girls on fire (Clarizzy)


Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
girls on fire (Clarizzy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Isabelle Lightwood
avatar
♦ Autres comptes : nope.
♦ Runes : 112
♦ Messages : 98
♦ Date d'inscription : 18/02/2017
♦ Navigation :
Never leave me behind, leave me alone.

we are lightwood; siblings are only ennemies you can't live without.



dear Warlock, adopted twin


WE NEED TO TRUST EACH OTHER

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: girls on fire (Clarizzy)  ♦ Ven 26 Mai - 23:29
girls on fire
Clary & Izzy

Droite. Gauche. Droite. Pied. Genou. Droit. Gauche.
Elle frappait sur le sac de toile depuis des heures lui semblait-il. Elle pensait que les choses reviendraient à la normale, mais après plusieurs jours elle avait été forcée de constater qu'il n'en était rien. Elle se retrouvait encore et toujours dans des missions sans ses frères, et passer ses journées à s'entrainer et à entrainer d'autres recrues, tenue à l'écart de tout ce qu'il y avait d'intéressant concernant Valentin ou la coupe mortelle. Agacée, Isabelle naviguait entre plusieurs émotions qu'elle n'arrivait plus à contrôler. D'une part elle était fatiguée, constamment sur le qui-vive à devoir se battre contre des démons, ou pour avoir le respect de Shadowhunters venus d'autres Instituts. De l'autre, elle était heureuse et rassurée d'avoir retrouvé les siens, et elle ne pouvait qu'être plus facile à vivre la majorité du temps. Et enfin - enfin - il y avait Ezeckiel, et même si elle refusait de l'admettre elle avait de plus en plus de difficulté à le tenir loin de ses pensés.
Elle préférait être là, alors, trouvant peu de temps libre qui ne soit pas alloué à l'entrainement. Elle mettait son corps à rude épreuve, dormant assez mal depuis quelque temps à force de s'inquiéter pour tout ce qui allait de travers dans sa vie. Elle frappa une dernière fois dans le sac en lâchant un cri libérateur qui fit sursauter quelques Shadowhunters qui passaient près d'elle. Elle ne fit aucun geste pour s'excuser, soufflant durement avant de grimacer quand elle donne un nouveau coup. A trop vouloir pousser les limites de son corps elle commençait à sentir les tiraillements de ses muscles et des douleurs apparaitre. Elle prit sa stèle pour utiliser sa rune de guérison, mais l'arrivée soudainement d'autres personnes dans la salle d'entrainement finit de la convaincre de quitter la pièce.

Elle se retrouve rapidement dans sa chambre, allait prendre une douche pour tenter de détendre son corps et de vider son esprit. En somme elle n'avait pas de raison d'aller mal, et ce soir elle ne semblait pas être utile pour une quelconque mission. Alors peut être - sans doute - devrait-elle en profiter pour se souvenir que ca fait d'être une adolescente de moins de vingt ans, séduisante et séductrice. Elle avait envie de sortir. Elle avait envie d'aller faire la fête, et plus encore : elle avait envie de profiter de Clary. Elles n'avaient pas eut le temps, ou l'occasion de faire quelque chose entre filles depuis des semaines, et Isabelle n'avait jamais vraiment pu jouir d'une relation amicale comme celle-ci. Alors elle avait soudainement en tête de retrouver la jolie rouquine pour l'emporter dans les rues de New-York. Elle avait entendu parler d'une boite qui saurait faire l'affaire, et n'avait plus qu'à convaincre Clary des bienfaits d'une soirée rien que toutes les deux.
Sortant de la douche, elle se sécha rapidement, laissa ses cheveux tomber sur ses épaules, et trouva rapidement une tenue sexy et aguicheuse à mettre. Louboutin noir, robe rouge au corsage noir. Elle sourit en voyant son reflet dans le miroir avant de passer du maquillage sur ses yeux, et de sortir pour retrouver son amie. Elle frappa à sa porte avant de s'y inviter en trouvant la jeune femme seule - fort heureusement.
IZZY — « Je ne sais pas toi, mais je n'arrive pas à me souvenir la dernière fois que j'ai eut une soirée de libre. » Lança-t-elle sur un ton stoïque, avant d'offrir à Clary un sourire immense, et de s'approcher d'elle pour prendre ses mains et la guider vers sa penderie. « Trouvons quelque chose à te mettre et sortons toutes les deux ! Je crois qu'on en a bien besoin non ? » Décida-t-elle d'un ton sns appel, à décidant que qu'importe - au final - ce que Clary accepterait ou pas elle n'aurait pas le choix de la suivre.
IZZY — « J'ai entendu parler de cette boite : le Sunhine's, dans le Queens. T'es partante Fray ? »




shadowhunters are also humans.



Revenir en haut Aller en bas
Clary Fray
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 23/08/1998
♦ Autres comptes : Annalyne, Amara & Willa #thesexygirls
♦ Runes : 282
♦ Messages : 185
♦ Date d'inscription : 02/01/2017
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: girls on fire (Clarizzy)  ♦ Mer 31 Mai - 16:28
Girls on fire
Clizzy
Peut être que tu devrais songer à vivre pour toi.

Il s’était passé tellement de choses, en si peu de temps que Clary n’avait pas eut l’occasion de voir quoique ce soit venir. Mis à part peut être son excès d’alcool à la soirée d’anniversaire de Raphael. Et encore, elle n’en gardait qu’un vaste souvenir de cette soirée, seulement un mélange d’émotions, presque tout aussi douloureuses les unes que les autres. Retrouver Jace ne l’avait pas aidé, encore moins après leur petit épisode dans la ruelle. Le savoir là, dans l’Institut, non loin d’elle, à deux pas à peine de sa chambre, sans pouvoir le toucher, et surtout sans pouvoir l’embrasser en publique sans créer un véritable scandale… Ça la rendait dingue. Et quand elle n’avait pas la force de s’entraîner, la jolie rousse avait tout simplement besoin de calme. C’était pour cette raison qu’elle passait pratiquement toutes ses journées enfermée dans sa chambre, seule, son grimoire de runes sur les genoux. Elle essayait d’en apprendre le plus possible, parce que c’était bien beau de suivre un entraînement physique, mais si son apprentissage des runes ne suivait pas, ça ne lui servirait pas à grand chose. Et puis, ça l’aidait nettement à se vider l’esprit, à retrouver un peu les habitudes qu’elle pouvait avoir quand elle allait en cours et qu’elle devait faire ses devoirs, même si ces leçons là ne ressemblaient pas du tout à un cours de maths. Assise sur le rebord de sa fenêtre ouverte, son livre sur les genoux, Clary avait laissée son regard s’aventuré dans les rues de New York, attiré par cette brise fraîche qui faisait son entrée, et qui était nettement la bienvenue. Elle observait le soleil, qui descendait doucement dans le ciel, comme s’il se faisait happé par les buildings de la ville avant de totalement sombré pour ne réapparaître que le lendemain matin. Elle ne s’était pas rendue compte qu’il était aussi tard.

Et la rousse s’attendait presque à voir sa mère débarquer pour lui rapporter à manger, ou un thé, chose qu’elle faisait assez souvent ces derniers jours. Clary se doutait bien qu’elle devait s’inquiéter, mais elle la soupçonnait aussi de venir vérifier qu’elle était toujours dans sa chambre, et qu’elle n’était pas sortie à l’improviste pour une nouvelle mission de sauvetage. Autant dire que Madame Fray n’avait pas vraiment appréciée que sa fille parte à la rescousse de Jace, et elle le lui avait bien fait comprendre. Mais là, il n’y avait personne à sauver, alors elle n’avait pas à s’en faire. La jeune Shadowhunter leva à nouveau les yeux de son livre quand elle entendit quelqu’un frapper à sa porte. Sa mère certainement. Elle avait alors refermée l’ouvrage et avait commencée à se lever quand la porte s’ouvrit d’elle même, révélant alors la présence d’Isabelle. Un léger sourire s’afficha sur les lèvres de la jeune femme. Elle était contente de voir son amie, et c’est à cet instant qu’elle se rendit compte que ça faisait un sacré bout de temps qu’elles n’avaient pas été seules, toutes les deux. Ou même tout simplement toutes les deux au sein d’un groupe. Clary s’en voulait alors d’avoir laissée ses problèmes la submergée et de ne pas avoir prit le temps de passer voir la jolie brune. Autant le dire, son sourire s’était vite effacé, laissant une expression pleine de culpabilité se dessiner sur son visage. De toute façon, elle avait l’impression de tout faire de travers ces derniers temps.

Mais visiblement, Isabelle ne lui en voulait pas. Bien au contraire même. Elle avait l’air nettement motivée à sortir et à s’amuser. Contrairement à Clary. Ce n’était pas qu’elle n’en avait pas envie, mais elle avait peur de ne pas profiter pleinement de cette soirée et de faire perdre son temps à Izzy. En plus de ça, elle n’était pas prête du tout pour sortir, et ses cheveux, attachés négligemment en un chignon, étaient capricieux ce jour là. Elle laissa tout de même la brune lui prendre les mains et la guider jusqu’à sa penderie qui s’était un peu remplie depuis qu’elle était à l’Institut, même si elle ne serait jamais aussi impressionnante que celle d’Isabelle. « Je sais pas… Ma mère risque de criser. » Ouais, là elle avait un peu l’impression d’être une ado, c’est vrai. Mais elle évitait déjà sa mère à cause de Jace, elle ne voulait pas lui donner une raison supplémentaire de s’inquiéter. Puis bon, elle avait aussi peur de boire trop, de nouveau, comme à l’anniversaire de Raphael, et de balancer à Izzy des choses qu’elle préférait garder secrètes. Ce n’était pas parce que Simon avait bien réagit quand Clary lui avait dit la vérité que ce serait le cas de tout le monde. « J’ai toujours pas finis d’apprendre mes runes en plus tu sais… » Une excuse supplémentaire, parce qu’elle pouvait largement remettre ça au lendemain, elle le savait. Surtout que depuis le retour de Jace, Valentin se faisait discret. En somme, rien à signaler pour l’instant.
Made by Neon Demon


The other side
« I don't want to know what it's like to live without you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
 
girls on fire (Clarizzy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» Recherche open : Fire & Shadow
» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA
» 07. Girls running wild
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Queens :: The Sunshine's-
Sauter vers: