It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena]
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena]
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena] ♦ Jeu 14 Déc - 20:13
It's a mundane and a Shadowhunter...S & ADans les rues bondés de New York, tout semble normal aux yeux des Terrestres. Personnes ne  remarque les deux hommes dans leur folle course poursuite à une vitesse hors du commun. Ni l'homme couvert de tatouage, ni celui à la pâleur effrayante.

Le plus grand des deux allonge ses grandes jambes s'allongent dans des foulées soutenues, martelant le sol de ses boots à tel point qu'on a presque l'impression que ses pieds touches à peine le gravier. Le néphilim ne lâche pas sa prise, zigzaguant parmi les Terrestre, bousculant certains d'entre eux sur son passage. Le vampire devant lui en profite, pour grimper sur un immeuble et s'éclipser dans une allée plus exigüe. Alec le suit avec un peu de retard, et saute sur le premier balcon venu, afin d'être à la bonne hauteur. Dans des gestes précis, connu par cœur, il lance l'un de ses bras derrière lui afin d'attraper l'une de ses flèches, arme son arc, bande l'arme et tire. La flèche rate de peu l'être à sang froid, qui en profite pour prendre la fuite pour de bon.

L'ainé des Lightwood en lâche un juron, alors que d'un mouvement digne d'un chat, il se réceptionne sur le sol, comme si les deux étages n'étaient rien, et va récupérer sa flèche planté dans le mur opposé. Il ne peut pas toujours avoir sa cible, ce n'est pas un être inné, malgré tout, c'est toujours frustrant quand le coupable lui échappe. Le brun doit bien admettre que ces derniers temps, il a un peu la tête ailleurs, et pense à beaucoup trop de chose. Jetant un coup d'œil à la lame, il remarque qu'elle a à peine une éraflure. L'adamas est un métal solide, heureusement. Le néphilim glissa de nouveau la flèche dans son carquois avant de grimper sur l'escalier de secourt en métal, bien décidé à rattraper le vampire qui l'a fait courir de la sorte. Une fois en haut de l'échelle avec une facilité déconcertante, son regard se porte sur une silhouette frêle plus bas. Sur le même balcon où Alec avait tiré sa flèche.

Il se rend compte que la terrestre le fixe, lui, camouflé sous son charme contre les humains. Les mundanes ayant la double vue son plutôt rare, mais pas inexistant. Même si la plupart du temps ils préfères faire comme s'ils ne voyait rien de la folie derrière le miroir. Avec tout ça, il perdait du temps. Tournant son regard vers l'endroit ou sa cible avait filé, le chasseur d'ombre se pince les lèvres, admettant à l'évidence qu'il avait perdu le vampire.

Ce n'est que partie remise, et en soi, ce n'est pas une grosse infraction aux Accords, si on juge sur l'échelle des événements récents. Mais ça lui faisait passer le temps, et lui permettait de se défouler. retrouvant la terre ferme d'un bon, malgré la hauteur, il finit par lever le regard vers la jeune femme, probablement plus jeune que lui.

- Tu devrais rester chez toi.

Il n'est pas du genre à donner des conseils aux gens, surtout pas aux Terrestre, mais puisqu'elle était là. Il y a suffisamment de corps sur sa route en ce moment, s'en avoir besoin d'en rajouter un. Alec doute sérieusement qu'elle sache, ou qu'elle n'est jamais comprise sa particularité, sinon elle n'aurait jamais sorti son nez alors qu'un vampire avait traversé sa cour quelques secondes plus tôt. Comme devenir une monnaie d'échange, ou un repas, ou deux temps trois mouvements.
©️ Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena] ♦ Jeu 21 Déc - 0:36



VERSION LARGE

It's a mundane and a Shadowhunter in a bar...

Tout les mythes sont vrais sauf peut-être celui du prince charmant...

Quel étrange ambiance ce soir là, tout me semblait calme, paisible, étouffant. Cela faisait quelques jours voir semaines que je nageais dans cette galère. Celle de découvrir un autre monde et ça me faisait tellement peur. Je ne comptais plus le nombreux de fois où je fermais les yeux en me suppliant de ne plus jamais les ré-ouvrir. Je ne souhaitais pas mourir,
je devais vivre pour deux, désormais. Je n'avais pas le droit d'abandonner.
Ce n'était pas une réelle volonté de mourir mais juste d'oublier de les voir,
de ne plus vouloir distinguer les autres des terrestres. Je me retrouvais en plein milieu d'un monde et d'une guerre que je ne maîtrisais pas et dans laquelle je ne pouvais rien. Je ne pouvais subir que les conséquences de cette guerre et je détestais cette impuissance notoire. Je restais concentrer sur le bouquin que je lisais sur les comportements humains.

Il était réellement intéressant, je portais ma tasse de thé chaud à mes lèvres et je grognais lorsque je me brûlais le bout de la langue. En reposant ma tasse, un petit chignon sur ma tête et juste une sorte de veste large sur moi, je ne lâchais pas une seule seconde des yeux mon bouquin et je marchais instinctivement jusqu'à mon frigo pour me fourrer une carotte dans la bouche. Je donnais un petit coup de bassin dans la porte de mon frigo et je continuais à grignoter mon légume avec calme. C'était lorsque la lumière de la lune se troubla que je relevais la tête, un peu surprise. Une silhouette se trouvait sur mon balcon, juste devant ma baie vitrée. Je ne pouvais plus, j'osais à peine respirer. Ma capacité pour maîtriser ma peur me venait des entraînements militaires de mon père et peut être aussi depuis ce jour-là...

Les yeux luisants et rougeâtres de la silhouette me soulevait un haut le coeur. Je posais ma carotte et mon bouquin pour m'approcher calmement de la baie. Je le voyais et je savais qu'il était réel... Je ne pouvais pas nier l'authenticité de cette bête et c'était bien cela le problème. Je préférais me savoir folle que de me rendre compte que je voyais des choses que la plupart des terrestres ne pouvaient même pas imaginer. Raphaël m'expliquait que mon étrange faculté ne semblait pas du tout au maximum de sa puissance. Un monde entier se cachait, d'autres créatures, aussi terrifiantes les unes que les autres. Mon imagination travaillait parfaitement pour ce genre de choses. Je sursautais en voyant la flèche se plantait dans les briques de ma palissade.

La personne qui avait tiré cette flèche avait une sacré force et une excellente précision. Je notais la fuite imminente du vampire. Je restais figée devant ma baie vitrée. Le tireur montait les étages pour atteindre mon balcon d'une telle simplicité... Même moi avant mes 5 ans de parkour dans les jambes, je ne pouvais pas être aussi naturelle en montant autant d'étages. Je ne disais rien, je ne bougeais pas non plus comme lorsqu'on voulait approcher un animal sauvage ou peut-être était-ce moi l'animal sauvage ? Il me remarquait enfin, juste un coup d’œil. Ma main se posait sur la poignet pour ouvrir ma fenêtre. Il sautait... IL SAUTAIT ? Mon souffle se coupait et comme instinctivement, j'ouvrais en grand la fenêtre accompagné «ATTEN...»

Je ne pouvais pas finir ma phrase que j'entendais déjà l'impact de son corps contre le sol. Penchée par dessus ma rembarre alors que quelques mèches s'échappaient de mon chignon. Mon coeur battait si fort dans ma poitrine... L'adrénaline, quelle sensation exaltante. Je me sentais vivante, plus vivante que jamais grâce à elle. Pas une seule égratignure ? Je détaillais un peu plus le jeune homme du regard.

Grand, yeux foncés, tatouages... Beaucoup de tatouages. On dirait un mec d'un gang pas très fréquentables comme il m'arrivait d'en croiser en rentrant tard le soir. Je ne regrettais un peu d'avoir ouverte cette baie vitrée. Ma place se trouvait à l'intérieur de cet appartement, en sécurité. Je ne connaissais si peu de ce nouveau monde... Il pouvait être un tueur à gage et ce vampire totalement innocent. Il m'adressait un second regard et me demandait calmement de rentrer chez moi. Je ne savais pas trop si c'était un conseil ou une menace. Je devrais rentrer chez moi et ne plus y penser mais il m’intriguait. Je voulais savoir qui il était. Son tir était presque parfait, je connaissais peu de personnes capable de le faire. Un peu trop concentrée sur le jeune homme tatoué, je basculais en avant laissant échapper un petit cris de surprise.

En chute libre, je ne perdais pas mon sang froid. L'habitude de glisser sur les toits devait jouer, sans aucun doute. Je me rattrapais sur les barreaux de ma barrière, pendant à celle-ci à une main. Je m'agitais un peu pour regarder autour de moi. A ma droite, se trouvait l'escalier de sécurité, je me balançais légèrement et m'agrippais avec une réelle agilité et facilité à la rembarre de l'escalier. Je bondissais d'escalier en escalier pour les descendre plus vite. Une chose était sûr, je n'aurais pas survécu à une chute à cette hauteur. Pourtant,
lui, semblait aller parfaitement bien. Quelque chose clochait et ma curiosité me poussait à savoir le fin mot de cette histoire. «Qui êtes-vous ? Comment... Comment vous pouvez survivre à une chute d'aussi haut ?» J'observais son arc et ses flèches, une inscription se répétait, je la distinguais même sur son cou. Je n'ajoutais rien. Il n'avait rien de repoussant, ce n'était pas comme ce que je pouvais voir jusqu'à maintenant.

Il se dégageait de lui quelque chose qui relevait plutôt de dieu que de Lucifer à vrai dire. Je lâchais un loup soupir et j'admirais un peu plus les tatouages du jeune homme... Etait-il mauvais pour moi ? Devais-je me préparer à fuir ? Aurais-je le temps de fuir ? La crainte montait en moi mais je restais là, devant moi. Pas une seule seconde, on ne pouvait se douter mon hésitation et mon inquiétude, je ne pouvais pas lire non plus ce qu'il pensait. Nous étions deux murs qui s'affrontaient. Les battements de mon coeur pulsait dans mes tempes. «Je vous vois... Pourquoi les autres ne le peuvent pas... Vous pourchassiez ce vampire n'est-ce pas ?»  

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena] ♦ Jeu 21 Déc - 11:32
It's a mundane and a Shadowhunter...S & ADe mauvaise humeur générale, mais plus encore d'avoir laissé ce vampire s'échapper, le chasseur d'ombre comptait simplement faire demi-tour, essayant de trouver le fugitif dans un des coins célèbre qui attire ses congénères. Bien que beaucoup d'entre eux aillent au pandémonium, et qu'il n'ait pas forcément envie d'y mettre les pieds pour le moment. Les bars à vampire, alors qu'il est seul, sont également une mauvaise idée. Le brun entend à peine la terrestre l'interpeler, en revanche, il remarque du coin de l'œil, son corps frêle basculer vers l'avant. Bien que les mundanes ne soient pas son centre de préoccupation, il ne va pas la laisser faire la carpette plusieurs mètres plus bas.

Sa rune de vitesse étant toujours active, il se retrouve en quelques secondes en dessous d'elle, dans le but de la rattraper dans sa chute, mais elle a au moins le réflex de s'agripper aux barreaux de son balcon. Quelle idée de se pencher de la sorte ! Ses parents ne lui ont donc rien appris .! Alec aller lui crier de se laisser tomber, afin de la rattraper, mais elle semblait suffisamment agile, bien qu'un peu lente, pour se débrouiller toute seule.

Puisqu'elle était à présent en sécurité sur l'échelle de secours, il n'avait plus rien à faire. Mais avant même d'avoir traversé la petite cour, la jeune femme l'assommait déjà de questions. Alec pourrait simplement sauter sur le toit, ou se mettre à courir et l'abandonner là, elle et ses questions. Mais bien qu'agaçant, les terrestres ayant la double vue peut être utile, à l'enclave, et aux Shadowhunters du coin. Ils sont un peu comme un pont, entre les Terrestres et les chasseurs d'ombres, qui sont parfois en marge entre les deux. Enfin, quand ils savent ce qu'ils font. Cette fille, probablement plus jeune que l'ainé des Lightwood, semblait visiblement ne pas savoir grand-chose, pour ne pas dire, rien du tout.

Alec tente de puiser dans son calme, afin de se tourner de nouveau vers elle. La jeune femme ne semble pas idiote, mais son expérience récente avec Clary et Simon, le force à garder ses distances. De toute façon, il est de notoriété que le brun n'apprécie pas forcément les mundanes. Peut-être sa rigidité militaire, mais il les trouve inutiles, et agaçants. Toujours à courir partout, sans réfléchir, et à parler beaucoup trop. Bien qu'elle semble plus débrouillarde que la rouquine, il lui manque probablement plusieurs casses également. Elle vient de manquer de faire une chute mortelle, sans compter le vampire devant sa fenêtre, et elle trouve encore le moyen de suivre un parfait inconnu. À croire qu'ils ne retiennent jamais les leçons.

-Tu devrais rentrer chez toi.

"Très utile, voilà qui va répondre à ses questions." Mais Alec a pour principe de ne pas être une bibliothèque. Ce n'est pas son rôle d'éduquer tout le monde. Il ne faisait, et ne fait toujours pas, l'effort de s'occuper de Clary et de son boulet d'ami, ce n'est pas pour le faire avec un inconnu. Le don de double vue est héréditaire. Si elle l'a, son père ou sa mère en son forcément doté également. C'est à eux de prendre son savoir en mains, et s'ils souhaitent passer ça sous silence, grand bien leur face. Ce sera leur problème quand ils retrouveront, ou pas, le corps de leur fille imprudente dans une ruelle.

-Parce que tu peux voir le monde Obscure. Et oui, jusqu'à ce qu'il s'échappe.

En partie grâce à elle d'ailleurs. Mais ce serait trop long à expliquer, et les monologues ce n'est pas forcément le truc du néphilim. Pas grand-chose est "son truc" de toute façon. Au moins, elle avait conscience que son adversaire était un vampire, c'est déjà un début.

- Écoute, si tu as des questions, tu devrais les poser à tes parents. Si tu as ce don, l'un d'entre eux la forcément aussi. Mais si j'étais toi, j'éviterais d'adresser la parole à n'importe qui.
©️ Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena] ♦ Ven 5 Jan - 16:35





It's a mundane and a Shadowhunter in a bar...

Tout les mythes sont vrais sauf peut-être celui du prince charmant...

En quelques secondes, il se trouvait sous moi alors que je pendouillais, mains sur la barrière. Je ne connaissais personne aussi rapide que des vampires. Lui, l’était. Si ce n’était pas un vampire alors qu’est qu’il pouvait bien être ? Une chose était sûre, il participait d’une façon ou d’une autre au monde obscure. Une fois à son niveau, j’observais sans peine son agacement. Je le comprenais assez. Je l’étouffais de questions. Je me sentais juste un peu perdue, déboussolée. Si seulement, on acceptait d’être ma boussole, ça résoudrait pas mal de mes problèmes. Je ne demandais pas grand chose, juste des réponses. Il ne se doutait peut-être pas mon existence, une humaine qui voit ce qui ne devrait pas être vu, c’était quand même un comble. Cependant, sa réponse me laissait... Comment dire cela ? Dubitative ? Je le regardais, marquant ma lassitude. Si on pouvait lire sur mon visage, on y verrait probablement un "Vraiment là ? T’es sérieux ?"

Je roulais des yeux et plus je m’écoutais, plus cela m’énervait. Je franchissais les derniers mètres qui me séparaient de lui. «Tu as ramené un foutu vampire sur mon balcon et en plus, tu l’as loupé. Je mérites au moins des réponses. C'est tout ce que je te demande !» Je fronçais les sourcils, un peu agacé par son attitude. Colère qui passait aussi vite qu’elle était arrivée. Je n’aimais pas ce sentiment, il était fort, incontrôlable et douloureux... Un peu comme l’amour au final. Les deux opposés qui se ressemblaient, plus qu’il n’y paraissait en tout cas. Je soupirais longuement. Je n’étais pas juste avec ce jeune homme. Même si je le craignais un peu, je ne pouvais pas toujours appeler Raphaël à l’aide pour comprendre ce que je voyais. Je devais me faire ma propre idée aussi de ce nouveau monde. Je ne souhaitais pas être agressive avec lui mais j’étais fatiguée de ses cauchemars. Même éveillée, je planais dans cette impression de vivre dans mes cauchemars.

Ce monde ressemblait à tellement de choses et en même temps semblait si différent de tout ce que je pouvais voir dans les séries ou dans mon monde. Je me trouvais entre les deux, juste l’exact milieu de ces deux mondes entre le réel et le mythologique, entre la technologie et la magie. Je n’avais rien magique même si à part que je pouvais la voir. C’était à rendre fou et je comprenais un peu plus les pauvres gens voulant se suicider lorsqu’ils avaient une telle capacité... Cela expliquait certaines choses. Je lui souriais finalement. Un lèger sourire, un petit rictus au coin des lèvres pour m’excuser de mon attitude. Même si il le méritait bien, ce n’était pas ainsi que j’obtiendrais une réponse. Une chose était sûre, il ne me voulait pas de mal. Il l’aurait déjà fais si c’était le cas. Je voyais le monde obscure, c’était cela sa réponse ? Mise à part qu’il venait de m’avouer son lien avec cet univers cela ne voulait pas dire qu’il n’était pas dangereux ni à quel type de créatures ils appartenaient.

Pourquoi je le voyais alors que je n’avais jamais vu personne ainsi auparavant ? Pourquoi lui, maintenant ? Je passais une main dans mes cheveux. Ca me rendait folle de ne pas savoir. «Mais pourquoi je te vois toi ? Que maintenant ? Je n’avais jamais rien vu de tels, avant. Tout ses tatouages, ta puissance et ta vitesse, la précision de tes tirs... Tu as les aptitudes d’un vampire voir mieux qu’eux mais tu ne l’es pas. Alors qu’est ce que tu pourrais être ? L’un de leurs prédateurs ou quelque chose comme ça ?» Je pensais à voix haute. Ce n’était peut-être pas la meilleure idée. Cependant, je me sentais tellement désarçonnée que ça me paraissait le moyen le plus rapide d’obtenir ce que je souhaitais. Je lui disais cela d’une véritable gentilesse. Il n’y avait aucune peur ou aucune agressivité dans ma voix. «Écoute, ça ne me plaît pas plus que toi d’être en plein milieu de cette rue, en pijama avec mon tee-shirt lapin et mon sweat sale. Je ne te poserai plus de questions si tu me donnes des réponses.»

Je haussais les épaules comme si cela me semblait évident. A vrai dire, cela était évident. Ce jeune homme apparaissait comme quelqu’un de véritablement froid, tout le contraire de ce que j’étais. Pourtant, je ne me sentais pas mal à l’aise par sa présence ou sa mauvaise humeur. Je trouvais que ça créait son charme et peut-être que si je le revoyais après, elle me ferait rire. La réflexion qu’il me faisait sur ma famille me sortait de mes pensées. «J’aimerai avoir des parents digne de ce nom. Aucun d’entre eux ne possèdent cette vision. Je suis la petite exception à la règle, je suppose et quand bien même c’était le cas, je ne peux pas compter sur eux pour cela.» Je jetais un coup d’oeil à son arc. Je ne connaissais pas la matière de ses flèches ni même celui de son arc. Pourtant, je les reconnaissais presque tous. J’avais des années de tirages dans les bras, des années surentraînements avec cette disciple et cette violence constante. Je ne voulais plus rien apprendre de mon père et il ne voulait plus rien me transmettre non plus.

«Tu ne sembles pas être n’importe qui. Tu es le premier que je vois. Avant, j’osais seulement me défendre contre les vampires lorsque j’avais la chance de les voir. Mais j’ai appris que la meilleure façon de se défendre, c’est d’attaquer.» Ma détermination me ressemblait parfaitement. Je ne craignais pas, je n’étais pas folle non plus. Si je ressentais un quelconque danger, je ne resterais pas là paisiblement.    

☾ anesidora
[/color][/color][/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena] ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
It's a mundane and a Shadowhunter in a bar..... [Serena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TADAMMMMMMMMMMMM ; moldue en vue ! [Gryffy]
» Qu'en est-il des FAD'H
» Christmas Hat on a Pole Match : Trish Stratus vs Brooke Tessmacher vs Serena vs Angelina Love
» ¤ Serena de Saphir ¤
» Tout ce qui rampe reçoit sa part de coups

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: