Noh - To me, light and dark make no difference


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Poster un nouveau sujet
Noh - To me, light and dark make no difference
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noh Yeong-Gi
avatar
♦ Age : 79
♦ Date de naissance : 16/03/1938
♦ Runes : 32
♦ Messages : 10
♦ Date d'inscription : 22/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Jeu 22 Juin - 12:41
Noh Yeong-Gi
Ft. Im Changkyun
Petites infos
Race - Enfant de Lilith
Age - 79 ans
né le 16/03/1938
A Khatyn, Biélorussie
Métier - Aucun
Allégeance - Personne
Statut - Celibataire
Orientation - a voir


Annecdotes

►  Sa marque d'Enfant de Lilith est sans doute la chose la plus visible . Yeong-Gi est aveugle de naissance. Ses yeux sont entièrement voilés de blanc, ce qui peut porter au malaise au premier abord. Ce handicap est en réalité un moyen d'accéder à une forme de magie complexe. Il peut en effet "voir" ou plutôt percevoir l'avenir dans une moindre mesure (pour l'instant de l'ordre de maximum une demi-heure en avance, cela pourra évoluer avec de l'entrainement ).
►  Yeong-Gi est un jeune homme indépendant qui supporte assez mal qu'on le prenne en pitié. Il aime à prouver qu'il peut se battre seul ce qui l’emmène souvent à prendre des risques inutiles par simple fierté.
►  En parlant de combats et de risques, Yeong-Gi a rarement eu l'occasion de se battre ou d'exercer en tant que sorcier. Autant dire qu'il attend avec une certaine impatience de pouvoir faire ses preuves.
►  Actuellement, il ne connait pas grand chose à la magie mise à part celle qu'il utilise instinctivement. Son potentiel n'est absolument pas développé mais il apprend relativement vite, il lui faut juste trouver un bon maître pour lui enseigner.
►  Ce n'est que récemment que Yeong-Gi s'est installé aux Etats-Unis. Il a fait déjà plusieurs fois le tour du monde, passant tout au plus trois ans au même endroit avant de changer de pays. Il n'a encore trouvé son bonheur nulle part mais compte bien laisser une chance à New York ( le point positif de ces longs voyages c'est qu'il est maintenant capable de parler couramment 21 langues ou du moins de tenir une conversation sans trop de difficultés ).
►  Il possède actuellement un jeune chiot guide, plus pour sa couverture de terrestre et l'affection qu'il lui porte que par réelle utilité. C'est un jeune berger allemand de deux ans répondant au nom de cyabar. Il y est extrêmement attaché même s'il sait qu'il devra le laisser partir à un moment, voilà le lot de l'immortalité auquel il n'arrive toujours pas à se faire.
►  Yeong-Gi a conservé le nom de famille coréen de sa mère "Noh" en souvenir, ainsi donc il ne porte pas celui européen de son père et de son grand frère. En outre, il n'a absolument rien contre les surnoms et autres marques d'affection dérisoires de la part de ses très rares amis. Il interdit seulement "GiGi" , formellement réservé à une personne très chère à ses yeux, mais surtout parce que c'est tout simplement ridicule et qu'il tient à son amour propre.
►  Il a également un énorme faible pour tout ce qui est sucré, les parfums doux et naturels, et la musique classique ( notamment Debussy qu'il pourrait écouter pendant des heures mais jamais sur un appareil électronique pour la simple raison qu'il n'y comprends rien ).

Derrière l'écran

Bonjour/Bonsoir, je m'appelle Mark et j'ai 17 ans (de ce que j'ai lu je suis un peu intimidé d'être parmi des grands ). En réalité c'est la première fois que je reprends l'écriture en rp sur un forum depuis très longtemps et je dois avouer que ça m'avait énormément manqué. J'avais commencé par les livres que j'avais littéralement dévoré mais c'est seulement après avoir vu le film et la saison 2 de la série que je me suis lancé dans les recherches de joulis forums


Dernière édition par Noh Yeong-Gi le Ven 23 Juin - 16:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noh Yeong-Gi
avatar
♦ Age : 79
♦ Date de naissance : 16/03/1938
♦ Runes : 32
♦ Messages : 10
♦ Date d'inscription : 22/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Jeu 22 Juin - 12:42
La petite histoire

J'ai du mal à me souvenir de mon enfance. Je me rappelle de notre maison dans la campagne russe, du froid persistant, du regard transperçant de mon père qui ne lisait jamais autre chose que l'étiquette "bâtard" qu'on avait collé sur mon front et de celui presque doux de ma mère qui ne pouvait se résoudre à abandonner son fils.
On peut dire que ma vie n'avait depuis le début été qu'une suite de hasards.
Si la famille de ma mère n'avait pas eu le courage et la chance de fuir l'invasion japonaise avant qu'il ne soit trop tard, si elle n'avait pas réussi à traverser la Chine pour atterrir en Russie sans trop de peine, elle n'aurait jamais rencontré et aimé jusqu'à la fin de ses jours ce jeune russe, mon père. C'était une femme tout à fait banale, très attachée à ses valeurs et aimante. Elle n'avait rien de spécial pourtant un dieu quelconque avait décidé que sa vie le serait.
Elle avait rencontré très tôt l'homme de sa vie et s'était finalement mariée une fois majeure deux ans seulement après la fin de la Première Guerre mondiale. Elle avait eu la chance de ne voir personne en souffrir dans son entourage et avait vécu les plus belles années de sa vie jusqu'à la naissance de son premier fils en 1927.
Cet enfant était tout ce dont elle rêvait, tout ce qu'il lui fallait pour être comblée.
Ils l'avaient aimé ensemble, éduqué ensemble, ils avaient partagé leurs plus beaux moments de bonheur. Mais le bonheur est éphémère et les problèmes n'arrivent jamais seuls.

Je suis né en 1938. Un an avant que n'éclate la deuxième plus meurtrière des guerres de l'histoire. Un bâtard aveugle. Des traits asiatiques, les cheveux de sa mère et ce regard vitreux. Je n'avais rien d'un cadeau du ciel.
Je n'ai pas beaucoup connu mes parents, mais je ne me souviens pas qu'ils aient été violents. C'était une autre forme de torture. J'étais jeune, mais je comprenais vite et leur mépris était presque palpable. Il n'y avait aucune agressivité, pas même dans leurs mots, mais une forme de distance qui me déchirait. Pour lui, c'était compréhensible, n'importe qui aurait réagit de la même façon en voyant sa femme ramener cet enfant à la maison. Mais pour elle, je pense que je ne trouverais jamais d'explication. Peut-être était-ce sa fierté, son éducation et ses valeurs qui l'empêchaient de s'opposer à son mari.
Heureusement pour moi, je n'étais pas totalement seul. C'est mon grand frère, de onze ans mon ainé, qui m'apprit à survivre. Encore aujourd'hui je ne saurais mettre de mots exacts sur notre relation. Il était à la fois mon mentor, mon sauveur, mon ami, mon père, mon modèle et mon guide. Si j'ai encore un souvenir suffisamment clair, c'est de lui lorsqu'il m'apprenait à me servir de mes sens et à les développer à leur maximum.
C'était vraiment un garçon extraordinaire. Il était très intelligent sans le moindre doute, également d'une surprenante justesse d'esprit et d'un sens aiguë du devoir.
Lorsque je fus assez vieux pour le suivre absolument partout comme un petit chien, il décida de m'emmener avec lui et ses amis. Père venait tout juste de se faire appeler sur le front et Mère restait à la maison à se faire du sang d'encre. Dans ce petit groupe tout fier de s'appeler les Résistants, je rencontrais une bonne partie des amis de mon frère pour la plus part âgés d'une vingtaine d'années. Ils se disaient des héros puisqu'ils ne pouvaient aller à la guerre comme leurs parents, ils se contentaient de mener des petites opérations de sabotage sur ce que devait être d'après leurs dires des installations Nazies. Je n'avais fichtrement aucune idée de qui étaient ces nazis, mais ils m'avaient tous bien informé : leurs bannières rouges, leurs croix noires effrayantes, leurs armes menaçantes, leurs marches ordonnées et leurs cris autoritaires. Dans le jeu, c'étaient eux les méchants. Même si je ne pouvais imaginer leur tête, je comprenais parfaitement que les héros de l'histoire devaient les empêcher de faire du mal aux autres. Et j'étais extrêmement fier du rôle que l'on m'avait attribué. J'étais leurs oreilles, leur radar, je montais la garde alertant au moindre bruit suspect. Et j'étais extrêmement doué à ce poste. Même si je n'étais âgé que de 5 ans et que Mère refusait catégoriquement de me laisser sortir, je trouvais toujours un moyen retrouver mon frère. Notre relation était vraiment forte, presque fusionnelle. Je savais que je pouvais lui faire confiance les yeux fermés sans mauvais jeu de mots.


Vous avais-je déjà dit que les problèmes n'arrivaient jamais seuls ?
J'aurai dû m'en douter, tous les éléments étaient là sous mes oreilles et je n'avais pas pu agir plus tôt. En même temps que pouvait-on attendre d'un enfant ? J'étais naïf et je n'avais pas réagi les premières fois où j'avais entendu quelques rumeurs dans le village. Les gens paniquaient, je pouvais sentir leur stress à des kilomètres à la ronde. Ces sensations m'oppressaient, leurs mots aussi. Ils parlaient de représailles ou de gamins inconscients en faisant leurs courses. Ils s'échauffaient peu à peu, et même les représentants de l'autorité du village voisin étaient venus en renfort pour traquer ces petits idiots qui allaient tous les mener à leur perte. À cette époque Mère était d'autant plus inquiète et avait même refait la décoration des pièces de la maison.
Tout était bien en place comme les rouages d'un mécanisme fatal, il ne restait plus qu'à actionner le levier pour que tout bascule.
Ce jour-là, nous étions restés à la maison. Nous jouions dans la cour arrière dans la neige. Maman était sortie pour faire les courses. Et elle n'était jamais rentrée. La fusillade avait commencé dans le centre du village, sur la place de l'église. Puis les véhicules tout-terrain avaient déployé les soldats jusque dans les maisons les plus recluses.
Ce fut la première fois que je "vis" quelque chose. Je n'avais rien fait pour, mais sans prévenir, je m'étais fait percuter de plein fouet par ces images. Comme un immense arrêt dans le temps, je n'y distinguais pas les couleurs, mais les formes avec quelques reflets trop brillants, je pouvais m'y balader à ma convenance, observer sous tous les angles littéralement. Tout était trop brillant. J'avais arrêté de respirer, laissant la boule-de-neige tomber à mes pieds, les yeux grands ouverts et l'air figé dans un masque de peur et d'incompréhension. Je les "voyais" descendre un à un de l'engin monstrueux. J'entendais leurs pas lourds faire crisser la neige, les cliquetis assourdissants de leurs armes luisantes, le bruissement du vent dans leur étendard barré d'une croix sombre et le pire était l'odeur insoutenable qu'ils transportaient. Une odeur inoubliable de feu et de sang, de chair carbonisée, de viande trop cuite. J'avais été pris de haut-le-coeur terribles ne réussissant à sortir de cette transe que lorsque la boule-de-neige adverse rencontra sans ménagement ma joue droite. Je tombais sur les fesses, le cœur battant. Mon cerveau refusait de trouver une explication à ce qu'il venait de m'arriver. J'en tremblais presque. Mon frère n'avait pas hésité pour venir me prendre dans ses bras me rassurer. Comme un petit koala je m'étais accroché à son pull et refusais de le lâcher. Il me berçait lentement, caressant mes cheveux pour me calmer. J'en étais incapable tout simplement. J'avais rassemblé mes forces pour murmurer ma phrase habituelle à son oreille : "les méchants arrivent"

Je ne sais pas ce qui l'avait convaincu de me faire confiance, mais il n'avait pas hésité un instant pour me porter, rentrer à la maison et attraper son sac, quelques affaires avant de détaler comme un voleur sans me lâcher vers les bois. Il n'avait pas hésité. Il n'avait pas perdu ces précieuses secondes qui nous sauvaient la vie. Quelques minutes à peine et le bruit et l'odeur revenaient.

Ils l'ont totalement détruit, rasé, rayé de la carte. Notre maison n'était plus qu'une tas de cendres fumantes et tous nos voisins ne pourraient figurer que dans les livres d'histoire quelques années plus tard. Massacre de Khatyn - 1943. Soi-disant, aucun survivant. Sauf nous deux.




Dernière édition par Noh Yeong-Gi le Dim 25 Juin - 12:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 80
♦ Date de naissance : 20/03/1937
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian
♦ Runes : 3211
♦ Messages : 1075
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you


My blood ♥





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Jeu 22 Juin - 13:12
Bienvenue à toi sweetie et bon courage pour ta fiche ! heart

Si t'as la moindre question, hésite pas, on est là pour toi ! love2



I love you, in fire and blood
I didn't wanna fall in love, not at all. But at some point you smiled, and, holy shit, I blew it.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Eunbyul Yi
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 10/10/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 51
♦ Messages : 22
♦ Date d'inscription : 18/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Jeu 22 Juin - 13:25
god un autre ami et en plus I.M. Je dis oui, oui, oui et encore oui. Il nous faudra un lien, obligé. please
Bonne chance pour ta fiche babe love2
Revenir en haut Aller en bas
Noh Yeong-Gi
avatar
♦ Age : 79
♦ Date de naissance : 16/03/1938
♦ Runes : 32
♦ Messages : 10
♦ Date d'inscription : 22/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Jeu 22 Juin - 22:43
Merci beaucoup beaucoup ! love2

Si jamais mon personnage ne colle pas assez au forum n'hésitez pas à me le dire pour que je change (je vais essayer de bien expliquer de quoi il en retourne dans l'histoire)

Eunbyul, je serais ravi d'en discuter avec toi ^^


Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 80
♦ Date de naissance : 20/03/1937
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian
♦ Runes : 3211
♦ Messages : 1075
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you


My blood ♥





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Ven 23 Juin - 1:13
Roooh , je viens de voir ! Te sens pas intimidé parmi les grands, on pourra faire une alliance pour les vaincre ensemble ! hihi hihi hihi ( oui, oui, j'ai le même âge que toi mdr )
Puis... j'suis sûre que ton personnage coller nickel avec le forum ! heart



I love you, in fire and blood
I didn't wanna fall in love, not at all. But at some point you smiled, and, holy shit, I blew it.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1507
♦ Messages : 181
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Ven 23 Juin - 17:23
Biienvenuuue Nooh !

Je dois avouer... La première fois que j'ai vu ton nom j'ai fait "WTF ?! Yu Gi Oh ? O.O" et j'ai relu... j'ai compris...J'm'en suis voulu XD ! Pourtant jles aime bien nos p'tit coréen hein !
Arhem... Bref... Bon courage pour ton histoire sweetheart ! Ton perso à l'air super intéressant :D ! Jpense qu'on pourra se trouve run lien cool avec ma Wendy *.* !

Oh et hey ! T'es pas siii jeune que çaaa ! J'ai que 2 ans de plus que toi (et que Raphy du coup) ! C'est pas si vieux, si ? Q.Q Mais on prendra spin de toi, t'inquiète heart !!



We sure are cute for two damned people
© Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Magnus Bane
avatar
♦ Runes : 858
♦ Messages : 226
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Family doesn't mean blood

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Sam 24 Juin - 10:36
Bienvenue parmi nous, jeune padawan heart


❝We used to look up at the sky and wonder at our place in the stars, now we just look down and worry about our place in the dirt.❞  
 
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 80
♦ Date de naissance : 20/03/1937
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian
♦ Runes : 3211
♦ Messages : 1075
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you


My blood ♥





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Dim 25 Juin - 22:13
Tu es validé !
Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang d'Enfant de Lilith, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Sam sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton avatar dans le bottin, ton logement et ton métier. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous ! heart



I love you, in fire and blood
I didn't wanna fall in love, not at all. But at some point you smiled, and, holy shit, I blew it.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Clary Fray
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 23/08/1998
♦ Autres comptes : Annalyne, Amara & Willa #thesexygirls
♦ Runes : 174
♦ Messages : 152
♦ Date d'inscription : 02/01/2017
♦ Navigation :
Fighter



Présentation ❄︎ Liens ❄︎ RP ❄︎ Téléphone



Friendship



Family



You're making me stronger

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ Dim 25 Juin - 22:52
Nan mais pourquoi les nouveaux arrivent quand je suis pas là? quewa
Bienvenue parmi nous mon chat, en espérant que tu t'y plaises joie


Bring me back to life
« But dreams have ways of turning into nightmares » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Noh - To me, light and dark make no difference ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Noh - To me, light and dark make no difference
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokemon SLLN (Solar Light and Lunar Dark)
» [ABANDONNE]Thunder Light et Dark Dragon, ami ou ennemi ? [PV Kolora]
» Liste Dark Ages Bretons --- CoE
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Parle-nous de toi :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: