Those Memories ~ Elowan&Maryse
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Those Memories ~ Elowan&Maryse
Maryse Lightwood
Children of Raziel
Maryse Lightwood
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Catarina Loss
♦ Runes : 18
♦ Messages : 114
♦ Date d'inscription : 06/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Those Memories ~ Elowan&Maryse ♦ Mar 15 Aoû - 15:46
Those memories...
Maryse reposa la tablette sur la table basse qui se trouvait devant elle. Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'elle passait son regard sur le bureau dans lequel elle se trouvait. Le bureau qui avait été le sien les vingt dernières années mais qui avait changé de mains depuis peu. Elle avait passé les dernières années à travailler dans ce bureau, à diriger l'Institut de New-York comme on l'avait obligée à le faire quand le Cercle était tombé. Si au départ New-York avait été une punition, ce n'était plus le cas à présent. Ce n'était plus le cas depuis qu'elle -qu'ils- avaient été autorisés à retourner à Idris pour autre chose que des affaires professionnelles. Et maintenant que l'Institut était passé d'en d'autres mains, elle le regrettait. Ce n'était pas comme ça que les choses étaient censées se passer, ce n'était pas pour cela qu'elle avait travaillé toutes ces années…. Mais les évènements étant ce qu'ils étaient, elle n'avait pas vraiment eu le choix. L'Enclave gardait un pouvoir sur les Lightwood et ça, même si elle ne voulait l'admettre à haute voix. Les relations qu'elle avait entretenues avec Valentin et le Cercle n'aidait pas l'Enclave à lui faire confiance avec toute cette histoire. Ce qui était compréhensible. La rechute existait mais elle n'avait pas passé un cinquième de siècle à se racheter pour être traitée comme une ennemie. Elle avait prouvé son engagement envers l'Enclave plus d'une fois et ça même contre sa volonté. Si elle écoutait la petite voix dans sa tête, Maryse ne suivrait pas tous les ordres que l'Enclave dictait. Principalement lorsque cela concernait ses enfants. Si elle était fidèle à l'ordre, elle l'était encore plus envers ses enfants. Et cela, même s'ils ne le voyaient pas. Ce qui était de sa faute. Elle essayait de garder bonne figure devant l'Enclave en essayant de protéger le reste. Mais apparemment, elle n'y était pas arrivée et c'était mis à dos ses enfants.

Elle savait qu'elle avait été dure au fil des années, qu'elle n'avait pas forcément montré tout l'amour qu'elle pouvait ressentir pour sa famille… Mais toutes ses choses étaient là. Elle aimait ses enfants et elle voulait qu'ils réussissent, qu'ils soient heureux. Même si cela voulait dire que les plans qu'elle avait imaginé pour eux tombaient à l'eau. Si cela l'avait énervée au début, elle avait fini par se faire une idée et par regretter les mots qu'elle avait pu avoir. Un autre soupir quitta ses lèvres alors qu'elle se redressait pour se lever du canapé. Victor n'était pas là mais s'il la trouvait là, il ne serait pas enchanté. Elle préférait clairement ne pas croiser l'actuel directeur de l'Institut au vu des derniers événements… Elle quitta rapidement le bureau puis l'Institut. Peu de monde savait qu'elle connaissait New-York, qu'elle s'y aventurait parfois. Si elle n'allait plus en mission depuis un moment maintenant, cela ne l'empêchait pas de connaître sa zone de combat. Faire face à toute éventualités lui avait-on dit un jour. Et même si elle ne l'avouerait pas à haute voix, il lui arrivait d'apprécier New-York plus qu'Idris. Ce n'était pas souvent, ce n'était pas permanent mais dans certaines situations, Maryse Lightwood préférait le monde terrestre à son monde. Elle pouvait parfois voir ce que son frère avait pu lui trouver lorsqu'il était parti. Si elle lui en avait voulu longtemps, Maryse avait fini par abandonner la colère pour la remplacer par un manque douloureux. Alors parfois, quand ce manque devenait un peu trop présent, Maryse se rapprochait un peu de lui à sa manière.

Après plusieurs minutes de marche, Maryse avait fini par échouer sur un banc à Central Park. Elle aimait bien cet endroit, cela lui rappelait Idris. Dans un sens en tout cas. Cela lui rappelait des souvenirs aussi…
© 2981 12289 0 ♠ 628 mots



 
I try to do the right thing
But it's complicated. Especially when your children are involved and when your world has just exploded again.


hehe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Those Memories ~ Elowan&Maryse ♦ Mer 16 Aoû - 5:24


Those memories...


J’ai passé la journée à faire mes devoirs de prince à la cour de Shalodrassil. Après plusieurs siècles d’existence, je trouvai que le jeu de la cour était devenu ennuyant. C’est parce que ma mère, la reine, me demande d’être présent sinon je ne perdrais pas mon temps à faire le beau et le poli. J’ai entendu à travers des conversations de nobles que ceux-ci aimeraient que je sois plus présent dans le royaume. Personnellement, je ne vois pas en quoi ma présence est tant nécessaire. Je suis une fée de terrain, j’aime aller explorer le monde et ça je l’ai fais savoir à ma mère. Oh oui, j’ai déjà eu une confrontation avec la reine fée de Shalodrassil. J’ai réussi à lui faire comprendre que malgré l’adoration suprême que j’ai pour le royaume, j’ai le besoin de sortir, de voir autre chose. Elle insiste pour que je sois escorté en tout temps, mais je lui dis que j’ai des alliés à New-York. Oh, quand mes gardes retournent dans le royaume sans moi, ça met ma mère en furie. Je n’ai pas besoin de gardes en tout temps, je sais me défendre. Je n’ai pas 1817 ans pour rien.

Alors qu’à Shalodrassil il se faisait tard, le fuseau horaire fait en sorte qu’à central park, il fait encore jour. Ce qui est plaisant avec mon portail vers mon royaume c’est que  je peux inverser le tout afin de revenir à mon point de départ. Je passai donc une partie de la journée dans la nature du parc, me mélangeant parfois aux Terrestres, parfois me camouflant dans la nature afin de les observer. Non, je ne suis pas un stalker, loin de là, j’aime juste observer leur comportement. Parfois, je pouvais me permettre de demander aux papillons et à des lucioles d’aller naître le sourire dans le visage des jeunes Terrestres. Leurs sourires et rires enfantins ravivent mon coeur de fée.

J’étais invisible aux yeux des Terrestres, je pouvais me permettre de chanter en me déplaçant entre les arbres. Plusieurs papillons tournoyaient avec grâce autour de moi. Un sourire apparut sur mon visage puisque quelques oiseaux décidèrent de m’accompagner dans mon périple virtueux. Au loin, je vis une silhouette s’asseoir sur un banc du parc. Je sentis mon coeur battre un peu plus vite, j'interromps mon chant afin de confirmer la personne qui s’était mise dans ma vue : Maryse Lightwood. Je pouvais lire dans son regard, elle était fatiguée et avait besoin de repos. Ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vue. Un fin sourire s’afficha sur mes lèvres. Je murmurai aux divers papillons qui dansaient autour de moi. Aussitôt, je vis une envolée de papillons se diriger joyeusement vers celle que j’ai aimé autrefois. Je me rappelai qu’elle aimait ce genre de spectacle de la nature. Je lui faisais toujours le coup lorsqu’on venait dans le parc tard le soir. Que de belles mémoires…

Je lui laissai le temps d’admirer le petit spectacle féérique que j’avais décidé de lui offrir. Mon but était de lui faire naître un sourire, un simple sourire serait suffisant pour m’indiquer qu’elle va mieux.

Je finis par marcher tranquillement en sa direction, pas de stress, nos regards se croisèrent et je ne pouvais m’empêcher de lui faire un beau sourire, un sourire de celui qui est très content de la voir. Je me permis de m’asseoir sur le même banc que la matriarche des Lightwood. Les papillons continuèrent de danser autour de nous. Je m’adressai à la rose que j’ai aimé :

« Maryse...je suis ravi de te revoir. »

Dis-je en premier temps en regardant droit devant moi, pour au final tourner mon regard vers la chasseuse de démons. Je maintiens mon sourire chaleureux, puis je continuai en disant :

« Qu’est-ce qui amène une charmante mère sur un banc de parc en après-midi ? »

Elle le sait bien que je ne me gêne pas de la complimenter quand j’en ai l’opportunité. Est-ce que je la drague ? Non, pas du tout, j’ai tourné la page il y a longtemps, rien ne m’empêche que je tiens pareille à elle et sa famille. Son bonheur m’importe beaucoup à vrai dire.  
Revenir en haut Aller en bas
Maryse Lightwood
Children of Raziel
Maryse Lightwood
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Catarina Loss
♦ Runes : 18
♦ Messages : 114
♦ Date d'inscription : 06/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Those Memories ~ Elowan&Maryse ♦ Dim 20 Aoû - 20:22
Those memories...

Les moments de calmes étaient rares dans la vie de Maryse. Et quand elle parlait de moments calmes, la mère de famille parlait de ses moments où elle pouvait avoir un temps pour elle. Entre l'Enclave, l'Institut, les enfants et Robert, Maryse avait parfois un peu de mal à trouver un moment pour se poser et réfléchir. Alors quand elle arrivait à le faire, elle en profitait. Et c'est ce qu'elle était en train de faire. Elle profitait de l'accalmie que sa sortie lui offrait. Les yeux passant sur les personnes présentes dans le parc, Maryse s'était adossée au dossier du banc et avait étendu les jambes devant elle. La température était assez chaude pour le mois de mai et franchement, ce n'était pas désagréable. Elle supportait pourtant les collants noirs qu'elle avait mis avec sa robe rouge, ce qui voulait dire qu'il ne faisait pas SI chaud que cela. Mais en soi, ce n'était pas dérangeant.

Ce qui n'était pas dérangeant non plus fut les papillons qui apparurent comme par magie autour d'elle pour voler pendant quelques minutes devant ses yeux. Un doux sourire s'installa sur ses lèvres alors qu'elle regardait les diverses couleurs voler autour de sa tête. A une époque, elle aimait beaucoup ce genre de spectacle. C'était toujours le cas d'ailleurs même si les occasions étaient maintenant presque inexistantes. Parce qu'elle ne fréquentait plus les bonnes personnes… Rien qu'en y repensant, Maryse soupira longtemps tout en regardant les papillons virevolter. Maryse ne regrettait que peu de choses dans sa vie mais certaines des décisions qu'elle avait prises quand elle était jeune faisait partie des choses qu'elle regrettait. Si le soupir qu'elle avait poussé quelques secondes auparavant avait terni son sourire, ce dernier revint assez rapidement quand un des papillons se posa sur une mèche de ses cheveux qui pendait sur ses épaules. La douceur de ses créatures contrastait énormément avec la violence qui pouvait prendre place dans son monde. Surtout avec les derniers événements…

Ses yeux quittèrent les papillons pour se poser sur l'homme qu'elle avait vu approcher. Cela n'aurait pas dû l'étonner. Vraiment. Le coup des papillons était quelque chose qu'Elowan avait l'habitude de faire quand ils sortaient le soir. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas vu le prince et malgré tout ce qu'elle pouvait penser et montrer, elle était heureuse de le revoir. Et cela même si elle ne l'avouerait pas à voix haute. Maryse Lightwood était censé être une femme qui n'aimait pas les créatures obscures. C'était quelque chose de connu et elle était rentrée dans le Cercle pour cette raison. Alors laisser entendre qu'elle avait aimé une fée dans sa jeunesse était un peu contradictoire. Contradictoire mais vraie. Elowan l'avait aidé dans sa jeunesse, l'avait soutenue et aimée avant qu'il ne disparaisse sans un mot, la laissant dans un état pitoyable. Mais cela, Elowan n'était pas censé le savoir. Et ne le saurait pas de sa bouche.

Elle se redressa quand le prince prit place à ses côtés et un sourire répondit à la première phrase de l'homme. Même si elle lui en avait voulu longtemps, la mère de famille avait fini par passer par-dessus cette histoire. Elle avait pardonné à Elowan d'avoir disparu comme il l'avait fait mais il lui avait fallu un moment pour le faire.

- Ravi de te revoir également, rajouta la mère de famille avant un hochement de la tête avant qu'elle ne croise les jambes et qu'elle ne pivote de quelques degrés vers le brun. Je prends l'air. Je n'en ai pas vraiment eu l'occasion ces derniers temps. Avec tout ce qu'il se passe, l'Enclave et le reste, je n'ai eu que peu de temps pour moi, répondit-elle à la question avec un minuscule sourire sur les lèvres. Et toi ? Ta mère t'autorise à sortir seul ? Ou bien tu fais toujours faux bons à tes gardes ?

Ses dernières phrases avaient été énoncées sur le ton de l’amusement, sachant pertinemment que le prince avait déjà eu quelques discussions avec sa mère sur la question. C’était déjà le cas lorsqu’elle était à l’académie et étant mère à son tour, Maryse pouvait se douter de la chose.

© 2981 12289 0 ♠ 692 mots



 
I try to do the right thing
But it's complicated. Especially when your children are involved and when your world has just exploded again.


hehe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Those Memories ~ Elowan&Maryse ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Those Memories ~ Elowan&Maryse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Eve Torres Vs Maryse
» Maryse Vs Layla Vs Vickie Vs Velvet Vs Ashley
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: