Jamais loin l'un de l'autre.


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Poster un nouveau sujet
Jamais loin l'un de l'autre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Jamais loin l'un de l'autre. ♦ Jeu 25 Mai - 20:19
Jamais loin l'un de l'autre.
Parabataï

Une soirée de repos. Cela ne lui est pas arrivé depuis si longtemps qu'il a oublié ce que c'était de n'avoir rien à faire. Et il a été prié par ses supérieurs d'arrêter de s’entraîner au moins pour ce soir et d'aller découvrir la ville, ses environs et même de passer la soirée à se détendre. Apparemment les activités en ville sont assez calme pour qu'il s'accorde du temps et que son service soit levé pour un soir, alors qu'il ne c'est pas accordé de repos depuis qu'il est arrivé en Amérique. Il n'a jamais aimé tourner en rond, au contraire de son meilleur ami et Parabataï qui ne crache jamais sur une matinée de repos où une soirée devant la télévision à manger des pizzas et à regarder des films. Où des matchs de sport, chose étrange d'ailleurs car lui même n'a jamais été habitué à regarder les terrestres courir après des balles tel des chiots. Mais c'est son meilleur ami, la deuxième moitié de son âme et pour ça il accepte parfois à se livrer à un visionnage de match en mangeant cette chose grasse et puante dont les Italiens raffolent. Lui même préfère un bon morceau de viande avec des légumes braisés mais ce n'est qu'une question de goût et de raffinement. Alors pour ce soir il laisse tomber la tenue de combattant et ses armes, tout en gardant quand même sa lame invisible sur lui au cas où il puisse tomber sur une créature ou deux. Et puis il va aller prendre du bon temps avec son meilleur ami, de quoi boire quelques verres et discuter comme si rien n'était, comme lorsqu'ils étaient encore des adolescents insouciant. Allez, ça lui fera sans doute du bien de souffler.

Ainsi il quitte l'institut et rejoint un petit bar non loin de là, à quelques minutes de marche. Ce n'est pas parce qu'il accepte de souffler qu'il veut également finir en boite de nuit où dans un bar trop branché, un endroit calme où il s'entendra parler fera très bien l'affaire de toute façon. Et il y a un billard, il le repère en entrant et en s'installant au bar. Parfait, de quoi provoquer son meilleur ami dans une partie sans fin qui durera toute la nuit sans doute. Le serveur lui demande ce qu'il boit mais il réplique qu'il attend quelqu'un. Zachariel ne devrait plus tarder à présent, ils ce sont donnés rendez vous ici car Ezeckiel savait qu'il finirait ses petites besognes bien avant. Alors il attend, regardant autours de lui les gens qui consomment déjà. Une fille qui essaye de draguer un mec aussi moche qu'elle, un policier qui termine sa pinte de bière et même un groupe d'adolescents qui rigolent en s'enfilant des boissons roses, sucrées et sans doute écœurante. Il ne comprendra jamais vraiment les terrestres.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: Jamais loin l'un de l'autre. ♦ Ven 26 Mai - 0:45
Jamais loin l'un de l'autre
Ezeckiel & Zachariel

Bon, à partir du moment ou c'était Ez' qui proposait d'aller boire un verre dans un bar vous m'aviez déjà perdu, genre ça lui ressemble tellement pas qu'on aurait dit un piège grossier de démon. Mais j'ai croisé un instructeur qui, après m'avoir engueulé pour je ne sais trop quelle raison -bah si on cherche des raisons de gueuler on en trouve, pas mon problème si il se casse la voix pour rien- après m'avoir passé un savon donc il m'as assuré qu'il avait demandé à mon Parabataï de prendre une soirée de congé. Et ouais au fond c'est logique qu'il ai été forcé, je dois toujours le tirer par la peau du c.. cou pour qu'il accepte de faire autre chose que de s'entraîner. Bon du coup je l'ai laissé choisir le bar et m'attendre, parce que oui apprenez que je suis un mec très souvent à la bourre, oh, jamais beaucoup à la bourre mais j'aime pas attendre seul du coup j'arrive toujours avec 5 minutes de retard comme ça je suis pas celui qui attend comme un con seul à sa table. C'est le délire de Ez' ça d'être toujours parfaitement à l'heure à la seconde près pas le mien. Bref une fois qu'il à daigné me filer l'adresse du bar je me suis fait une rune de la chance sur le bras par habitude puis j'ai rentré l'adresse dans mon portable et j'ai une fois de plus béni les applications à la google map parce que je suis loin d'avoir un sens de l'orientation génial. J'suis capable de me perdre dans une ligne droite m'voyez ? Bon, toujours est-il que je finis par rentrer dans le fameux bar avec mes fameuses 5 minutes de retard, pas besoin de faire le mec qui cherche ou il est je sais qu'il est dans une table isolée un peu au fond, je m'approche donc de lui avec un sourire en coin, rieur.

"Come on Babe, On viens d'arriver à New-York, la ville de la fête, ou tout est possible ou y'a des putains de bars et de boites de nuits branchées et tu choisis un bar... aussi banal ? "

Je soupire donc doucement avant de m'asseoir en face de lui, bon il est vrai que ayant eut une enfance de terrien c'est beaucoup plus naturel pour moi d'aller traîner dans un bar en soirée. A vrai dire voir Ezeckiel me proposer à moi de sortir c'est un peu comme... comment dire, c'est comme si un poisson proposait à un aigle d'apprendre à voler, y'a un truc qui sonne pas bien quoi. Avec un sourire un poil désabusé je regardais ses mains

"Et on va dans un bar pour boire.. c'est l'idée Ez'... Bon attend moi"

Je me levais avec un léger sourire, si vous me connaissez suffisamment vous savez que c'est le sourire qui veux dire que tout peux arriver. Je me dirigeais donc vers le groupe d'ados. Je ne les connais pas et ils ne me connaissent pas mais nous sommes des jeunes dans un bar et ça me suffit pour tenir une conversation, quelques rires, répondre à des questions sur mes "tatouages" et tout. Je finis par revenir à la table de mon Parabataï.

"Bon selon eux les bloody mary et leur mojitos sont grave bons, mais prend toi un alcool fort je te connais nos cocktails terrestres tu les kiffes pas trop malgré tout mes efforts"

Je sais en mon fort intérieur qu'il va tiquer quand je m'inclue dans le groupe des terrestres mais... ça m'amuse au fond. Surtout que c'était pas l'intérêt. Je sortis finalement mon portefeuille mais surtout un autre, celui de la blondasse du groupe que j'avais subtilisé tout en faisant la conversation, en faisant mine de leur demander l'avis sur les cocktails et les meilleurs bars du coin.

"Me regardes pas comme ça elle va se faire inviter par le brun à côté qui pense qu'a la sauter."
Code by Dev Nerd Boy
Revenir en haut Aller en bas
 
Jamais loin l'un de l'autre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre[Solo]
» " N'oublies jamais que les autres ne sont pas toi, qu'ils sont différents, pire. ♪♫ " Tigrou & Plumy
» Mav | Loin, très loin l'un de l'autre à jamais séparés
» le passé n'est jamais loin ► thorgan, jeremiah et camille.
» Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: