BREANNA ♦ You're a vampire smile, I'll meet a sticky end


Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
BREANNA ♦ You're a vampire smile, I'll meet a sticky end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Florian Dempsey
avatar
♦ Age : 17
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael & Chris & Isaac
♦ Runes : 136
♦ Messages : 69
♦ Date d'inscription : 14/04/2017
♦ Navigation :

My best friend, best friend to the very end.

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: BREANNA ♦ You're a vampire smile, I'll meet a sticky end ♦ Dim 9 Juil - 21:19

You're a vampire smile, I'll meet a sticky end

Breanna Montgomery & Florian Dempsey
Florian avait entendu parlé d’un monde obscur il y a peu et il n’était pas persuadé que ce soit la meilleure chose qu’il ait vu. Pour être honnête, il préférait clairement quand il n’était pas au courant de tout ça et qu’en plus de ça, son meilleur ami n’était pas un putain de vampire. Pas qu’il avait quelque chose contre eux, mais bon, c’était tout de même assez dur à encaisser. Avant, il avait pensé qu’il était fou, qu’il voyait des choses qui n’existaient pas et maintenant… il était plongé dans un monde plus qu’étrange. Un monde dont il ne voulait pas franchement entendre parler, même si une partie de lui était totalement intriguée par tout ça. Et pas qu’un peu. Il voulait en apprendre plus – et passer du temps avec Anthony – tout en laissant de côté toute cette histoire de Créatures Obscures, de Terrestres, de Seconde Vue et de toutes ces conneries. Merci, mais non merci. Bref.
Il était sorti assez tard aujourd’hui, va savoir pourquoi, et il avait décidé d’aller dans un bar pour boire un peu. Mais comme à sa plus grande habitude, quand il buvait il avait la grande gueule. Et déjà qu’il n’était pas le premier à fermer sa gueule… Ce n’était pas étonnant quand il se retrouvait dans une ruelle avec un mec entrain de le tabasser. Et c’était pas du joli joli. Si bien qu’il se retrouvait bien rapidement avec la lève ouverte et le nez en sang. Rien de bien horrible quand on y pense bien. Bon… Ça voulait – par contre – dire qu’il était peut-être temps qu’il se décide à rentrer chez lui à la place de passer son temps ici. C’était donc comme ça qu’il se retrouvait à vagabonder dans les rues de New-York, dans le Bronw alors qu’il habitait à Manhattan. Bon sang. Il n’a vraiment pas le sens de l’orientation. Peut-être qu’il devrait penser à utiliser son GPS plus souvent, tiens. Marchant, la main contre son nez pour tenter de calmer le saignement en vain, il entendait des bruits derrière lui, assez doux… Mais quand même. Peut-être que ce n’était que son imagination… Dans le doute… « Eh, y’a quelqu’un ? » Demandait-il en fronçant doucement les sourcils.
Code by Fremione ♦ 369 mots en tant que début ft @Breanna Montgomery


Je voudrais pas être moi et quelqu'un d'autre non plus. Les gens de mon âge sont ridicules mais c'est pas de leur faute ; on grandit pas, on remplace juste la cour de récré par une autre. J'ai des aiguilles dans le cœur, s'il s'arrêtait de battre ça ferait moins mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Breanna Montgomery
avatar
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : Willow C. Saunders
♦ Runes : 100
♦ Messages : 41
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: BREANNA ♦ You're a vampire smile, I'll meet a sticky end ♦ Mar 11 Juil - 5:47
I'm a vampire, so smile,
or be bitten.
Comme à mes habitudes, j’étais sortie ce soir pour m’amuser. Pour faire un peu différent, et question de voir de nouveaux visages, je décidais d’aller faire un tour au Bronx. Selon certains humains, ce quartier était fortement déconseillé, vu les gangs de rues et les trafics qui s’y déroulaient. Mais pour moi, ce n’était qu’un jeu. Si un de ses gars s’approchait de moi, il deviendrait la victime, et non le contraire. Avec cette image en tête, je me rendis à un bar déjà un peu plein. Je commandais l’habituel, un bloody mary, allez savoir pourquoi, et prit place à une table un peu à distance du reste de la petite foule. Il me fallait inspecter les lieux, découvrir les proies les plus intéressantes ou les plus intéressées. Car s’il y avait bien une politique, chez moi, c’était le fait de ne jamais refuser les avances d’un humain ou humaine attirante. Ça facilitait tellement les choses, qu’ils viennent me voir. Au moins, je n’avais pas à leur demander la permission; les verres qu’ils m’offraient, je les voyais comme une invitation à les mordre.

Pourtant, ce soir, il n’y avait personne de bien intéressant en ces lieux. En fait, ce ne fut qu’au moment où mes yeux se posèrent sur un jeune homme avec une certaine attitude que je me décidais sur ma prochaine proie. Je voulus aller lui parler, mais vu une altercation qui débuta au bar, je restais assise, le temps de voir la tournure des choses. Le problème, c’est que les deux hommes continuèrent la ruade de coups une fois à l’extérieur, dans la ruelle. C’est pas tout ça, mais maintenant, j’étais curieuse de voir qui ressortirait vainqueur du combat. En coup de vent, je quittais le bar et me cachais parmi les pénombres de la ruelle. Je pus apercevoir encore quelques coups, mais il ne fallut pas beaucoup pour que le plus jeune des deux se retrouve par terre. C’est à ce moment que je sentis l’odeur si familière du sang. L’individu aux cheveux clair était certainement blessé. Mon appétit grandissant me criait de lui sauter dessus tout de suite, pendant qu’il était encore seul. Toutefois, la chasseuse en moi voulait jouer, faire durer le plaisir. Je pris la décision de le suivre tranquillement, me tenant toujours dans les ombres des rues, où la lumière les lampadaires ne réussissait pas à atteindre.

Plus le temps passait, et moins j’arrivais à me contrôler. Je me promettais, question de ne pas assouvir mes envies cannibales, que je l’attaquerais à la prochaine intersection. Néanmoins, il me prit de cours lorsqu’il demanda tout haut s’il y avait quelqu’un. D’apparaître soudainement serait dangereux, mais j’avais une idée en tête. Faisant comme si je brisais mon talon haut près de la porte du café, juste à côté de nous. « Merde ! Mon talon ! » Je clopinais encore mi- cachée dans la pénombre et m’adressais à lui. « Désolée, est-ce que vous me parliez ? » Je me plaçais ensuite juste sous le lampadaire, comme si ma marche m’avait guidée jusque-là, et le regarda plus attentivement. Un très beau encas, qu’il ferait celui-là. « Mon dieu, mais que vous est-il arrivé ? » Question ridicule, vu que j’avais vu l’attaque. Je ne voulais tout simplement pas qu’il me soupçonne de quoi que ce soit. Sinon, je devrais courir après lui. Pas que l’idée me dérange, maintenant que j’y pense.  
© 2981 12289 0



All they saw was a egocentric princess with an empire. Nobody could tell that she was drowning, struggling.

SHE BECAME A NIGHTMARE, DRESSED LIKE A QUEEN.
Revenir en haut Aller en bas
 
BREANNA ♦ You're a vampire smile, I'll meet a sticky end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Bronx-
Sauter vers: