trust that death is not the end × feat. Angel
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
trust that death is not the end × feat. Angel
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything : trust that death is not the end × feat. Angel Tumblr_olx8d5bD2A1vkyl3lo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: trust that death is not the end × feat. Angel ♦ Mer 25 Avr - 4:20
Trust death is not the end.Death is the end of a stage, not the end of the journey. The road stretches on beyond our comprehension
Qu’avais-je fais? Sauver? Non, plutôt quelqu’un d’une vie tout à fait humaine. J’en voulu à celui qui me mordit ainsi, sans vraiment me demander la permission, alors que je venais de poser le même geste. Faible, trop faible pour se débattre, pour protester contre quoi que ce soit. Une proie facile, s’il s’agirait d’un humain parmi tant d’autres. Mais ce jeune homme était unique, sans que je ne puisse l’expliquer. Se croiser presque constamment dans un petit café du coin, que je fréquentais pour m’éloigner du brouhaha des endroits beaucoup plus mouvementés. Oui, étrange pour un vampire comme moi, toujours prête à consommer directement de la veine, que de vouloir un peu de paix. En revanche, sans ce dernier arrêt, dans ma routine quotidienne, je perdais un peu la tête. Donc je me plantais là, à une table quelconque, faisant comme si je buvais de cette horrible boisson que le café. Je profitais du moment pour me sentir un tant soit peu humaine, à regarder les gens passer sans pour autant les attaquer. Beaucoup de visages devinrent familier, dont un certains jeune homme. Je ne lui parlais pas, je ne sourcillais pas en le voyant passer, mais mon cerveau enregistrait chaque petit changement dans sa manière de marcher et d’agir.

Son teint bien trop blafard pour quelqu’un dont le cœur battait encore. Des yeux cernés, comme s’il n’avait pas dormi depuis des décennies. Un pas, puis un autre, et finalement, il perdit pied. Je le voyais perdre conscience juste devant moi. Pour une raison qui m’échappe encore, je ne pus m’empêcher d’arrêter tout ce que je faisais et me précipiter pour le rattraper. J’écoutais attentivement, voir s’il respirait. Pas vraiment. Pire encore, les battements n’étaient pas constants, comme si son pauvre cœur perd de sa force à chaque seconde qui passe. Il … meurt, et ce, juste là, dans mes bras. Je restais là, paralysée, pendant que les clients présents disent appeler les secours. Oui, je devrais le laisser à leurs bons soins et m’éclipser rapidement. Puis franchement, depuis quand est-ce que je me souciais du bien d’un humain? Ils n’étaient rien de plus que mon encas … alors pourquoi avais-je tant de mal à juste le laisser là? Sans comprendre exactement ce qui me prit, je le serrais tout contre moi et quittait les lieux rapidement. Son cœur. Il s’approchait dangereusement du trépas. Non. Je ne devrais pas me mêler de ces choses. Je ne peux le voler d’un choix qui est le sien, de toute façon.

Pourtant, de le voir ainsi, je ne pouvais pas fermer les yeux et l’abandonner. Je pris la route vers le cimetière le plus proche, non sans me remettre en question tout au long du chemin. Rien à faire, j’avais pris ma décision. Je m’arrêtais non loin de ce qui semblait être une tombe récente, là où une pelle était encore plantée. Je pris place au sol et entama le processus de transformation, non sans m’en vouloir, de lui faire subir un truc pareil. Puis, une fois que j’entendis son cœur s’arrêter, je sus qu’il était temps de creuser le trou. Combien de temps est-ce que cela me prit? Aucune idée. Je m’arrêtais souvent pour regarder l’horrible destin qu’attendait cette âme innocente, avant de poursuivre mon travail, en me répétant qu’il comprendrait peut-être, vu son état de santé fragile, rien qu’en me remémorant la manière qu’il marchait, au café. « Je suis vraiment désolée. J’espère que tu me pardonneras. » Ou pas. Car peut-être voudrait-il tout simplement m’arracher la tête, après tout ça. Et il aurait le droit, je ne pourrais lui tenir tête. Mais là n’était pas le temps. Si je ne l’enterrais pas bientôt, il n’arriverait jamais à devenir un vampire. J’entrepris de terminer le reste rapidement, avant de m’éloigner un peu et m’adosser à un arbre non loin, scrutant la terre, espérant qu’il saurait comprendre que mon geste n’avait rien de bien méchant. Tout ce que je voulais, c’était sauver sa vie … mais en le tuant tout de même, dans un certain sens.
©️ 2981 12289 0


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Angel Escamilla
Children of the Night
Angel Escamilla
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Sandro & Lucy & Luna
♦ Runes : 32
♦ Messages : 40
♦ Date d'inscription : 02/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: trust that death is not the end × feat. Angel ♦ Mer 23 Mai - 3:35
Trust that death is not the end@Breanna Montgomery & Angel EscamillaSerré. Étreint. Écrasé. Oppressé.
Enterré.

L'odeur d'humidité et de la terre m'envahit le nez. J'ouvre la bouche. Appeler à l'aider, crier, me réveiller. La matière s'engouffre entre mes lèvres, c'est la peur panique. Je réalise. C'est pas un rêve, pas une terreur nocturne, pas une hallucination. Je me suis jamais senti aussi mal. Je me suis jamais senti aussi survolté. Je me mets à gratter la terre qui me recouvre sans même savoir si je creuse vers la surface où les profondeurs. Je comprends pas ce qui se passe. Qu'est-ce qui s'est passé ? Comment je suis arrivé là ? J'en ai pas la moins idée. Mais je dois pas rester comme ça. Je dois me sortir de là. Je ne pensais pas être capable d'avoir autant de force et d'énergie. Moi qui avais du mal à tenir sur mes jambes et à mettre un pied devant l'autre ces derniers jours. Sûrement la volonté de vivre. Je tiens à ma vie. J'y tiens terriblement, même si je sais qu'elle est presque terminée. Mon envie de continuer est plus forte que le reste. L'adrénaline aide à faire des trucs de fou. On parle parfois de miracles et tout ça sur internet. Ca doit être quelque chose dans le genre.

Finalement, me voici face à face avec la surface. Il fait nuit noire et pourtant j'y vois étrangement clair. Je crois que je n'ai jamais été aussi heureux que de voir les étoiles au-dessus de ma tête. Mais pas le temps de les admirer. Je sors du trou dans lequel on m'a enterré pour une raison que j'ignore. Je crache bruyamment sur le sol, les bout du sol dans ma bouche. Je passe une manche terreuse sur mes lèvres comme si ça allait me nettoyer. Je me sens désorienté. Complètement égaré. Et je scrute les alentours, tout autour. J'aurais bien dit que mon coeur a fait un bond quand j'ai vu une silhouette pas long mais… Pas vraiment en fait. Enfin… La silhouette, je l'ai vu. Mais mon coeur n'a pas réagi en conséquence.

Je fronce les sourcils, scrutant l'individue. Elle. C'est Elle. La rousse du café. Cette inconnue-connue. La ténébreuse familière. Je ne comprends pas.

« Qu'est-ce que..? »

Ce que je ressens : de l'incompréhension. Ce que je ressens : de la trahison. Moi qui la pensais probablement aussi belle intérieurement qu'elle l'est extérieurement… Me voici dans une drôle d'histoire. Sa présence me laisse deviner que c'est de sa faute. Mon cerveau est peut-être pourri, mais je n'ai pas perdu tout ma perspicacité pour autant. Je suis totalement déboussolé. Je ne tarde pas à rouvrir la bouche :

« Pourquoi..? »

Pourquoi agir de la sorte ? Pourquoi moi ? Pourquoi ça ?
©️ 2981 12289 0 ◪ 445 mots ◩ NP : God's Gonna Cut You Down [Remix] - Johnny Cash
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything : trust that death is not the end × feat. Angel Tumblr_olx8d5bD2A1vkyl3lo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: trust that death is not the end × feat. Angel ♦ Mar 29 Mai - 6:21
Trust death is not the end.Death is the end of a stage, not the end of the journey. The road stretches on beyond our comprehension
Le mettre sous terre me fit plus mal qu’un poignard en plein cœur. Pas un héros, mais plutôt la faucheuse. Je lui volais sa liberté, son droit à décider de sa destinée. On ne se connaissait pas vraiment, je ne ferais jamais ça en temps normal … et pourtant, voilà que j’ai agis sans réfléchir. Les répercussions effrayantes et incalculables quand on en viendrait à découvrir ce que j’avais fait. Un pas devant l’autre, une marche mortuaire que personne ne remarquait. Je marchais trop vite pour qu’ils puissent me voir transporté un corps, pour me voir trembler comme une feuille morte, pour me voir … réagir. Je m’étais renfermée dans un monde froid, où la souffrance du monde autour de moi ne m’intéressait pas, où seul mes envies passagères importaient. Mais cette même personne venait de poser un geste incompréhensible. Un crime commis, une vie brisée, j’en étais la seule et unique instigatrice. Oh, le pauvre, qu’il m’en voudrait. Oui, j’en étais sûr, il voudrait m’arracher la tête, me tuer sur place. Trop tard, pas le choix que de progresser, que de l’enterrer. Était-ce ainsi que se sentaient les humains, en faisant leurs adieux aux morts, alors que la terre les engouffrait? Se répétaient-ils qu’ils étaient coupables?

Perdue dans mes pensées, adossée à un arbre, je me perdais dans mes réflexions, dans mon appréhension. Puis, soudainement, je perçus du bruit, provenant du sol. Il … il se réveillait. Fermant les yeux, je m’imaginais à sa place, quelques années plus tôt. Reprendre conscience alors qu’une demie-tonne de terre vous couvre, c’est affolant, c’est étouffant …. C’est de faire face à la mort sans que n’ont comprenne comment. Se battre pour sa survie, le premier calvaire qu’il devra vivre. Je ne pouvais malheureusement pas l’aider, autrement, croyez-moi, je me serais déjà jetée pour le déterrer. Je ne pouvais qu’attendre la suite, mon regard scrutant chaque centimètre du cimetière. Bientôt, j’entrevis une main, puis une autre, avant que sa tête ne sorte. Soupir de soulagement, sachant qu’il n’était plus coincé. Mais le pire restait à venir. Il ne comprendrait rien, son esprit tournant cette mésaventure dans tout les sens. Il se remémorerait probablement des derniers instants, certainement de ce que je lui avais fait, avant que les ténèbres ne l’engouffrent. Oh, il serait tentant de faire comme le vampire qui me transforma, et partir sans lui donner d’explication. Je me sentais honteuse de mon geste, maladresse d’une jeune femme croyant bien faire. Un geste que ma mère poserait certainement, et ce, sans aucune vergogne. Je me voulais différente d’elle, et c’est bien pour cela que je ne me cachais pas. Je patientais jusqu’au moment où son regard se riva sur moi et qu’il parlait pour la première fois. Sa question, je n’avais pas besoin de l’entendre au complet pour savoir ce qu’il demandait. Toutefois, je ne voulais pas le brusquer. Quelques secondes de plus, et malheureusement, ce fut le mot le plus douloureux de tous. Pourquoi. Prenant mon courage à deux mains, je me décollais de l’arbre et m’approchais doucement de lui. « Parce que je croyais pouvoir t’offrir une chance de continuer à vivre. » Petit soupir avant de poursuivre. « La mort est injuste, elle brise des vies et nous prend ceux et celles que l’on aime. Elle nous prend ce que l’on chéri le plus : vivre. En te sauvant de la faucheuse, j’ai espoir de te voir vivre, mais j’ai conscience que je t’ai volé de ta liberté, de ton choix. » Prenant place sur une des pierres tombales, je le fixais quelques secondes, avant de balancer la première pierre, les premiers mots qui lui sembleraient complètement tiré par les cheveux. « Je m’appelle Breanna, et je suis un vampire. » Une voix douce, sans aucune once de la femme sauvage et pleine d’agressivité que j’étais réellement.
©️ 2981 12289 0


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Angel Escamilla
Children of the Night
Angel Escamilla
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Sandro & Lucy & Luna
♦ Runes : 32
♦ Messages : 40
♦ Date d'inscription : 02/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: trust that death is not the end × feat. Angel ♦ Jeu 26 Juil - 1:04
Trust that death is not the end@Breanna Montgomery & Angel EscamillaSes mots ne tardent pas à me parvenir et je les écoute, suspendu à ses lèvres en quête de sens. J'ai besoin de comprendre ce qui vient de se passer, je me sens totalement désorienté et je ne pourrais savoir qu'en écoutant ses paroles. Du moins… Je l'ai cru pendant un instant mais… Au final, j'ai juste l'impression qu'elle me raconte n'importe quoi. Ses paroles sont juste très bizarres. Je scrute son visage dans la recherche d'un air plaisantin ou d'une folie quelconque qu'elle aurait bien camouflé jusque là mais… Non. Rien du tout. La rouquine a l'air plus que sérieuse. Et je le vois parfaitement… Bien plus que je le devrais d'ailleurs. J'étais devenu malvoyant et à présent, je la discerne parfaitement bien et ce même si nous sommes la nuit. Que je sache, je n'ai jamais eu la capacité de voir dans le noir auparavant… Mais sur l'instant, ce n'est pas vraiment ce qui m'inquiète en fait.

« Un… Vampire ? » répétais-je après elle. « C'est une blague, c'est ça ? »

Je veux bien admettre qu'absolument tout en cette soirée est très bizarre, mais… Je ne suis pas prêt à gober une telle chose. Les vampires ça n'existe pas. Ca n'a jamais existé ailleurs que dans les fictions. Sinon ça se saurait, pas vrai ? Je suis sûr que la chose se serait bien vite ébruitée si ça avait été le cas.

« C'est une sorte de caméra cachée ? Tu travailles pour la télé ? »

Autant dire que ce genre de chose ferait partie d'une émission de très mauvais goût un peu trop extrême mais… Sur le coup, c'est bien tout ce qui me passe en tête. C'est humain, n'est-ce pas ? De chercher absolument une explication logique et cohérente à toutes choses. Je ne peux pas juste avaler que cette personne soit un vampire malgré le petit discours qu'elle m'a fait sur la mort. Je ne comprends même pas pourquoi elle m'a dit ça, comment elle a pu savoir que j'étais mourant. Enfin… Je veux bien comprendre que j'avais très mauvaise mine, mais… Bon sang, je me souviens même pas du moment où j'ai quitté le café, en fait.

« J'ai faim... »

Ce n'est probablement le moment de penser à ça, mais… J'ai une sensation de faim assez forte. Vraiment. Si forte que je n'ai pas pu faire autrement que de l'évoquer comme si elle allait pouvoir faire quoi que ce soit pour moi. Comme si ça n'allait pas paraître du tout déplacé.
©️ 2981 12289 0 ◪ 415 mots ◩ NP : Calojira - Ultra Vomit
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Breanna Montgomery
Children of the Night
Breanna Montgomery
♦ Age : 27
♦ Date de naissance : 02/11/1991
♦ Autres comptes : willow, cara & maia
♦ Runes : 0
♦ Messages : 127
♦ Date d'inscription : 01/07/2017
♦ Everything and anything : trust that death is not the end × feat. Angel Tumblr_olx8d5bD2A1vkyl3lo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: trust that death is not the end × feat. Angel ♦ Dim 19 Aoû - 7:00
Trust death is not the end.Death is the end of a stage, not the end of the journey. The road stretches on beyond our comprehension
Le déni, toujours l’étape la plus difficile. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me croit, vu que de toute façon, moi-même je fus prisonnière d’une confusion totale, lors de ma transformation. Je ne pouvais que rester là, attendre ses questions, espérer que je n’ai pas à lui courir après ou à lui faire comprendre le sombre destin que je venais de lui offrir et la malédiction qui tombait sur sa tête. Ses yeux, confus, me regardent avec attention, recherchant certainement une preuve que tout ça n’était qu’un rêve, que je lui mentais. Stoïque, je ne sourcillais pas devant son interrogatoire silencieux. Je présumais qu’en me voyant ainsi faire, il comprendrait enfin ce qui l’attend, à partir de ce moment. Et que dire de ces capacités surhumaines qui viendraient bientôt le confondre d’autant plus? Il n’est singulièrement pas prêt, mais à vrai dire, moi non plus, je ne l’avais pas été. Je ne crois pas qu’il existe un manuel d’instruction quant à tout cela.

« J’adorerais pouvoir te dire qu’il ne s’agit que d’une mauvaise blague, mais les signes sont bien là, et je sais que tu les remarque déjà. » Voulant le pousser à remarquer ce à quoi il ne prêtait pas encore attention, que ce soit par crainte ou par confusion. Recourir à la manière forte ne me semblait pas la meilleure option, pour l’instant. Montrer mes crocs ne viendrait donc qu’en ultime recours. Avant, je désirais estimer l’étendue de ce qui lui paraissait étrange, et ce qui lui semblait plus … plausible. Malheureusement, en l’entendant de nouveau s’exprimer, je compris rapidement qu’il ne me croyait toujours pas, que sa rationalité prenait le dessus, et ce, même s’il était recouvert de terre. « Non, je ne travaille pas pour la télé. Et non, ce n’est pas une émission de caméra cachée. On est dans un cimetière, voyons. Un minimum de respect pour les morts, très cher. »

Le silence qui tomba par la suite. Il devait être en pleine réflexion, son esprit développant plusieurs hypothèses, lesquelles se confronteront tôt ou tard à un mur. Rien, dans la vie d’un vampire, ne peut être facilement liée au quotidien d’un humain. Ainsi, qu’il le veuille ou pas, il viendrait un moment où le surnaturel deviendra sa seule explication. Lorsque cela arrivera, il me faudrait être présente, coûte que coûte, afin de l’aider à y faire face sans trop de problèmes. Je ne voulais surtout pas le voir se faire prendre par Raphael et les autres, car le pauvre ne saurait pas ce qu’il aurait fait de mal. Le seul véritable monstre, dans ce cas, c’était moi. Je suis celle qui s’attaque constamment aux humains pour se nourrir, et c’est moi qui ne contrôle pas ma soif. J’ai faim. Cette phrase courte me fit immédiatement bouger, m’approcher de lui en douceur, mais avec la ferme intention de ne pas le laisser s’échapper, s’il venait à s’enfuir. « Est-ce que … est-ce que tu as la sensation que ta gorge te brûle? Car si c’est le cas, c’est très important que tu puisses manger. » Il ne comprendrait probablement pas pourquoi, mais je lui expliquerais en temps voulu. Pour tout de suite, il me fallait trouver le moyen pour qu’il se nourrisse, et ce, même si ça ne lui plairait pas.  
©️ 2981 12289 0


Made her feel worthless
but she changed
you created a monster, and then she become one
Revenir en haut Aller en bas
Angel Escamilla
Children of the Night
Angel Escamilla
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Sandro & Lucy & Luna
♦ Runes : 32
♦ Messages : 40
♦ Date d'inscription : 02/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: trust that death is not the end × feat. Angel ♦ Lun 3 Sep - 2:38
Trust that death is not the end@Breanna Montgomery & Angel EscamillaMe demander de comprendre ce qui se passe dans un tel moment, ça serait bien trop me demander, il faut dire ce qui est. Je suis complètement perdu et je parie que ma détresse transparaît totalement sur mon visage. J'ai tout de même était enterré vivant, ce n'est pas rien ! Et puis cette fille qui m'a regardé sortir de mon trou a l'air parfaitement stoïque, c'est à en devenir fou, non ? C'est difficile de ne pas croire que ce n'est rien d'autre qu'une sorte de blague bien trop cruelle à mon goût. Du style « T'as un pied dans la tombe ? Tiens, voilà déjà ton trou ». C'est affreux, non ? Et pourtant, la rouquine me soutient que ça n'a rien d'une blague. Et je comprends encore moins. Et je ne suis pas sûr d'être capable de faire attention à quelconque signe. Enfin… Je remarque déjà que je suis étrangement « en forme » et que j'y vois bien mieux que je le devrais, mais… Dans un moment aussi bizarre, c'est difficile de se poser et d'y réfléchir. Je me sens si paniqué que mon cerveau fonctionne à toute allure dans l'espoir de trouver une explication plausible et rationnelle à tout ça. Bien plus plausible et rationnelle qu'une histoire de vampire que je pensais n'être possible que dans les livres, les films et les séries télévisées. Si les vampires existaient, ça se saurait, non..? Non ?

« Tu parles de respect pour les morts alors que tu as creusé un trou dans un cimetière pour me mettre dedans..? »


Très sincèrement, je ne suis pas vraiment certain qu'on ait la même notion de respect ni où se situent ses limites parce que moi, je n'appelle pas vraiment ça être du respect… Et puis cette histoire, ça ne m'arrange pas du tout. Parce qu'aucune autre vraie option ne me vient en tête et qu'elle ne me donne pas plus d'explications. Alors… Je serais donc juste obligé de la croire sur parole ? Et puis… Cette sensation qui me saisit de plus en plus, elle m'empêche complètement de me concentrer sur mes réflexions. J'ai faim et je le lui fais savoir comme si c'était son problème.

« Je pourrais manger n'importe quel rat ou oiseau mort qui se trouve dans les parages. » lui lâchais-je pour exprimer l'intensité de ma faim. « Je vais mourir si je mange pas ? »

S'il se trouve qu'elle ne ment pas et que je suis bel et bien un vampire, il est sûr qu'elle en sait bien plus que moi sur le sujet. Et si je pouvais éviter de disparaître de la surface de la Terre tout de suite… Ca serait bien, non ? En tout cas, j'aimerais bien.

« Tu peux m'aider..? S'il te plaît ? »

Mon ton est un poil suppliant. Je me sens pas bien. Pas du tout. Il faut absolument que je me nourrisse. Je sens au fond de moi que c'est très urgent si je ne veux pas perdre la tête. J'ai l'impression que je vais devenir fou si j'attends.
©️ 2981 12289 0 ◪ 505 mots ◩ NP : Heathens (Twenty One Pilots cover) - Leo Moracchioli
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: trust that death is not the end × feat. Angel ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
trust that death is not the end × feat. Angel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande Death at Koten
» Warner Bros. acquiert les droits de Death Note
» 4 juin : Steamroller DEATH RACE au Gamer's Vault
» [2000pts] Death Skullz
» Des idées pour faire des death cult assassins?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Autres :: Passé-
Sauter vers: