CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ?
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.
anipassion.com
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ?
Invité
Invité
(#) Sujet: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Dim 20 Aoû - 5:55
I'm not like all of them. I don't mean I'm not strong or I'm never gonna learn how to be in control. I mean everything else. They all try to protect everyone, don't they? Have they been doing this the whole time? I mean, how are they all still alive ?
JUSTIN & CATARINA
What the fuck is happening to me ?
Aujourd’hui, tout aurait dû se passer comme sur des roulettes, ça aurait du être une journée comme les autres et pourtant… Comme vous pouvez le comprendre par cette phrase, ça n’avait malheureusement pas été le cas. Il avait commencé sa journée en ne foutant rien et avait demandé à sa petite copine de venir chez lui parce que bon… Tant qu’à ne rien faire, autant le faire à plusieurs, non ? Ils avaient été en plein milieu d’une scéances assez olé-olé de baisers quand il l’avait stoppée net quand elle voulait aller plus loin, lui, disons qu’il n’avait pas vraiment envie d’aller plus loin pour le moment. S’il avait parfois envie d’aller plus loin, maintenant ce n’était pas le cas, et ça l’avait énervée. Elle s’était excitée sur lui en lui disant qu’il ne voulait jamais rien faire, qu’il était nul comme petit ami et lui, il était colérique et encore, colérique, c’était un très faible terme. Comme il souffre de T.E.I, il s’emporte clairement facilement et les deux en étaient rapidement venus aux mains.
Et c’est à ce moment que tout partait en couilles.
Il n’avait pas le temps de dire “ouf” que les yeux de sa petite amie s’étaient mis à briller en vert et quelques minutes plus tard, il s’était retrouvé seul dans sa chambre, avec une grande blessure qui pissait le sang sur son torse en forme de morsure. Il aurait presque l’impression que c’était un loup qui l’avait attaqué et pas sa copine, la connasse. Heureusement pour lui, son père rentrait rapidement du boulot et l’entendait crier de douleur, sa première idée fut donc de l’emmener à l’hôpital pour qu’il puisse recevoir les soins dont il avait besoin. Tout en l’engueulant parce que, bon sang, comment s’était-il fait cette connerie ? Et bien, Justin voudrait aussi le savoir.
Il arrivait rapidement à l’hôpital et vu son état, il était presque pris en urgence. On lui demandait ce qu’il lui était arrivé et bizarrement, il ne se pris que des regards qui pourraient le laisser croire qu’on le prenait pour un fou quand il disait ce qu’il lui était arrivé et il ne pouvait s’empêcher de plisser le nez avant de grimacer une nouvelle fois. Et un médecin l’avait simplement installé sur un lit avant de lui dire qu’une infirmière viendrait rapidement s’occuper de lui. Bon sang, elle espérait qu’elle allait se dépêcher, sinon, il allait probablement casser un truc.

Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 150
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Ven 25 Aoû - 19:46
What the fuck is happening to me ?
Justin & Catarina
Les jours passaient et se ressemblaient un peu pour Catarina. Entre ses gardes aux urgences et ses permanences pour aider le monde obscur, elle se demandait parfois comment elle allait avoir le temps d’avoir une vie. Parce que c’était un peu ce qui se passait en ce moment : l’infirmière n’avait plus grandes vies sociales en dehors de son travail et des quelques coups de fil qu’elle passait à ses rares amis présents sur le continent. Mais dans un sens, son travail avait toujours fait partie de sa vie, et cela, depuis qu’elle était toute jeune. Il avait simplement pris un peu plus de place depuis la mort d’Ethan et le début du nouveau millénaire. Seulement parfois, il lui arrivait d’avoir un peu d’animation dans son quotidien bien huilé de grand-mère. Et aujourd’hui était un jour comme celui-là. Accoudée au comptoir de la salle des urgences, Catarina remplissait un des dossiers d’un des patients qu’elle venait de traiter avec l’aide du médecin de garde. Rien de trop compliqué puisque le patient en question s’était vautré chez lui et s’était fracturé le poignet. Une radio et une résine plus tard, ce même patient ressortait des urgences après y avoir passé les trois-quarts de la journée. Un parcours tout à fait normal. Contrairement au cas que lui balança le médecin avec lequel elle était en binôme aujourd’hui.

- Y a un gamin en 8 qui dit s’être fait attaqué par un loup
, ricana le professionnel en s’éloignant. C’est une plaie ouverte sur 15 centimètres, à mon avis, il a voulu jouer au dur et c’est mangé le coin de quelque chose. Si tu pouvais t’occuper de la plaie et me dire s’il a besoin de points, ce serait bien, termina-t-il toujours de dos alors qu’il passait les portes du service.
- Bien docteur, tout de suite docteur, grogna Catarina en le fusillant du regard.

Malgré le fait que l’attitude du médecin lui hérissait le poil, Catarina n’avait pas pu s’empêcher de se questionner sur cette histoire de loup. Faisant partie des créatures obscures qui peuplait la ville, elle était au courant de la présence de loup. Et il n’était pas rare qu’un loup mal luné ou tout simplement fou ne griffe quelqu’un ou ne le morde. Alors bien que le médecin ait prit cette histoire par-dessus la jambe, l’infirmière se concentra sur le détail. Peut-être à tort mais le risque était trop grand pour être négligeable. Après un rapide coup d’œil sur les informations présentes sur le dossier, la sorcière se rendit donc dans le box 8 afin d’évaluer la plaie et l’histoire du garçon.

- Bonjour, je suis Catarina, l’infirmière qui va s’occuper de vous, lança-t-elle alors en rentrant de la pièce où se trouvait l’adolescent.

Des compresses avaient été mises sur la plaie, si bien que l’infirmière ne put évaluer de suite les dégâts et l’origine de la plaie. Mais d’après la tête que faisait le jeune homme, les choses qu’il avait vécu dernièrement n’étaient pas normale. Elle s’approcha alors du garçon, posant le dossier sur une surface plane avant d’attraper des gants et de les enfiler. Elle s’occupa des compresses qui recouvraient la plaie et plissa le nez à la vue de cette dernière. Elle maudit le médecin qui avait prit la chose à la légère. La plaie était profonde et avait certainement besoin de points de suture. Elle se demanda pourquoi le professionnel de santé n’avait pas vu ça immédiatement… Puis à la réflexion, elle se souvint de la remarque qu’il avait faite sur l’histoire de l’adolescent… « Abruti » pensa-t-elle alors qu’elle levait les yeux vers le brun.

- Comment tu t’es fait ça ? Demanda-t-elle en reposant les compresses imbibées sur la plaie. C’est une sacrée entaille que t’as là, faut y aller pour ouvrir aussi profondément, continua-t-elle alors qu’elle s’éloignait doucement du brancard pour préparer le matériel dont elle aurait besoin.

Bon, commencer par l’interrogatoire et ensuite évaluer les dires. Avec le temps, Catarina était devenue assez bonne pour évaluer le mensonge de la vérité et elle était presque sûre qu’elle y arriverait avec le jeune homme.

682 mots
⇜ code by bat'phanie ⇝


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Mer 13 Sep - 23:20
I'm not like all of them. I don't mean I'm not strong or I'm never gonna learn how to be in control. I mean everything else. They all try to protect everyone, don't they? Have they been doing this the whole time? I mean, how are they all still alive ?
JUSTIN & CATARINA
What the fuck is happening to me ?
Clairement, si la douleur n’était pas si intense, en voyant le médecin le prendre comme un con, à la limite de se foutre de lui suite à son histoire… Il lui aurait probablement cassé la gueule. Justin n’était pas vraiment le genre de personne qui aimait qu’on se foute de lui et avec ses problèmes de colère, il ne doutait pas qu’il n’en ferait qu’une bouchée. Peut-être qu’il aurait dû prendre ses médicaments aujourd’hui, finalement. Mais il n’y avait pas pensé. Il ne s’était pas dit que sa petite copine se transformerait en un PUTAIN DE LOUP et tenterait de l’étriper alors qu’un médecin serait entrain de se foutre de sa gueule. Il faut dire que c’est probablement pas des trucs qui arrivent tous les jours. Bon sang, quand Justin sera remis sur pied, il allait lui en foutre une à ce docteur et ça serait probablement pas beau à voir. En tout cas, ça resterait probablement plus beau que cette plaie de 15 putain de centimètre qu’il avait sur laquelle on avait seulement mis des compresses. Sérieusement, il se demandait dans quel hôpital il était tombé le pauvre.

Finalement, il n’attendait pas bien longtemps avant d’entendre une voix féminin dans le bloc, le poussant à ouvrir les paupières, hochant doucement la tête. “Justin.” Se contentait-il de dire à l’infirmière, même s’il se doutait qu’elle le savait déjà. Après tout, elle avait des informations sur lui sur sa feuille, non ? Mais bon, il ne pensait pas forcément à ça, gardant toujours la scène qui l’avait poussé à venir ici se jouant en boucle dans son esprit alors qu’il tentait d’y trouver une explication rationnelle. Peut-être qu’il avait eu une absence et qu’un loup était entré à ce moment, que ça n’était pas sa petite copine qui avait fait ça. Dans le fond, c’est ce qui reste le plus logique, non ? Il grimaçait doucement en la sentant retirer les compresses, ça lui faisait clairement mal. Il ne pourrait clairement pas le nier.

Puis, finalement, elle lui posait la question fatidique, la question qu’il redoutait assez, il ne peut le nier. Grimaçant en sentant les compresses reposées sur la plaie, il hochait lentement la tête. Ouais, il savait clairement qu’il fallait y aller pour ouvrir si profondément, et le fait qu’elle lui rappelle que c’était si profond ne l’enchantait pas. Il sentait bien la belle cicatrice qu’il aurait à cet emplacement, putain. Il ne pourrait décemment plus s’exhiber autant qu’avant. Du moins, s’il survivait cette connerie. “Je l’ai déjà dit au Dr. Connard.” Ouais, c’est peut-être pas gentil à dire, mais bizarrement… C’est tout à fait Justin de dire ça. “Je me suis fait attaquer par un loup dans ma chambre. Je sais pas trop d’où il est sorti, mais c’est arrivé.” Ouais parce que bon, il préférait laisser de côté le côté où sa copine était donc une lycan. Bon sang, qu’est-ce qu’il était censé lui dire si elle demandait plus de détail ? Il n’était vraiment pas bon pour improviser. Il ne l’avait jamais été et ne doutait pas de ses capacités à sortir une connerie plus grosse que lui si besoin. Un jour, son père lui avait demandé où il était allé à la place d’aller en cours, Justin avait paniqué et sorti “J’étais aux toilettes” donc...

Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 150
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Sam 16 Sep - 18:22
What the fuck is happening to me ?
Justin & Catarina
Un ricanement s’échappa de ses lèvres alors que Justin venait de traiter son collègue de connard. C’était tout à fait ce que la sorcière pensait du médecin. Un connard arrogant se croyant tout permis. Elle en avait vu des hommes comme ça dans sa vie mais celui-ci obtenait une palme. À s’énerver pour un rien, à se foutre de la tronche des patients, à draguer tout ce qui bouge… Bref, pas le type de comportement que Catarina appréciait particulièrement. Surtout venant d’un terrestre. Se croire tout permis alors qu’il n’avait pas la moitié des informations sur le monde dans lequel il vivait faisait doucement sourire l’infirmière. Peut-être qu’un jour, Catarina repousserait ses avances avec un peu plus de force et lui ferait assez peur pour qu’il évite de recommencer avec quelqu’un d’autre. Peut-être qu’elle lui montrerait que le fait d’avoir un pénis ne l’aiderait pas dans toutes les situations qu’il rencontrerait. Peut-être qu’elle lui ferait comprendre qu’être un abrutit ne lui apporterait rien de bon. Mais bon, pour l’instant, ce docteur était le cadet de ses soucis. Le garçon qui se trouvait devant elle semblait avoir pris un coup de griffe et ce n’était pas bon pour les affaires. Enfin, pas le sienne puisque ce n’était pas elle qui allait devoir gérer un loup renégat mais bon, c’était dans ses urgences qu’il avait atterit et elle devait évaluer la situation. Et pour l’instant, d’après ce qu’elle pouvait voir et les mots que venait de prononcer Justin, cela ne faisait pas grands doutes. Qui irait inventer une histoire de loup pour justifier une blessure? A New-York, les loups sauvages étaient plutôt rare et il était assez bizarre de sortir cette excuse. A moins que la personne soit également psychiatrique, il n’y avait pas de raison pour que le jeune homme n’invente cette histoire pour faire le malin. S’il avait voulu le faire, il aurait sûrement inventé une histoire qui incluerait une fille et quelque chose d’assez con pour la séduire… Combien de couples avait-elle reçu aux urgences pour ce genre d’histoire ? Elle n’arriverait pas compter tellement le cas était fréquent.

Un sourcil se haussa néanmoins sur son front, histoire de donner un peu de change. Si elle était surprise, elle ne l’était pas autant que si elle n’avait jamais entendu cette histoire. Alors faire en sorte que le jeune homme ne réalise pas tout de suite qu’elle le croyait à moitié était peut-être une bonne technique. Elle leva les yeux vers le visage de Justin, suspendant son geste sur la plaie, évaluant l’expression du brun. Outre le fait qu’il avait mal, le mensonge ne semblait pas présent sur ses traits. Du moins, pas complètement. Une partie de son histoire devait être vraie même s’il devait “oublier” quelques détails. Après de longues secondes à examiner la mine du lycéen, la sorcière se tourna vers le père de Justin, lui adressant un sourire rassurant avant de prendre la parole.

- Cela n’a pas l’air trop trop profond. Je pense que quelques points de suture seront nécessaires, mais rien de plus. Si vous voulez aller prendre un café pendant que je m’occupe de votre fils, la machine se trouve prêt de l’îlot où se trouve les infirmières, informa-t-elle avec son plus beau ton avenant et rassurant.

Se débarrasser du père pour poser plus de questions sans donner l’impression de pousser le gamin dans son histoire bizarre. Éviter de déclencher un scandale était tout de même une bonne idée et envoyer le père boire un café était une bonne technique pour se retrouver seul avec le patient. Après une longue minute de réflexion, le père de famille quitta le box, laissant Catarina et Justin seuls.

- Tu mens, lança-t-elle après un petit moment de silence supplémentaire. Je te crois pour l’histoire du loup mais ils n’attaquent pas comme ça sans raison. Enfin, pas tous en-tout-cas, rajouta-t-elle alors qu’elle changeait de compresses pour s’occuper de la plaie.

652 mots
⇜ code by bat'phanie ⇝


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Jeu 12 Oct - 22:55
I'm not like all of them. I don't mean I'm not strong or I'm never gonna learn how to be in control. I mean everything else. They all try to protect everyone, don't they? Have they been doing this the whole time? I mean, how are they all still alive ?
JUSTIN & CATARINA
What the fuck is happening to me ?
Justin ne pouvait s”empêcher de hausser les sourcils en l’écoutant parler. Elle osait dire que ça n’avait pas l’air profond alors qu’il s’était putain de fait attaquer par un loup ? Il avait l’impression qu’elle était entrain de se foutre de sa gueule et il n’aimait pas ça du tout. Clairement pas. Mais il devait tout de même prendre sur lui parce que faire un scandale dans une chambre d’hôpital, ce n’était clairement quelque chose dont il avait besoin là tout de suite. Il n’avait pas besoin de drama alors qu’il avait l’impression qu’il était sur le point de mourir dans d’atroces souffrances. Merci, mais non merci. Donc… Il ne fallait pas oublier, il devait prendre sur lui et c’était tout ce qui comptait. Sinon, ça ne se terminerait probablement pas bien du tout. Pas que ça le dérange plus que ça, mais il doutait que devoir traiter quelqu’un en pleine crise de T.I.E était la meilleure chose qui puisse arriver à quelqu’un. Au contraire même. Cela devait être la mort et beaucoup de monde avaient souvent envie de se pendre quand il commençait ses crises. Il y avait bien une raison pour laquelle il prenait ses médicaments, après tout. Il se contentait donc de serrer la machoire en gardant le regard sur l’infirmière alors que son père s’en allait, s’en foutant probablement complètement de ce qu’elle allait faire ou non à son fils de toute manière. Ouais, l’amour chez les Northfield, c’est ça. C’est beau, non ? Tout le monde devrait être mort de jalousie devant cette si belle famille. Clairement. Ah, ironie quand tu nous tiens.

Si Justin voulait vraiment prendre sur lui, la phrase qu’elle lui sortait après avait vraiment le don de lui lui donner envie de lui en foutre une mais même si Justin était colérique et violent… Il n’était pas vraiment fan de frapper une nana. Au contraire, il trouvait même ça foutrement lâche. Pas qu’il pensait qu’elles ne pourraient pas le frapper et le faire prendre encore plus cher… Non, il savait que certaines femmes sont extrêmement fortes, mais bon… On va dire que c’est une règle sociale, non ? Va savoir. “Je mens ? Sérieusement ? Vous pensez quoi ? Que je me suis amusé à aller voir un loup et à l’emmerder jusqu’à ce qu’il me saute dessus ?” Lui demandait-il en fronçant les sourcils, un air presque outré sur le visage. Puis franchement, qu’est-ce qu’il était censé lui répondre hein ? Est-ce qu’il devrait continuer de lui mentir ou imaginer une chose totalement ridicule ? Parce qu’il n’allait clairement pas lui dire ce qu’il avait vu sa petite amie se transformer en loup et tenter de le buter, clairement pas. Il n’avait pas envie d’aller voir le psy ou d’aller dans un hôpital psychiatrique parce qu’une infirmière le forçait à dire ce qu’il avait vu. “Puis, qu’est-ce que ça peut vous faire que je mente ou non ? De toute manière, vous n’avez pas besoin de connaître la vérité pour me soigner, donc que vous me croyiez ou non, c’est le cadet de mes soucis.” Finissait-il par lui dire rapidement, les yeux brillant d’une légère lueur jaune à cause de la transformation dont il n’avait clairement aucune idée, mais finissait par lâcher un long grognement en sentant l’infirmière commencer à s’occuper de sa plaie.

Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 150
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Jeu 23 Nov - 20:48
What the fuck is happening to me ?
Justin & Catarina
Catarina  pouvait sentir la tension dans les muscles de Justin. Elle avait bien senti que la phrase qu’elle avait prononcée par rapport à plaie ne lui avait pas plus. Mais dans un sens, elle avait raison. Pour une plaie faite par un loup, elle n’était pas trop profonde. Au cours de ses longues années d’expérience, Catarina avait vu beaucoup plus grave. Justin devait s’estimer heureux que les griffes de l’animal ne soient pas venues chatouiller ses poumons ou son foie. Donc, oui, pour l’infirmière et la sorcière qu’elle était, la plaie n’était pas profonde. Que cela plaise à monsieur ou non. Lorsque le père quitta la pièce, Catarina fut soulagée. Ce qui la fit grimacer en revanche fut le manque d’argument du père de l'adolescent. Souvent, il fallait parler pendant de longues minutes pour que les parents quittent la pièce et laissent le corps médical faire son travail. Et le père de Justin n’avait même pas ouvert la bouche. Encore une famille dysfonctionnelle à souhait, pensa-t-elle avant de se concentrer de nouveau sur le garçon qui se trouvait sur la table d’auscultation.

Un rire faillit s’échapper de ses lèvres quand elle remarqua la mine outrée du brun après son accusation. Elle profita d’ailleurs de se moment pour retirer une compresse un peu plus attachée à la plaie. Obliger le gamin à se concentrer sur ses paroles et non sur les gestes qu’elle était en train de faire était un bon moyen d’effectuer les soins. Et cela même si elle ressentait l’envie de Justin de lui en coller une. Qu’il essaye d’ailleurs et il serait surpris de la réponse. Cela ne serait pas la première fois qu’un patient essaierait de la frapper. Les urgences étaient connues pour accueillir des patients en phases aiguës et travailler aux urgences c’était s’exposer à tout un tas de risque.

- J’ai rencontré des patients qui ont fait bien pire que d’aller titiller une bête sauvage tu sais, rétorqua-t-elle avec un sourire en coin sur les lèvres.

Et les blessures infligées par un loup n’étaient pas les pires qu’elle avait vu dans sa carrière terrestre. Depuis le temps qu’elle faisait se métier, Catarina avait expérimenter beaucoup de situations incongrues et celle de Justin était minime par rapport à celle qu’elle avait pu voir. Ce qui n’était pas minime en revanche, c’était le fait qu’il se soit fait attaquer par un loup en plein milieu de New-York. Il était assez rare qu’un loup sauvage se promène dans les rues de New-York. Ce qui ne l’était pas en revanche, c’était les attaques de loup garous. La plupart d’entres elles se finissaient assez mal mais dans un petit nombre de cas, les choses se déroulaient comme elles venaient de se dérouler avec Justin. Et au vu de l’anneau jaune qu’elle venait de voir dans l’iris du jeune homme, Catarina ne s’était pas trompée.

- Okay, on va arrêter le numéro du mec bravache qui ne veut pas parler d’accord ? répondit Catarina en posant son matériel sur la table qu’elle avait préparée, regardant le jeune homme dans les yeux. Que tu mentes ou non, j’en ai rien à faire. Tu peux raconter ce que tu veux à ton père, au médecin qui te prends pour un fou mais pas à moi. Je suis pas là pour t'enfermer. Je n’aurais aucun intérêt à le faire, continua-t-elle en croisant les bras sur sa poitrine, se redressant un peu. Tu sais ce que je pense de tout ça ? Je pense que tu t’es réellement fait attaqué par un loup. J’ai pas de doutes la dessus en voyant les blessures. J’en ai vu des centaines comme celles-là auparavant et une blessure ne peut pas mentir. Tu mens plutôt sur le fait que ce loup était un homme, ou une femme, quelques secondes avant qu’il enfonce ses griffes à l’intérieur de ta poitrine. Alors, j’ai pas besoin de connaître la vérité pour soigner une plaie comme la tienne mais j’ai besoin de connaître la vérité pour savoir comment je dois t’aider.

L’interrogatoire qu’elle avait prévu n’aurait vraisemblablement pas lieu mais joué cartes sur table était peut-être la meilleure des solutions avec un gamin bravache qui ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer.



698 mots
⇜ code by bat'phanie ⇝


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Jeu 7 Déc - 23:57
I'm not like all of them. I don't mean I'm not strong or I'm never gonna learn how to be in control. I mean everything else. They all try to protect everyone, don't they? Have they been doing this the whole time? I mean, how are they all still alive ?
JUSTIN & CATARINA
What the fuck is happening to me ?
Même s’il avait l’envie d’envoyer chier l’infirmière, quand il l’entends lui dire qu’elle a vu des gens qui ont fait bien pire que ça, ça ne l’étonne pas des masses. Il doit y avoir des choses pires, ou bien plus louche. “Genre des mecs qui se sont coincés des godes dans l’cul ?” Il est sûr que ça a déjà existé. “J’sais qu’il y a un couple à Salt Lake City qu’est un jour allé aux urgences parce qu’un mec s’était coincé un hamster dans l’anus alors…” Sérieux, il se demande ce que les gens ont dans le tête quand ils font ce genre de choses. Probablement pas grand chose. mais bon, après, il s’en fiche pas mal de cette histoire. C’est pas ses affaires pour le moment. En fait, ça ne le sera probablement jamais. Mais bon, c’est pas bien grave.

Ils en viennent finalement à parler de tout ce qui s’était passé et Justin avait probablement eu les yeux brillants pendant l’espace d’une seconde. D’une lueur clairement surnaturelle, qui montrait qu’il y avait une couille dans le pâté. Et il beug un peu quand il l’entends parler, parce qu’elle a l’air un peu trop au courant de toute cette histoire. Peut-être qu’elle aussi, c’est un loup en fait. Il serait même pas étonné. Il est probablement au niveau de sa vie où plus rien ne l’étonne. La phrase de chanson qui décrirait probablement le mieux sa vie en ce moment, c’était : “Plus j’avance et plus j’suis blasé” parce que… C’est le cas sur le coup. Il est bien blasé. “Comment t’es au courant pour ça ?” Qu’il lui demande en fronçant bien les sourcils parce que… C’est une bonne question. Et il veut le savoir. Il veut avoir sa réponse maintenant. “Ouais… C’était une nana avant.” Qu’il lui réponds assez bas, passant sa langue sur ses lèvres, mais il relève les yeux vers elle rapidement, un air clairement paniqué dans le regard. “Vous avez souvent vu ça ? Est-ce que j’vais crever ?” Qu’il lui demande tout de même rapidement. Parce qu’il veut savoir. “Ou bien il va s’passer une autre connerie ? Genre, j’vais m’transformer en cabot ?” Qu’il finit par lui demander parce que même s’il y croit pas à toutes ces conneries en général, au surnaturel… Pour le coup, il peut pas vraiment faire comme si ça n’existait pas. Pas quand sa meuf lui avait planté des putain d’ongles dans la peau et que maintenant, il avait une plaie béante. Et que bien sûr, elle s’était transformée en animal sauvage. Il était toujours aussi flippé par rapport à ça, bordel. Il voulait pas devenir cette connerie. “J’crois que j’préfèrerai encore crever.” Qu’il lui dit honnêtement, fermant les yeux pendant quelques secondes. Ouais, il passe probablement pour un gamin en pleine dépression, mais il s’en fiche. C’est compréhensible. Il aurait pu réagir moins bien; il aurait pu se mettre à tout casser sous la colère. Donc… On va dire que c’est déjà ça.


Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 150
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Lun 18 Déc - 19:43
What the fuck is happening to me ?
Justin & Catarina

- Surveille ton langage, fut la seule chose qui sortit de la bouche de Catarina aux questions que lui posa Justin.

Depuis leur entrée dans le vingt et unième siècle Catarina avait vut le langage se modifier significativement. Les gros mots étaient devenus monnaie courante, les grasses histoires aussi et il n’était pas rare que les histoires de fesses soient racontées au grand public sans la moindre gêne. Catarina avait vécu longtemps, avait vu tout un tas de choses mais ce qui la choquait assez était le développement du langage. Jamais en son temps les choses auraient pu être dites ainsi. Elle ne le niait pas, depuis qu’elle travaillait avec les terrestres, elle avait pris certaines habitudes langagières mais il y avait quelques trucs qu’elle ne pourrait jamais faire aussi crûment que certaines personnes étant passées dans ces urgences. La douleur et la détresse pouvaient parfois faire dire des choses que des oreilles innocentes ne pouvaient pas entendre.

Elle concentra cependant son attention sur son patient plutôt que sur ses habitudes de langages. C’était toujours intéressant de voir la réaction des gens quand elle leur sortait vraiment ce qu’il s’était passé. Surtout dans des situations comme celles de Justin. Si la surprise prenait souvent la première place, la peur venait ensuite quand elle répondait à la question et qu’elle avouait être une sorcière. Parfois on la croyait et parfois on la traitait de folle. La dernière proposition se faisait souvent avant qu’ils expérimentent ce qu’elle leur avait exposé. Parfois ils revenaient en s’excusant et en la remerciant de les avoir prévenus même s’ils de ne l'avaient pas crus au départ. Pour l’instant, Catarina ne savait trop dans quelle catégorie ranger Justin mais elle le verrait bien assez tôt…

- Je suis au courant parce que je fais partie de ce monde là, commença-t-elle en décroisant les bras. Je ne suis pas comme la “nana” qui t’a fait ça mais j’en sais assez pour savoir ce qu’il s’est passé chez toi. Pour répondre à tes questions: Oui, j’ai souvent vu ça.. Non tu ne vas pas mourir. Du moins pas tout de suite et pas si tu n’énerves pas les mauvaises personnes.

Lorsque Catarina voulue répondre à la dernière question du jeune homme, celui ci rajouta qu’il “préférerait encore crever”. Elle pouvait comprendre. Elle n’avait pas encore répondu clairement à la question de Justin mais son cerveau avait fait les liaisons tout seul. Ce n’était pas compliqué avec les oeuvres qui avait pululés les dernières années. Entre les vampires, les loups-garous et autres joyeusetés qui peuplaient les fictions terrestres depuis quelques années maintenant, il n’était plus compliqué de faire quelques liens. Même si certaines choses étaient fausses et manquaient de crédibilités le fond était parfois vrai.

- Je ne suis pas sûre que “cabot” soit un terme très apprécié des loups de cette ville, lança-t-elle doucement avant de prendre un ton plus doux. Et oui, d’après ce que je vois, tu vas te transformer dans peu de temps. Ca peut faire peur, je te l’accorde. Surtout annoncé comme cela. Mais est-ce que tu préférerais vraiment mourir ? Parce que devenir un loup n’est pas vraiment la fin. C’est certes une nouvelle vie mais c’est aussi un nouveau monde. Alors si tu me dis que tu ne veux pas sortir de ta routine, que tu ne veux pas découvrir un nouveau monde, je peux peut-être faire quelque chose pour toi, assinua-t-elle en levant un sourcil sur son front.

Ce n’était pas tout à fait vrai. Elle ne pouvait pas tuer quelqu’un aussi arbitrairement que cela. Mais ça, Justin ne le savait pas.
made by black arrow - 596 mots


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Dim 31 Déc - 14:07
I'm not like all of them. I don't mean I'm not strong or I'm never gonna learn how to be in control. I mean everything else. They all try to protect everyone, don't they? Have they been doing this the whole time? I mean, how are they all still alive ?
JUSTIN & CATARINA
What the fuck is happening to me ?
Il hausse doucement un sourcil en l’entendant parler, quand elle demande à Justin de surveiller son langage. Et bah, ça faisait bien longtemps qu’on ne lui avait pas demandé une chose pareille, tiens. Ça lui ferait presque bizarre, en fait. “Bien.” Qu’il lui dit en roulant des yeux, un sourire sur le bout des lèvres. Ouais, parce que dans le fond, toute cette histoire l’amuse pas mal. En réalité, c’est probablement parce que personne - de nos jours - ne demandent vraiment aux autres de surveiller leur langage. Du moins, pas quand on a moins de la quarantaine. Du moins, ça avait toujours été comme ça dans son entourage et elle, elle n’a clairement pas l’air d’avoir plus de quarante ans. Bizarre, tiens. Mais bon, il va pas faire pas mal de remarques là-dessus non plus.

Finalement, ils en venaient à ce qui lui était arrivé, et il ne comprenait pas vraiment. Il ne comprenait pas du tout, même. Alors il se mordille doucement la lèvre inférieure, d’un air assez inquiet. Parce qu’il comprends pas, même quand elle lui parle de “ce monde là”. “Comment ça, tu fais partie de ce monde-là ?” Ouais, il lui fallait tout de même qu’elle vienne l’éclairer sur ce point parce que… Bah… Il aimerait bien un peu comprendre toute cette histoire, ce serait pas plus mal quand on y pense. “Et comment ça pas tout de suite ou si je n’énerve pas les mauvaises personnes ?!” Qu’il poursuit avec les sourcils froncés parce que bordel… Toute cette histoire le foutait mal. Clairement. Parce que dans le fond, tout ça c’était bien merdique comme histoire, il peut pas le nier. Puis il voulait quand même comprendre ce truc de pas mourir tout de suite. Parce que bon, tout le monde meurt un jour et il espère vraiment que c’était ça ce qu’elle insinuait et pas qu’il risquait de crever dans les prochains jours. Sinon, il serait clairement mal. En même temps, qui ne le serait pas dans cette situation ?

Mais bon, elle se fait plus douce et ça passe un peu mieux. Et il rit un peu à sa remarque. Tu m’étonnes qu’un loup ne soit pas heureux de se faire traiter de cabot. Il ne le serait probablement pas non plus, mais pour le coup… Il est un peu trop… Perturbé pour ça. Clairement. Puis il l’écoute parler en se léchant doucement les lèvres parce qu’il ne comprends pas vraiment toute cette histoire, mais qu’il y a quelque chose de certain : il va vraiment devenir un loup-garou. Et ça le mets pas bien quand même. “Donc.. Je suis vraiment forcé de devenir un loup-garou ?” Qu’il lui demande en fronçant un peu plus les sourcils et croise doucement les bras sur son torse en la regardant d’un air pas mal inquiet. Et il grimace au contact de ses bras contre son torse. Il aurait presque oublié sa plaie. “Il n’y a pas de remède ou quelque chose comme ça ?”

501 MOTS

Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 150
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Sam 13 Jan - 21:40
What the fuck is happening to me ?
Justin & Catarina

Catarina savait qu’il fallait qu’elle éclaire Justin sur le monde dans lequel il venait d'atterrir. C’était la moindre des choses alors qu’elle venait de lui avouer qu’il allait devenir un loup. Puis bon, maintenant qu’il allait faire partie de ce monde-là, elle ne transgressait aucune loi. Et puis bon, plus vite il était au courant plus vite et plus vite il pourrait rebondir. Même si ça pourrait être dur au début, qu’il y aurait sûrement des soucis, les choses iraient bien. Du moins c’est ce qu’elle espérait. Elle attrapa le tabouret qu’elle avait pris quelques instants plus tôt et s’assit dessus, regardant le jeune homme toujours sur la table.


- Tout ce que je vais te raconter va te paraître fou, commença-t-elle alors en posant ses mains sur ses cuisses. Parce que dans votre monde, on est que du folklore. Mais je suis une sorcière. Du genre avec des pouvoirs, dit-elle alors qu’elle claquait des doigts pour faire apparaître une flamme bleue au bout de ses doigts. Tu as beaucoup de choses à apprendre mais pour faire simple, tu viens de rentrer dans un monde beaucoup moins sympathique que celui dont tu fais partie. Il y a des règles, des personnes qui les enfreignent et des personnes qui les appliquent. Si tu énerves les derniers, tu finiras sûrement par manger les pissenlits par la racine rapidement. Et si tu énerves d’autres personnes, moins sympas que moi, tu risques aussi ta vie. Donc si tu es tranquille, tu ne mourras pas. Comme tu ne mourras pas de la première transformation. C’est pas agréable, c’est même loin de l’être mais tu n’en mourras pas, termina-t-elle en regardant le jeune homme.


C’était assez condensé, il n’y avait pas toutes les informations mais il y avait assez pour que le jeune comprenne ce qu’il se passe. Et puis, ce n’était pas à elle de lui expliquer le reste. Elle n’allait jouer qu’un rôle d’intermédiaire là dedans parce qu’elle n’était pas amène de gérer une première transformation dans les prochaines heures. Alors elle allait appeler quelqu’un qui le ferait, qui pourrait aider Justin comme il se doit et gérer les choses avec plus d’information.

Les prochaines paroles serrèrent un peu le cœur de Catarina alors qu’elle hochait la tête de haut en bas, pour répondre positivement à la première question du nouveau loup garou.


- Je crains que oui, soupira-t-elle alors qu’elle se relevait pour attraper les bras de Justin pour les décroiser de sa poitrine. Fait attention quand même, elles vont disparaitre mais pas tout de suite, alors doucement, lui souffla-t-elle avec un regard dur. Et, d’après ce que je sais, non, il n’existe pas de remède. Et s’il existe, je ne le connais pas, répondit-elle en se tournant vers sa paillasse pour en sortir plusieurs pansements et les poser sur l’assistant qu’elle avait préparé au début. Je sais que ça fait beaucoup à avaler en une fois et pourtant j’ai pas donné beaucoup d’informations. Si tu le souhaites, je peux appeler un de mes amis qui pourra t’aider et répondre à toutes tes questions plus en détails. Parce qu’ici, je n’aurais pas assez de temps pour tout te donner. Ton père va sûrement revenir dans pas longtemps et le connard de médecin qui t’a examiné plus tôt va me demander des comptes…, termina-t-elle en haussant un sourcil alors qu’elle brandissait les pansements qu’elle avait sortis.


Justin n’avait qu’à donné son autorisation et elle passerait ce coup de fil. Il n’était pas question qu’elle laisse le jeune homme à son sort. Ce n’est pas dans son caractère et dans ses habitudes. Celui lui cassait déjà les pieds de ne pas pouvoir faire un peu plus. Mais elle ne pouvait clairement pas quitter son poste au milieu de sa garde. Elle n’avait pas envie d’attirer l’attention plus qu’elle ne le faisait déjà en utilisant ses pouvoirs pour certains cas.
made by black arrow - 596 mots


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Maxime T. Yuán
Dumb but Hot as Hell
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Bastian, Ezio & Théodore
♦ Runes : 19
♦ Messages : 397
♦ Date d'inscription : 14/12/2017
♦ Everything and anything :

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ Lun 19 Fév - 14:11
Justin ayant été supprimé, j'archive ! heart


by this sign, we will conquerYou could break my heart in two, but when it heals, it beats for you. I know it's forward, but it's true : you're stuck in my head and I can't get you out of it. If I could do it all again, I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ? ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
CATARINA ♦ What the fuck is happening to me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» happening au Louvre
» Everything happening tonight.... - Hot - {Avery}
» What's happening to me? ♠ Wyatt
» (imelda, jean-baptiste) it's happening again

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: