I'm worried about you - Climon - Page 2
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
I'm worried about you - Climon
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: I'm worried about you - Climon ♦ Lun 16 Avr - 15:58
I’m worried about you
Climon
I always care about you

Parler travail, sortir faire du shopping avec Simon, c’était une chose que la jeune Fairchild n’avait pas fait depuis bien longtemps. Et elle doit bien avouer que ça lui avait manqué, cette impression d’être un peu normale, même si elle savait au fond d’elle que ce n’était pas tout à fait le cas. Elle ne serait plus jamais normale après ce qu’il lui était arrivé, que ce soit d’un point de vue Terrestre, ou même Shadowhunter. Son père s’en était assuré rien qu’en la concevant, si on pouvait dire ça comme ça. Qu’elle conserve son nom de famille ou non ne changerait rien. Même le jour où elle finirait par épouser Jace, Clary avait bien conscience que les gens n’oublieraient jamais qui était son père. Et il allait falloir qu’elle passe au-dessus de ça, à un moment ou à un autre, mais cet élément déclencheur n’était pas encore arrivé. Peut-être que le procès qui allait certainement avoir lieu lui donnerait cet effet. En attendant, elle essayait de profiter un maximum de ce sentiment de liberté qu’elle avait depuis le jour où ils avaient arrêté Valentin et libérés son meilleur ami. L’Enclave n’était plus sur son dos, du moins pour l’instant, mais elle savait très bien que ce n’était pas une chose qui allait durer.

Bien sûr, son inquiétude pour son ami d’enfance était toujours présente, même si elle avait réussi à le faire sortir, elle savait que rien n’était gagné encore, et qu’il risquait de s’enfermer à nouveau chez lui une fois qu’elle serait partie. Si elle pouvait restée toute la journée et tous les jours avec lui, elle le ferait certainement. Mais déjà, ça ne plairait pas à Jace, et si elle voulait se faire une place au sein des Chasseurs d’Ombres, il fallait qu’elle montre un peu de sa bonne volonté. Alors elle essayait de guider Simon du mieux qu’elle le pouvait, en lui parlant de son travail, entre autre. Une chose qui lui permettrait de reprendre un train de vie à peu près normal, et de sortir un peu. Lui faire du bien en somme. « Elle doit être au courant de ce qu’il t’est arrivé avec Valentin. Je pense qu’elle peut le comprendre. » Il est vrai qu’en dehors de sa relation avec Raphael qui n’allait pas très bien, Simon avait quand même vécu un certain traumatisme en se retrouvant entre les mains de son père. Par la faute de la rousse, encore une fois. Elle s’en voulait énormément de ça, de tout ce qui était arrivé à son ami. Si seulement elle avait pu faire ce qui était nécessaire pour le protéger… Mais elle n’avait pas réussi. Et maintenant, c’était lui qui payait les pots cassés, et elle ne savait pas comment l’aider. Ça la rendait dingue.

Ils avaient fini par arriver devant une boutique de sous-vêtements, et un ensemble avait tout de suite sauté aux yeux de Clary. Un truc bien rouge et flamboyant, qui reflétait un peu son humeur téméraire du moment, en fait. Et puis elle le trouvait plutôt joli. Même si c’était clairement beaucoup plus provoquant que ce qu’elle pouvait porter habituellement. « Et si j’ai envie qu’il me voit comme un feu de signalisation ? Genre, attention Jace, ce soir ça va être ta fête ! » Oh, là, c’était bien la Clary d’avant et ses blagues un peu débiles qui refaisaient surface. Au moins elle se faisait rire, c’était le principal, non ? « T’as raison, je vais partir sur du noir. » Après tout, c’était une valeur sûre, et quelque chose de beaucoup plus pratique à planquer pour aller jusqu’à la chambre de Jace. Et puis, c’était aussi la couleur de base des Chasseurs d’Ombres. Autant qu’elle s’intègre jusqu’au bout. « L’argent de mes études va plus me servir à rien… Et puis si c’est aussi cher, c’est que c’est solide non ? » Clary ne savait pas tellement comment cette soirée, ni même cette nuit allait se passer, et elle doit bien avouer qu’elle préférait tout prévoir, au cas où. Elle-même ne savait pas exactement comment elle allait réagir. Si ça se trouve, c’était elle qui allait lui arracher ses vêtements et pas l’inverse. Elle verrait bien. Elle n’en était pas encore à là.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
Simon Lewis
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 15
♦ Messages : 370
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I'm worried about you - Climon ♦ Mer 25 Avr - 13:09
I'm worried about youClimonClary n’avait pas besoin de le dire à voix haute. Je savais qu’elle s’en voulait toujours que son père m’aie kidnappé. J’avais beau lui expliquer dans tous les sens que ce n’était pas de sa faute, qu’elle ne contrôlait les actions de Valentin, cela n’y avait rien changé. Je savais que Clary faisait comme si tout allait bien, comme si elle avait dépassé ça, mais on ne me trompait pas comme ça. Je la connaissais par coeur. Je savais qu’elle continuerai de s’en vouloir et il n’y avait pas grand chose que je puisse faire de plus. Si ce n’est attendre que le temps panse ses blessures. Puis maintenant, je n’étais plus le seul sur qui elle pouvait compter pour la soutenir, elle avait Jace. Et Izzy aussi.

Je pourrais presque être jaloux en fait. Parce qu’avec ces histoires de monde obscure, nous avions perdu beaucoup avec Clary. Mais elle, elle avait toujours sa famille, elle avait même une nouvelle famille à l’institut pour la soutenir. Alors que moi… Et bien même si je voulais renouer avec ma mère et ma soeur, j’avais peur de leur faire du mal encore. Puis maintenant que j’étais immortel, je savais qu’il viendrait un jour où je verrais ma famille et tous mes amis mourir les uns après les autres. C’était peut-être pour ça que j’avais tant voulu me raccrocher à Raphael. Mais je n’arrivais même pas à m’intégrer parmi les vampires. Je n’avais de cesse de repousser tout le monde… Bref, ça faisait peut-être un moment maintenant que je disais m’être habitué à cette nouvelle vie, mais en fait, non. J’étais toujours aussi perdu qu’au début.

- Il ne se passe pas une chose dans cette ville dont Anna n’est pas au courant, j’en suis presque sûr.

Je gardais le sourire. Je ne voulais pas gâcher davantage cette journée. Autant en profiter tant que Clary était là et que je pouvais penser à autre chose. Je savais très bien qu’une fois qu’elle serait partie, ce ne serait plus aussi simple de sortir, et faire comme si de rien n’était. Mais Clary en avait déjà beaucoup fait pour moi, je savais qu’elle s’inquiétait bien plus qu’elle ne le laissait paraître et je ne voulais vraiment pas qu’elle se fasse autant de soucis. Je finirai bien par m’en remettre. Ce n’était pas à elle de porter le poids de tous les maux du monde sur ses épaules.

Sincèrement, je ne m’étais pas imaginer un jour me retrouver dans une telle situation. Mais j’étais vite entrer dans le jeu. Fais gaffe Lewis, ou bientôt tu seras la Kardashian du monde obscure ! Haha ! Non. Personne ne pouvait rivaliser avec Raphael… Merde, vraiment tout me rapportait à lui hein ? Parce que le grand maître incontesté du style en ce monde, c’était bien Magnus. Tel père, tel fils non ? Bref, pensons à autre chose. Clary me fit presque mourir de rire avec sa réplique. J’aime la répartie de ma rouquine, c’est la meilleure.

- Oh mon d… Le pauvre ! Il pourra pas te prendre au sérieux si tu lui sors ça… Et il va te dire que tu traînes trop avec moi !

Pour sortir des répliques aussi nulles, on savait que j’étais un expert. Clary était bonne aussi en la matière, en même temps à trop passer du temps ensemble, on déteingnait l’un sur l’autre. Mais Fray cachait mieux son jeu que moi.

- On est jamais déçu par le noir, c’est sûr. Puis c’est un peu votre couleur.

Quand je parlais au pluriel, je pensais évidemment aux chasseurs d’ombres hein. Je vois pas trop à qui d’autre je pourrais m’adresser. Aux rousses ? Non mais le noir ça allait à tout le monde de toute façon. Il n’y avait pas moyen de se tromper avec ça. Tout du moins, il me semble.

- L’argent de tes études ? T’es sûre que tu pourras jamais l’utiliser pour étudier ?

Après tout, j’avais bien réussi à m’inscrire à la fac. Alors pourquoi pas Clary ? Les chasseurs d’ombres étudiaient comment ? Ils avaient sûrement leurs propres écoles à Idris. Mais sait-on jamais…

- J’espère bien que c’est du solide, même si j’en vois pas trop l’intérêt. Tant que c’est simple à enlever… Enfin j’espère que pour ce prix là, il y une enceinte intégré qui déclenche une musique sexy quand tu rentre dans la pièce. Quitte à vouloir faire effet…

Vous imaginez le truc ? Entrer en sous-vêtements et avoir une musique qui se déclenche ? Un truc super cliché comme dans les films. Mais le mieux, ce serait qu’après plusieurs fois à l’utiliser, et de passage à la machine à laver, l’enceinte serait totalement détraquée et la musique ressemblerait plus à celle d’un film d’horreur qu’autre chose. Mais j’imagine que ça irait bien avec le fait que la personne qui le porte vieillit et que ça devienne de moins en moins sexy de la voir dans une tenue pareille.
©️ YOU_COMPLETE_MESS



   

   I'm just broken record
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: I'm worried about you - Climon ♦ Ven 27 Avr - 22:33
I’m worried about you
Climon
I always care about you

La culpabilité était quelque chose qui la suivrait certainement toute sa vie. Avoir le cœur sur la main était quelque chose de bien en soit, mais on s’en prenait très souvent le revers. Et même si Clary savait qu’il n’y avait que son père de responsable à la base, elle savait aussi que si elle n’avait jamais connu Simon, il ne serait tout simplement jamais mort, en fait. Heureusement qu’elle pouvait se rattraper sur le reste, et qu’elle arrivait enfin à trouver le bonheur, petit à petit, et à se reconstruire après tout ça. Elle avait bien conscience qu’elle avait la chance d’être entourée de personnes qui l’aimaient sincèrement et que grâce à eux, elle pourrait enfin trouver sa place dans ce monde. Elle était d’ailleurs déjà en train de le faire au fur et à mesure que le temps avançait. Et même si tout n’était pas parfait, au moins tout le monde était sain et sauf, et c’était certainement le plus important.

Elle avait d’ailleurs réussi à faire sortir Simon, ce qui était une victoire en soit. Elle savait qu’il lui faudrait du temps pour se reconstruire de ce qu’il venait de traverser. Elle était passée par là aussi, en quelque sorte, même si elle avait eu la chance que les choses s’arrangent dans son couple. Et elle espérait sincèrement que Simon aurait cette même chance. Il méritait d’être heureux comme elle l’était, plus que n’importe qui, et même si elle n’appréciait pas forcément Raphael, elle serait bien la dernière à se glisser dans leur relation. Tant qu’il était heureux, peu importe avec qui il pouvait bien être, ça lui allait parfaitement. « Tu crois qu’elle est au courant quand on va aux toilettes du coup ? » Une fois qu’elle était lancée, Clary, on ne l’arrêtait plus malheureusement. Et ça faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas été d’aussi bonne humeur qu’elle se lâchait complètement. Elle en avait certainement besoin en fait, d’évacuer toute cette pression qu’elle avait eu pendant des semaines, et de vivre à peu près normalement avant qu’un autre truc ne leur tombe dessus. S’il y avait bien une chose qu’elle avait appris de ses épreuves, c’était qu’elle devait profiter de la vie et des gens qu’elle aimait tant qu’elle en avait l’occasion. Quitte à faire des trucs de merde.

Et dire de la merde surtout. Mais ça faisait tellement du bien ! Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas ri comme ça avec Simon, et ça lui avait sérieusement manqué. Et puis l’entendre galérer à dire dieu… Même si c’était un peu méchant, ça ne faisait qu’augmenter son rire. « T’inquiète pas, je sais comment faire pour qu’il me prenne au sérieux. Et puis il osera pas dire que je traines trop avec toi pour risque de boudage. » Enfin, elle bouderait pas bien longtemps mais bon… Jace n’était pas idiot. Il savait ce que Simon représentait pour elle, qu’il serait toujours son meilleur ami quoiqu’il arrive, et la rousse pensait qu’il avait fini par l’accepter en fait. Et qu’il s’était rendu compte que ça n’entachait en rien l’amour qu’elle lui portait. Rien ne pourrait l’entacher en vérité, pas même sa mère qui faisait pourtant tout pour que ce soit le cas. Sauf que de l’autre côté Clary était prête à tout pour faire durer son couple, et elle était quelqu’un de plutôt têtue.

Après avoir débattu pas très longtemps sur la couleur à choisir pour sa petite nuit en amoureux, le sujet du prix s’installa finalement entre les deux amis. La rousse savait que les Chasseurs d’Ombres ne manquaient pas de ressources, mais elle n’avait pas encore osé demander de l’argent pour faire un peu de shopping. Et puis, elle avait encore de l’argent de côté qui ne lui servait à rien pour l’instant. Autant s’en servir. « Je suis une Chasseuse d’Ombres Simon. Les études pour moi c’est fini. J’ai ma vie à construire à l’Institut maintenant. » Chose qui n’allait certainement pas être facile, mais ça ne faisait clairement pas peur à la jeune femme. Elle avait déjà commencé à s’intégrer et à trouver sa place en plus. Elle était déjà en train de construire sa vie là-bas. Et puis, ce n’était pas comme si elle avait arrêté de dessinée. Elle continuait toujours à faire ce qu’elle aimait à côté, et puis être une Chasseuse d’Ombres, c’était pas non plus quelque chose d’horrible. Elle aimait vraiment ça, en vérité. « Je suis sûre que pour Jace tout est simple à enlever… » Clary n’était pas idiote, elle savait très bien qu’elle n’était pas la première pour lui. En soit ça la dérangeait pas tellement, même si elle était un peu jalouse. Mais tant qu’elle ne croiserait pas l’une des ex de Jace, ça devrait bien se passer. Dans le cas contraire… Elle ne savait pas trop de quelle façon elle pouvait réagir, et elle n’était pas certaine d’avoir envie de le savoir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
Simon Lewis
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 15
♦ Messages : 370
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I'm worried about you - Climon ♦ Dim 20 Mai - 19:50
I'm worried about youClimonJe ne vais pas aller jusqu’à dire que je m’étais totalement remis de ma rupture avec Raphael. Cependant, on pouvait dire que j’étais en bonne voie et que la présence de Clary m’aidait bien. Ca faisait longtemps que nous n’étions pas sorti juste tous les deux pour faire quelque chose d’aussi banal qu’un peu de shopping. Et pourtant, fut un temps où c’était presque notre quotidien quoi. Maintenant, tout était tellement partis dans tous les sens. Mais je ne vais pas vous en refaire tout un roman. Il y avait du mal dans tout ce qu’il c’était passé mais il y avait aussi eu du bon, il ne fallait pas l’oublier. Même si en ce moment, j’avais du mal à me pardonner ce que j’avais à Raphael, je ne regrettais pas une seconde tous les moments qu’on avait passé ensemble avant ça. Et rien que pour ça, j’étais plus qu’heureux de l’avoir rencontré, même si ça avait signifier mourir et revenir. Et j’étais presque sûr que Clary ne regrettais pas d’avoir rencontré Jace non plus.

Nous étions donc dans une situation presque normale, comme avant, mais pas trop non plus. La preuve, nos conversations n’étaient plus les mêmes. Là, on avait dévié sur une sorcière qui, de mon avis, savait tout sur tout le monde. La réplique de Clary me fit bien rire. Sérieusement, je lui disais qu’Anna savait tout et elle, ce qui l’inquiétait, c’était de savoir quand elle était aux toilettes ?

- Evidemment ! Mais de mon avis c’est pas son sujet préféré. Quelque chose me dit qu’elle en a même rien à faire.

J’allai rajouter que c’était normal, tout le monde allait aux toilettes. Mais bienvenue dans le monde obscure ! Les vampires sont mort et en plus ils ne mangent pas, donc le système digestifs ben…. C’est fini. Ah bah c’est sûr, depuis que je suis mort, je fais de belles économies, plus de bouffe, plus de PQ… Faut bien que ça aie quelques avantages d’être mort aussi, vous êtes marrant, c’est pas facile tous les jours non plus.

La journée continua sur le même ton. Décidément, on devait presque passer pour des ados normaux, à raconter n’importe quoi, parler de nos histoires de couples et rire pour des débilités. J’avais tellement envie d’imaginer la scène… Mais c’était un peu glauque d’imaginer ma meilleure amie en sous-vêtements sexy devant son mec pour la première fois. Cependant le fait qu’elle lui dise que ça allait être sa fête sur un tel ton… Ca me faisait bien rire. Non mais qui disait quoi ? Puis Clary du haut de son mètre soixante…

- Je pense que Jace osera pas parler de moi dans un moment pareil. Enfin, j’espère pour toi !

Il fallait rester réaliste un peu. Pourquoi Jace parlerai de moi dans un moment pareil. Je ne le connaissais pas par coeur, mais quelque chose me disait qu’il aurait autre chose à l’esprit. Sinon il y aurait de quoi se poser des questions. Je sais que les morsures de vampires ç fait de l’effet, mais pas à ce point là quand même, il faut se calmer un peu.

Je grimaçai. Je sais pas trop pourquoi. Je savais que Clary était une chasseur d’ombre et que sa vie, maintenant, c’était l’institut. Mais dans mon pauvre petit esprit de terrestre, c’était bien ancré que les études, c’est important. Puis Clary aimait tellement ce qu’elle faisait ou tout du moins ce qu’elle voulait faire… Je ne doutais pas que sa nouvelles vie ne lui empêchait pas de dessiner entre deux chasses au démon. Mais quand même, ça me faisait réaliser à quel point les choses avaient changer.

- Ouais t’as pas tort…

J’avais pas grand chose à lui dire de plus. Je n’allais pas insister pour la faire changer d’avis, je savais aussi bien qu’elle que ça servirai à rien. Il n’y avait pas moyen qu’elle retourne à la faculté. Enfin, je fis en sorte de ne pas trop y penser et repris mes imbécilités sur la tenue dont il était question, ce à quoi Clary répondit que Jace savait tout enlever.

- Je suis même sûr qu’il va te sortir qu’il a une rune pour ça.

Je me mis à rire bêtement. C’était un cliché de dire que les Nephilims avaient des runes pour tout. Mais je trouvais ça drôle. Puis c’est vrai qu’ils avaient beaucoup de runes quand même…

- Bon tu veux rentrer voir ce qu’ils ont ici et faire des essayages ou pas ? Parce que j’adore la dentelle hein, mais je crois que j’aime encore un peu plus les comics.

Je me mis à rire à nouveau en attendant la décision de ma meilleure amie. J’avoue, si on pouvait régler ça assez rapidement, ça m’arrangeait bien aussi. Je savais pas trop combien de temps j’allais tenir dans cette bonne humeur à vrai dire.
©️ YOU_COMPLETE_MESS



   

   I'm just broken record
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: I'm worried about you - Climon ♦ Sam 23 Juin - 20:01
I’m worried about you
Climon
I always care about you

Ça faisait du bien de retrouver un semblant de normalité, on ne va pas se mentir. Même si au final, maintenant, la normalité semblait être quelque chose d’étrange pour Clary. Elle n’en avait plus l’habitude, elle se sentait un peu perdue du coup, et tuer des démons étaient devenus quelque chose de tellement habituel pour elle que quand elle n’était pas en mission… Ouais, elle se sentait un peu inutile. Nom de dieu, elle était en train de devenir une véritable Shadowhunter ! Manquait plus que la rune angélique pour rendre la chose véritablement officielle. Mais est-ce que c’était mauvais pour autant ? Elle ne le pensait pas. Après tout, la rousse avait ça dans le sang. Sa famille était uniquement composée de Chasseurs d’Ombres, il était donc logique qu’elle en devienne une à son tour. Et puis, ce n’était pas comme s’ils ne faisaient pas quelque chose de bien, bien au contraire. Ils protégeaient les Terrestres des créatures maléfiques parce qu’ils n’étaient pas capables de le faire eux-mêmes. C’était un peu des Captain America en puissance, même si la jeune femme préférait clairement la version de Chris Evans à la sienne. Mais passons.

Du coup, tout ce qui relevait du Monde Obscure ne lui paraissait plus du tout effrayant ou complètement dingue et… Elle arrivait même à en plaisanter. Comme elle venait de le faire actuellement en fait, et réussir à faire décrocher un rire à Simon, sérieusement, à l’heure actuelle, c’était carrément une grande victoire. « Peut-être qu’elle a un registre, t’en sais rien, si ça se trouve c’est sa passion… » Bon ok, là elle partait peut-être un peu loin. Mais elle avait besoin de plaisanter après tout ça et de retrouver la joie de vivre qu’elle pouvait avoir avant. Et profiter au maximum du temps qu’elle pouvait passer avec son meilleur ami. C’était clairement le plus important, parce qu’ils avaient quand même pas mal de choses à rattraper tous les deux, avant qu’une autre merde ne leur tombe dessus. Et puis, même si rien n’arrivait après, mieux valait prévenir que guérir hein. Elle s’était faite avoir une fois, pas deux, certainement pas ! Au moins, elle se rendait encore plus compte à quel point le temps passé avec ses proches était précieux. Et pourtant elle n’avait toujours pas réussi à arranger les choses avec sa mère. Peut-être qu’elle se disait qu’elle avait le temps. Grossière erreur, mais ça, elle ne pouvait clairement pas le savoir qu’une nouvelle tragédie allait les frapper beaucoup plus rapidement que prévue. C’était les aléas de la vie. Enfin, en quelque sorte.

Ça lui faisait clairement du bien d’avoir des conversations normales de meilleur ami à meilleure amie comme ça. Genre, parler de son couple avec Simon, lui demander des petits conseils, échanger quelques potins… En fait, elle se demandait comment elle n’avait pas pu réaliser avant qu’il était gay. C’était une véritable nana dans un corps de mec, nom de dieu ! « Ouais, ce serait bizarre venant de lui, surtout qu’il t’aime pas beaucoup… » Oh, mais ça allait s’arranger, Clary s’en assurerait ! Après tout, elle faisait bien des efforts pour Alec de son côté, Jace pouvait bien en faire pour Simon, ça n’allait pas le tuer. Elle ne lui demandait quand même pas de devenir son meilleur ami pour la vie, mais au moins… Un minimum de sympathie ? Elle pensait que ce n’était pas trop demander quand même. Surtout qu’il savait que Simon était important pour elle, et que sans lui, elle n’aurait pas survécu à tout ça, émotionnellement parlant. Elle avait besoin de son meilleur ami, au même titre qu’elle avait besoin de son petit-ami, sauf que ce n’était pas forcément pour les mêmes choses. Et encore, ça dépendait des cas.

Vient ensuite les questions d’avenir. Même si pour la rousse la question ne se posait pas tellement. Ce n’était pas comme s’il y avait énormément de filières chez les Shadowhunters. Tout ce qu’elle espérait, à présent, c’était de pouvoir rester à new York. Après le reste, elle s’en fichait, elle s’y habituerait bien. Et peut-être qu’elle finirait par avoir une fonction plutôt cool. Mais ça ne semblait pas rassurer son meilleur ami. « Eh, t’inquiète pas, c’est pas parce que je vais devenir officiellement une Chasseuse d’Ombres que ça va changer quelque chose. On pourra toujours continuer à se voir et… Tu pourrais devenir mon indic… » Après tout, ça se faisait non ? Méliorn avait bien été l’indic d’Isabelle pendant pas mal de temps chez les fées. Sans parler qu’ils pourraient faire des choses plutôt cool ensemble au niveau du Monde Obscure pour améliorer les relations. Il y avait, mine de rien, tout un tas de possibilités qui s’offraient à eux dans cette nouvelle vie. Et mine de rien, c’est la suite de leur conversation qui lui plomba légèrement le moral. Evoquer une infime quantité des performances de Jace lui avait fait penser aux potentielles nombreuses femmes qui avaient partagées son lit et… Non, ce n’était clairement pas quelque chose d’agréable. « Ouais. » Pas de rire de son côté, même si elle essayait de masquer un peu son mécontentement. C’était pas une nana jalouse, nom de dieu ! Bien sûr qu’il avait eu une vie avant elle, qu’est-ce qu’elle croyait ? Alors pourquoi ça l’agaçait autant ?

« Euh… Ouais, je pense que je vais prendre le noir de toute façon. » C’était certainement ce qu’il y avait de mieux à faire, et Clary était déjà entrée dans la boutique pour aller récupérer un ensemble à sa taille, sans même regarder les autres choses qui étaient proposées. Peut-être que ce n’était pas forcément une bonne idée au final, mais elle avait trop de fierté pour se dégonfler maintenant. Alors elle allait acheter cet ensemble, aller dans la boutique de comics avec Simon, rentrer à l’Institut, et elle aviserait après. Ce n’était pas comme si elle était forcée à prendre une décision maintenant, après tout. Et dans le pire des cas, ça lui ferait au moins une paire de beaux sous-vêtements.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
Simon Lewis
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 15
♦ Messages : 370
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I'm worried about you - Climon ♦ Mar 26 Juin - 23:10
I'm worried about youClimonJe riais à propos d’Anna et cette histoire de registre, mais quelque part, j’avais aucun de mal à imaginer la sorcière faire une chose pareille. De mon avis ça lui ressemblerait bien. Anna était un peu comme une concierge du monde Obscure, elle savait tout sur tout le monde. Mais c’était aussi pour ça qu’elle était absolument géniale. Une vraie référence. Puis elle était adorable aussi il ne fallait pas l’oublier. Par contre, je savais qu’elle ne portait pas trop Clary dans son coeur, même si elle savait que j’étais son meilleur ami, elle ne s’était pas privée pour me le dire. Enfin, je n’avais pas besoin de le rappeler à Clary non plus. Je crois que ma meilleure amie savait que la sorcière n’avait pas trop aimé qu’elle casse de la vaisselle à l’anniversaire de Raphael.

Je me mis à rire, c’est vrai que Jace ne m’aimait pas beaucoup, mais de mon avis ça allait encore. Ce n’était pas comparable avec la haine qu’entretenait Raphael à l’égard de Clary. En même temps, quand ce vampire n’aimait pas quelqu’un, il faisait jamais les choses à moitié et à vrai dire, même quand il aimait quelqu’un, c’était difficile à savoir. J’étais… Enfin j’avais été bien placé pour le savoir. Je ne devrais sans doute pas trop penser à ma rupture encore assez récente. Mais c’était plus fort que moi, j’avais l’impression que tout me ramenait à lui.

- Mais si, il m’adore, il ose juste pas l’avouer !

Je répondis en blaguant. Et quelque part, j’étais même sûr que Jace ne me haïssait pas tant que ça. Ok, nous avions des différends. Mais c’était surtout parce que nous aimions tous les deux la même fille. Et maintenant, on peut dire que c’était une affaire réglée entre nous. Puis après tout, Jace m’avait bien sauvé la vie quand Valentin m’avait kidnappé. Pour ça je lui en était des plus reconnaissant. Et personnellement, je n’avais rien… Enfin plus rien contre lui. Sauf s’il déconnait avec Clary, là, j’hésiterai pas à lui en mettre plein la gueule.

J’affichai un petit sourire, mais je n’étais pas super convaincu encore. Ca me faisait bizarre de voir Clary s’intégrer comme ça à ce nouveau monde. Ouais, elle allait devenir officiellement une Chasseur d’Ombre, recevoir sa rune angélique. Je savais pas trop comment ce genre de cérémonie se passait, mais je savais que c’était super important pour les Nephilims. Et j’étais content pour elle, j’étais fier de voir ma meilleure amie trouver sa voie. Mais j’avais l’impression que ça creusait un peu plus le fossé entre nous, même si maintenant je faisais partis du monde obscure aussi.

- Ton indic ? Jte préviens hein, je couche pas en échange d’infos hein ! Mais en échange de comics… Ca peut se négocier ! Quoique, vu ma position chez les vampires et dans le monde obscure en général, je suis pas sûr de t’être très utile.

C’est vrai que de base, j’avais eu du mal à m’intégrer. Mais maintenant que je n’étais plus avec Raphael, qu’il n’était plus là pour m’apprendre et forcer un peu les autres à accepter ma présence. Puis il y avait aussi le fait que j’étais un daylighter. Tout ça compliquait admirablement les choses. Et je savais pas du tout où j’en étais. J’étais juste… Un bébé vampire, perdu dans un monde qu’il connaissait à peine.

Bref, nous en revînmes à notre shopping. Je n’avais pas envie de trop traîner et Clary non plus. Elle semblait pas super convaincu par ce qu’elle allait prendre, et me dit qu’elle allait se contenter de celui-ci. Qu’est-ce qu’on ferait pas pour sa meilleure amie hein ?

- Comment ça tu vas juste prendre le noir, sans tergiverser ? Tt tt tt !

Je poussais Clary, son ensemble dans les mains jusque dans une cabines d’essayage et fermait le rideau sur elle.

- Je veux pas savoir Fray ! Tu m’essaye ça !

Puis je retournais dans la boutique et pris quelques autres ensembles pour les ramener à ma meilleure amie. Je lui passais à l’intérieur sans ouvrir trop le rideau bien sûr.

- Et tu vas m’essayer ces deux là aussi. Parce que le vert ira super bien avec tes yeux et le violet parce que… Parce que je l’aime bien.

Satisfait de mon travail, j’allais m’asseoir sur un des petits banc en face des cabines. Et je jetais un coup d’oeil aux alentours. Mon regard croisa celui d’une vendeuse. Elle me regardait un peu bizarrement. Alors, je lui fit un sourire et un petit coucou de la main. Je sais pas trop pourquoi d’ailleurs. Elle se mit à rire, je crois qu’elle me fit même un clin d’oeil avant de partir. Perplexe, je me relevais et m’approchais de la cabine de Clary pour lui dire doucement :

- Fray… Je crois que la vendeuse me prend pour un pervers louche, elle doit penser que je suis ton mac… Ou alors elle essaye de flirter avec moi je sais pas trop… Bref, ça dit quoi ?

J’allais pas ouvrir le rideau en grand sans savoir si Clary avait fini de se changer tout de même. Puis il s’agissait de sous-vêtements alors je n’étais pas sûr que la rouquine aie très envie que tout le magasin la voit dans cette tenue.
©️ YOU_COMPLETE_MESS



   

   I'm just broken record
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: I'm worried about you - Climon ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm worried about you - Climon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» (28/07 à 22h49) - niggas aint worried about nothing ♛ AYMERIC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: