make life stranger
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Jeu 10 Mai - 1:36

When dream come true
eoline
Être avec lui, est perturbant. Ce n'est pas négatif, au contraire. Il m'a sauvé, il a toujours été là pour moi. Les souvenirs sont là, palpables et encore ancrés en moi. Je suis heureuse d'être avec lui et c'est sans même gêne que je me montre transparente jusqu'aux cheveux qui changèrent de couleur, deviennent rosée quand je rougis ou bleu pastel quand je pense à ma famille. Je déglutis, triste et perdue. Eoin me caresse alors le dos de mon main, je lève ma tête, que j'avais baissée préalablement, et plonge mon regard dans le sien. Mes cheveux redevinrent blonds. Et j'eus un sourire reconnaissant, posant mon autre main sur celle qui caresse la première « merci ... d'être là » lui dis je avec un faible sourire en coin

Je suis heureuse qu'il ne soit pas le fruit de mon imagination. Qu'il soit réel. Je suis confortée dans l'idée, que je ne serais plus seule et qu'il est là. Qu'il me soutiendra. Un poids s'enlève de mon coeur et je suis détendue, tellement bien, mais pas que. Je ressens quelque chose dans mon être. Quelque chose qui me fait battre mon cœur et avoir des papillons dans le ventre. Je m'humecte les lèvres et viens déposer un tendre baiser sur la joue de preux chevalier. Mon héros. J'eus un sourire et remets une mèche derrière mon oreille pour cacher ma gêne. Mais, mes rougeurs et mes cheveux rose pastel me trahissent. Encore. Sans que je ne cherche à le cacher finalement. Il repose sa main sur mon autre main. Mon coeur explose et je déglutis, tout en me perdant dans son regard.

Il finit par s'avancer avec douceur, sa main se pose sur ma joue, mes cheveux vrillent au rouge passion et il dépose un baiser sur ma bouche. Mon coeur s'emballe, mes rougeurs s'intensifient et mon sang tape dans mes tempes. Je sentais ses lèvres adorablement chaudes, sans doute dû à sa magie. C'est alors qu'il se recule, son nez lâche de la fumée qui me procure un large sourire. Mes yeux pétillent. Ils pétillent de quelque chose de fort. Il s'excuse, mais je fais fis, m'avance vers lui, pose mes mains sur son visage et réponds à son baiser. Mes cheveux s'allongèrent et devinrent d'un rouge incroyablement étincelant « t'excuses pas » lui dis je en entourant son cou de mes bras pour l'embrasser nouvelle fois

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Eoin Carmichael
Children of Lilith
Eoin Carmichael
♦ Age : 315
♦ Date de naissance : 04/08/1703
♦ Autres comptes : Sebastian Verlac
♦ Runes : 3
♦ Messages : 237
♦ Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ Mar 22 Mai - 18:03
Ombeline & EoinWhen dream comes trueBien que rien ne soit certain, il faut que la blonde reste confiante. C'est ainsi que son ami a pu la sortir de ce piège qu'elle s'était fait en s'enfermant dans son esprit. Il lui avait dit plusieurs fois de ne pas perdre la foi, que tout allait bien se passer. Même si cette fois les choses étaient différentes, il ne pouvait pas se permettre d'attrister la jeune femme alors qu'elle semble commencée à aller mieux. Ombeline le remercie d'être si présent pour elle, bien qu'elle ait du mal à comprendre le pourquoi du comment.

Le dragon avait avoué alors la raison de sa présence, la ressemblance de la sorcière avec sa défunte fiancée était trop pesante pour qu'il ne fasse rien. Perdre encore une femme comme elle était hors de question. Il ne la connaissait pas au tout début, il avait juste revu le visage paisible de Sinead dans ce lit d'hôpital et son cœur avait fondu, ce rempart de pierre se fissurant pour pousser le sorcier à agir sous le coup de l'émotion. Ses sentiments étaient mélangés, il ne parvenait pas à se raisonner et bien qu'elle le considère comme un héros, lui ne s'estimait pas vraiment comme tel. Il n'était là que pour faire son devoir et parce qu'il était immortel. Autant servir les autres si on ne peut pas s'occuper de sa propre personne, ça évite de penser aux mauvaises choses.

Ce soir, rien n'était mauvais. Au contraire. Prenant sur lui de laisser sa raison de côté, Eoin avança le visage pour embrasser doucement la blonde, qui ne le resta pas longtemps puisque ses cheveux virèrent au rouge, un rouge qui lui allait parfaitement. La fumée qui s'échappait des lèvres du bellâtre était un signe manifeste de ses pouvoirs de démon, sa bouche brûlante non pas seulement à cause des émotions. Le brun avait l'impression de prendre feu et devait absolument se contenir pour ne pas risquer les ennuis. Il avait déjà avoué avoir brûlé les meubles de sa maison étant gamin, trois ans plus tôt, ce n'était pas la peine de cramer le Pandemonium.

Celle qui aurait dû être blonde mais ressemblait plus à la petite sirène de Disney était tout aussi surprise que lui de ce geste mais elle refusa les excuses de son ami. Ombeline captura le visage de l'Irlandais de ses mains fraîches et leurs lèvres se rencontrèrent une nouvelle fois, avec plus de force que le premier baiser. Le premier baiser est toujours le plus important, il détermine la relation et celle que les deux amis partagent est particulière, le lien qui les unis depuis qu'Eoin est entré dans son esprit est encore plus fort, comme s'il ne se détachait pas vraiment d'elle. « T'excuse pas. » soupira la jeune femme, ses bras se nouant autour de la nuque du brun. Le Carmichael accueillit ce nouvel échange avec envie, ses bras enlaçant la taille de la jeune femme avec fermeté et tendresse. Il sentit quelque chose chatouiller ses doigts et ne se rendit pas tout de suite compte que la chevelure d'Ombeline avait poussé d'un coup et que le rouge passion était plus vibrant que jamais.
Dans ce coin du club, personne ne pouvait vraiment les déranger, mais il fallait être tout de même se freiner. En revanche, Eoin n'avait aucune envie de s'arrêter d'embrasser la sorcière. Cela faisait trop longtemps qu'il rêvait de ce moment, comme s'il n'avait jamais pu passer à autre chose, comme si les autres femmes n'avaient rien de bien comparé à cette femme. Elle avait une façon différente de Sinead d'embrasser et c'était normal car les passions ont évolué avec le temps et on peut exprimer son amour d'une autre façon. Jamais il n'avait goûté la langue de sa défunte fiancée, alors qu'il prenait plaisir à entourer celle de la blonde pour plus de plaisir. Ces Terrestres avaient inventé bien des choses !

Reprenant son souffle un instant, Ombeline à moitié vautrée sur lui, tout le corps du dragon irradiait de chaleur. « Je... Et si nous allions dans un endroit plus tranquille. » souffla-t-il doucement, sa voix à peine audible à cause de la musique. Comme pour illustrer ses pensées, Eoin ouvrit un portail juste à côté d'eux, cet endroit si tranquille se matérialisant comme étant la chambre de son manoir si vide de toute vie. C’était peut-être cavalier de sa part, mais à l'heure actuelle, son cœur battait tellement fort dans ses oreilles qu'il ne se sentait pas capable de se raisonner. L'embrasser, la couvrir d'attentions, c'était tout ce qu'il avait en tête et ses lèvres se posèrent sur la nuque de la jeune femme comme pour lui demander de répondre favorablement à sa demande. Il ne suffirait que d'un claquement de doigt de sa part pour se retrouver instantanément au manoir Carmichael.

©️ 2981 12289 0


Centuries make life stranger
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: When dream come true (eoin) ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
When dream come true (eoin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A dream come true. -Remus D. Lupin-
» ej - I have a dream. I hope it will come true. You are here with me. And I am here with you. I wish that the earth, sea, and sky up above would send me someone to lava.
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: