Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ Jeu 3 Nov - 22:15
Athéna Robyn Blackwood
Ft. Kat Graham
Petites infos
Shadowhunters
22 ans
7 Juin 1994
Dublin
Chasseuse d'ombre
Son parabataï
Célibataire, mais in love.
Bitchsexuelle


Annecdotes

• Athéna à perdu sa mère tandis qu'Aaron à perdu son père le même jour. Leurs deux parents respectifs étaient des parabataï. A la mort de ces derniers, la mère d'Aaron et le père d'Athéna se soudèrent encore plus et éleva les enfants ensemble.
• Vers l'âge de dix ans Aaron et elle commencèrent à discuter de devenir parabataï, mais c'est seulement vers leurs quinze que cette possibilité devient quelque chose de sérieux qui finit par aboutir vers leurs 17 ème année.
• Athéna et Aaron furent major de leur promotion (comprenant uniquement le Royaume-Unis)
• Athéna à un petit tatouage en forme de lune sur le poignet qu'elle n'a jamais montrée à Aaron. Elle trouve que ce symbole représente bien la vie qu'elle mène et son métier.
• C'est une grande fêtarde et il lui est déjà arrivé de se retrouver dans un cercueil d'un vampire en se réveillant le lendemain.
• Athéna à commencer à développer des sentiments amoureux pour Aaron vers ces vingts ans et depuis elle taire sa souffrance du mieux qu'elle le peut. C'est pour cela que quelque fois elle est distante avec lui, mais Athéna ne sait pas que les sentiments qu'elle éprouve son réciproque. De plus, c'est un amour interdit.
• La mutation à New-York à été un vrai soulagement pour Athéna qui ne supportait plus de voir le deuil toujours présent sur leurs parents respectifs. Un chasseur d'ombre aime différemment des terrestres et ils leurs aient plus difficile de surmonter le deuil de leur aimé. De plus, la présence d'Aaron lui suffisait amplement.
Derrière l'écran
Je connais le forum grâce ou à cause de, je n'ai pas encore décidée, de mon petit Raph d'amour. Je n'aurais pas du venir avant Décembre en vu de mon emploi du temps relativement chargé, mais disons que j'ai craquée autant bien pour Raph que pour me redonner goût au rp que je commence à perdre depuis plusieurs semaines. Je m'essaye un peu à de nouvelle chose avec ce genre de personnage et j'espère qu'il plaira et que j'arriverais bien l’interpréter sans que son comportement ne dérange certaines personnes.Voilà je crois que j'ai tout dit  nanas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ Jeu 3 Nov - 22:15
If we can't love together, let's burn together
La petite histoire

Quand deux âmes n'en font plus qu'une


Un  événement tragique avait réuni cette famille déjà soudée auparavant, les McAlisatair et les Blackwood avaient toujours été proche. La mère d'Athéna et le père d'Aaron étaient des parabatai qui dirigeaient ensemble l'Institut de Dublin. Malheureusement, un jour une attaque contre l'Institut se produisit, des membres du cercle menaient, l'assaut des raisons de ce dernier restait encore flou, comment pouvait ont compris les actions d'un fou après tout ? Valentin avait perdu toutes clairvoyances depuis que sa haine contre les créatures obscures l'avait rendu terriblement dangereux. Les McAlistair et les Blackwood perdure chacun un membre de sa famille ce jour-là. Athéna se souvenait encore des paroles de son père qui essayait de consoler madame MacAlistaire.

"C'est mieux ainsi.. tu sais bien que si l'un deux aurait survécu, ils n'auraient pas pu le supporter..."

Athéna et Aaron étaient déjà proches avant cet événement et cela n'avait fait que rapprocher leurs liens. Vers l'âge d'une dizaine d'années, ils commencèrent à ravoir une discussion sérieuse au sujet des parabatai, ils firent leurs recherchent seules, discutèrent seule avant de prendre une décision finale quelques années plus tard. C'était un choix très important dans la vie d'un Néphilim et la cérémonie était rare due à l'ASC pet du lien qui unissait les parabatai, il y avait, certes, beaucoup d'avantages, mais les inconvénients faisan et peurs à une grande partie de ces derniers. Qui êtes vous pour les blâmer ? La vie d'un Néphilim est rarement longue et les chances de perdre sa moitié sont trop élevés. On peut remplacer une compagne, un compagnon, un ami, mais on ne peut remplacer un parabatai et celui qui perd cette partie de son âme ne s'en remet jamais.

Quelques jours avant la décision d'annoncer leurs plans à leur famille les deux jeunes chasseurs d'ombre s'étaient à peine vu. Les souvenirs de leurs parents disparus étaient très présents depuis quelque temps et cela les hantait un peu plus chaque jour.

Allongé dans son lit les yeux fermés, la jeune femme ne vit pas que quelqu’un s’approchait de son lit, une main se glissa doucement dans celle de la brunette qui ouvra les yeux avant de les refermer en souriant. Aaron s’installa à côté de la brune en passant son bras sous la tête. Ils restèrent ainsi pendant de longues minutes sans qu’aucune parole ne fût prononcée. Après tout, il n’avait pas vraiment besoin recourt au moins. Ayant quasiment grandi ensemble ils se connaissaient par cœur, le moindre geste, la moindre respiration de l’autre était un signe que l’autre savait décoder sans aucun souci. Le brun ouvrit la bouche avant de la refermer cherchant les bons mots. Athéna consciente de cela appliqua une légère pression sur la paume de la main d'Aaron pour l’encourager à prendre la parole sans crainte.

«Je ne t’échangerai pas pour rien au monde, tu le sais cela ? Tu es la petite soeur que je n’ai pas eu et je le suis le grand frère que tu n’as pas eu. Je t'aime. *» Dit-il en se retournant pour regarder la brune dans les yeux.

Cette dernière garda les yeux rivés sur son plafond un petit sourire aux coins des lèvres.

"Daonnan Lui répondit-elle.

Ils restèrent ainsi pendant plusieurs heures en silence comme un dernier accord avant cette grande étape qui allait les unir à jamais. Le lendemain, les jeunes chasseurs d'ombre allèrent parler de leurs décisions chacun de leur côté avec leurs parents qui les avaient observés faire des recherches, se poser des questions pendant toute l’année précédente. Plus par principe qu’autre chose les deux familles se rencontrèrent lors d’un dîner pour parler une dernière fois pour la décision la plus importante de la vie de leurs enfants uniques avant de donner son aval et de commencer les préparatifs.

Toutes les démarches avaient été prise aussi bien au niveau de l’enclave qu’au niveau de la cité silencieuse, les deux familles qui au final n'en faisaient qu'une depuis bien des années déjà accompagnèrent les enfants jusqu’aux portes de la cité avant de les laisser aux mains des frères silencieux. La cœur de la brune battait la chamade, son regard observait les moindres recoins de l’endroit assez sombre qu’était la cité silencieuse. Ils descendirent pendant un petit moment avant d'entrer dans une pièce oùd’autres frères silencieux étaient présents. La voix d’un des frères silencieux résonna dans la tête des jeunes gens.

« Êtes-vous certains de votre décision ? » Demanda-t-il une dernière fois avant de commencer la cérémonie.

Sans réfléchir les deux jeunes gens répondirent d’une même voix. Oui. La cérémonie commença durant plusieurs heures aux yeux d'Athéna. Le rituel était loin d’être finie à la fin de cette cérémonie 6 mois d’entraînement attendant les deux enfants. Ils s’entraînèrent tous les jours ensemble, ils se voyaient pratiquement h24.

Plusieurs entretiennent animèrent ces six moins d’entraînement intensif faisant bien prendre conscience aux futurs Parabatai de ce lien qui allait les unir. À aucun moment le doute s’installa dans le cours de la brune ainsi que dans le coeur du brun. Ils avaient suffisamment pris le temps de la réflexion et ils étaient certains de leurs choix.

Après ces longs mois d’entraînement la cérémonie officielle arriva enfin. Deux grands cercles avaient été tracés au sol. Les deux amis se regardèrent un instant avant de lâcher la main de l’autre afin de se placer chacun dans leurs cercles. Une fois que les deux chasseurs d'ombre furent chacun à leur place ignorer la cérémonie commencèrent.

Aaron avança jusqu’au cercle d'Athéna qui le regardait avec un grand sourire sur les lèvres. Les yeux pétillant le châtain observèrent son ami d’enfance dans les yeux souriant l’un à l’autre avant de prendre en même temps la parole.

« Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi. Où tu iras, j’irai, où tu demeureras, je demeurerai, ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu. Où tu mourras, je mourrai, et j’y serai enterré. Que l’Ange me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi. Firent-ils d’une seule voix.

Ils prirent mutuellement leurs stèles avant de tracer tour à tour la rune de Parabatai à l’emplacement qu’ils avaient choisi auparavant durant leurs longues conversations qui avaient eu les soirs à la fin des entraînements. Athéna  s’appliqua en traçant la rune juste en dessous de l’emplacement de du coeur d'Aaron, ce dernier fit de même. Se mordant les lèvres lorsqu’elle sentie la brûlure de la rune sur son corps la brune tient bon en continuant son traçage avec application.Une fois le traçage finit, la brune ne put se retenir plus longtemps et se blottit longuement contre Aaron leurs âmes ne faisaient qu’une et ceux qui sont pour l’éternité.

Restant dans les bras de l’autre les nouveaux Parabatai ne faisaient plus attention à ce qui les entourait, la seule chose qui comptait pour le moment était l’autre. Ils restèrent ainsi pendant de longues minutes avant de se séparer pour entrelacer leurs mains.

Désormais ils ne faisaient qu’un avec l’autre, leurs âmes ne faisaient plus qu’un et toutes ses nouvelles sensations donnaient le vertige à la blondinette qui serra un peu plus la main de son Parabatai qui lui rendit sa pression. Quand ils se retrouvèrent seul la brune regarda sérieusement le brun avant de prendre la parole.

« De la bath Anam.

« Gu Bràth Parabatai.


* petite précision = a ce moment là de leurs vies les deux n'avaient encore aucuns sentiments amoureux l'un pour l'autre en tout cas ils ne s'en étaient pas encore rendu compte. Le Je t'aime est quelques choses d'absolument fraternelle ♥




Tha aingeal a chumail dhuinn

Le tonnerre résonna dans tout le manoir irlandais, ses habitants ne prêtaient aucune attention à la tempête qui se déroulait à l’extérieur des murs. Deux adultes étaient penchés sur un berceau dans lequel se trouvait un bambin avec ses yeux bleus. Les nouveaux parents étaient ravis de cette naissance, il avait eu temps de mal à avoir cet enfant qu’ils le chérissaient déjà comme leur plus précieux trésor. Le bambin se secouait dans son berceau en gazouillant aussi fort que possible avant de finir par s’endormir dans les bras de Morphée.

Le calme qui régnait dans le manoir fut vite oublié quand une petite furie décida de mettre un peu plus d’ambiance dans cette austère maison qui était bien trop vide et silencieuse au goût de la fillette qui ne cessait de gambader en courant dans tous les recoins du manoir faisant courir ses parents de gauche à droite pour la retrouver. L’enfance calme et tranquille de la blondinette  fut de courte durée, ces parents devant reprendre leur travail. Ils démangèrent alors dans un grand bâtiment ancien qui n’était nul autre que l’Institut de Dublin.

Athéna  grandit là-bas au milieu des adultes sans en grandissant avec un brun du même âge que le sien, Aaron. Ces parents étaient eux aussi des chasseurs d’ombre, de surcroit son père était le parabatai de la mère d’Athéna. La petite brunette avait dû grandir rapidement devant l’environnement qui était devenu sa nouvelle maison. Ses parents étaient des chasseurs d’ombres et de se fait, il était rarement à la maison avec la fillette qui avait rapidement appris à faire avec. Toutefois, la jeune fille n’avait jamais perdu son sourire malgré les situations.

Un événement tragique perturba la vie de la jeune fillette, sa mère mourut dans les bras de son parabatai tué par les membres du Cercle le père d’Aaron ne tarda pas à rejoindre sa parabatai après que les autres membres du cercle l’est attaqué. Cette événement ne fit que rapprocher les famille Blackwood et McAlistair qui était devenue comme une seule et unique famille au fil des années.
Le plus beau jour de la vie d’Athéna fût sûrement la cérémonie de Parabatai qu’elle effectua avec Aaron à l’âge de 17 ans.

Son entraînement en tant que chasseur d’ombre avait commencé très tôt aussi bien au niveau physique de psychologique. Elle avait appris à découvrir les différentes créatures obscures grâce aux bouquins qu’on retrouvait dans la grande bibliothèque de l’Institut. La métisse avait trouvé son activité favorite dans les sports de combat et en particulier le tir à l’arc. Toutefois, Athéna  préférait les combats aux corps à corps ainsi qu'avec les épées/dagues.

La petite brunette était devenue au fil des années une jeune femme pleine d’assurance excellant dans son apprentissage. Elle était la meilleure chasseuse de sa génération avec Aaron dans le Royaume-Unis, mais ce n’était pas pour autant que Athéna s’en ventait, elle préférait même éviter d’aborder le sujet. Sa vie était parfaite, tout allait bien, ses missions se déroulaient sans aucun souci avec ses camarades qui avaient fini par rejoindre l’Institut que ses parents dirigeaient maintenant d’une main de fer.

Cependant, après ses classes la jeune femme avait été transfert avec son parabatai dans un autre Institut par l'Enclave. C’est ainsi que Athéna s’était retrouvée valise en main devant ce vieux bâtiment. Sa nouvelle maison, l'Institut de New-York. Il lui avait fallu plusieurs semaines avant de s’adapter et elle avait encore du mal avec ce nouvel environnement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ Jeu 3 Nov - 22:48
BIENVENUE A TOI BABATI cc Tu me tues déjà alors que j'ai pas encore le compte, je te félicite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ Jeu 3 Nov - 22:58
Merci Babati ! Ange
Et c'est normal que je te tue avant c'est mon but et mon rôle satan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ Jeu 3 Nov - 23:06
Tu es validé !
Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang de Chasseur d'Ombres, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Sam sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton avatar dans le bottin. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous ! heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ Jeu 3 Nov - 23:19
Oh la la, c'est du rapide, même pas le temps de te dire bienvenue que tu es déjà validée Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you 2557483561

Bien c'est pas grave, bienvenue quand même no
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ Jeu 3 Nov - 23:35
Merci love
Tu peux m'appeler Lucky Luke perv
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Athéna R. Blackwood- I can't stop loving you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mieux comprendre le manga à Athée sur Cher
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» 01. Don't stop me now !
» he's a one stop, got me hot, making my ugh pop - loxias
» Présentation : Peter Blackwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: Présentations & Scénarios-
Sauter vers: