ISDY ∞ I will follow you


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Poster un nouveau sujet
ISDY ∞ I will follow you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Isaac S. Alistair
The Fuckboy
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphy & Chris & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 1830
♦ Messages : 191
♦ Date d'inscription : 19/11/2016
♦ Everything and anything :

And paint in blood


She's the most beautiful girl in the city, that makes her the best. But she's so... well-read and I'm so... athletically inclined ! But since a little whitle, I've felt like I've been missing something and she's the only girl that gives me that sense of— Mmm... je ne sais quoi ?


Lean on me when you're not strong and I'll be your friend I'll help you carry on for it won't be long, until I'm gonna need somebody to lean on

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: ISDY ∞ I will follow you ♦ Ven 14 Avr - 12:39

Isaac & Wendy #IsdyI will follow youCe n’était un secret pour personne, Isaac avait la sale manie de toujours faire chier son monde. Ce n’était même pas une vanne.C’était sûrement son passe-temps favori, ce qui avait pu lui apporter quelques ennuis à maintes reprises, mais pour être totalement honnête, ce n’était pas comme si ça lui faisait quelque chose. En fait, il s’en foutait plutôt totalement des conséquences de ses actions, du moment que l’action avait été fun. Ouais, on peut penser que c’est plutôt… Etrange venant d’un Shadowhunter, mais que voulez-vous ? Chacun est comme il est. Et lui, il est un petit con qui ne s’arrête jamais une fois qu’il a une idée en tête. Encore plus quand ladite idée inclue une personne en particulier ou bien le fait de l’emmerder jusqu’à ce qu’il ait envie de lui atomiser la tête à coup de batte.

Dans ce cas-là, c’était plutôt elle. Parce qu’il avait bien envie d’aller voir une personne dont le retour lui était parvenu aux oreilles. Cette personne, c’était Wendy Stendhall, une sorcière qu’il avait rencontré lors d’une mission et qu’il n’avait pas tardé à exaspéré et c’était bien réciproque, même si toute cette histoire, le fait de l’énerver l’amusait plus qu’autre chose en fait. Ils avaient passé une mission à s’engueuler, puis n’avaient pas tardé, quand tout était terminé à passer un soirée qui avait plutôt mal tourné - enfin, ça c’est ce que certaines personnes diraient, il diraient le contraire, lui -, mais en tout cas.. Il n’avait pas oublié à quel point ça lui avait plu de la faire chier à un point tellement fort qu’elle devait sûrement se rappeler de lui. En même temps, comme oublier quelqu’un comme Isaac ?  Il pensait bien que c’était quelque chose de tout bonnement impossible. Et toute personne disant que c’était le cas pour elle mentirait sûrement.

Tout ça pour dire que finalement, il s’était décidé à faire quelques recherches sur la sorcière à l’aide de l’informatique de pointe de l’Institut. Ouais, parce qu’il savait plutôt bien se débrouiller avec ces conneries à cause d’Amara. Il faut bien que le fait qu’il passe son temps à lui traîner dans les pattes serve à quelque chose, non ? Ce ne serait pas plus mal que ça en fait. Donc, une fois qu’il avait lu quelques choses, il s’était dit que la meilleure manière de lui tomber dessus serait d’aller s’incruster à un de ses cours, ce qui ne serait pas si difficile que ça. Il avait tout de même une rune qui lui permettait d’être invisible aux yeux des humains, ce qui n’était pas plus mal en soi. Au contraire, même. Il en était plutôt content de ce ‘pouvoir’. Et ce fut donc ce qu’il se décidait à user pour se rendre à la fac incognito. Il aurait tout de même l’air vachement con s’il se faisait remarquer pour rien avant même d’avoir atteint son but.

Regardant un emploi du temps pour voir la salle où se trouvait le cours de la sorcière, il se mettait en route vers cette salle, désactivant sa rune à l’aide de sa stèle dans un couloir vide. Ouais, parce que le faire en plein milieu de gens, ça pourrait être assez… Con. Il les traumatiserait, les pauvres. Regardant l’heure, il remarquait que techniquement, s’il serait un élève, il serait tout de même vachement en retard, il ne devait pas rester super longtemps dans les heures de cours de cette période. Du moins, ce créneau se terminait bientôt. Entrant dans l’amphithéâtre, en tentant d’être le plus discret possible, il remarquait qu’il y avait tout de même beaucoup plus de gens qu’il n’aurait pensé. Il y avait vraiment tellement de gens qui voulaient s’instruire à l’aide d’un professeur quand on était à l'ère d’Internet ? Quand on peut tout trouver sur Youtube ? Et beh… Chacuns ses goûts. M’enfin bon.

Faisant son chemin parmis les élèves, il ne tardait pas à trouver une place vers le devant, mais tout de même pas trop. On va dire entre le milieu et le devant de la salle. Croisant ses bras sur son torse, il se contentait de regarder la professeur avec un sourire en coin sur le visage, attendant de se faire remarquer, même s’il doutait que ça n’avait pas déjà été le cas. Sérieusement, qui ne l’aurait pas capté ?
©YOU_COMPLETE_MESS ∞ 713 mots en début ∞



Non, mais tu te rends compte ? L'amour ça rend con.Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon there's a light in the crack that's separating your thighs and if you wanna go to heaven you should fuck me tonight.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
S. Wendy Stendhall
avatar
♦ Autres comptes : Simon Lewis
♦ Runes : 191
♦ Messages : 65
♦ Date d'inscription : 12/04/2017
♦ Everything and anything :

Home is where the heart is...




Cause nothing satiates me And I don't think that I hate me
But bad or good, Seems nothing could
Take away this tasteless haze




It never really did and now it's never gonna happen with the two of us
I don't understand what it is that you're chasing after !

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Mar 18 Avr - 12:06

I will follow you
Feat. Isaac.







J'étais moi-même étonnée d'avoir obtenu un poste à l'université aussi facilement en cours d'année. Apparemment j'étais tombée à pique et vu mon CV, ils ne pouvaient pas me refuser. Evidement ce n'était pas marqué que j'étais une sorcière de 300 ans qui en avait vu de toutes les couleurs. Leur programme de civilisation je le connaissais pas cœur, parce que je l'avais vécût. Puis j'avais eu assez de temps pour lire un bon nombre d'ouvrage sur différents sujet, discuter avec des experts en la matière. Bref, j'étais du genre curieuse comme fille. Pour mon CV, j'avais du tricher un peu et m'ajouter quelques diplômes. Je sais, c'est mal. Mais qui n'a jamais menti sur son CV hein ? Puis vous êtes marrant ! Vous pensez que toutes les filles pouvaient faire des études au XVIIIème ? C'est bien ce qu'il me semblait. En plus, en bonne fille de paysan, ma priorité n'était pas vraiment à l'apprentissage d'autre chose que des tâches de tous les jours à cette époque.

Il n'empêche, avec le temps, j'avais apprit à lire, à écrire. Et quelques siècle plus tard, j'avais bien réussi à me faire une place dans une université ou deux. Il faut dire aussi, trois ou quatre années d'études, ce n'était pas grand-chose sur tout ma vie. Je pouvais bien me le permettre. Il n'empêche, je n'avais pas énormément de cours. Juste quelques heures en amphithéâtre et quelques une en classe aussi. Mais rien de très exceptionnel. Quoique, cela ne m'empêchait pas de faire des heures sup' quand on me le proposait. Je savais que je ne serais pas payé à les faire. Mais ce n'était pas pour l'argent que je travaillais. Plus depuis longtemps. Alors pourquoi travailler ? Et bien parce que j'aimais l'idée d'être utile. Et je voulais aussi à tout prix éviter de me retrouver seule, enfermé dans ma chambre à ressasser. Je l'avais fait pendant assez longtemps. Je ne pouvais pas continuer de la sorte. Quitte à être en vie, autant faire en sorte que ça serve.

Je n'avais qu'une heure de cours aujourd'hui, un cours magistrale. Il était bien évidement déjà prêt et  il ne me restait plus qu'à l'exposer à mes élèves. Il s'agissait d'étudiants en histoire de première année. Ils étaient nombreux à venir à mon cours. Ce qui était assez flatteur pour moi. Enfin, je ne sais pas si ils venaient parce qu'ils trouvaient ça intéressant, parce qu'ils se sentaient obligé de venir, ou juste pour voir mes formes. Je ne préférais pas trop y penser et rester professionnelle. Mais je me doutais bien que dans tout un amphi, tout le monde n'était pas forcément passionné par la civilisation en Grande-Bretagne. Mon cours était bien organisé, me semblait-il, j'avais séparé mon programme en plusieurs chapitre et réussi à caser toutes les informations importantes sans trop m'égarer. Ce qui était assez compliqué. J'étais toujours tentée de rajouter quelques anecdotes sur certaines périodes. Il m'arrivait de le faire de temps à autre. Mais si je le faisais trop, mes élèves allaient commencer à se poser des questions et mon cours n'allait pas avancer. Oh ! Et avancée technologique ! Je me servais même d'un rétroprojecteur pour montrer quelques illustration à mes élèves.

Le cours avait commencé sans trop d'embrouilles. Les élèves étaient souvent assez long à s'installer et à se taire. Mais le temps que je prépare mes affaires aussi… En général, dès que je commençais mon cours, le silence s'installait dans la salle. C'était assez impressionnant de voir tout ces élèves penché sur le feuille ou derrière leur ordinateur à écrire ce que je leur disais. Une première demi-heure s'écoula à une vitesse affolante. Je perdais facilement la notion du temps quand j'étais en cours. J'étais tellement plongée dans ce que je racontais que je ne prêtais même pas attention à cet élève en retard. Je ne voyais pas trop l'intérêt de se pointer à un cours alors qu'il ne restait plus que vingt minutes, à peine. Mais je ne fis pas de commentaire, j'avais toujours des élèves qui arrivaient en retard et temps qu'ils ne dérangeaient pas les autres qui travaillaient, cela ne me dérangeait pas. C'était leur problème si ils n'avaient que la moitié du cours après.

Je continuais donc mon cours, essayant de ne pas aller trop vite pour ne pas perdre mes élèves. J'observais la salle pour vérifié que je n'en avais pas perdu trop quand mon regard tomba sur lui. Non, ce n'était pas possible. Il ne pouvait pas être là. Ce n'était pas un de mes étudiants, je le savais. Je m'arrêtais soudainement dans ma phrase en le fixant fronçant les sourcils. Qu'est-ce que ce sale gosse d'Alistair faisait ici ? Les Chasseurs d'Ombres n'allaient pas à la faculté, ils se sentaient bien trop au dessus de ça. Remarquant que je m'étais interrompu assez soudainement, je détournais le regard de son sourire qui me narguait et reprit mon cours comme si il ne s'était rien passé. Comment il savait que j'étais à New York ? Comment il savait que je travaillais ici et à cette heure précisément ? Il avait dû pirater le système de l'université. Quoique, ce n'était pas bien compliqué en même temps. Je m'efforçais de ne pas trop y penser. Mais maintenant que je l'avais remarqué, j'avais du mal à me forcer à regarder autre part. Et pourtant il le fallait.

Je passais le reste du cours à essayer de poser mon regards sur mes autres élèves, mes VRAIS élèves ! Et non ce squatteur. Rien que je le voir, je ne sais pas ce qui me retenait de lui envoyer le marqueur que j'avais dans la main sur la tête. Il n'était pas le seul à s'incruster à ce cours. Je savais que parfois, certain étudiants ramenaient leur amis pour des raisons diverses et ça ne me dérangeait pas plus que ça. Mais lui ? Si Alistair était là, c'est qu'il avait une mauvaise idée derrière la tête. Il en restait plus que cinq minutes de cours et j'avais tout de même réussi à dire tout ce que j'avais à dire. Ce qui était assez exceptionnel vu les circonstances. Je m'adressais donc à mes élèves :

- Bien ! Je pense qu'on en a fini pour aujourd'hui, des questions ?


En général, il n'y avait pas de question. Ou alors peut-être un qui me demandait de répéter une date ou une information qu'il avait raté. Mais c'était tout. Les élèves n'aimaient pas trop s'exprimer en Amphithéâtre. Il faut dire que la configuration des lieux ne s'y prêtait pas énormément. La plupart des élèves rangeaient déjà leur affaires. Certains étaient même déjà partis.

© made by Ilyria – 1 106 mots
Revenir en haut Aller en bas
Isaac S. Alistair
The Fuckboy
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphy & Chris & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 1830
♦ Messages : 191
♦ Date d'inscription : 19/11/2016
♦ Everything and anything :

And paint in blood


She's the most beautiful girl in the city, that makes her the best. But she's so... well-read and I'm so... athletically inclined ! But since a little whitle, I've felt like I've been missing something and she's the only girl that gives me that sense of— Mmm... je ne sais quoi ?


Lean on me when you're not strong and I'll be your friend I'll help you carry on for it won't be long, until I'm gonna need somebody to lean on

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Sam 22 Avr - 18:53

Isaac & Wendy #IsdyI will follow youIsaac avait bien remarqué qu’elle avait posé son regard sur lui à un moment donné, ce qui ne le faisait jubiler qu’un peu plus. Ouais parce que bon, ça aurait été tout de même assez triste si, finalement, elle ne l’avait même pas remarqué, vous ne pensez pas ? Il serait sûrement passé pour un con en fait. Enfin, ce n’était pas comme s’il n’aurait pas fait savoir sa présence. Il lui aurait clairement fait un petit message, ou levé la main, ou bien.. Autre chose, va savoir. Tout ce qu’il voulait, c’était… Lui montrer qu’il était là et l’emmerder un bon moment. Il faut dire qu’il avait toujours aimé ça. Ouais, même s’il n’avait pas eu l’occasion de tant le faire en fait, mais bon. Ce n’était pas pour autant qu’il n’aurait pas envie de continuer de le faire. Puis, en même temps, il pourrait toujours tenter de lui demander de refaire quelque chose qu’ils avaient déjà fait ensemble, ce serait plutôt pas mal quand on y repense, non ? Va savoir. Peut-être qu’en fait, ils n’ont jamais rien fait lors de cette soirée arrosée. Bon, Isaac doutait clairement du fait qu’il aurait pu laisser ça arriver, même totalement ivre. Il n’était tout de même pas ce genre de mec. Du moins, il ne pensait pas l’être, va savoir. Peut-être que c’était le cas.
Il continuait d’écouter la brunette quand elle parlait, quand elle disait son cours sans pour autant y faire bien attention. Ouais parce que bon, il doutait que ça lui servirait un jour dans la vie, au contraire, ce n’était pas une des choses les plus… Importantes dans la vie de Shadowhunters, au contraire. En fait, ils pouvaient être des totaux incultes que ça ne dérangerait sûrement pas grand monde, du moment qu’ils savaient se défendre et défendre les autres… C’était la chose principale pour eux, non ? M’enfin bon.
Il est sûrement inutile de dire qu’il était plutôt content de voir que le cours était terminé, ce qui le faisait n’esquisser qu’un sourire un peu plus… Taquin ? Satisfait ? Va savoir. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il se décidait à attendre que tous les élèves s’en aillent, du moins, quasiment tous les élèves. Une fois qu’il pensait que c’était assez, il se décidait à se lever de sa place afin de marcher vers le bureau de la sorcière, une idée bien germée en tête. Sûrement pas une bonne idée pour elle, mais pour lui, ça l’était clairement. C’était même plutôt amusant dans le fond, quand on regarde. Mais ça allait sûrement l’énerver. Il ne pensait pas que c’était plus mal, elle était tout de même vachement sexy lorsqu’elle était était énervée, il ne pouvait le nier.

Une fois devant le bureau, il l’observait attentivement, se léchant la lèvre inférieure. « Salut, sexy. » Dit-il avec un sourire en coin, sans la quitter du regard une seule seconde, sûrement qu’il n’avait pas vraiment envie en fait. Ouais, faut dire que malgré le fait qu’elle soit chiante comme tout, elle était tout de même vachement canon la petite. Quoi qu’un peu trop vêtue à son goût. Beaucoup trop vêtue même, si elle avait moins de vêtements… Ce serait encore plus agréable. « Tu savais que t’étais encore plus hot quand tu donnais des cours ? Ça me plairait vachement si on allait chez toi et qu’tu jouais à la maîtresse. » Lui dit-il, un sourire en coin sur le visage plein de sous-entendus. En même temps, si quelqu’un ne remarquait pas tous les sous-entendus, là, il faudrait tout de même s’en faire. Ou bien être assez heureux de voir qu’il y avait encore des âmes pures dans ce monde de pervers. Quoique les âmes totalement pures n’étaient pas vraiment amusantes, loin de là. « Si ça te plaît, tu pourras même me donner une punition ? Je sais que t’en rêves, babe. » Ou pas, clairement pas. Mais peut-être que les jeux de rôles dans ce contexte-là, ça lui plaisait tout particulièrement et que sa petite proposition la rendrait toute chose, ça serait vraiment plaisant comme truc, c’est clair. Mais il pensait bien que le fait qu’il puisse se prendre une tarte à cause de ça ne serait pas étonnant.
©YOU_COMPLETE_MESS ∞ 704 mots en moins de 7j ∞



Non, mais tu te rends compte ? L'amour ça rend con.Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon there's a light in the crack that's separating your thighs and if you wanna go to heaven you should fuck me tonight.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
S. Wendy Stendhall
avatar
♦ Autres comptes : Simon Lewis
♦ Runes : 191
♦ Messages : 65
♦ Date d'inscription : 12/04/2017
♦ Everything and anything :

Home is where the heart is...




Cause nothing satiates me And I don't think that I hate me
But bad or good, Seems nothing could
Take away this tasteless haze




It never really did and now it's never gonna happen with the two of us
I don't understand what it is that you're chasing after !

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Sam 22 Avr - 23:41

I will follow you
Feat. Isaac.







Maintenant que je savais qu'il y avait un intrus dans mon cours, je l'aurais volontiers fait durer quelques heures de plus. Juste pour ne pas avoir à parler à cet imbécile de Chasseur d'Ombre qui se pensait tout permis. C'était pour ça que les Nephilims m'énervait tant. Ils n'avaient aucune modestie et se pensaient toujours au dessus des autres, juste sous prétexte qu'ils avaient un peu de sang d'Ange dans les veines. Mais en général, il ne s'agissait que d'une belle bande de guerrier, aux capacités intellectuelles réduites. Isaac en était un bon exemple d'ailleurs. Après tout ce qu'il s'était passé, il était encore assez bête pour venir me voir. Et pire encore, il venait me voir pendant un de mes cours. Sincèrement, je ne savais pas ce qu'il lui était passé par la tête en venant ici, mais il se faisait sans doute trop d'espoir. Et il n'allait pas tarder à s'en mordre les doigts.

Malheureusement, il fallu bien que je mette fin à mon cours. Visiblement aucun élève n'avait de question. Je les libérais donc, me détournant tout de suite de la foule pour m'intéresser au rangement de mes affaires. Il était bien hors de question que je montre à ce sale gosse que sa présence pouvait m'importer. Mais les chances pour lesquelles il était venu dans le but d'apprendre enfin quelque chose étaient maigres. Même très maigres. J'avais vécût assez longtemps pour savoir qu'il n'allait pas me laisser tranquille facilement. D'ailleurs, j'avais à peine pensé cela que j'entendis la voix du Chasseur d'Ombre dans mon dos. Ce n'était pas bien difficile de le reconnaître. Il n'y avait que lui pour oser me donner ce genre de surnom et s'exclamer sur un ton aussi pathétiquement séducteur. Je lui aurait volontiers répondu quelques jolies injures. Malheureusement, il y avait encore quelques élèves dans la salle. Et je priais d'ailleurs pour qu'ils ne prêtent pas attention à cette conversation.

Je me contentais de lever le regard vers le Nephilim en attendant qu'il explique la raison de sa venue. Mais évidement, il ne s'agissait de rien de très intéressant. Je me forçai à ne pas soupire ni à lever les yeux au ciel. Je savais que si je réagissais, peu importe la manière, cela l'encouragerait à continuer. Isaac n'était pas bien différent d'un enfant de dix ans mentalement parlant.

- Désolé Alistair, je ne donne pas de cours particulier. Si tu veux apprendre quelque chose, tu n'as qu'à revenir la semaine prochaine. Et t'arranger pour être à l'heure et aussi avoir de quoi prendre des notes.


J'avais répondu sur un ton neutre en espérant que cela suffise à le convaincre. Mais le Nephilim n'avait visiblement pas terminé avec ses avances digne de votre oncle beauf en repas de famille. Non, je n'avais pas vraiment ce référence en la matière étant donné que ma famille était mort il y a quelques siècles maintenant. Mais j'avais rencontré assez de monde pour pouvoir me permettre cette comparaison.

- Sur ce point là, on est d'accord. Mais je suis plutôt vieux jeu en ce qui concerne les punitions. Et t'as de la chance, j'ai justement aiguisé la lame de ma guillotine hier.

Isaac savait que j'étais une sorcier. Donc il savait que j'avais bien plus que l'âge que je semblais paraître. Quoique, est-ce qu'il savait quelque chose à propos de la Révolution Française ? Est-ce qu'il savait ce qu'était une guillotine ? Ca ne m'étonnerait même pas que ce ne soit pas le cas. Je n'avais aucune idée de ce qu'on leur apprenait à l'académie des Chasseurs d'Ombre, mais je doutais que l'histoire française fasse partie de leur programme. La seule histoire qu'ils devaient étudié et la leur avec l'Ange Raziel et Jonathan Shadowhunter. Ce qui se résumait à pas grand-chose quand on comparait avec l'Histoire des Terrestres et aussi des créatures obscures du coup. Cette dernière était bien plus consistante et intéressante.

- C'est tout ce que tu avais à dire ? Parce que si tu as d'autre allusion débile envers ma profession et ce qu'elle t'évoque, cela ne sert à rien. Je vais m'en passer.

Je lui adressais un sourire purement hypocrite. Il ne méritait pas mieux de ma part. Il fallait vraiment que ce gamin apprenne à se tenir. D'ailleurs il avait de la chance. Je ne pouvais pas utiliser la magie ici. Pas que ce n'était pas possible, la magie était utilisable partout, ce n'est pas la Wi-Fi. Mais c'était risqué de l'utilisé dans un lieu aussi fréquenté. Il n'y avait presque plus personne dans la salle, à part un petit groupe d'élève qui mettait un peu de temps à remballer leur affaires.

© made by Ilyria – 772 mots
Revenir en haut Aller en bas
Isaac S. Alistair
The Fuckboy
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphy & Chris & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 1830
♦ Messages : 191
♦ Date d'inscription : 19/11/2016
♦ Everything and anything :

And paint in blood


She's the most beautiful girl in the city, that makes her the best. But she's so... well-read and I'm so... athletically inclined ! But since a little whitle, I've felt like I've been missing something and she's the only girl that gives me that sense of— Mmm... je ne sais quoi ?


Lean on me when you're not strong and I'll be your friend I'll help you carry on for it won't be long, until I'm gonna need somebody to lean on

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Mar 9 Mai - 20:28

Isaac & Wendy #IsdyI will follow youIl fallait bien avouer qu’Isaac était fou de tout ça, de la faire chier, de lui tourner autour et de voir que ça la fatiguait au plus haut point même s’il pensait tout de même, au plus profond de lui-même qu’elle ne trouvait pas ça si dérangeant. Il était même quasi persuadé que ça lui plaisait, que ça lui rehaussait son égo. Et qui n’aimait pas qu’on lui court après ? Elle se faisait très certainement juste désirer. Il connaissait bien les femmes à présent à force d’en côtoyer. Il était aussi quasiment certain qu’elle le trouvait trop sexy parce que bon.. Qui ne penserait pas le même chose ? Il était très certainement un des garçons les plus mignons qu’elle avait rencontré, du coup, ça devrait aussi rehausser son ego qu’un garçon comme lui ne s’intéresse à elle; Ca ne serait probablement pas la même chose s’il était un thon. N’est-ce pas ?
Marchant vers son bureau, il ne perdait pas vraiment bien longtemps avant de lui dire ce qu’il faisait ici et en l’écoutant parler, il haussait légèrement un sourcil, un léger sourire en coin sur le visage. “Est-ce que tu es entrain de me demander de revenir te voir la semaine prochaine ? Tu as tellement envie de me revoir que ça ? Je pense que ce serait bien plus rapide si tu me laissais venir chez toi, princesse.” Lui dit-il, ce sourire en coin toujours bel et bien présent, comme s’il ne voulait jamais le quitter lorsqu’il était là à ses côtés, parce que bon… Il trouvait cette interaction tout à fait jouissante. Puis quand il regarde la brune, il se dit vraiment que c’est dans tous les sens du terme, vraiment. “Mais je préfère tout de même rester à t’observer plutôt que de prendre des notes. Sauf si j’ai le droit d’écrire sur ton corps ? Avec ma langue de préférence ?” Lui demandait-il, tentant d’user d’une voix innocence, même si ça ne l’était clairement pas en fait… Au contraire même… Mais bon. On ne va pas le blâmer ou quoi que ce soit, ce ne serait pas forcément la meilleure chose à faire, là tout de suite, vous pouvez en être sûrs. En même temps… Qu’est ce qui sortait de ses lèvres et était totalement innocent, sérieusement ? C’était comme demander si un vampire aimait le sang. C’était clair comme de l’eau de roche.
Laissant échapper un léger rire, il secouait la tête de gauche à droite, comme si ce qu’elle disait était tout à fait incroyable, qu’elle était pas possible, mais dans le fond… C’est pas faux. Cette sorcière était vraiment pas possible et avait du répondant, c’était bien quelque chose qui lui plaisait, ça. Vous pouvez en être sûr. “Vraiment ?” Lui demandait-il, sur un ton amusé, un ton carrément taquin. “Je suis quasiment persuadé que tu n’y arriverais jamais. Qu’est-ce que tu ferais sans moi, sérieusement ?” Lui demandait-il, passant la langue sur ses lèvres, croisant les bras sur son torse. “Tu penses réellement que j’ai que ça à dire . J’ai toujours des tas de choses à dire sur tes belles courbes et sur ta profession. Il faut croire que tu m’as lancé un sort.” Pafois, il se demanderait presque comment il arrivait à te sortir ce genre de connerie comme ça, du tac au tac, une technique de drague plus que bidon, ce n’était clairement pas quelque chose qui pourrait marcher en temps normal mais bon.. Il arriverait tout de même à ramener des nanas dans son pieu. Va savoir par quelle magie d’ailleurs, mais bon… Il devait avoir un certain talent, ou bien c’était sa gueule qui faisait tout le travail… C’était aussi une possibilité.
©YOU_COMPLETE_MESS ∞ 616 mots ∞



Non, mais tu te rends compte ? L'amour ça rend con.Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon there's a light in the crack that's separating your thighs and if you wanna go to heaven you should fuck me tonight.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
S. Wendy Stendhall
avatar
♦ Autres comptes : Simon Lewis
♦ Runes : 191
♦ Messages : 65
♦ Date d'inscription : 12/04/2017
♦ Everything and anything :

Home is where the heart is...




Cause nothing satiates me And I don't think that I hate me
But bad or good, Seems nothing could
Take away this tasteless haze




It never really did and now it's never gonna happen with the two of us
I don't understand what it is that you're chasing after !

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Sam 20 Mai - 20:57

I will follow you
Feat. Isaac.







Je lâchais un long soupire. A chaque période son boulet hein ? Quoique, de toute ma vie, je n'étais pas sûre d'avoir déjà rencontré quelqu'un d'aussi épuisant et insistant que ce Shadowhunter. Et pourtant, j'avais eu le temps d'en rencontré du monde en trois cents années de vie. C'était triste de se dire qu'après tout ce temps, j'étais encore incapable de trouver un moyen efficace pour m'en débarrasser. Quoique, il faut dire aussi que je n'avais pas vraiment cherché. Il n'y existait pas de problème que la magie ne pouvait pas régler. Et il me suffirait d'ouvrir un portail et de pousser Isaac dedans pour l'envoyer à l'autre bout du monde, quelque part dont il ne pourrait pas revenir facilement. Cela me prendrait pas plus de quelques secondes en plus. Mais aussi efficace cela soit-il, je ne tenais pas à me retrouver avec l'Enclave sur le dos non plus.

Tout ce qu'il me restait, c'était donc ma répartie. Et je n'étais pas sûre qu'elle soit suffisante ici. Isaac semblait toujours trouver mieux à dire et surtout, trouver comment retourner la situation en sa faveur. Je crois que rien que pour ça, il arrivait à se hisser au rang du Chasseur d'ombre que je méprisais le plus. Encore un titre qui n'était pas à prendre à la légère. Décidément, ce jeune pourrait faire une collection de tout ça bientôt. L'homme le plus épuisant, le Chasseur d'Ombre le plus méprisable… Et je n'osais même pas continuer en fait.

- Désolé si je t'ai laissé penser que j'avais envie de te revoir. J'essayais juste d'être une bonne âme en songeant un peu à ton éducation. Et j'ai été sans doute trop optimiste de croire qu'un Chasseur d'Ombre pourrait un jour s'intéresser à autre chose que sa propre gueule d'Ange.

Vous aviez déjà vu un Chasseur d'Ombre dans une faculté autre que l'Académie des Chasseurs d'Ombre ? Non ? Et bien cela en disait assez long sur le sujet. Ils se disaient protecteur des Terrestres, mais ils ne savaient rien de ces derniers. Les Chasseurs d'ombre ne sont pas des protecteurs, ils ne sont que des guerriers assoiffés de sang qui se cherchent des prétextes.

- Crois-moi, tu ose utiliser cette langue sur mon corps, ce sera sans doute la dernière chose que tu tentera de faire avec.

C'était plutôt clair ça non ? Je connaissais plus d'un sort qui me permettrait de lui arracher sa langue en dehors de sa bouche. Et sans même qu'il n'ai le temps de prononcer un mot. Je pourrais même lui mettre dans un bocal si il veut la ramener à la maison. Ou mieux encore ! Lui en faire un pendentif. Ce ne serait pas le plus sexy des colliers, mais peut-être que ça lui apprendrait à ne pas s'en prendre à plus fort que lui. D'ailleurs je m'étonnais de ne pas avoir eu cette idée plus tôt. Sans doute parce que je n'étais pas de nature aussi sadique habituellement. Ce Nephilim arrivait à réveiller des choses en moi, ce n'était définitivement pas une bonne chose.

- Ce que je ferais sans toi ? Actuellement, je serais déjà sortie de cette salle et sans doute chez moi à préparer mon prochain cours, à apprendre des nouvelles choses. De toute façon, quoique je fasse sera toujours plus intéressant que ta conversation vide de toute intérêt, chéri. Maintenant, si tu veux bien m'excuser…

Je n'écoutais qu'à moitié son discours sur mes courbes et ma profession. Je ne doutais pas qu'il avait encore beaucoup à me dire à ce sujet. Mais je n'étais vraiment pas d'humeur pour ce genre de jeu débile et immature. Je ramassais mes affaires que j'avais enfin fini de ranger et me dirigeait vers la porte de l'Amphithéâtre, non sans bousculer Isaac au passage.


© made by Ilyria – 628 mots
Revenir en haut Aller en bas
Isaac S. Alistair
The Fuckboy
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphy & Chris & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 1830
♦ Messages : 191
♦ Date d'inscription : 19/11/2016
♦ Everything and anything :

And paint in blood


She's the most beautiful girl in the city, that makes her the best. But she's so... well-read and I'm so... athletically inclined ! But since a little whitle, I've felt like I've been missing something and she's the only girl that gives me that sense of— Mmm... je ne sais quoi ?


Lean on me when you're not strong and I'll be your friend I'll help you carry on for it won't be long, until I'm gonna need somebody to lean on

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Lun 5 Juin - 23:56

Isaac & Wendy #IsdyI will follow youIl haussait un sourcil quand il l’entendait parler, ce sourire en coin qui le caractérisait si bien toujours sur le bout des lèvres. “Oh, mais on sait tous les deux que tu meurs d’envie de me revoir tout le temps, tous les jours. Mais c’est probablement parce que tu es folle de moi, non ?” Probablement pas, mais il pouvait toujours tenter de la titiller du mieux qu’il pouvait. “Mais darling, je m’intéresse à autre chose que ma gueule d’ange comme tu dis si bien. J’m’intéresse à toi, dans mon lit, avec clairement moins de vêtements.” Il se demanderait presque comment il arrivait à tellement être un beauf. Mais bon, c’est comme ça qu’on l’aime non ? Du moins, il était quasiment persuadé que ça va la faire tomber sous son charme. Il ne manquait pas de détermination en tout cas, vous pouvez en être sûrs.
Puis la voilà qui le menaçait de lui arracher la langue si elle se venait à se poser sur son corps. Mais vous connaissez tout de même Isaac ! Il a un don pour tourner ce genre de choses contre les gens, totalement à son avantage. “La dernière chose que je vais faire avec ? Tu ne penses pas que c’est un peu excessif ?” Demandait-il avec un sourire en coin sur le bout des lèvres. “Je veux dire, je sais que je suis doué, mais de là à me forcer à garder ma langue collée à ton corps pendant des années…” Ouais bon, c’était probablement une phrase bien débile, quelque chose qui n’avait pas beaucoup de sens et pourtant...Il le sortait quand même juste parce qu’il est Isaac. Ce n’est pas maintenant que ça allait changer. Il n’en voyait pas l’intérêt de toute manière, donc bon…
“Oh, parce que je t’empêche de rentrer chez toi ? Parce que pour être totalement honnête, je pourrais toujours venir avec toi et te distraire de la préparation de ton cours.” Un jour, il allait arriver à faire en sorte qu’elle lui dise oui, même si ce n’était que pour venir chez elle, ce serait déjà une très bonne chose. Un très bon début. Il allait y arriver, il n’en doutait pas une seule seconde. “Alors, pourquoi parler quand on pourrait faire autre chose comme s’amuser ? Quand on pourrait faire quelque chose de plus physique ?” Ouais, le forcing, sa meilleure qualité. SI on peut dire que c’est une qualité, du moins. Il n’était pas persuadé que beaucoup de gens en diraient de même. Il laissait échapper un léger rire en la sentant commencer à partir, en la sentant le bousculer. Cette fille n’est vraiment pas possible. “Parce qu’en plus, tu comptes partir sans moi ?” Il n’allait clairement pas laisser ça arriver, donc, il se dépêchait pour la suivre, allant passer un bras autour de ses hanches. “Je vais rester avec toi, je ne vais décemment pas te laisser rentrer toute seule dans un monde aussi dangereux que le nôtre. Je ne serais pas un vrai gentleman.” Annonçait-il, commençant à caresser sa hanche, glissant légèrement sa main sur sa peau assez rapidement, histoire de ne pas pouvoir se faire jeter trop rapidement.
©YOU_COMPLETE_MESS ∞ 535 mots ∞



Non, mais tu te rends compte ? L'amour ça rend con.Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon there's a light in the crack that's separating your thighs and if you wanna go to heaven you should fuck me tonight.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
S. Wendy Stendhall
avatar
♦ Autres comptes : Simon Lewis
♦ Runes : 191
♦ Messages : 65
♦ Date d'inscription : 12/04/2017
♦ Everything and anything :

Home is where the heart is...




Cause nothing satiates me And I don't think that I hate me
But bad or good, Seems nothing could
Take away this tasteless haze




It never really did and now it's never gonna happen with the two of us
I don't understand what it is that you're chasing after !

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Jeu 8 Juin - 16:32

I will follow you
Feat. Isaac.







Quel sale gosse ce Isaac. Il n'abandonnait vraiment jamais. Il était pire qu'un cafard. C'était une sorte d'hydre, trancher une tête et deux autre repoussent ! Sauf que là, c'était avec des techniques de drague et des blagues de mauvais goût. J'aurais peut-être préféré faire face à un hydre tient. Au moins ces bêtes ne pouvaient pas parler. C'était vraiment difficile de se retenir de ne pas utiliser ma magie pour l'envoyer dans une autre dimension. Pas que j'avais peur pour lui. Mais entre les murs de l'université, je ne pouvais pas prendre un tel risque. Même si ça ne me prendrait que quelques secondes pour ouvrir le portail et pousser le chasseur d'ombre dedans, si quelqu'un arrivait au même moment et voyait ça… J'allais avoir l'air bien pour lui expliquer. A moins que je n'efface sa mémoire… Mmh… Finalement, peut-être que j'avais mon issue. Mais si il y avait plus d'une personne et qu'un arrivait à s'enfuir. Non c'était décidément trop de risque pour peu de choses.

- Heureuse de savoir que ma simple présence suffise à te rendre un peu moins focaliser sur ta propre personne. Et si tu allais faire ça d'ailleurs hein ? Aller dans ton lit et m'imaginer à tes côtés ? Ne serait-ce pas plus divertissant ?

Je m'en fichais de ce que pourrait bien faire Isaac en pensant à moi dans son lit. Et je ne tenais vraiment pas à le savoir. En attendant, si cela m'épargnais sa présence, je lui laissais volontiers imaginer tout ce qu'il voulait avec ma personne. Tant qu'il ne prenait pas ses rêves pour des réalités, ça m'allait très bien.

- Hm. C'est vrai surtout qu'il te reste quoi ? Une soixantaine d'année à vivre ? Et encore… C'est voir large pour un Chasseur d'ombre. Mais tu as raison, c'est totalement inutile que je m'embarrasse d'une chose aussi hideuse et inutile.

C'est vrai quoi, j'étais immortelle et ce n'était pas son cas. Alors pourquoi il s'acharnait autant ? Quoiqu'il arrive, il savait que ce ne serait pas une relation durable. Et vu le personnage, j'étais bien sûre que tout ce qui l'intéressait c'était quelques nuits ensemble avant de se lasser.

- Si tu as envie de faire quelque chose de physique, va donc prendre un abonnement à la salle de sport. Ou, aller charmer quelques louve, je suis sûre qu'elle te trouverons très à leur goût.

Tout ce dont j'avais envie, c'était de partir d'ici et de semer cet indésirable. Mais c'était apparemment trop lui demander. Il semblait déterminé à me suivre jusqu'au bout du monde si c'était là ma destination. Et j'étais bien sûr qu'il ne s'arrêterait pas une seconde de faire des remarques en tout genre. Je ne fis pas attention à sa réflexion mais dû me stopper en sentant ses bras autant de moi. Il se permis même de me caresser la hanche en me disant qu'il était un gentleman ? Je rêve… Ma réaction ne se fit pas attendre je dégageai mon bras pour lui donner un violent coup de coude dans les côtes.

- Nephilim ou pas, je peux toujours m'arranger pour te faire arrêter pour harcèlement.

L'Enclave allait être heureuse d'entendre ça tient. Un de ses chers chasseurs d'ombre qui se retrouve dans une prison terrestre pour avoir voulu jouer avec un sorcière. Non, cela ne briserait en rien les Accords. Mais cela ferait sans doute un sacré scandale chez les Nephilims.

© made by Ilyria – 570 mots
Revenir en haut Aller en bas
Isaac S. Alistair
The Fuckboy
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphy & Chris & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 1830
♦ Messages : 191
♦ Date d'inscription : 19/11/2016
♦ Everything and anything :

And paint in blood


She's the most beautiful girl in the city, that makes her the best. But she's so... well-read and I'm so... athletically inclined ! But since a little whitle, I've felt like I've been missing something and she's the only girl that gives me that sense of— Mmm... je ne sais quoi ?


Lean on me when you're not strong and I'll be your friend I'll help you carry on for it won't be long, until I'm gonna need somebody to lean on

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Lun 12 Juin - 18:32

Isaac & Wendy #IsdyI will follow you“Princesse, ta personne réussi à me faire faire des tas de choses, pas seulement arrêter de me focaliser sur ma propre personne.” Annonçait-il avec un léger sourire en coin sur le bout des lèvres, un sourire clairement narquois. “Et je dois bien avouer que l’idée d’aller t’imaginer à mes côtés une fois que j’irais dans mon lit est fort alléchante, mais je préfère tout de même rester avec toi, au moins, comme ça, je n’aurais pas à m’imaginer quoi que ce soit. Ce ne serait décemment pas drôle.” Dit-il en faisant une grimace, histoire d’accentuer le tout. Ouais, il avait toujours un don pour faire ça, mais que voulez-vous, on parle d’Isaac tout de même, pas de n’importe qui. Il aime bien faire la dramaqueen par moment. “Tu es bien plus divertissante que toutes mes illusions, je pense que tu devrais le savoir.” C’est vrai quoi, il n’y a rien qui pourrait l’égaler. Du moins, il ne pense pas. Si ça se trouve, il y a quelqu’un en fait, qui sait ? M’enfin bon. “Hideuse et inutile ? Vraiment ? On sait tous les deux que tu meurs d’envie de m’avoir dans ta chambre. Donc, je ne suis pas persuadé que tu puisses réellement me qualifier de hideux et inutile, mais bon.” Il haussait vaguement les épaules. Ce serait tout de même assez hypocrite quand on regarde, non ?
Il ne pouvait s’empêcher de rouler des yeux quand elle lui parlait d’abonnement à la salle de sport, il pourrait presque croire que c’était une conspiration ou il ne sait trop quoi. Ouais parce qu’il y avait tout de même Alec et Ezeckiel qui tentaient de le faire s’entraîner encore et encore. Donc, si elle en rajoutait encore une couche, il était inutile de dire que c’était un peu blasant. Juste un peu. “Des louves ? Etrangement, je n’ai pas vraiment envie de batifoler avec des louves, la seule que j’ai dans mon champs de vision pour le moment, c’est une sorcière au caractère pas vraiment facile.” Il pourrait même dire au caractère de merde, clairement, mais une partie de lui se disait que ce serait probablement pas la meilleure chose à faire. Ouais, il n’avait pas vraiment envie de se prendre un pain dans la gueule, pas pour le moment en tout cas.
Finalement, ils sortaient de la salle et il passait un bras autour de ses hanches pour la caresser et sa réaction était vraiment celle à laquelle il aurait pu s’attendre. Tellement qu’il aurait presque rit par rapport à ça. Mais la douleur dans ses côtes l’en empêchait tout de même un maximum. “Parce que tu crois vraiment que je me laisserais faire ? Je te rappelle que j’ai une rune d’invisibilité. Il me faudrait seulement à l’activer et tu passeras pour une folle qui crie au harcèlement pour rien.” Lui annonçait-il avec un sourire en coin sur le bout des lèvres. “Puis, dans le cas où je voudrais m’amuser, je pourrais très bien user d’autres runes magiques et me faire sortir de cette affaire en deux deux, désolé.” Ouais, donc en gros, elle pourrait toujours essayer.
©YOU_COMPLETE_MESS ∞ 527 mots en moins de 7j ∞



Non, mais tu te rends compte ? L'amour ça rend con.Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon there's a light in the crack that's separating your thighs and if you wanna go to heaven you should fuck me tonight.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
S. Wendy Stendhall
avatar
♦ Autres comptes : Simon Lewis
♦ Runes : 191
♦ Messages : 65
♦ Date d'inscription : 12/04/2017
♦ Everything and anything :

Home is where the heart is...




Cause nothing satiates me And I don't think that I hate me
But bad or good, Seems nothing could
Take away this tasteless haze




It never really did and now it's never gonna happen with the two of us
I don't understand what it is that you're chasing after !

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Ven 16 Juin - 12:09

I will follow you
Feat. Isaac.







Je n'avais aucune idée d'où Isaac sortait son « princesse » et je n'étais plus une gamine pour me laisser flatter par ce genre de chose. De toute façon, venant d'Isaac, il pouvait me sortir tous les compliments du monde que je ne pourrais pas m'en sentir flattée. Je savais très bien ce qu'il essayait de faire. Et ce n'était pas de complimenter ma personne. Il voulait juste m'ajouter à son tableau de chasse. Après tout, c'était ce qu'il était non ? Un chasseur d'ombre. Normalement, ce terme était plus… dans le sens tueur du terme. Mais pourquoi pas hein. Après tout, on ne les appelait pas les « assassin d'ombre » non plus. Donc il y avait sûrement une raison. Mais je doutais fortement que ce soit Isaac ici présent qui allait me faire tout un exposé là dessus. A part des sous-entendus et des répliques les plus beauf qu'il soit, il n'avait pas l'air d'avoir beaucoup en stock.

Ses paroles se passaient d'ailleurs de tout commentaire. J'étais épuisée de lui répondre et de chercher sans cesse de quoi détourner ses propos. Il arrivait toujours à tout retourner en sa faveur de toute façon. A quoi bon essayer ? Je savais que c'était le fait même que je m'oppose à lui qui lui plaisait. J'aurais juste pu céder pour qu'il me foute la paix. Mais je n'avais vraiment aucune envie de finir à nouveau dans son lit. Donc si il pouvait se contenter d'une illusion ce ne serait pas plus mal.

- Evidemment que je suis plus divertissante que ce que ton esprit étriqué est capable de produire. C'est bien pour cette même raison que je n'ai aucune envie de passer davantage de temps avec toi Chasseur d'Ombre. Tu ne le mérite pas.


Peut-être qu'avec ça il comprendrait mieux non ? Il n'y avait pas moyen pour que je m'intéresse davantage à sa personne. Je ne sais pas si il arrivait à saisir ce concept. Apparemment non. Il pensait vraiment que ses beaux sourires suffiraient à me faire céder ? Laissez-moi rire.

- Qu'est-ce que je pourrais bien faire de toi dans ma chambre, sincèrement. Hideux, peut-être pas. Evidement, tu es beau comme un ange. Comme tous les Nephilims. Mais permet-moi de continuer à douter de ton utilité. Tu ne brille clairement pas par ta conversation. Et si j'ai vraiment envie de m'envoyer en l'air… Crois-moi, je choisirai plus expérimenté qu'un gosse de ton âge.


Ce n'était pas comme si le monde obscure manquait d'opportunité pour ça. Et il y avait des sorciers, des vampires et même des lycans tout aussi beau que des anges et bien plus intéressant à écouter qu'Isaac. Mais visiblement, même sur ce point nos avis divergeaient.

- Si c'est vraiment une sorcier avec un sale caractère que tu cherche, crois-moi, le monde obscure en est rempli. Alors, tu seras gentil de me laisser la paix, ok ?

Je savais que ce ne serait pas aussi simple. La preuve, maintenant il se permettait de me prendre dans ses bras. Je lui avais bien donné un coup de coude pour qu'il me lâche, mais visiblement, cela le fit plus rire qu'autre chose.

- C'est pour ça que je vous hais tant les Nephilims. Vous vous pensez vraiment invincible, sous prétexte que vous avez des runes pour tous. Mais si je veux chéri, je te trouve un sort pour te bloquer tout tes pouvoirs et on verra bien comment tu te débrouille à ce moment là hein ?

Je n'avais jamais entendu parlé d'un tel sort. Mais peut-être existait-il. Et si il n'existait pas… Et bien je pourrais toujours essayer de le créer. Ou même de créer une potion qui pourrait bloquer les runes pendant une courte période. J'étais presque sûr que c'était réalisable. J'avais étudier la magie assez longtemps pour savoir que notre seule limite était notre imagination.

© made by Ilyria – 642 mots
Revenir en haut Aller en bas
Isaac S. Alistair
The Fuckboy
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphy & Chris & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 1830
♦ Messages : 191
♦ Date d'inscription : 19/11/2016
♦ Everything and anything :

And paint in blood


She's the most beautiful girl in the city, that makes her the best. But she's so... well-read and I'm so... athletically inclined ! But since a little whitle, I've felt like I've been missing something and she's the only girl that gives me that sense of— Mmm... je ne sais quoi ?


Lean on me when you're not strong and I'll be your friend I'll help you carry on for it won't be long, until I'm gonna need somebody to lean on

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Sam 24 Juin - 22:01

Isaac & Wendy #IsdyI will follow you« Et qu’est-ce qui te fais croire que mon esprit est étriqué d’ailleurs ? » Faut pas croire, mais le petit n’a pas vraiment un esprit trop étroit contrairement à la majorité des Néphilims, probablement parce qu’en fait, il s’en fiche pas mal de leurs morales. La plupart du temps, il a les siennes et s’en fiche totalement de la race de quelqu’un – sauf si c’est un démon – et ne va pas lui en tenir rigueur pour son sang. Faut dire que c’est pas quelque chose qu’on choisit dans le fond. Mais bon, il était persuadé que même s’il lui faisait tout un discours sur le fait qu’il n’est pas tellement un connard dans le fond, elle ne le croirait probablement pas, tant pis. Ce n’était pas comme s’il n’aimait pas la relation qu’ils entretenaient, à jouer au chat et à la souris, à la voir se laisser désirer. Peut-être qu’elle ne voyait d’ailleurs pas ça de la même manière, mais c’est pas bien grave. « Et je suis persuadé que dans quelques temps, tu ne diras pas la même chose. » Faudrait-il encore qu’elle reste par ici. Si elle restait, il savait qu’il arriverait à la faire l’apprécier assez pour qu’elle accepte, et qu’elle ait envie, qu’ils couchent ensemble. Il connaissait ça. Il était doué dans cette technique.
« J’espère tout de même être plus beau que les autres à ton genre. » Ouais, elle lui avait fait, entre autre, une sorte de compliment, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’en demander toujours plus parce que c’est tellement lui. Peut-être qu’il est un descendant de Narcisse et du coup, probablement un lointain cousin de Jace. Une connerie de ce genre. En même temps, ça ne serait pas étonnant vu comme les relations inter-néphilims ont l’air tout de même assez entremêlées. Ew. « Oh, crois-moi, j’ai beau être jeune, ce n’est pas pour autant que je ne suis pas aussi expérimenté que tes autres amants. Tu serais épatée de ce que je peux faire avec ma langue. » Continuait-il avec un léger sourire en coin sur le visage. En tout cas, jamais aucune fille ne s’est plainte, loin de là même. Il avait tout de même des années d’entraînement, ce n’est pas rien. Puis, pour tout vous dire, il savait nouer des queues de cerises avec sa langue donc techniquement… Non seulement il embrasse bien, mais en plus de ça, il sait user de sa langue. Elle serait probablement plus qu’heureuse la petite. « Mais, peut-être que je ne recherche pas n’importe quelle sorcière. La personne que je désire, tout au fond de moi, c’est bel et bien toi. » Il haussait les épaules. « C’est pour ça que je ne peux décemment pas te laisser tranquille, tant pis pour toi. » Annonçait-il avec un sourire en coin sur le bout des lèvres.
« Parce que vous, les sorciers, vous ne vous pensez pas tellement invincible ? » Demandait-il en lâchant un ricanement, roulant des yeux. « Tu penses réellement réussir à stopper un pouvoir qui nous est procuré par les anges ? Tu ne penses pas un instant que c’est une idée arrogante, même de la part d’un sorcier puissant comme toi ? » Ouais, parce qu’il doutait pas qu’elle puisse faire des tas de choses avec sa magie, mais ce n’est pas pour autant qu’elle serait si forte que ça. Il ne faut tout de même pas abuser. « Et même si, par je ne sais quel miracle, tu arriverais à désactiver mes pouvoirs, toutes mes runes, j’arriverais à me débrouiller, t’en fait pas pour moi sweetheart. J’ai des ressources. »
©YOU_COMPLETE_MESS ♦ 604 mots en moins de 7j



Non, mais tu te rends compte ? L'amour ça rend con.Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon there's a light in the crack that's separating your thighs and if you wanna go to heaven you should fuck me tonight.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
S. Wendy Stendhall
avatar
♦ Autres comptes : Simon Lewis
♦ Runes : 191
♦ Messages : 65
♦ Date d'inscription : 12/04/2017
♦ Everything and anything :

Home is where the heart is...




Cause nothing satiates me And I don't think that I hate me
But bad or good, Seems nothing could
Take away this tasteless haze




It never really did and now it's never gonna happen with the two of us
I don't understand what it is that you're chasing after !

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ Mar 27 Juin - 17:56

I will follow you
Feat. Isaac.







Il n'y avait donc rien que je pouvais faire pour me débarrasser de ce Nephilim hein ? Il était pire que de la mauvaise herbe. Pourtant, j'étais toujours là. Mais qu'est-ce que j'attendais ? Je secouais la tête et leva les yeux au ciel en entendant ça nouvelle question. Evidemment, qu'il y avait des sous-entendu derrière ses mots. Il y en avait toujours. J'avais passer l'âge de jouer à ce genre de jeu. De toute façon, je n'en avais jamais vraiment été une grand fan non plus. Qui aime les hommes aussi lourd ? Et je n'étais même pas sûr que je puisse parler d'un homme pour décrire la personne en face de moi à vrai dire.

- Sûrement le fais que tu sois incapable de t'exprimer autrement qu'en sous-entendu et que tu n'arrive pas à trouver d'activité plus intéressante que de venir m'embêter en me racontant que tu passe ton temps à penser à ma personne quand tu es tout seul.

C'était simple, précis et direct me semblait-il. Si avec ça il ne comprenait pas, je crois qu'il n'y avait plus grand-chose que je pouvais faire pour lui. Si ce n'était de lui dire de s'inscrire à l'école primaire peut-être ? Il y apprendrait sans doute des choses intéressante et reprendrait avec de bonnes bases au moins.

- On verra bien. Avec un peu de chance tu seras mort de vieillesse avant que je n'aie changé d'avis sur ta personne.

C'était un des avantages à être immortel. On avait pas à se faire trop de soucis pour nos ennemis s'ils étaient des Terrestres ou des Nephilims, il nous suffisait d'être patient et le temps ferait son travail pour nous. Je n'osais pas répondre à sa réplique sur sa beauté. J'avais peur de dire quelque chose que je regretterai sinon. J'en venais à me demander si ce Nephilim n'avait pas un peu de sens démoniaque dans les veines, comme les fées. Pas assez pour l'empêcher de mentir, mais suffisamment pour lui laisser leur faculté de manipulateurs confirmé. Mais mon choix avait été fait un bon nombre de décennies auparavant. Il était hors de question que je m'amourache de qui que ce soit.

- C'est triste, je ne saurais jamais à quel point tes propos sont vraies. Mais si tu manie aussi bien ta langue que tu ne le fais en ce moment, je n'ai pas de doute. Malheureusement mon chou, si mes amants étaient expérimentés, ils avaient aussi la chance d'avoir une bonne présence d'esprit, une certaine intelligence dont tu semble manquer cruellement.

Je rentrais définitivement trop facilement dans son jeu là. Ca allait encore me coûter cher ça, ce n'était pas bon.

- Et après quoi ? Une fois que tu m'aurais eu, tu vas m'ajouter à ton tableau de chasse ? Génial, j'en rêvais. Laisse-moi rire. Ce genre de discours marche peut-être sur les petites midinettes, mais pas sur moi, désolé. Je suis trop vieille pour ce genre de petit jeu débile.

C'est ce que c'était. Autant appeler un chat un chat. Ce jeu était débile. Qui voudrait se lancer bêtement là dedans ? Et Isaac n'allait pas réussir à me faire croire que j'étais la seule personne qu'il désirait sur cette terre. A cette seconde peut-être. Mais plus tard, hein ? De toute façon, il était hors de question que je fréquente un chasseur d'ombre.

- Ha ! C'est un Nephilim qui me dit ça ? Quelle bonne blague ! Vous qui passez votre temps à rabaisser tout le monde parce que vous avez un peu de sang d'Ange dans les veines. La magie n'a pas de limite, ne sous-estime pas les sorciers, ni même aucune créature obscure. Nous sommes bien plus nombreux et puissants que vous ne pouvez l'être.

Et pourquoi je serais modeste hein ? Face à ce sale gosse, ça ne servait à rien. Sur ce, je tournais les talons ouvrit un portail et passa au travers pour retrouver la chambre d'hotel que je louais en ce moment en attendant de trouver une autre solution. J'avais déjà une idée en tête d'ailleurs. Je savais qu'Annalyne habitait toujours sur New York et qu'elle se ferait un plaisir de m'accueillir. Mais pour l'instant, le temps de prendre mon rythme, je préférai ne pas trop l'envahir et rester ici.

© made by Ilyria – 712 mots
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: ISDY ∞ I will follow you ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
ISDY ∞ I will follow you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]
» Follow me in Wonderland ~
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» I will Follow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Manhattan :: Les bâtiments scolaires-
Sauter vers: