Elektra Greendall - more than the shadow of myself
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Elektra Greendall - more than the shadow of myself
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Mer 23 Mai - 23:47
Elektra Greendall
Ft. Avatar
Petites infos
Shadowhunter
23 ans
2 janvier 1995
New York
Shadowhunter
L'Enclave
Célibataire
J'en sais rien, je m'en fous.


Anecdotes
Je n’ai pas toujours été comme ça. Froide, distante, solitaire. Non. Je suis devenue ce que je suis parce que j’ai trop souffert, et je fais désormais partie de ces gens qui pensent que les sentiments nous rendent vulnérables. Autrefois je riais beaucoup, j’aimais passer du temps avec mon frère Cassandre et Amory, mon meilleur ami. On était un trio, on était forts ensemble, alors quand Cass est tombé c’est tout mon monde qui s’est écroulé. Je ne ressens plus rien, parce que ça fait mal. Je me suis enfermée, comme une huitre, et je ne laisse jamais rien ni personne transpercer cette carapace. Ancienne accros au Yin Fen je ne suis pas une grande amie de la race vampirique, mais je les tolère. Tout comme les autres créatures du monde obscures. J’ai appris à ne pas mettre tout le monde dans le même moule, et très franchement, quand on voit ce qu’est devenue Valentin c’est à se demander qui sont les gentils, et qui sont les méchants. Nos alliés sont devenus nos ennemis, nos ennemis nos alliés. Un retournement de situation qui remets en doute tous nos principes. La raison qui m’a poussé à tout quitter pour essayer de racheter une faute que je n’ai jamais commise. Trahir l’enclave. Ils ignorent tout de moi, pour la simple raison que l’on m’a cachée, manipulée, formatée, jusqu’à ce que je dise stop. Je veux promettre une allégeance à l’Enclave et trahir ceux qui m’ont élevé. Pourquoi ? Par trahison ? Non. Bien au contraire. Je fais ce pourquoi j’ai été formée et je le fais même très bien. Soldat, j’aime le combat, je n’ai pas peur de mourir, parfois on dit même de moi que je la cherche cette mort. Mais ça, c’est peut-être parce qu’en perdant mon frère j’ai perdu la moitié de mon âme. Pas besoin de Parabataï pour ça.J’aurai pu en avoir un. Amory et moi on se l’avait promis. Mais la mort de Cass a foutu ma vie en l’air, et j’en ai rien à foutre. Tout ce que je veux c’est faire ce pourquoi je suis faite sans me poser de question et qu’on me foute la paix. Ici personne ne me connaît. Et je compte bien jouer là-dessus pour me refaire une place dans la société bien que je reste pire qu’un ermite. Je vais, je viens et quand on me propose son aide je renvois sur les roses. Je prétends n’avoir besoin de personne, mais je me voile sans doute la face. Parce que se protéger des autres ce n’est pas s’aider soi-même comme me répétait ma mère. Peut-être que je trouverais quelqu’un qui me ferait changer d’avis. Peut-être… Allez savoir.
Derrière l'écran
On me connait sous le nom de Cap'tain Terhen. J'ai atterrie ici après une recherche facebook. La présence d'une certaine personne à beaucoup joué je dois avouer. Et des arguments très convaincants de la sœurette on fait le reste donc... Me voilà !


Pour recenser
Code:
Marie Avgeropoulos <pris>♦️♦️</pris> Elektra Greendall
Code:
♦️♦️ Elektra
Code:
♦️♦️ Greendall
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Mer 23 Mai - 23:48
La petite histoire
Mais histoire, elle n’a rien de vraiment joli. Trop peu de beaux moments, trop de souffrances, trop de coups dures pour quoi au final ? Je l’ignore encore. Je suis née dans la ville de New York, mais j’ai grandie en Europe, dans les Alpes, quelque part entre la Suisse, l’Italie et la France. Mon père, Isaac Greendall et ma mère Aurora Greendall, Halloway de son nom de jeune fille étaient d’ancien chasseurs d’ombres. Je dis anciens, parce qu’ils ont trahis l’enclave en partant du côté de Valentin. Ce qui fait que par leur faute je n’ai pas connu la formation dans un institut, je crois même que l’enclave ignore tout de mon existence. Je ne suis personne. En gros. C’est un peu comme ça que je le prends. Comment faire autrement tu me diras ? J’ai grandie dans ce chalet situé entre le pic Bayle et le pic de la Pyramide. Ca te parles ? Non franchement j’en doute. C’est dans les hautes Alpes, pas trop loin de la Station de l’alpes d’Huez en France. Enfin bref, y’avait rien autour, c’est tout ce que tu dois savoir. De la neige, du froid, et j’en passe. Le calme parfait. Tellement planqué que les protections étaient complétement inutiles. Si on veut. On partageait ce petit coin de paradis avec la famille O’Brian, leur fils, Amory, en est devenu mon meilleur ami. En réalité, le seul que je n’ai jamais eu.

Pour tout avouer, je n’ai pas vraiment eu d’enfance comme les gosses issus de famille terrestre. Mon père m’a foutu une lame dans les mains dès que j’ai été capable de la tenir. M’apprenant mes premières passes, mes premiers mouvements. Cass mon grand frère, de dix ans mon ainé, m’entrainait beaucoup avec Amory. Lui et moi on avait que deux ans de différence, on était les marmots, les petits, la génération future comme nous le disait nos parents. J’étais la petite dernière, alors évidemment, on me chérissait d’une certaine manière. On nous apprenait à nous battre, mais pas que. L’histoire des shadowhunters, qui nous étions, comment nous étions venus au monde, ce qu’était l’enclave, on nous formatait aussi. On se devait de haïr toutes créatures obscures, c’était ce qui différenciait le cercle de l’enclave. Tuer, éradiquer, bannir toute force obscure de la terre. Mais avec Amory on ne voyait pas les choses comme ça.  Non. Nous, les créatures obscures nous attiraient, d’une certaine manière. J’étais obnubilée par le savoir des sorciers, par leur pouvoir, par la force des vampires et par la fourberie des fées. Je ne sais pas, je ne les haïssais pas. Et en réalité, je ne voyais pas le mal en eux.

Mes parents avaient beau tenter de me formater à leur image ça ne fonctionnait pas. Alors ils ont fini par aller plus loin. L’entrainement est devenu plus rude, plus dure encore. On essayait en quelque sorte de briser mes convictions pour m’inculquer celle de Valentin. Celles de mes parents. M’obligeant à haïr des êtres qui au final ne m’avaient rien fait. Je n’étais qu’une enfant, et à force de rabâcher des choses, on finit par y croire. Fortement. Dure comme fer. On se dit que si papa voit les choses comme ça c’est qu’il a une raison, et que si maman pense la même chose c’est que c’est la réalité. C’est que c’est vrai. Amory fut le premier à avoir cédé. Alors à défaut d’écouter mes parents, j’ai fini par l’écouter lui. Tout simplement. Las, fatiguée des coups, des tortures morales, psychologiques, physiques même parfois. De toute façon avec Amory on se battait mieux à deux, ce lien entre nous était fort, tellement. Qu’a douze ans on a fini par demander à nos parents de nous unir par le lien Parabataï. On avait l’ultime conviction que nous étions des âmes sœurs, en quelque sorte. Mais en réalité, on avait connu rien d’autre que nous deux. Enfermés dans une bulle, constamment. Amory était mon équilibre, j’étais le sien. Ca n’allait pas chercher plus loin.

Pourtant on ne l’a jamais fait. S’unir. L’année d’après Cass fut envoyé en mission. J’ignore où, j’ignore quoi. Mais Cass n’est jamais rentré à la maison. Ca m’a fait péter les plombs. Littéralement. J’avais quatorze ans quand je me suis enfuis. Tout simplement. Emportant avec moi ma lame, ne laissant qu’un simple mot à Amory pour l’implorer de ne pas me chercher et de m’oublier. J’ai pris la fuite, dans les montagnes. Je crois que je me suis perdue. Je crois que je voulais mourir, ne supportant pas la perte de mon frère. Cassandre avait toujours été une sorte de béquille pour moi. Il me connaissait par cœur. Il savait tout, sur tout. Sur mes peurs, mes craintes. Il m’avait énormément défendu auprès de mes parents. Il disait que j’étais plus humaine qu’eux, que j’avais plus de cœur, plus de sentiments, et qu’à la différence de ce qu’on essayait de me faire comprendre, les sentiments ne sont pas là pour nous affaiblir, au contraire. C’est ce qui nous rend plus solide. Mais mes parents avaient fini par détruire tout ça, et sans mon frère, je ne me voyais pas continuer. C’était plus fort que moi. Cette montagne, je la connaissais par cœur pour y avoir grandie, mais pourtant je crois que j’ai fait exprès de finir par prendre un chemin inconnu, et sans doute dangereux.

J’ai trouvé refuge dans une crevasse, me disant que j’allais crever, et rejoindre mon frère. Mais le destin est un sacré salaud quand il s’y met. Jayson a fini par me tomber dessus. Un sorcier. Comme ceux que l’on m’avait obligé à haïr. Pourtant, c’est bien lui qui m’a sauvé d’une mort quasi certaine. Il a ouvert un portail pour me conduire chez lui, à Aost, en Italie. Jayson prétextait chercher des edelweiss pour une potion mais très franchement, au sommet du pic Bayle j’ai de gros doute. Je n’ai jamais su ce qu’il foutait là, mais il m’a sauvé la vie. Complétement. Sans lui je serais morte et on ne m’aurait sans doute jamais retrouvé, comme beaucoup d’Alpinistes. Il a attendu que je reprenne des forces, que je revienne à moi. Je crois que je l’ai maudit de m’avoir sauvé, mais en même temps, je lui en été reconnaissante. Il disait que ce n’était pas mon heure, que si ça avait été le cas il ne serait jamais apparue comme ça, sur mon passage. Personnellement je pense surtout que pour une raison quelconque Jayson a eu une vision qui l’a conduit à me trouver. Vas savoir. Mais avec le temps j’ai fini par arrêter de me poser des questions.

Quinze jours plus tard il a simplement ouvert un portail, nous conduisant dans la ville Américaine de Chicago. Loin de l’Europe, loin de mes parents. Jayson voulait me protéger du Cercle, et je n’ai jamais essayé de revenir. J’ai simplement ranger ma stèle, dissimulé mes runes, pour choisir une vie terrestre. Compliqué, mais pourtant, c’est bien ce que j’ai fait. Je suis allé au lycée, j’ai obtenu mes diplômes. Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Et quand Jayson avait besoin d’un chasseur d’Ombre je reprenais les armes pour l’aider tout comme lui m’avait aidé. On est devenus proches. Et je crois que j’avais trouvé une sorte de bonheur en sa compagnie. Mais il me manquait quelque chose et plus je grandissais, plus je m’en rendais compte. Cette vie que je menais n’était pas la mienne. Ce vide qu’avait causé la mort de mon frère était là, toujours douloureuse, ce trou béant que rien ni personne ne pouvait remplir. Alors un soir, pas fait comme un autre, j’ai fait mes valises, et je suis partie. Laissant un simple mot à Jayson, tout comme j’avais laissé un mot à Amory. J’avais oublié qui j’étais et il fallait que je me retrouver. J’en avais besoin.

J’ai pris un billet d’avion, direction New York. J’avais entendu parler d’un institue qui se trouvait là-bas et il était temps pour moi de faire mes preuves. Temps pour moi de déclarer mon existence à l’Enclave et de lui promettre une allégeance.  Je voulais détruire le cercle, détruire leur monde. Détruire pour une vengeance qui était plus que personnelle. Mais je suis restée dans l’ombre. N’osant franchir cette porte, n’osant entré quand je l’ai vu elle. Cette fille, mon portrait craché, trait pour trait. L’incompréhension que j’ai ressentie était tel que j’avais ce sentiment qu’on m’enfonçait un coup de poignard en plein dans l’estomac. J’ai eu envie de partir, pourtant je suis restée. Je devais savoir qui elle était. M’enfonçant dans le monde obscur pour comprendre. Mais les réponses, je ne les ai jamais eus. Désespérée j’ai commencé à prendre du Yin Fen pour me changer les idées. Une descente au enfer, une de plus. Je voulais me sentir bien, pour une fois, et oublier toutes ces choses. Elle était réelle et la seule explication logique qui me venait en tête était le fait que la vie que j’avais eu n’était sans doute pas celle que j’aurais dû avoir. Désemparée j’ai rappelé Jayson qui est venu sans se poser de questions, m’aidant à me défaire de l’emprise qu’avait le venin de vampires sur moi. J’ai compris que pour avoir mes réponses je devais le faire ce pas. Aller vers elle, et lui demander qui je suis vraiment. Ca m’a pris deux ans pour me décider, mais désormais, il est trop tard. Inspirant fortement, c’est déterminé que j’ai poussé la porte de l’institut de New York. Restant là dans l’entrée, levant les mains en l’air comme pour prouver que je ne leur voulais pas de mal. A personne. Attendant que l’on vienne à ma rencontre… Je dois savoir. Savoir qui je suis vraiment pour entrer enfin dans ce monde qui doit être le mien…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Jeu 24 Mai - 8:59
BIENVENUE FRANGINE quewa

Bon, tu sais où me trouver en cas de question, en tout cas je te souhaite un bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Horatio A. Whitelaw
Children of Raziel
Horatio A. Whitelaw
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Simon & Wendy
♦ Runes : 0
♦ Messages : 48
♦ Date d'inscription : 30/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Jeu 24 Mai - 10:02
Aww !! On est jamais assez dans la famiiille !!!

Bienvenue sur RH sweety !
Jsuis super contente que tu aies craqué pour nous ! ON va se faire des rps de ouf !!!
Bon courage pour ta fiche !! coeur


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Jeu 24 Mai - 10:14
Mais on est combien dans cette famille ? Ange choqué J'avoue quand j'ai vu ton message sur facebook j'étais en mode : gna gna gna mdr Puis en vu de la proposition d'Amara comment résister ? A peine arriver ça promet des RPs de ouf. Cool please

Bien contente ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Jeu 24 Mai - 10:58
Ah tiens la future belle soeur mdr
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Maxime T. Yuán
Dumb but Hot as Hell
Maxime T. Yuán
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Bastian, Ezio & Théodore
♦ Runes : 19
♦ Messages : 397
♦ Date d'inscription : 14/12/2017
♦ Everything and anything :

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Jeu 24 Mai - 13:08
Bienvenue à toi sweetie ! heart

Je vois que t'en fais déjà, des heureux mdr

M'enfin, bonne rédaction pour ta fiche ! Si t'as la moindre question, hésite pas à contacter le staff, on se fera un plaisir de te répondre

J'espère que tu te plairas parmi nous !


by this sign, we will conquerYou could break my heart in two, but when it heals, it beats for you. I know it's forward, but it's true : you're stuck in my head and I can't get you out of it. If I could do it all again, I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Ven 25 Mai - 13:52
BIENVENUE ! heart

Bonne rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Luan Greyback
Children of the Moon
Luan Greyback
♦ Runes : 40
♦ Messages : 160
♦ Date d'inscription : 11/04/2018
♦ Everything and anything : Roublard, acerbe, sarcastique, frivole, changeant, solitaire inepte au sein de sa meute mais qui fait de son mieux pour se fondre dans la masse, criminel et cybercriminel de haut vol à la retraite, intelligent, logique, manipulateur, rusé, indépendant, débrouillard, opportuniste, intransigeant, allergique à la stupidité, agressif si on vient lui casser les couilles, ambiguë, joueur, renard jusqu'au bout des griffes...
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Sam 26 Mai - 20:12
Bienvenuuuue cute

Elle a l'air badass ta demoiselle


INDEPENDANT SHIT HUSTLER WHO RUNS WITH WOLVES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ Dim 27 Mai - 12:51
Tu es validé !
Ben dis donc, moi j'en connais une qui va tomber sur le cul.... mdr
J'ai adorée lire ta fiche, et bien entendue, j'te valide, elle est parfaite, j'ai vraiment hâte qu'on développe notre petit lien du coup, j'sens que ça va être le fun please
Encore bienvenue parmi nous, et puis si tu as la moindre question tu sais où me trouver, en espérant que tu te plaises ici

__________

Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang de Chasseur d'Ombres, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Clary sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton logement et ton métier. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. Et n'hésites pas à nous rejoindre sur Discord ou encore à venir participer à l'intrigue des Créatures Obscures ou le procès de Valentin ! Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Elektra Greendall - more than the shadow of myself ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Elektra Greendall - more than the shadow of myself
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» The Legend of Zelda - Evil Shadow
» Shadow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: Présentations & Scénarios-
Sauter vers: