That's not my fault ❄︎ Clalec
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
That's not my fault ❄︎ Clalec
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Jeu 5 Jan - 19:49
That’s not my fault
Clalec
Sois réaliste, tu n’es pas la seule à souffrir.

Clarissa se trouvait dans un état de désemparèrent total. Oui, elle avait retrouvée sa mère, et elle en était heureuse après tous les efforts que son groupe avait fournit pour la retrouver, et surtout, pour lui redonner conscience. Mais à peine avait-elle retrouvée la femme qui l’avait mise au monde qu’elle avait perdue la seconde personne la plus importe de sa vie. Jace. Oui, ils ne se connaissaient pas depuis longtemps, c’est vrai, c’est un peu étrange de dire qu’il est important à ce point à ses yeux, mais pourtant, c’est bien le cas. Outre le fait qu’ils soient frère et soeurs, la rouquine a tout de suite ressentit quelque chose qu’elle ne saurait expliquer en posant ses yeux sur lui. Et chaque jours, elle ne pouvait s’empêcher de se demander ce qui aurait bien put se produire s’il ne s’était pas trouvé au Pandémonium cette nuit là. Si avec Simon et Maureen, ils avaient décidés de se rendre autre part. Est-ce que leur route ce serait finalement croisée? Est-ce qu’ils auraient ressentis les mêmes choses? Est-ce qu’ils se seraient finalement rencontrés en temps que frère et soeur? C’était le genre de question que Clary pouvait faire tourner en boucle dans sa tête en y cherchant des réponses qu’elle ne trouverait probablement jamais. Mais elle se posait aussi d’autres questions, comme par exemple ce que Valentin avait bien put leur cacher. La rousse était persuadée qu’il ne leur avait pas dit toute la vérité. C’était beaucoup trop facile de dire que Jace était son fils sous prétexte qu’il l’avait élevé. C’était pas une preuve, ça. Oui, il l’avait élevé, et alors? Luke avait bien fait la même chose avec Clary sans pour autant être son père biologique. Mais bon après, la jeune femme se demandait si elle ne cherchait pas tout simplement une once d’espoir ailleurs, ou si c’était son instinct qui lui criait de creuser un peu plus loin. Peut être les deux. Malheureusement, elle n’avait pas Valentin sous la main pour le soumettre à ses questions. Et même si ça avait été le cas, ce dernier ne lui dirait probablement pas la vérité. Alors elle allait devoir résoudre ce petit doute par elle même. Pourquoi pas un test ADN? Encore aurait-il fallut avoir Jace sous la main.

Enfin bon, là, elle ruminait beaucoup trop. Et elle en avait surtout marre de passer ses journées à rien faire. Elle avait bien essayée de chercher Jace, mais elle ne savait pas par où commencer. Et sa mère était tout le temps sur son dos aussi, ça n’aidait pas. A croire qu’elle ne voulait pas qu’on retrouve son fils. Ça aussi, ça mettait Clary hors d’elle, même si elle ne lui disait rien. Les deux rousses venaient à peine de se retrouver, et la plus jeune n’avait pas envie de tout gâcher en provoquant une dispute entre elles. Elle préférait tout simplement éviter le sujet, et pleurer Jace toute seule dans son coin. Enfin, elle pleurait pas vraiment hein, il était pas mort non plus, mais elle pensait à lui. Tout le temps. Elle avait donc sacrément besoin de se changer les idées de toute urgence. Et elle avait aussi besoin d’entraînement, alors pourquoi ne pas combiner les deux? C’était plutôt une bonne idée, en soit. Et puis, même si Jace lui avait déjà apprit pas mal de choses, elle ne connaissait encore pas tout, loin de là, et elle en avait conscience. Elle avait genre, presque quinze ans d’entraînement de retard sur tous les autres. Ça craignait, surtout en temps de guerre. Parce que oui, même l’Enclave avait admit qu’ils étaient en guerre, alors c’était bien que la situation était assez critique. Puis avoir tué quelques démons, ça faisait pas de Clary une Shadowhunter accomplie.

C’est donc en toute logique que la rouquine a enfilée un jogging avant de se rendre en salle d’entraînement. Salle qui était totalement vide et… Autant dire que la jeune femme ne savait pas quoi faire. Elle ne s’était jamais entraînée toute seule en même temps. Elle se planta alors devant un puching ball et se mit à taper dedans, se demandant si elle s’y prenait bien. En tout cas ça lui faisait les bras, elle le sentait. Et ça lui permettait de se défouler aussi. Clarissa ne s’en était pas rendue compte plus tôt, mais son corps était remplit de tension, et de colère qu’elle n’avait pas évacuée ces derniers jours. Ça lui faisait un bien fou, de taper dans ce truc. Après quelques minutes, complètement essoufflée et transpirante, la jeune Nephilim s’arrêta. Alors qu’elle reprenait son souffle, elle remarqua du coin de l’oeil qu’une personne entrait dans la pièce. Relevant les yeux, elle croisa le regard du plus âgé des Lightwood, et sans même savoir pourquoi, elle sentit son corps se raidir. En même temps, les deux n’étaient pas ce qu’on pourraient appeler de grands amis. « Tiens, Alec. » Saisissant une serviette, la rouquine épongea le filet de sueur qui était apparu sur sa nuque. « Des nouvelles de Jace? » Ce n’était pas parce que ses maigres recherches avaient étés vaines que celles d’Alec avaient escomptées le même résultat. Du moins, Clary l’espérait. Elle s’inquiétait véritablement pour son frère. En fait, elle était encore plus inquiète que lorsque sa mère s’était retrouvée entre les griffes de Valentin. Le blond était peut être fort, mais Valentin l’avait élevée, et la jeune femme le soupçonnait de savoir exactement comment s’y prendre pour le détruire, du coup, ça lui fichait carrément la trouille.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Jeu 5 Jan - 21:05

That's not my fault
Calec
Des jours. Cela fait des jours que Jace est parti. Alec a réussi à lui mettre la main dessus une fois, et au final, il a dû le laisser avec Valentin, sous peine que le blond subisse des sévices physiques plus pénibles encore que ce dont il avait été témoin. Sans compter que lui-même a bien failli y passer. On ne peut pas dire qu'il s'en soit tiré complètement inde non plus, mais ce qui l'a le plus blessé, c'est de laisser son Parabatai derrière lui. Même s'il lui a demandé. Il a beau y penser, tourner le problème dans tous les sens, avoir le soutien de Magnus. Qu'il lui dise de ne pas s'en faire, ça tourne dans sa tête, cela l'angoisse, le stress, le culpabilise. Sans compter sa mère qui traite le jeune Wayland comme si c'était un cancer comme elle l'a si bien dit. Alors qu'il y a encore quelque jour, c'était sa plus grande fierté.

Si autrefois il trouvait des excuses à ses parents et suivait les ordres de l'enclave les yeux fermés, ce n'est plus le cas à présent. L'aîné des Lightwood a toujours tout fait pour Jace. Et il risquera toujours tout pour le blond. Sa vie pour la sienne. Se protéger l'un l'autre. Ils en ont fait le serment. Sa coule dans ses veines autant que l'oxygène. Il sait que son Parabatai n'est plus sur terre, il ne sent plus leur lien. Alors ça veut dire qu'il est à nouveau sur le bateau de Valentin et cela ne le rassure pas. Où est-il ? Ce n'est pas aussi grand que le continent, et pourtant grâce aux protections magiques de Valentin, ils ne trouvent rien. Et savoir son frère enfermé, sur un bateau avec un psychopathe et son armée, cela le tue. Cette absence le tue, petit à petit. Il devient fou, comme un lion en cage, il tourne en rond. Avec Victor à la tête de l'Institut, ayant le soutien de Maryse et de l'enclave, il se sent en train d'étouffer.

Le trop-plein de frustration en lui l'amène à se changer afin de mettre un jogging et un marcel, avant de se diriger vers l'une des salles d'entraînement de l'Institut. Comme d'habitude, il n'adresse la parole à personne sur le chemin. Il évite même sa sœur ces derniers temps, il a besoin d'être seul et que l'on cesse de lui dire de ne pas s'inquiéter pour la deuxième partie de sa personne. Alors qu'il gravit les marches, son regard se pose sur la personne déjà présente. Nécessairement, il fallait qu'il tombe sur Clarissa. Rien n'a changé entre eux deux. Même s'il a évité qu'elle ne reste stupidement coincée dans les limbes en se jetant dans le portail, il ne l'accepte pas pour autant. Loin de là. Après tout, tout cela c'est sa faute. Si elle était restée dans son petit monde de Terrestre. Qu'elle les avaient écoutés sans faire ses caprices d'enfant gâtée. Si elle avait confiée la Coupe à l'enclave comme il l'avait dit. Si elle laissait Jace tranquille, il n'aurait jamais pété un câble, et Valentin ne lui n'aurait jamais retourné le cerveau.

Alors forcément, Clary est la dernière personne qu'il a envie de voir. Tout comme sa mère. En réalité, il n'a pas envie de voir grand monde. Hors mit Magnus, Isabelle quand elle le laisse tranquille, il préfère être seul. Il s'apprêtait à faire demi-tour quand la rouquine l'interpella. Le brun la regarda de la tête aux pieds, sans cacher son air dédaigneux. Sérieusement ? Elle parle comme si elle lui demandait le beau temps. Il se demande même pourquoi elle se permet d'avoir des nouvelles. Après tout c'est sa faute si Victor recherche Jace mort ou vif.

-Si, j'avais des nouvelles de Jace, tu crois vraiment que je serais ici ?!.


Emi Burton ♠ 685 mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Dim 15 Jan - 16:56
That’s not my fault
Clalec
Sois réaliste, tu n’es pas la seule à souffrir.

Se défouler, c’était ce que Clary pouvait faire de mieux pour l’instant. Cette colère et cette angoisse qui grandissaient en elle ces derniers jours devenaient de plus en plus insupportable. Elle se sentait totalement inutile, coupable de ne pas avoir réussie à retenir Jace et de ne toujours pas l’avoir retrouvé. Tout ce qu’elle voulait, c’était revenir à la normale. Sa vie d’avant était beaucoup moins compliqué, et même si elle n’était pas parfaite, elle s’en contentait très bien à l’époque. Cette innocence qui avait fait partie d’elle, cette ignorance du Monde Obscure et cette joie de vivre qu’elle pouvait avoir lui manquait. Son quotidien lui manquait, ses sorties avec Simon, ces petits moments passés avec sa mère. Bien sûr, la rousse avait retrouvée Jocelyne, et elle en était bien contente. Mais elle savait que plus rien ne serait comme avant entre elles, elle savait que quelque chose avait changé dans leur relation, même si elle restait toujours sa mère. Le fait qu’elle apprenne qu’elle lui avait mentit pendant toutes ces années… Clarissa avait encore du mal à l’accepter. Elle avait du mal à accepter le fait qu’elle était une Shadowhunter, que son père n’était pas le héros que lui avait dépeint sa mère. A l’époque, elle avait l’espoir qu’il soit toujours en vie, perdu quelque part et qu’il finirait par revenir. Mais maintenant, elle espérait juste qu’il allait rapidement se retrouver six pieds sous terre et que ce cauchemar allait finalement finir par s’arrêter. Parce que oui, elle en avait déjà marre de cette guerre qui venait tout juste de débuter, de cette menace qui pesait au dessus de la tête de chacun. Elle regrettait même de ne pas être restée dans cet autre univers, là bas, tout avait l’air tellement plus simple, tellement plus beau et… Vivant tout simplement. La vie, que son double avait là bas était la vie qu’elle avait toujours rêvée d’avoir.

Mais malheureusement, la réalité n’était jamais loin, et même si cette dernière lui donnait quelques minutes de répit de temps en temps, elle finissait toujours par la rattraper et lui tomber dessus, en pleine face, sans qu’elle puisse rien y faire. Alors oui, elle avait eut besoin de se défouler un peu, de frapper dans ce puching ball pendant plusieurs minutes, histoire de libérer cette tension qui l’empêchait de se reposer, mais aussi de réfléchir correctement. Enfin, il y avait aussi son esprit qui retournait toujours vers Jace, mais ça malheureusement, la rousse ne pouvait rien y faire. Du moins, pas tant qu’il ne serait pas à nouveau en sécurité avec elle à l’Institut. C’était tout ce qu’elle voulait, retrouver Jace et l’arracher des griffes de ce monstre qu’était leur père. Même si elle espérait aussi qu’il finirait par dire la vérité et la libérée, autant elle que Jace de cette tension qui s’était installée entre eux. Parce que non, elle n’acceptait toujours pas le fait que le blond était en réalité son frère, et peut être que ce ne serait jamais le cas. Pour elle, tout ça n’était qu’un tissu de mensonges pour semer la zizanie dans l’esprit du blond et le faire douter de ses propres convictions et de ses propres désirs. En plus, le même doute quant à son état de santé mental faisait son petit chemin dans son propre cerveau. Elle se demandait si au final, elle n’était pas simplement complètement timbrée, et que sa place ne pouvait que se trouver dans un hôpital psychiatrique, parce que même parmi les Terrestres, alors qu’elle y avait vécue pendant des années, il y avait toujours eut cette chose qui lui avait manquée. Peut être qu’au final, elle n’avait sa place nulle part, et c’était une idée qui s’insinuait dans son esprit depuis le départ de Jace.

La rouquine ne s’entraîna pas bien longtemps. Autant dire qu’elle n’avait pas l’endurance des autres Shadowhunters, elle le savait très bien. Elle savait aussi qu’elle ne pouvait pas faire de miracles en si peu de temps, peut importe l’intensité de l’entraînement qu’elle pouvait bien recevoir. Mais elle essayait de faire au mieux, parce qu’elle voulait savoir se battre. Elle voulait être en capacité de combattre son père sans l’aide de personne, et pouvoir se sentir plus Chasseuse d’Ombres qu’elle ne l’était pour l’instant. En fait, là, maintenant, elle n’avait pas l’impression d’être grand chose mis à part une fille complètement paumée. Et c’était pas vraiment quelque chose de rassurant. Même Simon s’adaptait beaucoup plus vite qu’elle à sa nouvelle condition. Ce fut Alec qui la distrait de toutes ces pensées qui se livraient bataille dans sa tête, chose assez étonnante en soit, mais ça avait presque un air rassurant, en fin de compte. Peut être qu’il avait des nouvelles de Jace. D’ailleurs, elle ne tarda pas tellement avant de lui poser cette question dont elle espérait recevoir une réponse positive. Son frère n’aurait peut être pas envie de lui parler à elle, chose que la jeune femme pouvait comprendre, mais son Parabatai, s’il lui tombait dessus, c’était encore autre chose. Visiblement, l’aîné des Lightwood n’avait pas l’air d’être des plus ravie de voir la rouquine, mais elle essaya d’ignorer ce comportement qui la faisait se sentir encore plus mal dans sa peau. Ils n’avaient peut être pas grand chose en commun tous les deux, mais ils aimaient la même personne. C’était déjà ça, non? Peut être que dans d’autres circonstances, ils se seraient bien entendus. « Je te posais juste la question, Alec. Je m’inquiète pour lui, moi aussi. » Et elle savait qu’il ne viendrait pas forcément la tenir au courant de toutes les infos qu’il pouvait avoir, mais ça, c’est un détail qu’elle garda pour elle. Pas la peine de déclencher une crise, ou un truc dans le genre, Clary se sentait déjà assez mal comme ça. « Ce Victor il est… Je lui fais pas confiance. » Et la rousse espérait qu’Alec partageait le même sentiment qu’elle à son égard. Ce homme était tellement agressif, sans coeur… Elle avait peur de ce qu’il pourrait bien arriver à Jace s’il lui tombait dessus. Et si ça ne tenait qu’à elle, la rouquine serait déjà partie de l’Institut sans forcément dans l’idée d’y revenir, tant qu’elle pouvait garantir la sécurité de son frère. Malheureusement, c’était impossible, vu qu’elle était privée de sortie comme si elle n’était qu’une pauvre petite fille qui avait fait une bêtise. Sérieusement.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Lun 30 Jan - 11:04

That's not my fault
Calec
Etre un Shadowhunter n'est pas une chose facile. Cela a beau être inscrit dans leur code génétique, ce n'est pas pour autant quelque chose d'inné. Ca demande beaucoup d'entraînements, tout au long de sa vie. Ca demande du sang, de la sueur, du mental et de la force. Pourtant, même si très tôt de nombreuses responsabilités ont pesé sur lui et que ses parents lui ont miné la vie et son sens du libre arbitre, il regrette quand même un peu sa vie d'avant. Certes, il était plus dans le rang, et il aimait Jace dans l'ombre, mais c'était quand même mieux à beaucoup de points de vue. D'abord, Valentin n'aurait sûrement pas eu la Coupe. Jace ne serait pas dans un tel état aux mains d'un psychopathe. Izzy n'aurait pas risqué sa vie et ses runes. Et sa famille n'aurait pas perdu ses droits.

C'était peut-être injuste de tout mettre sur le dos de Clary et sa mère, mais il a beau tout retourner dans n'importe quel sens; il en vient toujours à cette conclusion. Les seules choses positives dans tout cela, c'est Magnus et le fait qu'il est enfin eu le courage d'assumer qui il est réellement et se dresser contre ses parents. Puisque une nouvelle fois il ruminait sur le sujet, plutôt que d'entendre les arguments de sa sœur envers la rouquine, l'aîné des Lightwood décida d'aller se défouler un peu, gardant stèle et portable à portée de main. Raphaël ne l'avait pas encore contacté depuis le deal qu'ils avaient conclu tous les deux. Même s'il doutait que les vampires se mêlent d'une telle affaire, le brun ne pouvait s'empêcher d'espérer que son portable sonne. Que ce soit Jace, Raphaël où même Magnus. C'est un peu déprimant quand on y pense, mais pour le moment c'est sa seule option.

Seulement voilà, son bref espoir de pouvoir se défouler quelques heures fut anéanti par la vision de Fray, empoisonnant son espace visuel. De quoi assombrir un peu plus son humeur. Il avait dans l'idée de faire demi-tour bien décidé à ignorer jusqu'à son existence. Mais Clarissa, soit courageuse, soit incroyablement stupide, décida de lui adresser la parole, de la plus stupide des façons. Pour Alec, la jeune Fairchild sera toujours une Terrestre. Elle n'aura jamais sa place ici, et elle ne semble pas le comprendre. Alors, il s'avança vers elle, la surplombant de toute sa hauteur, sans cacher son animosité. Pour lui, elle n'a aucun droit de demander des nouvelles de son Parabatai après l'avoir mis dans cette situation.

-Tu t'inquiètes pour lui ?! Je te rappelle que c'est toi et ta mère qui est à l'origine de tout cela..

Bien entendu que lui non plus ne fait pas confiance à Victor. Il connaît suffisamment l'enclave et leur loi pour savoir ce qui attend Jace si jamais, il met les pieds ici. Mais contrairement à la rouquine, il sait aussi que c'est une étape obligatoire pour prouver l'innocence du jeune Wayland. Tout comme son Parabatai doit le savoir aussi. Une fois qu'il passera devant les frères silencieux, l'épée de la vérité se chargera de montrer la vérité et il sera de nouveau parmi eux.

-Parce que, tu crois que tu arriveras à sauver Jace, toute seule ? Victor est peut-être sournois, mais il applique la loi et surtout, il a les moyens de le retrouver. Tu croyais vraiment qu'en allant pleurer chez les vampires et avec l'aide de ton précieux Simon, tu allais le ramener ?!.

Puisqu'il en était aux remontrances et aux vampires, autant lui mettre les pendules à l'heure, comme il l'avait dit à Raphaël.

-Tu dois arrêter de débarquer à l'Hotel du Mort comme si c'était chez toi ! Il y a des Accords. Tu ne peux pas agir comme bon te semble parce que tu es Clary Fray ! Si tu veux nous aider, et aider Simon, par la même occasion, tâche d'obéir aux ordres et de rester bien sagement ici. Ton obsession pour Jace ne fera que de lui attirer des problèmes.


Emi Burton ♠ 685 mots


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Dim 12 Fév - 14:58
That’s not my fault
Clalec
Sois réaliste, tu n’es pas la seule à souffrir.

Tout le monde avait sa vie qui finissait par dérailler à un moment ou à un autre. Chacun possédait un instant de sa vie où tout semblait s’écrouler sans que l’on puisse y faire quelque chose. Tout le monde se sentait impuissant face à une certaine situation, et tout le monde se sentait perdu, dans les méandres de la vie, face à des événements qui se succédaient, qui arrivaient sans prévenir et qui faisait s’écrouler tout ce don en quoi vous avez put croire par le passé. Clary se trouvait actuellement dans cette situation. Elle en était arrivée à un point où elle se demandait si ce ne serait pas tout simplement mieux de tout abandonner, de laisser les autres se débrouiller, et de partir loin, très loin, dans un endroit où personne n’arriverait à lui mettre la main dessus. Mais elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas oublier tout ce qu’elle avait vécue et surtout, elle ne pouvait pas laisser tomber Jace. Tant qu’ils ne l’auraient pas retrouvé, elle n’abandonnerait pas. Et elle savait très bien pourquoi. Elle savait qu’elle avait beau avoir honte de cet amour, qu’elle savait que c’était mal, il était quand même là. Et elle n’arrivait pas à y changer grand chose. Pourtant, c’était pas faute d’avoir essayé, encore plus depuis que le blond n’était plus dans les parages. mais sans même qu’elle s’en rende compte, le visage de son frère finissait toujours par ressurgir dans son esprit, ainsi que cette douleur dans son coeur qu’elle ressentait au quotidien.

Alors oui, elle avait débarquée dans leurs vies sans prévenir, oui, elle avait un peu foutue le bazar en voulant retrouver sa mère coûte que coûte. Mais elle ne connaissait pas ce monde, elle ne connaissait pas les lois, et personne n’avait tenté de la stopper ou de lui faire entendre raison. On l’avait laissé faire, on l’avait aidé, et Clary avait l’impression que certaines fois les gens oubliaient qu’elle n’avait pas put agir toute seule. Même sa mère lui avait fait des reproches sur ça, sur sa façon d’agir, sur le danger qu’elle avait encouru dans cette aventure. Mais elle ne s’en rendait pas compte, elle ne comprenait pas encore tout, et pour l’instant, elle était tout simplement inquiète pour Jace, comme eux tous. Et comme les autres, elle voulait le retrouver le plus vite possible. Sauf que tout le monde l’envoyait chier, et que Aldertree lui avait ordonné de ne pas sortir de l’Institut. C’était certainement la chose qui l’énervait le plus. Face était de sa famille, c’était tout de même son frère, et cet émissaire de l’Enclave l’empêchait d’aider. Même Lydia n’était pas aussi cruelle que ça. Et se défouler avait été une bonne solution pour se libérer de ses tensions l’espace de quelques instants, mais la rouquine ne s’attendait pas à croiser Alec.

Elle en profita tout de même pour échanger quelques mots avec lui. Après tout, ils n’étaient pas des étrangers, et vu que personne ne lui donnait de nouvelles sur les recherches, et bien la jeune femme en avait profité pour en avoir. Elle savait que même si Alec ne l’appréciait pas des masses, il la tiendrait tout de même au courant s’il y avait quoique ce soit de nouveau. Tout simplement parce que l’aîné des Lightwood, était quelqu’un d’honnête et de respectueux. Après, elle ne s’attendait pas non plus à être reçue avec des roses, et ce ne fut d’ailleurs pas le cas, mais l’attitude d’Alec la blessa tout de même, qu’elle la mérite ou non d’ailleurs. Se prendre tout en pleine tronche comme ça, et se faire accuser par colère, c’était jamais quelque chose d’agréable, pourtant la rousse essayait de garder son calme. « C’est Valentin qui est à l’origine de tout ça… » A la base des bases, c’était bien le cas. Si Valentin n’avait pas agit de cette façon quelques années plus tôt, qu’il n’avait pas formé le Cercle ni défié l’Enclave, peut être que Clary et Alec seraient de très bons amis à l’heure qu’il est. Peut être qu’ils auraient grandis ensemble, avec Jace et Izzy. Mais Clary n’aurait jamais connue Simon. Quelques fois, elle se disait qu’elle aurait préférée que son père ne soit pas ce qu’il était, mais d’autres fois elle se disait aussi que grâce à ça, elle avait eut l’occasion de vivre tout un tas de choses. Et qu’elle était devenue la femme qu’elle était aujourd’hui.

Mais bon, en attendant, elle devait bien vivre avec tout ce qu’il s’était passé dernièrement. Et elle devait bien acceptée de passer ses journées enfermée à l’Institut, même si elle n’était pas certaine de supporter cette situation bien longtemps. Si elle n’était pas dehors en ce moment même, c’était tout simplement parce qu’elle n’avait trouvée encore aucun moyen de sortir. Mais dès que l’occasion se présenterait, autant dire qu’elle n’allait vraiment pas se gêner de ce côté là. Elle n’était pas une ermite, et elle avait besoin de se sentir utile. « J’essaye de faire au mieux Alec… » Et oh que ce n’était pas quelque chose d’évident quand on sentait tous les regards posé sur son dos, quand on croisait cette méfiance tout ça parce qu’on était la fille d’un monstre. Clary n’avait pas choisie sa famille, elle n’avait pas choisie tout ça, son enfance, ces dernières semaines de folie. Ça lui était tombée dessus sans qu’elle puisse rien y faire, et ça c’était une chose que les gens avaient extrêmement de mal à comprendre. « Mon obsession pour Jace? Je veux juste qu’il soit en sécurité, je vois pas ce qu’il y a de mal à ça. » La jeune femme ne releva pas le reste des remarques de son interlocuteur. C’était pas vraiment la peine, parce qu’elle savait qu’il avait raison, et que de toute façon, il ne comprendrait pas son point de vue. Son amitié avec Simon était tout ce qui lui restait de son ancienne vie et pour elle, il était tout simplement impossible de faire une croix dessus, surtout en ce moment. Elle avait besoin de son meilleur ami.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Sam 11 Mar - 13:01

That's not my fault
Calec
Alec n'a jamais été très objectif avec la jeune Fairchild. Tout d'abord parce qu'elle attirait sans cesse l'attention de celui qu'il aimait en silence depuis des années. Et que son Parabatai lui donnait toujours raison, malgré les énormes erreurs et gaffes qu'elle a pu faire, les entraîne d'un danger à un autre. Il n'a même pas rechigné quant à cause d'elle, Isabelle a failli perdre ses runes. Alors oui, l'aîné des Lightwood n'est pas prêt d'accorder son amitié ou une quelconque attitude aimable envers elle. Pour lui, Clary est sans doute la digne fille de son père. Si elle n'est pas aussi tarée que son géniteur, elle en a moins hérité le fait de se moquer du sort des autres. Il peut consentir au fait qu'elle n'a pas été élevée comme eux, et c'est sans doute cela qui l'énerve le plus. La rouquine ne sait rien, ne comprend pas leur fonctionnement, et pourtant, elle ne cesse d'en faire qu'à sa tête, les forçant à lui courir après pour la sauver la peau, à chaque fois..

Sans compter sa mère, qui se promène dans l'Institut, disant à qui voulait l'entendre que ce n'était pas sa faute, qu'elle voulait simplement protéger sa fille, clamant que son fils, qu'elle a laissé pour mort, est un monstre, un démon. Bien souvent Alec a dû se mordre la langue pour ne pas lui dire ce qu'il pense d'elle. Comment Jocelyn peut elle se permettre de juger Jace, alors qu'elle ne connaît strictement rien de lui ?! Il n'y a aucune Fairchild pour rattraper l'autre. Alors sa tolérance à croiser la rouquine à un peu atteint sa limite ces derniers temps. Un peu comme avec tout le monde d'ailleurs..

-Non, c'est toi. C'est toi qui as attiré l'attention de Valentin sur cet Institut et sur Jace. C'est ta mère qui a eu la merveilleuse idée de cacher la coupe, aux yeux de tous, au lieu de la rendre à l'enclave qui aurait pu faire d'autre Shadowhunters pour arrêter ton père. C'est toi qui nous mets tous en danger depuis que tu es arrivé, à faire comme si tu savais tout, et ne pas nous écouter.

Le problème avec Clarissa, c'est qu'au lieu d'accepter ses erreurs, elle joue la victime et rejette la faute sur les autres. Pourtant, ce n'est pas faute de constater combien de fois Alec, lui a dit de ne pas faire telle ou telle chose. Que Jace et Izzy ne l'écoute pas, c'est un fait, ils ont l'habitude et connaissent les risques. Clary, non. Son regard se fait sévère voir haineux, alors qu'il fixe la jeune femme et son air blessé, qui a tendance à plus l'énerver contre chose. Les nephilim ne peuvent pas se permettre d'être faible dès qu'ils s'en prennent plein la gueule.

-Eh ben essaye plus fort, et arrête de trainer dans nos pattes..

Peut-être qu'Alec est encore un peu jaloux de la relation entre Jace et Clary. Mais en même temps, il a pu sentir la douleur du blond quand il a appris que la rouquine était sa soeur. Le brun n'est plus amoureux du jeune Wayland, mais il y a toujours cette relation particulière entre eux.

-Tu ferais mieux de retourner à ta petite vie de Terrestre et nous laisser faire notre travail.

Comme pour prouver ses dires, le brun se baissa rapidement, appuyant ses mains sur le sol, avant de balayer les jambes de Clary de la sienne, la laissant s'écraser lourdement sur le sol. L'ainé des Lightwood se redressa de toute sa hauteur, avant de se diriger vers la sortie.

-Tu vois, t'es même pas capable de rester sur tes gardes.



Emi Burton ♠ 685 mots


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Dim 19 Mar - 15:43
That’s not my fault
Clalec
Sois réaliste, tu n’es pas la seule à souffrir.

Clary ne savait pas si Alec finirait par l’apprécier un jour. elle veut bien admettre qu’elle n’a pas toujours agit de la meilleure des manières, mais sur le coup, elle ne pensait pas vraiment à l’importance de ses actes. Tout ce qu’elle voulait, c’était récupérer sa mère et arrêter son père. C’était toujours le cas à présent d’ailleurs, sauf qu’à la place de sa mère, c’était Jace qui se retrouvait dans les griffes de Valentin à présent. Et c’était peut être pire en fait, au final. Sauver sa mère, elle avait réussit parce que lui avait été là, parce qu’il lui avait apprit tout ce qu’elle savait maintenant sur le Monde Obscure, parce qu’il l’avait soutenu, et qu’il lui avait fait confiance, malgré qu’ils ne se connaissaient que depuis… Quoi, trois semaines maintenant? Un mois? Elle n’en savait rien. Il fallait bien l’avouer, dernièrement, elle avait quand même pas mal perdue la notion du temps, et était bien incapable de dire quel jour on était. Enfin bon, tout ça pour dire que maintenant qu’il n’était plus là, la rousse se retrouvait seule, littéralement. Elle était condamnée à restée enfermée entre les murs de l’Institut, tout le monde la regardait de travers comme si elle était un monstre, et le peu de gens qui lui adressaient la parole n’étaient pas spécialement agréables avec elle. Alors que ce n’était pas de sa faute. Elle n’y pouvait rien, si Valentin était son père. Elle ne pouvait pas non plus grand chose au fait qu’il avait à présent la Coupe Mortelle avec lui. Elle aurait bien été incapable de sacrifier Jace pour un objet, ou même n’importe qui d’autre. Il fallait clairement être inhumain pour penser une chose pareille. Et puis, ils pouvaient toujours trouver un moyen de la récupérer, et de récupérer Jace en même temps, s’ils s’y mettaient.

Sauf que l’Enclave n’était pas du même avis. L’Enclave se fichait pas mal de tout, elle avait l’impression. Tout ce qu’ils voulaient, c’était mettre la main sur Jace, pour elle ne sait quelle raison. La Coupe, c’était comme si elle passait en second plan, et ce n’était pas vraiment quelque chose qui rassurait la jeune femme. Pourquoi est ce qu’ils voulaient tant retrouver Jace, hein? Il était si important que ça à leurs yeux? Ou est ce qu’il leur fallait simplement un bouc émissaire? Clary penchait sérieusement plus pour le seconde option, et même si elle avait énormément envie de savoir Jace en sécurité avec eux à l’Institut, cette idée ne la rassurait plus tellement, il faut le dire. A croire qu’il n’était en sécurité nulle part. Tout ça à cause de Valentin. Mais Alec n’était pas du même avis visiblement, loin de là. Et ses paroles, plus que blessantes, donnaient les larmes aux yeux à Clary. Elle qui avait déjà du mal à garder son sang froid ces derniers temps… Là, elle avait véritablement l’impression qu’elle n’allait pas tarder à craquer, en se prenant toute la rancune d’Alec en pleine face. « Parce que tu crois que Valentin aurait pas trouver un autre moyen pour mettre la main sur Jace? Et tu crois que l’Enclave accepterait de créer de nouveaux Shadowhunters avec le risque de tuer autant de Terrestres? » Elle en doutait sérieusement de tout ça. Après tout, si Valentin avait élevé Jace avant de l’abandonner, c’est qu’il avait déjà quelque chose de prévu pour lui. Et à l’époque, il ne connaissait pas l’existence de Clary, et il ne savait pas que sa mère était toujours en vie. Le fait que ce soit le cas lui avait juste faciliter la tâche, en se servant des sentiments de Jace à l’égard de la rousse pour le manipuler. Parce que oui, elle doutait toujours de la véracité de ses propos à ce sujet. C’était beaucoup trop gros, beaucoup trop improbable. Il y avait sérieusement quelque chose qui clochait dans cette bon dieu d’histoire.

Et c’était certainement en sachant ça au fond d’elle que Clary se sentait vraiment mal. Elle avait l’impression de devenir folle, parce qu’elle s’accrochait à cet espoir qui finirait peut être par le détruire. Elle ne pouvait même plus regarder sa propre mère en face après tout ce qu’il s’était passé, elle n’arrivait pas à lui dire ce qu’elle ressentait vraiment, tout simplement parce qu’elle avait peur de son jugement. Et puis, en plus de ça, elle avait bien remarquée que Jocelyne détestait Jace sous prétexte qu’il avait soit disant du sang de démon dans les veines. Sauf qu’elle ne l’avait jamais vus, elle ne le connaissait pas, elle ne lui avait jamais parlée. Elle n’avait jamais vue cette gentillesse qu’il avait dans le regard, et ce désir d’aider les autres, de se sacrifier pour eux. Elle ne se rendait pas compte de tout ce qu’il avait put traverser ces derniers temps, du mal que Valentin avait rajouter, encore, une fois de plus, comme s’il n’allait jamais finir par s’arrêter. Clary avait vue tout ça, mais elle avait l’impression que sa mère n’avait juste pas envie de comprendre. « Je te rappelle que je suis coincée ici… » A cause de ce crétin d’Aldertree qui avait décrété qu’elle devait avoir une autorisation pour sortir, et qu’elle ne pouvait pas les aider à retrouver Jace. Sérieusement, pour qui il se prenait ce crétin là? Il débarquait de nulle part, prenait le contrôle de l’Institut, et prenait aussi tout le monde pour ses petits chiens. La rousse n’était pas certaine de pouvoir supporter une chose pareille bien longtemps. Et si elle devait lui dire ses quatre vérités en face, elle ne se gênerait pas pour ça.

Clary s’apprêtait à protester à ses paroles. Après tout, elle aussi était une Shadowhunter, et elle avait réussit à prouver qu’elle était capable de se battre à leur côtés. Même s’ils n’avaient pas gagnés leur dernière bataille, ils n’avaient pas encore perdus la guerre. Et même si Valentin avait la Coupe Mortelle en sa possession, ce n’était pas pour autant qu’il avait la victoire d’assurée. Il fallait tout simplement être patient, et s’unir tous ensemble pour le combattre. Et surtout arrêter de se disputer comme des crétins sur pas grand chose, ou du moins, des événements passés qu’il était impossible de changer à présent. Mais la rousse n’en eut pas le temps. Sans qu’elle ne s’y attende, elle sentit un énorme coup dans ses jambes qui l’a conduit directement au sol; cognant violemment sa tête contre le plancher. Légèrement étourdie, la jeune femme porta une main à l’arrière de son crâne. Super, elle saignait. Autant dire qu’il n’y était pas allé de main morte. Ne tentant pas de se relever, la jeune femme laissa ses yeux se fermer, sentant à nouveau les larmes monter, comme tous les jours ces derniers temps, à croire que sa tristesse était en train de la bouffer de l’intérieur. « Je suis désolée Alec… » Elle n’allait pas tenter de le retenir, s’il avait envie de partir, elle le laisserait partir. S’il avait envie de la détester, elle le laisserait la détester. En fait, elle commençait à penser qu’elle méritait toute cette haine, et qu’elle n’avait rien à faire ici. Peut être que le mieux était de quitter l’institut, de partir loin d’ici, seule, et de ne plus jamais revenir. De laisser tout ça derrière elle, d’essayer d’oublier, et les laisser se débrouiller. Mais Clary n’était pas encore certaine d’avoir ce courage pour prendre une telle décision.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ Sam 22 Avr - 20:50
Alec n'a même pas prit la peine de lui répondre, parce que pour lui la réponse était clair. Oui, Jace n'aurait pas mit la main aussi facilement sur Jace. Et oui, l'Enclave n'aurait pas hésité à créé plus de Shadowhunters pour stopper Valentin, quitte à détruire des terrestres. Encore une fois, la jeune femme n'avait strictement aucune idée de ce monde ! Alors pour lui donner une utime leçon sur son incapacité, il l'a cloua au sol en une fraction de seconde. Peut être qu'il y avait été trop fort d'ailleurs, parce qu'elle semblait saigner de la tête. La dureté du travail. Si elle pense que les démons feront attention à sa petite tête, elle se mets le doigt dans l'œil. Il aller falloir qu'elle s'endurcisse au lieu de jouer sa miss je sais tout. Le néphilim se remit droit sur ses jambes, alors qu'elle s'excusait, encore.

- ça suffit pas de s'excuser Clary. Il va falloir que tu reste à ta place et que tu t'entraines.

Le brun lui tourna simplement le dos, la laissant seule dans la salle silencieuse. Elle savait au moins se servir de sa stèle, nan ?

END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: That's not my fault ❄︎ Clalec ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
That's not my fault ❄︎ Clalec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti and Guyana - the two fault lines of the Caribbean
» Bambi et Paytah || Some people find fault like there is a reward for it
» circée&thadéus - the fault is on our stars
» ✰ The fault in our stars ✰ ft. jihae
» (✰) the fault is not in our stars but in ourselves.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: