CATARINA ♦ Tell me something I don't know


Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
CATARINA ♦ Tell me something I don't know
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Florian Dempsey
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael & Chris & Isaac & Justin & Santana
♦ Runes : 301
♦ Messages : 108
♦ Date d'inscription : 14/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Dim 30 Juil - 22:24
TELL ME SOMETHING I DON'T KNOW
Everybody tells me that I don't know what I'm doing ; this life I'm pursuing, the odds I'll be loosing. ♦ Catarina & Florian
En ce moment, Florian avait clairement l’impression que tout ce qu’il se passait autour de lui, c’était de la pure connerie. Il aurait presque l’impression de faire un mauvais rêve dont il espérait se réveiller rapidement. Ce serait la meilleure chose en tout cas, se rendre compte que tout ce qu’Anthony lui avait dit n’était que conneries sur conneries. Mais il se rendait compte au fil du temps que c’était exact, qu’il ne devenait pas fou. Malheureusement. Il en était clairement dégoûté, personne ne pourra le nier. Mais tout ça lui faisait penser à quelque chose, ou plutôt à quelqu’un qu’il avait rencontré quand il ne savait encore rien de tout ça. Une infirmière qui avait prit soin de lui à plusieurs reprises à cause de toutes les merdes qu’il s’était infligées surtout à cause de l’autodestruction et de sa grande gueule qui lui avait valu de se faire casser la gueule pas mal de fois en fait. Catarina, s’il s’en souvenait bien. Il avait toujours soupçonné qu’elle était quelqu’un appartenant à ce monde un peu spécial. Ce monde où, malgré les explications de l’hispanique, il ne comprenait pas grand-chose. Et pour ça, il avait fait une chose pas des plus intelligente. Il avait fait en sorte de se rouvrir l’arcade, là où on l’avait bien amoché la dernière fois qu’il s’était pris une raclée. Fois où il s’était d’ailleurs fait mordre par une putain de vampire, comme ça sans avertissement.
Donc, c’était en pissant le sang qu’il avait été admis à l’hôpital, tout en demandant à être vu par l’infirmière dénommée Catarina. Le corps médical n’avait pas vraiment compris pourquoi il la voulait elle tout particulièrement, mais ils faisaient avec. C’était comme ça que, rapidement, il voyait la femme qu’il soupçonnait d’être magicienne – ou enfant de Lilith comme lui avait dit Anthony – les bras croisés sur son torse. « Salut ! Toi aussi tu fais parti du monde obscur ou je ne sais pas trop quoi, non ? » Lui demandait-il en penchant la tête sur le côté. Ouais, ce n’était probablement pas la meilleure manière de poser cette question, surtout s’il se trompait totalement et que son cerveau lui avait joué des tours. Ça ne l’étonnerait pas des masses en fait, malheureusement. Faut dire qu’en plus, à un moment de sa vie, il prenait des substances pas vraiment très licites… Donc… Il ne pouvait pas vraiment dire qu’il était 100 % sur de ce qu’il voyait tout le temps. « Je veux dire, t’es une sorcière, quelque chose comme ça, non ? » Lui demandait-il en fronçant doucement les sourcils.
code by bat'phanie ♦ 432 mots


J'ai des aiguilles dans le cœur, s'il s'arrêtait de battre ça ferait moins mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Catarina Loss
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Runes : 291
♦ Messages : 96
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Sam 5 Aoû - 11:29

Tell me something I don't know
Florian et Catarina
Parfois, les choses ne tournaient pas comme on le voudrait. Et aujourd’hui était un jour comme ça. Depuis qu’elle s’était levée ce matin, Catarina enchainait les désillusions. Le jour de repos qu’elle devait avoir s’était transformé en jour de boulot à cause d’un collègue absent. Le médecin avec lequel elle travaillait était d’une humeur de chien et le lui faisait comprendre et en plus de ça, la machine à café de la salle de pause ne fonctionnait plus. Bref, un jour comme elle les aimait. Tout le monde avait des jours comme ça et même les créatures obscures pouvaient avoir des jours vraiment pourris. Mais les choses iraient sûrement mieux demain et c’est ce qui faisait tenir la sorcière. Ca et le café qu’un infirmier avait été chercher au coin de la rue. Assise sur une chaise devant le bureau des admissions, Catarina discutait avec l’un de ses collègues quand Aria, une autre de ses collègues de travail, prononça son nom.

- Y a un gamin avec l’arcade sourcilière en sang qui te demande, annonça-t-elle avec une tête qui en disait long sur ce qu’elle pensait. Il veut pas que ce soit moi qui s’occupe de lui et il a demandé que ce soit toi. T’as encore fait marcher ton charme Rina’ ! Rigola-t-elle alors qu’elle lui tendait le dossier.

Ses sourcils s’étaient froncés sur son front et elle avait pris le dossier qu’Aria lui tendait, abandonnant son moment d’accalmie pour se diriger vers le gamin en question. Un œil sur le nom et les antécédents lui apprirent qu’elle s’était déjà occupée de lui. Et le nom qu’elle voyait inscrit dans la case lui rappela la bêtise qu’elle avait faite, quelque temps auparavant : utiliser ses pouvoirs en présence de terrestres. Dont l’un ayant la capacité de seconde vue. Si rien de s’était passé sur le moment, elle avait bien remarqué le regard du jeune homme sur sa personne. Si elle était honnête avec elle-même, elle se doutait qu’il reviendrait. Et elle ne s’était pas trompée. Il était assis là, les bras croisés et un pansement sur le front, à poser des questions qui semblaient avoir aucun sens pour quelqu’un de non avertis. Elle referma rapidement la porte du box derrière elle, laissant tomber le dossier assez lourdement sur l’un des paillasses avant de se tourner vers le blond.

- Les mots « sorcières, quelque chose comme ça » ont l’air d’une insulte dans ta bouche, dit-elle simplement en attrapant une paire de gants dans une boite non loin de là.

Elle hésita un instant avant de s’approcher du jeune homme. Allait-il vouloir qu’elle le touche ? Qu’elle s’occupe de sa plaie ? Telle était la question. C’était d’ailleurs des questions assez légitimes parce que bon, Catarina pouvait être considérée comme un monstre au vu de la couleur de sa peau quand elle ne portait pas son glamour.

- Qu’est-ce qui te fait dire que j’en fais partie ? Et qui est-ce qui t’a parlé de ça ? Demanda-t-elle ensuite, fronçant les sourcils à son tour.

Bon, okay, elle repoussait un peu les réponses parce qu’elle ne savait pas ce que connaissait le gamin et que même si elle savait qu’il l’avait vu utiliser ses pouvoirs, elle ne pouvait pas être certaines qu’il est tout comprit. Même si les questions qu’il venait de poser ne laissaient que peu de doutes...
560 mots
⇜ code by bat'phanie ⇝


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Florian Dempsey
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael & Chris & Isaac & Justin & Santana
♦ Runes : 301
♦ Messages : 108
♦ Date d'inscription : 14/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Dim 20 Aoû - 5:48
TELL ME SOMETHING I DON'T KNOW
Everybody tells me that I don't know what I'm doing ; this life I'm pursuing, the odds I'll be loosing. ♦ Catarina & Florian
Il haussait les sourcils en l’écoutant parler, secouant doucement la tête de gauche à droite. “C’était pas vraiment voulu en fait, c’est juste que j’y connais pas grand chose donc…” Donc, il ne connaissait pas vraiment tous les termes, ne s’en rappelait pas forcément, malheureusement. Mais, il comptait bien changer ça, même s’il ne savait pas pourquoi. probablement parce que dans le fond, il est curieux et savoir qu’il y avait tout un monde qu’il ne connaissait pas l’étonnait beaucoup, lui donnait clairement envie de connaître des tas de choses sur eux, mais en même temps…Il se demandait s’il ne devrait pas avoir peur d’eux, dans le fond. Des personnes pouvant utiliser de la magie, d’autres pouvant vider quelqu’un de son sang. Et plein d’autres choses si Florian avait bien compris et même s’il se sentait bien avec Anthony, pas du tout en danger, même, mais bon… Comme le sorcier lui avait dit, il y en avait qui n’étaient pas forcément des plus sympathiques, même certains qui étaient clairement dangereux. Mais il doutait qu’une infirmière soit de ce genre de personnes, non ? Sinon, elle aurait probablement pu le faire des tas de fois, non ? Enfin, si ça se trouve, c’était déjà le cas ? Il ne sait pas vraiment en fait. Va savoir.
Il se contentait finalement de hausser un sourcil en l’écoutant parler, croisant ses bras sur son torse. “J’aurais pensé que tu le savais… Enfin, pourquoi je le pense.” Ou peut-être qu’elle n’avait pas fait attention à tout ça à ce moment, qui sait ? Ca pouvait être quelque chose comme ça, de tout bête et pourtant… Quelque chose qui changeait pas mal de choses dans le fond. “Un jour, t’as utilisé de la magie quand j’étais là et… Même si je savais pas trop ce que c’était auparavant… Maintenant, je sais ce que c’était. De la magie !” S’exclamait-il avec un grand sourire sur le bout des lèvres. Ouais, bon, il n’était pas persuadé que ce soit une bonne chose, mais il pouvait toujours croire que c’était quelque chose de bien, non ? Peut-être. Ou peut-être pas d’ailleurs. “Puis c’est un autre sorcier qui m’en a parlé ! Je sais pas trop si tu le connais. Vous avez des clubs ou quelque chose comme ça où vous vous voyez tous ?” Lui demandait-il en haussant vaguement un sourcil. C’était toujours une bonne question, non ? Puis, ça devait tout de même être vachement cool ! “Donc, celui qui m’a parlé de ça, c’est Anthony Santiago. Tu le connais ? Ou pas ?”
code by bat'phanie ♦ 425 mots


J'ai des aiguilles dans le cœur, s'il s'arrêtait de battre ça ferait moins mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Catarina Loss
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Runes : 291
♦ Messages : 96
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Ven 25 Aoû - 19:22

Tell me something I don't know
Florian et Catarina
Catarina haussa un sourcil en entendant les paroles du blond. « Quand on ne connaît pas, on se tait » voulu-t-elle répondre avant de se retenir et de simplement regarder le garçon assis sur la table d’auscultation. Elle avait rencontré des terrestres curieux pendant sa vie et souvent les choses ne s’étaient pas très bien terminées. Être prise pour un monstre n’était pas un sentiment très agréablement et être chassée comme tel non plus. Le dernier terrestre qui avait découvert son « secret » l’avait mené au bûcher. Et la sorcière ne voulait pas recommencer l’expérience. Une seule fois avait été suffisante pour la vacciner à vie. Le sentiment de mort imminente qu’elle avait ressenti avant que Magnus n’arrive était encore gravé dans sa mémoire. C’est pour cela qu’elle avait été prudente. Plus que prudente même, jusqu’à ce jour où Florian l’avait vu utiliser la magie sur une patiente atteindre d’une infection grave. Une erreur de débutante. Donc oui, l’infirmière savait pourquoi le jeune homme l’accusait de la sorte. Un soupir passa ses lèvres alors que ses yeux continuaient de fixer le blond.

- Je crois me souvenir du jour s'est arrivé, répondit-elle en se disant qu’elle ne pourrait décemment pas éviter la vérité bien longtemps.

De toute façon, Florian semblait être au courant de la chose et renseigné donc il était un peu bête d’éviter la vérité plus longtemps. Elle passerait pour une imbécile et Catarina était loin d’une imbécile. Et puis la vérité pouvait parfois apporter quelques surprises et quelques informations…

- Bravo Sherlock, lança-t-elle un peu sarcastique quand de se diriger vers la paillasse qui se trouvait près de la table.

Changement de plan, elle n’allait pas s’approcher du jeune homme tout de suite mais plutôt préparer le matériel dont elle aurait besoin. Parce qu’une partie de son esprit lui soufflait que même si le gamin était gentil, une autre partie ne pouvait s’empêcher de voir les choses en négatif. Et a raison… Parfois valait mieux se préparer au pire et être agréablement bien surpris et que l’inverse. Un rire s’échappa de ses lèvres quand elle entendit les questions sortir de la bouche de son patient. Vraiment, elle était tombée sur un imaginatif et c’était bien sa veine… Un haussement de sourcils remplaça le ricanement en entendant le nom. Elle connaissait un Santiago mais certainement pas du nom d’Anthony et ce n’était pas un sorcier. Elle se retourna alors pour répondre au jeune homme.

- On n’a pas de « club », rétorqua-t-elle alors qu’elle remplissait une seringue d’un liquide transparent. Et je ne connais pas ton ami. Les Downloaders sont nombreux à New-York. Et même si j’en connais un grand nombre, ton ami ne fait pas encore parti de mes connaissances.

Peut-être que les choses allaient changer du coup. Si ce sorcier commençait à raconter n’importe quoi à n’importe qui, il y avait de grandes chances pour que Cat n’aille lui rendre visite.

- Comment tu t’es réouvert l’arcade sourcilière ? demanda-t-elle ensuite, se reconcentrant un instant sur son travail.  
504 mots
⇜ code by bat'phanie ⇝


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Florian Dempsey
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael & Chris & Isaac & Justin & Santana
♦ Runes : 301
♦ Messages : 108
♦ Date d'inscription : 14/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Jeu 14 Sep - 10:53
TELL ME SOMETHING I DON'T KNOW
Everybody tells me that I don't know what I'm doing ; this life I'm pursuing, the odds I'll be loosing. ♦ Catarina & Florian
Il hochait la tête quand il l’entendait parler, quand elle lui disait qu’elle se souvenait du jour où elle avait utilisé sa magie, ce qui pouvait tout de même rester assez étonnant. Il n’aurait pas pensé qu’elle se souvenait de ça, bizarrement. Il faut dire que c’est une chose parmi tant d’autres. Lui, au contraire, n’aurait probablement pas pu oublier ça, clairement. Sur le coup, il ne savait encore rien à ce moment-là et c’était clairement traumatisant, donc qu’est-ce qu’il pouvait réellement y faire, hein ? “Moi aussi je m’en souviens.” Lui dit-il finalement, même s’il se doutait que ça n’avait pas de sens qu’il lui répète ça. Après tout, il lui a dit savoir juste avant, donc bon… Un léger sourire sur les lèvres, son regard ne quittait pas celui de la sorcière. “Puis, c’était quand même gentil ce que t’as fait.” Après tout, elle avait eu l’air d’utiliser sa magie pour faire le bien et non pas pour faire le mal, donc bon… Il ne pouvait nier le fait que c’était adorable dans le fond, non ? En tout cas, il aimait ça : les sorciers utilisant leur magie pour faire le bien et non pas le mal.

Assied sur la table, il la regardait attentivement faire, quand elle préparait ses affaires, mais il ne pouvait décemment pas s’empêcher de lui poser toutes sortes de questions qui devaient paraître bien débiles à la sorcière, mais il fait comme il peut après tout. Il ne connaît pas tout et pose des questions. Durant toute sa scolarité, on lui disait que c’était comme ça qu’il fallait faire, donc, il continue toujours. Mais bon, ça avait l’air de plus la faire rire que lui donner envie de lui en foutre une, ce qui n’était pas forcément une mauvaise chose, au contraire, même. Puis, quand elle lui répondait, il se contentait de hocher la tête à plusieurs reprises, son regard posé sur l’aiguille qu’elle tenait. “Vraiment nombreux ? J’aurais pensé que ce serait plus rare. En te comptant, j’en ai croisé que cinq.” En y réfléchissant bien, il en avait forcément croisé plus que quatre, mais… Il ne savait juste pas qu’ils étaient des créatures obscure, quelque chose comme ça. En même temps, il ne pouvait pas le rêver, mais il mourait d’envie de croiser un loup ou une fée, ça complètera sa panoplie sur le coup. Il avait aussi croisé une chasseuse d’ombre clairement tête à claque. “J’ai bu. Et j’ai commencé à faire le petit con avec un mec qui m’a tabassé, puis une rouquine m’a sucé le sang.” Breanna. Il ne pouvait nier qu’il ne s’était pas vraiment attendu à ça, mais ça avait été tellement… Agréable sur le coup...
code by bat'phanie ♦ 455 mots


J'ai des aiguilles dans le cœur, s'il s'arrêtait de battre ça ferait moins mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Catarina Loss
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Runes : 291
♦ Messages : 96
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Sam 16 Sep - 19:08

Tell me something I don't know
Florian et Catarina
Bien sûr qu’il s’en souvenait. Catarina était certaine que ce jour resterait gravé dans l’esprit du jeune homme pour le restant de ses jours. La première fois qu’on voyait une sorcière utiliser ses pouvoirs n’était pas quelque chose d'anodin. Catarina pouvait très bien comprendre la réaction qu’avait eue Florian. Chercher des réponses à des questions qui n’étaient pas explicables. Elle avait tendance à faire pareil, essayer de comprendre le plus possible pour éviter de se retrouver devant le fait accompli. Sauf que Catarina était dotée de pouvoir et qu’elle avait de l’expérience derrière elle… Ce qui n’était clairement pas le cas du terrestre et que s’il ne faisait pas attention, il allait véritablement finir par se blesser. Et ce n’était pas ce que voulait la sorcière. Elle ne voulait pas être responsable de la mort du jeune homme simplement parce qu’elle avait utilisé ses pouvoirs pour aider un patient. Un sourcil se haussa sur son front alors que les mots de Florian arrivaient à ses oreilles, qualifiant ses actes de gentil. Elle reposa la seringue qu’elle venait de remplir dans un plateau stérile et y ajouta de quoi faire les points de suture et des gants stériles alors qu’elle répondait au blond.

Travailler dans un hôpital et aider les terrestres peut finir par attendrir les plus récalcitrants, déclara-t-elle simplement alors qu’elle se retournait pour attraper l’assistant muet qui se trouvait prêt de la table d’examen.

Ce qui n’était clairement pas son cas. Catarina n’avait jamais été trop trop méchante avec les autres. Elle savait l’être parce qu’il le fallait parfois mais dans beaucoup de situations, il était assez rare qu’elle joue les méchantes. Elle n’aimait pas cela. Elle pouvait être froide, hermétique à beaucoup de choses, mais la méchanceté ne faisait pas partie de ses traits de caractère. Cependant, il ne fallait pas lui taper sur le système très longtemps sous peine de se retrouver maudit sous 15 générations.

Un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’elle secouait la tête en s’essayant en face du blond, faisant descendre la table d’examen au plus bas pour pouvoir examiner la plaie. Il était tout de même un peu naïf… Naïf ou ignorant, Catarina ne le savait pas vraiment. Dans tous les cas, la population obscure de New-York était importante. Entre les personnes qui habitaient réellement dans la ville et ceux qui n’étaient que de passage, ils étaient nombreux. Peut-être un peu trop par moment pour éviter de se faire attraper.

- On est nombreux, répondit-il alors qu’elle attrapait les gants pour les enfiler, attrapant la seringue. Je vais endormir la zone à la lidocaïne. Ça risque de piquer un peu, grimaça-t-elle alors qu’elle s’approchait de la plaie. Et pour en revenir aux créatures obscures, entre les sorciers, les vampires, les fées, les loups et les démons qui se baladent à New-York, y a surement moyen de remplir un stade de football.

Quand l’humain répondit à la question, la brune s’arrêta dans son geste qu’elle n’avait même pas vraiment commencé. Elle regarda le blond pendant un moment pour éventuellement déceler un mensonge mais les mots étaient sortis tellement naturellement qu’il était peu probable qu’il manque.

- Une rousse qui t’a sucé le sang ? De quoi tu parles ? demanda-t-elle alors qu’elle reposât la seringue sur le plateau, plus concentrée sur cette histoire que la plaie.

Franchement… Entre lui qui se faisait manger par un vampire et l’autre gamin qui s’était fait attaquer par un loup, Catarina était servie. Elle n’avait jamais vu autant de cas surnaturels aux urgences. Parce Florian et Justin n’étaient pas les seuls. Ils étaient seulement un exemple…   
595 mots
⇜ code by bat'phanie ⇝


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Florian Dempsey
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael & Chris & Isaac & Justin & Santana
♦ Runes : 301
♦ Messages : 108
♦ Date d'inscription : 14/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Jeu 12 Oct - 22:49
TELL ME SOMETHING I DON'T KNOW
Everybody tells me that I don't know what I'm doing ; this life I'm pursuing, the odds I'll be loosing. ♦ Catarina & Florian
Florian restait sur la table d’examen en gardant son regard posé sur la brune alors qu’elle se mettait à l’examiner, à regarder la plaie qu’il avait à cause d’une de ses dernière disputes. Assez comique quand on se rappelle du fait qu’il clame haut et fort qu’il est totalement pacifiste. Plusieurs personnes pourraient penser qu’avec sa grande gueule, il n’est pas vraiment ce qu’on pourrait nommer de pacifiste, mais ce n’est pas pour autant qu’il allait s’arrêter de faire des discours sur le fait que frapper son prochain, ça craint du boudin. Clairement. Mais bon, ce n’est pas vraiment comme s’il pouvait y faire grand chose après tout, si ? Il l’écoutait attentivement alors qu’elle disait qu’ils étaient nombreux, hochant doucement la tête. “Nombreux ? C’est-à-dire ?” Demandait-il en fronçant faiblement les sourcils. Ouais parce que bon, nombreux ça peut avoir des tas de sens. Ça pourrait être 50, 100, 1 000 ou même 10 000 ! Même peut-être plus, qui sait ? Donc, Florian voudrait bien avoir le droit à une explication pour le coup. Ce serait pas plus mal en tout cas pour le moment. Il se contentait finalement de hocher la tête quand il l’entendait parler, qu’elle lui disait qu’elle allait endormir la zone à l’aide de lidocaïne. Il ne voyait pas vraiment ce qu’il pourrait répondre. Il n’avait pas de choses à dire sur le genre de drogues qu’on pouvait lui administrer pour qu’il ne puisse pas ressentir la douleur pendant les soins. Puis quand elle continuait, il haussait doucement les sourcils. Quand même, ça en fait du monde on dirait. “Remplir un stade de football, seulement le gazon ou seulement les places assises ? Ou bien les deux ?” Demandait-il avec un sourcil haussé, son regard ne quittant pas la sorcière pendant une seule seconde. Ouais, c’était probablement une question con, mais disons que maintenant, Florian y est pas mal habitué donc…

Il la regardait ensuite poser sa seringue sur le plateau non loin d’eux et fronçait un peu plus les sourcils parce que bon… Il lui avait dit quelque chose de tellement étonnant ou ? Il pensait que ce n’était pas rare les gens qui se faisaient attaquer par des vampires. Ou peut-être que si, sauf qu’il était un des rares cas à avoir survécu, va savoir. “Une vampire ?” Questionnait-il, même s’il savait pertinemment que ça en avait été une parce que Florian n’est pas débile quand même. Enfin pas trop. Il sait pas vraiment. Lui, il aime se dire qu’il est intelligent, mais entre ce qu’on se dit et ce qui est vrai, il y a souvent un grand gouffre. Mais bon, ce n’est pas vraiment le moment de penser à ce genre de choses, si ? “Je sortais d’un bar amoché et elle m’est tombée dessus.” Dit-il en haussant vaguement les épaules. Et s’il avait eu envie d’y retourner pendant un petit moment pour qu’elle le morde, maintenant, c’était passé et ce n’était clairement pas plus mal. Clairement. Même si dans le fond, se faire mordre n’avait pas été si déplaisant, il n’était pas persuadé de vouloir retenter l’expérience.
code by bat'phanie ♦ 595 mots


J'ai des aiguilles dans le cœur, s'il s'arrêtait de battre ça ferait moins mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Catarina Loss
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Runes : 291
♦ Messages : 96
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ Hier à 20:55

Tell me something I don't know
Florian et Catarina
“Pourquoi avait-elle accepté de s’occuper de ce gamin déjà ?” Voilà la question qui venait de lui passer par la tête alors que le blond continuait son interrogatoire. Interrogatoire qui allait très vite commencer à l’agacer s’il continuait à poser toutes ses questions les unes après les autres. Catarina était patiente mais seulement jusqu’à un certain point. Alors certe, elle avait fait une erreur en dévoilant ses pouvoirs à ce terrestre mais était-il toujours comme ça où les questions étaient simplement pour elle ? Parce qu’elle n’avait ps la moindre idée du nombre qu’elle pourrait lui donner. Ils étaient nombreux, c’était la seule information fiable qu’elle pouvait lui donner sans trop se mouiller. Pas qu’elle n’aime pas le faire d’ailleurs mais bon, si elle devait répondre à ces questions, autant lui donner les réponses justes puisqu’apparemment, elle n’était pas la seule informatrices de Florian.

- T’en pose des questions pourries, grogna-t-elle alors qu’elle jetait un regard vers les yeux du garçon. J’en sais rien, je ne me suis pas amusée à compter si on remplissait vraiment un stade, gazon compris. J’ai autre chose à faire de mes journées.

Ce qui était vrai. Entre son travail aux urgences et les rendez-vous qu’elle avait avec le monde obscur, Catarina n’avait que peu de temps pour elle. Tout du moins, c’est ce qui lui semblait ses derniers temps. Quand Catarina y réfléchissait, elle avait rarement travailler autant de toute sa carrière. Enfin, sans compter la période où elle avait passé 24 heures sur 24 à travailler pour oublier sa peine. Mais cela était une autre histoire qu’elle ne racontera surement pas à Florian. Ou à qui que ce soit d’autre d’ailleurs.

Un soupir passa les lèvres de la sorcière alors qu’elle entendait la réponse de l’adolescent. Elle se doutait bien que la rousse qui l’avait attaqué était un vampire. Même si certains détraqués qui se prenaient pour des vampires sautaient sur des gens, il était plus courant qu’un vrai vampire attaque des passants pour se nourrir. Et assez peu d’entre eux s’en sortait pour le raconter. Florian était chanceux.

- T’es quand même fait pour t'attirer des ennuis j’ai l’impression, se moqua-t-elle gentiment avant de se remettre à son travail premier : la plaie. Tu n’as pas eu envie d’y retourner ? Pas de sensation de manque ? questionna Catarina par la suite. Tu en as parlé à cet Anthony?  
 
390mots
⇜ code by bat'phanie ⇝


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: CATARINA ♦ Tell me something I don't know ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
CATARINA ♦ Tell me something I don't know
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» caterina l. antonelli ⌂ fuir, courir sans relâche. et puis un jour, s'arrêter pour dire à quelqu'un droit dans les yeux : c'est toi dont j'ai besoin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Manhattan-
Sauter vers: