We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace - Page 2
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 18/01/1999
♦ Autres comptes : Freyja Collins & Harmony
♦ Runes : 2
♦ Messages : 129
♦ Date d'inscription : 08/10/2017
♦ Everything and anything :







Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Sam 25 Nov - 21:00


Forgetting to breatheClaceEffectivement, je savais enfin ce que ça faisait de tomber amoureux. D’aimer quelqu’un d’autre. Ce qu’on m’avait toujours appris à ne pas faire. Mais il fallait croire que Clary aimait bien tout bousculer. Par tous les moyens d’ailleurs, elle l’avait bien prouvé aujourd’hui. Mais pour le moment je voulais juste profiter de la nuit et nous n’allions de toute façon pas tarder à rentrer. Puisque la nuit commençait à être bien avancé et il nous faudrait nous reposer. Cependant encore une fois les choses ne pouvaient pas être si simple que ça. Sinon ça ne serait vraiment pas drôle. Et cette fois-ci ce fût Maryse qui nous fit savoir qu’elle était présente. Mes lèvres de nouveau si proche de celle de Clary. A croire que nous ne pourrions pas avoir un instant tranquille ensemble. Je réprimais un soupire avant de me redresser alors que Maryse nous assassinait presque du regard et que Clary bafouillait un début d’explication qui n’en était pas une.

La porte du toit s’est coincée. C’est une nuit parfaite pour se rouler dans l’herbe.

Je n’allais pas non plus déranger quelqu’un pour nous ouvrir et encore moins réveiller tout l’institut en faisant sauter la porte alors qu’il suffisait de passer par la porte d’entrée. Mais je supposais que la question de ma mère adoptive était légitime puisque tout le monde pensait encore que je partageais le même sang que Clary. Ce qui n’était pas vrai puisque la connerie de Valentin avait encore frappé pour nous pourrir la vie. Comme si c’était un petit bonus en plus de ses petits plans de grandeur. Comme si ça semblait si drôle de son point de vue. Bien sûr ça l’était beaucoup moins pour nous qui devions vivre avec ses mensonges et avec le regard des autres. Je me relevais avant de tendre une main à la rouquine pour l’aider à se relever. Puisque nous avions été interrompu, il n’y avait plus vraiment d’intérêt à justement se ‘‘rouler dans l’herbe’’ comme Maryse l’avait si bien souligner. Surtout que je ne pensais pas qu’elle allait gentiment nous laisser continuer nos affaires alors que nous revenions d’une mission… qui en soit n’était pas une mission mais plutôt un sauvetage. De Simon et de Clary, par extension puisqu’elle avait naïvement penser qu’elle était capable d’affronter Valentin seule. Même si Maryse devait bien avoir l’habitude des missions non approuver puisque je n’avais que rarement la patience d’attendre en sachant que je pouvais agir directement.

Valentin a mentit. Il m’a peut-être élevé mais il n’est pas mon père.

Je m’étais tourné à nouveau vers Maryse avant de lui parler. Déjà pour être un peu plus explicite que ‘‘ce n’est pas ce que tu crois’’. Peut-être que ça ne l’était pas ou peut-être que ça l’était. Mais quelque chose me disait que nous n’allions pas vraiment tarder à le savoir. Ou à être bombarder de question en rapport avec le soit disant paternel que nous avions enfin réussit à capturer et qui était maintenant enfermer au sous-sol de l’institut.
© YOU_COMPLETE_MESS





Shadowhunters aren't big huggers
Revenir en haut Aller en bas
http://sayakung.tumblr.com/
Maryse Lightwood
Children of Raziel
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Catarina Loss
♦ Runes : 18
♦ Messages : 114
♦ Date d'inscription : 06/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Ven 8 Déc - 22:23
Forgetting to breathe
Maryse avait parfois l’impression de louper des épisodes. C’était une sensation qu’elle n’aimait pas beaucoup mais qui arrivait de plus en plus souvent en ce moment. Le fait qu’elle passe plus de temps ailleurs qu’à l’Institut jouait beaucoup pour ne pas dire totalement mais cela la mettait dans des situations comme celle-là. Parce qu’en regardant les enfants, Maryse avait l’impression d’avoir loupé plusieurs épisodes de la série “Clary et Jace, l’histoire d’amour interdite”. Et ce n’était pas pour lui plaire. Et la réponse de Clary n’était pas non plus pour lui plaire. “C’est pas ce que vous croyez?” Ah oui ? Et qu’est-ce qu’elle croyait au juste ? Que des frères et soeurs n’étaient pas censés s’embrasser comme elle venait de le voir ? Parce que, pour l’instant, c’est tout à fait ce qu’elle croyait.

Ses yeux se levèrent vers le ciel étoilé de New-York lorsque Jace répondit à sa question. C’était du Jace tout craché et ce n’était pas vraiment pour lui plaire en cette instant. Elle ouvrit la bouche pour répondre une phrase bien sentie mais se retint. Cela ne servirait à rien de se mettre des adolescents à dos, elle n’obtiendrait pas les réponses qu’elle cherchait. Et elle connaissait assez Jace pour savoir que répondre n’était pas une bonne solution. Un soupira passa ses lèvres à la place alors qu’elle secouait la tête à la suite de sa levée d’yeux. Parfois, Maryse se demandait pourquoi elle avait fait des enfants. Entre celui qui lui parlait seulement parce que son paternelle avait couché ailleurs, la seconde qui ne lui parlait plus et le dernier qui semblait préférer son père, la mère de famille, dans les moments de faiblesse, avait du mal à trouver une réponse. Malgré cela, elle leur vouait un amour inconditionnel. Et toute cette pensée incluait Jace. Parce que Jace, au même titre que les autres, était son fils. Ils n’avaient pas le même sang, la même histoire mais au moment où Maryse l’avait prise chez elle, elle l’avait tout de suite considéré comme un des siens. Elle ne savait pas vraiment si le jeune homme était au courant du fond de sa pensée mais c’était ce qu’elle ressentait. Peut-être faudrait-il qu’elle en parle à l’intéressé à un moment où l’autre ? Mais là n’était pas la question et la deuxième phrase de son fils lui arracha un petit cri. C’était quoi encore cette histoire? Elle ne comprenait plus rien ? Entre le fait que les deux jeunes gens se “roulent dans l’herbe” et que Jace lui annonce que Valentin n’était pas son père ? Maryse était fatiguée et perdue. Elle n’arrivait pas à imprimer les informations comme elle l’aurait dû et cela devait se lire sur son visage. La fatigue d’une part et l’incompréhension de l’autre.

- Au nom de Raziel Valentin, soupira la mère de famille alors qu’elle passait une main sur son visage.

En toute honnêteté, Maryse en voulait énormément à Valentin pour cette histoire. Pour avoir élevé Jace sous l’apparence de Michael, pour lui avait fait croire mille et un mensonge et pour avoir bousillé les choses. Si elle l’avait suivi vingt années auparavant elle commençait clairement à se détacher du bonhomme. Et cela même si une part d’elle même croyait toujours aux idées qu’il avait pu emmètre à l’époque.

- Vous êtes certains que ce n’est pas encore un de ses mensonges ? Qu’il n’essaye pas encore de vous manipuler ? demanda-t-elle ensuite en reportant son attention sur Jace et Clary, collé l’un contre l’autre.

Même si ses relations avec Clary n’étaient véritablement positives au maximum, elle ne voulait que le bonheur de Jace. Et elle voulait être certaine que Valentin n’avait pas de nouveau décidé de jouer avec sa fille. Parce que les conséquences en seraient dramatiques.
©️ 2981 12289 0 ♠️ 617mots



 
I try to do the right thing
But it's complicated. Especially when your children are involved and when your world has just exploded again.


hehe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Sam 9 Déc - 21:37
We all have different reasons for forgetting to breathe
Jace & Clary
I wish I could see myself the way you do. I belong to you. You could do anything you wanted with me and I would let you. You could ask anything of me and I’d break myself trying to make you happy.

Clary avait légèrement paniquée. Mais en même temps, en vue de la situation, c’était un peu compréhensible. En fait, elle ne savait tout simplement pas comment expliquer ça. Enfin si, elle le savait, mais elle ne savait pas par où commencer plutôt. Maryse ne devait pas être au courant de tout ce qu’il s’était passé, et la rousse ignorait ce qu’elle savait en fait, tout simplement. Alors oui, elle avait un peu supplié Jace du regard de sauver un minimum la situation, et pas seulement parce que c’était sa mère hein… Bon ok, en partie peut-être. Parce qu’il savait certainement beaucoup mieux qu’elle ce qu’il fallait lui dire, c’était certain. Enfin, elle ne s’attendait quand même pas à ce qu’il balance un truc comme ça. Et son regard en disait long. En fait, elle avait juste l’impression qu’il faisait exprès, pour empirer leur cas, et ce n’était pas vraiment pour la rassurer. La jeune femme s’attendait même à ce que Maryse court chercher Jocelyne pour discuter de cette histoire avec à peu près toutes les personnes qui pouvaient être concernées, d’une certaine manière. Bien heureusement, elle n’en fit rien, sinon Clary n’aurait clairement plus su où se mettre. Affronter Maryse, c’était une chose, mais affronter sa mère, ç’en était une autre. Surtout au vu du comportement qu’elle avait avec elle ces derniers temps.

La rousse reprit ses esprits en voyant Jace qui avait finalement décidé de se lever. Elle attrapait sa main pour se mettre à son tour sur ses pieds, et ne le lâchait plus par la suite. Elle avait besoin d’un certain soutien maintenant qu’elle était debout. La fatigue ne l’aidait pas vraiment à garder le contrôle sur ses émotions, sans parler qu’ils venaient tous de passer une nuit assez… Dingue, il faut dire ce qui est. La jeune Nephilim avait l’impression qu’elle était sur le point de craquer, et elle savait très bien que c’était parce qu’il lui fallait des heures de sommeil dans l’immédiat. Sauf que Maryse ne les laisserait certainement pas partir avant que cette discussion ne soit close. Et Clary avait bien raisonnée, sur ce coup, même si elle ne s’attendait pas à voir la mère de famille laisser échapper un cri avant de reprendre ses esprits. Maryse lui avait toujours parue si… Calme. En contrôle constant. Là, Clary avait juste l’impression que cette nouvelle était la pire qu’ils pouvaient lui annoncer, et ce n’était franchement pas pour la réjouir. Ils allaient déjà avoir du mal avec sa propre mère, si même Maryse était contre leur relation… Ça allait être un véritable calvaire.

Mais sa réaction prit un sens par la suite, avec ses questions. Bien sûr, mentir était une seconde nature chez Valentin, et ils étaient bien les premiers à savoir qu’ils ne pouvaient pas se baser seulement sur ses paroles, mais qu’il leur fallait des preuves. Heureusement que la rousse était partie les chercher avant, parce que du coup, elle avait la réponse idéale à ça. « On en est certains, oui. Je le savais avant qu’il nous le dise. » Le regard de Clary se tournait vers Jace, encore pour s’excuser, même si cette fois, c’était quelque chose de silencieux. Même s’il lui avait fait comprendre que ce n’était rien de grave, elle ne pouvait tout de même pas s’empêcher de culpabiliser. Mais au moins, elle pouvait rassurer Maryse, d’une certaine manière, et c’était déjà quelque chose de bien. Elle reporta d’ailleurs son attention sur cette dernière avant de reprendre la parole. « J’ai passé un accord avec une sorcière pour qu’elle puisse jeter un sort, et me dire si… Jace et moi, on était lié par le sang. C’était avant ce soir, et le sortilège a fonctionné. » La jeune femme hésita quelques secondes avant de lâcher la main de Jace, et sortir son téléphone de sa poche. Elle fouilla dedans quelques secondes, à la recherche d’une photo, avant de tendre finalement l’appareil à Maryse. « Elle m’a clairement dit que nous n’étions pas de la même famille, mais que notre sang était différent de celui des autres Chasseurs d’Ombres. D’après elle, on a plus de sang d’ange que les autres. » Ce qui expliquait la potion super brillante qu’on pouvait voir sur la photo que la rousse avait prise. Mais bon, ces derniers temps, elle ne s’était pas vraiment attardée sur ce détail. Elle était restée fixée à ce qui lui semblait le plus important sur le moment. Que Jace n’était pas son frère, et qu’elle n’avait pas un sérieux problème psychologique. « Donc oui, on est certain que c’est la vérité. Valentin a juste… Tenté de nous séparer et de nous détruire comme il le pouvait. » Et il avait visé juste, vu l’état dans lequel ils s’étaient retrouvés tous les deux. Ça les avait blessés plus que n’importe quelle attaque physique, au final. Et ça confirmait que le père de Clary n’était qu’un putain de sadique.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 18/01/1999
♦ Autres comptes : Freyja Collins & Harmony
♦ Runes : 2
♦ Messages : 129
♦ Date d'inscription : 08/10/2017
♦ Everything and anything :







Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Mer 24 Jan - 21:41


Forgetting to breatheClace & MaryseA quoi bon prendre des détours ? Tourner autour du pot ? et des ‘’ce n’est pas ce que tu crois’’. Tout ça n’était là que pour nous faire perdre notre temps. Et avec la nuit que nous avions passer, la fatigue pesait déjà sur nos épaules. Maintenant il fallait aussi expliquer à Maryse que nous n’étions pas dans le pécher. Nous n’étions pas les abominations de Valentin qui devait combattre leur sentiment pour bien paraitre aux yeux des autres. Aux yeux de l’Enclave. Je préférais être direct. Allez droit au but, sans vraiment m’inquiéter si la personne en face de moi le prendrait bien ou non. J’avais toujours été ainsi et Maryse m’avait élevé pendant huit ans. Elle devait maintenant savoir qu’il ne fallait pas s’attendre à autre chose de ma part. Et il fallait bien avouer que la voir juré était assez amusant. On pouvait voir sur son visage qu’elle ne s’était pas attendue à ce genre de chose mais qu’elle reconnaissait tout de même assez bien Valentin dans ce que je lui avais dit. Ses questions étaient légitimes. Après tout, si elle savait le plus important, elle ne savait pas tout. Comme le fait que Clary savait avant que Valentin ne nous le révèle. Et cette fois-ci, avant que je n’ais pût ouvrir la bouche pour répondre à Maryse, la voix de Clary s’éleva de nouveau. Je tournais mon regard vers elle et je pouvais clairement voir les excuses dans le sien. J’aurais très bien pût tourner le dos, lui en vouloir pour toute cette histoire. Elle aurait dût m’en parler. Mais quelque chose au fond de moi m’en empêchait. Es-ce que tourner le dos à cause de ça, ce ne serait pas laisser Valentin gagner ? Maintenant que je savais que je n’avais pas besoin de combattre mes sentiments envers elle. Et j’aurais pût lui en vouloir pour ce qu’elle m’avait dit alors qu’elle pensait mourir. Mais j’étais bien trop rassuré de la savoir saine et sauve pour lui en vouloir ce soir.

Mon regard resta sur Clary lorsqu’elle se retourna vers Maryse pour développer son explication. Et en entendant ses paroles, j’aurais préféré un million de fois qu’elle vienne me parler avant de faire quelque chose d’aussi stupide qu’un accord avec la première sorcière venu. Un million de question me traversais la tête et j’espérais qu’elle n’avait pas promis plus que ce qu’elle pouvait donner. Certain sorcier n’hésiterait pas à profiter d’une telle situation, une jeune shadowhunter, naïve sur les bords et qui était loin d’en connaître assez sur ce monde pour aller faire des deals avec n’importe quel sorcier. Je ravalais pourtant mon commentaire en écoutant attentivement ce qu’elle disait. Ce qui ne faisait pas vraiment sens. Enfin, je comprenais qu’elle avait eut confirmation que nous n’étions pas de la même famille. Mais plus de sang d’ange ? Valentin ne s’arrêtait donc jamais avec ses expériences. Et si nous avions tout les deux subits la même de lui cela voulait dire qu’il avait commencer a expérimenté sur Clary sans connaître les résultats sur moi… Super, père de l’année…

Tu vois, nous sommes sûr. Cette fois-ci nous avons prit nos précautions avec ses paroles.

Si on oubliait le poignard en plein cœur que Clary m’avait planté en me hurlant dessus que sa mère avait sûrement raison sur mon compte et que je ne valais pas mieux qu’un démon… Je serrais la mâchoire et croisait les bras sur mon torse. Ce n’était ni l’heure, ni le moment de discuter de ça. J’espérais surtout que Maryse ne voudrait pas un compte rendu détailler de ce qui s’était passer. Après la soirée que nous avions passer pour libérer, encore une fois, Simon… Un peu de repos ne serait pas de refus. Mais je n’étais définitivement pas prêt à le dire de but en blanc à celle qui m’avait élevé ses dernières années.
© YOU_COMPLETE_MESS





Shadowhunters aren't big huggers
Revenir en haut Aller en bas
http://sayakung.tumblr.com/
Maryse Lightwood
Children of Raziel
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Catarina Loss
♦ Runes : 18
♦ Messages : 114
♦ Date d'inscription : 06/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Ven 26 Jan - 23:25
Forgetting to breathe
Maryse avait l’impression d’avoir loupé un train lorsqu’elle écoutait les informations que lui donnait Clary. Depuis qu’elle faisait partie à temps complet du cercle restreint qui cotoyait l’Enclave, Maryse n’avait pas toutes les informations. Ou du moins, on ne lui transmettait plus les informations. Elle avait connaissance de certains détails que d’autres n’avaient pas en leur possésions mais ceux qu’elle estimait importants, elle ne les avait pas. Et elle considérait tout ce qui touchait à ses enfants importants. Donc elle aurait aimé avoir ce genre d’information avant de tomber sur le fait accompli au milieu de la nuit. Comme elle venait de le faire en cette nuit claire qu’offrait la Grosse Pomme. Elle écouta les explications de Clary avec attention, pour en déceler la moindre faille, le moindre mensonge comme elle avait l’habitude de le faire avec les explications. Elle fronça les sourcils lorsqu’elle entendit qu’ils n’avaient pas le même sang que les autres mais se retint de poser la moindre question avant la fin des paroles de Clarissa. Un soupir termina d’ailleurs la dernière phrase de la jeune femme. Valentin allait finir par les rendre fous. Eux et tous ceux qui prenaient part à ce combat. Plus les jours avançaient et plus Maryse avait envie de lui coller une baffe pour les manipulations qu’il avait pu faire au fil des années. Et la baffe serait assez violente pour lui casser le nez. Ce qui ne serait que le retour des choses pour les conséquences des événements. La mère de famille tourna son regard vers son fils avant d’attraper les pans de son gilet pour les refermer sur sa robe. La nuit avait beau être claire, il faisait frais et Maryse sentait la brise s’infiltrait dans le tissu de ses vêtements.

- J’ai l’impression de débarquer d’une autre planète en écoutant les explications, avoua l’héritière de la famille Trueblood avec honnêteté. Et j’ai aussi une centaine de questions qui me viennent en tête quand j’écoute le fait que tu as passé un accord avec une sorcière, cette histoire de sang différents et d’ange, soupira la brune ne passant une mains dans ses cheveux défaits.

Maryse était descendu tellement vite sur la pelouse qu’elle n’avait pas pris la peine de refaire son chignon ou d’avoir l’air présentable. Et cela lui donnait un air moins stricte que le look qu’elle arborait tous les jours. Elle avait l’air peut-être plus humaine. Un des résultats qu’avait eu Robert sur son comportement. Si cela pouvait être un bien, elle n’était pas tout à fait certaine de ce fait là.

- Tu m’excuseras de m’inquiéter, ajouta la mère de famille en se tourna vers le blond alors que lui aussi ajoutait sa pierre à l’édifice. On ne sait jamais ce qu’il se passe dans la tête de Valentin et on sait encore moins ce qui peut se passer dans son esprit malade, continua Maryse en soupirant de nouveau.

A la fin de sa phrase, Maryse observa véritablement les deux jeunes gens qui se trouvaient devant elle. Comme si elle le faisait pour la première depuis qu’elle avait débarqué au milieu de la pelouse de l’Institut. Ils avaient l’air fatigués. Ce qui n’était pas étonné vu les derniers événements. Mais si on observait plus attentivement, on pouvait voir une petite pincée de bonheur dans leurs yeux. Dans ceux de Clary comme dans ceux de Jace et cela lui réchauffa le coeur. Un peu de douceur dans ce monde de brut pensa la mère de famille en ouvrant de nouveau la bouche.

- Je ne vais pas tenter de poser toutes les questions qui me passe par la tête parce que je suis certaine qu’aucun d’entre vous n’a envie d’y répondre, commença-t-elle en souriant doucement, sourire presque minime sur ses lèvres. Je me trompe ? demanda-t-elle, un ton plus léger dans la voix.

©️ 2981 12289 0 ♠️ 630mots



 
I try to do the right thing
But it's complicated. Especially when your children are involved and when your world has just exploded again.


hehe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Dim 4 Fév - 16:29
We all have different reasons for forgetting to breathe
Jace & Clary
I wish I could see myself the way you do. I belong to you. You could do anything you wanted with me and I would let you. You could ask anything of me and I’d break myself trying to make you happy.

Toute cette histoire était assez folle en soit, quand on regardait bien. Et pourtant, c’était la leur. Leur histoire d’amour, en plus de ça. Clary dirait bien qu’elle aurait aimé que les choses se passent autrement, mais au final, toutes les épreuves qu’ils avaient traversés leur avaient permis de se renforcer. Ses sentiments pour Jace n’en étaient que plus forts, et la rousse savait qu’elle était prête à absolument tout sacrifier pour être avec lui, s’il le fallait. C’était d’ailleurs ce dont elle lui avait parlé une fois, quand elle lui avait dit que sa mère lui avait toujours apprit que l’amour était une force, et non une faiblesse. Tout au long de sa vie, l’amour lui avait permis d’avancer, par le biais de sa mère, de Luke, ou encore de Simon. Maintenant, c’était Jace qui l’aidait à aller de l’avant et à se construire cette nouvelle vie, dans ce nouveau monde dont tant de choses lui étaient encore inconnues. Elle était rassurée de le savoir à ses côtés pour l’aider, pour la protéger, et aussi pour lui éviter de faire d’autres conneries. Elle savait qu’ils étaient plus forts ensemble, mais elle savait aussi qu’elle avait fait des choix qui n’étaient pas franchement les meilleurs, et qu’il ne lui avait peut-être pas encore pardonné. De toute façon, elle ne se l’était même pas encore pardonnée à elle-même.

Le fait d’être allé voir une sorcière n’était pas forcément l’information la plus rassurante qu’elle pouvait leur donner. Mais la jeune femme trouvait inutile de mentir sur le sujet, même devant Maryse. Et elle avait dit absolument tout ce qu’il s’était passé, histoire de lui montrer que maintenant, ils connaissaient la vérité. Et que son père était encore plus un connard que ce qu’ils avaient pu penser. Clary baissa tout de même son regard en entendant Maryse parler de l’esprit malade de son père. Elle savait qu’elle n’était pas visée par ses paroles mais… Elle partageait quand même une partie de son ADN. Et c’était quelque chose qui lui faisait peur, parce qu’elle avait forcément hérité quelque chose de lui. Son regard n’avait pas tardé à se relevé vers Jace qui paraissait… Renfermé. Il était raide comme un piquet, les bras croisés, et la rousse le connaissait assez pour savoir que ce n’était pas bon signe. Et qu’il lui en voulait certainement encore. Il n’y a que quand leur aîné reprit la parole qu’elle détourna à nouveau le regard. « Pas tellement. On est un peu fatigué, en plus… On va certainement aller se coucher. » Légèrement hésitante, la jeune Fairchild avait finalement posée l’une de ses mains sur le bras du blond en le caressant doucement. Un léger sourire sur les lèvres, elle s’était alors à nouveau tournée vers Maryse. « Je vous souhaite une bonne nuit du coup, et… Merci. » Clary ne pensait pas dire cela un jour, mais ces derniers temps, Maryse lui avait été d’une grande aide. Et ce soir encore, elle avait été là pour les écouter, et essayer de comprendre ce qu’il se passait dans leur vie compliquée. La rousse pensait vraiment qu’elle était quelqu’un de bien, et Jace avait une chance folle de l’avoir dans son entourage.

Quelques secondes plus tard, les deux jeunes gens étaient déjà en train de s’éloigner en direction des chambres pour aller se reposer. Dans un silence presque morbide qui donnait presque envie de vomir à Clary. Elle n’avait d’ailleurs pas attendue qu’ils soient entrés dans l’une de leur chambre pour à nouveau poser sa main sur le bras de Jace, histoire de le forcer à se tourner vers elle. « Jace… Je déteste quand tu restes silencieux comme ça. » Détester, le mot était encore faible. C’était bien le genre de truc qui pouvait lui foutre la trouille, parce qu’elle n’arrivait pas à deviner ce qui pouvait bien lui passer par l’esprit. « Dis-moi ce qui va pas, s’il te plait. » Même si elle se doutait un peu de ce qui n’allait pas. Du moins, elle en avait une petite idée. Et la jeune femme était prête à se prendre des reproches en pleine tronche. Après tout, c’était mérité. Elle savait qu’elle avait fait des erreurs, et qu’elle avait dit des choses qui n’auraient jamais dû sortir de sa bouche. Et qu’elle ne méritait pas forcément d’être pardonnée pour ça d’ailleurs.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 18/01/1999
♦ Autres comptes : Freyja Collins & Harmony
♦ Runes : 2
♦ Messages : 129
♦ Date d'inscription : 08/10/2017
♦ Everything and anything :







Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Lun 5 Fév - 22:23


Forgetting to breatheClace & MaryseMaryse avait parfaitement raison de ne pas prendre les paroles de Valentin à la légère. Nous étions déjà tomber dans le piège de le croire sans vraiment pouvoir vérifié ses dires. Enfin… De toute évidence Clary n’était pas du même avis que tout le monde puisqu’elle avait été jusqu’à faire un deal avec une sorcière. Ce qui était purement stupide pour quelqu’un qui en connaissait si peu sur le monde obscur. Même Max savait que ce n’était pas une chose à prendre à la légère. Aussi têtu soit Max. Mais ce n’était pas le moment pour ça. Je préférais garder le silence sur le sujet et écouter la conversation. Ce n’était même pas le bon soir pour s’engueuler vu l’état dans lequel nous étions. Je posais mon regard sur Clary lorsqu’elle posa sa main sur mon bras. Mais mon regard fut bref avant de se reposer sur Maryse alors que la rouquine la remerciait. Au moins je n’aurais apparemment pas de problème entre ma mère et ma petite amie… C’était déjà ça, si on peut dire…

Nous parlerons un peu plus une fois reposer. Toi comme moi.

Un petit sourire étira mes lèvres en regardant la femme qui m’avait élevé. Nous avions beaucoup de chose à nous dire mais même si elle n’était pas venue avec nous pour sortir Simon de ce pétrin, elle méritait bien quelques heures de sommeil elle aussi. Je posais une main sur la sienne avant de me retourner pour suivre Clary. En silence. Un silence pesant que Clary ne supporta pas bien longtemps après avoir passer les portes de l’institut. Au moins cette porte là n’était pas verrouillée… Mais es-ce que Clary voyais que j’étais furieux ? Probablement puisqu’apparemment elle n’aimait vraiment pas mon silence. Je serrais la mâchoire en la regardant. Je pouvais voir à son regard qu’elle s’attendait à se prendre toute une ribambelle de reproche à la figure. Le truc c’est que je n’avais pas envie de m’énerver. Pas ce soir.

Clary. Je ferais n’importe quoi pour te protégé. Je donnerais ma vie pour toi et je ne veux pas te perdrer. Mais je ne peux pas te protéger si tu continues ce genre de chose. Et je sais que c’est ma faute. Moi plus que n’importe qui, je me suis laisser avoir par Valentin et j’ai choisi… J’ai décidé que ce serait plus simple de ne pas te voir. Si je ne te voyais pas, je n’avais pas besoin de refouler ce que je ressentais pour toi. C’était beaucoup plus facile de me faire détester par tout le monde parce que j’avais du sang de démon que de supporter le regard et le jugement de tout le monde pour ce que je ressens pour toi. Je voudrais juste que tu me promettes de venir me voir avant  de recommencer quelque chose comme ça. Promet moi au moins ça, s’il te plait.

J’étais furieux, c’est vrai. Mais pas contre elle. J’étais furieux contre moi. Sur le moment c’était effectivement plus simple de la repousser et de ne pas m’occuper d’elle. Je me rendais cependant compte que c’était aussi à cause de moi qu’elle avait fait ça. Je l’avais poussée à aller seule voir une sorcière pour faire ce qui était le plus sensé dans l’histoire : vérifié les paroles de Valentin. Même si elle m’avait largement envoyer sur les roses tout à l’heure avant d’aller sauver Simon alors qu’elle savait déjà que je n’étais pas son frère.
© YOU_COMPLETE_MESS





Shadowhunters aren't big huggers
Revenir en haut Aller en bas
http://sayakung.tumblr.com/
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Mar 6 Fév - 22:58
We all have different reasons for forgetting to breathe
Jace & Clary
I wish I could see myself the way you do. I belong to you. You could do anything you wanted with me and I would let you. You could ask anything of me and I’d break myself trying to make you happy.

Clary savait que cet arrangement avec Wendy allait finir par lui retomber dessus. Mais sur le coup, ça lui avait paru être la bonne solution. Elle avait eu besoin de savoir, besoin de s’assurer qu’elle n’avait juste pas un problème mental, et que le fait que ses sentiments soient toujours présents montraient bien que Valentin n’était qu’un piètre menteur. La rousse n’oublierait d’ailleurs jamais le soulagement qu’elle avait ressenti au résultat du sortilège. Elle s’était sentie libérée d’un poids, d’une torture, d’un cadavre qu’elle trainait derrière elle depuis des semaines, et qui ne faisait que l’épuiser davantage de jour en jour. Et maintenant que la vérité avait éclatée, et que Jace et elle pouvaient enfin être ensemble, qu’elle en était heureuse, ce n’était certainement pas pour être étouffée par un nouveau poids. Oui, elle avait fait des erreurs, elle l’admettait complètement. C’était une erreur de parcours, ce pacte, et les horreurs qu’elle avait dites à Jace ce soir étaient à la limite de l’impardonnable. Mais elle ne voulait pas restée bloquée là-dessus, et son silence, pesant, quand ils avaient quitté Maryse pour retourner dans leur chambre allait bien finir par la rendre dingue. C’était pour cela qu’elle n’avait même pas attendue qu’ils soient entrés dans la pièce pour le briser, et demander à Jace de lui dire ce qui n’allait pas.

Autant dire qu’elle s’attendait à se prendre la pire engueulade de sa vie. Elle le méritait de toute façon, ce n’était pas elle qui allait dire le contraire. Lui parler comme ça, lui dire ces mots-là, elle savait qu’elle l’avait blessée, et elle s’en voulait déjà bien assez. Autant dire qu’elle ne s’attendait pas à ça. Elle ne s’attendait pas à recevoir ce discours, au point où elle en restait presque bouche bée, sans interrompre le blond une seule fois. Il lui fallut même quelques secondes, à la fin de son petit discours, pour qu’elle puisse reprendre ses esprits, et essayer de mettre de l’ordre dans toutes les pensées qui étaient venues jouer au ping-pong dans sa tête. Le reste s’était fait tout naturellement. Profondément touchée par ce qu’elle venait d’entendre, Clary n’avait pas attendue plus longtemps avant d’entourer le visage de Jace de ses mains pour venir l’embrasser. Un baiser pas tellement passionné, mais insistant. Emotif. Touchant. Doux. Comme pour lui montrer ce qu’elle ressentait. Pour lui montrer qu’elle l’aimait. « Je te le promets. » Elle avait chuchoté ces mots sans éloigner son visage du sien. Comme si cette promesse était beaucoup plus qu’une simple promesse. Comme si elle voulait partager ça avec lui, et aussi tout le reste. « Mais t’as pas à t’en vouloir pour ce qu’il s’est passé. Tout ça c’est la faute de Valentin. Pas de toi, ni de moi. Juste sa faute à lui. » Et c’était une chose qu’elle arrivait à comprendre maintenant. Son père avait voulu les séparer pour les affaiblir, et maintenant, il devait jubiler dans sa cellule à l’idée qu’ils étaient encore en train de se détruire à cause de leur culpabilité. Ils devaient laisser partir tout ça, tous les deux. Se pardonner mutuellement leurs erreurs, et laisser tout ça au passé. En tout cas, c’était ce que la jeune Fairchild comptait faire.

Elle n’avait pas envie de quitter ses bras. Et c’était d’ailleurs bien pour cela qu’elle s’y était blottie à nouveau. Le visage calé dans le creux de son épaule, les yeux fermés, elle respirait cette odeur, son odeur, qui l’apaisait tellement. Et si elle n’était pas autant fatiguée, elle serait certainement restée là pendant encore de longues minutes, au lieu de s’éloigner, en prenant la main de Jace dans la sienne pour finalement entrer dans sa chambre, et refermer la porte derrière eux. Elle se tourna alors vers lui, ne faisant que le regarder dans un premier temps. Enfin, l’admirer serait un mot plus exacte. Mais elle prit finalement la parole. « Je suis désolée pour ce que je t’ai dit tout à l’heure. Ces… Horreurs. Je les pensais pas. C’était juste au cas où… » Elle mourrait, oui. « J’aurais dû te dire que je t’aimais. » Et elle se rendait compte de son erreur maintenant. Peut-être un peu trop tard, et peut-être que ses excuses ne serviraient à rien, mais elle en avait besoin pour avoir l’esprit tranquille. Et puis, autant repartir sur des bonnes bases. Il fallait qu’il sache ce qu’elle ressentait pour lui, qu’il en ait conscience, même si elle devait le lui répéter plusieurs fois jusqu’à ce que ça rentre. Et puis, elle ne voulait pas qu’il vive encore avec la douleur de ses paroles sur le cœur. Elle-même s’était blessé en prononçant ces horreurs. Elle s’en était retrouvée déstabilisée au point où les larmes étaient apparues sans qu’elle ne puisse les retenir. Clary avait brisé deux cœurs en un coup, et là, elle essayait de réparer les dégâts.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 18/01/1999
♦ Autres comptes : Freyja Collins & Harmony
♦ Runes : 2
♦ Messages : 129
♦ Date d'inscription : 08/10/2017
♦ Everything and anything :







Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Sam 10 Fév - 23:21


Forgetting to breatheClace & MaryseValentin avait peut-être jeté l’huile sur le feu mais il n’était pas responsable de mes choix. Je ne pouvais pas l’accuser de m’avoir forcé à délaisser Clary. C’était ma décision qui l’avait poussé à agir dans son coin. Je me doutais cependant que cela ne servirait à rien de le dire à Clary. Tout ce que je pouvais faire maintenant pour me racheter auprès d’elle c’était d’être là pour elle et m’assurer qu’il ne lui arrive rien. Après mon petit discours, je restais silencieux en la gardant contre moi. Maintenant que j’en avais le droit, je n’avais pas envie de la laisser partir. Je voulais la garder avec moi aussi longtemps que je le pourrais. Je remontais une main le long de son dos pour venir glisser mes doigts dans ses boucles rousses. La chaleur de son visage contre mon cou. Je perdais absolument toute notion du temps, j’étais avec elle c’était absolument tout ce qui comptait maintenant. La réalité me rattrapa tout de même lorsqu’elle s’éloigna pour que nous atteignons enfin la destination final : sa chambre. Une fois la porte fermé, je plongeais mon regard dans le sien jusqu’à ce qu’elle reprenne la parole. Au fond je comprenais. Il est plus facile de courir à sa mort quand on pense que la personne que l’on aime nous déteste. C’était aussi dans cette idée que j’étais partit de mon côté pour affronter seul Valentin et ses sbires. Je n’avais plus rien à perdre si elle ne m’aimait pas. Et je n’avais pas spécialement envie de vivre dans un monde où elle pensait à moi comme à un démon. Même si je savais maintenant que ce n’était pas vrai. Sur l’instant, elle avait rendu les choses très simples.

J’aurais préféré, effectivement.

Un léger sourire fini par étirer mes lèvres alors que je glissais mes doigts sur sa joue jusqu’à remonter le long de sa tempes avant de remettre une mèche de ses cheveux en place. Je me demandais maintenant comment j’avais pût faire pour rester éloigné d’elle aussi longtemps. Alors qu’elle m’était devenue aussi indispensable que l’air pour survivre. Je ne pus d’ailleurs m’empêcher de glisser ma main dans son cou et l’autre autour de sa taille pour l’attirer contre moi. Sans aucune hésitation je partis à la rencontre de ses lèvres. Parce que j’en avais envie, parce que je voulais y goûter à nouveau. J’en avais besoin. Et pour un peu j’aurais presque cru que je ne pourrais pas contrôler se baiser. Mais je ne pouvais pas juste lui demander de rattraper un peu du temps que nous avions perdu maintenant. Cela n’aurait pas été juste et nous étions de toute façon épuiser après la soirée qui venait de s’écouler. Que ce soit physiquement ou psychologiquement. Je me résignais donc à quitter ses lèvres pour la regarder à nouveau. Relâchant un peu mon emprise sur son corps, même si je n’en avais définitivement pas envie. Je pouvais de toute façon lire la fatigue sur son visage, c’était bien difficile de l’ignorer.

Mais ce n’est pas forcément une discussion pour ce soir. Je ne voudrais pas que tu t’endormes en plein milieu d’une phrase.
© YOU_COMPLETE_MESS





Shadowhunters aren't big huggers
Revenir en haut Aller en bas
http://sayakung.tumblr.com/
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Lun 12 Fév - 22:42
We all have different reasons for forgetting to breathe
Jace & Clary
I wish I could see myself the way you do. I belong to you. You could do anything you wanted with me and I would let you. You could ask anything of me and I’d break myself trying to make you happy.

Les sentiments, c’était un sacré foutoir. Un truc qui pouvait tout chambouler en quelques instants, en quelques secondes, sans que personne ne voit la chose venir. Ça pouvait faire mal. Extrêmement mal. Clary avait connu ça, au point où la douleur en devenait insupportable, et qu’elle ne désirait qu’une seule chose, que tout s’arrête. Mais elle avait aussi connu le bonheur. Et elle le retrouvait à présent, entre ses bras, alors qu’elle ne l’avait même plus espérée. Elle retrouvait cette chaleur qui l’entourait, qui la faisait se sentir en sécurité. Son odeur l’apaisait, sa présence la rendait sereine. C’était comme s’il était le remède de tous ses maux, et que tant qu’il serait à ses côtés, elle pouvait absolument tout affronter. Elle ne voulait pas que cette sensation la quitte. Jamais. Elle voulait le garder avec elle, toute sa vie, et même plus encore, si c’était quelque chose de possible. Le perdre était pour elle inconcevable. Pas une deuxième fois. Elle n’y survivrait pas.

Voir le sourire de Jace s’afficher à nouveau sur son visage était le meilleur cadeau qu’elle pouvait avoir. Ça faisait tellement longtemps qu’elle ne l’avait pas vu qu’elle en avait presque oubliée l’exactitude de ses courbes. La rousse voulait voir ça tous les jours, sentir ses doigts sur son visage, dans ses cheveux, à chaque instant. Et ses baisers, elle ne s’en laisserait jamais. Les yeux fermés, elle se laissait transporter, son corps contre le sien, alors que ses mains étaient venues se poser sur ses épaules. Elle ne voulait pas que ça s’arrête. Et elle s’était accrochée à lui quand elle l’avait sentie desserrer son étreinte. Elle ne voulait tout simplement pas qu’il s’éloigne. « Tant que je m’endors dans tes bras, ça me va ! » Un rire lui échappa alors qu’elle posait à nouveau ses lèvres sur les siennes. Elle était épuisée, et il fallait encore qu’elle aille se changer avant d’aller se coucher. Mais elle n’avait pas envie de quitter ses bras. Malheureusement, l’un n’allait pas sans l’autre. Tout du moins, pas pour ce soir. « Je reviens. Tu peux t’installer déjà. » De toute façon, elle n’en avait pas pour bien longtemps. Juste un pyjama à enfiler, et elle était d’ailleurs partie dans la salle de bain avec cet optique. Et aussi pour se passer un peu d’eau sur le visage, et un coup de dentifrice sur les dents. Pour le coup, elle n’était pas vraiment certaine d’avoir bonne haleine.

Il ne lui fallut que quelques minutes pour se faire une petite beauté, avant de se jeter un dernier coup d’œil dans le miroir. C’était pas vraiment une bonne idée. Elle avait une tête affreuse, et les deux seules choses qui pouvaient arranger ça, c’était une bonne nuit de sommeil, ou alors les talents d’Isabelle en ce qui concernait le maquillage. Elle avait la possibilité d’en appliquer un maintenant. Dans les bras de Jace, qui plus est. Elle sortit alors de la salle de bain pour rejoindre l’homme qu’elle aimait et, enfin, avoir une nuit de sommeil correcte. Du moins, elle l’espérait vraiment, parce qu’elle n’était pas certaine de tenir encore longtemps comme ça. « Tu préfères dormir de quel côté? » Pour elle, ça n'avait aucune importance, donc bon,
autant lui demander avant de se rapprocher un peu trop du lit, et surtout,
du mauvais côté. Et puis, en plus de ça, ça lui permettait de le regarder encore un peu plus longtemps. Même si elle avait un terrible envie de le rejoindre pour se blottir dans ses bras et ne plus en bouger pendant des jours. Ce n'était pas une sauvage non plus. Ils étaient deux personnes civilisés. Non?
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 18/01/1999
♦ Autres comptes : Freyja Collins & Harmony
♦ Runes : 2
♦ Messages : 129
♦ Date d'inscription : 08/10/2017
♦ Everything and anything :







Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Dim 18 Fév - 17:50


Forgetting to breatheClace & MaryseQu’elle s’endorme dans mes bras n’était vraiment pas problème. Même si nous n’avions pas encore mit toutes les choses qui en avaient besoin au clair. Même si pour le moment tout le monde réagirait probablement comme Maryse avait d’abord réagit en nous voyant ensemble. De toute façon l’avis des autres n’avait pas vraiment d’importance. Au moins maintenant je savais que je n’étais pas le nephilim au sang de démon créé par Valentin. Même s’il restait celui qui m’avait élevé pendant mes dix premières années. Je savais que pour certaine personne cela aurait encore de l’importance. Je n’avais probablement pas toujours fait les bons choix pour prouver que mon allégeance allait bel et bien à l’enclave. Tout le monde ne pouvait pas forcément comprendre que j’avais suivis Valentin pour protéger les personnes qui comptaient le plus pour moi. Il et très facile de juger une situation lorsque l’on est pas présent. Ce n’était cependant pas comme si je pouvais dire grand-chose. Pour le moment je ne pouvais que profiter de la soirée en excellente compagnie.

Je la laissais d’ailleurs m’échapper, sachant très bien qu’elle reviendrait bien assez vite. Si elle arrivait à tenir une heure dans la salle de bain dans l’état où elle était, ce serait un miracle. Je pris donc mon temps pour plier et déposer mes affaires sur une chaise, ne gardant sur moi que mon boxer et mon t-shirt heureusement propre puisque j’avais quand même pris deux minutes pour me changer en rentrant et avant de me diriger vers le toit. Une chance, puisque dormir dans des vêtements poisseux n’était vraiment ce que je préférais dans le monde. Je me dirigeais ensuite vers le lit pour m’installer en attendant le retour de Clary, elle fût cependant bien rapide dans la salle de bain puisqu’elle en sortit pour me rejoindre. Enfin, pas vraiment puisqu’elle s’était arrêter dans la pièce. Sa question me fit sourire. Elle n’était apparemment pas assez fatiguée pour s’inquiéter de telles choses.

Peut m’importe.

Après tout, tant que j’étais avec elle, cela m’était égale de dormir d’un côté ou de l’autre. Cela ne m’empêcherais pas de la prendre dans mes bras et de m’endormir. J’étais de toute façon bien trop fatigué pour y réfléchir. Je me dirigeais donc vers le côté le plus proche de moi pour soulever la couverture et m’installer en attendant avec impatience qu’elle me rejoigne. Je n’attendis d’ailleurs pas bien longtemps pour l’attirer contre moi. Je déposais un baiser sur son front avant de fermer les yeux en posant ma tête sur l’oreiller. Je ne pouvais définitivement pas être plus heureux qu’en cet instant à ses côtés. Appréciant même les choses les plus simple tel que se reposer avec elle. Une idée qui était, je devais bien l’avouer, très attrayant depuis déjà un long moment mais que je n’avais jamais pût mettre en pratique, même avant que Valentin ne commence à dire et faire n’importe quoi en ce qui me concernait. Mais c’était une tout autre histoire à présent. Plus rien ne pourrait nous empêcher d’être ensemble.
© YOU_COMPLETE_MESS





Shadowhunters aren't big huggers
Revenir en haut Aller en bas
http://sayakung.tumblr.com/
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ Ven 23 Fév - 0:01
We all have different reasons for forgetting to breathe
Jace & Clary
I wish I could see myself the way you do. I belong to you. You could do anything you wanted with me and I would let you. You could ask anything of me and I’d break myself trying to make you happy.

La fatigue se faisait de plus en plus présente. Clary avait du mal à garder les yeux ouverts, même devant le miroir, alors qu’elle était en train de se brosser les dents. Pourtant, habituellement, le dentifrice la réveillait, mais elle se trouvait dans un tel état d’épuisement que même un gâteau au chocolat ne lui donnerait pas envie. Alors qu’elle adorait le chocolat. Et les gâteaux. Mais elle préférait les bras de Jace, clairement. Et il était en train de l’attendre dans la pièce d’à côté. Dans son lit. L’idée la faisait tout de même rougir malgré la fatigue. Il était bien le premier garçon qui dormirait là, avec elle. Et la rousse en était heureuse. Elle se sentait bien à cette idée, au fait que ça deviendrait certainement quelque chose de régulier. Si elle pouvait s’endormir tous les soirs à ses côtés, elle le ferait très certainement, sans aucune hésitation. Même si elle devait signer un pacte avec le diable pour ça. Heureusement, ce n’était pas le cas.

Elle n’avait pas été bien longue avant de sortir de la salle de bain. Elle observait Jace qui lui aussi avait changé de tenue, même s’il en avait encore beaucoup trop sur le dos à son goût. Pourquoi est-ce qu’il avait gardé son t-shirt ? Elle aurait bien aimée pouvoir se blottir complètement contre lui, contre son torse, sans aucun tissu qui ne séparait leurs peaux. Mais la jeune Fairchild ne fit aucune remarque là-dessus, se contentant de rejoindre Jace dans son lit, en se glissant doucement sous la couette à ses côtés. Elle s’était laissée aller contre lui, se blottissant dans ses bras, et fermant les yeux en sentant ses lèvres se poser sur son front. La rousse se calait alors tout contre lui, une main posée sur son torse, alors que son visage était parti se cacher dans son cou. Comme si sa place avait toujours été là. Elle était prête à s’endormir. Elle était bien. Mais une dernière parole franchie le seuil de ses lèvres. « Je t’aime… » Elle avait besoin de le lui dire. Clairement. Simplement. Comme si elle avait peur que tout cela ne soit qu’un rêve. Pourtant, elle n’avait pas peur de s’endormir. Et son souffle n’avait pas tardé à se faire plus lent alors que le sommeil la gagnait petit à petit. Un sommeil sans cauchemars, reposant, dans les bras de l’homme qui faisait chavirer son cœur.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
We all have differend reasons for forgetting to breathe ❄︎ Clace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» My reasons to vote for President Obama today.
» HANNAH BAKER // "Why didn't you say this to me when I was alive?" (13 Reasons Why)
» HISTOIRE [Yuuki] -The reasons why one can't laugh from the heart, it's a simple reason ; that's life. | EN PAUSE
» Maybe a pop star is not such a bad choice.
» terminé ✲ we counted all our reasons, excuses that we made (jodel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: