[HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures - Page 2


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Poster un nouveau sujet
[HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 6069
♦ Messages : 1581
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.




No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.


My blood ♥️





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Dim 29 Jan - 22:59
We're both unsettled nighttime creatures
#Saphael
You've got a hold of me, don't even know your power. I stand a hundred feet, but I fall when I'm around you. Show me an open door then you go and slam it on me. I can't take anymore, I'm saying baby please have mercy on me. ••• Raphael trouvait ça plutôt mignon, le fait qu’il ne sache pas quoi faire, qu’il n’était pas du tout sûr de lui dans ce genre de situation. Est-ce que c’était bizarre de trouver ça adorable ? Le mexicain ne savait pas vraiment, mais il n’avait pas vraiment envie d’y penser là tout de suite, il avait tout de même quelque chose de bien plus plaisant à faire. Il tentait de le rassurer du mieux qu’il pouvait, caressant sa joue tendrement en lui faisant un sourire, même si en temps normal les sourires de Raphael ne présagent pas du tout quelque chose de bon, avant de lui dire qu’il pouvait tout faire, que ça ne le dérangeait pas le moins du monde. Il s’y connaissait un peu plus que Simon, en même temps, il était un peu plus âgé que lui et pouvait donc facilement avoir plus d’expérience en la matière. Surtout quand on sait qu’il avait déjà eu des partenaires masculins, lui. C’était sûrement ça qui le poussait à dire au jeune homme qu’il pourrait prendre toutes les initiatives, que ça ne le dérangeait pas du tout. Sa main finissait par descendre le long de sa peau, la caressant, jusqu’à arriver jusqu’à l’intérieur de son boxer et c’était vraiment plus que ce qu’il n’aurait imaginé un jour aller avec Simon. Entendant le son échapper ses lèvres, en le sentant contracter ses muscles, il trouvait ça tout bonnement grandiose, et ça lui donnait envie de toujours continuer.

Sa main mouvant toujours le long de son membre, le prenant bien en main, il répondit presque directement au baiser que l’ancien binoclard avait posé sur ses lèvres, y goutant le sang du jeune homme qui y coulait à cause du fait qu’il s’était blessé lui-même. Et ça lui rappelait qu’il avait vraiment bon goût celui-là. Vraiment. Mais finalement, il décidait d’à nouveau le retourner pour qu’il ait le dos plaqué sur le lit, rompant le baiser. Gardant une main posée sur son torse, il finissait par rompre le baiser, descendant lentement ses lèvres sur le même parcours que sa main, mais beaucoup plus lentement cette fois. Il prenait son temps pour bien s’attarder à différents endroits comme son cou, sa clavicule, un de ses tétons… Puis, il était bien rapidement à poser un baiser sur son bas ventre. Il descendait ensuite entièrement son jean’s ainsi que son pantalon, se disant que ça ne valait pas vraiment le coup qu’il ne décide à s’habiller un peu plus tôt finalement. Il descendait finalement un peu plus, allant planter ses crocs dans l’intérieur de la cuisse du jeune homme, se disant que ce serait tout de même quelque chose qui risquerait réellement de lui faire ressentir de quelque chose de plaisant. Et en plus de ça, il allait pouvoir encore un peu boire le sang du garçon. Il faudrait tout de même qu’il change les draps une fois qu’ils allaient avoir fini parce que le sang, ça tâche pas qu’un peu. Il se mettait donc à sucer son sang en ralentissant légèrement les mouvements de sa main, les yeux clos de façon à montrer qu’il appréciait vraiment ce qu’il était entrain de boire. Mais bon, ça, il devrait peut-être arrêter de le répeter. A force, on devait tout de même le comprendre, non ? Il avait beau adorer le fait de pouvoir teaser Simon en restant toujours dans cette zone sans jamais vraiment faire quelque chose qui pourrait vraiment le soulager du désir qu’il avait vraiment l’air de ressentir dans son bassin. Ou bien même n’importe où d’autre. Du coup, il se décidait à tout de même faire quelque chose pour lui. Sortant ses crocs de l’endroit où ils se trouvaient, il décidait de tout de même remplacer assez rapidement sa main par ses lèvres, fermant les paupières alors qu’il posait ses mains sur le bassin du jeune homme pour le maintenir.
© 2981 12289 0 - 643 mots en moins de 24h



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1782
♦ Messages : 242
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Sam 4 Fév - 12:50
We're both unsettled nighttime creatures#SaphaelCa ne me rassurait pas des masses que Raphael ne me réponde plus. Oui, parce qu'il fallait que je parle pour faire passer mon stresse. Mais si on ne me répondait pas, je n'allais pas faire la conversation tout seul non plus. Quoique, si j'en serais capable en fait. En attendant, je devais me contenter du vampires qui me donnaient de nouveau frissons dans le dos. Pour le coup, j'étais même incapable de dire si ces frissons étaient du à la peur, parce que vois Raphael sourire, c'est rare. Ou si au contraire, je frissonnais parce que j'aimais le voir me sourire de la sorte. J'avais vraiment l'impression d'être unique à ses yeux, qu'il ne voyait que moi et… Et merde, ça me faisait bizarre de penser que le mexicain pouvait s'intéresser autant à ma personne de cette manière.

Quoique, au final, j'étais devenu incapable de parler plus que ça. Comme quoi, j'avais des limites aussi. Et à parler de limites, Raphael m'avait rassurer en me disant que si c'était trop pour moi il pouvait arrêter. Mais c'était presque encore plus flippant d'entendre le mexicain être gentil. Mais toutes mes pensées furent assez vite balayer en sentant la main du vampire glisser dans mon boxer. J'aurais pu essayer de me retenir de ne pas me laisser aller aux sensations qu'il arrivait à me procurer pas ce simple toucher, mais j'en étais tout bonnement incapable. Mon corps agissait bien avant que mon esprit n'ai son mot à dire. Du coup, tout ce que je pouvais faire, c'était me laisser guider. Laisser mes lèvres contre celles de Raphael et savourer avec ces quelques gémissement qui arrivaient à franchir mes lèvres, mais qui furent bien vite étouffés par celles de Raphael.

Quoique, assez soudainement, le mexicain inversa de nouveau nos position pour se retrouver sur moi. Sa bouche fini par quitter la mienne pour descendre progressivement sur mon torse. Il prenait son temps, ce qui rendait le moment encore plus horrible, mais délectable. Je ne cessais de frissonner, de passer ma langues sur mes lèvres ou de serrer les dents. Raphael s'attarda un instant en bas de mon ventre le temps de finir de me déshabiller. Et dire que je venais tout juste de l'enfiler ce jeans… Raphael continua de descendre pour aller planter ses crocs à l'intérieur de ma cuisse. Je savais qu'il y avait une artère qui passait là. J'étais un vampire aussi maintenant, j'étais bon pour repérer chaque veine du corps humain. Mais je ne vais pas me lancer dans un cours d'anatomie. La réaction à cette morsures ne se fit pas attendre. Si tout à l'heure j'avais déjà trouvé cette sensation sans pareille… Là… je… C'était totalement indescriptible. Je laissais un nouveau gémissement s'échapper alors que mon dos se cambrait sous l'émotion.

Je me demandais si il était possible de mourir d'une sorte d'implosion à cause d'un surplus de sentiments pareils. J'espérais que non. Mais d'un sens, vu que j'étais immortel même si une telle chose était possible, je ne craignais pas grand-chose, si ? Mais Raphael du comprendre que je n'en pouvais plus. Il enleva ses crocs de ma jambes pour laisser sa bouche remplacer sa main. Bon, pour le coup, niveau émotion, j'étais loin d'être mieux loti. Une de mes mains était venu s'accrocher aux cheveux de Raphael, tant que l'autre s'agrippait à ce qu'elle pouvait. Je ne pensais vraiment plus à rien ne n'essayait même plus de retenir le moindre soupire ou gémissement. Du coup, il ne me restait plus qu'à espérer que les chambres de l'Hotel étaient bien insonorisé, sinon tous les vampires devaient être en train de m'entendre… Et ça devait pas forcément être super top pour eux.

- Raphael je… Je ne… Je ne vais pas tenir longtemps…

Il fallait bien que je le prévienne non ? Déjà, là, je m'étonnais moi-même de réussir à tenir malgré tout. Mais j'estimais que c'était injuste que je sois satisfait et pas Raphael hein ? Ce n'était pas comme ça que c'était sensé fonctionner.
© 2981 12289 0- 668 Mots



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 6069
♦ Messages : 1581
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.




No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.


My blood ♥️





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Dim 5 Fév - 16:53
We're both unsettled nighttime creatures
#Saphael
You've got a hold of me, don't even know your power. I stand a hundred feet, but I fall when I'm around you. Show me an open door then you go and slam it on me. I can't take anymore, I'm saying baby please have mercy on me. ••• Si Raphael avait su que tout cela était la seule chose qu’il fallait faire pour réussir à faire taire Simon, il l’aurait sûrement fait bien plus tôt. Comme ça, au moins, il aurait pu l’entendre se la fermer et en plus de ça, il aurait pu passer un bon moment avec lui, ce qui n’était pas horrible en soi. Il faut dire qu’il appréciait beaucoup le fait de pouvoir réussir à le faire échapper de petits son, des gémissements ou même des soupirs en ne faisant que passer sa main dans son boxer. C’était tout bonnement une magnifique musique à ses oreilles, si bien qu’il aurait jamais envie de le faire s’arrêter, mais d’un autre côté, cela lui donnait vraiment envie de l’embrasser. Donc, c’était ce qu’il fit, étouffant les sons qu’il faisait de ses lèvres, continuant toujours de mouver la main pendant un petit moment, du moins jusqu’à ce qu’il ait une autre idée de chose à lui faire. Il avait bien vite décidé qu’il avait vraiment envie de lui faire passer un des meilleurs moments de sa vie, même si d’autres personnes lui avaient sûrement déjà fait ce genre de choses. Il n’empêche que Raphael avait tout de même envie de les surpasser. Il avait l’espoir d’arriver à le faire en tout cas. Quand il avait finalement plaqué le jeune homme contre le matelas, il s’était décidé à poser comme une traînée de baisers sur son torse, faisant quasiment exprès d’être un peu trop lent. Juste pour pouvoir le narguer. Mais finalement, il avait tout de même décidé d’aller mordre l’intérieure de la cuisse du jeune homme, se délectant une nouvelle fois de son sang. Il aurait sûrement pu le faire toute la journée, mais il n’avait pas vraiment comme but de le vider de son sang, pas tout de suite en tout cas. Donc, passant sa langue sur les deux petits points, il baissait son boxer pour bien rapidement remplacer sa main par ses lèvres.

Alors qu’il avait les yeux clos, il mouvait la tête à un rythme un peu plus rapide qu’il avait fait avec sa main, faisant en sorte que le jeune homme apprécie un maximum ce qu’il était entrain de faire. Et puis, sentir la main de Simon dans sa chevelure était clairement un plus que le mexicain appréciait. Ça l’encourageait clairement à continuer toujours ses mouvements, comme les sons qui continuaient d’échapper ses lèvres. Finalement, en entendant la voix de Simon résonner à ses oreilles, il rouvrait les yeux pour plonger son regard dans celui de Simon. Il faisait ensuite un espèce de son, comme pour lui signaler qu’il pouvait y aller. Et quand il lui disait qu’il n’allait pas tenir longtemps, ce n’était apparemment pas un euphémisme. Il le sentait bien rapidement atteindre l’ogasme, avalant tout ce qui arrivait entre ses lèvres du mieux qu’il pouvait avant de nettoyer ce qu’il restait de sa langue. Il lui remontait finalement son boxer, remontant au niveau de son visage pour caresser doucement ses joues. Il décidait d’ailleurs que le visage de Simon post-orgasme était sûrement son favori. Puis, il se décidait à s’allonger dos contre le matelas, aux côtés de Simon sans vraiment chercher à lui demander quoi que ce soit, même s’il sentait toujours autant d’excitation pour lui. Il n’allait pas vraiment le forcer à faire quoi que ce soit, surtout s’il n’était pas prêt ou quoi que ce soit. Raphael n’était pas vraiment ce genre de garçon.
© 2981 12289 0 - 575 mots en moins de 48h



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1782
♦ Messages : 242
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Mar 7 Fév - 20:23
We're both unsettled nighttime creatures#Saphael J'avais dit à Raphael que je ne tiendrais pas longtemps, ce n'était pas une blague hein ! Et pourtant il avait tout de même continuer. Donc évidemment, j'avais fini par céder, me libérant de toute cette pression dans un ultime gémissement. Fermant les yeux un instant, je savourais cette sensation. Je me sentais tellement bien… il n'y avait pas d'autre mot possible je crois. Je restais un instant déconnecté de toute réalité, avec seulement en tête cette sensation de bien-être et de légèreté aussi. Même l'idée que c'était bien Raphael qui me procurait autant de plaisir ne me semblait plus aussi étrange. Puis je ne pouvais pas me plaindre non plus. J'aurais bien aimé qu'il était doué ce con. Mais je n'avais pas franchement matière pour comparer. Ce qui n'était peut-être pas plus mal. J'en savais rien en fait. Puis c'était un peu tard pour y penser de toute façon, non ?

Raphael fini par remonter après avoir remonter mon boxer. J'aurais peut-être du dire quelque chose. Ce n'était pas franchement l'envie de parler qui me manquait en règle général, mais là, j'avais beau ouvrir la bouche, aucun son n'arrivait à en sortir. Je me contentai donc de plonger mon regard dans celui de Raphael tout en sentant sa main sur ma joue. J'essayais de sonder son regard, mais encore une fois, c'était une tentative vaine. Raphael semblait si jeune physiquement, mais son regard prouvait qu'il en avait vu bien plus qu'il ne le laissait paraître. Et j'étais nul pour lire dans les yeux des autres. Vous pensiez que j'étais bavard pour quoi ? Si j'étais capable de parler avec les yeux, je m'en priverai pas, croyez-moi ! Pourquoi je me casserai la tête à formuler des phrases hein ? Je vous l'accorde, dans mon cas, je pense rarement avant de parler, donc pour la formulation des phrases, on repassera plus tard.

Il me semblait que cet instant avait durer des heures alors qu'il ne s'était écoulé que quelques seconde. Raphael fini par rouler sur le côté. Plus par réflexe qu'autre chose, je me remis à respirer. A vrai dire, c'était une action qui m'apaisait. Je tournais la tête vers Raphael. J'avais bien envie de lui demander ce qu'il allait se passer maintenant. Mais mon regard glissant sur son corps, je compris sans même demander. J'adressais un sourire au mexicain enlevant un sourcils. Et bien plus rapidement que je ne l'avais prévu, je me retrouvais au dessus de Raphael à lui enlever son pantalon. En même temps, mes lèvres étaient venues se plaquer sur celles du vampire. Je n'arrêtais qu'un instant pour dire :

- Après la théorie la pratique c'est bien ça ? Je ne savais pas que ce genre d'exercice rentrait dans ma formation pour devenir un vampire. Est-ce que ça veut dire que si je ne fais aucune erreur j'aurais le droit à une promotion ?


Je me mis à rire à ma propre bêtise. Quand je vous dit que parler est mon moyen pour être moins nerveux. Parce que oui, je l'étais tout même. Maintenant que j'avais enlever le pantalon de Raphael, une de mes mains caressait sa cuisse et je passais ma langue sur mes lèvres avant d'aller embrasser le cou de mon mentor pour descendre lentement le long de son torse, comme Raphael l'avait fait tout à l'heure. J'arrivais vers son bas ventre mais m'arrêtais soudainement posant mon menton sur lui regarder Raphael et lui dire :

- Finalement non. J'ai pas envie.

Je restais sérieux quelques secondes avant de rire de nouveau. Evidemment que je blaguais. Le pauvre, je n'étais pas si sadique ça non plus. De mes deux mains je fis descendre le boxer de Raphael et tandis qu'une s'attardait sur son membre, l'autre maintenait sa cuisse afin que je puisse y planter mes crocs. Ben quoi ? J'avais besoin d'un peu d'énergie après toutes ces aventures. Et bon, je vous l'accorde, ce goût m'avait manqué.
© 2981 12289 0- 654 Mots



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 6069
♦ Messages : 1581
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.




No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.


My blood ♥️





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Ven 10 Fév - 17:45
We're both unsettled nighttime creatures
#Saphael
You've got a hold of me, don't even know your power. I stand a hundred feet, but I fall when I'm around you. Show me an open door then you go and slam it on me. I can't take anymore, I'm saying baby please have mercy on me. ••• Une fois s’être occupé de Simon, Raphael n’avait pas prit plus de temps que ça avant de le rhabiller un minimum, se disant que ce serait sûrement mieux comme ça. Pas que la vue aurait plus dérangé Raphael que ça, mais bon, imaginez si quelqu’un entrait dans cette chambre pour demander il ne sait quoi et qu’ils tombaient nez à nez avec les parties génitales de Simon ? Ce ne serait clairement pas quelque chose qui les rendraient les plus heureux du monde, ses vampires. Et si au contraire, c’était quelque chose qui leur plairait, il devrait faire quelques mises aux points sur le fait que dans cette Hôtel, Simon était à lui, même si l’ancien binoclard ne le savait pas forcément. Ce qui n’était pas plus mal en soi. Il finissait par remonter à son niveau, se contentant de le regarder attentivement, comme si c’était la plus belle chose qu’il avait vu depuis un bon moment, sans dire un seul mot, ne voyant pas vraiment ce qu’il pourrait lui dire. Il n’allait décemment pas lui dire un truc du genre ‘c’était bien ??”, ce serait tout de même assez étrange comme truc.. Il allait donc s’abstenir. Et puis, Simon n’avait pas non plus l’air de vouloir parler. Raphael allait décemment tenter de se souvenir du fait que ce qu’il venait de faire avait le pouvoir de le faire se la fermer. Ça pourrait sûrement servir dans le futur. Finalement, roulant sur le côté, il ne pouvait s’empêcher de hausser un sourcil quand il voyait le torse de Simon s’élever et descendre, il fallait vraiment qu’il apprenne à arrêter de respirer. Il y avait tout de même peu de vampires qui le faisaient. Seulement les novices en général, ou bien ceux qui veulent passer pour des humains. “Tu devrais vraiment perdre cette mauvaise habitude.” Se contentait-il de dire en le regardant toujours, haussant un sourcil en voyant le sourire du jeune homme, mais il ne disait rien, surtout à cause du fait que bien rapidement, Simon se retrouvait sur lui, leurs lèvres à nouveau scellées. Il prolongeait avec plaisir le baiser, une de ses mains venant se placer dans sa chevelure, mais en l’écoutant, il ne pouvait s’empêcher d’esquisser un sourire en coin. “C’est seulement dans ta formation cariño.” Ce serait tout de même clairement étrange s’il venait à faire ça avec tout les novices, non ? “Peut-être bien. Passer sous le bureau, ça aide souvent au boulot.” Il lui faisait un léger clin d’oeil, même si ça n’allait clairement pas arriver. Raphael ne se laisserait pas influencer par les douces lèvres de Simon, et vu que c’était une plaisanterie, il ne doutait pas du fait que Simon le savait également.

Ils revenaient finalement aux choses sérieuses peu de temps après et Raphael ne pouvait s’empêcher de frissonner en sentant sa main sur sa cuisses et ses lèvres descendant lentement le long de son corps. Il fermait les paupières quelques secondes, une de ses mains descendant en même temps que le novice pour rester dans sa chevelure. Il ne restait pourtant pas comme ça bien longtemps, parce qu’en entendant sa voix, il ne pouvait s’empêcher de plisser le nez, rouvrant les paupières pour le regarder attentivement, se demandant pendant un petit moment s’il était sérieux ou non. Mais quand son rire résonnait, il ne pouvait s’empêcher de lui donner une petite tape à l’arrière du crâne, décemment pas assez fort pour réellement lui faire mal ou quoi que ce soit de ce genre. Ce n’était pas ce qu’il recherchait. Sauf si Simon était un adepte de ce genre de pratiques, va savoir. Il finissait par pousser un gémissement plutôt fort en sentant Simon planter ses crocs dans sa cuisse, son autre main sur son membre. Il n’aurait décemment pas pensé que tout ça pourrait le pousser à ressentir ce genre de sensation.
© 2981 12289 0 - 645 mots en moins de 7j



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1782
♦ Messages : 242
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Lun 13 Fév - 22:15
We're both unsettled nighttime creatures#Saphael Je savais que ce n'était pas normal pour un vampire de respirer. Cependant, c'était une habitude difficile à perdre. Surtout que je passais encore beaucoup de temps parmi les terrestres. Et si une personne remarquait que je ne respirais pas ? Cela pourrais m'attirer des problèmes. Ce qui retomberai forcément sur le clan, Raphael et aussi in extenso les Chasseurs d'Ombre. Ce n'était donc pas plus mal que je garde cette habitude non ? Pourtant, je voulais bien comprendre le point de vue de Raphael. Le fait que je continue de respirer était aussi le signe que je n'avais toujours pas totalement accepté ma nouvelle condition. Et à présent, j'étais presque sûr que c'était une des choses que mon mentor désirait. C'était assez étrange de se dire que Raphael pouvait bien souhaiter quelque chose de moi, en dehors ma mort définitive. Quoique, peut-être que je me faisais des idées et que tout ça ne signifiait rien.

Et à parler de désir… il y en avait certains qui semblaient attendre. Oubliant toute éventuelle théorie sur cet instant, je me retournais embrasser Raphael. Ce dernier répondit à mon baiser en glissant une main dans mes cheveux avant de m'assurer qu'il n'y avait que ma formation qui comptait cet partie là. C'était assez rassurant. Puis apparemment peut-être que j'allais gagner une promotion ! Non, sincèrement, je m'en fichais d'une promotion. Raphael avait déjà essayer de m'en accorder une, on voit bien où ça m'a mener. Je doutais fortement qu'il était assez bête pour faire la même erreur deux fois. Puis je n'allais pas avoir encore plus de problèmes avec les autres vampires si je gagnais en rang juste à cause de ma… proximité avec Raphael ? C'était sûr et certain. Mais peut-être valait-il mieux que je n'y pense pas trop. Je répondis à Raphael par un simple sourire avant de commencer à l'embrasser dans le cou.

Quelques secondes plus tard, j'avais mes crocs (et on parle bien des dents là, pas des chaussures en plastique hein o.o) dans la cuisse du vampire qui n'avait pas apprécié ma petite blague. A vrai dire, je ne sais pas si je préférai le goût du sang de Raphael, la sensation de sa peau contre la mienne, entendre ses gémissements de plaisirs, ou le voir dans une telle position à apprécier l'instant présent. A croire que tous mes sens étaient captivés par Raphael. Et les petits malins me diront « Mais t'es con Simon ! On a cinq sens, et là t'en a cité que quatre ! », mais on peut dire que mon odorat avait du mal à sentir autre chose que le sang de mon mentor qui réussissait à s'échapper d'entre mes lèvres. Je restais là un bon moment. J'avais du mal à me retenir de continuer de boire. C'était juste trop… Délicieux. Mais j'allais finir par vider Raphael de son sang. Et ce n'était pas franchement mon but non plus.

A contre cœur, je retirais mes crocs de l'artère, passant ma langue sur la plaie avant qu'elle ne se referme pour ne pas en perdre la moindre goutte. Je relevais la tête un instant pour sourire à Raphael, c'était vraiment bizarre de le voir dans une telle position. Pour une fois que j'avais le dessus sur lui. Je passais ma langue sur mes lèvres et mes dents et restait à sourire un bref instant. Oui, si on suivait le schéma que m'avait tracé le vampire tout à l'heure. On sait tous ce que j'avais l'intention de faire après. Mais déjà, il fallait que je me fasse à cette idée. Et après, il fallait que je réussisse à me calmer un peu. Ou tout du moins suffisamment pour rétracter mes crocs. Si je ne le faisais pas, je ne vous fait pas un dessin du carnage que ça serait. Même si Raphael en guérirait rapidement, je doute qu'il apprécie des masses.

Je réussi à rentrer ses dents et avec un haussement de sourcils et un sourire victorieux, je laissais mes lèvres aller remplacer et terminer le travail que ma main avait entamé tout à l'heure. Autant vous dire que c'était une sensation bien différente que de boire du sang. Mais pas si désagréable en fait. Merde… Est-ce que ça signifiait que j'étais gay ? Attendez… C'est pas un peu trop tard pour que je me pose ce genre de question ? Je crois bien oui. Puis est-ce que c'était le moment d'y penser hein ? Mon d… J'arrivais déjà pas à dire à ma mère que j'étais un vampire, si en plus je devais lui dire que j'étais un vampire, gay et que mon copain était un vampire tout aussi gay et catholique… Non mais qu'est-ce que je raconte, Raphael n'était pas mon copain. Je… Il fallait vraiment que j'arrête de trop penser.
© 2981 12289 0- 798 Mots



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 6069
♦ Messages : 1581
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.




No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.


My blood ♥️





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Jeu 16 Fév - 15:14
We're both unsettled nighttime creatures
#Saphael
You've got a hold of me, don't even know your power. I stand a hundred feet, but I fall when I'm around you. Show me an open door then you go and slam it on me. I can't take anymore, I'm saying baby please have mercy on me. ••• Pour être totalement honnête, ça faisait tout de même étrange à Raphael, le fait que Simon ne parlait pas tellement que ça. Vue la situation dans laquelle ils se trouvaient, ce ne serait pas étonnant de l’entendre continuer de parler de tout et de rien pour parler, pour arrêter de stresser comme pas possible. Du coup, c’était encore plus louche qu’il ne parle pas, mais d’un côté, ce n’était pas plus mal. Il faut dire que parfois, le silence était quelque chose qui plaisait assez au mexicain, mais pas vraiment avec Simon. Raphael se contentait donc de faire la plupart de la discussion, même si c’était uniquement pour critiquer ses mauvaises habitudes. Habitudes qu’il comptait bien rapidement l’aider à oublier, histoire qu’il comprenne enfin qu’il était mort, que sa place était parmi les morts et pas parmi les angelots. Pas avec Clary, mais avec lui. Le fait que Simon posait ses lèvres contre les siennes, que leurs lèvres mouvaient bien les unes contre les autres accentuait encore cette idée. Raphael n’allait clairement pas le laisser s’échapper aussi facilement, maintenant. En tout cas, il allait tenter, parce qu’il faut dire que s’assurer que Simon fasse ce qu’il ait envie qu’il fasse… C’était une tâche assez compliquée. Une de ses mains restait bien placée dans sa chevelure, y caressant les mèches. Ses cheveux étaient bien plus doux qu’il ne l’aurait pensé au départ et ce n’était pas pour lui déplaire. Ça devait faire bizarre d’avoir une main dans des cheveux rêches, non ? Va savoir, il n’avait jamais essayé. De plus, il n’était pas sûr de vouloir voir comment ça faisait. Très peu pour lui. Regardant son sourire, il aurait presque pu mourir sur place parce qu’il était tout bonnement adorable. Sérieusement, il se demandait comment quelqu’un avait eu le droit d’avoir un aussi beau sourire.. Il rayonnait ce garçon. Ce qui était tout de même le comble, venant d’un vampire, non ? Clairement. Mais bon, il n’avait pas le temps de penser plus longtemps à son sourire lorsqu’il sentait ses lèvres sur son cou, captivant clairement toutes ses pensées.

Sentant ses crocs dans sa cuisse, il ne pouvaiyt s’empêcher gémir en sentant le jeune homme boire à cet endroit de son corps. C’était bien plus qu’érotique à ce niveau là, et si Simon se décidait à le vider de son sang comme ça, il n’allait clairement pas être contre. Passant sa langue sur ses lèvres, il était clairement entrain de profiter du moment, mais en même temps, qui ne savourerait pas ce qu’il était était entrain de vivre ? Quelqu’un de totalement stupide. Et puisque Raphael ne l'était pas réellement… Il profitait uniquement de l’instant présent. Sentant les crocs du jeune homme quitter sa cuisse, il rouvrit les yeux pour les poser sur le jeune homme, se demandant bien ce qu’il allait faire maintenant. S’il comptait réellement faire pareil que Raphael, le mexicain allait bientôt sentir ses lèvres autour de son membre. Enfin, espérons que ce serait une fois qu’il ait rangé ses crocs… Parce que ce serait tout de même quelque chose d’assez désagréable comme chose. Il ne pouvait pas réellement le garantir, mais il ne voulait clairement pas essayer. Jamais. Se redressant très légèrement en s’appuyant sur ses coudes, il gardait les yeux posés sur Simon, attendant qu’il ne se calme ou il ne sait quoi, simplement que ses crocs se rétractent, se mordillant tout de même la lèvre inférieure en tentant d’arrêter les sons qui voulaient échapper ses lèvres à cause de la main de Simon. L’attente valait clairement le coup, et quand il sentait les lèvres du jeune homme remplacer sa main, il poussait un grognement de plaisir en se laissant retomber totalement contre le matelas. “Dios mio Simon, je vais décemment pas tenir longtemps…” Annonçait le mexicain d’une voix rauque, entre deux gémissements. Faut dire qu’avec les actions de Simon et ce que Raphael lui avait fait au préalable, il savait qu’il n’allait pas pouvoir se retenir bien longtemps. Et d’ailleurs, c’était le cas parce qu’uniquement après quelques courts instants après qu’il l’ait prévenu, il sentait son orgasme le frapper de plein fouet. Ce garçon était tout de même vraiment doué pour un novice, en tout cas, plus doué qu’en tant que vampire…. Même si ce n’était pas bien difficile de surpasser ces talents là...
© 2981 12289 0 - 718 mots en moins de 7j



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1782
♦ Messages : 242
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Ven 24 Fév - 20:27
We're both unsettled nighttime creatures#Saphael Comme si ma vie n'avait pas connu assez de bouleversement comme ça. Apparemment, voir la fille qu'on aime depuis des années tombé sous le charme du premier blond qui passe, apprendre qu'elle est une chasseur d'ombre et qu'on vit dans un monde rempli de démons, et de créatures en tout genre, pour ensuite se faire empoisonné par une vampire, mourir, revenir à la vie en tant que vampire, ça ne suffisait pas. Il fallait en plus que je me sois fait mettre dehors par ma propre mère. Et ce n'était même pas le pire encore ! Voilà que maintenant, j'étais en train de dépasser les préliminaires avec… Avec un homme, un vampire, qui s'avérait en plus être celui qui, il y a quelque jours encore voulait ma peau ? A y repenser, c'était presque drôle en fait de se dire que finalement, j'avais peut-être mal interprété les paroles de Raphael quand il disait « vouloir ma peau »… Ouais non. Je… Il ne valait peut-être mieux ne pas trop en rire. Ca devenait super glauque.

Au final, je me disais presque que je ne pourrais pas aller plus profond quoiqu'il arrive, sans mauvais jeux de mots bien sûr. Et de toute façon, j'étais incapable d'arrêter de ce que j'avais commencé, sans doute au plus grand plaisir de Raphael. Et c'était même sûr que c'était à son plus grand plaisir. Je doutais que le vampire ne se mette à gémir de la sorte pour n'importe quoi. J'étais même presque sûr que si il pouvait s'en passé, il ne le ferait pas. Il n'empêche que c'était assez déstabilisant de songer à Raphael comme faiblissant sous moi ? Et pourtant, cette idée ne m'était pas désagréable, au contraire, ça m'encourageait même à continuer sans me soucier du reste. Et dieu sait que j'aurais peut-être du me faire du soucis pour tout ce reste. Mais à quoi je pensais sérieusement ? Oui, à rien. C'était bien le problème.

En attendant, Raphael jura en me disant à son tour qu'il n'allait pas tarder à céder. Vraiment ? Il y avait de quoi s'étonner, je lui faisait donc tant d'effet que ça ? Mais au lieu de me baser là dessus, je pris cela comme un encouragement à continuer ce que j'avais entamer jusqu'à ce que Raphael finisse par céder et atteindre l'orgasme. Je me retirais donc peu après cet instant, essayant le coin de ma bouche d'un revers de main. Je remontais vers le visage de Raphael et lui volait un cours baiser avant de grimacer.

- Tu sais quoi ? Je préfère quand même ton sang.


Avec un sourire, je m'allongeais à côté de lui. J'avais l'intention au début de rester comme ça pour lui laisser le temps de se remettre de ses émotions. Mais maintenant que c'était terminé. Je ne pouvais m'empêcher de penser à tout ça et ce qui allait se passer. Et autant vous dire que ça me faisait pas mal panique. Alors je me mis sur le côté pour regarder Raphael et pris la parole :

- Hum. Raphael, je… Pourquoi ce qu'il vient de se passer ? Je… Ce n'est pas que je n'ai pas apprécié. Mais à quoi ça rime ? Il y a quelques jours encore ton plus grand souhait était de me voir brûler. Et maintenant ça ? C'était quoi ? Juste histoire de vérifier que ma libido n'était pas rouillé ? Je me doute bien que ça fait pas vraiment partis de mon apprentissage de novice.


Je parlais vite, sans doute trop vite. Comme d'habitude vous me direz. Mais c'était encore pire en étant vampire. Parce que je n'avais besoin de m'arrêter pour respirer.

- Puis… je… Enfin ça se passe comment du coup ? Ce qui s'est passé dans cette chambre reste dans cette chambre ? Et je risque de me faire fusiller sur place si j'ose en parler à quelqu'un d'autre ? Puis les autres vampires ? Je veux dire… ils ont du entendre non ? Ou les chambres de l'hotel son isolé contre l'ouïe super fine des vampires ? Parce que… Je suis pas sûr que ça va m'aider à m'intégrer plus. Et je doute que le clan apprécie des masses ce que tu fais pour moi. Je…

Au non, je serais jamais à court de question et de théories en tout genre. Si Raphael ne m'interrompait pas, j'allais continuer pendant encore longtemps comme ça.
© 2981 12289 0- 733 Mots



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 6069
♦ Messages : 1581
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.




No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.


My blood ♥️





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Sam 25 Fév - 1:21
We're both unsettled nighttime creatures
#Saphael
You've got a hold of me, don't even know your power. I stand a hundred feet, but I fall when I'm around you. Show me an open door then you go and slam it on me. I can't take anymore, I'm saying baby please have mercy on me. ••• Clairement, ce qui venait de se passer avait été beaucoup mieux que tout ce qu’il avait pu imaginer dans ce genre de contexte avec Simon. Bon, ce n’était pas comme s’il avait réellement beaucoup pensé à ça… Mais bon… C’était tout de même bien meilleure que tout ce qu’il aurait pu rêver, et Simon devait bien l’avoir entendu avec les gémissements que Raphael avait lâché, bien contre son gré d’ailleurs. Il faut dire qu’il préférait largement rester calme et tout à fait composé plutôt que de se sentir si… Vulnérable face à Simon. En même temps, il n’avait jamais réellement été dans cet état devant quelqu’un parce qu’il n’en avait pas vraiment envie en temps normal. C’est sûrement pour ça qu’il tente tout de même de garder de faux airs même quand il était dans ce genre de situation. Il n’y avait qu’à demander à Sam. Mais il faut dire que là, c’était différent, c’était Simon. Quand le jeune homme remontait pour lui voler un court baiser, il n’était clairement pas contre. Gardant les paupières fermées pendant quelques temps, sa main retrouvait bien rapidement son chemin vers la peau nue de Simon, la caressant doucement. “Je pense bien, tu es un vampire, pas une prostituée.” Dit-il de façon tout à fait calme et il avait sûrement dit une connerie du genre parce qu’il n’était pas encore tout à fait remis de ses émotions, mais pour être totalement honnête, il n’avait pas vraiment tout de suite envie de réfléchir, mais bien évidemment, Simon n’était pas du même avis. Ce qui n’était pas des plus étonnant. Il faut dire que c’était un rêve bien trop beau pour être vrai…Malheureusement…

Poussant un léger grognement, le mexicain finissait tout de même par rouvrir les yeux pour plonger son regard dans le sien. Dios, il avait l’air tellement paniqué, si ça ne fatiguait pas tellement le mexicain, il aurait sûrement été amusé par la situation. Il ne savait pas vraiment quoi lui répondre, mais il fallait bien qu’il le fasse à un moment donné, mais avant… Il faudrait peut-être qu’il arrive à le faire taire, ce serait pas plus mal. Se tournant vers lui,  il se décidait à plaquer ses lèvres contre les siennes, sa main sur la joue du novice. Il pensait que ce serait tout de même une bonne tactique pour le faire taire. “Dios Simon... Dit-il en poussant un léger grognement. “Tout ça, ça s’est parce qu’on est deux adultes consentant ayant envie de se faire plaisir.” Lui dit-il avant de légèrement plisser le nez parce que tout compte fait, c’était peut-être pas la meilleure chose à dire. “Peut-être bien que j’avais envie de te tuer, et pour être totalement honnête, une partie de moi est toujours incroyablement furieuse contre toi.” Déclarait-il avant de pincer les lèvres, déglutissant avec difficulté avant de reprendre la parole, bien plus bas qu’avant. Il faut dire qu’il n’aurait jamais penser avoir vraiment à prononcer les mots qui suivaient. “Tu me plais.” Murmurait-il, avant de reprendre un ton normal. “Tu n’es pas obligé de dire quoi que ce soit face à ça. Dios, ce serait même mieux si pour une fois, tu voulais ben te la fermer.” D’accord, ce n’était peut-être pas la façon la plus sympathique de dire ça, mais on parlait de Raphael. “Tu peux parler de ce qui s’est passé dans cette chambre à qui tu veux, vraiment. Je n’ai pas forcément quelque chose contre ça.” Puis de toute manière, Raphael doutait clairement du fait que Simon ne s’amuse à raconter ça à qui voulait bien l’entendre. D’après ce que Raphael savait, Simon n’était pas proche de beaucoup de gens et vu son amour fou pour l’autre rouquine… Le mexicain doutait qu’il voudrait que tout ça s’ébruite. “Et pour tous les vampires, je m’en charge. Je suis leur leader et je leur devrais des explications. Je le sais.” DIt-il en fronçant légèrement les sourcils. Il allait bien trouver quelque chose à dire, non ? Enfin bon… Raphael était presque persuadé que la plupart du clan connaissait les sentiments que Raphael éprouvait à l'égard de Simon… Il n’aurait pas vraiment à mentir, mais il se doutait que le clan n’allait pas accepter tout ça. “Maintenant… C’est bon ? Tu as encore des questions ?” Lui demandait-il en haussant les sourcils. “Parce que si tu as toujours autant de question, peut-être qu’on devrait aller en parler au Taki ou quelque part dans ce genre-là ?’ Ouais.. Comme un rencard… Mais il n’allait clairement pas lui sortir ça comme ça. Non.
© 2981 12289 0 - 770 mots en moins de 24h



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1782
♦ Messages : 242
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Jeu 2 Mar - 20:57
We're both unsettled nighttime creatures#Saphael
Je dû sortir, ce qui était le rire le plus débile du monde, une sorte de gloussement qui ne ressemble à rien vous savez. Mais je ne m'attendais vraiment pas à ce que Raphael me sorte cette comparaison avec une prostitué. Je ne pensais pas qu'il était capable de blaguer sans que ça soit dans le but de blesser. Et ça aurait presque pu être un compliment là en fait. Bon, un compliment, un peu tordu. Je vous l'accorde. Mais c'était déjà un début. Enfin je crois. Je… mais le début de quoi au juste ? Si cela signifiait une relation avec Raphael où il n'essayait pas de me tuer tout les trois-quatre matins, je voulais bien hein ! Cependant, il ne fallait sûrement pas que je rêve trop non plus. Avec ce vampire là, je n'arrivais pas à déterminer à quoi je devais m'attendre. C'était déstabilisant.

Je ne tardais pas à le faire remarquer à Raphael d'ailleurs. Commençant à paniquer, je me remis à parler avec un débit qui pourrait faire concurrence à celui de Eminem. Peut-être que je devrais me mettre au rap tient. Oui, non, pas maintenant. Puis ma carrière musicale était déjà au point mort depuis que j'étais… Et bien… mort. Je doutais que la relancer avec du rap était une bonne idée. Raphael avait l'air désespéré de devoir me répondre. D'ailleurs, il commença part jurer. Ce qui ne présageait pas souvent quelque chose de bon. Je ne pu m'empêcher de grimacer en écoutant la raison qu'il avait à m'apporter. Tout ça… Juste parce qu'on était consentant ? Puis techniquement, nous n'étions pas vraiment des adultes ni l'un ni l'autre, mais bon. Autant que je la ferme là dessus si je ne voulais pas m'en prendre une. Et aussi étrange que cela puisse paraître, je n'avais pas super envie de me prendre un coup maintenant, ni jamais d'ailleurs en fait. Je suis pas maso non plus.

Je soupirais. Une partie de moi avait vraiment espéré au fond que tout ça ne signifiait pas rien pour Raphael. Mais de ce qu'il semblait en dire pour le moment, oui. Tout ça n'était arrivé juste parce qu'il avait eu envie de s'amuser. Et il était toujours énervé contre moi. Au final, les choses ne changeraient donc jamais entre nous malgré tout. Je baissais le regard avant d'entendre quelques paroles de la part du vampire qui me firent tout de suite regarder de nouveau dans sa direction. Il venait vraiment de dire que je lui plaisais ou j'avais halluciné ? Clairement, mon trouble devait se lire sur mon visage. Bon, en même temps, toute mes émotions se lisaient très facilement sur mon visage vous me direz. Et le fait que Raphael reprenne sur un ton normal, comme si de rien n'était, était d'autant plus perturbant. Je vous jure, je n'écoutais qu'à moitié ce qu'il disait. Mon cerveau étant restant coincé sur son murmure.

Vraiment, Raphael me déstabilisait ce soir. Maintenant, il me demandait si j'avais encore des questions. Lui ? Qui me demandait si j'avais encore quelque chose à dire ? Qui m'invitait à parler, pour ensuite même m'inviter au Taki's ? Il était en train de se passer quoi là au juste ? J'étais totalement perdu pour le coup. Remarquant que je devais être en train de fixer bêtement Raphael, je détournais le regard, mais mes yeux se posèrent rapidement de nouveau sur lui. Où vouliez-vous que je regarde de toute façon ?

- Je euh… Ouais si tu veux. Je ne manque jamais de question. Puis si tu me propose aussi gentiment. Je ne peux pas refuser voyons. Je…

Je m'arrêtais soudainement. Parce que je n'avais aucune question à l'esprit. J'essayais de réprimer un sourire en me mordant la lèvre inférieure. Et bêtement, sans doute à cause de l'émotion mes crocs sortirent et je me blessais de nouveau la lèvre. Avec un petit juron, je passais ma langue sur la plaie et adressais finalement ce sourire à Raphael que je n'arrivais pas à réprimer. Je passais un bras autour du mexicain pour me rapprocher de lui encore de lui.

- En fait, j'ai juste une question maintenant.

J'attendis un peu, histoire de faire durer un peu le suspense tout en rapprochant mon visage de celui de Raphael.

- Tu veux pas me répéter ce que tu as murmurer tout à l'heure ? Je ne suis pas sûr d'avoir bien entendu.

Évidemment que j'avais bien entendu. Les vampires avaient l'ouïe bien plus fine que le Terrestre et je pouvais entendre quelqu'un arrivé à des mètres à la ronde. Alors un murmure juste à côté de moi ? Bien sûr que je l'avais entendu. Mais c'était tellement improbable de la part de Raphael que j'en venais à me demander si je ne l'avais pas imaginer. Puis, juste pour le plaisir, j'avais bien envie de l'entendre me dire à nouveau que je lui plaisais. Pour une raison qui m'était encore un peu obscure j'aimais l'entendre dire ça.
© 2981 12289 0- 826 Mots



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 6069
♦ Messages : 1581
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.




No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.


My blood ♥️





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Jeu 2 Mar - 23:04
We're both unsettled nighttime creatures
#Saphael
You've got a hold of me, don't even know your power. I stand a hundred feet, but I fall when I'm around you. Show me an open door then you go and slam it on me. I can't take anymore, I'm saying baby please have mercy on me. ••• Clairement, Raphael aimait le fait qu’il avait tout de même la capacité de faire rire Simon, même si ça n’allait sûrement arriver si souvent que ça. Il faut dire que Raphael n’était pas souvent des plus sympathique, ni des plus drôle. Toute personne l’ayant connu devrait savoir qu’il n’était décemment pas ce type de garçon. C’était plutôt le genre de Simon ça, une boule d’énergie bien trop adorable pour la santé mentale de Raphael, qui parle tout le temps et débite plus de conneries à la minutes que n’importe qui d’autre. Il faut dire que Raphael ne comprenait toujours pas comment ça se faisait que c’était lui qui lui plaisait alors qu’il y avait tant de personnes qui n’étaient pas comme ça. Qui n’étaient pas presque tout le contraire de lui. Ils avaient sûrement comme seul point commun le fait d’être un vampire et pourtant… Les voilà tous deux dans le même lit, mais si ça se trouve, ça avait été purement physique aux yeux de Simon, va savoir. Raphael n’arrivait pas encore à lire dans les pensées, et il en était bien content. Il serait sûrement parti prendre un bain de soleil il y a bien longtemps s’il pouvait entendre tout ce qui passait dans le cerveau de Simon. Sûrement bien trop confus. Ou bien trop n’importe quoi. Ou bien même les deux.

Simon paniquait, et Raphael le voyait clairement, il ne savait décemment pas quoi lui dire. Il n’avait pas pensé que tout ça irait tellement loin, qu’il lui demanderait pourquoi ils avait fait ça. Pourtant, il aurait clairement dû s’en douter étant donné que Simon avait la sale manie de toujours poser des questions sur tout, mais remarque, à sa place, il aurait sûrement aussi demandé ce que cela voulait dire, si c’était Simon qui avait engagé tout cela. Raphael lui répondait tout de même, lâchant une bombe, le fait qu’il lui plaisait. Et comme pour tenter de noyer le poisson, il avait continué de parlé comme si de rien n’était. Il lui avait même proposé un rencard ! Il se demandait tout de même où est-ce qu’il avait trouvé toute cette confiance en lui. Pas qu’en temps normal, il n’était pas confiant, mais quand il s’agissait de sentiments, de Simon… Il ne pouvait s’empêcher de toujours avoir peur qu’il le rejette. En même temps, il l’avait toujours vu suivant la rouquine comme un petit chiot, comme si elle était la meilleure chose qu’il soit. Il n’aurait jamais pensé pouvoir la concurrencer.

Son regard fuyait celui de Simon pendant quelques temps, pendant qu’il attendait qu’il ne veuille bien reprendre la parole, lui disant soit qu’il n’aurait pas envie de venir avec lui, soit qu’il en aurait vraiment envie. Ou quelque chose entre les deux. La seule chose qu’il attendait, c’était que Simon ne parle. “Bien, on pourra y aller quand tu voudras. Quand tu seras libre.” Annonçait-il, finissant par reposer les yeux sur Simon après quelques secondes. Bien sûr qu’il le laisserait choisir quand est-ce que ça se passerait, comme ça, au cas où il comprenait vraiment ce à quoi le mexicain tentait de l’inviter ou bien qu’il n’en avait finalement plus envie, il pourrait annuler. Quelque chose dans ce genre là.

L'observant attentivement, il ne pouvait s'empêcher yeux vers ses lèvres quand il entendait le juron, qu'il le voyait avec la lèvre ouvert. Il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait vraiment envie d'aller y goûter le sang de Simon. Encore. Clairement, il pourrait faire une overdose que ça ne le dérangerait pas le moins du monde. Et puis ce sourire.. Il était si rayonnant que lorsqu'il le voyait, le soleil ne manquait plis à Raphael parce qu'il l'avait devant lui. C'était bien plus que suffisant. Se collant un peu plus à lui alors qu'il sentait son bras autour de lui, il froncait les sourcils en se demandant ce que pouvait bien être sa question. Ça pouvait clairement être n'importe quoi. Et puis le voilà qui faisait durer le suspense ! Le fait qu'il approchait son visage du sien avait beau être un sacré plus, il ne pouvait s'empêcher de penser que s'il ne parlait pas, il allait lui en voller une.

Puis, il parlait.
Raphaël aurait presque voulu qu'il se taise.

Il ne savait même pas ce qu'il était sensé répondre ! Il devait lui répété ce qu'il avait dit ? Est-ce que Simon faisait ça pour le narguer ? Pour le entrer mal à l'aise ? Parce qu'il avait beau ne pas s'entraîner, Raphaël était persuadé qu'il l'avait entendu."Tu m'as très bien entendu, dìos." Soupirait-il. Une partie de lui se disait tout de même qu'il devrait peut-être tout de même le répéter. Il fallait tout de même qu'il reprenne son courage à deux mains. Dios. Pourquoi il avait l'impression d'être si timide, ou vulnérable, là tout de suite ? Comme si son côté adolescent avec un crush ressortait plus que le côté Leader des vampires. Il n'était pas persuadé d'adorer ça. Il se collait le plus possible à Simon, se mordillant la lèvre inférieur, cachant presque son visage dans de creux de son cou. "Tu me plais énormément, Simon. Et je comprends décemment pas pourquoi pour tout te dire... Mais tu me plais. Content ?" Lui dit-il, tout en grommelant le dernier mot.
© 2981 12289 0 - 878 mots en moins de 24h



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 02/04/1998
♦ Autres comptes : Nope~
♦ Runes : 1782
♦ Messages : 242
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :

Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Jeu 9 Mar - 22:23
We're both unsettled nighttime creatures#SaphaelJe crois que c'était normal de paniquer dans un moment pareil. Pas que j'étais un expert en relation hein ! Mais en général, ce n'était pas super normal de coucher avec son plus ou moins supérieur qui voulait votre mort quelques jours plus tôt. Après, je dis ça… Peut-être que ça arrivait constamment dans le monde obscure. Qu'est-ce que j'en savais ? Je n'avais jamais songé à faire un sondage du genre auprès de mon entourage. Ces derniers trouvaient déjà que j'étais bizarre à pouvoir passer des journées entière à jouer au même jeu en ligne. Alors si en plus je venais frapper chez eux pour leur demander des détails sur leur vie sexuelle… Je n'étais pas sûr que ça aiderai des masses. En plus d'être un no life, je passerais sans doute pour un détraqué en manque. Ca, en plus d'être un vampire ? La vie n'était vraiment pas de mon côté sur ce niveau.

Il n'empêche, je me sentais bien. Je pense que c'était sûrement important de le préciser. J'avais me poser beaucoup de questions, ce n'était pas pour autant que j'avais envie d'être autre part qu'ici. A vrai dire, je ne voyais pas où je pourrais être d'autre si ce n'était pas dans ce lit avec Raphael. Pour le moment, je n'avais aucun autre problème à l'esprit. Toutes ces histoires de monde obscure me semblait plutôt loin d'ailleurs. C'était peut-être pour ça que Raphael avait proposé qu'on sorte au Taki's un de ces quatre. Histoire d'avoir le temps de repenser à tout ça et de parler j'imagine ? Enfin, j'avais aucune idée de quoi. Mais cette invitation sonnait comme un rendez-vous à mes oreilles et ça me plaisait plutôt bien. Même si ça allait sans doute être bizarre de sortir avec Raphael. Après tout, nous nous étions rarement vu en dehors de l'Hotel si ce n'était chez Magnus ou en période de crise.

- Quand je serais libre ? Tu te fous de moi ? T'es bien placé pour savoir que je suis tout le temps libre en ce moment.

Je disais ça sur un ton un peu moqueur. Mais c'était vrai ! Je n'étais plus étudiants, ma mère m'avait mit à la porte. Je ne pouvais pas voir mes amis pour des soucis d'horaire et de soleil. Il y avait éventuellement Clary, mais elle était bien plus préoccupé à récupérer son frère en ce moment qu'autre chose. Donc à part attendre que le temps passe, je n'avais pas grand-chose à faire. Et Raphael avait bien du le remarquer. Je n'étais pas énormément sortis de l'Hotel ses derniers jours. Puis c'était loin d'être la grande éclate ici. Surtout avec plus de la moitié des vampires qui ne me faisaient pas du tout confiance. Il faut dire que libérer une des plus dangereuses vampires ne jouait pas beaucoup en ma faveur non plus. Puis mes relations avec les Chasseurs d'Ombres non plus. Après, mon attitude de boulet en général finissait sans doute de les convaincre que je n'avais pas ma place ici.

En attendant, Raphael ne semblait pas être de ceux qui voulait me voir autre part que dans cet hôtel. Et c'était un sentiment assez agréable. Mais sûrement pas plus agréable que d'entendre le vampire avouer que je lui plaisais. Je n'avais pas halluciné hein ? Il avait bien dit ça ? Raphael Santiago était donc capable de ressentir quoique ce soit ? C'était une chose que je ne risquais pas d'oublier de sitôt. Mais dans le doute, et sûrement pour le taquiner aussi, j'avais demandé à Raphael de répéter ce qu'il avait dit. Ce qui le fit soupirer et jurer. Je n'en attendais pas moins de lui à vrai dire. Et j'étais presque sûr qu'il ne le répéterai pas du coup. Et pourtant, le mexicain se mit à se mordre la lèvre inférieur avant de venir se coller contre moi, se cachant le visage pour répéter que je lui plaisais d'une petite voix.

J'étais incapable de sourire bêtement. Je passais mes bras autour de lui pour le serrer contre moi. Le regard penché sur Raphael, je m'étais mis à me mordre la lèvre aussi pendant un court instant. Puis je passais une main sur la joue du vampire pour le forcer à relever la tête et me regarder.

- Je… Je crois que j'ai jamais entendu quelque chose d'aussi adorable. Oh Raphael… J'ai aucune idée de comment tu fais ça. Mais j'ai jamais ressentit autant de… Choses depuis que je suis un vampire. C'est tellement bizarre et agréable à la fois. Oui, je suis content. Et même plus que content encore.

J'avais bien conscience que j'avais parlé vite sous l'émotion et que j'avais sans doute raconté n'importe quoi. Que c'était totalement ridicule, mais je n'en avais pas grand-chose à faire. Je vins même plaquer mes lèvres sur celles de Raphael avant même qu'il n'ai le temps de me répondre de nouveau. Il n'empêche, je ne mentais pas. J'avais l'impression que ça faisait une éternité que je n'avais pas ressentit autant de choses à la fois. C'était presque comme redevenir humain soudainement, loin de la froideur de la mort. J'avais l'impression que mon coeur allait se remettre à battre. Je n'avais plus uniquement envie de sang pour la première fois depuis de longues semaines maintenant.
© 2981 12289 0- 878 Mots



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Santiago
Damned Soul
avatar
♦ Age : 18
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Chris & Isaac & Florian & Justin & Santana
♦ Runes : 6069
♦ Messages : 1581
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
I met a certain warlock Who cared enough about a lost vampire to help him regain his faith.




No doubt; I'm addicted to you.


I can't help falling in love with you ♦️ J'voudrais lui donner tout ce que j'ai, mais tout ce que j'ai, c'est lui.
You love like you’re setting yourself on fire ; no hesitance, no patience. Just a tongue of flame and you’re up like Tinder, Icarus reaching too high and too far. And he’s always been Apollo ; the chariot of the sun, the source of all art and light and beauty healing in his hands. You love like you’re setting yourself on fire but you aren’t fireproof, you’ve never been, although you pretend like the flames don’t hurt you, like you can’t feel the heat scoring your skin. You pretend. You pretend. You pretend. Because it’s better than freezing cold. You love like you’re setting yourself on fire because he’s always been Apollo. But even Apollo’s light falters, even he stumbles. And you’ll burn yourself to cinders just to keep him warm, just to keep him safe, just to keep him. You love like you’re setting yourself on fire and you hope, in the end, he keeps your ashes close.


My blood ♥️





Us vampires look after one another. We take care of our family.


Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ Jeu 16 Mar - 13:46
We're both unsettled nighttime creatures
#Saphael
You've got a hold of me, don't even know your power. I stand a hundred feet, but I fall when I'm around you. Show me an open door then you go and slam it on me. I can't take anymore, I'm saying baby please have mercy on me. ••• Clairement, écouter et devoir lui répondre était presque… Douloureux. Pas dans le sens où cela faisait vraiment mal, mais du genre où ça pourrait plutôt ramener une sorte de malaise toutes ces conneries. Raphael commençait lentement à se dire que peut-être qu’il aurait du se taire, en fin de compte. Ouais, ça aurait été beaucoup mieux en fait, pour tout le monde, mais bon… Il faut croire que même les meilleurs pouvaient faire des erreurs. “Tu comprends où je veux en venir.” Lui dit-il, levant les yeux au ciel. En fait, il ne savait pas du tout si Simon savait où il voulait en venir, mais il l’espérait, parce qu’il n’allait décemment pas lui dire clairement qu’il voulait que Simon choisisse la date de ce ‘rendez-vous’ parce que le mexicain était persuadé que Simon voudrait annuler à la dernière minute et qu’il n’avait pas envie de se retrouver à l’attendre comme un con. Il ne faut pas oublier qu’il a beau s’être passé quelques choses dans cette chambre, Simon était toujours amoureux de Clary. Ou du moins il la regarde comme si c’était la plus belle chose au monde, la plus pure. Ce que tout homme devrait rechercher. Et il ne faut pas oublier qu’il la suit toujours comme un petit chien quand elle a besoin de lui, et lorsqu’elle n’en a pas besoin, on dirait un chien qui attends son maître à la maison, comme une espèce d’âme en peine. Donc, excusez Raphael s’il pensait que tout ça, ça allait s’arrêter bien rapidement, sûrement aussi vite que ça a commencé. “Et puis, comment je pourais savoir ça, je ne passe tout de même pas mon temps à te surveiller. Si ça se trouve, tu va te balader avec des Néphilims ou les Loups.” Quoique, pas les Loups, sinon, il sentirait le chien mouillé à des kilomètres à la ronde, ce qui aurait clairement pas attiré Raphael dans cette chambre cette nuit-là, au contraire. Il aurait sûrement pris ses jambes à son cou. Comme tout vampire muni d’un odorat qui voulait bien marcher.

Raphael avait l’impression d’être ridicule quand il devait lui répéter qu’il lui plaisait, son visage niché dans le cou de Simon pour s’y cacher. Il se demandait comment il avait fait pour l’avouer une première fois tout en restant de marbre. Peut-être que c’était parce qu’à ce moment, il était persuadé que Simon ne l’aurait pas entendu parce qu’il ne travaillait décemment pas ses sens, mais il faut croire que ça aurait été beaucoup trop beau, beaucoup trop demandé aussi. Il avait vraiment pensé, pendant un moment qu’il allait avoir droit aux moqueries du brun, mais elles n’arrivaient jamais et Raphael se rappelait pourquoi. Ce garçon était tout bonnement trop gentil, bon comme il l’avait remarqué ce n’était pas tout le temps le cas, mais il était un rayon de soleil. C’était lui la chose la plus merveilleuse au monde, le plus beau, le plus innocent et ça, même dans la mort. Ce n’était pas étonnant qu’il tombe sous son charme si rapidement, sans même comprendre ce qu’il lui arrivait. Raphael n’aurait jamais pensé un jour rencontrer quelqu’un comme Simon et il était bien heureux de l’avoir fait. En sentant Simon passer ses bras autour de lui, il se collait un peu plus à lui en même temps qu’il le sentait le serrer contre lui. Il était vraiment bien, là et se demandait s’il avait vraiment besoin de bouger à un moment où à un autre, parce que ça ne le dérangerait pas si la réponse était non. Relevant le visage vers lui à l’aide des mains de Simon, surtout à cause des mains de Simon, il plongeait son regard dans celui chocolaté de son interlocuteur. Il était vraiment sur le point de s’offusquer en l’entendant lui dire que ce qu’il avait dit était adorable, parce que bon sang… Raphael Santiago était un grand méchant vampire, il ne pouvait pas faire quelque chose d’adorable, ce serait ruiner sa réputation. Surtout qu’il ne comprenait même pas ce qui pouvait bien être adorable là dedans ! Ce que Simon lui disait était bien plus adorable, mais il n’avait pas le temps d’ouvrir la bouche pour parler qu’il sentait des lèvres venir se plaquer sur les siennes. Et bien évidemment, il répondait au baiser avec plaisir, une de ses mains venant se poser dans la chevelure de Simon et l’autre posée sur son torse, le caressant doucement à même la peau.
© 2981 12289 0 - 744 mots en moins de 7j



Ils disent que, pour tenir un couple, faut l'entretenir tous les jours, mais ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
http://youcompletemess-justayne.tumblr.com/
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: [HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
[HOT] SAPHAEL ♦ We're both unsettled nighttime creatures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ‣ Creatures Magiques
» CREATURES FANTASTIQUES - DEYROLLE (LIVRE)
» Kalee-La source des maux
» Créatures rares et nommés - Trouée des Trolls
» Créatures rares et nommés - Terres Solitaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Manhattan :: Hôtel DuMort-
Sauter vers: