SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.


Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Simon Lewis
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1497
♦ Messages : 179
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles. ♦ Ven 16 Juin - 12:02

Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.
Saphael.

J'avais encore du mal à réalisé que j'étais officiellement en couple avec Raphael Santiago. Si on m'avait dit un jour que j'en arriverai là avec lui… Je crois que je n'y aurais pas cru, j'aurais même beaucoup rit en pensant qu'il s'agissait d'une blague. Pourtant non, il fallait se rendre à l'évidence, ce que je ressentais pour Raphael ce n'était pas de la peur, ni une sorte d'amitié quelconque. C'était bien plus que ça et en plus c'était réciproque. J'avais même presque l'impression parfois que Raphael m'aimait bien plus que je ne pouvais l'aimer et ça, ça me faisait un peu peur. Mais j'oubliais facilement mes appréhensions quand j'étais avec lui. C'était d'ailleurs drôle d'être ensemble. Parce que Raphael passait toujours son temps à me faire des réflexion, mais en parallèle, il savait aussi être des plus doux et des plus adorable en ma présence. Et c'était loin d'être désagréable. J'aimais beaucoup ce qu'il se passait entre nous.

Cependant, si je m'emballais, cela ne faisait que quelques jours que c'était vraiment officiel. Même si techniquement, ça faisait déjà plus de temps que Magnus, Alec, Anna, Sam et Clary étaient au courant de ce qu'il se passait entre nous. Bref, du détail. Tout ça pour dire que nous avions tout de même d'autre complications. A peine en couple que sa commence déjà hein ? On avait pas idée non plus d'être allé boire du sang de Nephilim. Je pourrais sans doute blâmer Raphael jusqu'au restant de ses jours pour ça – ce qui représentait un sacré paquet de jours. Mais il avait eu au moins le mérite de me le dire et je savais que ce n'était pas facile pour lui d'arrêter. C'était comme un drogue, il en avait toujours envie de plus et Alec aussi. Ce qui rendait la chose encore plus terrible. Mais je devais avouer que Raphael m'impressionnait.

J'avais passé les jours qui avaient suivit notre rendez-vous avec lui, histoire de le soutenir. Et il avait un de ces self-control, je vous jure… Vu comment il ronchonne tout le temps, je ne l'en pensais pas capable. Et en plus, il arrivait à rester un leader respecté. Il y avait de quoi être impressionné. Je lui avait proposé de rester à ses côtés et de venir avec lui pour le soutenir dès qu'il se sentait trop mal. Mais au final, c'était presque à ce demander si je n'étais pas un poids plus qu'autre chose. Mais vu que Raphael ne m'avait jamais dit que je ne servais à rien et que je n'avais pas ma place ici et bien… J'étais toujours là. Il me semblait d'ailleurs que les vampires étaient bien plus accueillants et sympathique avec moi quand ils me croisaient à l'hôtel maintenant. J'avais aucune idée si c'était parce qu'ils avaient trop peur de Raphael ou s'ils étaient vraiment content que je sois là.

Dans tous les cas, ça me faisait du bien de ne pas trop me sentir comme un outsider quelque part. Pour une fois, j'avais vraiment l'impression d'être là où je devais être. Je reconsidérais même l'idée de venir vivre ici. Mais il faudrait que j'en parle à Raphael avant et il faudrait voir avec le clan. Ca prendrait sans doute encore un bon nombre de réunion pour mettre tout le monde d'accord. Donc pour le moment, je ne voulais pas lui imposer ça. Déjà, qu'il finisse de remettre de sa désintox. J'en avais déjà touché deux mots à Lily par contre. Et elle trouvait que c'était une bonne idée. De son avis, Raphael était de bien meilleure humeur quand j'étais dans le coin et ce n'était pas un point négligeable, surtout pour elle, son bras droit, qui devait le supporter une bonne partie de la nuit.

J'avais le début de la nuit dehors. Raphael avait beaucoup de travail aujourd'hui et j'avais envie de prendre l'air. Donc j'étais sortis dès que la nuit était tombée pour faire le tour de mes magasins préférés. J'aurais volontiers acheté quelques jeux vidéos, ça faisait longtemps, tient. Malheureusement toutes mes consoles étaient rester chez ma mère. Et c'était un peu compliqué pour aller les chercher du coup. A moins que je ne demande à ma sœur. Mais elle n'était toujours pas revenue en ville et je n'allais pas la dérangée pour ça. J'étais donc passé chez Magnus chercher quelques affaires avant de repartir pour l'Hôtel. A vrai dire que ce soit chez Magnus ou à l'hôtel, je n'avais pas grand-chose. Si ce n'était les quelques vêtements que Clary avait pu aller me chercher. Comme quoi ça avait ses avantages d'avoir une amie Chasseurs d'Ombre avec des runes d'invisibilité. Mais je ne pouvais pas non plus toujours exploiter Clary pour ce genre de tâche. Surtout qu'elle avait bien plus à gérer à l'Institut.

En arrivant à l'Hôtel, je croisais Lily l'espace de quelques secondes. Elle avait l'air pressée, mais elle s'arrêta tout de même pour me dire qu'elle filait en réunion auprès de Raphael, que ça faisait déjà des heures qu'ils étaient là dessus et tout le monde était sur les nerfs. Ce qui voulait dire que Raphael serait encore plus sur les nerfs que tout le monde. Déjà parce que c'était lui et il était sur les nerf de nature et ensuite à cause du manque de sang angélique. Mmh… quel beau mélange. Ca allait être sympa cette soirée. Après avoir remercier Lily pour l'information, je lui souhaitais bon courage et rejoignit la chambre de Raphael. J'avais toujours une chambre ici. Mais depuis que j'étais revenu il y a quelques jours, c'était ici que je dormais. Et je n'allais pas m'en plaindre, vraiment.

Etant donné que Raphael allait être sur les nerfs, il fallait que je trouve quelque chose pour le détendre. Ce n'était pas d'idées que je manquais. Raphael revenait de sa journée énervé…. Genre… à chaque fois. Mais là, pour que même Lily m'en prévienne, il allait falloir plus que quelques paroles et quelques câlins pour retrouver mon petit-ami. En passant par la salle de bain, j'eus alors la merveilleuse idée de commencer à faire couler un bain. De l'eau chaude, plein de mousse, ça devait faire l'affaire non ? Même si les vampires ne sentais pas la chaleur… Raison de plus pour ne pas se privé sur la température de l'eau. J'étais presque sûr que ça aiderai quand même.

Le temps que la baignoire se remplisse, je fermais la porte de la salle de bain et retournais dans la chambre. J'avais normalement un peu de temps encore. Il ne fallait plus que je trouve un moyen pour convaincre Raphael d'aller prendre un bain… Mais je trouverai bien quelque chose non ? Il ne pourrait pas dire non à mon regard de vampire battu, si ? De toute façon, je n'eus pas vraiment beaucoup de temps pour réfléchir que la porte de la chambre s'ouvrait sur Raphael.

- Bonsoir Raphael.

Ca pouvait sembler un peu formel, mais j'imagine que mon sourire et le ton de ma voix étaient assez heureux de le voir pour que je n'ai besoin de rajouter quoique ce soit. J'avoue que je ne voulais pas trop prendre de risque non plus. Si il était vraiment sur les nerfs, il y avait des chances pour que j'en subisse les conséquences sinon.

© made by Ilyria - 1 205 mots



We sure are cute for two damned people
© Miss.Pie


Dernière édition par Simon Lewis le Lun 19 Juin - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 80
♦ Date de naissance : 20/03/1937
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian
♦ Runes : 3174
♦ Messages : 1069
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you


My blood ♥





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles. ♦ Ven 16 Juin - 23:21
Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.SaphaelDepuis quelques jours maintenant, Raphael était sur les nerfs, encore plus que d’habitude et c’est dire. Faut dire qu’être sur les nerfs et prêt à tuer quelqu’un d’un seul regard, c’était bien évidemment quelque chose qui faisait partie de sa personnalité. En fait, c’était probablement un de ses traits de caractère qu’on pouvait le plus rapidement repérer. Faut dire qu’il ne faisait pas vraiment comme s’il aimait les gens en temps normal. Si quelqu’un l’énerve, il ne va clairement pas faire semblant de l’aimer de tout son cœur. On lui avait toujours appris à ne pas être un hypocrite de toute manière, du coup...Bref, revenons-en au sujet principal qui était le fait qu’en ce moment, c’était encore pire. La moindre petite chose pourrait le mettre dans une fureur noire, mais heureusement pour lui, il avait encore un minimum de self-control. Putain de sang de Néphilim. Il n’aurait pas penser que ce serait aussi horrible, en réalité. Il ressentait le manque à chaque seconde, mais il sentait tout de même que ça s’atténuait petit à petit. La preuve étant qu’il avait même réussi à voir Alec la dernière fois sans lui planter ses crocs dans sa carotide. Il prenait tout de même ça pour une grande victoire, mais il n’était pas sûr de devoir le mentionner à Simon, se doutant que ça ne le rendrait pas vraiment heureux de savoir que son petit ami est allé voir la source de son addiction comme un camé en manque de sang frais. Mais ça s’était bien déroulé alors…
Aujourd’hui, on l’avait réveillé en milieu d’après-midi, oui oui, ce qui devait revenir à très tôt le matin pour un vampire, seulement quelques heures après qu’il ait décidé d’enfin finir sa journée à travailler sur de la paperasse. Il avait clairement l’impression qu’il ne verrait jamais la fin de tout ce que Camille avait laissé en suspend pendant des années. Il se demandait presque pourquoi il n’avait pas commencé à bosser sur ça avant même de devenir le leader. Il avait donc été réveillé par, et bien son réveil en fait. Ouais, parce qu’il avait une réunion de prévue avec certains leaders du monde obscur et il le sentait vraiment mal tout ça. Faut dire qu’en même temps, se retrouver dans une salle avec pleins d’autres Créatures Obscures puissantes, dont des loups, sorciers et fées, ça ne sentait jamais bon. De plus, il était quasiment persuadé que Magnus n’y avait pas été convié à cause de conneries disant qu’il était trop du côté des Shadowhunters pour s’occuper des Créatures Obscures comme un bon sorcier. Raphael trouvait ça tellement ridicule.
Raphael n’avait pas du tout eu envie d’y aller parce qu’il sentait tellement qu’il allait se faire engueuler par ses aînés et même si le mexicain avait une grande gueule – il ne peut même pas le nier lui-même – il n’aimait pas vraiment qu’on lui fasse des reproches, surtout pas en ce moment. Déjà qu’en temps normal.. M’enfin bon, il y était tout de même allé avec Lily, au départ. A 17 heures. Tout ça parce que les vampires étaient les seules créatures de la nuit et qu’avec l’aide de sorciers, ils pourraient venir en toute sécurité, sans avoir à craindre le fait de se faire réduire en cendre, littéralement.

Le début se déroulait assez bien, parce qu’au départ, ils parlaient du fait que les vampires de New-York devraient s’allier à ceux du Bronx et à d’autres Downworlder afin de s’attaquer à une meute de loups devenus fou, donc pour être honnête, Raphael n’allait pas se plaindre d’un sujet si banale. D’un sujet comme il en avait tellement l’habitude. Puis, ensuite, ça passait sur des tas de petits sujets, comme ce qu’un clan avait besoin de la part d’un autre, d’une meute et de ses problèmes – probablement de puces avait pensé Raphael – et tout ce genre de choses. Puis au fur et à mesure, quand la nuit fut tombée, la salle commençait lentement à se vider, certains devant retourner d’où ils viennent quand ils n’étaient pas assez ‘importants’ pour les discussions de plus grandes ampleurs, ne laissant qu’une poignée de personne, et lui était le seul vampire. Faut dire qu’avoir le clan le plus influent de la ville, ça sert clairement à quelque chose. Pour la peine, il avait même dit à Lily qu’elle pouvait s’en aller. Le hic venait ensuite qu’ils en venaient à parler d’alliances entre les loups, les vampires, les fées et  pourquoi pas les Néphilims, enfin surtout ce qu’il en restait. Il sentait bien que là, il allait commencer à perdre patience parce qu’encore, avoir une alliance avec les fées, ça allait. Il en avait d’ailleurs déjà une, mais avec les deux autres ? Non merci. Certes, techniquement celle avec les loups marchait toujours, mais pour être honnête, sans Simon, il n’y avait plus aucun contacts entre les deux races. Et le pire dans tout ça, c’était qu’on lui avait reproché alors qu’il n’avait jamais voulu de cette alliance en réalité, tout ce qu’il avait voulu, c’était que le novice décide de rejoindre le clan afin de pouvoir lui apprendre à être un vampire.
Le pire restait probablement quand on lui avait dit qu’il avait rompu l’alliance avec les Néphilims sur un coup de tête, que c’était quelque chose de vraiment stupide venant d’un leader et que Camille n’aurait probablement jamais fait ça. Et sur le coup… Il aurait été prêt à se lever pour les engueuler à son tour parce qu’ils étaient totalement crétins. Puis, plus ça traînait en longueur, plus il avait envie d’enfoncer le crâne de ces personnes dans un mur, dans une table, dans n’importe quelle chose sur laquelle il pourrait tomber. Puis quand il avait dit qu’il n’allait décemment pas faire de nouvelle alliance avec les Shadowhunters, du moins Clary (mais il n’avait pas précisé ça) à cause de Haute Trahison. Et on lui balançait à la gueule qu’apparemment, Simon aussi avait été coupable de Haute Trahison et que pourtant, il ne s’empêchait pas de batifoler avec lui. Ce qui avait clairement été la goutte d’eau qui faisait déborder le vase pour le mexicain. « Dìos, si vous n’avez rien d’autre à faire que de critiquer mes choix et ma vie privée, je pense que je vais y aller et vous laisser parler avec mon second. J’ai des choses plus importantes à faire. » Leur dit-il, un regard froid, focalisant tout son self-control pour le pas les baffer, avant d’envoyer un message à Lily pour lui dire de prendre sa place, parce que je cite ‘sinon je vais faire du hachis de Downworlder’. Peut-être que comme ça, ils pourraient avoir un minimum une conversation logique.

Une vingtaine de minutes plus tard et la voilà qui arrivait, ce qui le faisait partir rapidement. Ce à quoi il ne s’attendait pas, c’était de voir son petit ami dans sa chambre quand il rentrait. Lui qui aurait pensé simplement gromeler toute la soirée en retournant dans sa paperasse, envoyant chier toute personne qui s’approchait à moins de 100 mètres de lui, membres du clan compris. Bon, il ne disait pas encore que Simon n’était pas compris là-dedans, il fallait voir s’il ne lui courait pas sur le haricot, ce qu’était tout de même peu probable, on ne va pas se mentir. Lui lançant un regard déjà clairement exaspéré, il croisait ses bras sur son torse. « Simon. Lily ne t’as pas prévenu que j’avais une réunion ? Tu n’aurais pas eu à te déplacer dans ce cas-là. » Peut-être qu’il aurait du lui envoyer un message lui-même, mais en réalité… Il aurait pensé que ça aurait duré nettement moins de temps. Il faut croire qu’il s’était bien trompé. Malhreusement.
© YOU_COMPLETE_MESS ♠ 1 278 mots en moins de 24h ♠



I love you, in fire and blood
I didn't wanna fall in love, not at all. But at some point you smiled, and, holy shit, I blew it.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1497
♦ Messages : 179
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles. ♦ Lun 19 Juin - 22:46

Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.
Saphael.

Même pas la peine d'être un vampire avec des sens super développés pour sentir que Raphael n'en pouvait plus. Il avait l'air crevé. Certes, c'était un peu l'air qu'il avait tout le temps en ce moment. Mais c'était parfois dur à dire si il était vraiment fatigué. Je vous jure, il était doué pour cacher son jeu. Mais c'est vrai que ça faisait sans doute parti de ses « obligation » de leader que de toujours bien présenter. Il n'était pas obligé de faire ça avec moi, mais j'imagine que c'était une question d'habitude à force. Et de fierté aussi. Ce serait mentir que de dire que Raphael n'avait aucune fierté, au contraire. Après on peut dire que c'était un peu dans sa nature aussi, il était quelqu'un de poli, de respectueux dans qu'on le respectait lui. On peut dire qu'il avait été bien élevé.

Cependant, être bien élevé n'empêchait pas d'avoir un sale caractère. Et je n'avais à peine dit deux mot que Raphael semblait déjà en avoir marre de moi. Ce n'était pas le top comme sensation. Mais bon, on fini par s'y habituer et à vrai dire, je m'y attendais aussi. Lily m'avait prévenu qu'il ne serait pas au meilleur de sa forme ce soir. C'était un peu pour ça que j'étais là aussi. Raphael ne me salua même pas. Il se contenta de me dire que ça n'avait pas été la peine que je me déplace pour venir le voir ce soir. C'est vrai qu'à ce niveau, j'aurais pu rester chez Magnus et je n'aurais pas eu besoin de déplacer encore le peu d'affaires que j'avais. Mais pourquoi pas ? Personnellement, je préférai largement être ici que là-bas. Puis ma présence n'était pas une si mauvaise idée pour aider Raphael à se détendre, si ? Il fallait juste que j'évite de faire trop de faux pas.

Je me rapprochai du vampire à pas doux, un peu comme on s'approche d'un animal qu'on ne veut pas faire fuir. Ce qui était le cas en fait, à la différence que Raphael n'était pas un animal. Mais bon, il n'était pas vraiment humain non plus, à part en apparence. Donc j'imagine que ça rend la comparaison un peu plus acceptable non ? J'enlevais les quelques boutons de sa veste pour la faire glisser de ses épaules et la poser avec précaution sur le dossier d'une chaise à proximité, tout en lui répondant sur un ton calme :

- Si, si, elle m'a prévenu. Je l'ai croisé tout à l'heure, elle m'a même dit que vous alliez finir plus tard que prévu.

J'affichais un petit sourire avant d'entraîner doucement Raphael vers son lit et le forçai à s'asseoir. Je commençais à lui enlever ses chaussures tout en continuant :

- J'aurais pu repartir pour te laisser tout seul ce soir et éviter de t'énerver davantage, mais maintenant que je suis là…

Je me relevais, attrapai Raphael par les mains pour qu'il fasse de même et l'entraînait vers la salle de bain :

- Je savais que tu aurais besoin de te détendre alors je me suis dit…

J'ouvris la porte pour faire rentrer Raphael et la refermer derrière nous. Puis sans attendre, je plaquais doucement le vampire contre la fameuse porte fermée et commençait à défaire sa chemise.

- Qu'il n'y avait rien qu'un bon bain et un peu de mousse ne pourraient régler.


Maintenant la chemise de Raphael ouverte, je réduisit encore l'espace entre nous, faisant glisser ma mains sur son torse jusqu'à sa nuque pour déposer mes lèvres sur les siennes. J'espérais sincèrement que je n'allais pas me faire jeter trop vite. Pour le moment, il me semblait que j'avais réussi à assez distraire Raphael en lui parlant pour le guider jusqu'ici, et commencer à le déshabiller au passage… Oui, c'était un plan tout calculé. Mais je n'avais pas la suite. Ca s'arrêtait là. Maintenant, il ne me restait qu'à espérer que Raphael ne lutterait pas et se laisserai convaincre que… Maintenant qu'il est là… Autant prendre ce bain non ? Je relâchais ses lèvres un instant pour lui glisser :

- Mmh… Quoique, en fait je crois que c'est surtout un prétexte parce que j'avais envie de te voir et de passer du temps avec toi.

C'était sans aucun doute ridicule de dire ça. Ce n'était pas comme si je n'avais pas vu Raphael depuis très longtemps non plus. Seulement quelques heures en fait, vu que j'avais déjà dormit là, la journée précédente. Après, Raphael avait du partir tôt pour le clan. Donc nous n'avions pas vraiment pu profiter en fait. Et c'était un peu ça depuis notre rendez-vous. J'avais comme l'impression que Raphael se plongeait dans le travail pour ne pas avoir à penser à autre chose. D'un sens, si ça marchait, tant mieux ! Je n'allais pas m'en plaindre non plus. Quoique, j'avais vraiment envie qu'on passe plus de temps ensemble quand même et que Raphael prenne du temps pour lui aussi. Il ne manquerait plus qu'à ce qu'il nous fasse une sorte de burn out.

© made by Ilyria - 841 mots



We sure are cute for two damned people
© Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 80
♦ Date de naissance : 20/03/1937
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian
♦ Runes : 3174
♦ Messages : 1069
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you


My blood ♥





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles. ♦ Mer 21 Juin - 0:24
Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.SaphaelLook deep inside of me, maybe you'll find something worth loving. ●●● Ouais, Raphael aurait clairement pu faire un effort et tenter d’être… Disons… Sympathique avec Simon étant donné que c’est son petit ami et toutes ces conneries. Puis aussi par rapport au fait que Simon ait été adorable tout le temps où Raphael avait besoin de lui, mais le pire dans tout ça, c’était qu’il n’avait pas vraiment l’énergie ou la patience pour faire ce genre de choses, mais faut le comprendre tout de même. Bon, il pensait bien que Simon allait comprendre puisqu’il savait apparemment qu’il avait été à un meeting, mais il ne savait pas pour autant tout ce qu’il avait été dit et le temps que ça avait duré. Et dire que Raphael était habitué à ne pas se reposer longtemps, on peut dire que là, c’était le ponpon. Surtout qu’une partie de lui se disait qu’il allait probablement devoir faire des choses avec Simon parce qu’il n’y avait pas moyen de le faire tenir en place et c’était pas faute d’avoir essayé. Il a tenté plus d’une fois, mais il faut croire qu’il n’allait jamais réussir à combler ses ambitions, malheureusement. Il ne le quittait pas une seconde du regard quand il s’approchant d’un pas lent, comme s’il avait peur que Raphael s’en aille rapidement, ou peut-être qu’il l’agresse. Quelque chose. Un sourcil haussé en sentant le garçon commençant à le déshabiller, il décidait tout de même de le laisser faire. Si Simon voulait s’occuper de lui, il n’allait pas vraiment se plaindre. « Pour finir plus tard que prévu, ça a fini plus tard. » Grommelait-il, se demandant pourquoi il n’était pas parti avec Lily dès le début. Comme ça, il aurait probablement pu faire quelque chose de constructif à l’Hôtel, mais non. Il l’écoutait tout de même s’expliquer, se laissant toujours faire que ce soit quand il lui enlevait ses chaussures ou bien quand il le relevait par les mains pour l’amener dans la salle de bien, se faisant violence pour ne pas lui dire qu’il pouvait tout faire tout seul.
Une fois dans la salle de bain, plaqué contre la porte de la pièce, ses mains trouvaient rapidement le chemin jusqu’à ses hanches pour s’y déposer. Puis, quand il finissait enfin de parler, il le regardait en plissant doucement les yeux à quelques reprises. « Un… bain ? Vraiment Simon ? » Lui demandait-il, poussant un léger soupir. Le pire, dans tout ça, c’était que ça ne sonnait même pas comme une si mauvaise idée et en plus de ça… Simon était tellement adorable, Raphael se demanderait presque s’il avait demandé à un sorcier de l’ensorceler pour que Raphael ait du mal à lui dire non. Et par avoir du mal à dire non, il veut dire qu’il n’y arrive pas du tout. Ce qui, avec ses idées pas des plus lumineuses et ses plans foireux, pourrait être assez embêtant. Clairement. « Tu sais que j’ai tellement de choses à faire... » Ajoutait-il, frissonnant en sentant sa main descendre le long de son torse jusqu’à  sa nuque. Puis en sentant ses lèvres contre les siennes, il ne pouvait s’empêcher de répondre tendrement au baiser, caressant ses hanches durant le baiser. Puis ce qu’il lui disait, c’était tout bonnement adorable… « Vraiment ? » Demandait-il en fronçant doucement les sourcils parce que bon, avec la fatigue et son caractère déjà bien difficile, il se demandait clairement comment Simon pourrait avoir envie de passer du temps avec lui quand il pourrait avec quelqu’un avec qui il pourrait vraiment s’amuser.
Pesant le pour et le contre pendant quelques secondes, il finissait par pousser un autre long soupir, même s’il n’était pas tellement désespéré avant de retirer le haut de Simon ainsi que sa propre chemise. Son regard restait d’ailleurs coincé sur le corps de Simon quelques secondes parce qu’il est tout de même vraiment magnifique, on ne pourrait pas croire qu’il avait un corps tellement parfait qui se cachait sous ces tenues de nerds pro. Comme quoi, l’habit ne fait vraiment pas le moine, ce qui n’est pas plus mal quand on regarde en fait. Quoiqu’en fait, il s’en foutait pas mal d’à quoi ressemblait Simon, il l’aimait pour ce qu’il était – bizarrement – et son apparence n’était qu’un plus. « Bien. » Finissait-il par dire, histoire de tout de même l’informer de son choix. Quelques minutes passées avec Simon ne pourraient pas vraiment nuire à son planning, si ? Va savoir. Il finissait tout de même par retirer les vêtements qu’il avait en trop, ouvrant le jeans de Simon, son regard posé sur la baignoire. Il ne savait même pas comment ils étaient sensés rentrer là dedans. D’accord, deux personnes pourraient rentrer facilement, elle n’était pas si petite, mais il ne savait pas comment ça marchait. Est-ce qu’ils seraient face à face ? Ou bien l’un contre l’autre ? Est-ce que dans ce cas-là, il devrait être celui collé à Simon et perdre un peu plus de crédibilité face à sa taille ? Non, il n’est pas complexé par rapport à ça du tout, c’est faux. « Comment tu veux qu’on rentre là-dedans ensemble ? » Ouais, il finissait tout de même par le demander parce que bon, il avait beau avoir 80 ans, il n’avait jamais pris de bain avec quelqu’un d’autre. Bon, sauf ses frères et encore, ça, ça s’était arrivé il y a un petit bout de temps. Histoire de pas tout rendre malsain.
© YOU_COMPLETE_MESS ♠ 900  mots en moins de 48h ♠



I love you, in fire and blood
I didn't wanna fall in love, not at all. But at some point you smiled, and, holy shit, I blew it.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1497
♦ Messages : 179
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles. ♦ Sam 24 Juin - 1:34

Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.
Saphael.

J'étais plutôt fier de mon idée, parce que jusque là, Raphael c'était laissé faire sans discuter. Il aurait pu me repousser facilement et j'étais bien sûr qu'il ne s'en serait privé, même si c'était moi. Cependant, il était sans doute trop crevé pour faire quoique ce soit. Tout du moins j'avais misé là dessus. En me disant, la fatigue, plus le fait que je lui parle, cela le distrairait assez pour que je réussisse à le traîner jusqu'à la salle de bain et le déshabille assez pour qu'il ne puisse plus dire non. Il pouvait bien remettre ses affaires, mais ce serait un peu une perte de temps maintenant qu'on était là non ? Puis il n'allait pas me faire croire qu'après une aussi longue nuit, il n'avait pas prévu au moins de prendre une douche pour se détendre un peu. Ou peut-être qu'il avait encore prévu de travailler, connaissant Raphael, c'était fort possible.

J'affichais un sourire en le voyant soupirer à mon idée. Oui, un bain. Je crois que je n'avais pas besoin de répondre, il ne devait pas vraiment me poser la question. Je ne l'avais pas emmener dans la salle de bain pour faire une partie de cartes non plus. Puis l'eau était déjà en train de couler… J'avais même eu presque peur que ce bruit me trahisse dès l'arrivé de Raphael. Mais visiblement, il n'avait pas du y prêter attention. On pouvait sans doute remettre ça encore sur la fatigue ou sur l'ingéniosité de mon plan. Mais j'avais peur qu'à me lancer trop de fleurs, cela ne provoque le karma et que toute la situation se renverse soudainement. Alors, soyons prudent. Je crois que je n'avais jamais fait autant attention à quelque chose de toute ma vie d'ailleurs. Un peu comme si Raphael allait se casser entre mes mains, vous savez. Je savais que c'était impossible, mais que voulez-vous…

- Tu as toujours tellement de chose à faire, ça attendra un peu, sweetheart.

Raphael allait vraiment finir par se tuer une seconde fois si il continuait à bosser autant. Je l'empêchais de s'enfuir ou répliquer en lui caressant le torse, venant l'embrasser et lui glisser subtilement qu'il m'avait manqué. Je m'attendais à ce qu'il se fiche de moi en disant que ça ne faisait pas si longtemps qu'on c'était vu, mais non. Encore, une fois, Raphael m'étonna et il sembla s'étonner aussi de mes paroles. C'était adorable. Si il savait à quel point ça me donnait encore plus envie de le serrer contre moi et de continuer de lui dire des choses pareilles quand il affichait cet air.

- Oui, vraiment.

J'aurais pu le taquiner un peu en lui disant « Quoi ? Tu préférerai que j'aille passer du temps avec Clary ? », mais provoquer Raphael et lui parler de Clary quand il était déjà au bout de sa vie (ou de sa mort, whatever), ce n'était sans doute pas une bonne idée. J'avais bien envie de garder ma tête sur mes épaules, juste comme ça hein ! J'affichais un sourire victorieux en entendant Raphael soupirer avant de m'enlever mon tee-shirt. Si ça signifiait pas que j'avais gagné ça… Je le fixais un instant du regard, je crois qu'il était en train d'admirer la vue. Il était juste adorable. Il n'y avait personne qui ne m'avait regardé comme le faisait Raphael. Même s'il était énervé, je pouvais voir qu'il m'aimait, rien qu'à ses yeux et c'était juste… Magnifique. Je savourais cette vue un instant avant de me laisser attirer de nouveau par Raphael qui fini de me déshabiller alors que je faisais de même avec lui.

- C'est quoi cette question, viens…

J'attrapais la main de Raphael, allant d'abord éteindre le robinet avant d'aller dans la baignoire et inviter le mexicain à faire de même. L'eau était bouillante, mais en bon vampire, je ne ressentais pas grand-chose. Je m'assis donc, le dos contre le bord à l'opposé du robinet. Je savais que Raphael n'allait pas aimer ça, mais je n'allais pas le laisser se mettre en face de moi pour qu'on se regarde bêtement là… Je le forçais doucement, à venir s'asseoir entre mes jambes, l'attirant contre moi pour que son dos sur retrouve contre mon torse.

- Tu vois qu'on rentre très bien à deux là-dedans.

Je laissais échapper un rire et alla déposer quelques baiser sur son cou et son épaule. J'avais enroulé mes bras autour de lui, caressant toujours doucement son torse, l'incitant à se détendre à se laisser aller et se reposer contre moi.

- Maintenant… Tu savoure et te change les idées… hm… Et si… Et si tu me parlais un peu de toi pour une fois ? Tu connais ma famille, mes amis, ma vie sur le bout des doigts, mais je ne sais quasiment rien de la tienne.

Je savais que Raphael n'aimait pas trop parler de ça, mais j'avais envie d'en savoir plus sur lui. Puis je me disais que parler d'autre chose que de ses réunions, du travail et des vampires l'aiderai à se détendre, non ? Je l'embrassais sur la mâchoire pour l'encourager à parler.

© made by Ilyria - 850 mots



We sure are cute for two damned people
© Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 80
♦ Date de naissance : 20/03/1937
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian
♦ Runes : 3174
♦ Messages : 1069
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.



No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you


My blood ♥





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles. ♦ Sam 24 Juin - 22:07
Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.SaphaelLook deep inside of me, maybe you'll find something worth loving. ●●● Si Raphael n’était pas aussi crevé, il n’aurait probablement pas laissé Simon le guider dans la sale de bain ou du moins, ça aurait été bien plus compliqué que maintenant. Il faut dire qu’en temps normal, ses baisers ou même le bruit de l’eau l’aurait déjà rendu suspicieux et il aurait sentit qu’il y avait anguille sous roche. Il aurait donc décidé de bien rapidement se barrer et de barricader dans son bureau pour travailler. Il n’aurait jamais succombé à cette vile technique pour le pousser à succomber. Mais d’un autre côté, comment était-il sensé ne pas se laisser faire quand son petit ami était si adorable, quand il était si tendre avec lui ? C’était quelque chose qu’il ne pouvait clairement pas dénier, mais quand il parlait, il ne pouvait s’empêcher de pousser un léger geignement plaintif. « Et si, maintenant que je suis là, je vais prendre du retard et devoir tout rattraper demain ? » Lui demandait-il en plissant les yeux, même s’il était clairement persuadé que ça n’allait pas arriver. Tout le monde n’allait pas, comme par hasard, demander plein de rapports aux vampires, créer des Contrats de Transmutation par milliers et toutes les autres choses dont il devait s’occuper n’allaient pas miraculeusement se multiplier, comme par hasard. Mais dans le doute… On ne sait jamais ce qui peut arriver de nos jours.
Comme dit, il était assez étonné de l’entendre lui dire qu’il lui avait manqué parce que… ça lui faisait tout de même vraiment bizarre que quelqu’un ait réellement tellement envie d’être avec lui qu’il pouvait leur manquer. Faut dire que ça lui faisait toujours étrange quand il réalisait que quelqu’un pouvait vraiment tomber amoureux de lui. On pourrait lui dire ‘blah blah, il y avait Sam’, mais le mexicain aurait vraiment cru que c’était l’exception qui confirme la règle. Puis Simon était tellement… Adorable, gentil, attentionné. Bon, il avait aussi ses défauts, clairement… Mais il était probablement beaucoup trop bien pour lui, également beaucoup trop bien pour être un vampire. Quand il lui confirmait qu’il lui avait vraiment manqué, il ne pouvait empêcher son sourire en coin habituel de venir prendre place sur ses lèvres parce qu’on parle de Raphael et il était un petit con, même fatigué. Sa mère avait d’ailleurs tendance à dire que – même s’il était son préféré – qu’il pouvait être un sale gosse quand il n’avait pas le bon nombre d’heure de sommeil. Il faut croire qu’en 65 ans, ça n’a pas changé. « C’est un peu niais tout ça. » Finissait-il par lui répondre avant de poser un tendre baiser, vraiment court, contre ses lèvres.
La défaite finissait bien rapidement par se peindre sur lui, si bien qu’il ne tardait pas à accepter le fait qu’il allait vraiment prendre ce bain avec Simon. Ce n’était certes pas la mer à boire, mais il avait tout de même une certaine réputation à tenir. Il aurait presque l’impression de se ramollir quand il était avec Simon et même si ce n’est pas probablement une mauvaise chose, il n’était pas persuadé que c’était une bonne chose pour autant. Ouais, il était partagé sur ce point là.
Ils finissaient par se retrouver tous les deux dans la baignoire une fois que Simon l’avait guidé, et au départ, Raphael avait plissé le nez en se sentant contre Simon. Ce n’était pas qu’il n’aimais pas être proche du vampire, au contraire, c’était juste qu’il avait une préférence pour l’inverse. Il préférait avoir Simon dans ses bras plutôt qu’être dans les bras de Simon, même si ça pourrait tout de même paraître bizarre, voir même un peu crétin. « Effectivement. » Il allait rajouter que c’était parce qu’ils ne prenaient pas beaucoup de place, mais décidait de ne pas dire ça parce qu’il avait encore un minimum de fierté dans le fond. Ouais, bon, il avait un haut niveau de fierté, mais ce n’était pas une nouvelle, ça. « Mais je suis persuadé qu’on serait encore mieux rentré dans l’autre sens. » Mais, ça aurait été clairement bizarre étant donné que même assieds, Simon avait tout de même quelques centimètres de plus. Ses mains finissant par trouver leur chemin vers celle de Simon, il fermait les paupières pendant quelques secondes, se contentant de profiter de ses baisers, de ses caresses. Il devait bien avouer que malgré le fait qu’il soit exténué, qu’il soit de mauvaise humeur et qu’il soit Raphael Santiago, ses actes avaient un certain effet relaxant. Il aimait assez ça.
Il finissait tout de même par rouvrir les yeux rapidement quand il entendait Simon lui demander lui parler de lui parce que.. En fait, il n’était pas du genre à parler de lui. Il faut dire que les seules personnes connaissant vraiment le vampire, ce qu’il a fait, ce qu’il était, c’était probablement Lily, Magnus et Anthony. Et ça avait toujours été pour une bonne raison. Magnus, parce qu’il était là pendant tout ça, Lily, parce qu’elle était là pendant le temps où il avait des cauchemars basés sur sa transformation et tout ce qui en retournait et Anthony parce qu’il était sa famille. Mais d’un autre côté, Simon était son petit ami et comme il l’avait si bien souligné, il ne savait rien de Raphael alors que Raphael savait tout de lui. Il pourrait bien lui faire cette faveur, il pense. Il finissait par refermer les paupières avant de se remettre à parler. « Te parler de moi ? Je ne pense pas que ce soit vraiment intéressant tu sais… mais si tu le veux vraiment. » Le pire, c’était que ce n’était même pas que c’était pas intéressant, plutôt que des tas de gens pourraient penser tragique ou d’une cruelle ironie. « Je suis né en 1937 et je suis le plus âgé de ma fratrie de six enfants à Zacatecas, mais on a bien rapidement quitté le Mexique pour New-York. Quand je devais avoir 10 ans parce que mon père m’avait frappé un jour et que ma mère ne pouvait pas l’accepter. » C’était d’ailleurs pour ça qu’il avait une marque au niveau de la joue. Il aurait pensé que ça serait parti quand il était devenu un vampire, mais il restait une petite cicatrice sur sa joue, moins voyante que celle en forme de crucifix qu’il avait sur le torse, mais quand même. « J’ai toujours été un bon garçon, j’écoutais ma mère, j’aidais mes frères et sœurs, j’allais à l’église tous les dimanches. Mais cinq ans plus tard, il y avait des meurtres. Los vampiros, comme on disait. J’ai conduit des enfants, des enfants bien plus âgés que moi vers leur mort en voulant tuer tous les vampires du DuMort, et tu peux voir que je n’ai pas vraiment atteint mon but. » Mais… Il n’était pas persuadé que s’étendre là-dessus serait le mieux. Il n’avait pas besoin de dire qu’il avait été transformé contre son gré par un psychopathe tueur d’enfant, qu’il avait tué son Sire sur un coup de rage et qu’il avait ensuite tués tous ses amis. « Puis, Magnus m’a trouvé et m’a aidé à retrouver ma foi, à me contenir pour que je puisse dire adieu à ma famille. Il leur a même fait croire que j’étais un sorcier pour qu’ils ne me haïssent pas. Je lui serait toujours redevable de ma vie, je pense. » Clairement. Il n’hésiterait pas une seule seconde pour le sauver ou pour prendre sa place s’il devait mourir. « Et puis, le reste, tu es probablement au courant. » Après, c’était vague. Il ne lui avait pas parlé de tout, même pas de Rosa, la prunelle de ses yeux, mais il ne doutait pas une seconde du fait que le novice aurait des tas de questions donc...
© YOU_COMPLETE_MESS ♠ 1 291  mots en moins de 24h ♠



I love you, in fire and blood
I didn't wanna fall in love, not at all. But at some point you smiled, and, holy shit, I blew it.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles. ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
SAPHAEL + Think I got myself in trouble so I fill the bath with bubbles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Ezekiel Kilmien ∾ Cause I knew you were trouble when you walked in

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Manhattan :: Hôtel DuMort-
Sauter vers: