Oh, you're here ❄︎ Marcos
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Oh, you're here ❄︎ Marcos
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Oh, you're here ❄︎ Marcos ♦ Dim 18 Déc - 20:42
Oh, you’re here
Marcos & Amara
Chose a partner who is good for you. Not good for your parents. Not good for your image. Not good for your bank account. Good for you.

L’entraînement. Dans la tête d’Amara, c’était ce qu’il y avait de plus important. Et sa soeur n’était décemment pas assez bonne de ce côté là, voir pas du tout. Leur mère la couvait beaucoup trop, et même si elle pensait la protéger en faisant ça, ce n’était pas la meilleure des choses à faire. Le jour où Katherine serait envoyée en mission à l’extérieur, si elle n’arrivait pas à se défendre, elle se mettrait en danger. Et encore pire, elle mettrait ses co-équipiers en danger, et c’était une chose qu’elle devait comprendre. D’accord, elle n’avait que quatorze ans, elle avait encore un peu de temps. Mais plus elle s’entraînerait, plus elle serait forte et apte à aller sur le terrain. Du coup, la brune s’acharnait un peu sur sa petite soeur, surtout ces derniers jours alors que les activités démoniaques devenaient de plus en plus critiques à l’extérieur de l’Institut. Ils étaient en temps de guerre, et il fallait que sa petite soeur soit prête, peu importe ce que sa mère pourrait en dire, de ces entraînements. Elle même avait eut une éducation de guerrière, de combattante, sa mère l’avait élevée comme cela, et la jeune Shadowhunter ne comprenait tout simplement pas pourquoi sa demi soeur n’avait pas reçue la même éducation. Certainement à cause de son crétin de père, qui n’était pas le même qu’Amara. Le sien était mort et, paix à son âme, c’était peut être mieux comme ça. Au moins il ne voyait pas les conneries qui pouvait faire sa femme avec sa seconde fille. Amara aurait put s’en foutre de ça d’ailleurs. Après tout, elles n’étaient que demi soeurs, toutes les deux. Mais même si elles ne partageaient pas exactement le même sang, elle faisait partie de sa famille, cette petite. Et la brune avait des valeurs qu’elle ne comptait pas laisser tomber.

Du coup, elle avait traînée Katherine en salle d’entraînement, et lui avait lancée un bâton de combat avant de commencer son apprentissage. Sa défense était… A chier, il fallait le dire. Alors Amara essaya de lui faire travailler ça en premier. Et puis, ça lui empêchait aussi de penser à l’arrivée imminente de son fiancé à l’Institut. Elle savait pas encore comment prendre la nouvelle. Sa mère l’avait tellement saoulée avec ça… De son avis, elle verrait au moment venu, comme toujours. Pour l’instant, elle préférait se changer l’esprit. « Ne fais pas qu’attaquer, défens toi, Kat. T’es trop agressive. » Et ce n’était pas bon, comme il n’était pas bon de ne pas l’être assez et de jouer uniquement sur la défense. Il fallait d’abord qu’elle maîtrise ses points faibles, avant de passer à l’offensive, sauf que c’était visiblement pas évident à faire entrer ça dans sa petite tête. Et elle était têtue, tout comme sa grande soeur. Amara ne mit pas très longtemps à la mettre à terre, comme toujours. « Morte, encore. » La brune pouvait paraître froide, sèche, sévère. Mais elle faisait ça pour le bien de sa soeur. Dehors, ça rigolait pas, et il fallait bien qu’elle se rentre ça dans la crâne, parce qu’elle pourrait pas toujours compter sur sa mère, ou même sur Amara pour la défendre. En tout cas, la brune n’eut pas l’occasion de continuer son cours intensif. Du coin de l’oeil, elle aperçue quelqu’un qui entrait dans la pièce, et en levant le regard, elle se rendit compte qu’il s’agissait de son fiancé. Elle aida alors sa petite soeur à se relever. « Continue toute seule, ou va chercher Clary pour t’aider un peu. » Un peu d’entraînement pour elle, ça lui ferait pas de mal non plus, même si à côté de Katherine, c’était une pro. Mais Amara était certaine que les deux pouvaient s’entre-aider.

Elle saisit alors une serviette, et épongea la sueur qui était apparue sur sa nuque tout en se dirigeant vers Marcos. C’est bizarre, dans ses souvenirs, il était pas aussi grand. En même temps, ça faisait déjà plusieurs années qu’ils ne s’étaient pas vus, puis le peu de temps qu’ils avaient eut pour discuter… C’était même pas la peine d’en parler. « Salut… » Amara ne savait pas vraiment quoi dire d’autre. Elle était loin d’être la spécialiste en relations humaines, ça c’était beaucoup plus le truc d’Izzy. Et puis la plupart du temps, les gens préféraient ne même pas entamer la conversation avec elle alors, elle doit bien avouer qu’elle ne faisait pas spécialement d’efforts pour paraître plus sociable. « T’es en avance. » En fait, elle en savait rien. La Shadowhunter avait pas vraiment fait attention à l’heure, et elle ne savait même pas depuis combien de temps elle s’entraînait avec sa petite soeur. Mais bon, au moins, elle essayait de faire la conversation, c’était déjà ça.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Oh, you're here ❄︎ Marcos ♦ Dim 18 Déc - 22:22

oh you’re here

Marcos était arriver la veille, mais il avait passer une bonne partie de son temps a dormir parce que franchement… dormir dans un avion… Il aurait pu demander l’aide d’un sorcier, mais l’expérience était amusante à faire. Le chasseur était donc arriver très tard et avait passé le reste du temps à dormir. On devait lui faire un tour de l’institut, mais il préféra explorer par lui-même. D’abord, Marcos se mit à vider son sac, rangeant tout bien soigneusement. Puis il attrapa son journal et se mit à parcourir les couloirs sans but précis. Les gens se retournaient lorsqu’il passait près d’eux. Il faut dire qu’un grand brésilien musclé sa ne devait pas courir les rues à New York. Vue la température depuis qu’il était arrivé, Marcos comprenait parfaitement pourquoi aucun des siennes ne venaient ici… Pas qu’il faisait très froid, mais ce n’était pas la chaleur de Rio.

Pour embêter les américains, Marcos s’amusait à leur parler en portugais, avec son air le plus froid qu’il avait dans son répertoire. Non seulement on ne le comprenait pas toujours, mais en plus on le conduisait a la cuisine alors qu’il se rendait compte qu’il avait faim. Le jeune homme se prépara un sandwich avant de se rendre à la salle d’entrainement. Sa fiancée y était avec sa jeune sœur. Leur combat sembla se terminer avec la présumer mort de la gamine. Il garda un silence complet et aucune expression ne paraissait sur son visage. Sa fiancée avait beaucoup changé depuis leur dernière rencontre. Il ne se souvenait plus trop exactement le contexte et cela n’avait pas d’importance. Son regard se perdit dans son journal et y trouva un croquis d’Amara bien plus jeune. Elle était déjà jolie à l’époque, mais il ne la connaissait pas. Amara pouvait très bien être une personne chiante. Il devait donc apprendre à la connaitre. Un mouvement, devant lui, le fit relever les yeux sur Amara qui le saluait. Elle lui dit alors qu’il était en avance, Marcos était plutôt sûr qu’il était arrivé à l’heure…

- Ah oui ? Je peu attendre si tu es occupée.

Tout en disant cela, le chasseur d’ombre se rendit a un banc et sortie un fusain et se mit à dessiner dans son journal. Il faisait différent croquis de ce qu’il voyait autour de lui et il se surprit à dessiner Amara de profil. Le brésilien voulait se souvenir de son voyage à New York… Il souhaitait le raconter à son père à son retour.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Oh, you're here ❄︎ Marcos ♦ Mar 20 Déc - 18:16
Oh, you’re here
Marcos & Amara
Chose a partner who is good for you. Not good for your parents. Not good for your image. Not good for your bank account. Good for you.

Comme d’habitude, Amara n’était pas au courant de tout ce qu’il se passait dans l’Institut. Enfin, l’arrivée de son fiancé, normalement elle aurait dû le savoir, mais vu que sa mère ne la mettait que vaguement au courant des choses… Elle avait peut être pas tout écoutée non plus à ce moment là. Si ses souvenirs étaient bons, sa mère était venue la voir à ce sujet la veille alors qu’elle enregistrait le dossier du nouveau petit sorcier. Du coup, elle était occupée, la tête dans l’ordi, en écoutant vaguement ce qu’on avait à lui dire. Et visiblement, plusieurs détails lui avaient échappés. Mais bon, au final, ce n’était pas vraiment quelque chose d’important. C’était pas comme si c’était l’Inquisitrice qui était venue et que la brune avait été chargée de préparer sa chambre avec ses petites exigences de madame haut placée. Sérieusement, c’était bien le genre de chose qui exaspérait la jeune Whitelaw. Parce que madame était l’Inquisitrice et qu’elle avait son petit trône, elle se croyait tout permis. En attendant, c’était eux qui se tapaient tout le sale boulot et qui sortaient tous les jours pour tuer des démons, tout en risquant leur vie. Certainement pas elle. Enfin bon, la politique, ce genre de trucs, c’était très compliqué, même dans le Monde Obscure. Et protester face à ça ne servirait à rien. Et puis, c’était beaucoup mieux que d’avoir Valentin à leur tête, il fallait bien avouer. Même pas en rêve qu’elle le suivrait celui là. Il avait quand même tué son père. Et c’était en grande partie à cause de lui que l’Institut de New York était à présent entre les mains des Lightwood et qu’Amara devait se marier pour remettre son nom de famille en place. En en adoptant un autre oui, cherchez la logique. C’était aussi en partie la faute de sa mère mais ça… La brune ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir été assez forte après la mort de son père. Et puis au final, avec son second mariage, ça n’aurait pas été les Whitelaw qui auraient dirigés bien longtemps.

C’était pas une raison aux yeux d’Amara pour ne pas tenter d’être l’une des meilleures. Bien sûr, elle ne battrait jamais Jace, mais ça faisait pas de mal d’essayer quand même. Enfin, même si pour l’instant ça risquait d’être un peu compliqué d’avoir un combat amical avec lui… La brune préférait ne pas y penser. Elle avait toujours appréciée Jace et apprendre qu’il était le fils de Valentin… Ça lui embrouillait beaucoup trop l’esprit, et quand elle avait l’esprit embrouillé, elle ruminait, et elle était chiante. Encore plus que d’habitude. Du coup, elle préférait ne pas y penser, et se concentrer sur son boulot. Ou l’entraînement de sa soeur, qui en avait grandement besoin. C’est d’ailleurs lors d’un de ces derniers qu’elle aperçue Marcos, non loin d’elle. Amara pensait qu’il ne serait pas là avant plusieurs heures, mais vu qu’elle avait écoutée sa mère à moitié… Enfin bon, elle avait rapidement envoyée sa soeur vers Clary, ou autre part, du moment qu’elle s’entraînait, avant de rejoindre le brésilien. Ce n’était pas comme si elle pouvait encore la confier à Hodge. Lui aussi, sérieusement… Il avait entraîné Amara un paquet de fois, et elle s’était toujours bien entendue avec lui, surtout parce qu’il avait connu son père, et qu’il lui racontait quelques trucs alors que sa mère gardait toujours le silence. Il était un peu comme un lien pour la brune vers son père, qu’elle avait à peine connue. Et il les avait tous trahit en donnant la Coupe à Valentin. La jeune femme en était juste complètement dégoûtée.

Marcos informa Amara qu’il pouvait attendre si elle était occupée, et par réflèxe, la brune tourna son regard vers sa jeune soeur qui avait finalement décidée de s’entraîner toute seule. Elle ne savait certainement pas où se trouvait Clary, et n’avait pas envie de courir à travers tout l’Institut pour la trouver. C’est à ce moment là qu’Amara se rendit compte qu’elle avait quand même fait des progrès. Sur sa posture, la portée de ses coups… Son problème restait vraiment encré dans sa défense et son agressivité. La brune ne savait pas d’où venait la hargne de sa soeur, d’ailleurs. Katherine avait toujours été couvée, la petite fille à son papa. C’était Amara qui avait été élevée à la dure. Dans l’esprit de la brune, le comportement de sa soeur en combat était carrément insensé en fait. « Ça devrait aller. » La jeune Nephilim se tourna alors vers Marcos, et se rendit compte qu’il s’était assit sur le banc, un calepin à la main, visiblement en train de gribouiller dedans. Peut être qu’il prenait des notes pour l’Enclave? Amara en doutait. « Ton voyage s’est bien passé? » Elle essayait d’être polie, mais vu que c’était pas foncièrement dans sa nature… C’était compliqué. Elle tira alors sur son élastique pour détacher ses cheveux et balança sa serviette sur le banc juste à côté du brun avant de s’y asseoir. Et à cet instant, elle se demandait si elle renvoyait des odeurs de transpiration. Chose qui lui fit froncer les sourcils, parce qu’habituellement, c’était pas le genre de choses qui l’inquiétaient vraiment. « Qu’est ce que tu caches, dans ton calepin? » Oui, Amara était curieuse. Et oui, elle voulait entamer un véritable sujet avant que cette histoire de transpiration ne lui vieille le cerveau.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Oh, you're here ❄︎ Marcos ♦ Sam 31 Déc - 18:06

oh you’re here

Ne sachant pas exactement quoi s’attendre d’Amara face a son arriver, Marcos n’avait rien préparé. S’il l’avait vue quelque fois durant sa jeunesse, les deux gamins, qu’ils étaient, n’avaient pas prit le temps d’apprendre à se connaitre. Ils ne comprenaient pas vraiment ce qu’était le mariage et encore moins ce qu’était une alliance. Cela n’avait jamais gêné le brésilien, il avait son devoir a cœur. Puis il n’était pas vraiment le genre d’homme à tomber amoureux. Enfin, c’est ce qu’il avait toujours pensé. Pourquoi espérer quelque chose qui ne vous était jamais arriver ? Marcos ne savait pas ce qu’on ressentait lorsqu’on était amoureux d’une autre personne. Il était donc arrivé a l’institut plutôt tard et était partie dormir presque tout de suite. On l’avait prévenu qu’Amara était occuper et quelle le verrait le lendemain…surement. De toute façon, il la verrait tôt ou tard comme il devait officialiser leurs fiançailles. Quelque chose lui disait qu’il devait apprendre à la connaitre avant de se lancer dans une telle aventure. Ce n’était pas parce qu’il n’était pas prêt a le faire ! Du moment qu’il avait mit un pied dans l’avions, Marcos avait la boite contenant sa bague de fiançailles dans la poche.

Une fois lever et s’être préparer un casse croute, le chasseur d’ombre c’était balader sans vraiment chercher un endroit en particulier. C’était surtout pour explorer l’institut sans quelqu’un sur ses talons. Il était finalement tomber sur la salle d’entrainement ou sa future fiancée s’entrainait avec sa petite sœur. La jeune femme semblait occuper, mais elle vint quand même à sa rencontre. Après de brève salutation, de la part d’Amara, il lui dit qu’il pouvait attendre si elle était occupée. Marcos c’était alors assis pour se mettre à griffonner dans son calepin. Il entendit à peine la jeune femme lui dire que ça devrait aller. Il dessinait vaguement le visage d’Amara et leva les yeux vers la jeune femme lorsqu’elle lui demanda comment avait été son voyage.

- Plutôt bien. Ça été long surtout.


Dit-il en haussant les épaules. Le brésilien ne savait pas exactement quelle genre de réponse sa fiancée attendait de lui. Alors il tentait des choses pour essayer de poursuivre la conversation. Marcos aurait aimé être beaucoup plus près d’Amara. Ils allaient être fiancés et ils ne se connaissaient pas du tout. L’américaine vint s’assoir a coté de lui après avoir détaché ses cheveux et balancer sa serviette sur le banc. Si la jeune femme sentait la transpiration, Marcos n’en montra aucun signe. On lui avait apprit a bien se tenir même si la personne devant vous c’était entrainer durant des heures.

- Quelque dessin et d’autres trucs…


Marcos espérait que la jeune femme comprendrait qu’il ne voulait pas spécialement en parler. Si elle voyait tout les croquis d’elle-même, il passerait surement pour un psychopathe ! D’un mouvement sec, le chasseur d’ombre ferma le dit calepin.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Oh, you're here ❄︎ Marcos ♦ Mer 11 Jan - 14:00
Oh, you’re here
Marcos & Amara
Chose a partner who is good for you. Not good for your parents. Not good for your image. Not good for your bank account. Good for you.

Amara n’était pas ce qu’on pouvait appeler une femme modèle, pas du tout, en fait. Elle n’était pas la meilleure combattante de l’Institut, même si elle se trouvait pas très loin derrière Isabelle. Elle obéissait pas toujours aux ordres, parce qu’elle aimait faire ce qui lui semblait être juste. Elle était impulsive, insolante la plupart du temps, et quelques fois dure comme la pierre avec sa petite soeur. Elle était loin de faire rêver tout le monde, même si sa beauté attirait les regards, son caractère de combattante repoussait la plupart des gens, même les Shadowhunters, oui. Elle était trop brutale, trop froide, trop tout. Amara ne vivait que dans l’excès. C’était comme son idée de tuer Valentin dès qu’elle le croiserait. Complètement dingue, mais aussi légitime à ses yeux. La prison était beaucoup trop douce pour ce monstre, et elle se devait de venger la mort de son père. Après, elle se doutait qu’elle ne devait pas être la seule enfant dans ce cas, suite au massacre que le chef du Cercle avait commit dix huit ans plus tôt. Mais s’il lui tombait dessus, peu importe ce qu’elle pouvait bien risquer, la jeune femme n'hésiterait pas une seule seconde pour lui trancher la gorge.

Enfin, là n’était pas la question. Pour l’instant, elle avait d’autres chats à fouetter, et de toute façon, il n’y avait aucune trace de face pour l’instant, donc encore moins de Valentin. C’était pas la peine de se prendre la tête avec ça, ou de réfléchir à la question morale de la chose. De toute façon ça servirait à rien étant donné que sa décision était déjà prise depuis bien longtemps. Enfin, elle avait plutôt été élevée dans l’optique de prendre cette décision un jour, en réalité. Et puis, Marcos venait arrivé. C’était une autre chose qui était tout aussi importante pour la brune, étant donné que les prochaines minutes pouvaient littéralement sceller son avenir. Enfin, peut être pas que les prochaines minutes. Mais ça y contribuait pas mal quand même. Si Amara merdait, elle s’en voudrait à vie, et sa mère ne se gênerait pas pour le lui rappeler jusqu’à ce que ses ossements se retrouvent dans le cimetière d’Idris. A savoir dans quel caveau elle allait se retrouver, celui des Whitelaw, ou de la famille de son crétin de mari? En fait, elle ne préférait même pas savoir. « T’as pas pris un Portail? » chose plutôt étonnante en soit. Le Portail, c’était le côté pratique de la vie des Shadowhunters. Après, il était vrai qu’il fallait s’y habituer, ça donnait souvent envie de vomir, les premières fois. Mais c’était plutôt cool, comme concept.

La curiosité de la jeune Nephilim fut attirée par le calepin que son fiancé tenait dans ses mains. Elle savait pas ce qu’il y avait dedans, peut être une liste de toutes ses victimes, qui sait, les tueurs en série, ça existait pas seulement chez les Terrestres. Mais Amara voulait savoir, parce qu’elle avait aussi le défaut d’être une grande curieuse. Et sa franchise lui fit poser directement la question. Au moins, elle fouinait pas en douce, c’était déjà ça, mais cette réponse vague, ça la laissait sur le cul un peu, fallait le dire. « Je peux voir? » Et oui, elle était pas du genre à abandonner aussi vite, malheureusement. C’était dans sa nature, elle se battait autant sur le terrain que dans sa vie privée, c’était fou. « Oublies, ça me regarde pas. » Elle avait quand même des limites, oui. Et elle voulait surtout pas se retrouver avec sa mère sur le dos ce soir, elle avait assez donnée ces derniers jours, vraiment. Elle avait donnée pour le reste de sa vie, en réalité, ça lui allait très bien, pas la peine d’en rajouter.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Oh, you're here ❄︎ Marcos ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Oh, you're here ❄︎ Marcos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allosaurus ( Erin O'Connor) vs Tylosaurus (Marcos Shannon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: