it's been awhile (malec)
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
it's been awhile (malec)
Magnus Bane
Magnus, le Magnifique
avatar
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 13/07/1995
♦ Runes : 21
♦ Messages : 201
♦ Date d'inscription : 26/05/2018
♦ Everything and anything : à venir
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: it's been awhile (malec) ♦ Mer 30 Mai - 20:15
it's been awhile.
ft alexander lightwood

« not that much actually, but for me, it was terribly long.  »
De quelques gestes volumineux, et d'un peu de concentration, tu redécoras ton salon entier. Tu voulais quelque chose de nouveau, et aimant utiliser ta magie pour des aspects aussi pratiques de la vie, tu ne te privais plus pour changer d'univers selon ton humeur. Tu observas les alentours, la pièce éclairée par la baie vitrée, le soleil couchant dans ton dos, tu n'étais pas réellement déçu par le changement. Il t'était juste étrange. La raison qui t'avait poussé à évoluer, dira-t-on ainsi, c'était Alec. Il n'était pas question de faire des efforts seulement sur le plan relationnel, communication, révélation de sentiments, et tout le tralala, mais aussi de s'adapter à l'autre. Tu voulais comprendre le modernisme de son confort à l'institut, et lui donner un environnement plutôt familier. Cependant, tu venais de passer la journée à essayer toutes sortes de combinaisons, tu ne réussissais jamais à être satisfait. Les caprices d'un Sorcier. L'exigeant Magnus Bane sur le devant de la scène. Tu roulas des yeux, avant de clore tes paupières, pinçant l'arrête de ton nez de tes doigts vernis de noir, ornés de bagues de toutes sortes. Tu n'arrivais pas à te concentrer, à savoir ce qu'il aimerait voir, mais après tout, n'était-ce pas pour, ton unique côté de la mode et tes goûts excentriques, qu'il venait souvent ici, dans cet appartement luxueux qui était à ton nom ? Peut-être que pour une fois, tu pourrais te contenter d'un environnement clair, mais simple, retirer ce côté vieux Sorcier de Brooklyn coincé dans ses souvenirs, tu avais véritablement besoin de refaire cet intérieur.

Ce ne fut qu'une fois le soleil quasiment caché par les gratte-ciels que tu te sentis un peu plus satisfait de ce que tu voyais. C'était une décoration qui te correspondait plutôt bien, laissant un trou béant sur l'un des pans de mur, à la place de l'un de tes immenses tableaux. Tu traversas la pièce pour te placer devant cet endroit encore vide, un engin éléctronique y serait placé, mais tu voulais prendre le temps de le faire mortellement, humainement disons. Un nouveau caprice de ta part, il y avait des choses que tu voulais réellement prendre en considération, et donc faire de véritables efforts. Qu'ils soient physiques ou pas. Tu ne savais même pas quand serait ta prochaine rencontre avec Alexander, mais il te tardait déjà. Ces derniers jours avaient été relativement courts, tu ne voyais pas si souvent la lumière du jour, ne pouvant profiter pleinement de ton immortalité pour te prélasser comme tu le faisais si bien avant l'arrivée de Valentin. Tout avait été si calme, si paisible. Aujourd'hui, tu peinais à trouver du temps pour ton petit ami, et cela te frustrait.

Tes pensées furent coupées par la sonnerie de ton portable dans la poche de ton jean gris foncé. Il s'agissait là d'un de tes clients réguliers, tu hésitas un instant, le regard sur le carton de l'immense écran plat dans un coin de la pièce, puis tu décrochas. La conversation dura plus de temps que tu ne l'avais espéré. C'était une demande toute particulière, qui demanderait du temps et de tes efforts. Dans ta tête, à chaque mot écouté, un soupir était poussé. Entendant la porte de ton appartement s'ouvrir, tu portas ton attention sur la nouvelle personne venue et ton esprit s'arrêta un instant de fonctionner. Tu n'entendais même plus ton interlocuteur à l'autre bout du fil, comme si le temps s'était arrêté. Un mince sourire, ton doigt en l'air dans sa direction pour lui indiquer que tu n'en avais plus pour longtemps, et tu commenças à t'impatienter, faire les cent pas dans le salon fraîchement redécoré. Ce client te privait d'un temps précieux auprès de celui que tu aimais, et quelque part, un petit bout de toi était en train de paniquer. Malgré de rapides entrevues, vous n'aviez pas eu le temps d'avoir une vraie conversation, de vrais regards, et tu t'en languissais. Naïf, romantique, à l'eau de rose. En présence d'Alexander, tu étais un mélange de beaucoup trop de mots pour pouvoir véritablement poser un mot dessus. La seule chose qui te restait à faire, était de mettre un terme le plus rapidement possible à cet appel, afin de pouvoir profiter de ton petit ami comme il le fallait.
(c) DΛNDELION



HIGH WARLOCK
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Lightwood
Children of Raziel
avatar
♦ Runes : 0
♦ Messages : 63
♦ Date d'inscription : 12/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: it's been awhile (malec) ♦ Mer 20 Juin - 11:05
Beaucoup d'efforts ont été produits du côté d'Alexander, surtout dans un soucis de communication. Accepter que Clary prenne sa place dans le cœur de Jace et surtout, apprendre à la connaître. Accepter de relâcher un peu ses missions dans le but de penser un peu plus à ses proches et à lui même. Les dernières semaines ont été plutôt intenses et doucement, Alec se permet de relâcher la pression. Après avoir réglé son …. litige avec sa … partenaire de combat (et bien quoi, il est d'accord pour des efforts mais il n'est pas encore prêt à penser que Clary est son amie. Ou peut-être que si.) et une petite discussion avec Jace, il lui reste encore une personne à voir.

Ah, Magnus Bane. Aussi charmant qu'hypnotisant. La première fois où il a posé les yeux sur lui, il a su. Le sorcier avait quelque chose de différent. Ou plutôt quelque chose en plus, que les autres n'ont pas. Pourquoi est-ce qu'il lui fait un tel effet ? Magnus avait une emprise assez gênante sur lui, accentué par le fait qu'il flirtait ouvertement avec lui. Peu à peu, accaparant son attention, Alec c'était détaché des sentiments plus qu'affectifs qu'il éprouvait à ce moment là pour Jace. Doucement mais sûrement, il a commencé à s'ouvrir et accepter ses sentiments pour la créature obscure. Le tout c'est conclu par un baiser devant les personnalités les plus importantes pour sa famille.

***

Des semaines sont passées depuis ce moment là, durant lesquelles le chasseur et le sorcier ont été tous deux pris par leur travail, ne se voyant qu'en coup de vent, le temps d'un murmure, d'un regard et d'un sourire. Ou alors pour demander l'aide de Magnus pour des affaires de Shadowhunter. Mais cela fait bien longtemps qu'ils n'ont pas eu de temps pour eux. Soucieux que l'arrestation de Valentin ne stoppe pas un danger encore plus grand, Alexander a du mal à relativiser et de se dire que le Monde peut enfin être en paix. Qu'ils vont pouvoirs se reposer. Loin de l'idée de jouer les névrosés et les paranoïaques, les derniers mois ont tout de même montré que la paix n'existe pas chez eux.

Il lui fallu du temps avant d'accepter de relâcher la pression et de cesser d'enchaîner missions sur missions. La nuit est pratiquement tombée lorsqu'il se rend chez Magnus. Habituellement il sonne ou l'appelle avant de venir. Mais ce soir là, il souhaite que sa présence soit une surprise. Quand il voit l'agréable surprise briller dans les yeux du warlock, il sait que son initiative est la bonne. Comme à chaque fois qu'il se retrouve près de Magnus, ses lèvres s'étire d'elles mêmes, pour former ce sourire si particulier à la fois charmé et innocent, qui ne reste posé que l'espace de quelques secondes. Avant de retrouver son habituel air plus stoïque, plus formel.

Alexander entreprend quelques pas dans l'appartement qu'il connaît si bien, laissant le maître des lieux terminer sa conversation téléphonique. Quelque chose à changer. La décoration différente ? Avec un froncement de sourcil, il observe la petite pièce encore vide.

Une fois que Magnus eu raccroché, Alec se retourne vers lui, retenant un rictus amusé, mais il ne peut s'empêcher de lever les yeux au ciel.

« C'est une pièce pour Président Miaou ? »

Et bien quoi ? Son petit ami est assez excentrique pour réserver une pièce exclusivement à son chat. Ce n'est pas si improbable, surtout quand on connaît l'amour que Magnus ressent pour cette petite bestiole. La question est donc à mi-amusée, mi-sérieuse. Du moins, jusqu'à que ses yeux se posent sur le grand carton.

Une fois encore, l'air stoïque du chasseur est coupée par la surprise non dissimulée sur son visage.

« Magnus, qu'est-ce que c'est que ça ? »

Un téléviseur, ça, il l'a bien comprit. Mais à part s'il s'est découvert une passion pour la technologie la nuit dernière, Magnus n'est pas très friand des appareils électroniques. C'est tout juste s'il utilise son portable. Et il ne vaut mieux pas parler d'un ordinateur, pourquoi faire des recherches internet quand on a des tonnes de livres écrits en latins ou en langues inconnus ? Non, Magnus est de la vieille école, alors qu'est-ce qu'il peut bien vouloir faire d'une télé ?

Et Alec ? … A tout hasard, n'oublierais-tu pas de dire bonjour ?

Revenir en haut Aller en bas
Magnus Bane
Magnus, le Magnifique
avatar
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 13/07/1995
♦ Runes : 21
♦ Messages : 201
♦ Date d'inscription : 26/05/2018
♦ Everything and anything : à venir
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: it's been awhile (malec) ♦ Lun 25 Juin - 17:11
it's been awhile.
ft alexander lightwood

« not that much actually, but for me, that was terribly long.  »
Abrégeant sans beaucoup de tact la conversation que ton client se démenait à tenir seul, tu lui demandas simplement de te l'envoyer par message, qu'il soit magique ou non, cela serait certainement plus efficace. La vraie raison de ton impatience, et des sourcils froncés sur ton front, était qu'Alexander était présent et que tu ne pouvais pas profiter pleinement de lui. Tu n'avais pas besoin de le regarder pour l'entendre entrer dans l'appartement, ni même d'être un Sorcier pour reconnaître son odeur masculine et si précieuse pour ton odorat. Tu commençais à connaître ses mimiques et ses façons de faire. Tu te demandais d'ailleurs pourquoi il était ici, chez toi, en sachant les crises existentielles du monde dehors. Il avait sans doute une bonne raison, du moins, tu te forçais à le croire pour éviter de te faire de fausses idées. Tu voulais passer du temps avec lui, même un verre te ferait plaisir, mais pour cela, il fallait du calme et du temps, choses peu régulières ces dernières semaines.

Le doigt sur ton portable pour raccrocher de ce pénible entretien, tu dirigeas presque immédiatement ton attention sur le beau brun non loin de toi. Tu remarquas son intérêt pour la décoration, puis cette lueur dans son regard qui se demandait ce qu'il se passait. Avant toute chose, tu comptais lui dire bonjour, le saluer correctement et dans les règles de l'art. Tu avais commencé à t'approcher de lui pour lui voler un baiser mais il porta ses yeux sur autre chose que toi. Bon sang, Alexander risquait de faire chavirer ton coeur, si jamais il oubliait le minimum. Depuis combien de temps n'avais-tu pas eu le temps de l'embrasser comme il le fallait ? Un sourire embarrassé vint étirer tes lèvres sans que tu ne répondes à sa première question. Tu ne savais pas comment lui expliquer tout ce qui avait bougé dans ta tête, tout ce qu'il se passait dans ton esprit lorsqu'il était près de toi ou non. Plus de quatre cent ans d'existence, mais Alexander te rendait comme un enfant, comme si tu n'avais encore rien vécu. Cette impression ne te quittait que rarement lorsque tu croisais son regard si particulier, brillant à l'instant d'une curiosité non nourrie. Prêt à lui donner une explication un peu bancale de ton envie de redécorer, de ce petit espace de confort auquel il manquait encore des éléments, tu te permis de lui tourner le dos pour te diriger vers les boissons. Tu n'avais surtout pas envie qu'il voit cet embarras sur ton visage. Le fait que tu veuilles essayer un peu plus d'activités terrestres avec lui pouvait soulever des questions. Même toi, tu ne te comprenais pas.

Avec une inspiration non dissimulée, tu laissas tomber l'idée d'inventer un mensonge. De toute façon, il avait vu le carton, il ne passait pas inaperçu cela dit, tu aurais peut-être du le mettre ailleurs. Pour oublier l'oubli involontaire du Shadowhunter, ce qui te contraria plus que tu ne souhaitais bien l'admettre, tu dirigeas tes pas vers tes étagères remplies de produits aussi étranges que bons ou mortels pour certains. Les bocaux rangés presque avec perfection, tu laissas ton regard vagabonder sur les étiquettes sans vraiment les lire. « As-tu besoin de quelque chose Alexander ? » Le ton que tu avais employé était un peu plus froid que tu ne l'aurais voulu et presque immédiatement, tu le regrettas. Tu t'avanças finalement vers lui, pour planter ton regard dans le sien. « Bonjour, Alexander. Je suis ravi de te voir. » Il était inutile de jouer l'enfant capricieux, tu l'avais assez fait auparavant. Posant ta main décorée de plusieurs bagues sur la rune qui couvrait son cou, tu réduisais par la même occasion, la distance entre vos lèvres. Un doux baiser déposé, et tu pourrais exploser tant cela t'avait manqué. « Tu sais à quel point j'adore redécorer, mais cette fois ... Je voulais quelque chose de différent. Essayer des choses un peu plus normales, plus terrestres, par exemple ? » Le doute était présent dans ta voix alors que tu avais laissé glisser ta main jusque son torse, sentant son cœur battre sous ses vêtements. Ton regard avait doucement suivi le mouvement, essayant du mieux que tu pouvais d'esquiver sa réaction. Ce n'était pas Magnus Bane que d'être à la limite de la timidité, mais il était arrivé un peu tôt, tu n'avais pas fini de tout ranger et d'installer. Surtout ce carton, qui dévoilait beaucoup de tes intentions, et qui ne laissait pas beaucoup place au doute.
(c) DΛNDELION



HIGH WARLOCK
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Lightwood
Children of Raziel
avatar
♦ Runes : 0
♦ Messages : 63
♦ Date d'inscription : 12/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: it's been awhile (malec) ♦ Mar 26 Juin - 11:02
Quelque chose cloche. Un peu prit au dépourvu, Alec regarde le sorcier s'éloigner vers les boissons, lui tournant volontairement le dos. Est-ce qu'il a dit quelque chose de mal ? Le chasseur qu'il n'est pas particulièrement doué avec les mots, et il lui est arrivé de blessé Magnus sans le vouloir. Alors qu'il lui demande un peu trop froidement ce qu'il veut, Alec se pince les lèvres du bout des dents. Ok, il a décidément fait quelque chose de travers.

« Magnus ... » Alexander entame un mouvement pour se rapprocher de lui mais finalement s'abstient au dernier moment, préférant lui laisser l'espace qu'il impose entre eux. Il a sûrement ses raisons et si c'est un besoin alors … Il ne doit pas s'approprier sa présence. Le brun reste ridiculement figé sur place, ses pieds presque encrés dans le sol, comme s'il essayait de fusionner avec. Rester de marbre face à Magnus Bane ? Une tache bien difficile face au charme irréfutable du sorcier.

La mauvaise humeur de ce dernier est chassée aussi vite qu'elle est venue. De nouveau près de lui, Magnus lui souhaite le bonjour en lui offrant un baiser. Comme à chaque fois, son cœur s'emballe mais surtout, il reste un moment figé sur ses lèvres. …. Bonjour …. Oh stupide Alec ! C'est parce qu'il n'est pas venu à lui comme il se doit. Le rouge lui monte alors aux joues et son regard se fait fuyard, comprenant son erreur. A son tour embarrassé, il se saisit de la main sur son torse, non pas pour le repousser mais au contraire, le garder contre lui.

« Magnus … Je ... » Et le voilà à balbutier des excuses incompréhensives. Inspiration intense, on se calme ! Qu'est-ce qu'il disait déjà ? Ah oui, pas très doué avec les mots. Comme il le prouve une fois encore. Mais il avait un autre moyen de se faire pardonner. Alexander réduit encore l'écart entre eux, ses doigts s'entremêlent aux siens et enfin, il l'embrasse doucement, avec la pudeur qui le caractérise si bien. Innocence et douceur. C'est dingue ça … Lui qui est si froid et distant avec les gens au quotidien, face à Magnus, chaque carapace se brise l'une après l'autre. Il n'y a que lui pour produire un tel effet. C'est normal, pour lui, le sorcier n'est aucun cas une personne banale.

Les réponses ne tardent pas à venir, mais les explications soulèvent bien d'autres questions encore. Observant silencieusement Magnus, il essaie de déchiffrant, de lire entre chaque ligne. Des occupations plus terrestres. Lui qui a beaucoup de mal avec la technologie. Est-ce qu'il essaie de faire en sorte à s'adapter à lui ? S'adapter à leur époque pour lui offrir quelque chose de plus normal, un univers plus commun et stable, loin des démons et des ennuis. Peut-être que c'est ce qu'ils ont besoin en ce moment.

Alexander ne répond pas tout de suite, ressentant tout le malaise et le doute du sorcier quant à son initiative. Comment est-ce que lui, il perçoit tout ça ? Etait-ce une bonne idée ? Ou plutôt se contenter de qui ils sont ? Il y a quelques mois en arrière, Alexander aurait sans doute répondu qu'il n'a pas le temps pour les distractions, qu'il n'est pas un terrestre mais un chasseur d'ombre. Que chaque minute comptait. Le tout dit dans un tact peut-être un peu plus posé. Mais aux côtés de Magnus, il apprend qu'il n'y a pas que le travail qui compte et que chaque relation demande des efforts. Le sorcier en a fait beaucoup pour lui … Et en fait encore. Car c'est initiative, c'est pour lui. Pour lui fournir un cocon rassurant et partager ensembles des choses plus communes, mais qui les les rapprocheraient encore.

Alors il s'approche du téléviseur encore emballé et pose sa main sur le carton, accroupit devant. Il semble réfléchir à la question puis finalement se tourne vers Magnus, son habituel sourire, inconsciemment charmeur, aux lèvres.

« Alors Simon dirait que la première chose à faire est d'installer Netflix. » Son sourire se fait plus doux, ses mots signifiant son accord, que c'est une idée. Il se redresse et retourne près du sorcier.

« Et si je t'aidais à aménager cette pièce ? J'ai ….. du temps à revendre aujourd'hui. »

Hé oui, contre toute attente, ce n'est pas pour le travail qu'il est venu.

« J'ai dis à Tessa que je prendrais moins de missions pour ne plus me tuer à la tache … Alors je me suis dis ... » Nouveau regard fuyant, embarrassé. « Que je pouvais passer voir si tu n'es pas trop occupé. J'aurais sans doute du m'annoncer, mais je voulais te faire ….. La surprise. »

Pourquoi est-ce qu'il se sent d'avantage idiot ? Alec tousse pour garder contenance et se sort de cette étrange situation en retournant de nouveau près du téléviseur.

« Bon, puisque je suis là, autant en profiter non ? Il nous faudra bien deux cerveaux pour installer une télévision. » ironise le chasseur en déballant le carton avec délicatesse mais surtout pour éviter d'être ainsi gêné.

Revenir en haut Aller en bas
Magnus Bane
Magnus, le Magnifique
avatar
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 13/07/1995
♦ Runes : 21
♦ Messages : 201
♦ Date d'inscription : 26/05/2018
♦ Everything and anything : à venir
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: it's been awhile (malec) ♦ Dim 15 Juil - 15:20
it's been awhile.
ft alexander lightwood

« not that much actually, but for me, that was terribly long.  »
Tu te dirigeas vers les boissons sans pour autant te servir quelque chose. Ton habitude était de proposer un verre à Alexander à chaque fois qu'il venait, mais tu étais vexé, dans un sens, qu'il vienne chez toi, pour affaires. Comme toujours. Un petit boudin de Sorcier immature en somme. Tu devais véritablement arrêté ça. Ce ne fut qu'en entendant ton prénom sortir de sa bouche que tu capitulas. Ce n'était pas grand chose, et pourtant, c'était tout ce dont tu avais besoin pour le pardonner. Un simple mot, une petite approche, tout était bon à prendre. Tu laissais du temps et de l'espace à Alexander, parce qu'il était toujours sur la réserve, un peu timide, même s'il commençait à accepter de sortir avec un homme, un Sorcier, le plus puissant de Brooklyn soit dit en passant, toi en somme, même s'il s'acceptait lui-même progressivement, tu lui avais promis de ne pas le brusquer. A quoi bon ? Tu ne provoquerai qu'un pas en arrière de sa part, ce n'était pas ce que tu voulais.

Entre deux pensées, tes pieds t'avaient conduit devant tes bocaux mystérieux, aux contenus un peu douteux, avant de revenir finalement vers lui. Tu remarques facilement qu'il est un figé par le baiser échangé, bien que simple, il est si facile de vous perturber, que c'en est presque risible. Un petit sourire espiègle étire doucement tes lèvres, un rictus léger, mais qui en dit long. Tu commençais à le connaître ce bonhomme à force, et il était donc inutile qu'il s'excuse, ou qu'il culpabilise. Le contact de sa main sur la tienne, celle-ci posée sur son torse, te donne quelques petits picotements. Ridicule tu es, Magnus Bane. Naïf, comme te l'avait dit une fois Camille, tu le resterais sans doute un peu toute ta vie. Tu le laissas donc entreprendre un deuxième baiser, qui te mit sans dessus-dessous plus vite que ce que tu pourrais bien imaginer. Tu avais envie de rester comme ça, simplement, à l'embrasser des heures durant, tu ne pourrais pas t'en lasser. Le baiser était si doux, que tu pourrais presque fondre, cependant, tu ne te contentas pas de lui laisser les commandes, tu approfondis un peu plus l'échange, dans un élan tout aussi doux que ton très cher Alexander.

Un peu chamboulé, tu parviens à lui donner une réponse sur le pourquoi du comment l'environnement n'est plus le même, sur le contenu du carton aussi. Bien que visible à des kilomètres. Tu aurais vraiment du le mettre ailleurs, ou utiliser ta magie pour le déplacer. Sans réponses de la part de ta moitié, tu commenças à te faire un sang d'encre. Ce n'était sûrement pas une bonne idée, tu n'étais pas en mesure de lui apporter ce dont il avait besoin, tu n'avais que ça en tête. Contre toute attente cependant, tu l'écoutas, réagissant plutôt bien à cette nouvelle, il cita même Simon. Tu haussas un sourcil, non seulement grandement étonné, mais aussi largement ravi qu'il ne soit pas contre. Un nouveau sourire élargit ta bouche, décidément, Alexander était une véritable source de montagnes d'émotion. Il suffisait d'un seul mot pour que tu changes d'un état à un autre. Terrible, c'était juste terrible, mais pas dans le mauvais sens du terme, non. Cela mouvementait ta vie de Grand Sorcier au moins. Et ton coeur par la même occasion.

Au fur et à mesure qu'Alexander te confiait ses intentions, tu te sentais perdu dans une vague de sentiments trop forts pour être contenus. Tu lui adressas un sourire tellement grand que tes dents s'affichèrent d'elles-mêmes. Il était rare que tu fasses ce genre de sourires, mais s'ils étaient pour Alec, alors ce n'était pas grand chose. Du moins, c'était le minimum. Avec un peu plus d'enthousiasme qu'avant, tu continuas de regarder ton amoureux essayer de se dépatouiller avec ses mots, parce que pour le coup, il se débattait réellement tout seul. Pour une surprise, cela ne faisait aucun doute. Et il n'était pas difficile de voir que sa visite te faisait plaisir.

Sans donner de réponses qui pourraient le mettre encore plus dans l'embarras, tu te permis de le rejoindre, afin de pouvoir réfléchir et aider à déballer le téléviseur géant de ses plastiques divers. Tu ne te demandais plus pourquoi tu n'avais jamais perdu ton temps à essayer des activités terrestres, la magie était suffisante, et puis quitte à regarder un film ... Autant aller directement au cinéma, non ? Là n'était pas la question, tu le faisais pour Alexander, il le méritait amplement. Un rire retentit de ta gorge. « Si nous n'y arrivons pas ... Je pense que nous ne serons pas dignes de vivre dans ce monde. Et puis avec toute la technologie de pointe que tu as à l'Institut, tu devrais pouvoir gérer ça non ? » Ce sourire moqueur que tu lui adressas, et ce petit coup de coude sur son bras, tu pouvais bien détendre l'atmosphère. Il n'était pas à l'aise avec les choses normales, et toi non plus, mais si jamais la situation devenait désespérée, et bien ... Un tour de magie et c'en serait fini.

Ce ne fut que quelques minutes plus tard que le téléviseur était entièrement déballé, mais il fallait encore trouver un moyen de le brancher, de le régler, mais avant tout de l'accrocher au mur. Te déchargeant un peu de la responsabilité de ne pas avoir une TV droite, tu donnas la perceuse à Alexander, tout ceci dans une innocence certaine, évidemment. « Je te laisse t'occuper de ceci, je reviens ! » Tu sortis de la pièce, le laissant avec cette responsabilité, mais uniquement dans le but de t'amuser un peu de la situation. Tu l'observas donc d'un oeil attentif et tendre, ces petites attentions qui lui étaient exclusifs.
(c) DΛNDELION



HIGH WARLOCK
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Lightwood
Children of Raziel
avatar
♦ Runes : 0
♦ Messages : 63
♦ Date d'inscription : 12/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: it's been awhile (malec) ♦ Ven 27 Juil - 11:38
C'est plutôt agréable de remarquer l'air surprit mais néanmoins ravi de Magnus quand il lui fait comprendre qu'il a l'intention de passer la journée avec lui. Pour être honnête, Alexander a eu peur que ce soit un peu trop tard, qu'à cause de leur travail respectif et les missions enchaînées du chasseur d'ombre, un fossé se soit crée entre eux. C'est avec soulagement qu'il constate que non. Tant mieux, car c'est quand les choses deviennent plus complexe qu'Alec se montre maladroit et parfois involontairement blessant. Peut-être qu'il est trop sur la défensive, trop direct dans ses paroles. Il a bien conscience de ce gros défaut et fait son maximum pour l'atténuer. Enfin … Avec Magnus. Les autres, c'est une autre histoire.

Alec lève les yeux au ciel à la boutade du sorcier.

« Je sais naviguer sur un ordinateur, oui, mais je ne suis pas responsable de la sécurité … Et je suis encore moins mécanicien. »

Il grimace en se retrouvant avec la perceuse entre les mains. Au moins, Magnus lui, a l'air de bien s'amuser. Et de profiter un peu trop de la situation. Ma foi, c'est sans doute quelque chose qu'il peut lui accorder. Le voilà en retrait, lui laissant la vedette pour les travaux. Génial.

« … Qu'est-ce que tu veux que je fasse avec ça ? …. Ne répond pas, c'est une question rhétorique. »

Avec une moue faussement blasé, Alec se demande bien comment il va s'y prendre. Qu'est-ce que ferait Simon ? … Admettons qu'il ne sache pas faire. Okey, pas la peine de se ridiculiser. Alexander repose la perceuse et sort son portable. Jetant un regard méfiant à Magnus, il décide de mettre ses écouteurs, pour ne pas que le sorcier sache ce qu'il est en train de faire. C'est à dire regarder des vidéos youtube sur comment fixer une télé à un mur. Merci les tuto. Bon, à priori, ça n'a pas l'air si compliqué que ça. Après … la pratique … C'est autre chose.

Et puisque Magnus veut un show alors … Avec un petit sourire, il retire ses écouteurs et choisi de mettre la chanson Livin' on a prayer de Bon Jovi et retire son t-shirt pour « être à l'aise pour travailler. ». Évidemment …. Pourquoi d'autre ?

Alec reprend la perceuse et essaye de ne pas faire un carnage. Ce serait dommage que le Sexy Alec se transforme en Terminator et que Magnus se retrouve avec de gros trous dans ses murs. Bon, il serait en mesure de tout réparer avec la magie, mais … Le côté aguicheur serait complètement à revoir. Au prix d'un dur labeur, la télé est en fin en place, grande, belle, magnifique, bien fixée contre le mur. Alec recule jusqu'à Magnus et pousse un soupire de soulagement.

« Franchement, ça mérite de manger chinois devant un film …. Attend … Tu as un lecteur DVD qui va avec ? »

Et honnêtement … Qu'est-ce qu'ils pourraient bien regarder comme film, ensembles ? Alexander n'en a …. aucune idée. Ca, c'est quelque chose typiquement terrestre et c'est ce que recherche Magnus. Bonne initiative, mais il faut encore trouver quoi. Avec un sourire il se retourne vers le sorcier et l'embrasse doucement.

« Promet-moi juste de ne pas devenir un geek comme Simon. » ne plaisante qu'à moitié le brun.
Revenir en haut Aller en bas
Magnus Bane
Magnus, le Magnifique
avatar
♦ Age : 23
♦ Date de naissance : 13/07/1995
♦ Runes : 21
♦ Messages : 201
♦ Date d'inscription : 26/05/2018
♦ Everything and anything : à venir
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: it's been awhile (malec) ♦ Sam 28 Juil - 11:12
it's been awhile.
ft alexander lightwood

« not that much actually, but for me, that was terribly long.  »
Tu aimais bien la réaction d'Alexander. Il suffisait d'un rien venant de lui pour que tu souris, ou pour que ton coeur se gonfle de joie. Il n'y avait rien de plus précieux que son bien-être, et cela même passait après son sourire. Tu connaissais aussi ce petit tic de lever les yeux au ciel quand tu disais quelque chose qu'il ne prenait pas au sérieux. L'atmosphère redevenait peu à peu plus douce, plus apaisante, tu te détendais, même si comme toujours, un côté de toi restait nerveux quand il était dans les parages. Les ordinateurs, les télévisions, quelle était la différence ? Tu ne savais absolument pas. Cependant, les deux permettaient de regarder un écran, tu ne comprenait pas vraiment l'utilité de toute cette technologie de pointe à l'Institut, mais ne pas avoir de Sorcier au sein des Chasseurs d'Ombre, il fallait bien trouver d'autres moyens de se protéger et de s'organiser. Toi bien sûr, comme tous les autres sorciers, il suffisait d'un message écrit sur un parchemin pour communiquer. Voilà pourquoi les portables, tu t'y faisais petit à petit, mais sans trop te familiariser avec. Cependant, afin de pouvoir parler avec Alexander, tu devrais sans doute faire des efforts. Afin d'éviter que la distance se creuse entre vous, ou bien qu'il ne t'oublie. Ne sait-on jamais, tu ne voulais pas le perdre.

Tu te contentas donc de hausser les épaules, avec une grimace qui signifiait que cela n'avait pas beaucoup d'importance. Tu voulais profiter d'un instant normal avec ton petit ami, et pour cela, ruse était de mise. En sortant à moitié de la pièce, avec un petit regard moqueur en voyant Alexander avec la perceuse dans les mains, la mine perplexe, tu te retins de pouffer, pour ne pas le vexer. Tu posas ton épaule contre la chambranle de la porte, croisant les bras, un oeil attentif aux gestes et actions de ton précieux amant. Tu ne savais pas trop ce qu'il faisait mais après quelques instants, il se mit enfin à travailler, sans oublier, bien évidemment, de faire monter ta chaleur corporelle lorsqu'il retira son haut. Dans quel but ? Etait-ce pour te taquiner ? Ou avait-il réellement chaud ? Dans ce dernier cas, tu ne pourrais pas l'aider, à moins de devoir t'approcher et lui glisser des mots à l'oreille. En utilisant ta magie, cela devrait pouvoir l'aider à être plus à l'aise, ou ... Un sourire machiavélique s'installa discrètement sur tes lèvres, laissant tes yeux glisser sur son corps si beau, si divin. La courbe de son dos en particulier, ses épaules se mouvant au rythme de ses efforts, et de la musique, tu te perdis un moment dans ce tableau si parfait.

Tu râclas ta gorge, détournant ton regard du corps sublimement sculpté d'Alexander, pour fixer la télé. C'était une réussite, tu avais bien fait de le laisser s'en occuper. Tes doigts courant sur la ligne de ta mâchoire, tes bagues s'entrechoquant parfois, tu lui souris, fier de son oeuvre. « Joli travail. » Entre autre, mais il ne savait pas s'il pouvait lui avouer qu'il avait plus mater son corps d'Apollon que son acte héroïque de fixer la télé sur le mur.

Une grimace de confusion apparut sur ton visage, lorsqu'il évoqua le DVD. Tu n'y avais pas pensé, en réalité, si tu n'avais pas installé le téléviseur, c'était pour une bonne raison. Tout n'était pas prêt. « Je préparais moi aussi une surprise, donc tout n'était pas encore ... Prêt. » Tu fronças les sourcils, peu sûr de toi, parce que véritablement, tu l'aurais oublié de toute façon. La technologie et toi, ça ne faisait pas encore bon ménage. Mais tu y travaillais.

La perplexité disparut avec le baiser tendre d'Alec, tandis que tu observais la pièce. Ce n'était pas si mal. C'était plutôt cosy, intime presque, il fallait seulement nettoyer la poussière de la perceuse, ce qui ce fit en un seul claquement de doigt. D'ailleurs, ton autre main s'était posée presque automatiquement sur la clavicule de ton petit ami, torse nu, sa peau sous tes doigts te faisait un effet monstre, même si tu ne souhaitais pas l'admettre. Il y eut comme un bug quelques minutes, fixant avec attention ta propre main ornée de bijoux sur le corps chaud et runé d'Alec. Le mieux aurait été de ne pas réagir, de reculer, de faire comme si de rien n'était, mais une provocation aussi évidente, ne pouvait passer inaperçue.

D'un regard aguicheur, tu remontas donc tes doigts, lentement, sur son corps, traçant parfois les lignes et courbes de ses runes sur sa clavicule, son épaule ou le bas de son ventre. « Bien sûr, être torse nu faisait parti de ton plan de séduction. Ou est-ce que le tutoriel que tu as visionné mentionnait de retirer tes vêtements ? » Tu contournas sa silhouette, alors que tu gardais ta main sur son corps, ne brisant pas l'échange corporel. Tes lèvres s'approchèrent de son cou, juste avant qu'un léger souffle chaud et sensuel ne soit déposé sur sa peau, le faisant frissonner. Tu aimais provoquer cet effet sur lui, la magie aidant beaucoup.

Finalement, ce film pouvait bien attendre un peu, non ?
(c) DΛNDELION



HIGH WARLOCK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: it's been awhile (malec) ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
it's been awhile (malec)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles...[Fe Malec]
» LEAN ON ME #MALEC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: New York :: Brooklyn :: Habitations-
Sauter vers: