Things get crazy [Malec] - Page 2


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Poster un nouveau sujet
Things get crazy [Malec]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Sam 12 Nov - 14:33
When things get crazy.Malec Alec aurait dû prévoir qu'il allait faire un truc de travers. Cela finit toujours comme ça, comme il réfléchit trop, ou pas assez, à croire que Raziel est contre lui, tout parti toujours en  vrille à un moment donné ! Encore une fois, il a suivi les conseils de Magnus et il a laissé son corps prendre le contrôle, pour au final tout arrêter. Autant dire que le nephilim aurait bien voulu être enterré six pieds sous terre, cela aurait été plus rapidement que la honte qu'il est gentiment en train de se taper. Mais on peut dire qu'il est encore en fasse d'apprentissage, et l'apprentissage des relations amoureuses, c'est nettement plus dur que d'apprendre à se battre ! Qui l'aurait cru ?

L'aîné des Lightwood n'a pu se retenir de lui demander ce qu'il avait fait de travers, afin de ne pas recommencer. Peut-être s'était-il tout simplement trop emporté, ou bien que le sorcier ne voulait pas cela entre eux... Des hypothèses plus idiotes les unes que les autres viennent germer dans son esprit incertain, tandis qu'il se redresse. Les sourcils froncés, il fixe son petit ami, complètement perdu. S'il n'a rien fait de travers alors, c'est quoi le problème ? Ne pas aller trop vite... Pour le coup, il est déstabilisé... il pensait justement que peut être, ils allaient trop lentement pour le sorcier. Lui qui a toujours l'habitude d'avoir beaucoup de conquête, il ne voulait pas que Magnus s'ennuie ou quelque chose comme ça... Après tout, quand il lui a dit de ce lâcher Alec pensait qu'il parlait de cela... Visiblement non. Comme quoi il n'arrive vraiment pas à décoder le demi-démon ! Vraiment mal à l'aise, il décide de ce lever et de changer de sujet, sans doute, la meilleure solution.

Alors qu'il s'apprêtait à se diriger vers la cuisine, où la porte, cela la réponse de Magnus, le Shadowhunter se tourne de nouveau vers lui quand il lui attrape le bras. C'est étonnant de voir à quel point il semble aussi incertain que le chasseur d'ombre. Son regard se vrille dans le sien, à la recherche de réponse. Il sait plus quoi dire, quoi faire... Pour une fois, il souhaiterait presque que son téléphone sonne pour le sortir de cette situation gênante. Ses yeux bleus se posent sur sa main halée qui descend jusqu'à son poignet, comme pour l'empêcher de prendre la fuite. Ce qui n'était pas son intention, enfin pas réellement. Il relève les yeux vers son visage, pour l'écouter. Frustrant ? Il ne sait pas trop qui est le plus frustré dans cette histoire, celui qui a des relations sexuelles depuis trois cents ans, et qui doit attendre, ou celui qui a vingt-deux ans, et qui a sans aucun doute les hormones en ébullition dès qu'il croise le sorcier. Malgré tout, il fait une petite moue, avant de tenter un léger sourire.

-Je sais, tu as raison. J'aurais dû... faire plus attention, je ne sais pas trop ce qui m'a pris. Je ne pense pas que tu m'utilises, j'ai confiance en toi.. Si c'était le contraire, je pense que tu l'aurais fait depuis longtemps..

Ou qu'il aurait abandonné l'idée, il y a longtemps, car on ne peut pas nier qu'il ait quand même ramé sévère pour pouvoir mettre la main sur le chasseur d'ombre. Il soupir légèrement et hoche la tête.

-Oui, je te crois, on devrait prendre notre temps.

Le chasseur d'ombre se laisse tirer dans sa cuisine, un peu moins mal à l'aise, même si cet épisode risque de le hanter pendant un petit moment. Comme si ces nuits n'étaient pas assez courtes. Préférant mettre cette histoire de côté, il se dirige vers le frigo, alors que le sorcier s'installe. À nouveau, un léger sourire apparaît sur les lèvres du brun, alors qu'il récupère plusieurs éléments et ustensiles pour se mettre au travail.

-Non, tu peux regarder y a rien d'extraordinaire.

La cuisine, ce n'est pas ce qu'ils apprennent le plus. C'est un extra, on va dire, alors les plats gastronomiques, il ne sait pas faire. Pourtant, il découpe minutieusement les morceaux de poulets, qu'il met à cuire lentement avec de l'huile dans une poêle, avant de mettre le riez à cuire dans une autre. Pendant ce temps, il découpe des tomates qu'il laisse réduire dans une autre, afin de devenir une sauce tomate, à laquelle il rajoute quelques légumes.



©YOU_COMPLETE_MESS ♠  786 mots ♠


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Sam 12 Nov - 20:45
Thing get crazy#MALEC
La situation a rapidement basculé et pas forcément dans le sens que tu aurais aimé. Seulement, tu te répètes que c’est ce qu’il y de mieux à faire. C’est un peu la première fois que tu repousses à aller plus loin avec quelqu’un d’aussi magnifique qu’Alexander. Il faut bien un début à tout et lui il commence à les accumuler avec toi. T’as peur qu’il s’enfuit, qu’il prenne mal l’initiative qui de base se voulait désintéressé. Ça t’apprendra. Malgré tout, tu ne changes pas d’idées, tu sais que c’est la meilleure des solutions et Alexander finira par s’en rendre compte. Du moins, tu l’espères. Il veut savoir ce qu’il a fait de mal, il est trop mignon, mais tu ne veux pas qu’il pense qu’il est en tord, au contraire. Alexander est parfait, beaucoup trop pour son bien d’ailleurs. T’as beau lui dire ce que tu veux, il finit par se redresser, quittant même le canapé, ses mains frottant nerveusement son jean. T’as appris qu’il faisait ça quand il était nerveux ou mal à l’aise. T’aurais vraiment mieux fait de t’abstenir et continuer dans ta lancée. « Tu n’y es pour rien, je veux juste bien faire les choses. Puis, on a le temps, non ? » tu lui souris. Le pire, c’est que c’est vrai, pour une fois tu as envie de ne pas brûler les étapes, de laisser l’occasion à cette relation naissante de faire ses marques et de grandir tranquillement. En général, t’as tendance à aller trop vite et ça finit par tout briser. Cette fois-ci, tu ne veux pas de ça. Tu ne pourrais pas expliquer ce qui se passe avec lui, mais tu sais que tu veux quelque chose de différents. Quitte à faire quelques erreurs dans les débuts. Il faut bien le temps de s’adapter l’un à l’autre. C’est que vous avez des caractères diamétralement opposés, il faut le temps de s’apprivoiser.


Il change de sujet et te demander entre le voir cuisiner ou le voir partir. Le choix est vite fait. Il peut bien faire ce qu’il veut, tant qu’il reste entre tes murs. Tu n’es pas encore décidé à le laisser partir, à terminer la soirée. T’as galéré pour réussir à l’attirer chez toi, ce n’est pas pour le laisser fuir aussi rapidement. Non. Tu l’amènes dans ta cuisine et prend place sur ton plan de travail histoire de pouvoir l’observer. Il est d’accord pour que tu restes, alors tu ne vas pas te gêner. « C’est plutôt extraordinaire pour cette cuisine, elle n’est pas souvent utilisée, pour être franc. » il faut dire que tu n’as pas forcément le temps ni l’envie d’utiliser ta cuisine. Il t’arrives de cuisiner de temps en temps, mais ça n’arrive pas tous les jours. Peut-être qu’un jour, Alexander aura la chance de découvrir ta cuisine, mais pas tout de suite, tu mets un bordel fou quand tu fais à manger, tu ne tiens pas à le faire fuir tout de suite. Il a l’air plutôt à l’aise derrière les fourneaux et tu ne te lasses pas de le voir se déplacer avec une telle aisance. T’es tellement occupé à le regarder que tu ne t’attardes même pas sur les aliments qu’il a choisi. Tu t’en fiches un peu, t’es sûr que t’arriveras à le manger quand même. Tu te contentes de laisser tes yeux suivre les mouvements du chasseur avec curiosité. Tu finis par sortir de ta transe au bout de quelques minutes. « Peut-être que je devrais mettre la table, histoire de pouvoir déguster tout ça » tu souris et sautes sur tes pieds. « Salon ou salle à manger ? » tu prends le temps de réfléchir, la question plus pour toi que pour Alec. « Salle à manger, c’est plus pratique. La table du salon est trop basse » c’est que tu te fais vieux, il ne faut pas l’oublier. Tu viens voler un baiser au chasseur avant de disparaître. Une fois dans la salle à manger, tu fais apparaître une jolie nappe, des couverts, tu pousses mêmes jusqu’aux bougies, histoire de rendre tout ça un peu plus… romantique. Il faut bien que tu te rattrapes, tu sens qu’il t’en veut de l’avoir repoussé tout à l’heure et t’aimerais bien le lui faire oublier. Tu observes ton travail et un petit sourire satisfait se dessine sur tes lèvres. C’est plutôt pas mal. C’est le moment que choisit Président Miaou pour refaire son apparition. « C’est la nourriture qui t’as fais revenir, n’est-ce pas ? Tu es un estomac sur pattes » mais c’est aussi pour ça que t’aimes cette boule de poil. Tu retournes dans la cuisine, tu t’appuies contre l’encadrement de la porte. « Besoin d’un coup de main peut-être? » on ne sait jamais, il a peut-être besoin de toi pour quelque chose. Au moins, tu as proposé.
© GroggySoul ◊ 809 mots
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Dim 13 Nov - 17:27
When things get crazy.Malec Le temps, cette chose tellement fugace... Oui, Magnus, a le temps, l'éternité, pour être exact. Ce n'est pas réellement le cas du chasseur d'ombre, outre le fait de sa mortalité évidente, sa course du temps est plutôt raccourcie par son métier, et plus encore en étant le Parabatai d'une tête brûlée comme Jace, visiblement. Même si en ce moment les choses commencent à devenir réellement dangereuses pour tout le monde, doivent ils pour autant ce presser ? Il ne sait pas, peut-être, peut-être pas, mais il décide de ne pas y réfléchir pour le moment et de simplement lui sourire en hochant la tête.

-Oui, on a le temps.

Ne souhaitant pas continuer sur cette pente glissante pour le moment, ce promettant d'y réfléchir plus tard, peut-être s'il est réellement désespéré avec l'aide d'Isabelle, le brun décide de partir sur la cuisine, parce que malgré tout, il a quand même faim. Sans compter que c'est peut-être mieux qu'ils mangent un peu s'ils doivent faire de la magie par la suite, car les défenses de Valentin ne sont sans doute pas facile à perçaient. Content malgré tout que le sorcier décide de le garder près de lui, le nephilim se laisse entraîner dans la cuisine, plus étroite que les autres pièces. Ce mettant au travail, l'aîné des Lightwood attrape ce qu'il lui tombe sous la main et commence à cuisiner un poulet basquaise pour le coup, c'est assez rapide et cela ira très bien. Une recette que sa mère leur faisait plus jeune, il y a bien longtemps, les choses ont changés depuis.

Alors que le Shadowhuner se concentre sur ses tomates qui se transforment petit à petit, le sorcier, jusqu'à présent silencieux, prend la parole pour lui indiquer qu'il allait mettre la table. Alec se contente de hocher la tête, bien trop occupé sur sa préparation, afin de ne pas tout rater. Alors que le demi-démon se défile, Alexander lui, fini sa tâche. transvasant les morceaux de poulet dans le riz à présent égouttés, le jeune homme y rajoute sa sauce tomate avant de mélanger le tout. C'est à ce moment-là que Magnus revient, et Alec lui répond en secouant légèrement la tête.

-J'ai presque fini.

Il attrape le reste des légumes coupés en morceaux qu'il rajoute, mélangeant encore une fois, un peu de sel et c'est enfin prêt. Maintenant qu'il s'en souvient, lui non plus n'a pas cuisiné ce plat depuis.... Au moins l'arrivée de Clary. Avant il le faisait régulièrement parce que Jace adorait cela... Le jeune homme secoue la tête pour sortir de ses pensées moroses..

-Y a plus qu'à gouter ! En espérant que j'ai pas perdu la main...



©YOU_COMPLETE_MESS ♠  471 mots ♠ [/quote]


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Dim 13 Nov - 18:37
Thing get crazy#MALEC
Mettre la table est un jeu d’enfant. L’avantage d’avoir quelques pouvoirs c’est de pouvoir te faciliter certaines choses. Il faut bien que ça ait quelques avantages quand même. Sinon, ça rend la chose beaucoup moins drôle. T’essayes de t’appliquer pour faire quelque chose de correct. Une fois fait, tu retournes dans la cuisine, il faut bien que tu t’assures qu’Alexander n’a pas profité de ton absence pour se sauver, mais non, il est bien là. Plutôt mignon derrière les fourneaux, même si t’es sûr que torse-nu l’expérience serait encore plus agréable, mais ça tu le gardes pour toi. Tu restes là à le regarder quelques minutes avant qu’il te dit que son plat est prêt. « Il est temps de déguster ça, alors. » tu lui souris et t’approche de lui, ta main effleurant la sienne alors que tu attrapes le plat. « Je te laisse t’installer, je vais servir, après tout tu es mon invité. » c’est que tu as quand même de bonnes manières, quelques unes en tout cas. Tu l’invite à rejoindre la salle à manger d’un signe de main. Tu lui laisses le temps d’apprécier ta décoration, elle est assez belle pour être apprécié, non ? Tu passes derrière lui, ta main effleure le bas de son dos. Tu sais ce que tu as dis, mais c’est vraiment plus fort que toi. T’as besoin de le toucher, d'être près de lui. Tu essayes de garder tes distances, mais le corp d’Alexander agit sur toi comme un aimant. Tu n’as jamais su aller dans un musée et garder tes mains dans les poches, gentiment. Le coup du, on regarde avec les yeux, pas avec les mains, t’as jamais compris. Toi, t’as besoin de toucher, de sentir la matière sous tes doigts. Et avec Alexander, c’est pareil qu’avec les oeuvres d’art. Tu dois toucher pour ressentir la beauté de l’oeuvre. Tu attends qu’il s’installe et en bon hôte, tu sers avant de t’arrêter une seconde. « Il nous faut du vin aussi, un bon repas ne se fait pas sans vin » et t’as la chance d’avoir une cave plutôt généreuse. Tu réfléchis un instant, tu détailles le plat un instant. « Je dois avoir un Médoc qui se cache quelque part. » un peu de concentration et un claquement de doigts pour remplir les verres. Tu t’installes, pas très loin de lui, tu n’as pas pu te faire à l’idée de vous installer chacun à une extrémité de la table. Tu ne veux pas être trop loin de lui. Tu attrapes ton verre et fait tourner le liquide à l’intérieur. « C’est du vin français, je pense qu’il se mariera très bien avec ce que tu nous a préparé. »


T’as l’impression de pouvoir toucher le malaise que t’as installé et ça t’énerves un peu. T’as envie d’arranger ça, mais tu ne sais pas encore comment faire. Tu travailles là-dessus. Tu te décides à goûter à ce qu’il t’as préparé et un sourire s’accroche à tes lèvres. « Et bien, tu es plein de surprises, Alexander, je ne savais pas que tu cuisinais aussi bien. » c’est qu’il est surprenant, le chasseur. Tu ne dis pas ça pour lui faire plaisir, parce que même si tu apprécies le Lightwood tu n’es toujours pas un hypocrite. Tu aimes dire ce que tu penses et ce n’est pas Alexander qui va changer ça. Tu manges une autre bouché avant de poser tes couverts et poser ton coude sur la table, posant ta tête contre ta paume. « Quel talent me caches-tu encore ? » parce que t’es sûr que ce n’est pas son unique talent. Non, il doit en avoir bien d’autres. En plus d’être un très bon chasseur et un archer hors pair, bien entendu, mais si tu lui avais parlé de ça, il aurait certainement répondu que c’était normal pour un Shadowhunter. Alors, tu préfères t’abstenir et garder ça pour toi. Tu croises son regard, ses yeux sont d’une beauté à couper le souffle, t’as l’impression qu’il peut lire dans tes pensées rien qu’en posant ses deux orbes claires dans les tiennes. « Merci de partager ça avec moi » c’est sincère, t’es ravi de voir qu’il a accepté de rester, plutôt que de fuir et qu’il a même prit le temps de te cuisiner quelque chose. C’est plutôt touchant, faut l’avouer. Alors, la moindre des choses c’est de le remercier. Puis une question te traverse. Tu hésites avant de la poser. Tu te mords la lèvre inférieure pour t’aider à réfléchir, mais tu finis quand même par te lancer. Au pire, il te mettra un vent, au mieux, il acceptera ta requête. Pile ou face. « Dis-moi, je peux te poser une question ? » tu attends quelques secondes, mais trop impatient tu es incapable d’attendre trop longtemps et tu décides de poser la question quand même. « Tu accepterais de passer la nuit ici ? » t’as presque l’impression d’attendre que le ciel te tombe sur la tête. Parce que t’es presque sûr qu’il va refuser et pire encore, que ça va le faire fuir. T’en serais presque à fermer les yeux en attendant d’entendre la porte claquer derrière le chasseur.

© GroggySoul ◊ 870 mots
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Dim 13 Nov - 19:33
When things get crazy.Malec Pour le coup, Alec est un peu anxieux. Il se demande si le sorcier va aimer ou pas, il ne sait pas ce qu'il a l'habitude de manger en général, c'est un peu pour cela aussi que le nephilim a choisi un plat si basique, mais il aurait peut-être dû demander. Est-ce qu'il avait des allergies ? Question parfaitement stupide, il lui aurait sans doute dit, mais maintenant que c'est fait, il peut pas s'empêcher de perdre son sang-froid un peu. Hormis sa famille, personne d'autre n'avait jamais mangé ce qu'il avait cuisiné, il faut dire aussi qu'il n'y a pas beaucoup de personne pour qui, il veut le faire. Mais entre lui et Izzy vaut mieux que ce soit lui. Quant à Jace.... Il fait de mélanges improbables. Son regard croise le sien, quand leurs mains se touchent, maladresse sans doute, ils sont proches après tout.

Il hocha la tête, de nouveau et se dirige vers le salon. Il s'arrête quelques secondes, ne s'attendant pas à voir une table ainsi dressée. Le Shadowhunter pensait plus à quelque chose de banal, pas de quoi sortir les bougies. Il tourne rapidement son regard vers son hôte, mais ne dit rien et se dirige vers sa place. En effet, son plat banal semblait complètement hors contexte ! Mais il n'a pas le temps de se pencher plus sur le sujet, qu'encore une fois, il y a ce contact entre les deux qui le perturbe, et qui le pousse doucement vers sa chaise. Avec un léger sourire, il le regarde servir, ce sentant complètement inutile pour le coup, et Alec n'aime pas cela. Se faire servir, tout cela, il n'a pas l'habitude, il a l'impression d'être un idiot.

-Merci..

Du vin ? Oui, pourquoi pas. Il ne connaît pas grand-chose en thermes de vin, il n'a jamais pris le temps de s'épancher sur le sujet, bien occuper à exceller dans d'autre domaines, comme tout Shadowhunter, mais il s'y connaît un peu. Mais surtout il fait confiance à Magnus pour cela, aucun doute sur le fait qu'il en connaît un rayon. Le nephilim regarde leurs verres se remplir d'un simple claquement de doigt... Et Alec ne veut pas trop savoir de quel magasin il a piqué ça, ou si cela lui appartient vraiment..

-Je te fais confiance sur le sujet.

Alors que le sorcier se décide à goûter, Alec toujours dans son malaise entre le sujet de tout à l'heure et à savoir si cela est bon, penche plus pour une bonne gorgée de vin pour se donner du courage. D'un œil inquiet, il fixe Magnus en train de manger, en attendant la sentence. La pression retombe un peu quand il le complimente, c'est que cela devait être bon alors ? À son tour, le Shadowhunter sourit, reposant son verre à sa place.

-Y à rien d'extra, ma mère nous cuisinait ce plat quand on était plus jeunes...

Avant qu'elle et Robert se perdent dans les jupons de l'enclave et s'occupent de l'Institut bien entendu. À son tour le brun prend sa fourchette et se met à manger. Il avait oublié comme il aimait ce plat. Et combien il avait faim aussi. Les deux hommes venaient tout juste de commencer à manger, que déjà le demi-démon s'arrête pour fixer le plus jeune. L'aîné des Lightwood s'arrête aussi du coup, un brin mal à l'aise qu'on le fixe comme cela pendant qu'il mange. Quoi ? Il pense bien se tenir à table pourtant. Alec sourit de nouveau, avant de hausser les épaules.

-Je n'ai pas de réel talent. Je connais juste quelques trucs.

C'est vrai, c'est un bon Shadowhunter, un bon combattant, mais Jace le surpasse. Il n'est pas doué en dessin, comme Clary. Il a beau être très intelligent et avoir une excellente mémoire, pour avoir suivi en cours, il a une connaissance plutôt large, il n'est pas aussi intelligent qu'Izzy dans tout ce qui est médico-légal... Non, vraiment, il n'a rien de bien particulier pour un chasseur d'ombre. Si peut être le tir à l'arc, mais c'est son arme de prédilection, tout le monde en a une.. Il ne faudrait pas qu'on lui demande de se battre avec le fouet d'Isabelle par exemple. Catastrophe. Il s'en est servi une fois, dans un jeu stupide pour fouetter Jace... Ils avaient plus ou moins bien rient, jusqu'à ce que leur cadette leur tombe dessus ! Cela dit, le blond à eut quelques bleus et malgré tout Alec s'est senti coupable, mais une Iratze et il n'avait plus rien. Son regard se vrille au sien, et de nouveau un petit sourire étire le coin de ses lèvres.

-C'est rien, vraiment.

Il reprend sa fourchette, parce que là il a quand même faim. Pourtant bien conscient du regard du sorcier, il tente de se concentrer sur son assiette, comme un enfant que sa mère est sur le point de gronder ! Non, vraiment, s'il continue de le regarder comme cela tout le repas, lui il ne va pas y arriver. Alors qu'il avale une autre gorgée de vin, sa voix s'élève de nouveau. Posant le verre à sa place, Alexander hoche la tête, curieux quand même.

-Bien sûr.

Ses sourcils se froncent légèrement, comme d'habitude comme dirait sa soeur, en attendant la fameuse question, qui ne tarde pas à arriver. Le Shadowhunter finit par poser à son tour ses couverts à côté de son assiette, avant de se frotter, pour l'énième fois, ses mains sur son jean. Il doit bien admettre qu'il ne s'était pas attendu à celle-là... Son cerveau réfléchissait tellement qu'il ne savait plus quoi dire. Dormir ici ? Il n'y avait pas pensé... peut-être qu'ils feront de la magie tard après tout. Mais en même temps, Victor est sur le dos de tous les nephilim de l'Institut, surtout en rapport avec Jace, et il ne souhaite pas entraîner Magnus plus que cela dans les histoires... Puis avec l'histoire de tout à l'heure. Pas qu'il n'en a pas envie hein....

-T'es sûr.... T'es sûr que.... c'est ce que tu veux ?



©YOU_COMPLETE_MESS ♠  1071 mots ♠


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Dim 13 Nov - 22:50
Thing get crazy#MALEC
Tu essayes de faire de ce dîner un moment agréable. Tu as envie de profiter de la présence d’Alexander. Tu n’as pas l’occasion de le voir régulièrement. Ou du moins, pas assez à ton goût et rarement seul. La plupart du temps, il se retrouve toujours entouré de sa petite équipe et ça ne te permet pas vraiment de mieux le connaître. Il est beaucoup plus réservé quand sa soeur et Jace sont dans les parages. Sauf que là, vous êtes seuls. Juste lui et toi. dans un tête-à-tête un peu gênant. Tu aimerais pouvoir détendre l’atmosphère, mais t’as l’impression qu’Alexander est de nouveau enfermé dans sa coquille et ce n’est pas pour t’aider. Surtout que t’as déjà eu du mal à le faire sortir la première fois. Tu choisis un vin, pour accompagner tout ça, puis tu goûtes ce qu’il a cuisiné. Il est plutôt doué. Le plat est simple, mais savoureux et c’est le plus important. Au fond, le reste est secondaire. Tu lui fais remarquer que c’est très bon et tu te réjouis de voir un sourire apparaître sur son visage. Il devrait sourire plus souvent, ça lui va vraiment bien. Il t’explique que c’est sa mère qui lui a donné la recette. « J’ignorais que Maryse cuisinait » t’as du mal à l’imaginer avec un tablier autour de la taille et de la farine dans les cheveux, la vision serait tellement décalé, tu te retiens d’ailleurs d’en rire, tu ne voudrais pas vexer ton invité en te moquant de sa mère. Même si l’image est très drôle. Tu continues sur ta lancée en lui demandant ce qu’il te cachait comme autres talents et comme tu avais pu t’y attendre, il te dit qu’il n’a rien de spécial. Alexander est pleins de talents, mais son plus gros défaut est certainement son manque de confiance en lui. Ce qui est plutôt dommage. S’il apprenait à prendre confiance en lui, tu ne doutes pas qu’il ferait de l’ombre à Jace, mais il est tellement habitué à vivre dans son ombre que l’idée ne doit même pas l’effleurer. « Je suis sûr que tu es trop modeste » t’en es même certain, mais tu te doutes bien que ça ne changera pas du jour au lendemain. Ce n’est pas grave, tu as du temps. T’as le temps de le voir changer.


Tu préfères changer de sujet, pour ne pas le mettre encore plus mal à l’aise, t’arrivera à le convaincre de ces nombreux talents plus tard. Tu le remercie une nouvelle fois pour le temps qu’il a prit de cuisiner pour toi. Ça n’arrive pas tous les jours. En général, tu manges vite fait, tu te fais livrer ou tu vas au restaurant. Tu as rarement le temps de faire à manger. Puis tu ne sais pas si tu aurais le courage de le faire. Il faudrait que tu essayes un de ces jours. Peut-être que tu le feras pour Alexander, à l’occasion. Enfin, s’il décide de revenir un de ces jours. T’as peur de l’avoir refroidi et qu’il n’accepte plus jamais de rester chez toi, seul. Ce serait vraiment dommage. T’aimes la présence d’Alexander et tu ne veux pas imaginer l’absence du Lightwood dans ta vie. Ça la rendrait vraiment triste et morne.


Finalement, tu décides de lui demander quelque chose, parce que tu ne sais pas s’il reviendra, alors tu veux profiter de lui le plus possible. Surtout qu’avec la petite visite de l’Enclave, il risque d'être séquestré pendant un petit moment. Tu veux profiter de lui jusqu’à la dernière seconde. Tu lui proposes de rester avec toi, cette nuit. L’idée de passer une nuit en sa compagnie te plaît déjà. Encore faut-il qu’il accepte et ça, t’en doutes carrément. Surtout après ce qui s’est passé tout à l’heure. Tu te mords l’intérieur de la joue quand il te demande si tu es sûr de ce que tu lui demandes. Bien sûr que oui, t’en es sûr. Tu n’es pas le genre de poser ce genre de questions dans le vent. Si tu lui demandes, c’est que t’as vraiment envie qu’il reste ici cette nuit. « Bien sûr que c’est ce que je veux » plus que tout le reste même « Écoutes, je suis désolé pour tout ) l’heure - et je ne le suis jamais en général » il est très rare de t’entendre t’excuser pour quoique ce soit. On va dire que pour lui, tu peux bien faire une exception. « On va dire que j’ai paniqué » le pire c’est que c’est plus ou moins ça et quand on connaît ta réputation, pour que tu paniques, c’est qu’Alexander a vraiment un effet étrange sur toi. « Je ne vais pas mentir et t’as du t’en rendre compte, tu m’attires vraiment et je n’ai pas voulu te faire fuir en te sautant tout de suite dessus » tu détournes le regard un instant, gêné « Même si ce n’est pas l’envie qui me manque » loin de là, si ça avait été quelqu’un d’autre, il n’aurait certainement pas passé le hall sans avoir perdu ses vêtements, mais si ça avait quelqu’un d’autre, il ne t’aurais certainement pas fait cet effet-là non plus. Le truc, c’est que c’est Alexander et qu’avec lui, t’as l’impression que tout prend une ampleur beaucoup trop grande pour que t’arrives à gérer ça normalement. Et tu te trouves un peu idiot. « J’ai été maladroit, je n’aurais pas du te repousser et crois-moi que si ça avait été à refaire, je m’y prendrais tout autrement » carrément. Tu ne laisserais pas passer une autre occasion de lui sauter dessus et puis là, tu te rends compte de ce que ça sous entend. « Mais je ne te demande pas de rester ici ce soir pour ça » tu te passes une main sur le visage, décidément t’as l’impression de t’enfoncer de plus en plus, tu ferais mieux de te taire tout de suite. « Même si je te trouves magnifique, jamais je ne jouerais avec toi ou te forcerais la main pour quoique ce soit. J’veux juste pas te faire fuir, Alexander » ton regard croise de nouveau le sien et tu espères qu’il te croit, parce que tu es vraiment sincère. Tout ce que tu as dis est vrai.

© GroggySoul ◊ 1050 mots
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Dim 13 Nov - 23:51
When things get crazy.Malec Peu de personnes pensent que Maryse et Robert peuvent être de vrais parents. Et en fait, ils n'ont pas tout à fait tort ! Rare sont les moments ou ils ont été affectueux. Pourtant, quand Alec avait peur du noir plus jeune, Maryse lui chantait une chanson en français. Parfois elle cuisinait pour eux... Mais la plupart du temps c'est vrai qu'ils étaient durs. Êtres bien soignés, fiers de leurs noms... Et quand ils sont rentrés à l'Academy, c'était pire encore. Surtout Alec, c'est l'aîné, il devait toujours faire plus, l'image de la famille. Mais il s'y est fait. Ils s'y sont tous faits..

-Elle n'a pas toujours été comme ça... Elle n'est pas aussi dure avec Max par exemple.

En somme, jusqu'à huit ou neuf ans, c'est une mère stricte, mais plus ou moins présente. Une fois que ses enfants commence leurs études de Shadowhunter, ce n'est plus la même chose. Il ne va pas s'étaler sur le sujet, au jour d'aujourd'hui, Alec et sa mère ne se comprend plus. Tout comme il ne comprend plus son père. En fait, depuis qu'il a appris la vérité sur leur passé, les nephilim à réellement du mal à leur parler sans oser le ton. Plus encore maintenant qu'ils considèrent Jace comme un traitre infiltré au sein de leur famille..

Enfin, comme toujours, le sorcier cherche à trouver quelque chose d'extraordinaire chez Alec, et parfois le Shadowhunter se dit que sa chute pourrait être haute s'il se rendait compte qu'il est un enfant de Raziel, le plus banal qui soit. Oui, il est loyal, il risque tout et n'importe quoi pour sa famille. Il a risqué son lien avec Jace, alors que le blond a presque toujours été son monde, il était sincèrement amoureux, et pourtant, il était prêt à s'affaiblir, briser le lien, pour éviter de graves conséquences, qu'elle perde ses runes et soit cloîtrée chez les Terrestres. Prêt à se marier, avec une jeune femme qu'il apprécie beaucoup, mais dont il ne serait jamais amoureux, pour sa famille. Et il a fait beaucoup d'autre sacrifices, tout comme il est prêt à risquer sa vie pour sauver le jeune Wayland. Mais pour lui ça n'a rien d'extra, c'est cela la famille.

-Je suis un Shadowhunter banal.. Quoi que, des néphilims qui savent cuisiner, c'est assez rare.

Malgré tout, un léger sourire amusé vient étirer ses lèvres. Finalement, le sujet change à nouveau, cette fois, Magnus lui demande de rester dormir. C'est un peu un choc pour l'aîné des Lightwood. Quelques minutes plus tôt, ils étaient limites en train de se peloter sur le canapé, avant d'arrêter net par le sorcier et maintenant... Il lui demande de rester. Cela lui donne presque le tourni. Bien entendu, le chasseur d'ombre se doute bien qu'ils ne vont pas recommencer ce genre d'expérience, mais il n'empêche... Il ne sait plus trop. Il n'a pas envie de partir et de lui refuser, mais en même temps avec l'enclave.

Complètement perdu dans ce qu'il veut et ce qu'il doit faire, le brun lui demande s'il est sûr de vouloir ça. Les lèvres légèrement pincées, ses yeux ne cessent de vriller les siens, détaillant les expressions de son visage. Alec peut clairement voir que, pour une fois, le sorcier est aussi démuni que lui dans cette situation, c'est assez déstabilisant. Paniqué ? Eh bien, si un jour, on lui avait dit qu'il arriverait à faire perdre son sang-froid un homme avec autant d'amants que lui, il aurait sans doute pris la mouche en pensant à une mauvaise blague.

-Tu n'as pas à t'excuser... Je ne pensais pas te faire... Paniquer. Je me suis laissé emporter, je te l'ai dit...Je ferais plus attention.

On peut clairement dire qu'à l'instant présent, il a bien envie que la terre l'Engloutisse au dictionnaire pour ne plus jamais le laisser s'échapper. Cette discussion sort vraiment des sentiers battus pour lui. D'habitude Magnus a tellement sûr de lui, son attitude le perd un peu plus. Cependant, une légère rougeur vient tinter de nouveau ses joues. Au moins, il l'attire, ça le rassure ! Il ne pensait pas qu'il lui donnait envie au point de lui arracher ses vêtements, comme il semble le dire, mais quand même. Le Shadowhunter repousse sa mèche de cheveux devenus un peu trop longue, avant de secouer la tête.

-Non, tu as eu raison de tout arrêter...Je suis contente de savoir... Que je t'attire, mais...Je pense que tu as eu raison... on devrait, y aller étape par étape.

Même s'il n'a pas réellement idée des étapes, mais c'est de la logique... Nan ? S'y prendre tout autrement... Ben s'il avait dans l'idée de le laisser continuer, c'est un peu trop tard maintenant. Enfin, il se détend un peu quand il lui explique effectivement qu'il ne veut pas le garder pour rattraper  leurs actions d'il y a quelques minutes. Même s'il n'était pas réellement effrayé pour cela, juste... Mal à l'aise... Comme genre depuis trente minutes pratiquement. Magnifique... C'est bien la première fois qu'on lui dit qu'il est magnifique, mais ce n'est pas un défaut au moins ! Une nouvelle fois, le Shadowhunter sent ses joues lui faire défaut, alors que son regard se perd sur son assiette, avant de revenir aux yeux du sorcier.

-Je sais, et je t'ai déjà dit que je te faisais confiance.... Je veux bien rester...

C'était tellement déroutant tout cela. D'habitude Magnus était tellement sûr de lui, qu'Alec avait un minimum confiance en lui-même, enfin un peu, mais maintenant qu'il était si maladroit, alors le Shadowhunter ne savait plus sur quel pied dansé.

-J'aimerais beaucoup rester... Vraiment.


©YOU_COMPLETE_MESS ♠  1001 mots ♠


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Lun 14 Nov - 1:05
Thing get crazy#MALEC
TLe brun t’explique que Maryse n’est pas toujours aussi dure qu’elle en donne l’impression. Tu ne peux pas vraiment jugé, la plupart du temps quand tu la rencontre, elle est en mode guerrière suprême, d’ailleurs si les Amazon avaient vraiment existé, elle aurait été de leurs plus fière représentante, t’en es certain. Puis, tu est presque sûr qu’elle ne t’apprécies absolument pas - et c’est pire depuis que son fils t’as embrassé alors qu’il devait se marier devant toutes la communauté des chasseurs de New-York. T’es sur que tu es sur sa liste des personnes à abattre désormais. Il faudrait peut-être que tu penses à surveiller tes arrières d’ailleurs. Il te parle de son frère, le petit Max, tu n’as eu que très rarement l’occasion de l’apercevoir, mais il a l’air d’être une graine de petit démon. Ce qui t’amuses beaucoup. « Je te crois, Max est tellement mignon, ce serait dommage de le priver d’amour maternelle » tu souris, il faut dire qu’ils ont de très bons gènes chez les Lightwood. Les trois enfants sont aussi beaux les uns que les autres.

Ton esprit se détourne vite de ce que t’as préparé Alexander, aussi bon cela puisse être. T’as envie d’en apprendre plus sur lui, alors tu lui demandes les talents qu’il te cache. Il assure n’en avoir aucun. La modestie fait partie de ses qualités. Tu te demandes comment il fait pour être aussi modeste quoi. C’est quelque chose de hallucinant chez lui, mais ce n’est pas la seule surprise qu’il peut te réserver. C’est l’une des choses qui te plaît chez le jeune Lightwood, il ne cesse de te surprendre et après plus de quatre cent années de vie, il t’en faut beaucoup pour être surpris. Puis tu te sens rapidement obligé de lui expliquer les raisons de ton invitation. Tu ne veux pas qu’il croit que si tu l’invites à dormir c’est pour profiter de lui. Tu n’es pas ce genre de personnes. Tous tes partenaires étaient consentants et majeurs - c’est un pacte que tu as fais avec Ragnor et Catarina - et tu espères qu’un jour Alexander le sera. Bon, majeur c’est déjà le cas, il ne manque plus que son consentement. Et vu ce que tu as fais un peu plus tôt dans la journée, ça risque d’être compliqué. Il paraît que tu es persévérant, tu vas en avoir besoin. Tu souris légèrement, nerveux, quand il te dit qu’il ne pensait pas te faire paniquer. Toi non plus tu ne pensais pas pouvoir réagir comme ça devant qui que ce soit. T’as tendance à avoir une confiance en toi à toutes épreuves et là, t’as l’impression qu’elle fond comme neige au soleil. C’est bizarre.  « Ce n’est pas à toi de faire attention, tu n’as rien à voir dans cette histoire. » c’est juste toi qui n’arrive plus à te contrôler. Ça doit être l’âge. T’es pourtant sur de ne pas être sénile pourtant. Ses joues rougissent, tu trouves ça mignon. Il a cette innocence en lui que tu trouves vraiment touchante. Tes doigts effleurent sa main lorsqu’il te dit que tu avais raison de tout arrêter. T’es content de voir qu’il comprend enfin que si tu l’as éconduit ce n’est pas parce qu’il te répugne ou quoique ce soit de ce genre. La situation est plus claire désormais et tu te sens mieux. Tu lui explique que malgré ce que tu as pu dire, tu ne veux pas qu’il reste pour profiter de lui, ça aussi tu veux que ça soit clair. Tu n’aimes pas l’idée qu’il puisse croire que tu veux profiter de lui. Une sourire illumine ton visage quand il te dit qu’il veut bien rester cette nuit. Tu ne t’attendais pas à ce qu’il accepte, mais peut-être que ton plaidoyer à fait mouche. T’as dû être plutôt convainquant. Tant mieux, tu ne vas pas t’en plaindre non plus. Il assure une nouvelle fois qu’il veut rester et t’en oublies tout le reste. L’Enclave, les galères de ces derniers jour, Jace, Clary, tout le reste. Tu ne penses plus qu’à ton invité, il n’y a plus que lui qui compte.  « Alors considère que tu es ici chez toi. » Tu te doutes bien qu’il n’est pas du genre à prendre directement ses aises, mais s’il doit passer la nuit ici, il n’est pas question qu’il se sente comme une pièce rapportée à chacun de ses pas. Il peut très bien faire comme chez lui, tu n’as rien à lui cacher de toute façon. Tu regardes ton assiette, tu l’as un peu oublié avec tout ça.  « Je pense que l’on devrait terminer ce bon repas, avant qu’il ne soit froid. » se serait dommage de gâcher tout ça. Tu attrapes ta fourchette et dégustes tranquillement ce qu’il a préparé. Le vin que tu as choisi se marie parfaitement avec le poulet. C’est que t’es plutôt doué pour ça. T’aurais peut-être pu être oenologue, quoique être enfermé avec du vin à longueur de journée n’est pas forcément une bonne chose.  « Et après ça, on improvisera pour le reste de la soirée, ça te vas ? » tu te sens plus léger, maintenant que le malaise a été enterré. Tu peux manger tranquillement, tu n’as plus l’impression de marcher sur des oeufs. Ce qui est bien plus confortable.

© GroggySoul ◊ 880 mots
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Lun 14 Nov - 16:24
When things get crazy.Malec Max, le petit dernier de la famille, est un véritable petit prince. Si leurs parents commencent à se montrer dur avec lui, c'est sans doute parce qu'il a un peu pris exemple sur Jace, et devient une petite tête brûlée ! Malgré cela, il reste un petit garçon, un peu collant avec ses aînés qu'il voit rarement, malheureusement. Mais Alec est toujours content de le voir, tout comme Izzy. Il l'a joue grand frère sérieux, mais au final, il ne peut s'empêcher de rire face aux farces de son cadet, même s'il tente de le reprendre quand même. Pourtant, il ne savait pas que Magnus l'avait déjà vu, mais c'est vrai qu'il est rare que quelqu'un résiste à sa bouille de coquin comme dit Isabelle.

-Je ne savais pas que tu l'avais déjà vu. Mais Max est un peu comme Jace, il sait s'attire l'amour des gens.

Un sourire vient étirer ses lèvres, car malgré tout son petit frère lui manque. Il ne l'a pas revu depuis l'arrivée de Lydia et il ne semble pas près de le revoir, avec tout ce qui se passe. Quoi qu'il en soit, le nephilim avait entamé avec joie son assiette, car malgré tout il avait quand même faim, mais son intérêt a vite été porté ailleurs. Sans parler des qualités que le sorcier voulait absolument entendre, et dont Alec ne voyait pas ce qu'il avait d'extraordinaire, c'est plus son invitation à rester ici cette nuit qui la prit au dépourvu. Si la première fois qu'ils avaient bu un verre ensemble, le Shadowhunter avait fini par s'endormir quelques heures sur le canapé, il doute qu'il y dorme cette fois-ci. Bien que ça ne le dérangerait pas outre mesure, mais cela ne semble pas être le style de son hôte. Après tout, la dernière fois c'était un peu imprévu, il s'était endormi comme ça. En fait, Alexander est un peu perdu.. Doit-il accepter, ou pas ? Au vu des événements récents, le doute s'installe. Il en a envie, mais s'il prend en compte la scène de tout à l'heure, il ne devrait peut-être pas.

Enfin, le plus déroutant là-dedans, c'est que le sorcier ne cesse de se confondre en excuse, presque comme s'il l'avait violé ! L'aîné des Lightwood ne s'attendait réellement pas à un effet pareil à croire que Magnus a réellement peur de le brusquer ! Il veut bien croire que le demi démon à sacrément ramé pour l'avoir, mais il ne va pas non plus s'envoler à la moindre contrariété. Le brun hausse un sourcil, comment cela, il n'a rien à voir dans cette histoire ? Ben un peu si quand même. Il semble totalement en panique, à cause de lui. S'ils paniquent tous les deux, ça va franchement être la galère..

-ça va, c'est pas grave... J'en suis pas mort, oublie ça.

Après tout, des vents il s'en est mangé presque tout sa vie. Même s'il avait toujours pensé que Jace ignorait ce qu'il faisait, ce qui aidait à lui pardonner, il pouvait bien souvent se prendre des tornades dans la tête. Bon après le blond est hétéro, ce n'est pas réellement de sa faute, mais tout cela pour dire que le sorcier ne risque pas de le perdre juste pour cela ! ça reste toujours un peu... Enfin, cela ne reste pas agréable, mais on peut dire que le néphilim a l'habitude maintenant ! Ses yeux bleus se perdent sur leurs mains qui se touchent, quelque instant, avant de revenir sur le visage halé de son hâte, un vague sourire aux lèvres.

Malgré tout, il est un peu plus détendu. Il espère que cette histoire est derrière eux, enfin pour tous les deux du moins, peut-être en parlerait il a quelqu'un d'autre plus tard... Il doit sérieusement être suicidaire, mais parfois il a besoin de lumières expertes ! Quoi qu'il en soit, les deux hommes semblent s'être enfin compris, ce qui n'est pas bien dur puisque le sorcier ne cesse de lui répéter la même chose depuis au moins trente minutes, le pauvre, Alec, lui a quand même bien fait peur visiblement. Mais, finalement, l'aîné des Lightwood accepte de rester là cette nuit, ils ont sans doute beaucoup de choses à ce dire, à s'apprendre et à faire, alors pourquoi pas ? Le chasseur d'ombre reste bloqué quelques instants à fixer l'homme en face de lui... Ce sourire qui éclaire son visage, jamais il n'aurait pensé que sa réponse lui ferait autant plaisir. C'est déroutant, et touchant en même temps.

Une nouvelle fois, ses joues le chauffent, alors qu'il lui indique de faire comme chez lui. Comme automatisme, ses yeux se promènent sur le grand loft, avant de revenir à Magnus. Non, il n'y a pas de risques qu'il fasse réellement comme si c'était chez lui, et le sorcier sans doute visiblement, mais il le dit en bon hôte qu'il est, tout simplement. Alors Alec lui sourit et hoche vaguement la tête. Ah oui, le repas. Comme totalement effacé de sa mémoire, le brun descend son regard jusqu'à son assiette, qui l'attend bien sagement. Il avait complètement oublié avec tout cela.

-T'as raison, c'est meilleur chaud.

Oui, quand même hein ! Alors, il attrape de nouveau ses couverts et se remet à manger, beaucoup plus détendu qu'au début du repas. Son ventre se calme à son tour, au fur et à mesure qu'il le remplit, son assiette se vidant rapidement.

-ça me va.

Improviser, il a l'impression de faire que ça dans cette relation, alors ça ne devrait pas poser de problèmes pour le reste de la soirée ! Le reste du repas se termine tranquillement, à mesure que les verres et les assiettes se vident.


©YOU_COMPLETE_MESS ♠  1005 mots ♠


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Lun 14 Nov - 18:57
Thing get crazy#MALEC
Son visage est radieux lorsqu’il parle de son petit frère, tu trouves ça adorable. La famille est vraiment quelque chose d’important pour lui, ça se voit dans la façon qu’il a d’en parler. Tu ne peux pas vraiment comprendre ça, tu ne peux pas vraiment dire que tu as eu une vraie famille. Ta mère s’est donné la mort quand elle a compris qui tu étais et ton beau-père - que tu pensais être ton père - a essayé de te noyer. Alors bon, on a connu mieux pour créer des liens familiaux. Tu hausses vaguement les épaules quand il te dit qu’il pensait que tu ne l’avais jamais vu. « On dirait que je sais plus de choses que tu ne peux l’imaginer. » tu lui souris, amusé.


Demander à Alexander de passer te voir ce soir est certainement la meilleure idée que tu as eu cette année. Le chasseur d’ombres illumine ton loft et ce n’est pas pour te déplaire. L’endroit est parfois triste depuis que tu y vis seul, alors forcément tu ne rate pas l’occasion de le rendre un peu plus vivant. Malgré tout, tu ne fais plus de fêtes ici, peut-être que tu recommenceras pour l’anniversaire du Président Miaou, mais pour l’instant tu restes plutôt calme. Tu as assez du Pandémonium pour ça. La soirée a prit une tournure un peu étrange, il faut l’avouer, t’as bien cru que le Lightwood allait finir par fuir quand tu n’as pas voulu poursuivre vos embrassades. Ça t’as mis plutôt mal à l’aise, parce que tu ne voulais pas le laisser partir comme ça, sur un malentendu. Parce que clairement, il n’a pas compris tout de suite les raisons pour lesquelles tu n’as pas accepté de lui enlever ses fringues immédiatement. Alors okay, t’as peut-être insisté. Tu voulais juste être sûr qu’il comprenne pourquoi tu as fais ça. Qu’il n’y est pas de malentendus. Il a fini par te dire qu’il comprenait et tu te sens plus léger. Il y a certaine chose que tu prends un peu trop à coeur, mais c’est ta façon d’être, tu ne peux plus vraiment la changer. Après plus de quatre cents ans, t’as bien peur que ce soit irréversible.


Finalement, tu lui proposes de rester là ce soir, pour pouvoir profiter au maximum de ce petit moment privilégié, à deux. C’est vrai, tu ne sais pas si tu auras une autre occasion de passer autant de temps seul-à-seul avec lui. L’Enclave qui met son gros nez partout et Valentin qui s’est mit en tête de devenir le roi du monde - et pas façon Titanic - les choses risquent de rapidement se compliquer. Tu sais aussi qu’Alexander fera toujours passer Jace et son travail avant toi. Il est comme ça. Il se peut que tu ne le revoit pas de sitôt. Tu veux en profiter au maximum, de chaque seconde. T’es ravi de savoir qu’il accepte de rester, t’étais certain d’essuyer un refus, alors forcément quand il accepte il te faut quelques secondes pour réaliser. Tu n’as pu empêcher un sourire de fleurir sur tes lèvres. Tu décides de retourner à ton assiette, après tout il s’est embêté à cuisiner, il faut bien en profiter. Surtout que c’est plutôt bon. Tu bois une gorgée du vin que tu as choisi un peu plus tôt. Le silence s’installe, uniquement dérangé par les bruits des couverts contre les assiettes. Ton regard s’attarde parfois sur Alexander. Il est beau, même quand il mange. Ça devrait être inquiétant, mais tu ne te lasses pas de l’observer. Tu finis par poser tes couverts dans ton assiette. « C’était très bon. » tu finis ton verre de vin et te tournes vers ton invité. Tu passes une main dans tes cheveux toujours parfaits. « Qu’est-ce que tu penses d’un petit cocktail pour digérer tout ça ? » c’est vrai ça, il faut bien digérer et les cocktails sont bons dans toutes les circonstances. Tu te relèves et débarrasses la table dans un petit mouvement de poignet. Tu souris et il ne te faut pas longtemps pour te retrouver derrière ton bar à alcool. Il te faut quelques temps pour accumuler les quelques ingrédients. Tu as juste le temps de remplir deux verres qu’Alexander s’approche. Tu lui souris. « Monsieur est servi » tu lui tends son verre.
© GroggySoul ◊ 723 mots
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Mer 16 Nov - 13:17
When things get crazy.Malec La famille a toujours la première place dans la vie d'Alec. C'est aussi pour ça qu'il tient tant à Jace. Oui, il l'a aimé, d'une façon un peu folle, mais entre autres choses, Il reste son frère, la moitié de son âme. Ils ont promis de se protéger l'un l'autre, de mourir l'un pour l'autre. Alors en ce moment il a du mal. Jace n'est plus là, son père et toujours parti, mais cela ce n'est pas nouveau, il n'a pas revu Max depuis un moment... Il a l'habitude de gérer ses émotions, la plupart du temps, mais en ce moment c'est un peu la panique. Mais effectivement, il ne pensait pas que Magnus l'ait déjà vu. Il répondit à son sourire et hoche vaguement la tête..

-Je vois ça.

Bien que la demande de Magnus l'avait plutôt étonné. Après ce qui s'est passé quelques minutes plus tôt, il ne s'attendait pas à ce que le sorcier lui demande de rester dormir.. Quoiqu'il avait fini par admettre qu'il aimerait bien changer les choses... Mais Alec n'est plus tellement.. D'actualité pour ça. Cela dit, il a quand même accepté, d'abord parce que cela ne lui fera peut-être pas de mal d'être en dehors de l'Institut pour une soirée et profiter de Magnus, et ensuite parce qu'ils auront plus de temps pour retrouver Jace. Même s'il sait qu'il plaît au sorcier, du moins il l'espère, pour le mal qu'il s'est donné, le sourire, qui s'affiche sur son visage à sa réponse positive, le déstabilise..

Le nephilim ne pensait pas que Magnus pouvait être aussi perturbé par lui. Finalement, les deux hommes finissent rapidement leur repas, seulement ponctué par le bruit de leurs couverts respectifs. Finissant à son tour son verre, Alec sourit de nouveau à son hôte quand il le complimente une nouvelle fois sur son repas. Cela fait toujours plaisir, surtout quand il ne cuisine pas souvent ! En un battement de cils, la table est débarrassée... un jour faudra qu'il lui apprenne à ne pas trop abuser de la magie pour les choses simples.

-Heu.. Pourquoi pas.

Le Shadowhunter n'a pas l'habitude de boire autant, et, en fait, il n'a même pas eu le temps de répondre, que déjà le sorcier était derrière son bar. Connaissant Magnus, il espère juste ne pas avoir une bonne gueule de bois demain, même si Iratze pourra sans doute le sortir de là. Alors, il enfonce ses mains dans les poches de son pantalon et le rejoint. Le brun suit avec minutie les mouvements rapides du sorcier, avant d'attraper son verre.

-Merci.. Alors... A quoi on boit ?


©YOU_COMPLETE_MESS ♠  475 mots ♠


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Ven 18 Nov - 1:32
Thing get crazy#MALEC
Une fois la table débarrassée, tu te mets en tête de faire des cocktails. T’as besoin de te détendre et l’alcool t’as toujours aidé pour ça. Bon, tu sais que tu ne vas pas pouvoir trop charger tes cocktails, parce que Alexander ne tient pas les alcools forts et tu ne tiens pas à le retrouver ivre mort à la fin de son premier verre. Ce serait dommage et surtout, ça risquerait de gâcher la soirée et tu n’y tiens pas vraiment. Puis tu te dis que tu peux fêter le fait que pour une fois, le Lightwood n’essaye pas de se sauver en prétextant une urgence bidon. Il a décidé de rester et même de passer la nuit chez toi. C’est jour de fête. T’es habile avec les bouteilles. Il faut dire que tu as eu l’occasion de les manipuler depuis plusieurs siècles. Les fêtes vont rarement sans l’alcool quand on y pense et ça, ça ne date pas d’hier. Tu essayes de ne pas trop forcer sur les doses. C’est que parfois, tu peux avoir la main lourd, mais tu n’y peux rien, la plupart du temps tu prépares des boissons pour des créatures obscures et tu ne sais pas si c’est le sang de démon, mais en général, elles tiennent bien l’alcool et puis toi, tu as des centaines d’années d’expérience, ce qui te permets de plutôt bien encaissé. C’est aussi un avantage de l’immortalité. On a le temps d’entasser les expériences. Tu n’as pas vraiment attendu la réponse d’Alexander avant de commencer ta petite mixture. Peut-être qu’il n’est pas d’accord. Les chasseurs peuvent parfois être tellement sérieux. S’ils étaient tous un peu plus comme Edmund, peut-être que tu arrêterais de les trouver ennuyeux comme la pierre. Malheureusement, vu comme ils l’ont traité, tu doutes que ce soit monnaie courante de vivre sa vie comme on l’entend chez eux. Rien que d’y penser, des frissons te parcourent, et pas de plaisir ceux-là. Tu entends encore ce pauvre gamin hurler de douleurs. Tu secoues la tête pour revenir sur terre quand Alec arrive vers toi. Tu as déjà son verre à la main. Tu lui souris, essayant de dissimuler ton malaise. Ce souvenir a beau s’être déroulé il y a déjà un bon moment, t’as toujours la même réaction quand il revient à la surface.


Alexander, en face de toi, te demande à quoi vous buvez. Tu réfléchis un instant. Il y a tellement d’occasions pour boire. Rien que le fait d'être en vie est une raison pour faire la fête.  Parce que oui, même quand on est immortel, on sait qu’il faut chérir chaque jours qui passent. Tu es immortel, pas indestructible et la mort de Ragnor ne t’as fais que te le rappeler. Il était plus vieux que toi et, même si ça te fais du mal de l’admettre c’était un sorcier talentueux, malgré tout il est mort, à cause de l’un de ces fichus shax. Comme quoi, malgré ce que peuvent penser les chasseurs d’ombres, ce n’est pas parce que les Créatures Obscurs ont du sang démoniaque qu’elles sont à l’abris des attaques de démons. Bien au contraire. Tu lèves ton verre, finalement, ça ne sert à rien de te ruiner le moral en pensant à ce genre de choses. Tu risques de te gâcher la soirée. Tu as tout le temps de penser à ça quand tu te retrouveras de nouveau seul. « Si nous buvions au plaisir de passer un bon moment » c’est une bonne idée. Les autres sujets ne méritent pas d’être mis en valeur, mais passer un bon moment est important et peut vite devenir très rare en ces temps troublés. Il ne faut pas en perdre une miette. « À moins que tu n’ait une meilleure idée ? » qui sait, il a peut-être envie de trinquer à quelque chose de particulier.

© GroggySoul ◊ 640 mots
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Lun 21 Nov - 19:36
When things get crazy.Malec Alec n'a pas l'habitude d'enchaîner autant les boissons alcoolisées, en fait l'alcool, les fêtes et tout ce qui va ensemble, ce n'est pas trop son truc. Parfois il se demande comment Magnus peut le trouver si intéressant alors qu'ils sont totalement opposés... Mais en fait c'est la même chose avec Jace. À croire que l'expression "les contraires s'attirent" s'applique à fond pour lui. Le nephilim accepte quand même son cocktail et lui demande à quoi ils boivent. Le sorcier prend un moment pour réfléchir à leur toast. Le brun hoche légèrement la tête, approuvant son toast, avant de lui sourire..

-Non, la tienne me va. Au plaisir de passer un bon moment, alors.

Pareil, lever son verre pour une quelconque cause, n'est pas son truc. Il finit par cogner légèrement son verre contre le sien, avant d'avaler une gorgée du mélange qui lui arrache légèrement une grimace. Cela lui rappelle la première fois qu'il a bu un verre ici. Après avoir lâché des yeux la boisson colorée, il en revient à Magnus. Il n'a pas envie de pourrir l'ambiance, mais ils devraient peut-être se mettre au travail... Ils ont toute la soirée, mais vaut sans doute mieux être un minimum sobre pour cela.

-Alors... Comment on s'y prend pour Jace ?

Bon, il met un peu les pieds dans le plat, mais il ne sait pas trop comment s'y prendre non plus. Il ne veut pas que le demi démon croit qu'il l'utilise, mais en même temps il l'a assez prouvé non ? Après tout, il a risqué d'être carrément renié alors... Franchement ce serait prendre de très gros risques. Mais en même temps, il ne peut pas profiter de sa soirée sans avoir tenté de retrouver Jace, sa conscience lui interdit, c'est comme cela. Il est comme ça, il ne peut pas tourne le dos à ses valeurs, sa famille. Il a fait le serment de protéger le jeune Wayland, et il le fera, quitte à y laisser sa vie... Sa vie pour la sienne, ça fait partie du contrat.


©YOU_COMPLETE_MESS ♠  475 mots ♠


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ Mar 6 Déc - 5:50
Thing get crazy#MALEC
Alexander est près de toi et au fond, c’est tout ce qui compte. Tu bois tranquillement ton verre après avoir porté un toast. Ouais, t’as pensé que c’était le bon moment. Tu lui souris. Il a l’air plus détendu qu’avant le repas, ce qui t’aide à te détendre, toi aussi. C’est une sorte de cause à effet, certainement. L’alcool glisse doucement dans ta gorge. L’effet est plutôt grisant. Il faut dire que tu as pris le temps de t’y habituer, à la morsure de l’alcool. T’as même fini par y prendre goût. Un peu de calme, c’est bienvenue. T’as toujours adoré l’action. Il faut dire qu’avec l’immortalité, il faut se trouver des occupations, mais là, ça n’a rien à voir avec un petit voyage dans la jungle péruvienne. Des vies sont en jeu et il n’y a pas de petit singe non plus. Ce qui rend les choses beaucoup moins drôle. Tu as déjà perdu Ragnor - ton meilleur ami, pas le petit singe, ça c’est une autre histoire - tu ne tiens pas à perdre d’autres personnes qui te sont proches. C’est peut-être pour ça que tu as sciemment oublié cette histoire de localisation de Jace. Tu ne doutes pas de tes capacités, juste que tu ne veux pas que Alexander se jette tête baissée dans une bataille courue d’avance. Valentin est taré, il faut l’avouer et tu ne sais pas de quoi il serait capable s’il se rendait compte que quelqu’un essayait de venir récupérer son fils juste sous son nez. Malheureusement pour toi, Alec n’a pas oublié lui et ne se gêne pas pour te le faire remarquer. Tu retiens une grimace. Il aurait pu attendre un peu, non ? Il est sensé passer la nuit ici, il aurait au moins pu attendre que tu finisses ton verre. Apparemment, non. Tu prends ton temps et tu bois une autre gorgé de ton verre. « On attend qu’il revienne bien gentiment ? » un mince sourire amusé se dessine sur tes lèvres. Sourire qui disparaît bien vite. Alec n’a vraiment pas le même humour que toi. Tu soupires et décide à quitter ton fauteuil. « Normalement, j’ai besoin d’un objet ayant appartenu à la personne recherchée pour la retrouver » tu te souviens l’espace d’un instant de Raphaël et la croix que lui avait offert sa mère. Tu hoches la tête. Pas le moment de devenir nostalgique. Tu évites délibérément le regard d’Alexander, parce que tu sais qu’il y a “quelque chose” qui appartient à Jace, ici, d’une certaine façon, mais tu n’as pas envie d’y penser. C’est certainement purement égoïste, mais tu n’as jamais prétendu ne pas l’être.


Seulement, quelque chose en toi est largement plus fort que ton égoïsme et tu fais marche arrière. « Je pourrais utiliser votre lien de parabataï, mais je risque de l’affaiblir, peut-être un peu trop pour revenir en arrière. » tu en connais assez sur les chasseurs d’ombres pour connaître cette histoire de parabataï, deux âmes guerrières qui se lient l’une à l’autre jusqu’à la mort. Tu sais aussi les effets que peuvent avoir la destruction de ce genre de lien, volontaire ou non. Il suffit de voir où en est arrivé Valentin et au fond de toi, tu ne peux pas t’empêcher de te dire que Jace a des chances de devenir comme son père et sans le lien qui le lie à Alexander, tu ne sais pas comment il pourrait finir. « Sans ce lien, tu risques de perdre totalement Jace » ça te fais mal de le dire, mais tu ne te vois pas ne pas lui dire. Tu le vois s’approcher et tu l’arrête d’un signe de main. « Laisse ton cheval blanc à l’écurie, chéri, j’vais essayer autre chose avant » tu veux essayer quelque chose de moin dangereux, pour lui du moins. Parce qu’au fond, malgré tes moqueries, toi aussi tu dois avoir une trace de prince charmant et qu’elle se pointe à chaque fois qu’Alexander entre dans une pièce. C’est con, mais tu ne sais pas comment t’en débarrasser. Tu files dans ta chambre pour trouver ce dont tu as besoin et tu commences à faire quelques mélanges. Il faut que ça fonctionne.


Pourtant, même avec toute la volonté dont tu es capable, rien. La position de Jace reste flou et tu t’es même demandé s’il était toujours sur votre plan à vous. Qui sait, Valentin a peut-être vraiment réussi à se mettre les fées dans la poche et a été voir ailleurs si la réalité n’était pas meilleure. Plus rien ne t’étonnes. Cependant, s’il a prit Jace avec lui, tu ne peux pas faire grand-chose dans ses conditions. Les hypothèses s'enchaînent. Les tentatives aussi, mais rien ne fonctionnent. Les effluves des différents mélanges que tu as fait se rencontrent dans l’air, tu les chasses d’un mouvement de la main, ils te donnent mal au crâne. Tu soupires finalement et relèves les yeux vers Alexander. Tu lui tends la main. « Je pense que je vais avoir besoin de toi » C’est certainement la dernière solution que tu as en stock et tu sais très bien qu’il t’en voudras si tu fais choux blanc. À peine ses doigts en contact des tiens, tu peux sentir son énergie. Tu te concentres pour trouver ce lien si particulier qu’il cache bien profondément en lui. Tu finis par le trouver et tu t’y accroches. Recherchant la personne à laquelle il est relié. Au début, tu bloques sur Alexander, mais soudainement, tu te retrouves sur des quais. Tout semble plutôt flous, mais tu arrives à discerner Jace. Après quelques secondes, tu relaches la main du brun, tes jambes menaçants de te laisser tomber. « J’ai quelque chose » que tu soupires. Tu passes une main dans tes cheveux, remettant tes esprits en place. « J’ouvre un portail et on y va si tu veux » tu te redresses tant bien que mal, mais Alec refuse que tu ailles avec lui, tu protestes, il insiste et après plusieurs minutes de discussion, tu lâches l’affaire et lui fait apparaître un portail en direction de l’endroit que tu as vu. « Sois prudent » tu ne supporterais pas qui lui arrive quelque chose. Non, hors de question qui lui arrive quoique ce soit. Malgré tout, Alec a fini par s’y enfoncer tête baissée, te laissant seul dans ton salon.

© GroggySoul ◊ 1060 mots
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Things get crazy [Malec] ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Things get crazy [Malec]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: