BLURRYFACE #RUBANDER
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
BLURRYFACE #RUBANDER
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: BLURRYFACE #RUBANDER ♦ Jeu 17 Nov - 6:38
Blurryface
I am thinking it's a sign, that the freckles in our eyes are mirror images
Ruby ✧ Aslander
L’hôtel DuMort n’est pas encore tout à fait réveillé. Le soleil vient à peine de se coucher et apparemment tu es encore une fois le premier à te lever. Tu n’as pas envie de te prélasser dans ton lit pendant deux heures. Parce que oui, t’as un lit. Les cercueils c’est pour Dracula et les films d’horreur, voir même les blockbusters pour midinettes avec des vampires qui brillent. Toi, tu ne te vois pas dormir là-dedans, surtout quand maintenant on fait des matelas ultra moelleux. Ça serait dommage de s’en priver quand même. Tu te prépares en quelques minutes et tu te décides à quitter l’hôtel. Avant ça, tu passes jeter un oeil à la chambre de Luaine, tu veux t’assurer qu’elle est toujours là. Elle a beau avoir un siècle passé, tu continues à la protéger et surtout à la surveiller. C’est pour son bien et le tien aussi. Depuis quelques années, ta petite soeur a décidé de croquer la vie à pleine dents. Au sens propre. Elle se laisse un peu trop aller à ses pulsions et laisse beaucoup trop de traces derrière elle. Pourtant, tu lui as appris à être discrète, à couvrir ses traces et à ne laisser aucune preuve de son passage derrière elle. Sauf qu’elle a dû tout oublier.

D’ailleurs, il y a de ça quelques jours, elle a tellement fait n’importe quoi que les chasseurs d’ombres se sont mis à ses trousses. T’as bien cru qu’elle allait y rester. Tu sais très bien qu’il ne faut pas rigoler avec les chasseurs d’ombres. Tu ne les porte pas forcément dans ton coeur, mais tu sais qu’ils sont très à cheval sur leurs lois. Et ils n’acceptes pas qu’un Obscur puisse briser un de leurs accords. Parce que oui, pour toi c’est les leurs, ils ne demandent pas vraiment l’avis des Créatures Obscures la plupart du temps, mais tu les respectes, dans les grandes lignes, parce que tu ne tiens pas à te retrouver avec une lame séraphique dans le coeur. Très peu pour toi. Sauf que Luaine, elle ne veut plus les suivre et a décidé de n’en faire qu’à sa tête. C’est bien ta veine. Tu passes la plupart de ton temps à garder un oeil sur elle et le reste du temps, t’es avec Raphaël. En gros, tu n’as pas vraiment de temps pour toi. Aujourd’hui, tu te décides de prendre du temps pour toi. T’as quelqu’un à remercier. Sûr que ta soeur dort toujours - grosse nuit hier - tu files vers l’Institut. Tu gardes tes distances, tu n’aimes pas trop l’idée de t’approcher de trop près. On ne sait jamais, peu que tu tombes sur un chasseur un peu trop zélé, toujours pas envie de lame séraphique. Tu te dis qu’elle va bien devoir sortir à un moment où un autre. Tu attends patiemment avant de voir une silhouette familière s’avancer non loin de toi. Tu bondis sur tes pieds. « Hey! Chasseuse, attends. » tu te hâte de remonter à sa hauteur, tu souris vaguement. « Désolée, j’connais pas ton prénom et si j’t’avais appelé mademoiselle, tu m’aurais pris pour un dragueur à deux francs six sous » tu passes une main dans ta nuque, gêné, t’es plutôt ridicule, mais pas de problème, tu assumes. T’es là pour une bonne raison, mais t’as toujours pris tes distances avec les chasseurs d’ombres et là, c’est toi qui en cherche une. N’importe quoi. On marche vraiment sur la tête. Ce n’est pas n’importe quelle chasseuse d’ombre, elle a sauvé ta soeur. « Tu te souviens de moi ? Tu devais tuer ma soeur, mais finalement, t'as tourné les talons »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: BLURRYFACE #RUBANDER ♦ Dim 20 Nov - 5:40
Blurryface
Ruby & Aslander
#Rubander ♥
Le soleil vient de se coucher. J’regarde le ciel, j’sais pas pourquoi, j’fais ça, c’est pas comme si j’trouvais ça spécialement beau en fait. En fait j’crois que j’ai juste pas envie de bouger, j’suis bien devant c’te fenêtre. Mais va quand même falloir que je me décide je crois. Je pousse un soupir, je passe ma main dans mes cheveux. C’est quand même vraiment difficile de se motiver. Enfin, surtout pour moi. Parce que j’sais que de toute façon, j’vais rien faire de bien constructif de ma soirée. Mission de reconnaissance qu’on m’a dit, surveiller les créatures obscures qu’on m’a dit. Surtout les vampires qu’on m’a dit. Soit disant qu’ils sont déchaînés en ce moment. J’vois même pas pourquoi c’est à moi d’faire ça. Genre, j’dois exterminer les novices et autres vampires qui s’en prennent aux terrestres. A croire qu’on me prend pour un assassin quoi. A croire qu’ils ont toujours pas compris que j’suis pas capable de m’en prendre à qui que ce soit. Surtout pas l’un d’ses vampires, sûrement grâce à mon cher Parabatai qu’est devenu l’un des leurs.

Bref. Après que j’ai clairement fait planter ma dernière mission, j’comprends même pas qu’il m’envoient encore quoi. P’t’être bien qu’ils sont un peu trop cons. P’t’être bien qu’ils sont trop occupé à passer derrière c’te rouquine qui fout le bordel un peu partout. J’pousse un soupir, puis finalement j’me décide à me mettre au boulot. Je prends mes armes habituelles, même si j’compte pas vraiment servir. Puis finalement je sors de l’institut. J’marche lentement, j’me tiens pas droite, j’tire la gueule. Ouais, pas de tout, tu l’sens bien que j’suis trop motivée hein ? J’finis par franchir les portes de l’institut. J’active ma rune d’invisibilité, juste pour que les terrestres me foutent la paix. J’ai pas des masses envie qu’ils me dérangent, qu’ils me parlent, où même juste qu’il me regardent. J’crois que ça faisait un bout de temps que j’m’étais pas sentie d’humeur si peu coopérative. Mais j’y peux rien. J’me suis levé du mauvais pieds et c’est tout. J’commence à m’avancer dehors, j’me dis déjà que j’regrette d’avoir mis ma veste parce que j’ai déjà trop chaud. Puis quand j’me dis qu’il fait quand même assez froid, je me dis juste que j’suis pas normale. « Hey! Chasseuse, attends. » Oh non.. Interaction sociale, le truc que j’voulais pas. J’me tourne vers la direction d’où vient cette voix. Je regarde le mec qui s’approche, j’tente un sourire, j’dis bien que j’tente, parce que certainement que c’était le sourire le plus forcer du monde t’sais. « Hey.. Toi.. » J’crois pas le connaître.. Enfin, sa tête me dit vaguement quelque chose mais.. Je sais pas du tout ou j’ai pu le voir. Du moins, j’ai pas la mémoire pour m’en souvenir quoi. « Désolé, j’connais pas ton prénom et si j’t’avais appelé mademoiselle, tu m’aurais pris pour un dragueur à deux francs six sous. » Je hausse les épaules. C’est vrai que la mademoiselle, avec moi, ça l’aurait pas fait du tout, j’crois même que j’me serais même pas retournée. Parce que j’suis comment. « T’as bien fait, j’me serais sûrement enfuie si tu m’avais interpellé en m’appelant mademoiselle. » Il a l’air particulièrement mal à l’aise. j’comprends pas trop, j’sais pas, j’crois pas avoir fait quelque chose pour qu’il le soit.. M’enfin. J’peux rien y faire j’imagine, j’suis pas douée pour mettre les gens à l’aise. « Tu te souviens de moi ? Tu devais tuer ma soeur, mais finalement, t'as tourné les talons. » Ah bah maintenant qu’il le dit, j’vois qui il est, vaguement du moins. C’est déjà un début on va dire. Je hoche la tête. « Maintenant que ut le dis, ouais, j’crois qui t’es, avant j’te remettais mais pas du tout. » J’passe ma main dans mes cheveux. Vas y que maintenant c’est moi qui suis pas tout ç fait à l’aise. J’sais pas ce qu’il me veut lui.. J’suis sensée faire quoi hein ? « Et donc le vampire était la sœur, j’imagine que tu dois vouloir me dire merci de l’avoir épargnée ou un truc comme ça ? » J’vois pas vraiment ce que ça pourrait bien être sinon.. « C’est pas la peine, j’l’aurais pas fait de toute façon, j’suis pas un assassin. » J’crois qu’au mieux, j’aurais essayé de la raisonner. J’aurais en tout cas rien fait de bien méchant quoi. « Et c’est Ruby. Au fait. » Histoire que si je le recroise, il ait pas à m’appeler chasseuse quoi.
© 2981 12289 0 ♦ 708 mots ♦ moins de 7j
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: BLURRYFACE #RUBANDER ♦ Ven 25 Nov - 1:20
Blurryface
I am thinking it's a sign, that the freckles in our eyes are mirror images
Ruby ✧ Aslander
Pour le coup, tu n'as pas trop réfléchis avant d'aller vers l'Institut. Tu sais juste que t'avais besoin de remercier cette chasseuse. En général, ils ne prennent pas de gants et n'hésites pas à abattre les Obscurs qui osent effleurer leurs Accords. T'es bien placé pour savoir que Luaine aurait du se faire tuer cette nuit-là. Elle a dépassé les bornes, tu le sais. Tu as eu l'occasion de t'en apercevoir par toi-même. Tu n'arrives pas à comprendre ce qui lui prend et elle refuse de t'en parler. Malgré tout, tu t'efforces de la protéger, mais tu sais que si elle continues sur cette voie, ça va être de plus en plus difficile et au fond de toi, une petite voix de murmure que peut-être, elle n'a plus envie d'être sauvé. Tu sais à quel point l'immortalité est lourde a porté. Si ça n'avait tenu qu'à toi, tu n'aurais pas accepté qu'elle devienne une vampire, comme toi. Tu ne le souhaites à personne. Surtout pas à ta petite soeur, t'aurais aimé qu'elle puisse vivre une vie normale, qu'elle se trouve un gentil mari, qu'elle l'épouse et qu'ils aient pleins d'enfants. T'aurais aimé l'entendre rire, encore et encore, sans ce poids trop lourd à porter sur ses épaules. Malheureusement, elle ne t'as pas donné ton avis et elle s'est transformée en monstre, comme toi. Il semblerait que désormais, le poids soit trop lourd à porter pour elle. Si bien qu'elle préfère n'en faire qu'à sa tête plutôt que d'essayer de régler son problème. En attendant, c'est à toi de payer les pots cassés et tu tiens à aller remercier en personne, la chasseuse qui a accepté d'épargner sa vie. Après tout, ce genre d'initiatives chez un chasseur est assez rare pour être notifié. Peut-être que contrairement à ses amis, elle ne pense pas que vous êtes inférieurs, juste parce que vous n'avez pas la chance d'avoir du sang d'ange qui coulent dans vos veines. Clairement, toi tu t'en passes très bien, vu comment ça semble tous les transformer en trou du cul. Clairement, tu préfères encore tes canines et ton sang de démon. Quoique tu n'as pas vu grande différence avec ton sang d'humain. Sauf que le soleil te brûle la peau et que tu craques face à une poche pleine de sang. Rien de bien différent...

Alors, tu t'es planté devant l'Institut, à une distance raisonnable, forcément, histoire que l'un de ses petits camarades ne te tombe pas sur le coin du nez et t'as espéré qu'elle sorte à un moment ou un autre. Bon, le plus vite serait le mieux, parce que tu n'as pas l'intention de passer toute la nuit à poireauté. Heureusement, elle se pointe rapidement. Tu te hâtes de la rejoindre. Tu ne connais pas son prénom, alors tu l'appelles chasseuse, ouais bah c'est mieux que machin ou mademoiselle. T'as essayé de trouver un juste milieu. Elle ne te reconnait pas, tu ne peux pas forcément lui en vouloir. Tu ne dois pas être la première créature obscure qu'elle croise et certainement pas la dernière. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres quand elle t'avoue qu'elle ne se serait même pas retourné si tu t'étais décidé à l'appeler mademoiselle. C'est compréhensible. Tu lui rappelles la raison pour laquelle tu es là. Luaine. La sale gosse qui court les rues. « T'inquiète, je ne t'en veux pas. Tu dois en voir des vampires défiler. » tu hausses les épaules quand elle te demande la raison de ta venue. Ouais, tu ne pensais pas être si prévisible que ça, mais bon, peut-être que ça doit se voir sur ta tronche. Elle t'explique que ce n'est pas la peine, que de toute façon, elle ne l'aurait pas fait. Ça te laisses perplexe, tu dois l'avouer. « T'es une drôle de chasseuse, habituellement ceux de ton espèce tapent et posent les questions ensuite. » t'as eu l'occasion de voir à plusieurs reprises de quoi ils sont capables et ça ne t'aide pas à les porter dans ton coeur bien au contraire. Les idiots aux airs supérieurs ça a tendance à te saouler. Elle te donne son prénom et tu souris. C'est joli comme prénom, Ruby. C'est une pierre précieuse, ça brille, c'est agréable à regarder. T'aimes bien. « Enchanté, moi c'est Aslander. Tu t'en fous, mais au moins, tu le sauras si on doit se recroiser. » tu viens plonger des mans dans tes poches, jamais très à l'aise face à l'un de tes prédateurs naturels, si on peut les appeler comme ça « Bon, bah j'devrais peut-être te laisser faire tes trucs de chasseuse, tu dois avoir une tonne de trucs à faire » tu t'es jamais demandé ce que les chasseurs faisaient de leurs journées. Tu t'étais toujours imaginé qu'ils passaient une bonne partie de leurs journées à se battre entre eux, à se regarder le nombril et à essayer de faire régner la "paix" dans le monde. De vraies miss USA quoi.
 
© Starseed - 906 mots + - 7 jours
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: BLURRYFACE #RUBANDER ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
BLURRYFACE #RUBANDER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: