Can we talk about the truth? (Maryse)
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Can we talk about the truth? (Maryse)
Clary Fairchild
Children of Raziel
Clary Fairchild
♦ Runes : 84
♦ Messages : 281
♦ Date d'inscription : 06/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Can we talk about the truth? (Maryse) ♦ Lun 27 Aoû - 14:10


Can we talk about the truth ?Clary & MaryseLa mort de Jocelyne avait profondément bouleversé l'esprit de Clary qui avait encore du mal à réaliser la dure réalité. A de nombreuses reprises elle avait les souvenirs et les paroles échangées avec sa mère qui lui revenaient en tête, comme si c'était une boucle infinie. Ses nuits étaient parfois agitées, son humeur était changeante, elle s'était emportée déjà quelques fois, même inutilement. Clary ne se sentait pas vraiment dans son assiette mais il fallait qu'elle tienne le coup, il fallait qu'elle fasse preuve de courage pour affronter la réalité et aller de l'avant. Ô grand jamais Jocelyn aurait aimé voir sa fille se laisser mourir, elle n'aurait jamais voulu avoir fait tous ses sacrifices pour rien. Clary aimait sa mère, et l'image de Jocelyne aux bras ensanglantés de la Maryse Lightwood avait profondément choqué la rousse qui avait du mal à se remettre de cette affreuse vision. Le corps de sa mère inanimé. L'doeur du sang. Le visage fermé et sans vie de sa mère.

Clary secoue son visage et tente alors de se concentrer sur ce qu'elle était en train de faire : s'entraîner. Afin de devenir meilleure, la chasseuse d'ombre s'était mise à l'entraînement. Vêtue d'une tenue de sport, -à savoir un haut noir ainsi qu'un legging mi-long gris-, Clary défoulait ses forces sur un punching-ball mit à disposition. Elle extériorisait sa souffrance tout en essayant de se durcir, de se renforcer. Chaque coup est donné, la vision du meurtrier qu'elle a imaginé en tête lui donne plus de force mais sûrement aussi plus de douleurs. En effet, il y a quelques jours, Clary marchait dans les couloirs de l'Institut et avait entendu des paroles échangées dans un bureau dont la porte n'était pas tout à fait fermé, elle avait cru comprendre que Maryse s'adressait à quelqu'un, lui informant que la personne qui avait maintenu en otage et tué Jocelyne Fray était Valentin Morgenstern. La surprise avait été telle que la jeune chasseuse d'ombre en avait été bouleversée. Son père, qui devait être à Idris semblait être à nouveau dehors ?! Comment se fait-il que personne n'a informé l'Institut de New-York, pourquoi l'Enclave n'a pas lancé une alerte ? Clary avait prit donc un peu de temps pour cogiter et réfléchir à ce qu'elle venait d'entendre et avait décidé d'aller parler en tête à tête avec Maryse Lightwood en personne afin d'élucider ce mystère et cette vérité. Tout ça... semblait irréel.

Quelques minutes plus tard, Clary entendit des bruits de pas, tournant son visage crispé ayant quelques gouttes de sueur sur le front, elle observa donc la provenance des pas qu'elle avait entendus. Maryse. Aussitôt, la Fairchild quitta le coin de la salle d'entraînement avant d'aller à la rencontre de la mère Lightwood avec une certaine appréhension : allait-elle accepter de lui parler de cet événement ? Peut-être qu'elle avait besoin de temps pour s'en remettre. Qu'importe. Il faut que cette vérité éclate.

« Maryse ! Bonjour, Maryse. Navrée de déranger mais pouvons-nous... discuter à propos de... ce qu'il s'est passé. » finit par conclure Clary d'une voix un peu sur la réserve, de peur de froisser Maryse, ce qui n'était absolument pas l’intérêt de la jeune fille.
Faisant un geste délicat avec la main, prenant une inspiration, Clary regarda un moment le sol en rejoignant ses deux mains pour les entremêler et poursuivre sur ce qu'elle était venue parler avec Maryse. « V-Voilà. J'ai entendu... la dernière fois que vous parliez de ce qu'il s'est passé et de Valentin. » Ça y est. C'était dit. Après avoir souffler longuement, Clary commença alors à se demander si elle n'avait pas été un peu brusque dans ses paroles. Mais cela faisait si longtemps que ces paroles lui brûlaient les lèvres intérieurement, depuis en fait qu'elle avait entendu cette conversation. D'ailleurs... Clary se sent affreusement gênée d'avoir entendu la discussion à l'insu des personnes qui étaient présentes dans ce bureau mais quelque chose ne tournait pas rond et la rousse voulait connaître la vérité. Sa mère était morte. Le tueur ne devrait pas rester impuni pour elle.
©? YOU_COMPLETE_MESS



Hurricane in my mind
In my head is a storm that only you can calm. My feelings are so confused that I can not move on. Take me in your arms, let me know that everything will be fine.
Revenir en haut Aller en bas
Maryse Lightwood
Children of Raziel
Maryse Lightwood
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Catarina Loss
♦ Runes : 18
♦ Messages : 114
♦ Date d'inscription : 06/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Can we talk about the truth? (Maryse) ♦ Dim 2 Sep - 11:59

Can we talk about the truth ?
( Maryse & Clary )

Les jours étaient passés et Maryse avait retrouvé une petite routine à l’Institut. Son aventure avec Valentin datait maintenant de quelques semaines mais on pouvait toujours voir les conséquences de cette entrevue sur son visage. Le bleu qu’elle avait sur la joue tournait maintenant au jaune et ne tarderait pas à disparaître dans les prochains jours. Les cicatrices qu’elle portait n’étaient pas toutes physiques. C’était même loin d’être le cas. Les coups de couteaux avaient disparus avec les runes de guérison mais les marques qu’ils avaient laissés dans son esprit étaient toujours présentes et le seraient pendant certainement un moment. Elle n'aimait pas l’état dans lequel elle se trouvait mais il était difficile pour la mère de famille de feindre quoi que ce soit depuis ce jour là. Elle n’aimait l’état dans lequel il l’avait mis et encore moins qu’on l’a considère comme quelqu’un ayant besoin de quelques jours pour se reposer. Elle n’avait pas besoin de quelques jours, elle avait besoin de retrouver le bonhomme qui lui avait fait ça et qui avait tué Jocelyn. Surtout pour la dernière partie d’ailleurs. Elle avait beau ne pas apprécier la mère de Clary, son décès fut une épreuve pour Maryse. Parce que cela voulait dire que Clary avait perdu sa mère et qu’elle n’avait rien pu faire. Elle n’aimait pas cet état de fait. Elle n’aimait pas la manière dont les choses s’étaient déroulées pour la jeune femme et c’est l’une des raisons pour laquelle elle évitait de croiser la rouquine depuis qu’elle était sortie de l’infirmerie. Ce n’était pas idéal mais cela lui permettait d'éclaircir ses pensées et d’essayer de trouver quoi dire à la nouvelle chasseuse. Elle était désolée de ne rien avoir pu faire. Si elle ne l’avouerait pas à voix haute, Maryse s’en voulait beaucoup. Etre impuissante n’était pas dans ses habitudes et c’est l’impression qu’elle avait eu. Il était arrivé, les avait torturées et puis était repartie sans qu’elle n’ait pu faire quoi que ce soit pour l’en empêcher.

Repoussant ces pensées dans son esprit, Maryse quitta sa chambre avant de se diriger vers la salle d’entraînement. Depuis qu’elle était revenue sur les rails, Maryse passait beaucoup de temps à s’entraîner, à essayer de trouver la moindre piste qui pourrait l’aider à retrouver l’homme qui avait fait ça. Parce que malgré la certitude qu’elle avait eu d’avoir Valentin devant ses yeux, on lui avait certifié que Valentin n’avait pas quitté sa cellule à Idris. Cette information avait un peu ébranlé la chasseuse. Parce que pendant le temps où il était avec elle, elle avait complètement pris l’homme pour Valentin. Les mêmes mimiques, les mêmes paroles blessantes, les mêmes gestes… Savoir que ce n’était pas lui l’avait en un sens rassurée avant de lui faire. Il y avait un autre cinglé qui se baladait librement dans les rues de New-York. C’était aussi l’une des raisons qui la poussait à s’entraîner aussi durement, pour éviter de se retrouver dans la même situation. Mais à peine avait-elle franchit les portes de la salle d’entraînement qu’elle s’arrêta sur place. Clary se trouvait là. Après une seconde de réflexion, la mère de famille rebroussa chemin en espérant qu’elle ne l’avait pas vu. “Lâche” lui criait son cerveau alors qu’elle passait de nouveau les portes. Mais c’était sans compter sur la petite amie de Jace qui l’interpella.

Maryse s’arrêta sur place, ferma les yeux avant de se retourner pour faire face à la jeune femme. Elle avait l’air marqué par ce qu’il s’était passé et Maryse ne pouvait pas lui en vouloir. Perdre sa mère n’était pas une épreuve anodine et encore moins dans ces conditions. En entendant les paroles de la rousse, Maryse se tendit comme un arc, serrant les dents en regardant la jeune femme. Comment cela lui était-elle arrivée aux oreilles ? Elle ne le savait pas mais cela n’aurait jamais dû lui parvenir. Alors sans un mot, Maryse l’invita à la suivre avant de rentrer dans une pièce qu’elle savait vide. Une fois la porte fermée, la mère de famille perdit son masque et la jeune femme pu voir toute la douleur qui s’y trouvait. Elle avait beau avoir évitée la chasseuse pendant des jours, maintenant  qu’elle était en face du fait accomplie, elle n’avait qu’une envie, s’était de la prendre dans ses bras pour lui dire que les choses allaient s’arranger. Elle ne le fit pas, ne sachant pas comme Clary allait réagir et s’avança simplement dans le bureau pour s’asseoir sur la tranche de la table qui se trouvait là.

- Je suis désolée, fut la première chose qui passa les lèvres de Maryse alors qu’elle regardait la jeune femme.

Elle voulait en dire plus mais rien ne voulait sortir, alors après quelques instants de silence, elle se remit à parler, d’une voix douce et peu certaine.

- Qu’est-ce que tu veux savoir?
code by belle âme



 
I try to do the right thing
But it's complicated. Especially when your children are involved and when your world has just exploded again.


hehe:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Can we talk about the truth? (Maryse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Eve Torres Vs Maryse
» Maryse Vs Layla Vs Vickie Vs Velvet Vs Ashley
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: