Do you want a drink? ❄︎ Breanna


Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Do you want a drink? ❄︎ Breanna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Anakin S. Redfield
avatar
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 05/07/1992
♦ Autres comptes : Anna & Amara & Clary #girlpower
♦ Runes : 112
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 27/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Mer 12 Juil - 18:14
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Etre un loup garou, ce n’était pas facile tous les jours. Mais être un loup garou pauvre, c’était encore pire. Sans sa meute, Anakin ce serait certainement retrouvé à la rue, c’était clair. Mais il ne voulait pas pour autant dépendre complètement d’eux. Sauf qu’il n’avait pas un CV particulièrement exemplaire. Ok, il était beau gosse, mais visiblement, ça ne suffisait pas. Et le seul boulot qu’il avait réussi à se procurer, c’était celui de coursier. A New York, c’était une galère monstre. Mais il tenait bon, tout simplement parce qu’il n’avait pas le choix. En plus de ça, il devait encore apprendre à gérer son côté loup. Ça ne faisait que quelques mois qu’il en était un, et franchement, les premiers temps n’avaient pas été faciles. Même encore maintenant, ça pouvait être compliqué. Gérer sa colère et tout ça, empêcher le loup de faire surface à n’importe quel moment… Sérieusement, il avait pas payé pour ça, vraiment pas. Il regrettait presque de ne pas avoir continué ses études. Presque. Parce qu’il n’était clairement pas fait pour les bancs de l’école. Puis il se voyait mal avoir un boulot sérieux, et ennuyeux à souhait. Il avait besoin de bouger, et surtout, besoin de ressentir un minimum de danger.

En tout cas, là tout de suite, il avait surtout besoin de se détendre. Et il avait demandé à quelques membres de sa meute un endroit sympa où il pourrait sortir ce soir. Tout le monde avait conseillé au brun le Pandémonium, cette boite de nuit remplie de Créatures Obscures, mais aussi de Terrestres, bien sympa, que tout le monde avait l’air d’apprécier. Peut-être parce que l’endroit était tenu par quelqu’un d’assez classe. Anakin n’avait jamais rencontré Magnus en personne, mais il en avait entendu parler par sa meute. Le plus grand sorcier de Brooklyn, qui se tapait un Shadowhunters, ou quelque chose dans le genre là. Les Shadowhunters de toute façon, il en avait jamais rencontré, et il en avait pas très envie, en fait. Les loups n’avaient pas l’air de bien les apprécier, mis à part peut-être Luke, mais lui, c’était encore une histoire compliqué, dont Anakin ne connaissait pas tout en plus. Et il avait pas envie de savoir. Il avait pas envie de commencer à s’embarquer dans des trucs pas possible alors qu’il avait déjà ses propres problèmes à gérer. Le Monde Obscure était peut-être en guerre, ou quelque chose dans le genre, mais c’était pas son problème. Et s’il devait mourir demain, et bien soit. Ça arriverait, de toute manière, un jour ou l’autre alors…

Une fois son boulot terminé, il était rentré chez lui pour prendre une douche, et il avait sorti quelques fringues qu’il avait encore de sa vie d’avant. Une chemise noire, un pantalon élégant, un peu de gel dans les cheveux pour garder tout ça en place, et il était prêt pour partir ! Une fois sur place, la première chose qu’il avait fait, c’était se diriger vers le bar, histoire de prendre un verre. Un bon verre de bourbon, comme il en avait l’habitude. En plus c’était pas trop cher ici. Son regard se dirigea vers les autres clients, et une jeune femme avait fini par attirer son attention. Une jolie rousse, enfin, superbe rousse même, élégamment vêtue, se tenait non loin de lui. Pourquoi pas ? Allez, il s’était lancé. Le sourire aux lèvres, le beau brun s’était alors approché de la jeune femme, quittant son propre tabouret pour prendre place à côté du sien. « Bonsoir. » Ouais, c’est pas parce qu’il peut être totalement con qu’il n’est pas poli non plus. Quand même. « Je vous offre un verre ? » Autant aller droit au but. S’il devait se prendre un retour de veste, autant que ce soit maintenant, ça lui éviterait clairement de perdre son temps. Même si, il l’avoue, il n’avait pas grand-chose d’autre à faire.
Made by Neon Demon


Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
avatar
♦ Age : 26
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Willow C. Saunders, Evelyn R. Bennett
♦ Runes : 193
♦ Messages : 68
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Jeu 13 Juil - 18:37
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Le soleil prenait tout son temps pour se coucher. Je perdais patience, sachant que je devais encore attendre un peu avant de sortir. En écoutant attentivement l’appartement voisin, j’entendais le vieux couple se plaindre que la journée passait bien trop vite. Quels idiots ! Ça se voit tout de suite qu’ils ne sont pas affligés par les mêmes problèmes que moi. Rester coincée dans mon appartement toute la journée, à travailler et tourner en rond, c’était probablement mon supplice le plus pénible. Ça me manquait, le fait de me dégourdir les jambes, me promener dans les magasins, et surtout, profiter des rayons chauds du soleil qui me donnait un bel effet bronzé sur mon corps après l’été. Malheureusement, je dus faire une croix sur tous ces bienfaits. Il ne me restait plus que les soirées aux clubs, à draguer et à me nourrir. C’est devenu un simple plaisir de la vie, et j’en profitais pleinement.

Question ne pas rester assise à fixer le temps qui passait, je m’éclipsais du salon pour aller me préparer. Ainsi, dès que l’horloge tonna à 7h00, alors que les pénombres s’installaient, je pus rapidement pointer le bout de mon nez à l’extérieur. Ah, l’air frais du soir ! Il n’y avait rien de plus plaisant, si ce n’est bien sûr ce doux liquide qui pompe dans chaque petit humain qui passe près de moi. Même si l’envie me prenait de m’attaquer à l’un d’eux, je savais parfaitement qu’il me fallait attendre. Les regards curieux, ils sont partout, et selon ce que j’entends, ces … nephilims ne sont pas très chaud à l’idée d’un vampire qui se sert des humains comme d’un buffet. Mieux valait prendre son temps et déguster ma future victime. Tiens, en parlant de ça, où allais-je donc sévir aujourd’hui ? Les clubs, dans cette ville, ça pullule de partout, mais on finissait par en faire le tour. Il me fallait me décider. Je marchais donc encore un peu parmi les fêtards qui commençaient à sortir puis, du coin de l’œil, je vis en grosses lettres néons ‘Pandémonium’. Cet endroit, ouvert à toutes créatures, n’était pas nécessairement l’endroit que j’aimais le plus. Ici, tous étaient les bienvenus, et le propriétaire des lieux avaient des yeux vraiment partout. De croquer un humain serait bien plus compliqué. Il me faudrait sûrement l’éloigner du club, faire un petit tour en voiture. Soit, avec ce plan en tête, j’entrais au Pandémonium, avec sa musique un peu assourdissante et l’ambiance qui en jette.

Comme à l’habitude, je marchais directement jusqu’au bar et m’y installait, non sans regarder un peu autour de moi. Pour l’instant, je voyais beaucoup de gens étranges, mais pas de proie. Soupirant, je fis un signe au barman et commanda un verre. Je pris le temps de lui sourire, puis sombrais dans une petite déprime, me questionnant sur mon choix de club. C’est alors que j’entendis quelqu’un prendre place juste à côté de moi et m’adresser la parole. Quelle coïncidence ! Satisfaite de la tournure des évènements, je regardais plus attentivement mon interlocuteur. Je tâchais de cacher ma surprise, mais c’est que l’homme était si beau, si élégant … il sortait du lot. Je devais avouer, jamais je n’avais été aussi éblouie par mes rencontres du soir. Ce fut donc sans surprise que j’acceptais son offre. « Mais bien sûr. » Je lui souris, chose que je ne faisais pas, du moins sincèrement, à qui que ce soit. On aurait presque dit que mon cœur battait, chose impossible pour un vampire. Cette sensation, aussi simple soit-elle, je ne la ressentais plus depuis mon adolescence, quand je tombais amoureuse pour la première fois. « Je m’appelle Breanna. Et vous êtes ? »
Made by Neon Demon



All they saw was a egocentric princess with an empire. Nobody could tell that she was drowning, struggling.

SHE BECAME A NIGHTMARE, DRESSED LIKE A QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin S. Redfield
avatar
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 05/07/1992
♦ Autres comptes : Anna & Amara & Clary #girlpower
♦ Runes : 112
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 27/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Dim 16 Juil - 14:16
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Autant le dire, Anakin n’attendait pas grand-chose de cette soirée à la base. En même temps, il avait, à une époque, l’habitude de sortir tous les soirs et de se rendre tout le temps dans le même genre d’endroits. Des boites comme celle-ci en fait, mais réservée aux Terrestres la plupart du temps. Après bon, en devenant loup garou, il avait rapidement constaté qu’en dehors de leurs pouvoirs, les Créatures Obscures n’avaient pas réellement grand-chose de plus que les gens normaux. Comme tout le monde, ils avaient leurs amis, leurs petites habitudes, la plupart d’entre eux avaient un boulot, et aimaient bien s’amuser une fois la nuit tombée. Ils voulaient se croire supérieur, mais au final, ils ne l’étaient pas tellement en fait. Après, il était clair qu’ils avaient un peu plus de chance de survivre face à un membre du Cercle. Et encore, ces derniers ne s’en prenaient pas aux Terrestres. Enfin, juste pour les transformer en Shadowhunter, si les infos qu’il avait reçues étaient bonnes. Et au final, c’était plutôt cool. Si on lui avait laissé le choix, Anakin aurait très certainement préféré devenir un Nephilim plutôt qu’un loup garou. Au moins, il n’aurait pas ses crises de colère à gérer, et il ne risquerait pas de tuer quelqu’un par accident. En plus de ça, il aurait des tatouages plutôt cools, et pour draguer les filles, il y avait rien de mieux.

Enfin, il faut bien se contenter de ce que l’on a de toute façon, et encore, le brun avait de la chance. Il avait toujours été beau garçon, et il le savait. En plus, depuis qu’il était devenu un loup, ses muscles avaient gagnés en ampleur. C’était pas si nulle que ça en fait d’être en partie animal. Bon après, le tout était de ne pas laisser trop son instinct le dominer. Mais ça s’apprenait, un peu comme tout, et même si Anakin n’était pas encore un expert en la matière, il estimait qu’il se débrouillait plutôt bien. En tout cas, il avait rapidement repéré cette jolie rousse, assise seule au bar. Et jolie était un petit mot, en fait. Elle était carrément canon, et le brun ne pouvait nettement pas la laisser passer sous son nez sans tenter sa chance. Et il avait bien fait, parce que visiblement, la jeune femme était aussi ravie que lui d’entamer cette conversation. Faisant un signe au barman pour qu’il leur envoi une nouvelle tournée de ce qu’ils avaient déjà, le jeune loup retourna ensuite son attention vers la jolie rousse, qui s’appelait Breanna, visiblement. Un prénom pas très commun, tout comme le sien en fait, et qui lui allait à merveille, vu l’originalité dont elle pouvait faire preuve rien que par les vêtements qu’elle portait. « Anakin Redfield, pour vous servir. » Ouais, il fallait qu’il sorte le grand jeu, c’était plus fort que lui, mais que voulez-vous… On ne change pas un homme, même en le transformant en loup. Certes, sa vie avait sacrément changé, mais il restait toujours le même, tout simplement parce qu’il avait pris la décision de garder ses valeurs. Valeurs qu’il ne tenait pas de ses parents mais… De lui-même en fait. Il avait créé ses propres valeurs.

Bon, maintenant que les présentations étaient faites, le tout était de lancer la conversation sans trop faire de bourdes, et sans que ça devienne trop gênant. Et le brun savait exactement comment s’y prendre. Il n’avait qu’à regarder autour de lui pour voir que la jeune femme à qui il parlait détonnait au milieu de cette foule de gens principalement habillés en noir et qui avaient l’air d’être tout droit sorti d’un cercueil mal entretenu. Bon d’accord, ils n’étaient pas tous comme ça non plus, il y avait aussi des gens cools. Mais pas beaucoup. Puis en plus, la plupart des gens cools étaient des sorciers. Il se demandait d’ailleurs ce qu’elle pouvait bien être, elle. Si ça se trouve, elle n’était qu’une simple Terrestre, mais une Terrestre pleine de bonnes surprises, on dirait. « Alors, qu’est-ce qu’une jolie fille comme vous fait ici ce soir ? » C’était aussi une manière subtile de s’assurer qu’elle n’attendait personne. Anakin avait déjà eu le coup, quand il était encore un Terrestre. Draguer une fille déjà prise et se retrouver avec son petit copain enragé contre lui, alors que c’était sa nana qui n’arrivait pas à être fidèle. Sérieusement, qu’est-ce qu’il y pouvait, hein ? les filles avaient qu’à être honnête, il aurait eu nettement moins d’emmerdes avec les autres mecs. Mais il avait l’impression que cette jolie rousse n’était pas comme les autres. Et il espérait que son instinct ne le tromperait pas, parce qu’il n’avait nettement pas envie d’être déçu, il doit bien l’avouer.
Made by Neon Demon


Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
avatar
♦ Age : 26
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Willow C. Saunders, Evelyn R. Bennett
♦ Runes : 193
♦ Messages : 68
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Mer 19 Juil - 6:02
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Je suis certaine que si certains me verraient aujourd’hui, on me dirait que mon attitude n’est pas surprenante, vu la jeune femme que j’étais, à l’époque. Ils n’ont peut-être pas tort, vu mes tendances sanguinaires et mon manque de remords. Mais je ne fus pas toujours la croqueuse d’hommes tel comme on me décrivait, même lorsque j’étais humaine. Mon cœur n’avait réellement de place que pour un jeune homme, mais rares étaient ceux qui portait sa famille dans leur cœur. On les voyait comme des criminels, et ce, simplement parce que le père se trouvait en prison. Je savais parfaitement que de traîner avec lui, non, pire encore, que d’avouer mes sentiments pour lui, serait la fin pour moi. Partie de si bas et être au centre de l’attention, crainte de tous alors qu’à un certain point de sa vie, on était la risée de l’école … c’est enivrant, ce changement. Malgré mes sentiments si forts, je ne trouvais pas le courage d’aller le voir et bien sûr, il trouva de son côté une fille avec qui il passait le plus clair de son temps. Je ne sais pas si c’était par pure jalousie ou si le fait de taire mes émotions causa une véritable explosion, mais c’est à partir de ce moment-là que j’adoptais cette attitude d’autant plus rebelle, sautant de mec en mec, sans jamais réellement ressentir quoi que ce soit pour eux.

Mais ce soir, c’est différent. Que de rencontrer ce beau brun, dans ce club où je ne traînais pas souvent … on aurait dit le destin. Si c’était bien le cas, je me voyais mal refuser ses avances. Ce fut donc sans arrière-pensées que je me présentais, et il en fit de même, mais de façon au combien plus élégante. Je me surpris à baisser la tête. Depuis quand devenais-je gênée ? Diable, si j’avais été humaine, mes joues se seraient mises à rougir. « Enchantée, Anakin! » Pour une raison qui m’échappait encore, il me faisait de l’effet. Sa présence était encore plus enivrante que de boire le sang chaud d’une victime quelque peu récalcitrante. C’est à ce moment que le serveur apparut avec notre commande, et je bus quelques gouttes du liquide froid. Ça faisait du bien ! Néanmoins, ça ne calmait pas le tumulte de mes émotions. Encore moins lorsqu’il me demanda ce que je faisais ici. Non, rectification, ce qu’une jolie fille comme moi faisait ici. J’avais affaire à un beau parleur, on dirait bien. « Je viens prendre un peu de bon temps, après une longue journée au boulot. C’est un peu ça, la vie de célibataire. » Un facepalm aurait certainement été de rigueur. Je venais tout bonnement de lui ouvrir la porte sur un tas de possibilité. C’est ce que ça fait, quand la personne devant vous devient le centre d’intérêt et que votre cerveau n’arrive pas à se concentrer sur autre chose. Je voulus me rattraper, faire en sorte qu’il oublie l’image d’une fille pathétique qui ne sait pas flirter, mais me vois plutôt comme une jeune femme d’âge mûr. Je fis donc de mon mieux pour relancer la conversation. « Et vous, alors ? D’après le style vestimentaire, ou devrais-je dire, uniforme vu le nombre de gens en noir, vous ne passez pas inaperçu ? C’est votre première fois ici, à ce club ? » Je m’encourageais silencieusement, satisfaite de ma capacité à réparer mes petites gaffes. Mon regard, lui, se perdait dans le sien, alors que mes doigts valsaient autour de mon verre.  
Made by Neon Demon



All they saw was a egocentric princess with an empire. Nobody could tell that she was drowning, struggling.

SHE BECAME A NIGHTMARE, DRESSED LIKE A QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin S. Redfield
avatar
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 05/07/1992
♦ Autres comptes : Anna & Amara & Clary #girlpower
♦ Runes : 112
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 27/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Sam 29 Juil - 13:00
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Est-ce qu’Anakin était déjà tombé amoureux ? Et bien… Non, jamais. Et pourtant, il avait déjà vingt-quatre ans. Mais il n’avait jamais cru en l’amour. Pour lui, c’était juste un ramassis de conneries pour donner de l’espoir aux filles, et essayer de leur faire croire que tous les mecs n’étaient pas des enfoirés de première. Lui, il en était un, d’enfoiré, et il l’assumait complètement. Il ne voyait tout simplement pas à quoi ça servait de bercer les plus jeunes de tout un tas d’illusions sur le monde en fait. Un jour ou l’autre, la vérité finissait par leur sauter à la gueule, et ç’en était d’autant plus douloureux. Le monde était cruel, il ne faisait pas de cadeau, et ça avait toujours été le cas. Si on était pas fort, on y survivait pas. C’est ce qu’on appelle la sélection naturelle les enfants, vous apprenez ça à l’école, et vous êtes même pas capable de voir que vous êtes en plein dedans ! Quand on devenait un adulte, on se rendait rapidement compte que c’était la jungle ici. Et pourtant, même en pensant tout ça, Anakin a toujours protéger sa petite sœur de ce monde cruel. Ironique, non ? Peut-être un peu, mais c’était comme ça. Lucy était la seule personne envers qui il avait réellement de l’affection, et il s’était toujours senti responsable d’elle. Après tout, ce ne sont pas ses parents qui l’on élevés hein…. C’était lui, qui était toujours là pour elle, et depuis toujours. C’est même encore le cas maintenant, à distance, tout du moins. Il foutrait bien ses parents au tribunal pour récupérer la garde mais…. Ils avaient de l’argent, et pas lui. C’était limite complètement perdu d’avance, et il le savait très bien. Alors il se contentait de l’aider à distance, en lui rendant visite de temps en temps, et s’assurant qu’elle ne manquait de rien. Et là il ne parle pas du matériel, mais bien de l’affection. Il surveillait aussi ses fréquentations, s’assurant qu’il n’y avait pas de mecs trop louches qui lui tournait autour. C’était quand même sa petite sœur hein, faut pas déconner avec elle ! Enfin après, comme dit plus haut, il savait comment pouvaient être les mecs hein… Et c’était bien ça qui lui faisait peur. Elle avait toujours été tellement sensible qu’elle s’attachait hyper facilement et que du coup, elle avait aussi facilement le cœur brisé.

Enfin ce soir ses pensées n’étaient pas dirigées vers sa sœur, mais bien vers une potentielle distraction. Il avait besoin de se changer les idées, d’éviter de penser au fait qu’il était devenu un loup garou et que sa vie s’était transformée en véritable fiasco. Il avait vraiment l’impression qu’il ne se ferait jamais au fait d’appartenir à une meute, en fait. Il avait toujours été solitaire, depuis qu’il était gosse. Même s’il aimait bien draguer des nanas de temps en temps, c’était tout, en fait. Il n’avait jamais vraiment eu d’amis, et sa famille, c’était pas vraiment la peine d’en parler vu les parents qu’il se tapait. Vivre en communauté, c’était tout simplement pas dans ses gènes. En fait, il ne savait pas vraiment ce qui pouvait être dans ses gènes, en fait. Draguer, ça ouais. Dealer aussi, il était assez doué, quand il était un Terrestre. Mais maintenant… Enfin, être en partie un animal, quand on se mettait en colère, c’était quand même assez compliqué. En théorie, ce soir, il ne devrait pas se mettre en colère, du moins, pas en aussi bonne compagnie. Cette femme, en plus d’être absolument magnifique, paraissait bien sympathique. Et elle était célibataire. Parfait ! « Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? » Après tout, elle avait parlé de son travail, alors c’était logique d’engager la conversation là-dessus, non ? Puis, même si Anakin n’était qu’un simple coursier… Il pouvait très bien mentir sur ce qu’il faisait dans la vie. Ce n’était pas comme s’ils allaient se revoir après cette nuit. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Il allait être drôlement surprit. « Oui, c’est la première fois que je viens. Habituellement, je ne m’aventure pas tellement à Brooklyn, je vis à Manhattan. » Mensonge, bien sûr. Enfin, en partie. Il vivait bien à Manhattan, mais certainement pas dans l’endroit que la jeune femme devait s’imaginer, c’était certain. Heureusement qu’il avait des connaissances là-bas, en fait. Il pouvait facilement contacter l’un de ses amis pour savoir si l’un de ses appartements était disponible, si les choses en arrivaient jusque-là. On pouvait dire qu’il avait beaucoup plus d’un tour dans son sac.
Made by Neon Demon


Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
avatar
♦ Age : 26
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Willow C. Saunders, Evelyn R. Bennett
♦ Runes : 193
♦ Messages : 68
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Lun 14 Aoû - 3:26
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Avais-je grandi avec les histoires de princesses, de châteaux, et de cette ‘fin heureuse’ que l’on trouve dans chaque conte ? Oui et non. Ma mère refusait de me les lire. Selon elle, ces histoires ne rendent l’esprit des enfants que plus fragile, trop fixé dans le rêve et pas assez dans la réalité. Étonnamment, ce fut mon frère qui me les lisaient en cachette, empruntant les livres à la bibliothèque locale. Voilà ce qui expliquait tout d’abord notre relation si spéciale, mais également mes fantaisies quant au grand amour. Oui, malgré les nombreuses remontrances de ma mère, je m’imaginais trouver cette âme sœur, l’homme qui me compléterait et avec qui je chérirais le restant de mes jours. Je n’avais pas d’idée précise sur son physique, et je me foutais pas mal de son statut social. Tout ce que je voulais, c’était ressentir ce sentiment profond pour quelqu’un d’autre. J’ai grandi et je me suis un peu défaite de mes rêves si désuets, j’ai pris le mauvais cap, et cette sorcière aigrie qu’était ma mère a voulu me remettre sur le droit chemin. D’abord, elle me priva de sorties, croyant que mes escapades avec les gars se termineraient dès lors. Elle se trompa amèrement. Là, elle changea sa tactique et chercha intentionnellement des prétendants adéquats. En bref, elle trouva des gars éduqués par des parents tout aussi sévères et dont la fortune se voyait assez facilement. Pour en avoir rencontré plus d’un, à contre-cœur bien sûr, je peux vous dire que j’en suis encore dégoûté. La plupart étaient des vrais fils à maman ou encore des prétentieux ne remarquant que leur propre beauté. Question courtoisie, on repassera.

Maintenant que j’y pense, ma mère n’aurait pas aimé Anakin. Pas qu’elle ne le connaisse; je ne savais moi-même que très peu sur lui pour l’instant. Mais elle le jugerait par son approche, par l’endroit où on discute, ce que l’on fait. Heureusement pour lui, à mon arrivée à New York, j’avais cessé de lui parler. De plus, depuis ma transformation en vampire, je n’écrivais même plus à mon frère. Comment lui expliquer ce que j’étais devenue ? Il ne me comprendrait pas. Je doutais même qu’Anakin me fuit une fois qu’il saurait la vérité à mon propos. Mais qu’importe. Je voulais essayer de me rapprocher de lui, de redevenir la fillette naïve et heureuse qui rêvassait de ses princes charmants. Le temps d’un instant, d’une nuit, je m’éloignerais de l’image derrière laquelle je me cachais depuis si longtemps. « Je suis blogueuse, donc je travaille depuis mon appartement. J’suis pas vraiment du genre à sortir souvent pendant la journée, je préfère la quiétude de mes quatre murs. » Ah oui, et je carbonise si je fous ne serait-ce que la pointe du gros orteil sous les chauds rayons du soleil. Un détail qui me donnerait du fil à retordre si cette soirée se finirait par une relation à court ou long terme. « Et vous alors ? Votre métier vous force-t-il à faire plus de social que le mien ? » dis-je en riant.

La conversation se poursuivit, toujours de façon enjouée. Je lui fis à propos de son style vestimentaire qui le ressortait du lot de gens fréquentant ces lieux. Sa réponse me rassura ; je n’étais donc pas la seule nouvelle par ici. Il divulgua ensuite le quartier dans lequel il habitait et je su tout de suite à quel genre d’homme j’avais à faire. Ce n’était pas monsieur tout le monde qui pouvait se permettre de vivre à Manhattan. « Triquons à cela, dans ce cas ! » dis-je, en levant mon verre. Il fallait bien que ce soit le destin pour que nos deux chemins se croisent ce soir. « Je n’y suis allé qu’une fois, à Manhattan. Je vis dans le Queens. Bon, c’est pas l’endroit le plus calme pour écrire, mais somme toute, j’aime bien. » Surtout puisque je n’avais jamais à sortir quand il y avait trop de gens dans la rue. « Qui sait, vous pourriez me faire visiter Times Square. » Voilà, c’était dit! Qui ne tente rien n’a rien. Et puis comment ne pas s’essayer devant un tel Adam ?  
Made by Neon Demon



All they saw was a egocentric princess with an empire. Nobody could tell that she was drowning, struggling.

SHE BECAME A NIGHTMARE, DRESSED LIKE A QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin S. Redfield
avatar
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 05/07/1992
♦ Autres comptes : Anna & Amara & Clary #girlpower
♦ Runes : 112
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 27/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Sam 19 Aoû - 18:48
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Avoir des parents extrêmement riches, ce n’était pas facile pour tout le monde. De ce côté-là, Anakin avait plutôt eut de la chance, il doit bien l’avouer. Ses parents, dirigeants d’entreprise, n’étaient pratiquement jamais à la maison. Très jeune, il avait été livré à lui-même, et même si sa sœur et lui avaient eus une nourrice pendant plusieurs années, elle était tellement gentille qu’elle leur avait laissé tout faire. Et puis une fois l’adolescence passée, alors là, c’était une tout autre histoire. Et c’était certainement à cette période que le brun avait commencé à dérivé dans le mauvais chemin. Les fréquentations et tout ça, vous savez, la routine habituelle. Enfin, surtout, il n’avait jamais des masses apprécié l’école, du coup ça n’aidait pas non plus. Moins il se rendait en cours, et mieux il se portait. Plus il flirtait avec le danger, mieux il se sentait. Et le danger avait fini par avoir raison de lui en le transformant en loup. Maintenant, il était un peu plus raisonnable, beaucoup plus qu’il n’avait pu l’être par le passé en tout cas. En même temps, il devait gérer sa nouvelle nature, alors forcément, ça lui prenait du temps. Et il ne pouvait plus se permettre de tomber dans des embuscades qui risquaient de le pousser à se transformer sous la colère. De ce qu’il avait compris, l’Enclave n’était pas spécialement très cool avec les Créatures Obscures qui enfreignaient la Loi, et pour être honnête, ces personnes-là le faisaient beaucoup plus flipper que la police Terrestre.

Enfin, pour l’instant, il n’avait pas besoin de penser à tout ça. Il était plutôt en bonne compagnie, et rien à l’horizon ne risquait de l’énerver au point qu’il se transforme en plein milieu de ce lieu bondé. Bien sûr, il y avait bien quelqu’un qui risquait de lui renverser son verre dessus, mais les gars, on est à New York. Se prendre un chat en pleine tronche, c’est limite du quotidien. Alors un verre sur ses fringues, ça n’allait pas le tuer, loin de là. « Bloggeuse…. Bloggeuse beauté, je suppose ? » Décidément, cette jeune femme lui donnait largement de quoi la flatter, ç’en était presque trop facile. Mais ces derniers temps, Anakin se tournait de plus en plus régulièrement vers la facilité. Ce qui était logique, quand on regardait bien. Il était déjà assez fatigué de par son quotidien, il n’avait pas vraiment envie de dépenser de l’énergie supplémentaire pour rapporter une fille dans son lit. Mais alors vraiment pas. « Je suis PDG d’une entreprise de chocolaterie. Donc oui, un peu plus de social certainement. » Le pire, c’est qu’il ne mentait pas vraiment. Il aurait certainement pris la succession de son père s’il n’avait pas fait le con. Mais bon, diriger une entreprise, ça n’avait jamais été son kiffe de toute façon. Et puis, quand il voyait son père et ce qu’il était devenu… Sérieusement, ça ne lui donnait pas envie. Le brun n’avait pas l’ambition d’entrer dans ce manège de vieillard particulièrement ennuyant. Il voulait profiter de la vie au maximum, même s’il devait mourir jeune pour ça. Et vu que le Cercle se faisait un petit kiffe massacre de Créatures Obscures, il n’était pas impossible pour Anakin de finir embrocher au coin de la rue dans cinq minutes. Alors ouais, il profite.

Il découvrit à la suite de leur conversation que cette jeune rousse venait du Queens. Et ouais, sur le coup, c’était quand même pas mal étonnant. Sans vouloir vexer les habitants de cette partie de la ville, en général, les gens qui vivaient au Queens étaient plutôt… Dépravés. Alors une fille comme ça, aussi jolie, bien habillée et tout le bordel… Ouais, c’était carrément surréaliste, en fait. Le verre d’Anakin était tout de même venu heurter le sien, et son visage ne laissait rien paraître. Il avait appris, avec le temps, qu’il fallait mieux ne pas porter de jugement sur les femmes si on voulait obtenir ce qu’on voulait d’elle. Mais les complimenter, ça c’était essentiel. « Certains artistes ont besoin de sentir l’agitation de la ville pour que l’inspiration leur vienne. » Un nouveau sourire était venu effleuré ses lèvres. Et quand la jolie rousse avait évoqué Times Square, Anakin n’avait pas pu s’empêcher de se dire qu’il avait du cul. Parce qu’il connaissait justement quelqu’un qui habitait dans cette rue. Un simple texto lui permettrait d’avoir les clés et de finir sa nuit en très bonne compagnie. « Et bien, si vous voulez, je peux vous conduire dans mon appartement qui se trouve justement dans cette rue… » Oui, c’était un connard, complètement. Il le savait, et il l’assumait aussi.
Made by Neon Demon


Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
avatar
♦ Age : 26
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Willow C. Saunders, Evelyn R. Bennett
♦ Runes : 193
♦ Messages : 68
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Ven 8 Sep - 3:47
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Après avoir perdu espoir de passer le restant de ma vie avec mon Roméo de jeunesse, ma vision de l’amour changea du tout au tout. Cette émotion qui vous prend le cœur, c’est une folie passagère, une envie soudaine qu’il faut satisfaire. De tomber amoureux dès la première rencontre, dès que les yeux se croisent, ce ‘happy ending’ niais, où la femme et l’homme partagent une vie de couple pour le restant de leur jour … tout ça, des conneries. Tout est basé sur le physique, sur le sexe et les plaisirs charnels. Ça l’était quand j’avais encore mon humanité, alors que je m’amusais à coucher avec le premier venu. Maintenant en tant que vampire, pour le peu de fois que j’allais au-delà de la simple morsure, je ne ressentais plus l’amusement d’avant. L’humain était devenu un repas sur deux pattes, rien de plus. Et coucher avec des créatures ne m’était jamais encore arrivé, quoique je ne m’imaginais surtout pas avec un vampire.

Qu’espérais-je donc en venant ici, à ce club où bien trop de monstres en tout genre se promènent ? À vrai dire, je ne sais plus. Ma première envie, en arrivant au Pandémonium, était de me trouver un humain idiot à souhait, que je pourrais trimbaler jusqu’à chez moi et en faire mon petit encas. Mais comme tout bon plan, celui-ci foira. Pas parce que je n’en avais pas vu, bien au contraire. J’avais plutôt fait la rencontre d’un homme bien plus intéressant. De la manière qu’il m’adressa la parole sans hésitation et maintenant toujours un contact visuel, de son physique et sa voix mélodieuse à mes oreilles, tout de lui m’appelait. Je ne pouvais plus quitter le bar, je ne partirais pas d’ici sans en savoir plus sur lui. Préférablement dans un endroit plus tranquille. Dans son lit, tiens. Ne serait-ce pas une bonne idée ? « Breanna Montgomery, bloggeuse beauté. C’est ce que je devrais certainement mettre sur ma carte de visite. En fait, pour faire simple, je suis une grande critique des looks portés par les célébrités dans certains événements, je donne aussi des tutos conseils, mais je préfère faire tout ça via l’écrit. Ça me permet une pointe d’intimité, surtout quand les gens prennent les commentaires un peu trop personnellement. Pas que cela me vexe. Mais j’trouve ces débats tellement enfantins. » Surtout quand il s’agissait de fans complètement délurés qui se donnaient comme but de protéger cette célébrité si chère à leurs yeux. Je ne faisais que pointer du doigt qu’il y a montrer ses atouts, et puis montrer ses seins. Et puis merde ! De nos jours, les gens prennent tout trop à cœur. S’en est presque démoralisant. « Dommage que j’ai commencé mon régime. Sinon, j’aurais bien voulu faire un tour, voir les différentes saveurs de chocolat que vous avez. » Toute nourriture humaine ne passerait même pas l’étape de la mastication. Rien que l’odeur de certains plats me donnait envie de vomir, alors que, quelques années auparavant, c’est tout ce que je souhaitais manger. Les petits plaisirs qu’il me restait, c’était de chasser mes proies et de m’amuser un peu, le soir. Si cette rencontre inattendue, justement, se termine en nuit de folie, je ne refuserais absolument pas. Ça me sortirait de ma routine quotidienne.

Le bruit de nos verres qui s’entrechoquent me fit sourire. Il entra tout aussi facilement dans mon jeu que moi dans le sien. Anakin avait réellement un je-ne-sais-quoi qui me titillait de l’intérieur, et à chaque fois qu’il parlait, des frissons m’envahissaient. « C’est bien vrai ! Comme je ne sors pas pour le social, j’entends les conversations et le brouhaha de ma fenêtre. Ça compense. » Ma main glissait de plus en plus vers la sienne. Je cherchais un moyen de me rapprocher de lui, mais sans le brusquer. Je voulais m’assurer que cette valse se ferait à deux. Et en l’entendant me dire qu’il avait un appartement à Times Square, je n’attendis pas une seule seconde de plus. « Vraiment ? Mais quelle chance ! J’ai justement entendu dire qu’il n’y a pas meilleur temps que le soir, pour admirer le spectacle de toutes ses affiches illuminées. » Je bus ce qu’il restait dans mon verre avant de le fixer, tourner un tantinet la tête, et afficher mon plus beau sourire. « Je veux bien jouer les touristes ! Si, naturellement, vous êtes partant pour me montrer les lieux plus ... intéressants. » Je le taquinais. Soyons franc, tout ce qui m’intéressait, c’était de finir dans son lit. Rien d’autre.
Made by Neon Demon



All they saw was a egocentric princess with an empire. Nobody could tell that she was drowning, struggling.

SHE BECAME A NIGHTMARE, DRESSED LIKE A QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin S. Redfield
avatar
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 05/07/1992
♦ Autres comptes : Anna & Amara & Clary #girlpower
♦ Runes : 112
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 27/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Dim 17 Sep - 12:58
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

En général, Anakin avait un sérieux problème avec les gens, et il n’avait jamais vraiment comprit pourquoi. Peut-être parce qu’il ne fonctionnait pas de la même manière, parce qu’il était trop différent, et que du coup, il ne se sentait jamais vraiment à sa place. C’était certainement ça. Et le fait d’être devenu un loup ne changeait rien. Même au sein de sa propre meute, il n’était pas tout à fait à l’aise, parce qu’au final, les Créatures Obscures étaient des gens comme les autres, alors forcément… Le seul endroit où il se sentait à sa place, c’était dans ce genre d’établissement, à séduire des jolies filles pour les emmener dans son lit l’espace d’une nuit et retourner à son quotidien le lendemain. Et il n’avait pas peur de s’attaquer à des gros grappins, comme on dit. Des femmes particulièrement splendides, magnifiques, qui en paraissaient presque inaccessibles. Le brun n’en était pas à son premier coup d’essai, et c’était bien pour ça qu’il avait décidé d’adresser la parole à cette jolie rousse qui se trouvait à présent à ses côtés. Et puis, on pouvait dire qu’il avait eu de la chance, parce que cette affaire paraissait être concluante. Même s’il avait menti sur la majorité des choses qu’il lui avait dites. En fait, seul son prénom était vrai dans son histoire, mais ça, c’est une chose qu’elle n’apprendrait très certainement jamais étant donné qu’il y avait très peu de chances pour qu’ils se recroisent un jour après cette histoire.

Anakin aimait bien prendre le temps de discuter un peu avec les femmes avant d’en arriver à la conclusion, et en général, les femmes aimaient bien ça aussi. Et puis, il pouvait de ce fait l’observer, observer ses gestes, du style sa main qui se rapprochait discrètement de la sienne, et il pouvait en juger ses intentions qui n’étaient plus un doute maintenant. Il savait parfaitement où il allait finir sa soirée, et elle aussi, sans aucun doute. « Quand les gens se sentent visés, c’est qu’ils ont quelque chose à se reprocher, n’est-ce pas ? » En fait, en général, ça le faisait bien rire, les gens qui s’énervaient pour la moindre petite réflexion. Ces personnes-là ne prenaient pas de recul, et surtout, ils n’avaient pas beaucoup d’humour, chose qui était bien dommage. Mais bon, c’était leur problème. S’ils voulaient passer leur vie à râler à longueur de journée, et bien qu’il le fasse. Anakin se contenterait de les ignorer comme il le faisait toujours et de continuer sa vie qui était beaucoup plus intrépide que la leur, et pas seulement parce qu’il était un loup. « J’aurais certainement dû vous emmener en Suisse pour ça. C’est là-bas que vous trouverez les meilleurs chocolats. » Et ça, sans aucun doute. C’était d’ailleurs certainement ce qui lui manquait le plus de son pays d’origine. Mais bon, New York était aussi une ville extraordinaire qui compensait bien largement le chocolat. De toute façon, Anakin n’avait jamais vraiment été très gourmand, alors ça ne changeait pas grand-chose. Il préférait nettement se boire un bon verre de vin, en réalité. Du coup, c’était plus la France que la Suisse, qui lui manquait. Parce que les vins ici n’étaient pas vraiment terrible, quand on regardait bien.

Une première gorgée d’alcool se mit à couler dans le gosier du jeune loup. Il sentait déjà la chaleur du liquide qui se répandait dans son corps et qui venait quelque peu le réchauffer, même si l’ambiance environnante n’était pas du tout froide. Mais bon, la température extérieure commençait déjà à baisser en ville, annonçant doucement l’hiver qui s’installait calmement sur la Grande Pomme. Est-ce qu’ils auraient de la neige cette année, par contre ça, c’était un mystère. Avec le réchauffement climatique, c’était légèrement le bordel quand même. Mais Anakin ne s’en souciait pas tellement. De toute façon, il n’avait jamais aimé l’hiver. « New York est sans aucune doute la meilleure ville pour se sentir à la fois seul et accompagné. » Et non de dieu que c’était vrai ça. On se perdait facilement dans les méandres de cette grande ville et de ses différents quartiers. On était tout le temps entouré de gens, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, mais les habitants de cette ville étaient tellement pressés qu’ils ne prenaient pas le temps de s’arrêter pour discuter avec les autres personnes qu’ils pouvaient bien croiser. On était à la fois entourés, mais on se sentait incroyablement seul, en fait, dans cette ville. Et c’était une chose qui faisait fuir la plupart des gens quand ils s’en rendaient compte. En tout cas, Anakin ne se sentait pas seul pour l’instant, et il était bien content de la tournure qu’était en train de prendre cette conversation. Il avait d’ailleurs rendu son sourire à la jeune femme avant de finir, à son tour, son propre verre. « J’attendais justement que vous me le demandiez. » Et il s’était finalement levé, tendant l’une de ses mains à la jolie rousse pour l’inviter à en faire de même, toujours avec ce sourire quelque peu taquin sur les lèvres. « Je vous invite donc à vous joindre à moi pour un dernier verre dans un endroit un peu plus intime, si vous le permettez. » Décidément, il avait vraiment bien fait de sortir ce soir-là. Il sentait bien que ce n’était pas une chose qu’il allait regretter. Ou, tout du moins, pas dans l’immédiat.
Made by Neon Demon


Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
avatar
♦ Age : 26
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Willow C. Saunders, Evelyn R. Bennett
♦ Runes : 193
♦ Messages : 68
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Jeu 21 Sep - 6:36
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Je n’ose pas m’imaginer un vampire tel quoi moi vivre il y a de cela plusieurs décennies, alors que les inventions humaines n’étaient encore qu’à leur premier souffle. Comment faisaient-ils pour vivre dans un endroit abandonné et délabré ? Les rats, ça se promène partout, et dans de tels lieux, ils pullulent. Non, que dis-je ? Ils se multiplient. Moi, vivre sous de telles conditions ? Plutôt mourir. Quoique bon, dire une telle chose devient maintenant très ironique. Mais peu importe, je préférais nettement mon appartement, avec le confort de mon petit nid douillet. Sans oublier cet outil m’étant devenu réellement indispensable. Oui, je parle bien de l’ordinateur, le monde du web, là où tout est permis, ou presque. Grâce à ça, j’ai un emploi, de quoi payer mes factures. Oh, la joie des transactions en ligne. Et puis le magasinage, mon dieu ! Jamais je ne me retrouve à porter deux fois le même habit, et ce, sans sortir de toute la journée. Il n’y a pas à dire, sans cette invention plus que précieuse, je serais devenue une vampire bien grincheuse. De plus, cela me permettait d’appâter les parfaits petits lapins en manque d’aventures au lit. Ces andouilles, tellement désespérés, ne se rendaient même plus compte de ce qui leur arrivait, alors que je mordais leur cou. Pour eux, ce n’était qu’un jeu. Pourtant, pour moi, c’était bien plus. Ils étaient ma seule source de subsistance.

Mais voilà, pour la première fois depuis des mois, je ne ressentais pas exactement cette envie de me nourrir, de traîner dehors Anakin et de m’en servir comme repas du soir. Il dégageait une énergie très différente, un je-ne-sais-quoi qui me faisait frissonner et, à chaque mot prononcé, mon engouement pour lui augmentait. « Toujours, oui. Et plus ils soutiennent que non, plus on les voit sous leur vrai jour. C’est fou comme la pression les fait explosé rapidement. Ça, et mes quelques fans qui ne cessent de me défendre. » De voir ces débats, directement sur mes publications, me faisait toujours rigoler. S’acharner à protéger quelqu’un qu’ils ne connaissent même pas, malgré le fait que je trouve cela mignon, ne me donnait pas vraiment d’assurance. En bref, je ne me sens pas du tout affectée par le négativisme. Quiconque me menacerait de venir chez moi et me tuer n’aurait qu’à bien se tenir. Rien qu’en ouvrant la porte, il se trouverait face à face avec un suceur de sang. À la fin, ce sera ce sot qui trouvera la mort, pas moi. « Cela fait des années que je rêve de pouvoir voyager. Le seul grand trajet que j’ai fait, c’est de mon petit recoin perdu, Woodstock, au Vermont, jusqu’ici, dans la Grande Pomme. Je ne suis encore jamais sortie des États-Unis. » Avec mes nouvelles afflictions, il m’était difficile, voire impossible de prendre l’avion et partir dans un autre pays. La seule façon de m’y prendre, ce serait si je coordonnais les heures pour partir d’ici en soirée et arriver à mon point de destination en pleine nuit.

Pas que New-York me déplaisait. J’aime beaucoup le fait d’être parmi tant de gens que jamais on ne me reconnait réellement. On passe par mille et une personne sans prendre le temps de les regarder. Je pouvais donc continuer de sévir sans en subir les conséquences. Cependant, la familiarité et le silence paisible du verger derrière la maison familiale me manquait. Ici, tant le jour que la nuit, il y a toujours un bruit de fond. Je ne peux malheureusement pas discerner d’étoiles, dans le ciel, tellement la ville est polluée de lumières. « C’est exactement cela ! On marche parmi une troupe, et pourtant, on est perdu dans notre propre petit monde. » En me trouvant dans la Grande Pomme, irais-je conseillée à mon moi plus jeune de ne pas mettre les pieds ici ? Certainement pas. Je rêvais de sortir de la poigne de fer de ma mère, et cet endroit était parfait pour ça. J’avertirais cependant de faire extrêmement attention et de ne pas retomber dans mes mauvaises habitudes de jeune adolescente rebelle. C’est ce qui m’a coûté ma vie, en quelque sorte.

Mettons cartes sur table, pendant ne serait-ce qu’une minute. Nous étions tous deux à la recherche que d’une chose : un partenaire d’un soir. Un fuck friend, en quelque sorte. Des adultes consentants cherchant à s’amuser un peu. Et avec un peu de chance, j’en oublierais mon ennui des dernières semaines. C’est bien pour ça que je n’hésitais pas à accepter son offre. Je le regardais se lever, me demandant ce qu’il faisait. Tendant l’une de ses mains vers moi, un sourire s’afficha à son tour sur ses lèvres. « Mais bien sûr ! On pourra continuer notre petite discussion en toute intimité, sans ce brouhaha. » Sur ce, je saisis sa main et en profitais pour me lever et me coller à lui. Je trépignais, rien qu’à l’idée de passer aux choses plus amusantes. Bon, il y avait toujours le fait que je ne lui avais pas révéler ma vraie nature, mais il l’apprendrait bien assez tôt.
Made by Neon Demon



All they saw was a egocentric princess with an empire. Nobody could tell that she was drowning, struggling.

SHE BECAME A NIGHTMARE, DRESSED LIKE A QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin S. Redfield
avatar
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 05/07/1992
♦ Autres comptes : Anna & Amara & Clary #girlpower
♦ Runes : 112
♦ Messages : 73
♦ Date d'inscription : 27/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Dim 1 Oct - 21:03
Do you want a drink ?
Breanna & Anakin
Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose

Une soirée comme ça, ça faisait bien des mois qu’Anakin n’en avait pas passé et… Oui, ça lui avait manqué, forcément. Surtout quand il savait comment ça allait se finir. Il n’était pas idiot, du moins, pas totalement. Disons que sur ces choses-là, il était l’homme le plus intelligent du monde. Il savait parler aux femmes. Il savait quoi leur dire pour les attirer dans son lit. Il savait quelles attentions leur porter. Une chose qu’il avait appris tout seul, au fil du temps, et au fil des soirées illégales passées à l’extérieure sur l’argent de ses parents. Bien sûr, il s’était déjà foiré, plusieurs fois, mais maintenant, il avait tellement de pratique qu’il ne connaissait même plus l’échec. Mais les beaux spécimens comme Breanna restaient des défis. Elles étaient les plus difficiles à atteindre, les plus compliqués à berner, à duper, à attraper dans ses filets. Et pourtant, il avait réussi à l’avoir avec une facilité qui l’étonnait lui-même. Peut-être que le fait d’être devenu un loup l’avantageait. En tout cas, c’était une chose qu’il gardait dans un coin de son esprit, et il testerait certainement à nouveau ce genre de choses sur une fille du même genre, qui lui paraitrait presque inaccessible. Quand il aurait le courage de se trainer jusqu’à la Cinquième Avenue, tout du moins. Mais ce ne serait pas pour ce soir.

En plus d’être une très belle femme, cette jeune rousse avait l’air d’avoir à peu près le même humour que lui. Celui de la moquerie, du plaisir de voir les autres se battre pour quelque chose. Et c’était encore plus attrayant quand il voyait deux filles se battre pour lui, chose qui avait déjà été le cas. Etrangement, il s’était retrouvé avec les deux nanas dans le même lit le lendemain matin. Comme quoi, il pouvait être facilement extrêmement convainquant. Un autre de ses talents dont il avait hérité avec le temps. « Et bien, il faudrait remédier à cela. Je connais de très beaux endroits à visiter. » Avec des hôtels carrément géniaux, aussi. Il faut dire qu’Anakin a peut-être pas mal voyagé, mais la plupart du temps, il ne visitait pas. Il restait à l’hôtel pour profiter du spa, de la piscine, la salle de sport, ce genre de conneries. Et il sortait uniquement le soir pour profiter des douceurs qui lui tombaient sous le nez
En plus de ça, le brun était fan d’exotisme. C’était certainement pour ça qu’il adorait autant New York. Toutes les nationalités s’y mélangeaient, sans qu’il ait besoin de se déplacer énormément. Il avait juste à changer de quartier, voir à simplement changer de bar pour trouver de nouvelles variantes de l’espèce humaine. Et maintenant qu’il était devenu une Créature Obscure, les possibilités qui s’offraient à lui étaient littéralement devenues infinies.

Pourtant, ce n’était pas forcément simple de s’y retrouver, même quand on était un simple Terrestre, surtout dans cette ville. Le mieux était de se construire un bon réseau, très tôt, dès votre arrivée en ville, en fait. C’était ce qu’Anakin avait fait. Et c’était grâce à ça qu’il ne se retrouvait pas dans la merde actuellement, même en étant devenu un loup-garou. Pour autant, il n’avait pas vraiment d’amis à proprement parler. Et ça avait toujours été le cas. Il avait fini par s’y faire, et ça lui allait très bien. Au moins, sans attache, il ne risquait pas d’avoir des surprises. « La vie est une jungle. » Et New York en était la parfaite représentation. En fait, grandir ici était nettement ce qu’il y avait de mieux, quand on regardait bien. Grandir ici, ça voulait dire affronter le monde réel dès l’enfance, et se retrouver face aux épreuves de la vie très tôt pour pouvoir les affronter avec plus de facilité. Les enfants New Yorkais étaient de loin les meilleurs de la terre. Enfin bon, pour l’instant, ils allaient surtout se retrouver rien que tous les deux, dans l’appartement de l’un de ses amis, et autant dire qu’Anakin allait grandement en profiter. Il avait vachement besoin de se détendre, et cette jeune femme allait lui donner exactement ce qu’il voulait.
Made by Neon Demon


Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Breanna Montgomery
avatar
♦ Age : 26
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Willow C. Saunders, Evelyn R. Bennett
♦ Runes : 193
♦ Messages : 68
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ Lun 16 Oct - 4:15



All they saw was a egocentric princess with an empire. Nobody could tell that she was drowning, struggling.

SHE BECAME A NIGHTMARE, DRESSED LIKE A QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Do you want a drink? ❄︎ Breanna ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Do you want a drink? ❄︎ Breanna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» I drink beer because no great story started with someone eating a salad. | Nathaniel
» Would you like a drink? [Pv: Yuna]
» SANGDRAGON
» Drink to forget [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Brooklyn :: Pandémonium Club-
Sauter vers: