CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet.
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet.
Simon Lewis
Babelicious Rock God
Simon Lewis
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 15
♦ Messages : 370
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet. ♦ Dim 29 Juil - 11:58
His hair's a mess and he doesn't know who he is yet.C’était le chaos dans mon esprit. Je savais à peine qui j’étais, j’avais des bout de souvenir par-ci, par là, mais j’étais incapable de les mettres bout à bout ou de les replacer au bon moment, dans leur contexte. C’était sans cesse comme si je voulais dire quelque chose, que j’avais le mot sur le bout de la langue, mais que ça ne venait pas. Sauf que là, ce n’était pas avec un mot, mais avec tout mes souvenirs. Je savais pourtant que je n’étais pas apparu un beau jour, comme ça. Je savais qu’il y avait eu quelque chose avant, que j’avais vécu, que j’avais été quelqu’un. Mais qui ? Et me dites pas que c’est une réponse facile, que je suis Simon Lewis. Ca, je le savais, mais ce n’était qu’un nom et ça ne m’avançais à rien.

Pour le moment, j’avais l’impression que tout a commencé il y a quelques jours à peine, alors que j’étais au milieu Central park, sans savoir comment j’étais arrivé là, sans savoir où j’allais. Il faisait nuit et je ne sais pas trop ce que j’aurais fait si mon chemin n’avait pas croisé celui de Catarina. Apparemment cette dernière me connaissait, elle était une sorcière et je crois bien qu’elle avait eu pitié de moi. De ce que je compris, j’avais été absent pendant un long moment, des jours, voir des semaines. Et là, je réapparaissai, comme si de rien était. Je m’en sentais coupable, mais a vrai dire, je ne savais pas trop de quoi je devais me sentir coupable. Je ne me souvenais de rien. Ou alors que de très peu.

Ainsi, Catarina m’avait pris sous son aile. Ou tout du moins, elle m’avait dit qu’elle pourrait m’aider et sur le coup, je vous avoue que je n’avais pas réfléchis, je l’avais juste suivit. Et voilà que ça faisait deux ou trois jours, je crois, que je squattais chez elle, sans oser sortir de la pièce qu’elle m’avait assigné comme ma chambre. Je me contentais de manger… Enfin boire ce que Catarina me donnait et… Je savais que quelque chose n’allait pas, mais je n’arrivais à rien. J’arrivais à peine à lui parler. Pourtant, il me semblait que les choses allaient me revenir, je le sentais, mais j’avais beau essayer de me souvenir, ça ne venait pas.

Heureusement Catarina était patiente. Et je ne sais pas comment elle faisait pour me supporter, je lui parlais un peu, mais passait le plus clair de mon temps enfermé à me torturer les méninges. J’en avais parlé un peu avec la sorcière et elle m’avait dit qu’elle ne m’en voulait pas, que je pouvais prendre autant de temps que je voulais pour me reposer, mais je n’aimais pas ça. J’avais l’impression que j’étais passé à côté de quelque chose d’énorme, qu’il fallait que j’aille quelque part, que j’aille voir quelqu’un… mais qui ?

Je me décidai à quitter ma chambre. Allez Simon, un peu de courage, tu ne vas pas passer ta vie enfermé non plus, puis j’avais faim aussi, c’était une bonne raison pour aller à la cuisine. C’était assez marrant d’ailleurs, parce que je me déplaçais dans cet endroit, j’ouvris le frigo, pris une poche de sang, le versait dans une tasse, comme si c’était naturel, comme si j’avais toujours fait ça. A croire que mon corps se souvenait très bien de tous ces gestes, mais mon esprit n’avait aucune idée de ce qu’on était en train de faire. Ce n’est qu’une fois ma tasse servi que je me rendis compte que je n’étais pas seul.

- Oh euh… Bonjour Catarina… Je… Désolé… J’avais faim, je me suis permis de…

Je me sentais assez mal, c’était la première fois depuis que j’étais ici que je me permettais une telle chose. Est-ce que j’avais le droit de faire ça ? Est-ce que c’était acceptable ? J’espérais que Catarina n’allait pas m’en vouloir.
© 2981 12289 0



   

   I'm just broken record
Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
Catarina Loss
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 151
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet. ♦ Lun 30 Juil - 23:09
His hair's a mess and he doesn't know who he is yet
Catarina et Simon

Les derniers jours avaient été intéressants pour la sorcière. Et c’était un euphémisme que de dire ça. Il y a quelques jours, Catarina avait retrouvé Simon Lewis agarre au milieu de Central Park. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour se rendre compte que quelque chose ne collait pas et cela s’était vérifié lorsque le vampire lui avait dit qu’il ne se souvenait de rien. Ne pouvant décemment pas laisser le brun au milieu d’un parc, le soir, sans souvenirs, Catarina lui avait proposé de passer la nuit chez elle, histoire qu’ils puissent démêler la situation. Puis la soirée s'était transformée en plusieurs jours et cela n’avait pas du tout déranger la jeune femme. Elle n’était pas quelqu’un qui mettait les personnes en nécessité dehors et elle n’allait certainement pas commencer à le faire avec Simon. Ce gamin était beaucoup trop mignon et gentil pour qu’elle le laisse sur le pas de la porte. Et puis ce n’était pas comme si Simon était difficile à vivre. Il n’était pas sorti de sa chambre et Catarina n’avait pas vu sa tignasse dans le salon depuis le soir où elle l’avait ramené à la maison. Et ça commençait un peu à l’inquiéter. Elle lui avait dit de prendre son temps mais s’enfermer toute la journée dans une pièce n’était peut être pas une bonne idée.  Les seules fois où ils avaient discutés tous les deux, Simon semblait se retenir de parler. Et ce n’était pas le jeune homme qu’elle connaissait. Elle ne l’avait pas rencontré d'innombrable fois mais les seules fois où elle avait rencontré le vampire, il n’avait pas retenue sa langue. Elle se souvenait de la fois où elle était rentrée dans la chambre de Raphaël sans toquer… Enfin, elle préférerait ne pas s’en souvenir mais c’est une autre histoire…

Catarina ne bossait pas aujourd’hui et elle avait décidé de faire quelques recherches sur le cas de Simon. Elle était allé posé des questions à quelques uns de ses amis mais cela ne l’avait pas beaucoup avancé. Elle avait également envoyé un message à Raphaël mais celui-ci ne lui avait pas répondu. Peut-être faudrait-elle qu’elle lui rende une petite visite ? Histoire de savoir de quoi il retournait vraiment. Elle était rentrée quelques minutes auparavant avant de se servir un café et de s'installer à table, dans la cuisine. Son téléphone à la mains, la sorcière releva les yeux seulement lorsque Simon montra le bout de son nez. Elle allait lui souhaiter une bonne journée lorsqu’elle se rendit compte que ce dernier ne l’avait pas vu. Elle préféra alors se taire, amusée qu’un vampire ne remarque pas sa présence. Un sourire s’installa sur ses lèvres lorsque Simon s’excusa et elle secoua la tête.

- Simon, stop, commença la brune avant de reprendre. Je t’ai expliqué que tu étais ici chez toi lorsque tu es arrivé. C’est toujours le cas. Tu veux te servir autant que tu veux. Ce n’est pas comme si je buvais du sang tous les matins, rigola la sorcière en haussant les épaules. Comment tu te sens ? demanda-t-elle ensuite après quelques secondes de silence, un regard concerné dans les yeux.


made by black arrow - 522 mots


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
Simon Lewis
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 15
♦ Messages : 370
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet. ♦ Mar 7 Aoû - 11:26
His hair's a mess and he doesn't know who he is yet.Je me sentais un peu comme un enfant qu’on avait pris la main dans le sac. Mais peut-être parce qu’en ce moment, je me sentais comme un enfant. Je ne savais rien, je n’étais sûr de rien, il fallait qu’on s’occupe de moi sinon j’étais totalement perdu. J’avais de la chance que Catarina soit une bonne maman. Je me demandais si c’était quelque chose de naturel chez elle, comme une sorte d’instinct maternel ou si elle avait eu de l’entraînement avant moi. Je n’étais peut-être pas le premier vampire totalement perdu qu’elle recueillait. Dans tous les cas, je lui étais reconnaissant et je me sentais coupable d’abuser de sa gentillesse comme ça.

J’étais tellement paniqué que j’avais failli faire tomber ma tasse. Ce qui aurait été assez embêtant. Surtout que je mourais de faim, alors ce ne serait vraiment pas dans mon intérêt. Puis ça m’aurait fait paniquer encore plus aussi. Catarina m’arrêta immédiatement et me réprimanda même de ne pas oser faire comme chez moi ici. Je lui adressais un petit sourire et hochait la tête. C’est vrai que ce serait un peu glauque si elle se nourrissait de sang en sachant qu’elle n’était pas un vampire. Moi-même déjà, le concept de boire du sang me dégoûtait pas mal, je sais pas trop pourquoi d’ailleurs… Alors j’imagine que Catarina n’en gardait pas des litres dans son frigo pour le plaisir.

- Merci…

Je répondis timidement, mais j’avais comme l’impression que… Ce n’était pas bon, que ce n’était pas moi d’aborder une telle attitude. Mais je n’étais pas trop sûr de qui j’étais là tout de suite et je n’étais pas sûr de le savoir avant un moment d’ailleurs. Je pris une première longue gorgée… Tellement longue qu’elle m’en coûta la moitié de ma tasse d’ailleurs, avant de répondre à la question de mon hôte.

- Ca va… Mieux maintenant. Je crois que je commence à me refaire un peu à la réalité.

Un gros problème quand Catarina m’avait retrouvé à Central Park, j’avais l’impression que tout ceci n’était qu’une illusion. En même temps, les fées avaient tellement abusé de leur magie sur moi, c’était difficile de démêler le vrai du faux. D’où le fait aussi que je n’ai pas quitté ma chambre ses premiers jours. Je pris une petite gorgée de ma tasse cette fois-ci et repris :

- Mais ça reste tellement… Bizarre… J’ai l’impression qu’il manque quelque chose, que j’ai quelque chose à faire… Quelque part où aller, quelqu’un à voir, mais j’ai aucune idée de ce quoi il s’agit.

C’était assez agaçant comme sentiment et ça pourrait m’en donner de migraine si je n’étais pas un vampire immortel qui n’est pas touché plus sensible aux maladies des terrestres, parce que… Et bien parce que j’étais physiquement mort, évidemment.

- Et toi, ça va ?

Il me semblait que la politesse voulait qu’on retourne la question. Puis la réponse m’intéressait. Si c’était trop épuisant de s’occuper de moi, Catarina pouvait me le dire, ce n’était pas un problème. Je ne sais pas trop ce que j’y ferais, mais je trouverai bien quelque chose.
© 2981 12289 0



   

   I'm just broken record
Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
Catarina Loss
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 151
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet. ♦ Mar 14 Aoû - 0:34
His hair's a mess and he doesn't know who he is yet
Catarina et Simon

Catarina pouvait sentir la gêne de Simon de là où elle se trouvait à table. Elle avait d’ailleurs posé son téléphone portable devant elle quand le jeune homme l’avait enfin remarqué et n’avait pas quitté des yeux le locataire qu’elle avait depuis quelques jours. Elle n’aimait pas le voir comme ça, cela lui brisait le coeur. Elle ne l’avait pas vu très longtemps lorsqu’ils s’étaient rencontrés la première fois mais elle avait souvenir d’un garçon beaucoup moins stressée et un peu plus sûr de lui. Elle s’était peut-être trompée cette fois là mais elle était certaine qu’il ne l’était pas autant que maintenant. Si cela ne tenait qu’à elle, elle irait voir personnellement les fées pour leur dire ce qu’elle avait dans la tête. Et ce n’était pas quelque chose de très gentil. Lorsqu’elle avait retrouvé Simon au milieu de Central Park avec cet air de chiot perdu sur le visage, le vampire puait tellement la magie féerique que cela lui avait donné mal au coeur. Elle ne savait pas pourquoi, elle ne savait pas comment et c’est cela qui lui cassait le plus les pieds. Elle n’aimait pas resté sans réponse et c’est pour cela qu’elle avait quelques questions. Qui n’avaient pas trouvés réponses.

Elle sourit au jeune homme lorsque celui-ci lui répondit. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu quelqu’un chez elle comme Simon l’était maintenant. Catarina était une femme qui aimait profondément aidé les autres. Elle l’avait toujours fait, depuis qu’elle était toute petite sur cette petite île au milieu de la Méditerranée. Elle avait pris en charges des enfants au fil des années. Certains étaient terrestres, d’autres étaient des créatures obscures et l’un deux étaient un enfant de Nephilims qui n’avaient jamais eu la chance de connaître ses parents. Elle avait adoré s’occuper de ses enfants, les faire grandir. Alors bien sûr, pour certain d’entre eux, il y avait eu un moment où Catarina avait dû dire adieu pour éviter les soupçons. Une mère ne peut rester plus jeune que ses enfants. Ce n’est pas dans la suite des choses. Cela avait donné lieu à des adieux déchirants et pleins de larmes lorsqu’elle était rentrés chez elle. Elle se souvenait que pour chacun, elle avait pleuré pendant des jours. Mais elle savait qu’ils avaient bien vieillis, elle avait gardé un oeil sur eux de loin, pour voir si tout ce passait bien pour eux. Et elle savait que leur descendance vivait toujours maintenant, ce qui la rendait incroyablement fière.

Elle lui montra une des chaises face à elle, l’incitant à prendre place pendant qu’elle prenait une gorgée de sa propre tasse, après l’avoir écouté parlé.

- Ce qui t’es arrivé n’est pas quelque chose de commun, c’est normal de se sentir en dehors de la réalité. Je pense que tu avais tellement d’influence fée en toi, qu’il va falloir quelque temps pour qu’elle disparaisse et que tu récupères un semblant de mémoire, expliqua-t-elle doucement avec un froncement de nez. J’ai contacté des amis à moi pour voir ce qu’ils en disent mais la magie féerique est encore plus biaisée que la nôtre, déclara Cat’ comme si elle s’excusait de l’état dans lequel se trouvait le vampire.

Une nouvelle gorgée de café termina dans sa gorge et elle réfléchit quelques instants pour répondre à la dernière question de Simon.

- Ca va, je bosse pas à l’hôpital aujourd’hui, c’est le paradis, je vais pouvoir m’occuper des affaires qui me restent pour le monde obscurs, sourit Catarina à Simon. Et de toi, si tu décides de sortir de ta chambre, rigola la brune avec une lueur malicieuse dans les yeux.

Ce n’était pas du tout un reproche pour le jeune homme. Elle lui avait signifié qu’il prenait le temps qu’il lui faudrait et elle n’avait pas changé d’avis. Ce n’est qu’une petite boutade à l’intention du vampire qu’elle commençait fortement à apprécier.



made by black arrow - 522 mots


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
Simon Lewis
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 15
♦ Messages : 370
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet. ♦ Jeu 16 Aoû - 17:48
His hair's a mess and he doesn't know who he is yet.J’allais m’asseoir en face de Catarina lorsqu’elle m’invita à le faire. Maintenant, je me sentais presque coupable de ne pas réussir à être plus à l’aise dans cet endroit qui était… Et bien un peu ma maison aussi du coup. Enfin, j’imagine que Catarina voulait que je me sente chez moi ici. Et j’aimerai bien m’y sentir chez moi aussi. Mais pour le moment j’avais le sentiment de n’avoir ma place nulle part et c’était franchement agaçant. Je ne savais pas où me mettre, ni quoi faire, ni même pourquoi j’existais. Et pourtant, j’étais bien là, à boire bêtement ma tasse de thé et à essayer de tenir une conversation civilisée avec Catarina. J’avais l’impression qu’on se connaissait déjà avant tout ça. Vu comment elle s’adressait à moi, cela confirmait un peu mon intuition, mais impossible de me souvenir de notre première rencontre, ou de quoique ce soit de marquant entre nous.

Dans tous les cas, j’étais bien content que ce soit elle qui m’aie trouvé et qu’elle prenne soin de moi comme ça. Elle me faisait presque penser à un maman qui s’occupe de son fils, sans que je sache trop d’où ce sentiment pouvait me venir. J’avais quelques vagues souvenir de ma propre mère, mais à chaque fois que j’y pensais, j’étais envahis d’une énorme tristesse et je me mettais à pleurer. Donc autant ne pas essayer de pousser sur ce sentiment non plus. Comme Catarina venait de le dire, il fallait que je me laisse du temps. Tout ça, c’était la faute des fées et de leur satanée magie. J’avais quelques souvenir de mon séjour chez eux. Et tous me faisaient frissonner ou me faisaient frôler la crise de panique.

- Ces fées, je ne me souviens pas exactement ce que qu’elles m’ont fait, mais je sais que je n’aie pas envie de me souvenir de cette partie de ma vie non plus. Tu crois que ça va être long ?

Je n’y connaissais déjà par grand chose en magie avant, mais alors maintenant… Je me sentais comme un nouveau né dans ce monde. J’étais obligé de tout réapprendre et ça allait être dur. Heureusement, Catarina était là pour m’épauler, mais avant de tout réapprendre, il fallait que j’arrive à me maîtriser et à vivre avec cette nouvelle condition de vampire amnésique.

J’adressais un petit sourire à Catarina à sa petite blague. Je me sentais toujours un peu coupable de ne pas avoir osé sortir avant. Mais je n’en avais juste pas été capable. J’avais même encore du mal savoir ce que je faisais ici. Si ce n’était boire ma tasse de sang. Et pour le coup, je ne savais pas trop quoi répondre non plus.

- Oh ! Ok… C’est… Cool ! Tu as beaucoup d’affaires avec le monde obscures ?

C’était étrange, cette histoire d’affaires me semblait familière aussi. J’avais l’impression qu’il allait falloir que je m’habitue à ce sentiment là aussi.

- Euh… Et bien, pour le moment, sortir de ma chambre, ça va. Après… Sortir d’ici, je sais pas… J’ai un peu de mal à gérer tout ça encore. Enfin je ne me souviens de rien. Mais des fois, j’ai comme des sortes de sentiments qui me reviennent et je sais pas d’où ça vient, puis ça me mélange avec d’autre choses et ça me prend la tête parce que je n’arrive pas à remettre les choses à leur place. Donc ça dépend des plans que tu as pour moi… Je sais pas du tout ce que je suis capable de supporter ou pas.

C’était surtout ça qui me faisait peur : je n’avais aucun contrôle sur mes réactions et sur mes émotions. Je pouvais très bien boire ma tasse tranquille, mais sauter à la gorge du premier terrestre qui se pointerait à la porte. En fait, j’en venais même à avoir peur de ma propre personne. Donc pour la sécurité de toute le monde, si valait sans doute mieux que je ne sorte pas trop pour le moment.
© 2981 12289 0



   

   I'm just broken record
Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
Catarina Loss
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 151
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet. ♦ Lun 20 Aoû - 22:36
His hair's a mess and he doesn't know who he is yet
Catarina et Simon

Catarina réfléchit à la question de Simon sur temps que ça lui prendrait pour retrouver la mémoire. Elle n’avait jamais été réellement confronté à un cas comme le sien. Ou alors, cela faisait un moment que ce n’était pas arrivé. La sorcière n’aimait pas les fées. C’était un constat qu’elle avait fait plusieurs décennis auparavant après une affaire qui lui avait coûté un ami. Elle n’aimait pas les fées, elle n’aimait pas leur magie et principalement, elle n’aimait pas les choses vicieuses qui pouvaient leur passer par la tête. On ne lui enlèverait pas l’idée que les fées et principalement leur reine étaient des êtres vicieux au possible. Alors comment être sûr que lorsque Simon retrouverait la mémoire, il n’y aurait pas autre chose de caché derrière ?

- Je sais pas mon grand, fut la réponse de Catarina à la question du vampire. Je dirais quelques semaines pour que tout revienne. Mais j’essaye de trouver une solution, je te promet, sourit-elle doucement à l’intention de Simon.

Elle ne comptait pas laisser Simon dans cette situation. Elle savait que la perte de mémoire pouvait être anxiogène et encore plus pour un adolescent qui se découvre être vampire et qui ne comprend rien à ce qu’il se passe. Encore heureux que Simon pouvait sortir le jour sinon, elle ne savait pas dans quel état elle l’aurait retrouvé. Dans tous les cas, la sorcière comptait bien trouver une solution. Elle allait de nouveau demander conseil à ses amis et elle trouverait une solution.

Un hochement de tête répondit à la nouvelle question de Simon et elle avala une gorgée de sa tasse avant de lui répondre.

- J’en ai pas mal oui. J’en ai toujours eu, depuis que je sais utiliser mes pouvoirs. Donc ça fait trèèèèèèès longtemps que je fais des affaires dans le monde obscur, plaisanta la brune alors qu’elle explicitait sans que Simon ait posé la question. Je suis plutôt tournée sur les questions “médicale”, les malédictions, les choses comme ça. C’est pour ça que ça m’énerve de ne pas pouvoir t’aider d’avantage. J’ai un peu l’impression d’avoir de nouveau 30 ans et de ne rien savoir.

Autant être le plus honnête possible avec Simon. Elle savait que l’honnêteté payait toujours et elle ne voulait pas que le vampire découvre ce qu’elle faisait et qu’il pense qu’elle n’avait pas tout fait. Et puis ça lui serait peut-etre bénéfique de savoir que quelqu’un se souciait de son état. Elle ne savait pas du tout si quelqu’un s’était inquiété de sa disparition ou pas et Catarina ne voulait pas demander, de peur de remuer quelque chose. Simon n’avait pas quitté sa chambre depuis son arrivée chez elle et elle n’était pas certaine que son téléphone ait été sur lui lorsqu’elle l’avait retrouvé dans Central Park. Peut-être faudrait-elle qu’elle s’en inquiète, maintenant que quelques jours été passé et qu’elle rassure ses amis sur sa localisation et son état de santé ?

Elle écouta les mots de Simon avec attention, essayant de trouver une activité qui ne lui porterait pas préjudice et qui ne le ferait pas trop réfléchir. Elle trouva la solution alors qu’elle terminait sa tasse. Un sourire sur les lèvres, Catarina reposa ladite tasse sur la surface de la table avant de prendre la parole à la suite du vampire.

- Les sentiments sont un premier pas vers autre chose, assura la brune avec douceur. Même si c’est confus que ça te mets dans un état que tu n’aimes pas, c’est une première étape. Mais je comptais pas te faire sortir si tu n’étais pas à l’aise avec la chose. Je pensais plutôt à une après midi film. Histoire de retrouver ce que tu aimes bien, proposa la sorcière alors qu’elle se levait pour remplir de nouveau sa tasse de café. Enfin, si tu es d’accord, je ne voudrais pas te forcer à faire quoi que ce soit. Ce n’est pas mon attention.

made by black arrow - mots


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet. ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
CAT + His hair's a mess and he doesn't know who he is yet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Toi que j'appellais mon frère, comment peut tu autant me hair ? Est-ce vraiment ton désir ?» •• PV ISRAËL
» Visite au club 3M de Colmar
» You Cut Her Hair [RPG]
» 01.05, 14h07 ≡ i just wanna be myself and i want you to know i am my hair
» (MORRIGAN) DON'T MESS WITH ME !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: