ELOWAN ♦ Got something for me ?
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
ELOWAN ♦ Got something for me ?
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: ELOWAN ♦ Got something for me ? ♦ Dim 20 Aoû - 5:08
Même si, ça serait un drame de le perdre, pourlui, j'pourrais quitter l'amour de ma vie ou lui laisser l'choix du nom d'mon futur gosse. J'pourrais, dire non le jour de mon mariage s'il m'demande quitter quelqu'un d'aimant, et partir d'ici s'il m'emmène. Si j'm'y attache c'est pour pas qu'il m'lâche, j'le suivrai jusqu'au au bout du monde, mais faut pas qu'il l'sache.
Got something for me ?
Raphael n’était pas le genre de personne à demander de l’aide et ne voulait jamais l’être. Il ne voulait pas avoir à compter sur les autres pour arriver à faire ce qu’il entreprenait. Cela ne serait décemment pas digne de lui et pourtant… Il ne pouvait s’empêcher de le faire par moment. Et là, il en avait vraiment besoin. Il avait besoin de quelque chose pour se calmer et il espérait qu’un de ses amis les plus proches pourrait l’aider. Sinon, il sentait qu’il allait exploser. Entre la disparition plus qu’étrange de Simon et sa folle envie de sang angélique, il avait besoin de guérir l’un pour réussir à comprendre l’autre. Il avait donc besoin d’Elowan, un prince fée qu’il avait rencontré il y a un bon petit moment et avec qui il parlait d’abord pour entretenir les relations entre les fées et les vampires. Chose qui avait changé assez rapidement, ce qui n’était pas si déplaisant, dans le fond.
C’était donc pour cela qu’il se retrouvait dans son hôtel en observant attentivement une fleur de lys que la fée lui avait donné à un moment donné,
fleur qui ferait en sorte qu'Elowan sache où Raphael était et qu'il avait besoin de le voir, qu'il avait besoin de lui parler en simplement disant son nom. Ou quelque chose de ce genre-là. “Elowan.” Dit-il assez fort, son regard toujours planté sur la fleur jusqu'au moment où il le voyait arriver, pas vraiment longtemps après. Lui faisant une signe de la main,
Raphael se contentait par commencer par un “Bonsoir.” Oui, parce que comme tout bon vampire, il ne vivait quasiment que la nuit, ce qui est assez dommage. Clairement. En tout cas, lui, il trouvait ça vraiment dommage. Il avait toujours aimé le soleil et ses effets sur lui. “Comme tu dois t’en douter… Je ne suis pas ici par simple courtoisie… Je voulais savoir si tu avais quelque chose pour… Mh… Soigner les addictions rapidement ?” Demandait-il en haussant un sourcil, sans en dire trop. Dans le doute où il n’avait rien. Il n’avait pas besoin qu’une autre personne connaisse cette histoire si ça n’allait pas servir à quoi que ce soit. Il y en avait déjà bien assez qui étaient au courant de ça, malheureusement. D’ailleurs, s’il pouvait changer ça… Il aurait probablement fait en sorte de ne jamais cracher le morceau à Magnus. Tout serait bien plus facile comme ça. Du moins, il pense. Il n’est pas persuadé que ça faciliterait le tout. Au contraire, s’il n’avait rien dit à Magnus, il serait probablement toujours entrain de pomper le sang d’Alec. Ce qui n’est pas des plus plaisant, on est d’accord ? Bon, lui, il avait trouvé ça plaisant. Le sang d’Alec était exquis et Alec, lui avait également l’air d’aimer les morsures. Ils aimaient tous les deux ça. C’est un comble que ce soit mortel pour le Néphilim. Pour tout autre angelot, Raphael n’aurait probablement pas dit la même chose, mais bon… Lui, il est décent. Pas comme tous les autres à qui Raphael veut coller des baffes.
Elowan
&
Raphael Santiago

CODE BY MAY ♦ 511 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ELOWAN ♦ Got something for me ? ♦ Ven 1 Sep - 8:25

Got something for me ?


Comme à mon habitude, je me promenai entre les quelques arbres du Central Park. La nuit était tombé et je trouvais que c’était amusant de marcher pieds nus sur l’herbe frais. Un petit vent s’était installé et je ne pouvais pas dire non à ce vent qui balaya cette journée chaude.
Je décidai de chantonner à voix basse pour ne pas déranger les autres, de toute façon, je faisais tout ça sur un coup de tête. Il m’arrive parfois partir dans une bulle artistique et chanter par-ci et par-là avec les animaux du parc. Je ne peux pas m’y en empêcher, c’est plus fort que moi. Il est rare de voir le parc bondé à cet heure-ci puisque les gens évitent de se promener tard dans le parc, ce qui me convient bien sûr. J’évite de passer trop de temps sur le pont puisque je sais que c’est l’entrée du royaume féérique de la reine Seelie. Je ne veux pas empiéter sur son territoire.

Je sentis une vibration se rendre à moi, je pu remarquer mon enchantement qui se réveillait. J’entendis la voix d’un ami vampire que je connais depuis quelques décennies : Raphaël Santiago. Je pu localiser l’enchantement qui se trouva dans l’hôtel du Mort. Je dis aurevoir à mes amis animales du parc, puis je fonçai en direction de l'hôtel. Comme toute bonne fée, je suis doté de la capacité d’une vitesse impressionnante qui me permet d’aller à un point à un autre en rien de temps. Je me rendis à l’hôtel en moins de temps. Pour que mon ami me contacte via mon enchantement, c’est parce qu’il doit être dans une situation grave. Je restai tout de même sur mes gardes, être prudent n’a jamais tué personne.

J’entrai en toute vitesse dans l’hôtel jusqu’à ce que j’arrive près de l’endroit privé du vampire. Quelques gardes furent surpris de mon arrivée soudaine qu’ils prirent une allure un peu plus hostile. Je leur dis avec un soupire :


« Du calme, j’ai reçu un appel de votre chef Raphaël, je suis un de ses bons amis et il a besoin de moi. »

Ils ouvrirent la porte avec une certaine hésitation. L’un deux m’avait reconnu et il savait que je n’étais pas un imposteur, mais un ami proche de leur chef. J’entrai dans la pièce et je cherchai rapidement le vampire des yeux. Je le vis m’envoyer amicalement la main de loin pour me saluer. Je lui renvoyai la main en lui faisant l’un de mes plus beaux sourires. Je fus content de voir qu’il allait bien, en fait, visuellement il avait l’air bien. Je décidai de me rapprocher de lui et je l’entendis me dire bonsoir. Je lui dis :


« Bonsoir mon cher ami. »

Dis-je tout simplement en gardant un fin sourire sur le bord des lèvres. Je pris les devants en marchant à pas lent vers mon ami vampire. Celui-ci finit par m’avouer qu’il avait une addiction à quelque chose et il cherchait un moyen pour s’en débarrasser. Il me demanda si j’avais un moyen rapide et efficace pour revenir sur le droit chemin. Normalement, j’aurais demandé quelque chose en échange afin d’en tirer profit de cette demande. Raphaël fait parti de ceux que je n’ai pas besoin de marchander mes habiletés pour l’aider. Près de lui, mon regard bien ancré dans le sien, je lui dis :


« Bien sûr Raph’. Il y a solution à tout, mais je ne veux pas te décevoir, il n’y a rien qui sera rapide, facile et simple. »

Si seulement la vie était simple et facile...ça fait longtemps que j’ai réalisé que même la nature possédait son lot de difficultés, à nous de survivre et de s’adapter. Je remarquai que mon ami Raphaël semblait un peu gêné de son problème. Je ne suis pas là pour le juger, mais s’il ne veut pas en parler c’est lui qui en décide. Je décidai de lui dire tout de même que j’étais là pour lui :


« Si tu veux en parler...je suis là pour t’écouter aussi. »

Dis-je avec toujours mon fin sourire. C’est ce qu’un ami doit faire dans ces moments ; écouter l’autre pour mieux comprendre. Je me permis de m’asseoir sur une chaise, je réalisai que j’étais toujours pieds nus.

« Excuse-moi d’être pieds nus, je reviens d’une petite balade dans le central park. »

Personnellement, ça ne me dérangeait pas, mais certaines personnes peuvent trouver ça moins cool de se promener ainsi chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: ELOWAN ♦ Got something for me ? ♦ Mer 6 Sep - 22:05
Même si, ça serait un drame de le perdre, pourlui, j'pourrais quitter l'amour de ma vie ou lui laisser l'choix du nom d'mon futur gosse. J'pourrais, dire non le jour de mon mariage s'il m'demande quitter quelqu'un d'aimant, et partir d'ici s'il m'emmène. Si j'm'y attache c'est pour pas qu'il m'lâche, j'le suivrai jusqu'au au bout du monde, mais faut pas qu'il l'sache.
Got something for me ?
Raphael était plutôt heureux de voir Elowan arriver si rapidement, Il savait qu’il n’aurait pas prit de temps, qu’il était toujours là quand Raphael avait besoin de lui comme le vampire l’était toujours pour lui, mais dans un sens, il ne savait pas vraiment s’il aurait pu supporter le fait qu’il prenne du temps. Il faut dire que le vampire avait besoin de quelque chose pour l’aider parce qu’il n’y arrivait pas tout seul, il n’était pas assez fort et la culpabilité pour être retombé dans l'addiction le rongeait alors qu’une partie de lui lui soufflait qu’il n’arriverait jamais à s’en débarrasser. Et il avait peur que ce soit vrai, qu’il ne puisse rien y faire et qu’il finirait attrapé par l’Enclave et exécuté. Dios, il ne voulait même pas imaginer ça. Il ne voulait pas penser que quelque chose d’aussi débile que la gloutonnerie aurait pu le mener à sa mort. Quel genre de chef serait-il ? Un mauvais chef. Clairement. Un des pires que le clan aurait pu voir et ça l’embêtait vraiment. Il aimait penser être meilleur que Camille alors bon… Si ce n’était pas le cas, ce serait tout de même un peu mieux. Il voulait être bon pour les membres du clan. Être un bon leader. Et une partie de lui le poussait à penser qu’il voulait également être un bon petit ami pour SImon, mais chut…

“Comment vas-tu ?” Lui demandait-il tout de même, intéressé par la question. Il aimait tout de même savoir que les gens à qui il tiens allaient bien. Il hochait la tête en l’écoutant, pinçant les lèvres. Il se doutait bien que ça n’allait pas être facile, ni rapide, mais après tout… il n’avait jamais vécu quelque chose de particulièrement facile donc… Il pensait pouvoir y arriver. Il hochait la tête quand il l’entendait parler, mais croisait ses bras sur son torse. Raphael n’était pas du genre à parler de ce genre de choses, il n’était pas le genre de garçon à parler de ses problèmes, de parler de ce qui le tracasse et il avait l’impression qu’en ce moment, il le faisait bien trop souvent et il n’aimait pas. Cela le mettait bien plus mal à l’aise que ça ne devrait. En général, il est celui qui écoute, celui qui tente de trouver des solutions aux problèmes d’autrui, mais là… Il se sentait tellement inutile. C’était horrible. “Je sais que tu es là pour moi, mais… J’ai vraiment du mal à parler de moi.” Pas par une question de mystère, mais comme dit, parce qu’il n’aime pas ramener le sujet à lui, il n’avait jamais aimé ça donc… Le faire comme ça, comme si c’était normal de parler de lui… Il n’était pas sûr que ce soit pour lui. Peut-être parce qu’il a grandit dans une famille si nombreuse ?  S’appuyant contre le bureau, il secouait doucement la tête de gauche à droite. “Ne t’en fais pas, ça ne me dérange pas.” Sinon, il lui aurait probablement dit dès son arrivée d’ailleurs.
Elowan
&
Raphael Santiago

CODE BY MAY ♦ 511 mots
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: ELOWAN ♦ Got something for me ? ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
ELOWAN ♦ Got something for me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: