Serena Green ► Don't Worry, be happy
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Serena Green ► Don't Worry, be happy
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mar 21 Nov - 15:02
Serena Green
Ft. Barbara Palvin
Petites infos
Humain
21 ans
18 Mai 1996
New York
Etudiante en psychologie et Barmaid
Aucune ?
Célibataire
Hétérosexuelle


Annecdotes
► Serena fait du tir à l'arc depuis ses 4 ans et de la gymnastique depuis ses 5 ans.
► Son père est un ancien militaire, elle s'est soumise à sa discipline et à ses rudes entraînements en combat "Une femme qui s'est se défendre et une femme qui reussit dans la vie" d'après lui.
► La belle brunette a été championne de tir à l'arc de son état à l'âge de ses 13 ans puis troisième pour le championnat national des Etats-Unis à l'âge de ses 16 ans.
► Elle a grandi avec une jumelle, Leila, qu'elle a perdu dans des circonstances douteuses.
► Il semblerait qu'elle développe une étrange capacité à voir ce que les autres ne voient pas. Elle pense qu'elle hallucine et dans un sens, ça la rassure de se dire qu'elle a des hallucinations.
► Serena est très perspicace, elle a tendance à vouloir voir le bon même dans le pire. Pourtant, elle reste très méfiante et souvent même assez discrète.
► La brunette est passionnée de psychologie depuis longtemps. Pour payer ses études, elle décide de travailler dans un bar en tant que Barmaid.
► Elle parle couramment trois langues : Français, Anglais et Espagnol
► C'est une amoureuse du danger et de la sensation que cela procure. Pour cela,
elle fait du parkour, lors de ses nuits d'insomnies. Elle dit vouloir être libre et qu'une fois en haut, elle a l'impression de l'être vraiment.
► Elle a une certaine peur des vampires et elle s'en méfie beaucoup.
Derrière l'écran
Hola, dans le monde d'internet on me surnomme Ash ou Ashi, j'ai 19 ans et je fais du rpg depuis bientôt 6 ans. J'ai tendance à beaucoup écrire, je pense que je dois entre 800 et 1200 mots par post. J'ai découvert ce forum grâce à Izzy et je le trouve fort sympathique. J'ai hâte de pouvoir rp avec vous.  héhé  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mar 21 Nov - 15:02
La petite histoire
Je sais ce que vous allez dire... Oh non encore une petite humaine qui, par le biais du sain esprit est capable de se défendre. Elle va se croire tout permis et elle va nous embêter. Si vous pensez cela, je crois que vous oubliez beaucoup de choses sur Serena. Alors oui, cela est vrai. Serena se distingue un peu des humains, elle est un peu au dessus de la moyenne mais je ne crois pas que l’ait pensé ne serait-ce qu’une seule seconde. Laissez-moi vous raconter son histoire.
New York, une ville influente et active, dans ce magnifique endroit, des enfants joués ensemble en sortant de l'école. Ils criaient, riaient. Parmi eux se trouvait Serena et sa sœur Jumelle, Leila entourée de leur deux meilleurs amis : Kaal et Zus. En effet, les jumelles eurent une enfance tranquille, joyeuse. Des parents présents qu'elles aimaient et qui les aimaient. Elles grandirent dans une famille religieuse, elles croyaient donc elle aussi en ce dieu. Les deux filles qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eau faisait tout ensemble. Elles dormaient ensemble, se douchaient ensemble, avaient fait leurs premiers pas ensemble, pleuraient ensemble et le peu de fois où elles souffraient faute d'un garçon ou d'une claque méritée, elles le faisaient ensemble. En effet, les deux petites étaient sacrément turbulentes, deux petites diablesses. Le quatuor faisait les 400 coups. Toutes les bêtises à faire, ils les avaient faites. Pourtant, aucun habitant venait leurs hurler dessus avec violence, ils ronchonnaient mais une telle innocence leur permettaient dans un sens de vivre à leur tours. La joie était de mise pendant ses belles années d'enfance. Une amitié entre ses 4 personnes s'installait, ils étaient inséparables, une magnifique lien, il était fort, insaisissable et unique. Serena avait commencé le tir à l'arc depuis ses 4 ans, elle était plutôt douée et montée vite en grade. Avec sa sœur, elle commença aussi la gymnastique à ses 5 ans, là aussi, un domaine où elle excellait avec Leila. 

Un jour alors qu'elles rentraient à la maison, leur mère se trouvait en haut de l'escalier les valises dans les mains. Les jumelles ne comprirent pas de suite. Le regard de leurs chère mère était inquiet, affolée. En quelques heures, la paire de brune et leurs parents étaient partis de la ville. Leurs père était un militaire, il avait muté dans une petite ville, un peu perdue. Dans l’armée, on le surnommait le chasseur, il était excellent pour retrouver une cible. Il se mettait souvent en danger pour cela et nombreux sont ses amis qui tombaient lors des guerres. De longues heures et enfin une nouvelle maison, pour une nouvelle vie. Durement et sans prévenir personne, elles abandonnèrent leurs amis pour essayer d'en trouver d'autres mais jamais elles n'avaient réussis à trouver les mêmes liens. Un déménagement douloureux pour les jeunes filles. Elles recommencèrent une nouvelle vie à 11 ans. De plus en plus proches avec les années, les jumelles étaient vraiment appréciées dans leurs collège et leur lycée. Sans trop de peine, elles se firent des amis qui n'étaient pas forcément des réels amis. Cependant le duo partait du principe que la présence de l'autre suffisait. D’après une croyance stupide, lors qu’une paire de jumelle naissait, une de deux aurait la capacité de voir le monde obscure et la magie, tout simplement. Son père délaissa Serena, persuadée que celle qui détenait ce don unique n’était autre que Leila. Il ne comprenait rien quand aux conséquences de celui-ci, ni même ce que ce don signifiait. Mais cela suffisait à le rendre fier.  Elles finissait par y croire, elles aussi persuadaient que Leila possédait ce don.

Elles courraient tous les jours depuis leurs 14 ans dans la forêt. Elles adoraient ça. Cela les détendaient avant de faire leurs devoirs. Mais, un jour de pluie, elles étaient quand même parties. La musique dans leurs écouteurs et dans une petite foulée, elles s'engagèrent dans la forêt, protégées de leurs capuches venant d'un sweat bleu marine. Ce fut ce jour de pluie, alors qu'elles avaient 17 ans que le drame arriva. Une ombre rapide, un sursaut, elles s’arrêtèrent de courir, inquiètes, le cœur battant par la peur. Le souffle du vampire dans leurs cou, leurs hurlements. En face d'eux se trouvait ce qu'elles n'auraient jamais pensé exister, un vampire. Le vampire emprisonna sa jumelle dans ses bras, il montra ses crocs blancs à Serena. Son cœur battit. Sa sœur lui hurlait de partir. Cours...Cours... COURS ! Pensa-t-elle mais son corps ne bougeait pas, elle était terrorisée par la peur. Une peur que tout le monde trouvait normal et qu’elle regrettera toute sa vie. Il planta ses crocs dans la gorge de la jeune adolescente, elle lâcha un hurlement de douleur. Leila palissait au fur et à mesure des minutes. La brunette restait là, horrifiée, elle pria Dieu qu'il leur vienne en aide. Mais rien ne se passa, elle pria encore et encore, sous le sourire amusé du vampire. Elle reculait, redoutant la mort à son tour puis elle trébucha maladroitement contre une racine. Son crane se fracassait contre une pierre. Ce pic de douleur et la chaleur de son sang coulant le long de son visage, elle s’en souviendrait tout de sa vie. Après cela, le noir complet, plus rien, le silence et au fond d’elle, elle espérait être morte.

En se réveillant, il n'y avait plus rien. Ni le corps de sa sœur ni le vampire. Juste un homme devant elle, il lui tendit sa main pour l'asseoir. Elle fit ce qu'il demanda, elle le laissa se soigner. « Ma sœur... Où est-elle ? Dites-moi où se trouve-t-elle ? Pourquoi y a-t-il autant de sang ? Dites-moi ce qui s'est passé... Vous m'entendez là ? Ohhh répondez-moi. » s'énervait-elle. L'homme ne répondit pas, il se contenta de baisser les yeux. Les larmes lui vinrent rapidement, elle comprit alors que plus jamais elle ne reverrait sa sœur. Les hurlements de souffrance de la brunette fendait le cœur du shadowhunter. Il soupira et la prit finalement dans ses bras. Elle pleurait, toute les larmes de son corps, délaissant même son corps entre les bras de ce type qu'elle ne connaissait pas. Des pleures qui étaient horribles et qui la torturaient encore et encore. Son monde s’effondrait, sa jumelle disparut elle n'avait plus de repères et la femme de sa vie n'était plus là pour l'aider à les retrouver. La colère transforma ses larmes de tristesse en rage. Elle se relevait, essuyait ses larmes et apprenait rapidement ce qu'elle avait à apprendre sur cet homme. Il lui mentait en disant que ce n’était qu’un simple humain avec la faculté de voir les vampires et qu’en réalité, ce n’était qu’un pauvre petit chasseur qui cherchait du gibiers. Elle le croyait, pourquoi douter ? Il le raccompagna chez elle. Une fois arrivée, elle affronta la tristesse de ses parents. Elle tentait de leurs expliquer, une histoire bateau qui ne fonctionna pas une seule seconde. Bien-sûr, ils comprirent que ce n'était pas un psychopathe quelque-conque qui l'avait enlevé et tué. Ce psychopathe devrait être sacrèment doué pour avoir terroriser les deux filles entraînées par un militaire.

Des mois et des mois où elle n'allait pas à l'école, elle se droguait pour pouvoir parler à sa sœur quelques fois. C'était la seule manière qu'elle avait trouvé pour s'en sortir. Des railles de drogues, des chichas au shit et son corps qui pleurait alors que son visage souriait. Une image fausse d'elle-même. La décadence, elle la sentait amis au début, elle n'y résistait pas. Lentement, elle se rendit tout les soirs devant la tombe aménagée de sa sœur. Personne ne pouvait avoir idée de la destruction causée par la disparition de sa sœur. Elle n'avait plus rien juste ses yeux pour pleurer et ses mains pour les essuyer. Les 3 mois de sa vie les plus longs sans elle, sans eux, sans ses parents. La brunette était seule face à elle-même. Seule face a un combat qu'elle ne voulait finalement pas mener, un combat qu'elle n'avait pas la force de gagner. Son monde était tombée en même temps que le corps de sa soeur inerte. Qui pourrait le reconstruire à par elle et son esprit détruit ? Personne. Elle le savait et ce fut pour cela qu'après 3 mois de dépression sur la tombe de sa sœur, elle se décida à revoir ce chasseur qui lui avait sans doute sauver la vie. Sa mère était tombée elle aussi en dépression. Quant à sa père, il essayait désemparement de retrouver la trace du «psychopathe» qui avait osé toucher à Leila. Parmi la souffrance de sa famille, Serena se releva lentement et partit dans la forêt, à l'emplacement même où se trouvait le vampire, jadis. Elle espérait beaucoup retrouver la seule personne capable de l’aider.  

Des années d'entrainement avec ce chasseur, des soirées à se battre, à prendre de la vitesse et à gagner de l'endurance. Au fur et à mesure de ses années, elle apprit alors à se défendre, à comprendre l'histoire des vampires, à savoir tuer un vampire grâce à ses flèches, à se protéger de leurs charmes. Des années décisives pour la survie de la jeune femme et qui permit aussi au chasseur de retrouver une part d'humanité à travers cette Serena qui se battait pour s'en sortir. Il lui apprit toute les manières de tuer, elle imbiba ses flèches de poison et appris à tirer sur des cibles en mouvement. La course était primordiale aussi pour elle, elle n'avait pas une hyper force, ni même une hyper-vitesse, elle ne pouvait pas hypnotiser les gens alors elle devait faire avec ses capacités et les améliorer au maximum. Elle utilisa alors son agilité pour esquiver, son intelligence pour élaborer des stratégies et utiliser ses faiblesses comme une force, sa rapidité pour dégainer et tirer et pour fuir plus facilement, son endurance pour courir plus longtemps et ainsi tenir le choc contre qui que ce soit et sa précision pour tirer dans les endroits voulut quand le moment était opportun. Tout cela, avec plus de 3 ans d’entraînement. 

Ce fut seulement à l'âge de 19 ans, qu'elle décida de revenir dans sa ville d'origine et d’intégrer son université pour bâtir une nouvelle vie et pour revoir ses meilleurs amis. Oui, Serena avait changé. Elle n'était plus fragile, elle n'était plus une fillette apeurée mais une humaine qui connaissait le danger du monde qui l'entourait et qui avait bien plus peur de devenir un vampire que d'être morte. L'espoir la fit vivre et elle espérait retrouvée sa sœur, ici, dans cette ville. Faire de nouvelles rencontres et retrouver ses anciennes, elle voulait vivre enfin normalement comme une étudiante qui travaillait comme  Barman pour payer ses études loin de ses parents et loin de ses vieux souvenirs lui donnant encore des monstrueux cauchemars. Le courage de cette femme était là et uniquement là, dans sa volonté de nouveau et dans sa volonté de bâtir une nouvelle vie dans son ancienne ville avec ses anciens et peut-être nouveaux amis. Elle avait changé mais le changement était ce qui faisait évolué l'humanité et dans ce sens ce qui faisait évolué la brunette. 
Doucement, quelque chose se réveillait en elle. Elle préférait croire que c’était son débordement de travail qui lui faisait avoir des hallucinations mais cela était vrai, si depuis le départ, ce don, c’était elle qui le détenait ?
Revenir en haut Aller en bas
Eoin Carmichael
Children of Lilith
Eoin Carmichael
♦ Age : 315
♦ Date de naissance : 04/08/1703
♦ Autres comptes : Sebastian Verlac
♦ Runes : 3
♦ Messages : 237
♦ Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mar 21 Nov - 15:08
oh bienvenue petite chouuuu *-*

trop mignonne ton vava! ! hâte d'en apprendre plus sur ton perso !!


Centuries make life stranger
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mar 21 Nov - 15:51
Bienvenue!
Bon courage pour ta fiche Serena Green ► Don't Worry, be happy 519793374
Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
Catarina Loss
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 151
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything : Serena Green ► Don't Worry, be happy Cat10
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mar 21 Nov - 16:33
Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche love


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mar 21 Nov - 20:20
Bienvenue par ici Serena Green ► Don't Worry, be happy 519793374
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mer 22 Nov - 16:24
Bienvenue par ici ! ♥️

Si t'as la moindre question, hésite pas ! ♥️

Bon courage pour ta fiche ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Mer 22 Nov - 19:55
Merci à vous pour cet accueil ! please
J'espère que Serena vous plaira ! cute Je vais essayer de finir rapidement son histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Jeu 23 Nov - 20:32
Bienvenue officiellement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ Jeu 23 Nov - 23:43
Tu es validé !
Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang de Terrestre, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Sam sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton ton avatar dans le bottin, ton logement et ton métier. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Serena Green ► Don't Worry, be happy ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Serena Green ► Don't Worry, be happy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don't worry be happy [ft. Jiao Xù]
» Emilia Fitz - don't worry, be happy.
» Présentation de Dog Green
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Material!? (spoiler from Negima!? 14)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: Présentations & Scénarios-
Sauter vers: