Sydney Earp - Blood is my addiction
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sydney Earp - Blood is my addiction
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 0:35
Sydney Earp
Ft. Sophie Cookson
Petites infos
Vampire
220 ans
22 août 1797
Canada
Artiste
Allégeance
Célibataire
Bisexuelle


Annecdotes
À première vue, je pourrais vous dire que je suis une personne franche, je n’ai pas peur de dire ce que je pense ce qui peu parfois aussi m‘apporter des ennuis et mon petit côté rebelle n’est pas vraiment là pour aider. Je n’ai pas peur de me soulever et d’exprimer mon point de vue si nécessaire comme je n’ai pas peur de faire ce que pourrait me dicter ma conscience même si cela impliquerait de désobéir. Je me battrai toujours pour ce que je crois être juste, même si les chances vont contre moi. Je sais aussi que je suis jalouse, et ce autan en amour qu’en amitié. Je n’aime pas qu’on me cache des choses, surtout lorsque ça vient de gens dont je fais complètement confiance. Je suis aussi une personne très impulsive. Si j’ai envie de quelque chose, je ne me gênerais pas et je ferais aussi tout pour l’avoir. Je prend souvent des décisions sur un coup de tête selon mes envies.

On parle aussi de moi comme quelqu’un de séductrice et de manipulatrice. Disons que j’aime bien séduire les jeunes hommes et les jeunes femmes, qu’ils soient shadowhunters, downwolders ou terrestres, autant homme que femme, si je suis d’humeur à m’amuser, il a des chances que je lui tourne autour. Je sais que je suis belle et j’aime exploiter ce côté de moi pour pouvoir avoir ce que je veux et m’amuser. Un petit côté fétarde qui fait en sorte que j’adore sortir et aller boire un verre. Disons qu’il n’est pas rare que je fasse la tournée des bars. Je suis aussi une personne très joueuse, j’aime les jeux et la compétition.  

De plus, je suis une personne très sociable et extraverti, je n’ai pas peur de parler aux autres et de montrer ma présence. J’aime être entourée et qu’on me regarde.  

On me dit souvent que je suis têtu. Je n’aime pas qu’on me contredise et j’aime avoir raison. De plus, généralement, j’ai souvent raison, sinon j’essai d’apporter la personne pour voir de mon point de vue pour qu’elle voit que j’ai raison.
Derrière l'écran
Bonjour, mon nom est Sandra et j'ai 23 ans. Je fais du rp depuis bientôt 7 ou 8 ans et je viens du Québec au Canada. Je suis une personne relativement très sociable et extraverti, donc ne pas s'inquieté si je pars sur des folies de tant à autre. Au fait, j'adore le forum, il est super  coeur .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 0:44
La petite histoire
Ma vie commença il y a maintenant 220 ans. Je suis née de deux parents terrestres tout ce qui a de plus ordinaire dans une petit ville au Canada. Ils possédaient un bar, une taverne, la seule de la ville à l’époque. Je grandi et vécu tout de même une enfance heureuse. Le bar nous permettait de pouvoir vivre et survivre dans se monde pauvre et dur qui nous entourait. Il y avait parfois des temps plus dur que d’autre, mais généralement je ne manquais jamais de rien. Mes parents faisaient toujours passer mes besoins avant les leurs. Comme nous étions le seul bar de la ville, il y avait presque toujours quelqu’un au bar, quoi qu’il y avait toujours les habitué qui venait se souler à tous les jours. On les connaissait à longue et on savait exactement ce qu’il prenait.

Je continuai à grandir jusqu’a atteindre l’adolescence. À partir de l’âge de 15 ans, j’ai décidé de commencer à aider mes parents dans le bar. J’aidais avec la plonge et à nettoyer les tables. En plus, ma mère commençait à me laisser chanter avec les musiciens sur la scène. Le fait de pouvoir chanter me remplissait de bonheur.

Les années passèrent et je devenais de plus en plus populaire dans la petite ville que nous habitions. Beaucoup des villes voisines commençaient à venir les soirs que je chantais dans le petit bar de mes parents. Le fait de voir la foule hurler, crier mon nom et m’applaudir faisait naitre en moi un sentiment d’euphorie. Le chant était pour moi une chose importante et voir que les gens aimaient ce que je faisais était très important pour moi.

Depuis déjà quelque temps, je remarquai un homme qui venait tous les soirs que je chantais et qui resta là, à me fixer des yeux. Il ne commandait rien à boire, mais il sortait quelque fois de son veston une flasque en métal qu’il buvait de temps à autre. Son expression faciale me donnait souvent des frissons et je faisais tout pour éviter son regard. C’était un jeune homme, dans la fin vingtaine début trentaine. Il avait les cheveux noirs et il portait souvent un habit noir. Il avait la peau pâle et braquait toujours son regard sur moi jusqu’à ce que je quitte l’endroit. Je ne connaissais pas son nom et je savais qu’il ne venait pas d’ici. C’est un soir, alors que j’avais terminé mon concert et que j’étais en train de finir de nettoyer le bar avec mes parents qu’il traversa les portes. Je me souviendrai de se moment toute ma vie. On était un soir d’automne, le 20 octobre 1817. Le bruit des portes s’ouvrir dans un fracas me fit sursauter. Mon père avait ordonner à l’homme de quitter les lieux qu’on était fermer, mais celui-ci rit au éclat. Un rire presque machiavélique, je le regardai avec peur. Il n’avait pas l’ait comme d’habitude. Ces cheveux étaient mouillé par la pluie extérieur et sous le tonnerre et les éclairs, je pu remarqué que son regard était différent. Il était en furie, du sang coulait le long de sa bouche et sur sa poitrine. Il y avait un lueur démoniaque dans son regard qui me donnait la chair de poule. Mon père prit un fusil en dessous du comptoir et le menaça de quitter les liens, mais en vain. L’homme sourit malicieusement avant de foncer sur mon père. Il avait été tellement rapide que j’avais à peine cligner des yeux que mon père était déjà au sol la gorge ouverte. Il regardait maintenant moi et ma mère morte de peur. Ma mère me poussa vers les escaliers pour que j’aille me cacher à l’étage alors qu’elle le supplia de m’épargner. Malheureusement, ma mère connu la même fin tragique que mon père. Cacher dans le garde-robe de ma chambre, j’essayais de ne pas faire de bruit pour qu’il me trouve. Ne sachant pas ce qu’il était à l’époque, je ne savais pas que peu importe ou je me cachais, il pouvait me trouver. Cacher au fond de mon garde-robe, pleurant silencieusement la mort de mes parents pour ne pas qu’il me trouve. Je pouvais l’entendre, j’entendais ses pas et son rire alors qu’il prononçait mon nom « Sydney » . Je ne connaissais pas mon destin, mais la peur m’habitait, je ne voulais pas mourir. Il trouva finalement apeurer, le regardant avec mes yeux noisettes des larmes coulant le long de mes joues. J’avais beau essayer de me débattre, je ne pouvais pas lutter, il était rapide et beaucoup plus fort que moi. Il m’obligea à boire une mixture rougeâtre et lorsque je pris le liquide, je failli vomir, il m’avait obliger à boire du sang. Je tentai temps bien que mal de recracher, mais j’en avait déjà avaler une petite partie. Je ne voulais pas mourir en victime, alors je décidai que pour mon dernier souffre j’allais essayer de le combattre, mais en vain, il me renversa sur le dos et s’assit à califourchon sur moi bloquant mes bras et mes jambes. Je ne pouvais plus bouger, j’étais à sa merci. Il me regarda de son regard noir avant de sourire. Je découvre alors ses canines, des canines de vampire, je comprenais maintenant ce qu’il était. Je savais que ma vie en était terminée. Il planta ses canines dans mon cou pour boire de mon sang avant de me briser la nuque.

Cette nuit signa ma mort, mais aussi ma résurrection, ma nouvelle vie en tant que vampire allait maintenant commencer. Je ne me souvenais plus de grand chose à mon réveille. Je me réveillais sous terre alors qu’une force m’attirait vers le haut pour que je sorte de cette position. Je me retrouvai alors dans un champs non loin de ma demeure. Lors de mon réveille, une soif, une faim immense me brulait de l’intérieur. Je pouvais sentir le sang, entendre les battements de coeur. Un homme fit tomber une femme à côté de moi. Je pouvais la sentir, entendre son coeur, c’est par une soif incontrôlable que je la vidai de son sang. Sentir le sang couler dans ma gorge, gouter à se nectar, se liquide était maintenant devenue une drogue pour moi. L’homme se présenta maintenant à moi, il se nommait Hector et il était un vampire depuis maintenant quelque année. Il avait eu pour moi une certaine obsession qui l’avait pousser à faire de moi un vampire à mon tour. Je ne pouvais pas comprendre son geste, la colère était forte en moi et je le haïssais pour ce qu’il avait fait de moi, pour avoir tuer ma famille et m’avoir transformé en vampire. J’étais devenue un monstre à cause de lui, une buveuse de sang assoiffée ne voulant qu’une seule chose, encore plus de sang. Je voulu le tuer, mais étant plus vieux que moi, je n’étais pas assez forte pour le faire. Je décidai par contre de m’enfuir, m’enfuir le plus loin possible de lui, de cet homme qui avait fais de moi ce que j’étais aujourd’hui.

Je m’enfui en Europe, en Irlande ou je fus engagée dans un bordel pour arriver à survivre dans se nouveau monde. Je tuais régulièrement des victimes pour essayer de faire taire cette soif qui me tiraillait toujours. J’avais du mal à contrôler ma faim et j’avais commencé à tuer les hommes, les terrestres qui avait de mauvaise intention. J’étais devenue une femme fatale et on commençait à avoir des soupçons sur moi.

En 1847, je partie de l’Irlande pour aller en France et je m’installai dans le coin de Paris. Cette ville majestueuse ou je trouvai rapidement un emploi, je deviens même la patronne d’un bordel pouvant me nourrir sur les clients que je voulais faire disparaitre. Je me marié avec un homme, Monsieur John Marchand. C’était un banquier assez respecter, menant une vie tranquille, mais aussi très beau garçon. Notre mariage dura 5 ans jusqu’à ce que je découvre que celui-ci me trompait avec sa secrétaire. Les deux amants avait connu une fin malheureusement tragique.

Suite à cette mésaventure, je vendis mon bordel pour partir en Italie. Je restai en Italie pendant 50 ans, je possédais une petite plantation de vigne pour faire du vin. Je vivais très heureuse commençant de plus en plus à contrôler ma soif de sang et en apprenant à contrôler mon pouvoir d’hypnose sur les gens. Malheureusement, un feu ravageait toute ma plantation et me poussa à m’enfuir.

C’est au début des année 1900 que j’arrivai au États-Unis, New York pour être plus précise. Je rencontrai une femme, Melody. Cette femme avait chaviré mon coeur. Elle et moi sommes rester plusieurs années ensemble, jusqu’au naufrage du Titanic. C’est en 1912, lors du naufrage du Titanic que je perdit l’amour de ma vie, cette femme qui avait réussi à me faire sentir vivante, avec elle je n’étais plus un monstre. Dans mon cas, je fus une des premières à être évacué du bateau. Un peu avant l’évacuation, moi et Melody sommes disputé et alors que se rendait à la chambre, moi j’étais sur le pont. C’est seulement quelque jour plus tard, que j’avais constaté son décès. Le chagrin de cette perte m’avait pousser à commettre quelque carnage par-ci et là. On m’avait même surnommé la femme fatale, sans connaitre véritablement mon identité. Je passai la plus part de mon temps à me promener, allant au Mexique et en Amérique du Sud pendant plusieurs années, avant de finalement décidé de revenir à New York autour des années 2000. Depuis, je vis maintenant dans une propriété à New York. Me nourrissent de poche de sang en essayant de contrôler cette faim insoutenable pour le sang frais. Il m’arrive parfois d’avoir des crises, des rages, et à ses moments c’est dur pour moi de me contrôler. Je vis maintenant au jour le jour, m’amusant avec les gens qui passe, ayant des aventures avec autant les garçons que les filles. Je suis une artiste, une chanteuse qui chante dans les bars, les cabarets pour satisfaire l’un de mes désirs et voir les gens m’admirer.                                
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 1:34
Je te redis bienvenue ♥ J'ai hâte d'en savoir un peu plus sur ton personnage, mais en attendant, bonne chance sur ta fiche, si t'as le moindre soucis, hésite pas, Le staff est là pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Sandro S. Tejeiro
Property of Maxime
Sandro S. Tejeiro
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Lucy & Angel & Luna
♦ Runes : 110
♦ Messages : 978
♦ Date d'inscription : 19/07/2017
♦ Everything and anything : Sydney Earp - Blood is my addiction Xhz0
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 1:44
Encore bienvenue très chère et bon courage pour ta fiche de présentation ! heart J'ai bien hâte de voir ce que tu vas faire de Sophie ! **



t'arrive-t-il de vibrer pour un autre que toi, et retenir ton souffle pour qu'il respire à ta place ?
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 2:46
Merci beaucoup tous les deux ! Hâte de pouvoir rp avec vous ! coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 9:59
Bienvenue avec cette charmante demoiselle dont je ne connais pas l'avatar mais qui est bien mignonne coeur

Bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Eoin Carmichael
Children of Lilith
Eoin Carmichael
♦ Age : 316
♦ Date de naissance : 04/08/1703
♦ Autres comptes : Sebastian Verlac
♦ Runes : 3
♦ Messages : 237
♦ Date d'inscription : 13/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 11:53
oh qu'elle est belle *-*

bienvenue parmi nous ma jolie !! ♥


Centuries make life stranger
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 13:35
Bienvenue à toi sweetie !

Bonne chose pour ta fiche, si t'as des question, le staff est là ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Ven 21 Juil - 15:30
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Sam 22 Juil - 0:34
Merci beaucoup tout le monde heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ Sam 22 Juil - 14:02
Tu es validé !
Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang d'Enfant de la nuit, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Sam sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton avatar dans le bottin, ton logement et ton métier. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Sydney Earp - Blood is my addiction ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Sydney Earp - Blood is my addiction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» armée blood axe en construction
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail
» True blood.
» Debut de waagh! (blood axe represent')

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: Présentations & Scénarios-
Sauter vers: