LEAN ON ME #MALEC


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Poster un nouveau sujet
LEAN ON ME #MALEC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: LEAN ON ME #MALEC ♦ Dim 11 Déc - 4:02

LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

Un appel, une urgence et plus rien d'autre ne compte. Izzy a appelé, sa voix tremblait, tu as vite compris. Mauvaise chasse, mauvais coups, mauvais tout. Alec avait été éprouvé par tout ça, mais trop fier pour t'appeler toi. Alors c'est la petite sœur qui s'en charge. Tu trouves ça presque mignon. T'y penseras plus tard. Tu raccroches, remercie la cadette des Lightwood et range ton téléphone dans ta poche. Un petit voyage en portail plus tard, tu te retrouves à proximité de l'Institut. Cet endroit ne t'inspire toujours pas confiance. Tu as passé des années à te tenir loin des chasseurs - plus ou moins, tu ne donneras pas de noms - alors forcément, te trouver aussi proche d'eux est un peu déconcertant. Carrément même, mais tu n'es pas le genre à te laisser déstabiliser pour si peu. Tu respires un bon coup et te dirige vers les portes de l'Institut. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu t'attends toujours à ce que l'on te saute dessus dès que tu entres dans le périmètre des Nephilims, mais apparemment tu as du perdre la mise à prix de ta si jolie tête, puisque personne ne t'empêche de t'approcher de la grande porte. Tu entres et tu as besoin de l'aide d'Isabelle pour trouver la chambre du beau brun. Bizarrement, tu n'as jamais eu l'occasion de visiter l'antre secrète du Lightwood. C'est l'occasion ou jamais. Izzy t'explique vaguement ce qui s'est passé. Forcément, depuis le retour de Valentin le monde devient fou, les démons décident d'attaquer au hasard, sentant la fin proche et une bonne partie des créatures obscures ont décidé de faire bande à part. Rien de très malin dans tout ça. Peu importe. Tu te retrouves devant la porte du brun et tu n'oses pas entrer de suite. Parfois, on dirait vraiment que t'es une gamine de seize ans, c'est vraiment étrange quand on connaît ton âge. T'as passé l'adolescence depuis un bon moment déjà. Seulement, tu t'es fermé à l'amour depuis tellement longtemps, que t'as un peu l'impression de tout redécouvrir. Tu entends presque Ragnor sur ton épaule se moquer ouvertement de toi. Tu le balayes d'un revers de main et poses les doigts sur la poignet pour l'ouvrir. Alec sur son lit semble décidément en pas très bon état et tu te mords la lèvre en le voyant. Tu t'approches avec précautions. Ça t'arrives parfois. « Tu as encore essayé de te battre contre ton reflet ? » tu te moques plus pour essayer de te détendre qu'autre chose. Il paraît que l'humour est un bon moyen pour décompresser. Tu ne risques rien d'essayer. Tu viens t'asseoir près de lui et profites pour le détailler un peu mieux. « Qu'est-ce qui t'es arrivé ? » Isabelle t'en as parlé, mais t'as laissé coulé la moitié des mots, ce qui rend un tout très peu cohérent. Alec sera certainement mieux te l'expliquer et tu risques d'être beaucoup plus attentif. Désolé Isabelle. Tes yeux ne le quittent pas attendant une réponse à ta question.   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Dim 11 Déc - 17:43

Lean on me


À la base, ce n'était qu'une chasse parmi tant d'autres, bien que c'est derniers temps, les démons soient un peu déchainés. Rien d'étonnant à cela, ils sentent le chaos qui se prépare, et valentin leur a sans doute promis une quelconque récompense à la clé. Peut importe. Clary étant confiné à l'Institut pour le moment avec sa mère, Izzy et Alec on donc étaient envoyé sur place. Parfait pour le néphilim, qui avait une folle envie de se défouler, chose régulièrement en ce moment. Le problème c'est qu'il souffre encore du fait de ne pas avoir réussi à ramener Jace avec lui.

Un sentiment persistant lui empoisonne l'esprit, lui chuchote qu'il a abandonné son Parabatai, son frère avec Valentin. Ne supportant pas l'idée de perdre quelqu'un d'autre, le jeune Lightwood fut plus concentré sur sa sœur que sur son propre combat. Assommant simplement le démon dont il s'occupait, Alec a préféré volé au secours de sa soeur, qui, pourtant, s'en sortait très bien. Au final, son assaillant vaguement assommé quelques secondes plus tôt, la pris par surprise et tout c'est plutôt vite enchaîné. La blessure étant assez mauvaise, ils ont quand même réussi à tous les éliminés, mais le brun à eut un peu de mal à rentrer à l'Institut.

Bien que plusieurs Iratze soient gravées sur son corps, guérissant le plus gros, ainsi que quelques autres runes, elles ne peuvent pas faire de miracles non plus. Bien que le chasseur soit encore un peu pâle, le plus gros était passé. Ses bleus avaient disparu en premier grâce aux runes. Sa plaie bien profonde, elle n'est pas encore guérie, mais cela va venir. Il a beau rassurer sa cadette sur le fait qu'il a vu pire, et que cela guérira avec le temps, rajoutant simplement une cicatrice à sa collection, il voit bien dans son regard qu'elle est inquiète. Ainsi, le nephilim fut très peu surpris de voir Magnus débarquer quelques minutes plus tard. Il retient un soupir, puisqu'il n'aime pas paraître fable, ou stupide. Sans compter qu'il n'a réellement pas besoin de l'aide du sorcier. Comment faisaient-ils avant ?

-Il semblerait.... Mais j'ai gagné.

Enfin, si l'on veut. S'il devait réellement se battre contre son reflet, Alec n'est pas sur de pouvoir sans sortir. Tellement de choses lui trottent dans la tête depuis toujours, plus encore en ce moment, il n'a presque aucun doute sur le fait que ce serait lui le perdant. Se redressant doucement sur son lit, sans trop tirer sur les bandages qui entourent son torse, le jeune homme soupire une nouvelle fois.


-Ce n'est rien, Isabelle n'aurait pas du t'appeler... On était en mission et je me suis laisser surprendre.
© Justayne


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Dim 11 Déc - 22:21

LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

L'Institut n'est clairement pas ton endroit de prédilection à New-York, il a bien trop d'endroits géniaux dans cette ville pour aimer un endroit aussi austère, mais peu importe. Tu n'es pas là pour aimer le lieu. Tu as répondu à l'appel d'Isabelle, tu n'as pas vraiment réfléchis. L'idée que son frère puisse être blessé te glace le sang; Il ne te faut pas longtemps pour arriver dans l'antre des chasseurs et Isabelle te conduit rapidement vers la chambre de son aîné. Tu es soulagé de le voir en un seul morceau et tu t'approches de lui, content aussi de le retrouver. Tu n'as pas vraiment eu l'occasion de venir à sa rencontre depuis qu'il est partie à la recherche de Jace et il n'a apparemment pas ressenti le besoin de te voir, lui non plus. Tu n'es pas du genre complètement pot de colle qui ne peut pas se passer de sa "moitié" plus de dix minutes. Très peu pour toi, même si tu ne dis jamais non à un petit moment passé en tête-à-tête avec Alexander. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres quand il te dit qu'il a gagné, alors que tu venais de lui demander s'il s'était battu avec son reflet. Alec arrête de prendre tout ce que tu dis au premier degré, c'est déjà une avancé majeure. « Je demande à voir l'état du reflet, alors »

Clairement, il doit être dans un sale état, vu l'état actuel du brun. On peut voir que des nouvelles runes ont été tracé contre sa peau. Certainement pour le guérir. Les chasseurs aiment se guérir à coup de runes. Ils ont de drôles d'idées parfois. Ton sourire s'efface rapidement quand tu l'entends te dire que Isabelle n'aurait pas du t'appeler. Tu as même un mouvement de recul. Okay. T'as compris. « Surtout, cache ta joie de me voir » le sarcasme se laisse clairement entendre, mais tu t'en fous. Tu ne t'entendais pas à ce qu'il te saute dessus non plus, mais peut-être à un peu plus d'enthousiasme. Là, il va vraiment l'air de ne rien avoir à taper de ta présence. A la limite, si tu n'étais pas venu, ça aurait été la même chose. « Tu sais, si tu n'as pas envie de me voir, suffit de le dire. » non, parce qu'à la limite, si tu déranges, tu peux retourner chez toi. T'as bien mieux à faire que de rester à côté de quelqu'un qui ne veut pas te voir.

De toute façon, tu te demandes pourquoi tu t'entêtes. C'est vrai qu'il est quelqu'un que tu apprécies. T'aimes sa façon d'être et tu ne peux pas nier qu'il a quelque chose de spécial qui attire clairement ton attention, mais avec lui, t'as juste l'impression de faire un pas vers lui pour qu'il en fasse deux autres dans le sens inverse. C'est fatiguant à force. « Tu sais quoi, t'as raison, je n'aurais pas du venir. La prochaine fois, je dirais à Izzy que je n'ai pas le temps de jouer les infirmières. » ton ton est beaucoup moins badin qu'à ton habitude. Tu te lèves, t'éloignant du brun.   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Dim 11 Déc - 22:37

Lean on me


Clairement il n'y a plus grand-chose du "reflet", plus rien du tout en fait. Puisque malgré le fait qu'il ait été dans un sale état, il a quand même réussi à réduire son adversaire en cendres. Littéralement. Raziel soit loué, il n'aurait pas supporté l'idée de le laisser filer en plus de cela ! Même si pour le coup, cela lui a un peu fait perdre de ses forces, il ne pouvait pas le laisser en vie. C'était sa mission. Un vague sourire se dessine sur son visage pâle, mais il ne répond pas à la réflexion du sorcier. Que dire ? Il n'est pas du genre à se vanter de ses missions, ils n'en voient pas l'intérêt. L'important c'est qu'il soit vivant et que l'autre soit mort.

Alors, il ferme les yeux quelques instants, comme pour reprendre des forces, avant de soupirer. Isabelle est inquiète pour son frère aîné ces derniers temps, tout comme elle l'est pour Jace, il le sait, il la connaît. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle aurait dû appeler Magnus, au risque de l'inquiétait pour rien. Il respire toujours, n'est-ce pas ? Bien entendu, comme toujours Alec fut sans doute un peu trop brut ce décoffrage à annoncer sans préambule ce qu'il pensait, sans le dire forcément de la bonne façon. Clairement, il avait blessé le sorcier.

-Ce n'est pas ce que je voulais dire.... Je vois simplement pas l'intérêt de t'épuiser pour une si petite blessure...Je ne voulais pas que tu t'inquiètes pour ça.

Est-ce si grave ? Non, enfin pas pour lui. Est-ce qu'il y avait autre chose ? Probablement. Il a constamment l'impression d'avoir a faire ses preuves auprès de Magnus, le sorcier de plusieurs centaines d'années, alors que lui a l'âge d'un bébé à côté... Nécessairement, cela ne lui plaît peut-être pas beaucoup qu'il le voit comme ça. Il a bien refusé son aide la dernière fois qu'il s'est fait attaquer par un damné... Bon, à l'époque, il repoussait tout simplement tout ce qui avait attrait à son homosexualité alors, forcément.

Cependant, le brun ne s'attendait pas à ce que le sorcier prenne autant la mouche ! Oui, il n'est pas d'humeur en ce moment, Izzy lui a bien souvent tapé sur les doigts pour cela. Est-ce qu'il y peut quelque chose ? Non ! Il faudrait que les gens se mettent cela dans le crâne une bonne fois pour toutes. Il n'est pas un clown, comme Jace. Il n'est pas aussi détendu, que sa Soeur. Oui, il est rude, borné et coincé. Oui, il hurle sur tout le monde parce qu'il a peur de perdre quelqu'un à qui il tient. Quelqu'un qui ait lié à son âme. Il est perdu son sang-froid et il ne peut rien faire pour l'aider... Le brun ne s'attend pas nécessairement à ce que Magnus comprenne ce type de lien, ce n'est pas un Shadowhunter, mais il aurait pensé qu'il ferait un effort. Ses sourcils se froncent alors qu'il suit du regard le demi-démon. Merci Isabelle !

-Tu déformes mes propos... Pourquoi, est-ce que tu t'énerves d'un coup ? Je ne t'ai fait aucun reproche ! Je suis content que tu sois là, mais je sais que tu as autres choses à faire, d'autres sorciers à protéger, plutôt que de venir courir à mon chevet pour une égratignure.
© Justayne




family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Dim 11 Déc - 23:16


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

Tu es tendu, c'est le cas de le dire. T'as beau jouer les mecs au-dessus de tout, les choses t'atteignent quand même. Tu ressens la détresse d'Alec, celle d'Isabelle, celle de Clary et celles de beaucoup d'autres. Tu as tendance à les absorber comme une éponge et au bout d'un moment tu satures. T'es peut-être arrivé à saturation au final. La réaction d'Alexander est certainement la goutte d'eau qui fait déborder le vase ou l'éponge peu importe. Le résultat est là. Tu essayes de te contenir, mais tu n'as jamais été dans la demi-mesure. C'est souvent le trait de caractère récurant chez toi. Extravagant, démesuré et t'en oublies certainement. Tu ne sais que très rarement réagir dans le calme et la sobriété. Tu n'es pas un chasseur d'ombre. On ne t'as pas appris à enfouir le moindre de tes sentiments sous un tas de fringues en cuir et de grumpy face. T'as appris à enterrer tes sentiments, mais en les cachant sous tout un tas d’exubérance. C'est comme ça que tu fais toi. Alors forcément, tu prends mal la réaction ou plutôt la non-réaction d'Alec face à ta venue. T'as vraiment l'impression qu'il se fiche de ta présence. Tu ne sais plus quoi penser et tu n'as pas envie de te poser de questions. « Tu ne peux pas empêcher les gens autour de toi de s'inquiéter » le libre arbitre est là pour ça. Peu importe ce qu'il peut penser, ce n'est pas ce qui t'empêchera de t'inquiéter pour lui. Parce que tu es comme ça.

Tu préfères ne pas rester pour faire face à l’indifférence d'Alexander. T'es peut-être pas assez de patience pour comprendre qu'il n'ait juste pas envie de t'inquiéter. Tu ne veux pas t'énerver contre Alec. Tu n'as pas envie d'être en froid avec lui. Tu t'arrêtes à l'entente de ses mots. Il te demande pourquoi tu t'énerves et tu te retiens de rire. Tu t'aveugles peut-être par rapport aux vraies raisons de l'indifférence d'Alec, mais lui semble complètement hermétique à tes raisons de t'énerver. Un rire jaune fini tout de même par passer tes lèvres. Il te dit que tu ferais mieux de protéger les tiens. Comme si tu n'étais pas capable de penser à autre chose qu'une race. Tes pairs savent se débrouiller seuls et tu leurs à concocter à labyrinthe complexe pour les protéger des sbires de Valentin. « Je m'énerve, parce que tu peux dire ce que tu veux Alexander, je m'inquiète pour toi et je me sens impuissant, je suis incapable de t'aider, de te protéger et ça me rend dingue si tu veux tout savoir » tes mots sont francs. Tu n'as pas de raison de lui mentir. Les mensonges ne font qu'assombrir les choses. Il y a déjà bien assez d'obscurité. Tu ne peux pas nier le fait que tu t'inquiètes pour lui et pour les autres aussi. C'est ta nature. Alexander a beau être un chasseur d'ombres, il n'en reste pas moins mortel et tu le sais, au fond de toi que tu ne supporterais pas l'idée de le perdre. Bien sûr ça, tu le gardes pour toi, il a déjà trop tendance à mettre sa mortalité sur la tapis pour favoriser un éloignement, alors clairement tu ne vas pas en rajouter là-dessus
  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Lun 12 Déc - 20:06

Lean on me


Parfois la différence d'âge et de caractère entre les deux hommes se fait sentir de façon un peu brutale. Plus encore alors qu'ils sont tous les deux sur les nerfs durant cette période de guerre qui approche. Alec a conscience de ne pas être facile à vivre au quotidien, et les événements récents n'aident pas. Raziel soit loué, il ne lui a pas dit qu'il avait été à deux doigts de se faire tuer par Valentin quand il a trouvé Jace. En fait, il ne l'a dit à personne. Nul doute qu'on l'aurait traité de suicidaire. Mais cela avait été plus fort que lui quand il l'a vu frapper son fils. Que pouvait-il lui répondre ?

-Je sais...

Le nephilim soupire de nouveau et il lui fait signe d'un léger mouvement de la tête de venir le rejoindre de nouveau, au lieu de foncer vers la sortie. Ou peut-être pourrait-il se lever ? Oui, il en a marre d'être allongé sur son lit. Avec une légère grimace suite à la sensation des bandes qui frotte contre sa peau blessée, il finit par se mettre sur ses deux pieds pour aller rejoindre le sorcier au milieu de sa chambre. Au fond ça le touche que le sorcier s'inquiète pour lui, même si être Shadowhunter, est en soi un danger en permanence. Mais il se sent coupable de le voir si impuissant, un peu comme lui en ce moment. Alors le jeune Lightood écarte d'un geste impatient la mèche de cheveux devant ses yeux avant de lancer.

-Je sais, et je te comprends, crois moi. Mais tu n'as pas besoin de me protéger. Et tu m'aides déjà beaucoup. J'ai pu retrouver la trace de Jace grâce à toi, même si je n'ai pas pu le ramener.... Et tu sais trouver les mots pour me détendre. Je sais que je ne suis pas facile à vivre, surtout en ce moment.... Mais je ne peux pas faire autrement. Cette situation....

Ne sachant que dire pour trouver les bons mots sans le blesser, ou se faire comprendre de travers, il décide de secouer légèrement la tête, avant de plonger son regard dans le sien.

-Si tu usais de ta magie pour me guérir, tu te sentirais mieux ?
© Justayne


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Lun 12 Déc - 21:47


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

La perte de contrôle et parfois difficile à gérer. Puis voilà un moment que tu ne t'es pas attaché à quelqu'un comme tu as pu le faire à Alec. C'est peut-être aussi ce qui te tend à ce point. Il y a de ça de longues années, tu as décidé de te fermer à tout sentiments pour éviter de souffrir à nouveau. En tant qu'immortel, tu es voué à t'attacher à des gens qui ne te survivront pas. T'as préféré arrêter tout ça, ne supportant plus la douleur de perdre quelqu'un que tu aimes. Ironie du sort, il a fallut que ton blocage disparaisse au profit d'un chasseur d'ombres. Ceux qui ont une espérance de vie ridicule. La vie a parfois un sens de l'humour spécial. Malgré tout, tu ne regrettes rien. Juste que cette situation a tendance à mettre tes nerfs à l'épreuve. Surtout qu'Alexander est quelqu'un de relativement complexe que tu as du mal à déchiffrer. Ça n'arrange rien. Puis le voir là, allonger sur ce lit, blessé, ça fait remonter tout ça à la surface. La peur de le perdre, de le voir disparaître avant d'avoir pu profiter de sa présence. Pour le coup, tu n'arrives pas à garder ton calme et tu veux partir, parce que peut-être loin de lui, tu arriveras de nouveau à relativiser, mais il ne te laisse pas faire et tu n'as certainement pas la force de partir sans lui jeter un dernier regard. Ton cœur est bien trop tendre, Magnus Bane.

Les raisons de ton emportement passent tes lèvres sans que tu ne cherches à les retenir. Tu n'as pas envie de cacher d'avantage de choses à Alexander. Pourquoi le ferais-tu ? Tu lui explique que tu t'inquiète pour lui et que ton impuissance te rend dingue. Habituellement, tu gères tout. Il suffit de te voir avec les autres sorciers de Brooklyn, il ne t'as pas fallut longtemps pour prendre la situation en main et les mettre à l'abris. Tu es comme ça. Derrière ton air désinvolte, tu aimes avoir un minimum de maîtrise. Tu te crispes quand tu le vois se lever avec difficulté. Toutes les fibres de ton être se tende à cette vision. Tu prends sur toi, pour ne pas sauter près de lui et l'empêcher de n'en faire qu'à sa tête. Comme toujours. Alexander est définitivement une sacrée tête de mule. Le chasseur reconnaît au moins c'est tord. C'est déjà ça. Tu peux comprendre que les choses ne soient pas faciles pour lui en ce moment. Tu ne peux pas lui en vouloir pour ça. Tu ne peux pas lui en vouloir pour grand chose en réalité  « Tant que mon coeur battra, je voudrais te protéger Alexander » c'est sincère et tu n'y peux rien.  « J'aurais aimé pouvoir faire tellement plus... » si ça ne tenait qu'à toi, tu serais allé chercher Jace par toi-même, mais tu sais que ce n'est pas très prudent, surtout que Valentin veut te mettre la main dessus. Te jeter dans la gueule du loup n'est pas forcément la meilleure idée que tu puisses avoir. Seulement, tu ne désespère pas de trouver une solution. Il te faut juste un peu plus de temps.

Un léger sourire se dessine sur tes lèvres quand il te demande si user de ta magie t'aiderais à te sentir mieux. Il est juste adorable parfois, tu dois le reconnaître. L'une de tes mains vient effleurer sa joue. Tes doigts caressent doucement son visage.  « Dans l'idéal ce qui me rassurerait, c'est d'être sûr de ne pas te retrouver en morceaux... » mais c'est un peu idéaliste, il faut l'avouer.  « Et je sais aussi qu'en tant que tout bon néphilims, tu exècre ma magie, je ne vais pas te forcer à l'utiliser » les demi-anges pensent être au-dessus de tout ça, de la magie, des bienfaits qu'elle peut apporter, ils ne voient que la marque du démon. Alec a été élevé comme ça, tu ne peux pas lui imposer quelque chose qui le dégoûte, même si cette chose fait partie de toi.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Lun 12 Déc - 22:15

Lean on me


S'étendre sur les sentiments, être ouvert tout cela, Alec n'en a pas l'habitude. D'ordinaire il ne dit rien et les gens le comprennent. Parce que les seules personnes avec qui il n'est pas désagréable son Jace et Izzy. Quant à ses parents... Eh bien il se conduit en parfait petit soldat en général alors bon. Forcément, voir Magnus autant inquiet, il a simplement pensé, que ne rien lui dire était la meilleure solution. C'était sans compter sur sa sœur cadette qui ne cesse, également, de s'inquiéter pour son grand frère. Comme toujours.

Alors nécessairement, les révélations du sorcier le touchent. Il n'en demande pas tant. Il n'a jamais espéré avoir un amour réciproque déjà, il s'était toujours fait à l'idée qu'il aimerait Jace, et qu'il serait condamné à un amour unique toute sa vie. Avoir trouvé Magnus, qui l'aide à s'affirmer, qui partage ses sentiments, c'est déjà beaucoup. Même s'il marche encore sur des œufs et s'emmêles bien souvent les pinceaux. Mais il ne veut pas lui demander de s'inquiéter pour lui tout le temps. Ni de le protéger. Ce n'est pas possible avec un Néphilim. Mais dans le fond, ça le touche quand même.

-Tu n'as pas à faire plus, Magnus. Tu as juste as....Essayer de me supporter et de me comprendre....Ou à me reprendre quand je vais trop loin. Izzy est douée à ce jeu là... Pour le reste, je m'en occupe. C'est à moi de le retrouver.

Grâce à lui, il a quand même pu voir Jace. Un bref instant et cela ne c'est pas déroulé comme il l'avait espéré. Pas du tout même. Mais au moins il avait pu le voir. Le brun a vu à quel point son Parabatai était à deux doigts de céder et de rentrer avec lui. S'il avait eu un peu plus de temps, il est sûr que le jeune Wayland serait rentré avec lui. Alors que sa main effleure sa joue, un sourire étire ses lèvres pour répondre à celui de Magnus. Sa demande le ferait presque rire. Même lui ne peut pas réaliser d'exploit..

-Tu en demandes un peu trop, pour un chasseur d'ombre...

Alec secoue légèrement la tête, avant de prendre sa main dans la sienne pour l'emmener de nouveau vers le lit, où il s'assoit doucement.

-Tu te trompes. Je n'exècre pas du tout ta magie. Elle fait partie de toi, elle est ce que tu es. Et je suis parfaitement à l'aise avec cela... Alors vas-y. Je crois que ça rassurerait Isabelle également.

Alec ne peut pas lui en vouloir de penser cela. La plupart des nephilim n'aiment pas les Créatures Obscures. Et le brun doit admettre qu'il a des réserves sur certaines d'entre elles. Du moins pas une confiance aveugle. Comme les fées, ou les vampires, par exemple. Et beaucoup de Shadowhunters ne sont pas à l'aise avec la magie. Parce qu'ils ne la comprennent pas et la prennent pour un danger. Mais Alexander accepte Magnus entièrement et il n'a absolument pas peur de sa magie. Pour preuve, il a bien laissé le sorcier puiser dans son énergie pour sauver Luke. Ou se servir de son lien pour trouver Jace.

-Est-ce que je dois faire quelque chose ?
© Justayne


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Mar 13 Déc - 19:18


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

Il t'assure que tu n'as rien à faire de plus. T'en reste perplexe. Tu devrais pouvoir en faire tellement plus, mais parfois t'as juste l'impression de ne pas vivre sur le même plan astral. Pourtant, il est bien là, juste devant toi. Les choses sont beaucoup plus compliquées qu'elles en ont l'air. Tu lui dis ce que tu as sur le cœur, tu ne veux pas garder ça pour toi, parce que tu ne veux pas laisser les ressentiments et les non-dits naître entre vous deux. Tu as tendance à être beaucoup moins pudique à ce sujet qu'Alexander. Même si tu n'iras tout de même pas le crier sur tous les toits. Il ne faut quand même pas abuser. « C'est juste ça que tu ne comprends pas, on est ensemble maintenant. Tu n'as plus à te débrouiller seul » ça te paraît logique. Quand tu as accepté d'être en couple avec lui, tu as accepté de l'aider peu importe ce qui peut lui arriver. Malgré ce qu'il peut dire, tu fais de ton mieux pour l'aider, quitte à ne rien dire. Tu sais très bien qu'il n'aimerait pas l'idée que tu t'étais mis en tête de retrouver Jace pour lui. Alors, t'as beau vouloir être honnête avec lui, tu préfères garder ça pour toi. La surprise ne sera que plus grande si tu arrives finalement à lui mettre la main dessus et à l'extraire des griffes de Valentin.  

Finalement, il te demande si le fait d'utiliser ta magie te ferais te sentir mieux. Tu lui expliques d'abord que tu te sentirais mieux si seulement tu ne craignais pas qu'il revienne un jour en mille morceaux. Tu sais que ce n'est pas possible, mais tu peux toujours tenter le coup. Ce n'est pas comme si tu n'avais rien à perdre. Il te dit que tu lui en demande trop. Tu hausses les épaules. T'étais au courant pour le coup, mais au moins, tu as tenté. Puis tu lui avoue que tu ne veux pas le forcer à faire recourt à la magie. Tu sais que les chasseurs d'ombres ne sont pas très friands de ce genre de choses. Et ça a beau être une part de toi, tu ne te vois pas lui imposer ça. Tu te sentirais coupable. Alors tu lui laisses l'occasion de se rétracter. Tu ne veux pas le bloquer. Tu sens sa main dans la tienne et tu le suis jusqu'au lit. Et là, ce qu'il te dit te touche clairement. Le fait qu'il aille à l'encontre des "croyances" de sa race pour se rapprocher de toi, ça à quelque chose de spécial. Ça te fais sourire. « Si c'est pour rassurer Isabelle... »  tu souris d'avantage, bizarrement tu te sens incapable de rebondir sur ce qu'il a dit juste avant. Peut-être un peu trop pudique pour une fois.

Tu hoches négativement la tête quand il te demande s'il doit faire quelque chose. Tu t'approches de lui et tes lèvres effleurent à peine les siennes. « Juste fais-moi confiance » il te suffit de te concentrer un peu, tes mains s'éclaire d'étincelles bleutées, alors qu'elles passent au-dessus des quelques stigmates laissé sur le corps d'Alexander. Contrairement à Luke, la guérison est beaucoup plus facile, pas de venin de démons ici, ni de magie trop lourde. Juste un corps qui a reçu des coups. Soin de base. Tes doigts caressent délibérément son torse, tu te sens incapable de résister. Tu finis par plonger ton regard dans le sien. « Tu te sens mieux ? » c'est le but de l'opération après tout.
  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Mar 13 Déc - 20:56

Lean on me


Alec apprécie réellement l'aide de Magnus et son envie d'en faire plus, toute l'aide possible pour retrouver Jace est bonne à prendre. Seulement, il ne sait pas comment l'exprimer. Sans compter qu'il a réussi à perdre le jeune Wayland, il ne souhaite pas que le sorcier tombe à son tour entre les mains de Valentin par sa faute. Encore un brin gêné de toute cette situation nouvelle pour lui, il se gratte la tête un instant, avant de faire une petite moue.

-Je sais... Laisse-moi un peu de temps pour m'habituer à ça...

Etre en couple, c'est une grande première pour lui, d'autant plus que bon, entre Magnus et Alec, c'est encore un peu tendu. C'est encore frais leurs relations, ils n'ont pas réellement avancé, ni prit le temps de réellement en parler. Cela se fait un peu au feeling à mesure du temps libre qu'ils peuvent passer ensemble. Même si en ce moment c'est assez rare. Mais bon, il finit quand même par lui sourire, avant de l'entraîner de nouveau avec lui vers son lit, où il s'assoit, afin de laisser le sorcier le guérir. Même s'il semble dire qu'il le fait pour rassurer sa sœur cadette, dans le fond, Alec sait que cela le rassure également. Il se souvient de sa réaction quand il avait été blessé par le damné, il avait insisté pour le guérir, soulignant le fait qu'il le vivrait mal si quelque chose lui arrivait. Mais c'est inévitable dans ce métier. Plus encore aujourd'hui, alors qu'ils sont en guerre. Il n'est plus un enfant, et Magnus ne pourra pas le protéger de tout et de rien. Mais le brun peut quand même prendre sur lui, et le laisser l'aider de temps en temps. Comme aujourd'hui, en le laissant guérir le reste de ses plaies.

Relâchant sa main, puisqu'il sait qu'il va en avoir besoin, il lui demande quand même s'il doit faire quelque chose, comme enlever les quelques bandages, mais visiblement ce n'est pas un obstacle. Alors, il hoche simplement la tête, et le regarde faire. Son regard suit quelques instants les volutes de fumées bleues qui s'échappent d'entre ses doigts, avant de venir caresser sa peau comme une voile. La sensation n'est pas désagréable. Comme une caresse fantôme. Ses yeux croisent ceux du sorcier quand ses doigts viennent se perdre contre le contact de son torse, déclenchant une vague de frisson qui dévale son corps. Rares sont les fois ou ils se sont touchés ainsi, si l'on oublie l'incident dans l'appartement du demi-démon. Bien que ses pensées soient un peu ailleurs, il peut sentir sa peau se tendre, pour refermer les blessures et la douleur s'évanouir en même temps. Il hoche vaguement la tête pour répondre à sa question, immobile comme un parfait patient.

-ça va... C'est plutôt agréable.... Tu touches toujours tes clients comme ça ?  
© Justayne



family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Mar 13 Déc - 21:51


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

La guérison n'est pas quelque chose de très difficiles, surtout que les nouvelles runes apposées sur la peau d'Alexander ont déjà fait une partie du travail. Tu n'as juste qu'à accélérer un peu le processus de guérison, rien de très fatiguant, mais au moins, si Alexander n'en fait qu'à sa tête et qu'il décide de repartir sur le terrain demain, il n'aura pas à avoir peur de voir ses plaies se rouvrir ou la douleur gêner ses mouvements. C'est déjà. Au moins, au meilleur de sa forme, il a moins de chance de se faire charcuter par un de ces démons qui courent dehors. Te voilà un peu rassurer. Puis, tu en profites un peu pour t'approcher de lui. T'as clairement pas besoin d'être aussi proche de lui pour l'aider à guérir, mais t'en as envie. Le corps d'Alec est beaucoup trop attirant, même avec des bandages. Le blanc dénotent un peu sur la peau du chasseur, mais ne fait que rehausser un peu plus les différentes runes qui parcourent son corps. Tu ne peux t'empêcher de les observer après avoir quitter des yeux ceux d'Alexander. Il est beau, se serait hypocrite de prétendre le contraire. Chaque parcelle de sa peau appelle a être touché. C'est obsédant. C'est certainement pour ça que tes doigts n'ont pu s'empêcher d'être un peu trop proche et de caresser cette peau tentatrice.

Tu relèves les yeux quand tu entends la voix du brun qui te sort de ta contemplation. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres quand il te demande si tu touches tout tes clients comme ça. « Jaloux, Alexander ? » ton sourire est amusé, un peu taquin. Tes doigts remontent le long de son torse, jusqu'à sa nuque « Seulement les plus séduisants et clairement, avec toi c'est dur de résister » là non plus ce n'est pas un mensonge, bien au contraire. Le Lightwood est des plus attirants et c'est déjà un gros effort que tu fais de juste l'effleurer. « Puis je te signale que toi, tu ne paies pas, il faut bien que je me rémunère autrement » tu te retiens de rire, tu ne veux pas non plus qu'il pense que tu te moques de lui, même si là c'est un peu là. Tu n'as pas besoin d'être rémunéré pour aider le chasseur. Tes doigts dans sa nuque viennent défaire le bandage qui recouvre son torse. Tu l'enlèves avec précautions, même si tu sais qu'il n'y a plus rien en-dessous. Une fois le torse libéré, tes doigts passent à l'endroit où il y aurait du avoir une plaie. Tu en profites un peu, il faut avouer. « Du grand art, encore une fois. » tu lui adresses un clin d'oeil amusé
  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Mar 13 Déc - 22:30

Lean on me


Avant l'arrivée de Magnus dans leurs vies, la plupart du temps Alec s'est toujours contenté de Runes, et cela a toujours fait son effet ! En général, quand les Shadowhunter sont réellement blessés, ils font appellent aux Frères Silencieux, puisqu'ils ont des runes que, seulement, eux peuvent utiliser. Il n'a pas souvent eu affaire à la magie des sorciers, mais les rares fois, ça ne l'a pas dérangé. Alors que ce soit Magnus qui s'en occupe, ça le dérange encore moins. Cela évitera de rajouter des cicatrices à sa collection. Et puis il doit bien admettre que c'est bien plus agréable que les runes. D'autant plus que celles des frères silencieux sont très puissantes, alors forcément, plus douloureuses. Ce moment pourtant anodin à la base devient rapidement intime. Du moins, c'est ce que ressent le brun, alors que les mains aventureuses du sorcier se baladent sur son torse, laissant une trainé bleu sur leurs passages, s'insinuant sous les bandages.

Son regard se perd un instant dans celui du demi-démon, prenant le temps de réfléchir à sa question. Est-ce qu'il serait réellement jaloux s'il apprenait qu'il faisait de même avec ses clients ? Même si cela était une obligation ? Probablement....Il a toujours été jaloux des relations de Jace, en dehors de leur famille. Et il n'a pas franchement apprécié de voir Magnus et Camille échanger un baiser après qu'Alec est fait son coming out devant tout le monde... Alors oui, il y a de fortes chances pour qu'il n'aime pas ce genre de proximité, même s'il se gardera bien de le dire s'il l'apprend...

Malgré son incertitude, une petite voix lui souffle qu'il peut avoir confiance... Même si son cœur lui, lui hurle qu'il devrait avoir peur. Après tout, Magnus est un bel homme, un sorcier puissant, et un homme brillant... Et lui n'est qu'un enfant à côté. Néphilim, en plus de cela. Il peut bien se permettre de douter, n'est-ce pas ? Pourtant, un léger sourire tire sur le coin de sa lèvre en voyant l'air moqueur de l'homme en face de lui.

-Peut être. Un peu.

Même s'il aurait pu garder cette information pour lui, ça lui avait échappé. Plus sur le ton de la plaisanterie, mais il ne doute pas que le sorcier ait déjà repéré son côté jaloux, de toute façon. Il est bien trop perspicace quand il s'agit de sa personne pour pouvoir passer à côté de ça. Quelque chose tic au fond du nephilim. Comme d'habitude, les deux hommes n'ont pas le même sens de l'humour. Et sa tête semble avoir la manie de toujours vouloir trouver une faille. Alors l'espace de quelques secondes il ne peut s'empêcher de se demander s'il fait réellement cela avec les hommes qu'il trouve séduisants, avant d'enfouir cette incertitude avec les autres, laissant une légère rougeur prendre place sur ses joues.

-Je prend en note cette information...

Sans bouger d'un pouce, il laisse ses mains remonter jusqu'à sa nuque, alors qu'un nouveau sourire vient détendre ses traits. Il y a encore quelque temps, à la suite de cette phrase, il lui aurait probablement dit qu'il pouvait le payer s'il le souhaitait. Ce n'est pas l'argent qui lui manque, même s'il doute que la fortune des Lightwood puisse rivaliser avec ne serait-ce que la moitié de celle du sorcier.

-Et tu te fais souvent payer en nature ? Que je le sache pour la prochaine fois..

Nul comme réplique. Clairement pathétique, lui aurait sûrement dit sa soeur. La drague, le flirt, tout ça, ce n'est pas son rayon, contrairement à sa sœur et son Parabatai. Il ne doute pas sur le fait que les deux autres auraient trouvé une réplique bien plus aguichante ou quelque chose dans le même domaine. Parfois il ferait peut-être mieux de se taire. Décidant de ne pas rester plus que nécessaire sur sa technique de drague plus que déplorable, il laisse son regard se promener sur son torse aussi lisse qu'auparavant, là ou se promène une nouvelle fois les doigts couverts de bagues de Magnus. Il reste un moment à fixer cette scène, le contraste étrange de cette peau halé contre la sienne étrangement pâle à côté, où ressorte la noirceur de ses runes et les cicatrices de celles inactives, avant de plonger de nouveau dans celui du demi-démon qui lui répond par un clin d'œil.

-Merci, c'est beaucoup mieux.

Inutile de dire qu'il était doué en magie, comme avec Lydia, parce que honnêtement, ce serait ne pas comprendre sa leçon sur le ridicule. Et puis, Magnus le sait déjà de toute façon. 
© Justayne


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Mar 13 Déc - 22:55


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

Finalement, même si le début a été un peu froid, tu ne regrettes pas d'être venu jusqu'ici. De toute façon, tu n'aurais pas pu rester chez toi en sachant qu'Alexander était blessé, alors autant venir. Puis une fois ta petite crise passé, tu te sens bien auprès du Lightwood - et c'est comme une première, tu n'as jamais vraiment apprécié les membres de cette famille - tu te sens encore mieux une fois que tu comprends qu'il ne repousse pas ta magie C'est un poids en moins sur tes épaules. Une autre preuve qui te montre qu'il n'est pas aussi idiot que ses camarades Nephilim et c'est plutôt rassurant, tu dois l'admettre. Il accepte que tu le soignes et tu profites un peu de cette proximité pour effleurer sa peau du bout des doigts. C'était beaucoup trop tentant et puis, on ne peut pas t'en vouloir. Alexander est beaucoup trop sexy pour son propre bien et le plus drôle dans tout ça, c'est qu'il ne s'en rend même pas compte.

Il t'avoue qu'il se peut qu'il soit un peu jaloux et tu trouves ça adorable. Bon, après tu peux comprendre aussi, on a dû lui raconter que t'étais un don juan - même pour un sorcier ce qui est idiot, tous les sorciers n'enchaînent pas les conquêtes - alors, tu peux comprendre qu'il s'inquiète de te voir dans d'autres bras. Ceux que les gens ne savent pas, c'est qu'une fois ton cœur ouvert, tu t'avères être très fidèle. Et oui, tu es pleins de surprises. C'est l'une de tes qualités. Tu ne réponds rien, tu te contentes de sourire. Tu sais qu'il peut te faire confiance, il lui faut juste encore quelques temps pour que lui aussi s'en rende compte. Tu attendras. Il te dit qu'il prend note de ta façon de te faire payer par lui. Ça te vas. Tu ne tiens pas à l'être d'une autre façon de toute façon. Alexander est tout ce que tu veux et ce dont tu as besoin aussi. Tes doigts continuent de parcourir sa peau, même après t'être assuré que tout serait disparu une fois les bandages disparus.

D'ailleurs, tu ne tardes pas à lui défaire ses bandages qui lui barre le torse. Tu fais attention. Tu prends ton temps. Tu n'as pas envie que ce moment s'arrête, qu'il trouve encore une excuse pour te glisser entre les doigts et disparaître en te laissant seul. Il te demande si tu te fais souvent payer en nature et l'espace d'un instant tu hésites. Tu ne sais pas s'il blague ou si c'est une question sérieuse. Avec lui, tu te méfies. Tu finis par simplement hausser les épaules et lui répondre le plus naturellement du monde « Uniquement avec les chasseurs d'ombres terriblement sexy qui n'en font qu'à leur tête. » tu souris de nouveau. Et quand on connaît tes relations avec les chasseurs d'ombres, on sait qu'Alexander n'a rien à craindre. Tu décides de le taquiner un peu en lâchant « Si tu veux me payer en nature, tu es encore beaucoup trop habillé » tu l'imagines déjà rougir et cette idée de ravi particulièrement. Tu aimes voir ses joues se colorer.

Son torse fini par être à découvert et il apparaît surtout sans une cicatrice de plus. Tu as fais du bon travail, tu devais être inspiré. Tes doigts caressent l'endroit où la peau aurait du être marqué, mais rien du tout. Une pure merveille. Tu peux le sentir frisonner sous tes doigts et de ça non plus tu ne t'en lasses pas. Tu adores sentir que tu lui fais de l'effet. Une histoire d'ego peut-être, à moins que ce ne soit autre chose. « Tu es comme neuf, je ne suis pas venu pour rien finalement. »

  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Mar 13 Déc - 23:37

Lean on me


Heureusement, le sorcier ne fit aucun commentaire sur le possible fait qu'Alec puisse être jaloux. Soit parce qu'il l'acceptait, puisque lui-même l'est sans doute un peu ? Ou bien parce qu'il l'avait deviné, comme le soupçonnait le nephilim. Quoi qu'il en soit, le sujet s'arrêta là. Tout comme les différentes manières de paiement du sorcier. Sa curiosité est un peu piquée à vif. A-t-il réellement été payé en nature parfois ? Il ne sait pas trop. Cela pourrait coller à la personnalité extravagante du sorcier, mais en même temps, il doute que le demi-démon laisse une somme d'argent lui échapper pour une quelconque... Compensation charnel. Quoi qu'il en soit, il ne préfère pas savoir la réponse dans le fond.

Pourtant, plus sur une tentative de plaisanterie/flirt franchement ratée, il lui demande s'il se fait souvent payer en nature et il voit bien que Magnus hésite. Alec se demande s'il n'a pas encore parlé trop vite et froissé le sorcier. Mais il finit par lui répondre, avec un air si naturel, que cela rend un peu perplexe le Shadowhunter. Mais le jeune Lightwood sait qu'il ne porte pas réellement les Chasseurs d'ombre dans son cœur, alors sa réponse à le mérite de le faire légèrement sourire, car il sait que c'est pour lui. Lui, n'en faire qu'à sa tête ? Il doit confondre avec Jace.

-Je n'en fais pas qu'à ma tête. Je sais juste que je dois faire et où je vais.

Bon, d'accord, il peut être un peu borné et volcanique, voir colérique, mais c'est comme ça. Il a le tempérament d'un leader et il a du mal sur le fait qu'on ne lui obéisse pas. Il a été formé comme cela après tout, pour gérer un Institut plus tard. Donc oui, il tape du poing sur la table et il fait ce qu'il a décidé, parce que c'est réfléchi. La plupart du temps.. Il admet qu'il ne réfléchit pas spécialement en ce moment, tout ce qu'il veut, c'est retrouver Jace. Il s'occupera des conséquences plus tard. La suite de la repartie de Magnus a le don de le sortir de sa rêverie, le faisant virer au rose, alors qu'il détourne un instant le regard. Quelque flash de leurs baisers plus que passionnés en mémoire, le nephilim tente de se reprendre.

-Une autre fois alors.

Par l'Ange ! A-t-il réellement dit ça ? Limite s'il n'a pas lancé une invitation ! Tant pis, la phrase est dite. Il ouvre la bouche une seconde, comme pour se reprendre, mais la referme bien vite, puisqu'il est un peu tard de toute façon. Finalement, Magnus le débarrasse de ses bandages devenus inutiles pour vérifier son travail. Comme toujours, sa magie a fonctionné sans problème, effaçant les stigmates du combat passé encré sur son torse, à présent lisse. Ni même de marques rouges, rien du tout. Quittant du regard la main paresseusement installée sur son torse, il revient se fixer sur celui de son homologue avec un léger sourire.

-Il y a encore du travail à faire pour que je sois comme neuf, mais je crois que de ce côté-là c'est un peu tard pour que tu puisses y faire quoi que ce soit... Je suis content que tu sois venu. Vraiment.

Oui, il avait peut-être été un peu brutal à son arrivée, mais dans le fond, il est content d'avoir le sorcier à ses côtés. L'échec face à Jace lui reste encore en travers de la gorge. Et après que ses craintes se soient confirmées face au traitement de Valentin, et encore il est sûr d'en avoir vu que la surface, il a réellement besoin de soutien pour pouvoir se poser, réfléchir et le sortir de là.
 
© Justayne



family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Mer 14 Déc - 4:32


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

Tu te retiens de rire quand il te dit qu'il n'est pas têtu. Elle est drôle celle-là. Il pense vraiment que tu vas le croire ? Alexander est certainement l'une des personnes les plus têtue et bornée que tu connaisse et tu en connais des gens quand tu y penses. Dès l'instant où il a une idée en tête, plus moyen de l'y déloger. Ça ne te dérange pas tant que ça. Tu aimes les gens qui savent ce qu'ils veulent. Même si du coup, ça a tendance à compliquer ta relation avec le Lightwood, comme l'idée qu'il a eu de vouloir se marier avec Lydia Branwell pour sauver sa famille et son honneur. Heureusement que tu es aussi têtu que lui et que tu as eu des hallucinations ce jour-là - merci Ragnor, sinon jamais tu n'aurais eu l'occasion de t'approcher d'aussi près d'Alexander Lightwood. L'entêtement à parfois du bon.

Tu sembles un peu déçu quand il te dit que tu le verras avec moins de vêtements une autre fois. Pas que tu t'attendais à un strip tease sur le champs - pas que ça t'aurais déplu - mais cette phrase sonne pour toi, comme une fuite de plus et tu trouves ça plutôt frustrant. « Comme tu voudras. » tu ne vois pas ce que tu peux dire de plus, tu ne vas quand même pas lui arracher ses vêtements, même si tu es certain qu'il sera mieux sans. Tu respectes son choix. Il te dit qu'il est trop tard pour qu'il soit remis à neuf. Tu hausses les épaules, tes yeux détaillant son torse nu devant toi. « Pas tant que ça, tu es jeune, tu guéris vite » c'est un fait. Rien de plus. Il a beau être un chasseur d'ombres, il n'est pas obligé de ressembler à un écorché, recouvert de cicatrices de toutes parts. Il te dit qu'il est content que tu sois venu. « Enfin, tu l'admets. J'ai bien cru que tu ne le dirais jamais » tu souris. Tu n'as pas envie de te prendre la tête avec ça. Tu as compris qu'Alexander ne fonctionne pas comme toi et tu vas bien devoir faire avec.

Tu le vois se perdre de nouveau dans ses pensées et il n'est pas difficile de comprendre qu'il pense à Jace. Ta main quitte son torse musclé, à contre-coeur pour de nouveau se poser contre sa joue « Arrête de t'inquiéter, tu veux, je peux presque voir ton cerveau chauffer sous toutes ses préoccupations. » tu lui adresse un sourire tendre. Il te dit à toi de ne pas t'inquiéter, mais il ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour tout le monde et en particulier son meilleur ami, qu'il considère comme un frère. Il va finir par se tuer à la tâche s'il continue comme ça.
  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Sam 17 Déc - 21:34

Lean on me


Magnus peut être tellement déstabilisant. Il sait que lui-même n'est pas forcément une personne facile à comprendre ou à "décoincer" comme dit sa sœur, mais le sorcier à tendance à souffler le chaud et le froid. Surtout en ce moment, même s'il peut clairement comprendre qu'il est autant sur les nerfs que lui. A la tête qu'il fait, le demi-démon semble clairement déçu de la réponse d'Alec, mais en même temps, ce n'est pas comme si le néphilim était exhibitionniste. Même s'il est dans sa chambre, il se voit pas retirer le peu de vêtement qu'il a pour "payer une dette", ils restent à l'Institut ! Et puis, la dernière fois qu'il "c'est laissé aller", comme lui avait conseillé lui-même Magnus, il l'a finalement repoussé ! Alors, Par l'Ange, il l'aide pas non plus ! Un moment il va lui faire des remarques très peu subtile, comme la première fois ou ils ont invoqué un démon chez lui, et d'autre ou il va tirer une tête de six pieds de long.

Quoi qu'il en soit, le Chasseur d'Ombre ne fit pas de remarquer, ne voulant pas se prendre la tête sur un sujet si futile, et préféra se diriger vers son armoire pour en tirer un t-shirt bleu marine, qu'il enfila rapidement. Puisqu'il ne voyait pas l'utilité de rester ainsi maintenant qu'il était soigné. Cependant, le brun lui fit remarquer qu'il est un peu tard pour qu'il soit neuf. En effet, malgré l'aide d'Iratz et parfois des potions, il n'en reste pas moins que plusieurs cicatrices parcoure son corps ici et là. Ca ne le dérange pas plus que ça, c'est inclus dans son métier on va dire. Jetant un regard au sorcier avant de récupérer sa stèle sur sa table de chevet, il lui répond avec un léger sourire.

-Tu as beau être plus âgé que moi, tu es nettement mieux conservé.

C'est vrai ça, il n'a jamais vu le sorcier sans vêtements, ni même torse nu à y penser. Mais des sensations qu'il se souvient quand ses mains se sont un peu fait baladeuses, il n'a pas senti de cicatrices sous ses doigts. Après, qui n'en a pas au moins une ou deux ? Mais pour les blessures, les potions et la magie sont toujours plus efficaces pour ne laisser aucunes traces, contrairement aux runes. Il se retient à grande peine de ne pas lever les yeux au ciel quand Magnus l'accuse de se dévoiler un peu. Plus pour se moquer de lui qu'autre chose, étirant finalement ses lèvres en un sourire à son tour. Fourrant sa stèle dans sa poche, il se concentre de nouveau sur le sorcier, même si sa tête est ailleurs. Comme s'il était un livre ouvert, le demi-démon comprend de suite ce qui trotte dans la tête du néphilim. En même temps, ce n'est pas bien difficile.

Il tente de faire bonne figure, mais plus les jours passes et plus cela est difficile pour lui. Le brun ne souhaite pas le dire à Magnus pour ne pas avoir le droit à une énième disputes, bien trop régulières ces derniers temps, mais sincèrement, il ne se voit pas vivre sans le jeune Wayland. Ce n'est pas nouveau, beaucoup de Shadowhunters sont tellement proches, que quand leur lien se brises, ou quand l'un d'entre eux meurt, c'est comme si le deuxième mourrait aussi... Il ne sait pas comment Valentin et Luke on pu supporter ça. Mais ils sont bien différent. Alec a connu Jace presque toute sa vie. Il a était le premier qu'il a aimé, plus qu'un frère. Ils sont toujours était là pour ce protéger l'un l'autre. Si aujourd'hui il n'a plus de sentiments amoureux pour le blond, il lui est quand même impossible d'imaginer un futur sans lui.

Pourtant, il laisse le coin de sa lèvre se soulever en un vague sourire, alors que la main de son amant vient se poser sur sa joue. Il soupire un instant, avant de se pencher légèrement pour pouvoir déposer vaguement ses lèvres contre celle du sorcier dans un baiser fugace.

-Je peux pas m'empêcher d'y penser... Je l'ai vu Magnus, je lui ai parlé ! Et je l'ai laissé là-bas.....
 
© Justayne


PAS CORRIGE


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Lun 19 Déc - 6:52


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

Jouer avec le chasseur d’ombres et certainement devenu l’un de tes jeux préférés. Tu aimes le sentir frissonner sous tes doigts. Voir ses joues se colorer sous tes mots et tes caresses. Tu apprécies simplement le fait de pouvoir lui faire de l’effets. C’est déjà une jolie victoire. Dans un monde parfait, Alec devrait être entouré de prétendants, prêt à lui arracher le moindre de ses vêtements, mais non. Du fait de son “métier” ou de ses fréquentations, Alexander est des plus renfermé et de ce que tu as pu comprendre, il n’a jamais eu d’autre prétendants. Tu trouves ça plutôt excitant. L’exploration de terrain inconnu. Malgré tout, il te file entre les doigts pour enfiler un t-shirt. Tu ne caches pas ta déception. Alexander torse nu est loin d’être désagréable à l’oeil. Il a beau être recouvert de runes et de quelques cicatrices, il n’en reste pas moins bien bâti. Toutefois, tu le laisses enfiler le vêtement. Un mince sourire se dessine sur tes lèvres quand il te dit que malgré ton âge, tu es plutôt bien conservé. Tu te retiens de dire qu’encore, il ne connaît certainement pas la moitié de ton âge, mais ça tu le garde pour toi. Tu ne donnes jamais ton vrai âge. Il n’y a qu’une seule personne qui connaît ton âge véritable et ça te suffit amplement. Tu l’observes un instant avant de lui répondre. « J’ai une très bonne crème de jour » et aussi le métabolisme d’un sorcier. Chez ta race, le sang de démon qui coule dans vos veines à la particularité d’arrêter la dégradation du corps à partir d’un certain stade. Il varie en fonction des personnes, ce qui fait que les sorciers ont l’air plus ou moins vieux. Toi, tu as eu la chance d’arrêter de vieillir dans la fleur de l’âge. Pas une ride, sauf peut-être celles provoquées par ton sourire. Pas de cheveux blancs. Rien. Tu resteras jeune éternellement. Certains terrestres seraient prêt à tuer pour ce genre de “don”. Personnellement, tu as eu de la chance, en tant que sorcier. Parce que si le sang de démon arrête le vieillissement, il provoque aussi certains effets secondaires. Comme une particularité physique qui varie elle aussi chez chacun des individus. Ragnor lui, ressemblait à un chou du moins par la couleur… et parfois par l’odeur. Certains ont des cornes, des sabots, des griffes et tout un tas d’autres choses qui méritent un charme pour le camoufler. Toi, tu as la chance d’avoir hérité de quelque chose de plutôt discret. Tes yeux. Des pupilles fendues, une couleur dorée. Rien de bien horrible, bien au contraire. Un atout de séduction certain. Tu ne comptes plus le nombre de fois où tu as fais faillir quelqu’un à l’aide de ton regard.

Tu lui fais une remarque sur le fait qu’il se prend beaucoup trop la tête. Tu peux le voir. Tu ne lui demandes pas non plus d’oublier Jace. C’est chose impossible. Juste d’arrêter de se laisser submerger par tout ça. Il risque de se noyer avant d’avoir réussi à trouver une quelconque solution. Ce serait dommage. Tu comprends l’attachement qu’il a pour Jace, du moins en partie. Tu sais que le lien qui les uni est quelque chose réservé au Nephilim, mais l’amitié et les liens fraternels ne sont pas réservés aux anges. Toi aussi tu as des personnes qui sont indispensables dans ta vie et tu en as perdu une récemment. Tu peux comprendre la douleur que ça peut procurer. Le vide que ça laisse derrière, mais Alec à la chance de ne pas avoir perdu Jace définitivement. Il n’est pas mort. Il est juste entre les mains d’un taré psychopathes. Ça se rattrape ce genre de choses. Tu hoches négativement la tête quand il te dit qu’il l’a laissé là-bas. « Jace est assez grand pour prendre ses propres décisions, Alec. S’il est resté là-bas c’est qu’il le devait. » Jace n’est pas tout à fait idiot, du moins tu l’espères et s’il n’a pas profité de la présence du Lightwood pour s’enfuir, c’est qu’il y a une bonne raison derrière. Tu n’en doutes pas. Tu ne sais pas si c’est parce qu’il a décidé de rejoindre le Cercle ou si c’est simplement pour récupérer le maximum d’informations sur l’organisation. Tu ne le connais pas assez pour juger ses actes. « Te torturer l’esprit ne t’aidera pas à le faire revenir. Tu as besoin de toutes tes capacités pour ne pas te faire tuer. » tes doigts tapotent l’endroit où devrait se tenir une cicatrice si tu n’étais pas intervenu. « En plus de ça, tu inquiètes Isabelle et je ne tiens pas à participer à l'anéantissement de la dernière branche des Lightwood. Ta mère finirait pas vraiment me tuer. » tu lui accordes un léger sourire. Tu essayes de détendre un peu l’atmosphère. Tu n’as pas envie de jouer le moralisateur. Ce n’est tellement pas ton rôle. Toi, tu aurais plutôt tendance à passer outre la morale. Juste que tu tiens à Alexander et tu ne veux pas qu’il se fasse tuer bêtement ou inutilement.
  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Jeu 29 Déc - 16:40

Lean on me


Alec ne sait même pas quel âge à réellement le sorcier. Personne ne semble le savoir d'ailleurs. Peut-être qu'un jour il partagera cette information avec lui, mais pas pour le moment. Bien souvent c'est déstabilisant pour lui de ne rien savoir sur le demi démon, alors que lui semble déjà connaître toute sa vie. Cela dit, son boulot en prend une très grande partie, mais il connaissait son lien avec Jace. Ses relations avec sa soeur, ses problèmes avec ses parents... Il a même rencontré son frère cadet et il ne le savait même pas ! Pour sa part, tout ce qu'il sait de Magnus, c'est que c'est le grand sorcier de Brooklyn, qu'il a au moins 300 ans et qu'il a eu une liaison longue (très longue) avec Camille. Autant dire que ce n'est pas grand-chose, mais il s'efforce de ce dire qu'ils n'en sont qu'au début.

Quoi qu'il en soit; un léger sourire vient quand même étirer le coin de ses lèvres quand il lui dit qu'il avait une bonne crème de jour. La blague. Encore une chose que faisait Magnus. Prendre soin de lui. C'est dans sa personnalité, comme les paillette et le tape à l'œil. Il aime cela chez lui, ce côté unique. Tout ce qu'Alec a dans sa salle de bains, c'est une brosse à cheveux, une brosse à dents, du gel depuis peu, et un rasoir. C'est largement suffisant pour sa petite personne. Pas de soin de masque ou autres trucs du genre. Bien qu'Isabelle ait bien souvent tentée d'initier son frère.

Bien entendu, la discussion revient vite sur Jace. Car c'est cela, le fond du problème. Il sait que cela peut être dur à comprendre, même pour les Shadowhunter n'ayant aucune réelle expérience de ce lien. Mais même sans cela, Alec serait sans doute tout aussi perdu son sang-froid. Il a passé toute sa vie avec le jeune Wayland. L'a aimé différemment d'un frère la moitié de sa vie. Et bien que cela ne soit plus le cas à présent, le lien est toujours fort. Et même si Izzy le dissimule, il sait bien qu'au fond d'elle, elle a aussi peur que lui.

-J'espère...

Magnus ne connaît pas Jace aussi bien que le jeune Lightwood. Il sait à quel point la rencontre avec Valentin l'a affecté. Il sait quelle admiration le jeune Wayland portée à son père. De savoir qu'en fait c'était Valentin, ben l se sent toujours loyal envers lui. Il sait qu'au fond de lui, Jace pense qu'il est mauvais. Du moins en partie. Ce ne sont que des conneries, bien entendu, mais il sait à quel point cela peut hanter le blond. Surtout depuis qu'il a su que Clary était sa soeur, qu'il a flirté avec elle, l'a embrassé... Alors nécessairement, il pense avoir les gênes de tarer de son géniteur. Malgré tout, Magnus avait raison. Il faut qu'Alec arrive à reprendre le dessus et à se concentrer. Sinon, il pourrait bien passer l'arme à gauche avant d'avoir remis la main sur Jace. Alors, il soupire, avant de dévisager le sorcier. Malgré son air calme, il peut deviner qu'il est sérieusement inquiet.

-Je sais... Ne t'occupe pas de ma mère... Pour le moment elle a plus le fait que Jace soit un traitre en ligne de mir, que toi...
 
© Justayne




family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Lun 23 Jan - 21:01


LEAN ON ME

- ALEXANDER LIGHTWOOD — MAGNUS BANE -


Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow But if we are wise, we know that there's always tomorrow

Quand tu y penses, voilà bien longtemps que tu ne t'es pas inquiété comme ça pour quelqu'un. Au fil des années, tu as appris à être égoïste, à ne penser qu'à toi. Tu as fini par te renfermer sur toi-même, oubliant les autres, mais l'arrivée d'Alexander semble avoir bouleversé tout un tas de choses dans ta vie. Peut-être même que tu n'en comprend pas encore toute l'ampleur. Quoiqu'il arrive, tu ne peux pas nier que tu t'inquiètes pour lui. Il suffit de voir la vitesse à laquelle tu es arrivé ici quand Isabelle t'as signalé qu'Alec était blessé. Tu sais que tu devrais te détacher. L'amour ne t'as jamais amené de bon, dans ta vie, mais tu n'arrives pas à effacer ce sentiment, dès l'instant où le Lightwood entre dans une pièce. Tu es devenu une pauvre petite pucelle et ça fait bien longtemps que ça ne t'es pas arrivé, ça non plus. Tu te saches cette idée de l'esprit et te concentres sur Alexander. Après tout, tu es là pour lui. Tu auras tout l'temps que tu voudras pour un petit voyage introspectif une fois que tu seras rentré chez toi. Il essaye de connaître ton âge, mais tu arrives à faire une petite pirouette pour changer de sujet. Il faut dire que tu as plutôt de l'expérience sur le sujet. Tu ne donnes ton âge à personne. tu te débrouilles toujours pour faire croire à chacun ce que tu veux. Tantôt te faisant paraître plus vieux, tantôt pour te rajeunir. Ça dépend de ton humeur et des besoins.

Forcément, Jace revient sur le tapis et t'essayes de le comprendre. Contrairement à ce qu'il peut croire, tu n'es pas si aveugle à ce lien si particulier. Bien sûr, tu n'as aucune rune sur le corps prouvant d'un lien spécial avec qui que ce soit, mais tu n'as pas besoin de marquer ta peau pour être attacher à qui que ce soit. Toutefois, ce n'est peut-être pas le moment de lui claquer dans la face. Il est inquiet et ça à tendance à le mettre sur les nerfs. Tu ne tiens pas à déclencher une énième dispute. Y en a déjà bien assez eu et ça commence à te fatiguer. Tu finis par changer de sujet, tu préfères laisser le sujet épineux derrière toi. C'est plus sage comme ça. Et oui, ça t'arrives d'être sage, de temps en temps. Tu parles de sa mère et tu hausses les épaules quand il te répond que sa mère à mieux à faire. Tu lui aurais bien répondu que tu préfères te méfier des Lightwood, mais il ne comprendrait certainement pas. Puis, lui aussi est un Lightwood - t'as toujours du mal à y croire d'ailleurs - tu trouves ça étrange qu'il soit si différent de ses ancêtres, comme quoi, il ne faut pas toujours se fier à l'ADN. Tu essayes de faire celui que restes neutre. « Elle essaye certainement de protéger vos arrières. » tu grimaces à cette idée. « Elle doit essayer d'essuyer ses fautes » elle ne doit pas faire bien différent que toi. Elle veut juste les protéger, même si elle s'y prend mal. Tu n'arrives pas à comprendre comment elle arrive à renier quelqu'un qu'elle a élevé. Tu t'imagines mal renier Raphael, après tout ce que vous avez vécu. Il est comme un petit frère et tu ne renierais jamais quelqu'un de ta famille... bon, pas tout à fait, parce que tu renies vivement ton géniteur, mais c'est une autre histoire. « J’dis pas que je consens, tu sais très bien que je suis rarement d'accord avec ta mère » ouais, c'est le moins que l'on puisse dire. « Les choses iront mieux quand Jace reviendra dans l'coin » tu ne tiens pas à briser l'espoir qu'il revienne un jour, ça risquerait de briser Alexander et ce n'est pas ce que tu veux. Bien au contraire.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Alec Lightwood
avatar
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 29/08/1995
♦ Runes : 1939
♦ Messages : 452
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ Lun 30 Jan - 20:36

Lean on me


Tout cela l'épuise. En ce moment, le néphlim se dit souvent qu'il aimerait bien retrouver sa vie d'avant.... Certes, c'était loin d'être rose, il aurait pu rester comme ça toute sa vie, à aimer son Parabatai dans l'ombre, et à se faire rabaisser continuellement par ses parents... Mais au moins Izzy Jace et lui étaient plus que soudés. Leur famille n'avait pas autant de problème, et ils n'avaient jamais autant risqué de tout perdre malgré leur job difficile et les âneries de son frère et sa soeur. Bien entendu, il ne regrette pas d'être enfin réellement lui, ni d'avoir rencontré Magnus... Mais ce sont à peu près les seules bonnes choses qui sont arrivé depuis le débarquement de Clary dans leur monde. Alors oui, cela le fatigue. Mais il doit faire avec car, aux dernières nouvelles, il est impossible de remonter le temps. Et même s'il ce plain, il ne sait pas s'il pourrait abandonner sa relation avec le sorcier. Même s'ils n'en sont qu'au début. Malgré tout, le demi-démon à apporter beaucoup dans sa vie en peu de temps.

Mais en même temps si cela pouvait sauver Jace.... C'est difficile d'y penser. Peut-être que si en remontant le temps, il se souvenait de Magnus et le retrouverait, alors oui, il le ferait. Et en plus de ça, il mettrait sans doute moins de temps à enfin accepter ses sentiments pour lui. Mais bon, inutile de se torturer le cerveau, parce que de toute façon ce n'est pas possible. Quoi qu'il en soit, la conversation se tourna vers Maryse et Alec laissa un soupir lui échapper. Bien entendu, Maryse est dure, mais beaucoup de mères Shadowhunters le sont. Surtout dans les plus grandes familles. Et dans le fond, il sait que sa mère les aimes, même si elle le montre d'une façon différente. Très très différente, et sans doute pas de la bonne façon. Et même si elle est rude, elle a toujours tout fait pour protéger leur famille, de façon presque brutale et conservatrice, mais quand même. Après le fait qu'elle soit prête à renier Jace comme un traître, cela ne passe vraiment pas pour l'aîné des Lightwood. Parce que le jeune Wayland fait autant partie de la famille que ses enfants biologiques, alors oui, pour lui cela ne fait aucun doute qu'elle serait capable de les abandonner pour sauver ses propres fesses..

-Elle s'y prend mal pour réparer ses fautes si tu veux mon avis. Mais elle n'a jamais été très douée pour ça....

Plus douée pour balancer ses fautes sur les autres. Un léger sourire étira ses lèvres quand il lui déclara qu'il n'est jamais d'accord avec Maryse et en effet ce n'est pas une surprise. En même temps, rare sont les gens d'accord avec maman Lightwood. Enfin, de ceux qu'Alec connaît pour sûr. Alors, il hoche simplement la tête, parce qu'il est inutile de s'étaler sur le sujet de Maryse et ses méthodes peu maternelles, disons-le franchement. Le jeune homme se frotta le visage, avant de se concentrer de nouveau sur lui. Oui, c'est un euphémisme de dire qu'il a hâte que Jace rentre à la maison. Tellement hâte de le savoir en vie, en sécurité, avec sa véritable famille.

-Le plus tôt sera le mieux...

Plus le temps passe, et plus Alec est à court d'idées pour sauver son Parabatai, mais il n'abandonne pas pour autant. Jamais il ne lâchera l'affaire. Quitte à y perdre la vie, c'est un domaine qui ne lui fait pas peur. Il ne peut pas vivre sans Jace, tout simplement. Le brun entend toquer à la porte et en relevant la tête, il remarque Raj.

-Alec, on t'attend à la salle de contrôle.

Le Lightwood hoche la tête et son collègue s'en va simplement, alors que le brun se concentre de nouveau sur Magnus, avec une légère grimace.

-je... Je dois y aller... ça te va si l'on se voit plus tard ?

Alec recule déjà en direction de la porte, car il sait que si on l'attend, c'est soit parce que Victor a encore une énième annonce, soit parce qu'un démon à encore frappé, et que cela mènera peut-être à Valentin et donc à Jace.

-Merci encore d'être venu et de m'avoir soigné... Je t'appelle plus tard, ok ?
© Justayne


family is the most powerful powerIt's such a cruel world but I found something good.. ‘Cause in all this bitterness you stay so sweet..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: LEAN ON ME #MALEC ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
LEAN ON ME #MALEC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» you know you can lean on me ◊ Pete (terminé)
» Atheo Kaizoku Sakki Lean
» ✱ Scénario fini
» We all need somebody to lean on – LIAM&JULES
» Nëya Vil'Lean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: