What do you want from me ?


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Poster un nouveau sujet
What do you want from me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: What do you want from me ? ♦ Mer 22 Mar - 11:26
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

L'ambiance du côté des Sadowhunters est un peu plus détendue depuis le retour de Jace. Enfin, pour certains. D'autres, plus idiots, prennent toujours le jeune Wayland pour un traître à la botte de Valentin, revenu pour les espionner. Qu'importe ce qu'ils pensent, Alec lui est plus que soulagé de retrouver son Parabatai à ses côtés, même s'il n'est pas au meilleur de sa forme. Au moins, il n'est plus entre les griffes de son père. Après l'avoir laissé dormir à l'infirmerie, le brun a passé une bonne partie de sa journée à discuter avec son frère, bien trop heureux de le retrouver. Après une étreinte pleine d'émotion, il a écouté sans bouger son récit, même s'il ne manquait pas d'envie de sortir de l'Institut pour aller tuer Valentin.

Comme le blond fut convoqué par Victor, l'aîné des Lightwood eut la possibilité d'éviter les questions de Jace par rapport à son comportement, puisqu'ils partagent leurs émotions, il a forcément senti qu'Alec se sent pas bien. Sans compter son air malade et ses doigts qui tremblent. Lui qui ne tremble jamais d'ordinaire, pour un archer, c'est inquiétant. Plus qu'il n'en avait au moins pour une bonne heure, le nephilim s'éclipsa pour retrouver Raphaël. Plus Alec se fait mordre, plus le temps d'action du venin se raccourci. Le chasseur d'ombre en venait à avoir un rendez vous avec le vampire une à deux fois par jour. Absolument pas pratique. Et même si sa tête ne cesse de lui répéter de sortir cette toxine de son système, son corps lui, lui hurle toute autre chose. Une fois sa morsure quotidienne effectuée, le brun laissa Raphaël se décaler, alors que lui s'allonger sur le canapé design, comme une vulgaire poupée de chiffon. Par l'Ange, il est tombé bien bas, mais cette sensation lui apporte un sentiment de bien-être jamais atteint auparavant. Surtout pour lui.

Il lui fallut quelques instants pour s'en remettre, en profitant pour discuter avec le Mexicain du retour de Jace. Et forcément, savoir si son parabatai se douter de quelque chose. Pour le moment ils s'en sortaient bien. Une heure plus tard, alors que son téléphone à sonné déjà plusieurs fois pour des messages d'Izzy et du jeune Wayland, le brun se dirigea vers l'appartement de Magnus. À nouveau en pleine forme, comme neuf il pouvait le remercier des avoirs aider à sauver son frère. Ils n'ont pas eu le temps d'en parler, parce qu'Alec n'a pas réellement lâché le blond, et sa cadette, depuis son retour. Arrivé à son loft, il grimpa les marches et entrouvrit la porte principale afin de s'avancer dans l'entrée.

-Magnus ?

.
Made by Neon Demon


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Sam 1 Avr - 17:24
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
Tu as l’esprit ailleurs. Tu n’arrives pas à y croire. Tu as beau retourner la situation dans tous les sens, tu n’arrives pas à trouver comment tu as fait pour ne rien voir. Tu as joué les aveugles et ça ne te ressemble pas. Tu es plutôt perspicace d’ordinaire, mais il semblerait que quand Alexander rentre dans le jeu, tu deviens complètement aveugle. Tu te sens mal. T’as une nausée constante sur le visage depuis que tu as su. Tu ne sais pas trop ce que tu dois en penser. Tu as l’impression d’avoir été trahi, mais tu ne veux pas te concentrer sur toi-même. Tu n’es pas si égocentrique que ça. Si ça avait été deux autres personnes dans cette situation, tu aurais certainement su quoi faire.  Sauf que là, c’est deux personnes très proches de toi et dans ta tête tout se bouscule. Assis sur ta terrasse, tu as le regard perdu dans le vague. Tu essayes de trouver une solution, mais tu as juste l’impression de tourner en rond. Ce qui n’est pas des plus agréable. Ce n’est que lorsque tu entends ton prénom que tu sors de tes pensées. Cette voix, tu la connais bien. Alexander. Tu n’es pas allé le voir directement quand tu as su, parce que tu étais incapable de savoir ce que tu aurais bien pu lui dire et tu ne voulais pas t’emporter et dire des choses que tu regretterais. Alors, tu as préféré retourner chez toi et cogiter inutilement. Maintenant qu’il est là, tu ne peux pas faire comme si tu ne l’avais pas entendu, mais tu ne sais toujours pas quoi lui dire. Ce qui complique les choses. Tu te lèves et tu t’approches d’Alexander. Instinctivement, tu le scrutes. Tu l’observes, comme si tu le voyais pour la première fois. Il a l’air plutôt normal, quoique assez exalté. Ta nausée s’intensifie quand l’idée qu’il soit encore défoncé te traverse l’esprit. Tu te figes soudainement. Tu essayes d’agir normalement, tu ne veux pas lui donner l’impression de le bloquer au pieds du mur. Tu veux voir s’il te fait assez confiance pour t’en parler, sans que tu sois obligé de lui lâcher ce que tu sais au visage.

« Alexander. Je ne m’attendais pas à te voir. » tu esquisses un sourire, peut-être un peu moins éblouissant qu’à ton habitude. Tu traverses le salon pour le rejoindre. Tu n’as pas vraiment eu l’occasion de le voir beaucoup ces derniers temps. Il faut dire que dès l’instant où il a découvert où se trouvait Jace, c’est devenu une idée fixe. Ce n’est pas un reproche, bien au contraire. Tu l’as aidé à le retrouver et si ça avait été Catarina ou Ragnor à la place du blond, toi aussi tu n’aurais pas été capable de penser à autre chose. Puis depuis le retour du fils prodigue, Alexander semblait préoccupé, alors tu n’as pas insisté. Sauf que maintenant tu te dis que tu aurais peut-être dû. Peut-être que ça t’aurais évité de le laisser dans une situation aussi compliquée et dangereuse. Tu sais bien qu’il passe sa vie à se mettre en danger, mais ce n’est pas la même chose. Là, il se met en danger volontairement et c’est ce qui te perturbe le plus « Je suis content que tu sois là, tu m’as manqué. » ce n’est pas un mensonge. Depuis que tu as fais sa rencontre, tu n’aimes pas l’idée de le laisser disparaître trop longtemps. Tu l’observes un instant avant de finalement demander. « Quel bon vent t’amène. » tu doutes qu’il soit là pour t’annoncer qu’il se shoote au venin de vampire et pas de n’importe quel vampire, mais juste avec le seul que tu considères comme une sorte de fils. Non, ça serait bien trop facile, mais peut-être qu’il finira par te l’avouer. Tu l’espères du moins. Tu ne veux pas d’un conflit supplémentaire.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 15:09
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

Pour le moment, le jeune chasseur d'ombre préfère éviter les appels de son frère et sa sœur pour aller prendre un peu l'air, et échapper à leurs questions. Le brun se contente donc de leur envoyer un message, pour leur dire qu'il va bien et qu'il est chez Magnus. Si jamais c'est réellement une urgence, ils seront le contacter. Pour le moment, c'est assez calme et c'est étrange. Maintenant que Valentin n'a plus Jace sous sa coupe, il doit sans doute tenter quelque chose. Et son instinct lui dit que ce ne sera pas calme bien longtemps. Pour le moment, "guéri" de ses incessants tremblements et de cette transpiration agaçante, typique des toxicos en manque, les nephilim a simplement envie de passer un peu de temps avec le demi-démon.

Depuis le retour du jeune Wayland, ils n'ont pas pu passer beaucoup de temps ensemble, puisqu'Alec en profitait pour être présent pour Jace. Parce que ce n'est pas toujours simple, il sait que le blond a vécu des choses pas évidentes, et avec les rumeurs qui cours à l'Institut comme quoi il est l'espion de Valentin, il se doute qu'il a besoin de soutien. Il le sent. Mais aujourd'hui, son Parabatai va passer un peu de temps avec Izzy, et lui il a donc pu s'éclipser. Mais visiblement, cette idée ne fait pas plaisir chez le sorcier, étant donné qu'il lui souri à peine. Alec fronce légèrement les sourcils, un peu inquiets. Aurait-il un problème ? Le Shadowhunter sait qu'il n'apprécie pas plus que cela, sa relation avec Jace... il espère simplement que ce n'est pas un élan de jalousie.

-Je passais dans le coin... je ne me suis dit que j'aller venir. Je te dérange ? Je peux revenir une autre fois.

L'aîné des Lightwood le suit du regard quand il s'approche, cherchant à détecter quelque chose. L'espace de quelques secondes, un murmure lui souffle qu'il est peut-être informé... Alec sait que Raphaël et Magnus sont proches. Aurait-il tout dit ? Non, il aurait trop peur de se faire taper sur les doigts sans doute. La dernière fois que Magnus est venu à l'Hôtel, le vampire était en train de le mordre de la rue, il l'a rapidement renvoyé comme un enfant prit en plein délit de vol. Il tente de se persuader que ce n'est qu'une idée, et part finalement à sa rencontre, gardant son envie de l'embrasser... Avec la dernière fois, il sait plus, sur quel pied danser, faire ou pas le faire ? Pourtant, un léger sourire étire quand même ses lèvres quand il lui dit lui avoir manqué. Il est vrai que durant la mission de sauvetage, il ne sait pas mis avec le sorcier, préférant être concentré sur ce qu'il faisait plutôt que sur la sécurité de Magnus. Ensuite, ils avaient enfin récupéré Jace, alors il n'a pas nécessairement pris le temps de venir.

-Tu m'as manqué aussi..

Ce n'est pas le genre de chose que le chasseur d'ombre dit d'habitude, tout comme les "je t'aime" et autres choses du genre. C'est un soldat avant tout, pourtant, avec Magnus, ça lui semble naturel, cela ne le gêne pas, où ça ne semble pas mal placé dans le temps. Mais il y a quelque chose de gênant entre eux, à l'instant même, et cela perturbe le nephilim.

-Je voulais juste te remercier, de nouveau avoir aidé à récupérer Jace.... Est-ce que ça va ?

.
Made by Neon Demon




family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 16:01
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
Tu es tendu. Tu essayes de donner le change, mais cette situation te met mal à l’aise. Tu te sens pas bien, tu t’inquiètes pour Alexander. Tu sais que ce qu’il fait est dangereux. Que ce soit pour lui ou pour Raphaël. Tu as tendance à te débrouiller pour tout tourner en dérision, que tout dans ta vie soit faites de légèreté, mais là tu n’y arrives pas. Tu t’approches quand même de lui, parce que malgré tout, c’est plus fort que toi. Alexander t’attires. Tu as besoin de l’avoir près de toi. Il t’a manqué. Tu as serré les dents le temps qu’il s’occupe de Jace, mais le manque est quand même là. Alors, forcément tu es ravi de le voir débarquer à l’improviste, même si tu aurais aimé ne pas voir cette rencontre assombrie par cette mauvaise nouvelle. Il te demande s’il te dérange et tu hoches négativement la tête. « Non, bien sûr que non. Tu es toujours le bienvenu ici. » et ça, ça ne changera pas. Tu es toujours heureux de voir la silhouette d’Alexander se dessiner dans ton hall d’entrée. Surtout qu’il a l’air en forme, même si tu te doutes qu’il l’est parce qu’il a rendu visite à Raphaël avant toi. Cette idée t’arrache un frison et ce n’est pas de plaisir cette fois-ci. Loin de là.

Tu souris quand il te dit que tu lui as manqué. La réponse te fait plaisir, mais tu te demandes toujours s’il ne se sent pas obligé de répondre ça. Juste pour te faire plaisir. Tu te mords l’intérieure de la joue. Il faut que tu arrêtes avec ça. Ce n’est pas ton genre de voir la vie en noir. Tu préfères toujours y ajouter quelques paillettes. Tu te retiens de lui dire que si tu lui avais manqué tant que ça, il pouvait venir te voir bien avant ou même ne pas t’éviter lorsque vous êtes allé chercher Jace, mais tu te retiens. Rien ne sert de jeter de l’huile sur le feu. Ça ferait plus de mal qu’autre chose. Tu ne tiens pas à jouer avec le feu avec Alexander. Tu ne supporterais pas de le perdre. Il y a quelque chose de spéciale entre vous et tu ne veux pas que ça te glisse entre les doigts. Un mince sourire se dessine sur tes lèvres quand il te remercie. Tes doigts effleurent sa main. Tu ne sais pas trop si tu es autorisé à le toucher maintenant. Cette situation est tellement inconfortable. « C’est normal. Je serais toujours pas t’aider, Alexander. » c’est presque une déclaration à demi-mots. Tu peux l’aider avec Jace, comme l’aider avec son addiction. Sauf que tu es incapable de le dire aussi directement. Tu risques de le brusquer et un Lightwood en colère n’est pas forcément facile à gérer. Surtout pas pour toi. « Puis tu as l’air en pleine forme, maintenant qu’il est là. » tu sais que la perte de son parabataï a été un choc difficile à encaisser pour le jeune homme, alors tu ne pouvais pas tourner le dos à cette détresse. Il avait besoin de toi pour se sentir mieux et tu n’as pas hésité une seule seconde et tu serais prêt à recommencer s’il le fallait. Tu relèves les yeux vers Alexander. « Je suis rassuré de savoir que tu vas bien. » durant l’absence de Jace, il t’a fait peur. Il ne semblait plus être la même personne. Tu ne sais pas trop si c’est toujours la même personne que tu as en face de toi. Peut-être que tu ne le connais pas assez pour en juger. Peut-être qu’il serait bon d’en parler à Isabelle, savoir si elle trouve que son aîné a changé depuis quelques temps. Elle serait certainement mieux placer pour en juger, mais d’un autre côté, ils semblent tous tellement préoccupés que tu doutes qu’ils aient remarqué quoique ce soit. Toi aussi, tu as détourné le regard trop longtemps et tu t’en veux. Jusqu’à maintenant, depuis que tu as croisé le Lightwood, tu n’as plus eu d’yeux que pour lui et dès l’instant où tu les détournes quelques instants la situation devient rapidement compliqué.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 16:40
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

La vie d'un Shadowhuntrs n'est jamais simple. Bien qu'il y a quelques mois encore, elle semblait l'être pour Alec. Certes, il souffrait en silence de son amour à sens unique, interdit, pour son Parabatai. Mais il avait sa route, de tracer, il savait que sa vie serait constituer à combattre des démons, prendres des coups, être là pour sa famille, faire des sacrifices, et sans doute à mourir jeune. Tout semblait calculer, et ça lui convenait, dans un sens. C'est ça, la vie de Chasseur d'Ombre, on ne lui a jamais menti là-dessus. Se battre, s'entrainer pour toujours être le meilleur, assumer les responsabilités de sa fonctionner et faire honneur à son nom. Puis Clary et Simon on débarqués, changeant la donne, mettant leur monde sans dessus-dessous. Suivit par Magnus qui l'a ébranlé, parce qu'il le voyait. Lui, et pas le célèbre Jace. Parce que pour la première fois, Alec se sentait attiré par quelqu'un d'autre que son Parabatai. Par un sorcier, un autre homme, alors qu'il s'avouait à peine à lui même qu'il état gay.

Il a bousculer toute ses limites, toutes ses certitudes, et après de longues semaines de batailles avec lui-même, malgré les façons violentes dont il l'a repoussé, il a fini par lâcher la maigre prise qu'il lui laissait pour prendre le risque. C'est à ce moment là que les difficultés on commencé. Ils ont sû pour Jace et Clary, et ses problèmes sentimentaux se sont ajouté au restes. Depuis, le brun est un peu perdu et quand le jeune Wayland à simplement disparu avec son père, Alec à eu l'impression d'être privé de souffle. Comme si on le remontait à la surface, juste quelques secondes, juste pour qu'il puisse respirer et rester à peine vivant. Parce que depuis des années, il n'a jamais été réellement seul, il a toujours eu cette ombre, réconfortante, qui plane à côté de son âme. Celle de Jace. Il en a besoin, autant que de respirer. Mais Magnus à été sa bouffé d'oxygène, à chaque fois qu'on lui sortait la tête de l'eau. Le Shadowhunter aurait sans doute déjà perdue la tête sans lui.

Alors un souffle de soulagement se répand en lui quand le sorcier lui assure qu'il est le bienvenu chez lui. Il se doute bien que Magnus a d'autre choses à faire, avec les temps qui court, le grand sorcier de Brooklyn doit aussi protéger les siens. Mais Alec ne vient pas pour lui demander quoi que ce soit, il le fait rarement. Parce qu'il ne rend pas visite au demi-démon pour ça. Simplement pour le voir, pour tenter d'avancer dans leur relation, même s'il avance à tâtons. Pour passer du temps avec lui, loin du reste, durant quelques rares instants. Depuis le retour de Jace, il l'évite, c'est vrai. D'abord parce qu'il y a cette histoire avec Raphaël, et il se sent un peu coupable. Parce que malgré tout, il a cette attirance inexplicable pour le mexicain. Mais aussi parce qu'il ne sait plus trop quoi faire. L'ainé des Lightwood à toujours cette impression d'être un enfant... A des kilomètres de ce que le sorcier peut attendre. Ce n'est jamais simple de sortir avec quelqu'un, avec autant d'expérience, l'Ange seul sait à quel point son expérience peut être élevé, alors que lui est totalement novice, venant à peine de dépasser le stade du premier baiser.

Malgré tout, il lui répond par un sourire, sincère. C'est idiot comme une simple phrase pour le calmer. Hors mit Isabelle et Jace, rare sont les personnes à lui tirer un sourire aussi facilement. Son corps semble s'accaparer la chaleur du sorcier quand ses doigts effleures les siens, à la recherche de contact. Et encore une fois, ça encore le néphilim, qui glisse doucement ses doigts entre les siens. Alec n'est pas comme les autres Chasseurs d'Ombre, à toujours venir quémander un service, qui serait "logique" de devoir au soldats de Raziel, venant de la part d'une Créature Obscures. Il trouve ça normal, de venir le remercier. Malgré leur relation, Magnus n'était pas obligé de venir les aider, gratuitement. Il se doute qu'il l'a fait pour lui, bien entendu, le sorcier n'aime pas beaucoup le jeune Wayland, probablement à cause de cette jalousie infondé, alors ça compte pour lui. En y réfléchissant, si Magnus lui avait demandé son aide pour Camille, il ne l'aurait probablement pas fait... Mais la vampire n'a rien à voir avec son Parabatai.

-Je sais, mais ça ne m'empêche pas de te remercier. Tu n'étais pas obligé de le faire.

Le brun sait à quel point Magnus peut l'aider. Il l'a prouvé, sans cesse depuis le départ de Jace. A le soutenir, et le supporter dans ses accès de panique colériques. Il sait à quel point il peut être pénible à vivre, mais c'est un lien tellement unique, que parfois il se doute que quiconque comprenne. Le blond est comme sa bouée, il ne peut pas vivre sans lui. C'est sa gravité, son repaire, et il préférerait mourir, que de vivre sans lui. Malgré tout ça, malgré leur dispute, le sorcier a était présent. Et dans un coin de son cerveau, il se dit qu'il pourrait encore l'aider. Mais ce n'est pas à lui de le faire, mais à Alec. De mettre un frein à tout ça, mais il n'en a pas envie... Est-ce un effet du venin, ou bien de lui-même ? Peut être des deux ? Depuis vingt-deux ans, il ne sait jamais senti aussi reposer et fort en même temps, que durant les courts lapse de temps ou le venin fait effet. Et dans le fond, il a peur, que s'il décroche de cette addiction, il se noie dans toutes les responsabilités et les sentiments qui vont l'assaillir.

-Oui, ça fait du bien de l'avoir de nouveau parmi nous, même s'il est un peu... Différent. Mais ça ce comprend, il lui faut du temps, il reste Jace malgré tout.

Par l'Ange, il n'a jamais été aussi heureux de sentir son cœur battre de nouveau rythme avec le sien une fois qu'il a mit la main dessus. La nuit qui suivit, il a dormi comme un bébé, et les quelques minutes ou il était réveillé, il passait son temps à ressentir les sensations de son Parabatai, comme un souffle retrouvé. Il a pu sentir sa peine, et ils ont passé le reste de la nuit à parler. Enfin, ils étaient complet. Amoché, brisés, l'un comme l'autre, Jace par son père, lui par son addiction, mais comme une évidence, ils sentaient qu'ils allaient s'en sortir. Ensembles, comme toujours. Un pas à la fois. Alec peut lire l'inquiétude dans les yeux du sorcier, et ça lui chamboule le cœur. Alors il s'agrippe légèrement à sa main et se rapproche pour couvrir ses lèvres d'un baiser, lent, mais sans arrière pensé. Juste un moyen de le rassurer. Le néphilim s'éloigne juste asser pour pouvoir parler et le regarder.

-Je n'y serait pas arrivé sans toi. Je sais, que je peux être exécrable sans Jace... Izzy dit que je suis une autre personne, et elle à sans doute raison. Je peux pas réellement l'expliquer... Mais tu m'as permis de ne pas m'oublier, et de réfléchir.

.
Made by Neon Demon


Pas corrigé


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 17:21
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
L’important, c’est qu’il se porte bien. C’est ce que tu ne cesses de te répéter intérieurement pour te rassurer. Alexander ne semble pas en mauvaise état. Bien sûr, tu doutes qu’il reste comme ça indéfiniment. Le venin de vampire est une drogue dangereuse, qui s’infiltre doucement dans vos veines jusqu’à ce que vous ne puissiez plus vous en passer. Tu en as vu des gens accros à cette connerie, mais jusqu’à maintenant ça ne t’avait jamais touché d’aussi près. Tu comprends mieux le fameux « ça n’arrive pas qu’aux autres ». Tu te retrouves avec deux camés sur les bras et tu n’as aucune idée de comment arranger ça. Raphaël est complètement obnubilé par le Lightwood et tu dois avouer que cette nouvelle ne te plaît pas. Tu te demandes ce qu’il en est du côté d’Alexander. Est-ce que lui aussi s’intéresse au Santiago et que c’est la raison pour laquelle il a préféré faire équipe avec lui, plutôt qu’avec toi lors du sauvetage de Jace ? Cette idée te brise le coeur et si Alexander avait eu l’ouïe d’un loup peut-être qu’il l’aurait entendu. Tu te comportes bizarrement, même toi tu t’en rend compte. Sa peau est douce contre la tienne et tu es ravi qu’il ait décidé d’attraper la perche que tu lui as tendu. Tu n’as pas osé le toucher directement de peur d’être repoussé et tu n’aurais certainement pas supporté un refus de sa part. Avec lui, tu as l’impression de revenir au commencement. Toi, Magnus, l’homme aux miles conquêtes, plutôt sûr de lui en ce qui concerne les choses de l’amour et de la séduction, te retrouves totalement paralysé devant le Ligthwood. S’en est risible, tu le sais, mais tu ne peux pas y faire grand-chose. Tu as toujours peur qu’il te rejette, qu’il brise de nouveau ce coeur que tu as si longtemps essayé de protéger. Il pense être le seul démuni face à toi, mais il n’imagine pas à quel point toi aussi tu peux l’être quand tu te retrouves devant lui. Alexander est un joyaux que tu ne veux pas abandonner.

Tu souris simplement quand il te dit que tu aurais pu décider de ne pas l’aider. C’est bien mal te connaître. Derrière les apparences frivoles, tu es une personne très loyale, prête à beaucoup de choses pour aider les personnes qui te sont proches. Désormais, Alexander en fait partie et tu serais prêt à n’importe quoi pour qu’il soit heureux. C’est effrayant, mais c’est pourtant la vérité. Tu essayes de lui arracher la vérité, mais il semble plus coriace que prévu. Tu te demandes si les effets du venin font effet bien longtemps maintenant. Peut-être que la seule solution pour qu’il te dise la vérité serait de le prendre en pleine crise de manque. Tu te mords de nouveau la joue à cette idée et tu te concentres de nouveau sur le visage magnifique de l’aîné des Lightwood. « Les gens changent parfois… » puis après ce que Jace a vécu, tu comprends qu’il ne soit pas tout à fait le même. Tu doutes qu’il ait passé des vacances quatre étoiles en compagnie de Valentin. Alexander aussi a changé, il est d’abord devenu colérique à cause de l’absence de son frère de coeur, puis il s’est lancé dans cette hérésie au côté de Raphaël. Tu avais dis à Jace que tu craignais que son parabataï fasse quelque chose d’insensé pour le retrouver et tu ne t’étais pas trompé. Sauf que tu t’étais promis à toi-même d’empêcher qu’il aille trop loin et on dirait que c’est une promesse qui est sur le point d’être brisé. Pourtant, tu ne sais pas comment arranger ça et c’est plutôt frustrant comme situation. Tu ne sais pas quoi faire pour que les choses aillent mieux.

Son baiser te surprend, mais l’espace d’un instant, quand tes lèvres rencontrent les siennes, tu oublies tout et tu te sembles tellement léger. Tu as l’impression d’avoir retrouvé ta place, mais toutes les bonnes choses ont une fin et il s’éloigne déjà, laissant toutes tes préoccupations te retomber sur les épaules telle une chapes de bétons. Ça t’en couperait presque le souffle. Il ne s’éloigne pas tant et tes yeux plongent dans les siens quand il reprend la parole. Il est tellement beau. Tu n’es peut-être pas objectif, mais tu ne peux que le trouver magnifique à cet instant. L’une de tes mains vient doucement caresser sa joue alors que tu te décides à lui répondre. « Peu importe ce que tu pourras traverser, je serais toujours à tes côtés pour t’épauler. Nos âmes ne sont peut-être pas liées comme avec Jace, mais quoi qu’il arrive tu pourras compter sur moi. Tu peux me faire confiance. » tu parles avec ton coeur. Tu veux qu’il sente qu’il peut te faire confiance et pas uniquement maintenant, parce qu’il est dans une mauvaise passe, mais sur du long terme. Tu veux te rassurer toi aussi, prouver que tu n’es pas aussi volage qu’on voudrait bien le croire. Même si tu aimerais le cacher, tu ne peux pas te le cacher à toi. Ton coeur est profondément lié à celui d’Alexander. Tu ne sais pas si la connexion se fait dans les deux sens. Peut-être que tu as loupé le coche et que ce n’est plus le cas de son côté, mais toi, tu tiens beaucoup trop à lui pour le laisser s’enfoncer dans les méandres d’une drogue qui pourrait l’anéantir. Ta main glisse tranquillement dans sa nuque. Tu ne veux pas le lâcher. Tu as l’impression qu’il disparaîtrait si tu avais le malheur de te reculer un peu trop. C’est peut-être ce qui te fait prendre tant de précautions en sa compagnie. Tu as l’impression qu’au moindre mouvement brusque, tu pourrais le perdre.  

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 19:35
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

Les gens changent... Oui, en ce moment tout le monde changent. Jace a changé au contact de Clary et pas forcément en bien, mais sur ce point là, Alec n'a pas grand chose à dire. Lui même à changé au contact de Magnus, mais pour le coup, il semblerait qu'il s'améliore dans son cas. Au final, il a le plus changé avec Valentin, mais c'est une variante qu'il fallait prendre en compte. Dans le fond, il reste le même Jace qu'il a connu quand il était gosse est dont il est tombé amoureux. Il reste sont frère, peut importe ce que son père à voulut lui faire. Il est brisé, certes, mais le blond est l'un de leur meilleur guerrier, et même s'il n'arrivera jamais réellement à se "réparer", Alec sait qu'il est capable de surmonter ça et de vivre avec, mieux que personne. Il y arrivera avec l'aide de sa famille, et même si ça lui fait mal de l'avouer, avec l'aide de Clary. Car au fond de lui, même si tout le monde sait la vérité, il ressent que son Parabatai l'aime encore, d'une façon différente qu'un frère et une sœur.

Il n'a pas forcément envie d'en parler, alors il se contente de lui sourire avant de venir l'embrasser, pour calmer son inquiétude. Parce que ça le touche et qu'il se sent coupable de l'inquiéter comme ça, même s'il a sans doute ses raisons. Il ne veux pas l'attirer dans ses problèmes. Le brun ne fait rien de trop oser, il a un peu peur depuis la dernière fois, il se contente d'un baiser simple, mais efficace. Sa déclaration le chamboule totalement, et il ne sait pas trop quoi dire. Les mots, Alec n'est pas doué pour ça, il n'en a jamais eu besoin, dans son petit coin. Jace sachant ce qu'il ressent et Izzy le connaissant comme sa poche. Mais à l'instant présent, il ne peut pas rester là comme idiot, il faut qu'il réponde, mais il redoute d'être à côté ou de se faire mal comprendre. Mais en même temps, il a l'impression qu'il y a une supplication caché derrière ses mots...

- Tu sais que je suis pas très doué pour... Parler ? Mais tu sais que je serait là aussi. Peut importe ce que les gens disent, tu n'as pas besoin d'avoir peur de ça. Je m'en moque...

Il sait que c'est une grande inquiètude pour le sorcier, du moins c'est ce qu'il semble avoir compris. Mais Alec a fini par se détacher des dires de ses parents, et honnêtement, son frère et sa sœur sont sans doute fière de sa phase de rébellion. Ses sourcils se fronce un peu, alors qu'il sent Magnus caresser sa nuque, et ça l'inquiète à son tour.

-Mag, Est-ce que ça va ?

.
Made by Neon Demon


Pas corrigé


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 20:13
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
Tu essaies de garder une attitude normale, même si chez toi la normalité est plutôt subjective. Ce qui touche Alexander a tendance à te toucher un peu trop personnellement. Tu le sais et tu sais aussi que ça risque de te jouer un mauvais tour un de ces jours, mais tu es incapable de faire autrement pour le moment. Ses lèvres te font oublier tes soucis l’espace de quelques instants, mais rapidement tout te revient en mémoire. Tu dois pouvoir régler cette affaire sans prendre le risque de perdre le chasseur d’ombres. Tu n’y tiendrais pas. Tu ne veux pas te détacher de lui et tu profites de cette proximité pour lui dévoiler un peu ce que tu as sur le coeur. Tu veux qu’il sache qu’il peut te faire confiance, même sur des sujets qu’il aurait tendance à garder pour lui. Il n’a pas besoin de garder quoique ce soit pour lui, surtout si cette chose peut le détruire. Tu ne sais pas si tu as bien fait de lui faire cette petite déclaration. Au fil du temps, tu as appris à connaître l’aîné des Lightwood et tu sais qu’il n’est pas très à l’aise avec tout ce qui touche aux sentiments. Pourtant, tu ne peux pas faire autrement. Tu as besoin de le lui dire, tu as besoin qu’il le sache. Les regrets sont difficiles à porter avec le temps qui passe.

Un mince sourire se dessine sur tes lèvres quand il te dit qu’il n’est pas très doué avec les mots, mais ce n’est pas si important que ça. Il sait se faire comprendre autrement qu’avec des mots. Ça te convient. Pourtant, malgré qu’il ne soit pas doué, ses mots te réconfortent. Pas au sujet de son addiction, mais au moins sur la vision qu’il a de toi. Tu le regardes avec un regard plein de tendresse. Il est tellement adorable. « Tu n’es pas si mauvais que ça avec les mots. » répond-tu avec un petit sourire amusé. Il faut dire ce qu’il est. Il est toujours un peu maladroit, mais c’est ce qui fait son charme. Tu te mords la lèvre inférieure quand il te demande si ça va. Tu en aurais bien rit, mais il t’aurait certainement pris pour un fou et puis il faut avouer que la situation n’a rien de risible. Tu croises de nouveau son regard et tu essayes de réfléchir le plus vite possible, mais ce n’est pas chose facile. Tu s peur de mettre les pieds dans le plat et de tout gâcher. Tu ne réponds pas tu éludes en préférant répondre. « Je profite juste que tu sois là… » on ne sait pas ce qui peut arriver, peut-être que tu n’auras plus l’occasion de le garder contre toi bien longtemps, alors tu essayes d’enregistrer les sensations que tu peux ressentir quand tu es près de lui. Juste pour pouvoir t’en souvenir à l’avenir. « Je me demandais juste, si quelque chose clochait dans ta vie, tu m’en parlerais n’est-ce pas ? » tu ne sais pas quoi faire d’autres pour l’encourager à t’en parler, mais tu ne te sens pas prêt à décaler cette histoire par toi-même. Tu t’énerves toi-même à vouloir être si prudent. Tu es ridicule. Tu le sais, mais tu tiens à Alexander, tu ne veux pas le blesser. Tes doigts caressent tranquillement sa nuque du bout des doigts.   

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 20:24
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

Alec n'est pas doué en grand chose quand il s'agit des relations, parce que Jace et Isabelle lui on toujours suffit. Et ils ont étaient habitué jeune au sale caractère de leur frère aîné. Pour les autres, c'est différent. Clary a vite compris que le brun ne l'aimait pas, Simon il a tendance à faire comme s'il n'existait pas la plupart du temps, mais ils se croisent si peu souvent aussi. Magnus c'est différent, il veut faire bien, mais en même temps il s'enflamme. Parfois les deux hommes ne se comprennent pas et ça fini par partir en dispute. Comme quand Alec était en panique de ne pas remettre la main sur Jace. Bon, il doit admettre qu'il a été réellement violent avec Magnus, mais il aurait pu tenter de comprendre. Disons que les tords étaient partager. Mais encore une fois, le néphilim n'est pas doué avec les mots. Mais sa réponse lui arrache un sourire amusé, alors qu'il le dévisage.

-j'ai travaillé dessus.

C'est un peu vrai. on peut dire que parfois il réfléchit à ce qu'il pourrait dire et comment le sorcier va réagir, mais ce n'est pas toujours simple. Faut dire aussi qu'Alec à toujours tendance à trop réfléchir, et parfois pas suffisamment. Il ne sait pas faire l'entre-deux. Mais la situation actuel entre les deux hommes est un peu étrange. Un flottement de non-dits les entoures et les réactions de Magnus commencent un peu à l'inquiéter. Limite il va mourir dans la seconde. Bon c'est un peu abusé, mais c'est ce genre de sensation qui fourmille de façon désagréable sur la peau du Shadowhunter et allume son signale d'alarme.

-Je ne vais nul part, pour le moment.

Ses mans se pose sur les bras du sorcier alors qu'il caresse sa nuque dans un geste agréable, mais qui souligne rien de bon. Ses sourcils, comme à son habitudes, froncés, cherchent à trouver des réponses dans le regards douteux du demi-démon. Et sa question confirme ses doutes, ou du moins il ne voit pas trop de quoi il pourrait parler sinon. Il se détache un peu, suffisamment pour ne plus qu'il se touchent, et se mets à marcher en direction du balcon, avant de se tourner vers le sorcier, d'un air aussi détendu que possible. Après tout ce n'est pas vraiment quelques chose de mal... Il ne sait pas trop s'il ce sent coupable d'être accro au venin, ou bien qu'il le fasse avec Raphaël.

-Où tu veux en venir, Magnus ?

.
Made by Neon Demon


Pas corrigé


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 20:37
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
Les choses se corsent. Tu ne peux pas te permettre de tourner autour du pot plus longtemps. Cette situation va rapidement te fatiguer et puis à quoi bon faire semblant de ne comprendre. Si tu le gardes plus longtemps pour toi et qu’il apprend d’une façon ou d’une autre que tu étais au courant, il va penser que tu te fous de lui et ce n’est pas ce que tu veux. Il s’éloigne de toi et t’as l’impression qu’un mur tombe entre vous deux. Sensation plus que désagréable. Tu le regardes s’éloigner d’avantage de toi et tes bras retombent plutôt mollement le long de ton corps. Tu ne sais pas quoi faire. Les pensées se bousculent dans ton esprit et tu ne sais plus où tu en es. Malgré tout, tu avances de quelques pas, sans te retrouver sur le balcon, tu à quand même traversé le salon. Tes yeux se posent de nouveau sur lui et il a l’air tellement normal que tu pourrais presque en avoir un doute. Tu restes silencieux un moment quand il te demande où tu veux en venir. Ce n’est plus le moment de reculer maintenant. Quoiqu’il arrive, tu dois arrêter de te triturer l’esprit pour ça. Il faut que tu mettes les choses au claire et advienne que pourra. La situation actuelle n’est pas saine. Même toi tu t’en rend compte.

« Tu sais où je veux en venir, puisque tu t’es éloigné. » pour toi s’est simplement un signe de plus qui affirme tes doutes. Cette relation étrange qu’il a crée avec Raphaël est entrain d’interférer avec ta propre relation et c’est loin de te plaire. Tu dois arranger ça. Tu dois lui faire comprendre que ce n’est pas une bonne chose, que le venin ne pourra que lui attirer des ennuis, à lui, mais aussi à Raphaël. Se shooter au sang de néphilim n’est pas une bonne chose. Il perd contact avec la réalité et risque de prendre des décisions irréfléchis et ça ne ressemble pas au Raphaël que tu connais. Tu dois les protéger tous les deux. « J’ai compris ce qui se passait entre Raphaël & toi. Du moins, j’en connais une partie, j’aimerais savoir ce que ça implique pour toi. » tu restes stoïque, près de la baie vitrée, tu ne bouges pas, ton regard posé sur Alexander. Tu as peur de sa réponse. Tu as peur qu’il te dise qu’il a fini par tomber amoureux de Raphaël ou quelque chose de ce genre. Tu ne sais pas si tu es prêt à affronter ça.   

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 20:54
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

Bien sûr qu'il sait ou il veux en venir, et ce n'est pas la discussion qu'il voulait avoir. C'est bien pour ça qu'il c'était faufiler hors de l'Institut, pour éviter les éventuelles questions de sa famille. il a déjà eu du mal à échapper à l'interrogatoire pesant de Jace, il sent qu'il ne pourra pas échapper à celui de Magnus, pas en un seul morceau. Alors il c'est éloigné pour prendre un peu l'air sur le balcon, avant de revenir au sorcier qui a fait un bout de chemin vers lui, mais pas trop pour lui laisser de l'espace. Et Alec n'est pas trop sûr d'apprécier ça. En fait pour le moment, tout ce qu'il ressent, c'est la panique pulser dans ses veines jusqu'à son palpitant qui bat à une mesure effréné dans sa cage thoracique. Par qu'il n'aime pas la façon dont il le regarde, comme un chiot blessé. Ou bien est-ce lui qui est blessé par l'acte d'Alec ? Le néphilim détourne le regard un instant, passant rapidement sa langue sur ses lèvres devenus sèche avant de revenir au demi-démon.

-ce que ça implique pour moi ?

Il n'est pas réellement certain du sens de la question, ni même comment y répondre. Doit-il lui dire qu'il y a une certaine attirance entre eux ? Non, y a pas grand interet, Magnus s'en doute probablement, ça fait parti du venin. Etre sûr que le mordu reviendra, au risque d'en faire un assujetti. Le brun le fixe, ouvrant et fermant plusieurs fois la bouche sans qu'aucun sons n'en sortent, cherchant ses mots.

-On a juste fait un marché. Il me donnait des informations sur Jace, quand il était retenu en otage par Valentin, et en échange, il avait le droit de me mordre.

Pour un néphilim, ça sonne comme la plus grosse trahison à ses oreilles. Pourtant, dès que le Mexicain plonge ses canines dans sa peau, la douleur semble comme une punition, mais la sensation qui suit en vaut la peine. Il admet s'y être perdu, mais tout ce qu'il en pense semble en valoir la peine.

- ça semble horrible pour toi ? Pas digne d'un Shadowhunter ?

C'est presque une attaque, mais il n'en peut plus de ces regards inquiets qu'il croise à longueur de journée. Est-ce trop demandé, pour une fois, de faire quelques chose d'interdit ? Juste pour ce sentir bien, quelques heures ! l ne compte plus le nombres de fois ou Jace a été dans les problèmes, ou Izzy à batifolé avec les fées, au risques de perdre l'Enclave, et lui, n'aurait pas le droit à une morsure ? C'est ridicule, il perd le nord, mais il cherche des excuses valables. Il pourrait lui balancer qu'au moins Raphaël se préoccupe de lui comme d'un homme, pas comme un enfant qu'on a peur d'effrayer, mais il ne souhaite pas être injustement méchant avec le sorcier.

-J'ai fait ce qu'il fallait pour trouver Jace.

Que l'Ange lui pardonne pour cette excuse minable, même si au départ, tout partait de là, il a fini par ce laisser entrainer, à tel point que son Parabatai est de retour, mais qu'il n'a pas abandonné sa drogue pour autant. Et parfois il regrette d'entrainer Raphaël dans cette folie, mais la douleur revient, et tout s'efface pour ne laisser que ce besoin.

.
Made by Neon Demon


Pas corrigé


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 22:12
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
Tu crois bien avoir arrêté de respirer l’espace d’un instant. Pris en suspension dans cette air que tu trouves de plus en plus dense. Tu continues de le regarder, parce que tu ne peux pas t’en empêcher. Alexander t’attire comme un foutu aimant. Tu restes calme, tu sais que t’emporter ne servirait à rien cette fois. « Là encore, je pense que tu sais où je veux en venir. » Raphaël dans tout ça. Parce qu’au fond, tu ne sais pas trop ce qui te dérange le plus. Bien sûr ça te mine de savoir qu’Alexander se drogue, mais peut-être que ce qui te dérange aussi, c’est qu’il fasse ça avec Raphaël. Le Santiago n’est pas n’importe quel vampire, tu lui a appris le monde obscur comme si ça avait été ton propre fils. Tu as toujours pris soin de lui et puis il y a ça… c’est douloureux. Plus que ce que tu pourrais le croire.

Tu l’écoutes quand il te parle de marché, tu te retiens de grincer des dents quand il te dit qu’il a fait tout ça pour retrouver Jace. Tu te demandes quand est-ce qu’il arrêtera de faire passer sa vie après celle de son parabataï. Tu veux bien concevoir qu’ils ont un lien spécial et tu as même fini par l’accepter, mais tu n’arrives pas à comprendre pourquoi il le laisse toujours prendre le dessus. Tu trouves ça injuste. Lui aussi à le droit de vivre sa vie sans se sentir investi d’une mission trop lourde pour ses épaules. Tu ne dis rien, tu ne sais pas quoi lui répondre. Tu te sens trahis, d’une certaine façon. D’abord par Raphaël. Comment a-t-il pu oser proposer une chose pareille à Alexander. Tu sers les dents, continuant de l’écouter attentivement. Il te demande si c’est digne d’un chasseur d’ombres et tu hausses les épaules. « Je me fiche que ce soit digne ou non et tu sais que je ne suis pas souvent d’accord avec les shadowhunters » tu cherches tes mots, essayant de ne pas être trop maladroit. « Je pense que tu es assez mature pour prendre tes propres décisions. » tu n’as pas envie de faire comme les personnes qui l’entourent. Le prendre pour quelqu’un qui est incapable de prendre les bonnes décisions par lui-même. Tu n’es pas sa mère et tu n’as pas l’intention de jouer ce rôle.

Tu réfrènes un rire sans joie quand il te dit qu’il a fait ce qu’il fallait pour sauver Jace. La bonne excuse. Peut-Être que tu l’aurais cru s’il avait tout arrêté quand le blond était revenu, mais ce n’est pas le cas. « Jace est de retour, maintenant. » c’est tout ce que tu peux répondre sur le coup. Tu fais un pas vers lui. « Écoutes, je ne veux pas te contrôler, mais tu es entrain de jouer avec le feu et… » tu te mords furtivement le bord des lèvres. « Je ne supporterais pas te perdre ou de devoir te regarder te détruire à petit feu. » non, tu ne pourrais pas résister à ça. Tu connais les différents effets du venin. Tu as assez passé de temps avec les vampires pour les connaître.  

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 22:28
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

Alec aurait donné n'importe quoi pour ne pas ce retrouver dans ce genre de situation, mais il n'a jamais reculer quand il s'agit de faire face aux conséquences de ses actes. Ni comme futur dirigeant de l'Institut, ni comme en simple Chasseur d'Ombre, alors même s'il aimerait être à des kilomètres d'ici, il ne se défilera pas. Même si sa tension grimpe autant que la pression dans cette pièce, il serre les dents et fixe le sorcier. C'est presque comique qu'il le considère asser adulte pour ce genre de situation, mais pas quand il s'agit d'eux deux. Alors retient un léger rire, mais il ne peut empêcher un air de fausse joie de s'afficher sur son visage.

-Mais tu n'es pas non plus d'accord avec cette décision. C'est pourquoi je ne t'en ai pas parlé.


C'est pourquoi il en a parlé à personne. Isabelle, tout comme sa mère, ce sont vite douté qu'Alec pourrait donné sa vie pour sauver Jace, c'est dans le contrat, dans son sang, et bien avant qu'ils ne soient lié. C'est pourquoi Maryse a essayé de le détourner du jeune Wayland et pourquoi Isabelle a fait une crise de panique quand elle n'a pas pu joindre son frère aîné. Il ne s'attend pas à avoir de la compréhension, ou des félicitations, surtout pas du sorcier quand il s'agit de sa loyauté pour le blond. Son regard ce fixe sur lui alors qu'il s'approche, Alec est tendu comme un arc parce qu'il sent que cette conversation ne finira pas bien.

-Et tu aimerais que j'arrête.

Et dans un sens, ce serait logique. Il a fait ce deal avec Raphël pour sauver Jace. Maintenant que son demi-frère et de retour à l'Institut, les termes voudraient qu'ils arrêtent ce petit échanges. Mais il semblerait que le vampire comme le néphilim n'en aient pas envie. Peut être que le Méxicain à lui aussi certaines responsabilités auquel il voudrait échapper. Ses yeux sonde un instant le visage marqué par la peur caché du demi-sorcier, et ça le touche, réellement. Il aimerait lui promettre d'arrêter, mais le fait d'abandonner ça, d'abandonner cette sensation de lâcher prise et de tout ce prendre en pleine face....

-Dans le fond, ce n'est pas le fait que je sois accro au venin qui te déranges le plus. C'est que ce soit Raphaël. C'est pas lui qui a proposé ce deal. C'est moi.

Comment un vampire pourrait refuser une telle offre ? Aussi intelligent soit il, la tentation est là. Qui n'a jamais voulut, parmi les enfants de la nuits, goutter au sang d'Ange ? Tout le monde en rêve, certains s'y perdent. Il ne souhaite pas entrainer le vampire aussi loin, mais il y a ce lien qui ce créé, comme s'ils se comprenaient. A travers ça, Alec a comprit qu'ils ont plus de points communs qu'il le pensait. Son regard ce fixe dans les yeux du sorcier, alors qu'il déballe tout.

-Je savais qu'il ne pourrait pas refuser, et il était le seul à être à m'aider pour retrouver Jace. Il a tout les vampires de New York sous ses ordres. Tu as refusé que je me mette en danger pour sauver mon Parabatai, et Victor considéré plus Jace comme un traitre à enfermer, plus qu'à le sauver. Je n'avais pas d'autre choix.

Sa mâchoire se contracte, alors qu'il commence à agiter les mains quand il parle, comme toujours quand il tente de s'expliquer et qu'il s'énerve un minimum. Non, en fait c'est quelques chose qu'il fait sans cesse. Cette visite censé être reposante, devient une confrontation face à la vérité. Oh, Raziel seul sait qu'Alec à conscience du danger qui le guette face à cette addiction. Pourtant très intelligent, il a passé les signaux d'alarmes sous silences.

-Et si je veux pas arrêter ? As tu seulement connaissance de ce que je ressent grâce au venin ? Je me sent plus fort, débarrassé de toute ces questions inutiles et des responsabilités. Je ne me suis jamais senti aussi bien, aussi libre, que depuis que je le laisse faire.

.
Made by Neon Demon


Pas corrigé


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 23:31
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
La conversation risque d’être houleuse. Tu le savais déjà avant d’aborder le sujet et maintenant que tu as mis les pieds dans le plat, tu ne peux plus vraiment faire marche arrière. Peut-être même que tu n’as pas envie. Tu ne supportes pas l’idée de garder ça pour toi. Puis de toute façon, il est parfois bon de tout mettre à plat. Tu soupires quand il affirme que tu n’es pas d’accord avec cette décision. Bien entendu que tu ne l’es pas, comment pourrais-tu l’être ? C’est pure folie. Tu acquiesces quand il te demande si tu veux qu’il arrête. « Tu veux vraiment que je t’encourage à continuer ? » demande-tu, incrédule. Il est quand même au courant qu’il se met inutilement en danger. Il pense vraiment que tu n’en as rien à faire de lui. Ridicule. Tu ne sais plus trop quoi ressentir maintenant. Ta mâchoire se sert quand il aborde le sujet Raphaël. Tu t’efforces de rester le plus calme possible avant de répondre. « Parce que tu crois que ça me fait plaisir de savoir que Raphaël et toi vous droguez ensemble ? » un rire sans joie s’échappe de tes lèvres. « Il n’a peut-être pas eu l’occasion de te le dire pendant vos petits rendez-vous secrets, mais je le considère comme quelqu’un de ma famille et effectivement, je n’aime pas l’idée que les deux personnes qui me sont les plus proches se mettent en danger pour un paradis artificiel. » les mots sont sorties de ta bouche plus rapidement que prévu, mais cette histoire t’énerve. Comment devrais-tu réagir. Acquiescer et lui dire qu’il a fait le bon choix en décidant de se vendre en échange de quelques informations. Dire que Raphaël a bien fait d’accepter ce deal idiot ? Non, tu veux bien être conciliant, mais là c’est beaucoup trop t’en demander. Il ne faut pas déconner non plus.

Tu écoutes ses explications, mais tu n’arrives pas vraiment à être convaincu et qu’il te dise qu’il était le seul à pouvoir l’aider te donne l’effet d’une baffe en pleine figure. Tu encaisses, encore et toujours, te disant qu’il ne se rend pas compte de ce qu’il est entrain de dire. Tu n’as jamais été aussi statique. Même si méduse t’avait pétrifié, tu aurais l’air plus vivant qu’à l’instant Et s’il ne veut pas arrêter tu pourrais bien le forcer. Tu en as le pouvoir. L’enfermer, lui faire passer les moments les plus difficiles jusqu’à ce qu’il en soit totalement désintoxiquer. Tu ne le feras sans doute pas, parce que tu ne supportes pas l’idée de te servir de ta magie sur Alexander, mais l’idée t’a effleurer l’esprit. « Je l’ai dis, tu es assez grand pour prendre tes propres décisions. Si tu veux te détruire, qui suis-je pour t’en empêcher ? » l’amertume se fait ressentir dans ta voix. Tu n’arrives pas à la dissiper. « Comment penses-tu que je me sens en sachant que je suis incapable de te rendre heureux et encore moins de te protéger ? » parce qu’après tout, tu peux aussi lui retourner la question. Ta position n’est pas des plus agréables. Il vient clairement de te dire qu’il n’y a que les morsures de Raphaël qui le font se sentir bien. Tu as beau savoir que le venin doit le pousser à parler de la sorte, tu n’es pas non plus dépourvu d’ego. Tu n’es pas une machine. Tu te demandes bien comment il réagirait si les rôles étaient inversés et que tu venais clairement de lui lancer à la face que quoiqu’il fasse il n’arriverait pas à te faire sentir mieux qu’avec cette fichue morsure. Que tu sois brûlé sur le champ s’il acceptait calmement. Tu en doutes fortement. Tu fais un pas en arrière, comme si l’information vient de te frapper de plein fouet. Tu te sens tellement démuni. Plus que tu ne l’a jamais été. « Je suis prêt à beaucoup de choses pour toi, Alexander. Plus que tu ne pourras jamais l’imaginer, mais ne me demande pas de te regarder te détruire les bras croisés. Tu connais les risques. Le venin va finir par prendre le dessus sur toi et il sera tellement puissant que même si un éclair de lucidité te prend, tu ne pourras plus revenir en arrière. » tu prends quelques secondes pour respirer. L’image de Jem revient hanter ton esprit. Tu te souviens de la faiblesse qu’il a fini par l’anéantir. « Bientôt, tu ne pourras plus tirer à l’arc, ni même chasser. Tout ce que tu as construit t’échappera. » tu ne peux pas garder ça pour toi. Il a besoin de savoir, de voir à quoi il s’expose en jouer avec le feu. « J’ai déjà vu le processus une fois et te voir prendre le même chemin me pétrifie. » voilà, c’est dit.   

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Dim 2 Avr - 23:51
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

Le mot est dur, "droguer". est-ce vraiment l'image qu'il a de lui ? un vulgaire drogué ? Ben soit, dans le fond c'est peut être ce qu'il est. Mais en attendant, il se sent utile, vivant, bien. Que Raziel en soit témoin, durant toutes ces journées de pression, c'était la seule chose sufissament forte pour le détendre complètement, aussi mal cela peut il être. Pourquoi est-ce qu'on ne pourrait pas lui accorder cela de temps en temps ?! Qu'est-ce qu'il y a de mal là-dedans ?! La réponse, Magnus là. C'est artificiel, rien n'est réel et ça le bouffe en entier, il s'en rend compte dès qu'il se mets à transpirer et à trembler comme si la Terre se secouer sous lui. Mais il lui en faut toujours plus, et encore, il se restreint. S'il pouvait, il se ferait mordre bien plus qu'une fois par jour. Il a cette détermination de garder un minimum de contrôle, mais tout s'éfrit bien vite.

-Alors c'est ce que je suis pour toi ? Un simple drogué ?! J'imagine que c'est encore bien plus bas que l'imagine que tu te faisais des Shadowhunters.

C'est ridicule, et ça n'a aucun rapport, mais Alec est blessé dans son orgueil. S'il n'avait pas envie que Magnus le voit comme un enfant, il ne s'attendait pas non plus à ce qu'il le juge de la sorte, même si c'est sans doute l'électrochoc dont il a besoin pour ce sortir de là. En a t il parlé à Raphaël aussi ? Sans doute en entendrait il bientôt parler. Il espère simplement que cette situation ne coupera pas définitivement les liens entre le vampire et le sorcier, ce n'était pas l'attention d'Alec de rompre les histoires entre eux. La situation dérapes, les mots volent sans même que l'un comme l'autre puisse les contrôler et le ton monte. Alec lui tourne le dos quelques secondes en secouant la tête, avant de ce tourner vers lui comme s'il l'avait piqué.

-Je suis un Shadowhunter ! Je n'ai pas besoin qu'on me protège ! Je risque ma vie, tout les jours ! Cesse de me voir comme un enfant !

Son torse se soulève rapide, preuve de sa colère. Ridicule, à côté de la plaque, il pète les plombs, il a bien du mal à suivre cette foutue conversation. Ses yeux bruns se fixent sur Magnus comme s'il rencontrait un étranger, ou quelqu'un qu'il connaît que trop bien qui vient de le poignarder. Alec n'est pas totalement idiot, il sait dans quel pétrin il s'enterre, mais ça ne veut pas dire qu'il a envie de s'en sortir. Les risques, il les connaît que trop bien, en théorie, et il a vu les effets sur des Mundanes. Il a entendus certaines histoires sur les chasseurs d'ombres, il n'est pas ignorant. Mais y a toujours cet effet sur lui, cette douleur qui ce propage dans son corps, réclamant une nouvelle dose. Par l'Ange, il n'a pas envie de perdre tout ce qu'il a sacrifier pour avoir cette carrière. Il n'a pas envie d'être inutile à toujours traîner dans les pâtes de n'importe quel vampire pour avoir sa morsure tant désiré, mais Raziel seul sait comme il n'a pas envie d'être rattrapé par la réalité non plus.

-Et qu'est-ce que tu attends de moi ?! Que je me jette à genoux et supplie ton aide ?! Tu ne comprends pas ! Bien sûr que je n'ai pas envie de perdre ma famille, ni l'Institut mais j'en ai besoin ! Cette douleur....

Alec secoua rageusement la tête et profite d'une bouffé d'air pour rafraichir son visage. Bon sang, cette douleur... Elle n'a pas comparable à ce qu'il a déjà senti quand il a traqué Jace par leur lien, c'est différent, mais tout aussi prenant. ça le brûle jusqu'à l'os, dans ses veines, partout et nul part à la fois. Le néphilim baissa la tête quelques secondes, avant de fixer le pont de Brooklyn en face de lui.

-Qu'est-ce que tu vas faire ? m'enfermer ou te plaindre à Isabelle ? Tu l'as dit toi même, tu n'as pas l'intention de m'en empêcher. Je devrais arrêter, et tout me prendre en pleine face ?! Quel est l'intérêt là-dedans ?!

.
Made by Neon Demon


Pas corrigé


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Sam 8 Avr - 17:13
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
Tu ne mâches plus tes mots, tu n’as plus de raison de le faire et puis, il faut bien qu’il comprenne dans quoi il s’est embarqué. Certes ça doit paraître tout rose quand on voit les effets premiers que peuvent provoquer la morsure, mais tu connais aussi les effets qui suivent et ceux-là sont beaucoup moins drôle et sont loin de s’arranger avec le temps. S’il continue comme ça, il va tout droit à sa perte et il ne peut pas te demander d’accepter ça. Tu tiens à lui et le voir se détruire te détruit, toi aussi. Il te demande si tu le vois comme un drogué. Bien entendu, comment veux-tu le voir ? C’est ce qu’il est à l’instant. Bien sur il n’est pas que ça, mais c’est l’aspect qu’il te montre à l’instant même. Tu soupires quand il te parle des shadowhunters. Il semble faire exprès de ne pas vouloir comprendre. « Tu mélanges tout. » son addiction n’a rien à voir avec ce qu’il est. Tu n’as jamais caché que tu avais des petits soucis de compréhension avec les gens de son espèce, mais tu n’as jamais dis qu’il était comme eux. Bien au contraire, c’est ce qui te plaît chez lui. Il ne se comporte pas comme les autres chasseurs avec les créatures obscures. Seulement, son esprit semble embrouillé et il n’arrive pas à réfléchir correctement. Ton sang se met à bouillir de nouveau dans tes veines quand il te lance à la figure qu’il n’a pas besoin d’être protégé, qu’il faut que tu arrêtes de le prendre pour un enfant. Il ne comprend donc rien. Dans d’autres circonstances, peut-être que tu te serais emporté et que tu l’aurais mis dehors, le laissant se débrouiller seul, mais cette fois-ci, tu sais que tu ne peux pas, alors tu prends sur toi. « Je ne te prend pour un enfant, bien au contraire, mais quoi que tu fasses ou que tu dises, je ne cesserais de vouloir te protéger jusqu’à mon dernier souffle, Alexander. Je tiens à toi c’est certainement ce que tu ne comprends pas. » parce que c’est bien ça le problème, tu tiens à lui et même s’il pense qu’il n’en a pas besoin. Tu as bien l’intention de le protéger. Parce que c’est ce qu’on fait quand quelqu’un est important pour nous, on le protège envers et contre tous. C’est ce qui te complique la tâche aujourd’hui. Si son « fournisseur » avait été quelqu’un d’autre, si ça n’avait pas été Raphaël, tu te serais certainement arrangé pour lui faire peur, pour qu’il arrête de le fournir, quitte à utiliser des moyens pas très nettes et le problème aurait été réglé. Sauf que là, il n’a choisi nul autre que ton protégé pour se lancer dans cette folie et ça te désarme totalement.

Un rire sans joie s’échappe de tes lèvres quand il te demande quel est l’intérêt dans le fait d’arrêter tout ça. C’est plus fort que toi, mais la question est tout aussi douloureuse pour toi. Alors, tu gardes ton calme et tu essayes de répondre du mieux que tu peux. Il doit comprendre qu’il joue un jeu dangereux et que c’est un jeu qu’il ne pourra que perdre. « L’intérêt ? Celui de vivre. Dans quelques temps, tu ne pourras plus faire aucune des choses qui te donnaient envie de vivre. Bientôt, tu ne pourras plus chasser, tu ne pourras plus rire, trop obnubilé par ce manque qui te brûle les veines. Dans quelques temps, tu ne pourras même plus regarder Isabelle ou Max en face. Dans quelques temps, Face se rendra compte du mal être qui habite ton âme et à ce moment-là, qu’est-ce que tu raconteras ? » tu relèves la tête pour croiser son regard, mais il te tourne le dos. Comment s’en sortira-t-il quand son parabataî se rendra compte qu’il est totalement addict. « Je n’ai l’intention d’aller me plaindre à qui que ce soit. Comme je te l’ai dis, je ne te prend pas pour un enfant et je sais que tu seras prendre la bonne décision. Parce que tu es comme ça, parce que ta famille est ce qui compte le plus pour toi. Tu as été prêt à tout sacrifier pour elle, même ton coeur. Si tu ne surmontes pas ça maintenant, pour eux. Il sera peut-être trop tard. La douleur ne s’amenuisera pas avec le temps. Elle risque de s’intensifier un peu plus chaque jour jusqu’à te consumer entièrement, jusqu’à brûler ce que tu es réellement. Tu tiens vraiment à prendre ce risque ? » ta gorge se sert à cette idée, mais t’arranges pour garder l’esprit clair, même si dans tes poings serrés, tes ongles ont déjà entaillé la peau de tes paumes. Cette histoire réveille en toi de vielles blessures que tu essayes de contenir, mais ta voix est de moins en moins assuré. La perspective de perdre Alexander t’es presque insupportable. « Tu n’as pas besoin de t’agenouiller devant moi pour me demander de l’aide, je te l’offrirai sans rien demander en échange. Et si tu ne veux pas de mon aide, je me retirerai sans un mot, mais ne te laisses pas détruire un peu plus, je t’en supplie… » ta voix fini par s’étouffer dans ta gorge, incapable d’ajouter quoique ce soit. Tu aurais aimé lui dire que tu n’es pas le seul à pouvoir l’aider, qu’il n’est pas seul dans cette histoire, mais tu n’y arrives pas. Tu n’as plus l’impression d’être aussi convaincant que la première fois que tu as croisé Raphaël et que tu l’as convaincu que la vie valait quelque chose, même après avoir été mordu.  

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 2213
♦ Messages : 501
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation : I will always do everything for him


She's the sun of my life

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Lun 17 Avr - 21:06
What do you want from me ?
Malec
We have do understand each other.

Bien sur qu'Alec mélange tout. C'est comme si son cerveau fonctionnait à cent à l'heure, tout s'embrouille dans sa tête, mais au fond, ce n'est pas si différent. Il sait que Magnus n'a jamais réellement apprécie les Shadowhunters, alors rajouter junkies à leur longue liste de défaut, c'est un point en moins. Même s'il sait bien que ce n'est pas de l'animosité ou quoi que le sorcier ressent pour lui. Mais retranché contre lui-même, il sort n'importe quoi pour le blesser à son tour. C'est idiot et gamin, mais c'est un réflex humain.

-Tu crois ? C'est bien toi qui n'aime pas les Shadowhunters non ? Ca ne fait que rajouter un défaut de plus à mon espèce !

Alec ne sait même pas s'il va trop loin, les mots s'imprègnent à peine dans son esprit alors qu'ils écorches sa bouche pour claquer dans l'air comme un fouet. Au final, plus ils parlent plus ils semblent s'éloigner Parce que le brun veut pas écouter, il veut pas comprendre et admettre que le demi-démon à raison. Raziel sait que l'ainé des Lightwood sait être en tord et pourtant... Pourtant les sensations que le venin lui procure prend le dessus. Pourquoi il n'aurait pas le droit à du répit ? Mais une nouvelle fois, Alec est piqué dans sa fierté... Le protéger. C'est ridicule, car lui-même protégerait Magnus contre tout, alors n'a aucune raison de s'en prendre au sorcier, mais ça lui échappe. Par que sa n'a rien à voir avec sa protection, mais au fait qu'il se sent traité comme un enfant, vis à vis d'une adulte à l'age d'être son arrière arrière... grand père. Sa mâchoire se contracte alors qu'il dévisage le sorcier du regard.

-Tu ne cesses de répéter ça comme une excuse à tout ! Tu ne veux pas me brusquer, tu veux me protéger ! Et si j'en avais marre ? Si pour une fois, une seule fois, j'aimerais que tu me remarques comme étant un Shadowhunter, qui sait ce battre et réfléchir par lui-même ?!


La véritable raison, elle est là, elle se lit entre les lignes. Ce moment ou Magnus l'a repoussé, comme si le néphilim avait été un gamin à qui avait enfoncé dans la tête que le sorcier aller forcément profiter de lui et qu'il aller le croire. Ca n'a rien à voir dans cette foutue conversation, mais dans d'autre circonstance, peut être qu'Alec n'aurait pas réellement osser en parler. Quitte à s'embrouiller, autant tout mettre sur la table. Ses mots le touchent chaque fois un peut plus fort, comme une droite qu'il se mange à répétition en pleine face. Cette réalité qu'il tente à chaque fois de repousser. Bon sang, il aurait été capable de décrocher la lune pour ramener Jace à la maison, et maintenant, il lui fait subir son propre mal. Car il n'a aucun doute que son Parbatai ressent sa douleur, son manque. Il l'a vu, avant de s'éclipser pour retrouver raphaël, quand il n'a pas voulut le laisser partir... Et ça l'a presque fait flancher. Il n'a aucune envie de faire subir ça à son frère, ni même qu'Izzy continue de le regarder se détruire.

Alors il se détourne, comme si ne pas regarder son visage aller lui permettre de s'échapper à ce jugement. Mais ça le secoue, des pieds à la tête, ça lui bouffe le cœur et lui serre les trypes. Chaque parole à son effet, et les visages des personnes à qui il tiens le plus, de tout ce qu'il a sacrifié, du nombre de fois ou il a été prêt à mourir pour sauver sa famille, défile dans sa tête. Et il a presque envie de sauter du haut de ce balcon face à sa connerie... Pourquoi est-ce qu'il a fait une tel chose ? Bien entendu, au début c'était honorable, la seule solution qu'il lui restait pour mettre toutes les chances de son côté pour sauver Jace... Mais maintenant ? Au lieu de l'aider à surmonter ses démons, il lui en ajoute un autre en partageant ses états d'âmes.....Il secoue légèrement la tête, la baissant avant de fermer les yeux. Que Raziel lui donne la force de surmonter cet énième épreuve.

-Je ne suis pas sûr de pouvoir faire ça...

Pour sûr, il n'a aucune envie que Magnus le voit comme ça, en manque, se tortillant, transpirant et tremblant plus qu'un terrestre effrayé.... Bordel, il n'a pas envie qu'Izzy le voit comme ça et que Jace partage sa douleur.

.
Made by Neon Demon


Pas corrigé


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ Mar 25 Avr - 19:04
what do you want from me ?

Alexander Lightwood
&
Magnus Bane
Alexander n’a pas l’esprit clair. Il parle de sujet qui n’ont rien à avoir avec le problème qui est mis sur le tapis aujourd’hui. Il te parle de ton rejet des shadowhunters, que c’est juste parce que tu détestes les gens de son espèce que tu es « content » de voir qu’il a une nouvelle tare. Il raconte n’importe quoi. Tu secoues négativement la tête, ne préférant pas répondre. Ça ne sert à rien d’ajouter de l’eau à son moulin. Il ne sait pas ce qu’il dit, de toute évidence. Il est complètement hors des réalités. Puis il s’énerve, te rapprochant de vouloir prendre soin de lui. On dirait presqu’il en profite pour régler ses comptes. Les mots sont douloureux, mais tu sais que tu dois garder ton calme. Ce qui n’est pas forcément très facile. Il te donne juste l’impression de ne pas te comprendre et même si tu sais que tu n’es pas forcément très clair, tu n’es pas si obscur que ça. « C’est comme ça que je t’ai remarqué, Alexander. Je sais que tu es un shadowhunter et que ça fait partie de toi. J’en suis bien conscient, mais ça ne change rien. Je tiens à toi et malgré ton talent en tant que shadowhunter, tu ne peux pas m’en vouloir de m’inquiéter pour toi ou de vouloir te protéger. Même si de ton point de vue tu trouves ça inutile. » tu te doutes que c’est difficile à comprendre pour lui, mais il faut bien qu’il se rentre ça dans le crâne. C’est plus fort que toi, tu ne peux pas t’empêcher de t’inquiéter pour lui. Tu sais que c’est un chasseur, qu’il a été entrainé à se battre depuis qu’il est en âge de tenir une arme, mais on s’inquiète toujours pour les personnes a qui on tient. Comme tu peux parfois t’inquiètes pour Raphaël ou comme tu as pu t’inquiéter pour Camille, il y a plusieurs années. « Je ne remet pas en doute tes capacités de shadowhunter, ni même ta capacité à réfléchir par toi-même, comme tu peux le croire. »

Puis tu lui expliques qu’il joue un jeu dangereux. Qu’il ne met pas que sa propre vie en danger, qu’il y a autour de lui des gens qui l’aiment et qui risque de souffrir de le voir se détruire de la sorte. Tu as déjà eu l’occasion de voir le venin agir et même si Jem lui n’avait pas le choix, ça t’a laissé le temps de voir à quel point il pouvait être destructeur. Tu n’as pas envie que ça se produise avec Alexander. Tu ne le supporterais certainement pas. Et tu es certain de ne pas être le seul. Alexander n’est pas seul, il a une famille, des amis. S’il ne veut pas se battre pour lui ou même pour toi, qu’il le fasse pour eux. Tu te fiches un peu de la raison pour laquelle il le fera. L’important c’est qu’il se décide et qu’il arrête de se détruire de la sorte. Ton petit discours semble avoir fait effet. Il se détourne de toi, il ne veut pas te regarder. Tu ne cherches pas à le forcer à te regarder non plus. Tu te contente d’attendre une réaction et elle ne tarde pas à venir. Il te dit qu’il n’est pas sur de pouvoir faire ça. Tu réfléchis un instant avant de finalement lui répondre « Je suis là pour t’aider, on pourra même garder ça entre nous, si tu me promets de ne plus recommencer. » parce que c’est aussi ça ta plus grande crainte. Qu’il y retourne dans une semaine ou deux. Il faut qu’il tienne bon, mais tu es prêt à lui donner toute l’aide dont tu es capable, s’il en a besoin. Ta magie est aussi là pour l’aider. Même s’il aura besoin d’y mettre beaucoup de sa personne pour y arriver. Tu seras toujours là pour l’aider à surmonter cette épreuve.

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: What do you want from me ? ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
What do you want from me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: