I'm tired - Climon
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
N'oubliez pas l'INTRIGUE ! C'est une réunion de crise au DuMort
à cause d'une drogue donnant la Seconde Vue aux Terrestres
Retour de la saison 3 le 16 août 2018 !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
I'm tired - Climon
Invité
Invité
(#) Sujet: I'm tired - Climon ♦ Sam 14 Avr - 16:07



I’m tired


S’il y avait bien une chose à laquelle Clary ne s’attendait pas, c’était bien celle-là. Elle pensait que tout était fini. Son père avait été arrêté, son procès avait eu lieu, ils pouvaient enfin vivre leur vie tranquillement, sans cette peur constante de perte qui planait autour d’eux. Mais non. Une nouvelle bombe leur tombait dessus. Une nouvelle bombe tombait sur elle. Sa mère était morte. Elle avait vu son corps sans vie. Elle avait entendu les excuses de Maryse qui elle, s’en était sortie. Elle avait senti autour d’elle, les bras de Jace qui la retenait alors qu’elle était en train d’hurler la mort. Cette douleur… Ça ne l’avait pas quitté depuis. Elle était restée plusieurs heures dans un état assez stoïque, sans bouger, avec juste ses larmes qui coulaient le long de ses joues. Jace ne l’avait pas quitté, il était resté avec elle pendant ces longues heures, même si aucun son ne sortait de leurs bouches. Il avait été d’une patience incroyable avec elle, la rousse s’en rendait bien compte, et elle avait dû insister pour qu’il parte à cette mission et la laisse toute seule. Elle lui avait promis d’appeler Simon pour qu’il vienne la rejoindre et qu’elle ne rumine pas trop longtemps.

Et c’était d’ailleurs ce qu’elle avait fait. La voix encore tremblante, la jeune femme avait laissé un message sur le répondeur de son meilleur ami, en lui faisait bien comprendre qu’il s’était passé quelque chose de grave. Et elle l’attendait, toujours dans sa chambre, roulée en boule dans son lit, les yeux fixés devant elle. La jeune femme ne savait pas quoi faire, ni quoi penser. Elle n’avait toujours pas prévenue Luke… Elle n’y arrivait pas. Déjà appeler Simon avait été un grand et douloureux effort. Elle ne voulait pas réaliser que sa mère était morte, et pourtant… C’était bien le cas. Assassinée, par quelqu’un qu’elle ne connaissait pas, que personne ne connaissait, et qui était toujours en liberté. Certainement l’un des sous-fifres de son père. Pourquoi ? Elle n’arrivait pas à comprendre ça. En quoi ça l’aidait ? Ce n’était pas ça qui allait lui permettre d’être libérer. Quel était l’intérêt ? Est-ce que c’était de la simple vengeance ? Est-ce qu’il voulait réellement détruire sa fille à défaut d’anéantir le Monde Obscure ? Elle n’arrivait pas à comprendre et à savoir pourquoi sa mère était morte.

Elle s’était d’ailleurs remise à pleurer, quelques minutes avant d’entendre la porte s’ouvrir derrière elle. Clary s’était redressée dans son lit, et retournée avant d’apercevoir Simon. Elle s’était alors levée, toujours en larmes, même pire qu’avant, pour se précipiter dans les bras de son meilleur ami. Mais même ça, ça faisait rien. Même les bras de Jace n’arrivaient pas à atténuer son mal-être. « Maman… » Sa gorge était tellement sèche ! Elle avait un mal fou à parler, à mettre des mots sur ce qu’il s’était passé. Pourtant c’était tellement simple. Mais ça rendait la chose encore plus réelle. « Elle est morte… » Et là, c’était le craquage complet. Les larmes de la jeune Nephilim ne s’arrêtaient plus, de nouveau. Heureusement que Jace n’était pas là pour voir ça, parce que la rousse se retrouvait dans un état pas possible. Elle n’arrivait plus à s’arrêter de pleurer, elle s’étouffait avec ses propres larmes, son corps était tout tremblant, son visage déformé par la peine. Et la culpabilité. Parce que la dernière discussion qu’elle avait eu avec elle était une dispute. Et elle s’en voulait tellement de ça. Surtout qu’il était trop tard maintenant pour espérer se rattraper un jour.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Wendy & Horatio
♦ Runes : 16
♦ Messages : 354
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ Mer 25 Avr - 10:41
I’m tiredSuite à ma petite altercation avec Lydia, j’avais pu reprendre ma mission initiale : retrouver Clary. Merde, comment j’avais pu me laisser distraire. Ma meilleure amie avait besoin de moi. J’avais vraiment peur pour elle. Il s’était passé quelque chose. C’était sûr, tous les chasseurs d’ombres faisaient des têtes d’enterrement. Pour avoir été enterré moi-même, croyez-moi, je sais bien à quoi ça ressemble. Je rejoins la chambre de Clary aussi vite que je pu. J’hésitai quand même un instant une fois devant sa porte. Je pouvais entendre que ma meilleure amie était à l’intérieur. Et je l’entendais pleurer, même si elle était plutôt silencieuse, mon ouïe n’avait plus rien à voir avec celle d’un humain à présent.

J’avais la gorge serrée. Est-ce que je devais frapper ? Mais non, c’était Clary. J’entrais directement. Je savais à quoi m’attendre pourtant, mais la voir dans cet état me bouleversait totalement. Je n’avais pas fait un pas, que la rouquine se jetait déjà dans mes bras. Je la serrais contre moi. Lorsqu’elle dit juste un “maman”, j’aurais volontiers fait un blague en disant que je sais que j’étais belle et séduisante, mais que ce n’était pas une raison pour me confondre avec Jocelyne. Ca aurait détendu un peu l’atmosphère. Quoique, non ça aurait empiré les choses je crois. Il valait mieux que je la ferme. Pour que Clary soit dans un tel état. Il était arrivé quelque chose à Jocelyne.

Puis entre deux sanglots, Clary m’annonça que sa mère était morte. Non. Pas Jocelyn. C’était impossible. Je me figeai, sans comprend. Ou plutôt sans vouloir comprendre. Mais non, pas elle. Je m’accrochai à Clary et je me mis à pleurer avec elle sans même m’en rendre compte. Je comprenais son état maintenant et je ne pouvais que partager sa peine. Les Fray étaient ma deuxième famille. Quand ça n’allait pas chez moi, c’était chez eux que j’allais me réfugier. Et j’étais toujours accueilli à bras ouvert. Je pleurais comme un gamin. Je n’avais pas pleuré autant depuis… Ok, pas si longtemps, vu que ça remontait à ma rupture avec Raphael. Mais là, c’était différent, pas le même genre de douleur.

J’étais incapable de laisser Clary partir, j’avais juste avancé un peu pour fermer la porte, histoire qu’on nous laisse nous vider de nos larmes en paix. Mais je ne savais pas quoi dire. Pour une fois de toute son existence, Simon Lewis était sans voix. Perdre Jocelyn, c’était un monument qui s’effondre. Et c’était pire que ça encore. Parce que toute cette histoire avait commencé pour elle. Nous nous étions battus pour la récupérer, puis pour la sortir de son coma. Et maintenant ça ? C’était comme si on venait de couper notre dernier espoir de retourner un jour à une vie normale. Ou tout du moins pour Clary, parce que dans mon cas c’était un peu raté.

Après quelques longues minutes à pleurer l’un contre l’autre, je réussi à me reprendre un peu. Je me reculais un peu, sans lâcher ma meilleure amie et l’entraînai s’asseoir sur le bord de son lit.

- Je… Jocelyn était comme une mère pour moi Fray je… Je suis désolé… Je… Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

J’avais le droit de savoir non ? J’avais toujours les mains de Clary dans les miennes. J’avais l’impression que c’était de ma faute. J’avais aucune idée de ce qu’il s’était passé. Mais j’avais l’impression que si j’avais été là, j’aurais pu faire en sorte que ça n’arrive pas. Quitte à mourir à sa place. Je n’étais plus à une fois près. Ou alors j’avais l’impression que c’était mon karma de merde qui allait maintenant saccager la vie de ma meilleure amie. Non mais sérieusement, c’était à croire qu’il y avait une force supérieure qui voulait tout faire pour que je me retrouve seul. A moins qu’on aie tout les deux ce karmas de merde. Mais c’était totalement injuste. On ne méritait pas ça. Clary ne méritait pas ça.
© 2981 12289 0



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ Ven 27 Avr - 22:39



I’m tired


Elle ne savait plus quoi faire pour faire s’en aller la douleur. C’était comme si elle s’accrochait à tout son corps, à son cœur, à ses muscles, à sa tête, à son âme, en la tirant vers le bas, un peu plus à chaque seconde depuis qu’elle avait vu le corps de sa mère et qu’elle avait constatée par elle-même qu’elle ne respirait plus. C’était bien la première fois que Clary souffrait autant. Et pourtant, elle pensait avoir déjà assez souffert à cause de son père, avec son mensonge qui l’avait éloigné de Jace, les autres qui l’avaient regardé de travers pendant des mois, cette place qu’elle n’arrivait pas à trouver. Et maintenant que tout s’arrangeait, qu’elle avait enfin commencée à trouver le bonheur et à être heureuse, une nouvelle bombe lui tombait dessus. La pire de toute, la plus douloureuse. Celle qui la clouait au sol avec une telle force qu’elle avait l’impression qu’elle ne pourrait plus jamais se relever.

Et mettre des mots dessus… C’était encore plus difficile que de pleurer. Ça rendait la chose plus réelle. Mais elle ne pouvait pas cacher ça à Simon. Il avait le droit de savoir lui aussi. Il avait connu sa mère pendant des années, elle avait soigné ses bobos quand ils étaient petits, leur avait cuisiné des petits gâteaux pour leur goûter quand ils rentraient de l’école. Elle avait fait tellement pour eux. Pour elle. Et la rousse avait l’impression d’avoir été un monstre avec elle ces dernières semaines. Tout ça parce qu’elle voulait qu’elle accepte Jace, égoïstement. Elle s’était éloignée. Si seulement elle avait su… C’était beaucoup trop tard maintenant. Et ils pleuraient tous les deux. Elle avec des regrets tellement énormes qu’elle se demandait si elle allait pouvoir vivre avec ça. Elle ne pensait pas en avoir la force.

Et elle n’arrivait pas à s’arrêter. Même quand Simon l’entrainait vers le lit pour qu’ils se mettent assis, les larmes continuaient à couler sur ses joues. Elle ne pensait pas avoir autant de flotte dans le corps. Ça faisait des heures déjà qu’elle pleurait, mais c’était comme si ses yeux ne voulaient pas lui donner le plaisir de s’assécher et de stopper ça. Elle était dans un état pitoyable, les cheveux en bataille, le nez et les yeux rouges à force de pleurer. Ses vêtements étaient tout froissés, son maquillage avait coulé. Et elle avait attrapé les mains de Simon pour les serrer aussi fort que possible, parce qu’elle avait besoin de s’accrocher à quelque chose. A quelqu’un. Elle savait que ça devrait être Jace mais… Elle ne voulait pas l’étouffer avec sa peine plus qu’il ne pouvait le supporter. « Elle… Avec Maryse elle a été enlevé et… Elle est… » Même elle ne savait pas exactement ce qu’il s’était passé, et elle n’était pas certaine de vouloir savoir ça dans le détail. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’on l’avait tué. Quelqu’un qui avait pris l’apparence de son père. Certainement un Membre du Cercle tellement sadique qu’il s’était dit que c’était le meilleur moyen de détruire leur famille. Maryse avait eu la chance de s’en sortir, et Clary ne lui en voulait pas, bien au contraire d’ailleurs. Elle n’aurait pas supporté de voir en plus la douleur de ses amis.

De toute façon, c’était à elle-même que la jeune Nephilim en voulait le plus. Et c’était probablement pour ça que cette douleur ne partait pas. Elle s’en voulait beaucoup trop, même si ce n’était pas elle qui l’avait tué, c’était tout comme. « Je… J’ai été horrible avec elle Simon… » Elle s’en voulait tellement. Leur dernière discussion tournait en boucle dans sa tête. Ce qu’elle lui avait dit… Comment est-ce qu’elle avait pu ? Qu’est-ce que sa mère avait pensée d’elle en voyant sa mort arriver ? Est-ce qu’elle l’avait détestée pour ça ou est-ce qu’au contraire elle lui avait pardonnée ? « On s’est disputé la dernière fois qu’on s’est vues et… Je lui ai dit que si elle me demandait de choisir entre elle et Jace... » Clary cacha alors son visage dans ses mains, et pas pour dissimuler ses nouvelles larmes. Mais parce qu’elle avait l’impression d’être un monstre. Elle avait tellement honte de ce qu’elle avait fait, de ce qu’elle avait dit. Elle ne savait même pas si un jour elle arriverait à nouveau à sortir de cette pièce, ou même à avaler quelque chose. Elle n’avait plus envie de rien autre que de voir sa maman une dernière fois pour lui dire à quel point elle était désolée.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Wendy & Horatio
♦ Runes : 16
♦ Messages : 354
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ Dim 6 Mai - 22:28
I’m tiredClary pouvait me serrer les mains et pleurer autant qu’elle voulait, ça ne changerait pas les faits. Mais je savais que ça faisait du bien d’avoir quelque chose, quelqu’un à qui se raccrocher. Alors ça ne me gênait pas. Ce n’était pas comme si elle me faisait mal. Puis même si c’était le cas, comment je pourrais songer à ce genre de détail ? Actuellement, la plus grande douleur était psychologique. C’était difficile de réaliser que c’était arrivé. La preuve, même Clary avait du mal à m’évoquer les fait. Mais je comprenais de toute façon, ce n’était pas vraiment ce qui importait le plus. Je savais ce que c’était de perdre quelqu’un. Et je n’aimais pas voir ma meilleure amie dans cet état. Elle ne méritait pas ça.

Il n’y avait pas grand chose à dire. Je n’étais pas trop nul d’habitude quand il s’agissait de parler, surtout si c’était pour ne rien dire, sortir des bêtises, distraire. Mais là, si. Mais mots restaient coincés dans ma gorge. J’avais du mal à avaler l’information. Et j’étais presque sûr de mettre un certain à la digérer. Tout ce qui affectait Clary m’affectais aussi. Nous n’étions pas relié par une rune de Parabatai, mais j’étais presque sûr nous étions l’équivalent le plus proche... J’allais dire chez les humains, mais aucun de nous deux n’était plus un terrestre à présent.

Pleurer ensemble, c’était bien aussi. Eviter de trop en faire et juste se vider de toutes les larmes de nos petits corps. Pour le moment, c’était la meilleure chose qu’on puisse faire de toute façon. Puis il fallait qu’on évacue notre tristesse, tout retenir, ce n’est jamais bon. Mais entre deux sanglots, Clary réussit à prendre la parole pour exprimer ses regrets. Elle s’était disputé avec Jocelyn juste avant. Je passai un bras autour de ses épaules pour la serrer contre moi. Je carressai ses longs cheveux roux, en espérant que ça aide à la réconforter avant de lui répondre calmement :

- Hey… Non,... Pense pas à ça. Toi et ta mère, vous étiez tellement proche Clary… Toute votre relation ne se résume pas à une dispute. Je suis sûr qu’elle ne t’en voudrait pas.

Je n’étais pas psychologue, ni télépathe. Mais je connaissais Jocelyne. J’avais eu le temps de la voir avec Clary, de savoir quel genre de mère elle était. Et j’étais sûr de ce que je disais.

- C’est normal. C’est ta mère, elle a toujours cherché à te protéger, peut-être un peu trop maintenant et toi et bien… Tu grandis, tu voulais lui prouver que tu peux t’en sortir seule, tu as traversé plein d’épreuve récemment… C’était juste… Sur le coup de l’émotion et un manque de compréhension entre vous. Ca se serait vite réglé. Clary… Jamais Jocelyne t’en aurais voulu. Je suis même sûr qu’elle t’avais déjà pardonné juste après cette dispute.

Il ne fallait pas que Clary commence à se créer trop de regrets. Elle allait devoir vivre avec le poids après. Et ça allait gâcher tout ses beaux souvenirs qu’elle avait avec elle.

- Crois-moi Clary, il ne faut pas que tu te fixe sur le négatif. Pense à tous ces beaux souvenirs que tu as avec ta mère et… C’est pas ça qu’elle vivra encore. Il faut pas que tu t’en prenne à toi-même. C’est normal d’être triste, mais après ça, il faut aller de l’avant. Ta mère n’a pas donné sa vie en vain. Tout ce qu’elle a fait, elle l’a toujours fait pour toi. Rends-la fier. Soit une guerrière, une vraie Fray, te laisse pas abattre par quelques petites erreur bêtes que tu as pu faire.

C’était le meilleur speech que je pouvais faire. Enfin j’espérais que Clary ne le prendrais pas mal. Mais sincèrement, j’aurais aimé que quelqu’un me dise ça après le décès de mon père. J’étais jeune, certes, mais ce n’était pas pour autant que ça ne m’avait pas marqué.
© 2981 12289 0



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ Ven 11 Mai - 21:50



I’m tired


Elle s’en voulait tellement… La culpabilité la rongeait comme si un petit monstre était venu se loger dans son corps pour manger ses cellules une par une jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une seule. Mais là ce n’était pas ses cellules qu’il mangeait, mais plutôt ce qui lui restait d’espoir. L’espoir qu’elle avait de se réconcilier un jour avec sa mère, qu’elle finisse par accepter Jace, par accepter son bonheur. Elle ne pourrait plus jamais le faire maintenant. Et elle allait devoir vivre avec cette culpabilité de lui avoir dit ces horreurs. Ces mots qu’elle regrettait tellement, qui avait dû être tellement dur à entendre pour Jocelyne. Cette femme qui avait tant sacrifiée pour elle, et qui s’était retrouvée face au mur entêté qu’était sa fille. Comment est-ce qu’elle avait pu ? Comment cette simple idée lui était passée par la tête. Même elle l’ignorait. Et encore, si ça n’avait fait que lui traverser l’esprit… Mais non. La jolie rousse lui avait bien fait comprendre qu’elle ferait toujours passer Jace avant tout. Et le pire, c’était certainement qu’elle le pensait encore, même après tout ça.

Elle se sentait comme un monstre. Elle avait mal. C’était vide, près de son cœur. Une partie d’elle était partie, et ne reviendrait jamais. Une partie de son âme était morte avec sa mère. Elle se demandait comment elle allait pouvoir supporter tout ça. Est-ce qu’elle y arriverait seulement ? Elle n’en avait pas l’impression. Elle avait fait bonne figure devant Jace, pour ne pas qu’il s’inquiète, pour ne pas qu’il stoppe toute sa vie d’un seul coup à cause d’elle. Mais elle n’avait pas été honnête. Elle lui avait dit que ça irait, qu’il pouvait partir, mais ça n’allait pas. Rien n’allait. « Je peux pas m’en sortir toute seule. J’y arriverais pas sans elle, j’ai besoin de ma maman… » Oh oui qu’elle avait besoin d’elle. Qui est-ce qu’elle irait voir quand elle se disputerait avec Jace ? A qui elle demanderait conseille pour ses enfants quand elle en aurait ? Qui allait l’accompagner devant l’autel le jour de son mariage ? Tous des passages important de sa vie, où sa mère aurait dû être là pour l’aider, pour partager son bonheur. Comment est-ce qu’elle allait se débrouiller sans elle ? Clary se sentait complètement perdue, paumée comme elle ne l’avait jamais été. Et elle avait l’impression que personne ne pouvait rien y faire.

Même les paroles de Simon… Elle savait qu’il voulait bien faire, il avait toujours de bonnes intentions, il était adorable. Mais là, ça ne fonctionnait pas. Rien ne fonctionnait, parce que la jeune Nephilim était dans une phase de son deuil…. Qu’elle ne pouvait pas expliquer elle-même, en réalité. « Justement… Je l’ai tué. Indirectement peut-être, mais elle est morte parce qu’elle a encore voulu me protéger. Je suis pas une Fray. Je suis pas une Terrestre, et j’ai pas l’impression d’être une Shadowhunter non plus. Là j’ai l’impression d’être rien d’autre que la fille de mon père. » Et c’était douloureux. Extrêmement douloureux. Son père était un monstre, et Clary avait l’impression d’avoir hérité d’une de ses parts sombres. Elle sentait l’obscurité en elle, cette noirceur qui la rongeait. Elle l’avait vue à l’œuvre plusieurs fois. Quand elle avait tué ce Membre du Cercle en voulant libérer Jace. Quand elle en avait fait une brochette en voulant sauver Simon. Elle ne l’avait jamais avouée mais… Elle avait ressenti du plaisir en tuant ces personnes. Et si elle ne l’avait jamais dit, c’était bien parce qu’elle savait que ce n’était pas normal. Que c’était mal.

panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Wendy & Horatio
♦ Runes : 16
♦ Messages : 354
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ Dim 20 Mai - 20:13
I’m tiredJe ne pouvais pas forcer Clary à parler, je savais à quel point elle était dévastée. Et est-ce que j’avais vraiment envie de savoir ce qu’il c’était passé ? Est-ce que j’avais envie de m’imaginer la mort d’une des personnes qui avait compté le plus pour moi. Et il y avait cette horrible voix dans ma tête qui me disait “et ce n’est qu’un début”. Pas dans le sens où Valentin allait tuer tout le monde autour de moi. Mais le temps allait le faire. Parce que j’étais immortel et la plupart de ceux qui m’entouraient aujourd’hui ne l’était pas. Merde, mais pourquoi il fallait que je pense à maintenant hein ? Comme si la mort de Jocelyn ne suffisait pas.

Du peu que m’avait raconté Clary, j’en déduis que Maryse allait bien. Sinon j’aurais sans doute croisé quelques Lightwood en larmes dans les couloirs en venant. Ou alors je les aurait au moins entendu. Après, je ne disais pas non plus que la mort de Jocelyn ne les affectait pas, mais sûrement beaucoup moins. Et même dans la communauté des chasseurs d’ombre en général. Jocelyn les avait fuit pendant tellement longtemps… Bref, j’essayais de me maîtriser un peu et de rassurer Clary. Ca me crevait encore plus le coeur de la voir dans un état pareil. Elle n’avait pas à porter ce fardeau sur ses épaules toute seule. Mais de la voir parler de sa mère comme ça, comme une enfant perdue…

- Oh Clary… Courage… On est là…

Je la serrai à nouveau contre moi. Je savais ce que c’était que de devoir vivre sans sa maman alors qu’on est dans un moment de sa vie où on en aurait le plus besoin. Je me remis à pleurer, enfin si j’avais vraiment arrêter à un moment à vrai dire. Puis Clary qui continuait de se planter elle même des poignards dans le coeur…

- Arrête de dire ça… C’est pas vrai… Tu seras toujours une Fray. T’as rien en commun avec Valentin. Ton père c’est Luke. C’est lui qui t’as élevé, c’est lui qui a été là pour toi. Valentin… C’est juste le type qui a aidé à te concevoir. Et encore, on sait très bien que c’est ta mère qui a fait le plus gros du job… Allez Fray… Te blâme pas comme ça. Puis perso, j’en ai rien à faire, pour moi, t’es pas une fille de, t’es pas une Nephilim, une terrestre, t’es ma meilleure amie. Et quand tu es perdue, que tu sais plus dans quelle direction regardée et bien je suis là, tu peux me faire confiance Fray. Alors crois-moi quand je te dis que ce n’est pas de ta faute. Que ta mère aurait sans doute mille fois préféré mourir en te protégeant que d’une autre manière…

C’était assez bizarre de dire ça comme ça, je vous l’accorde. Mais depuis que j’étais mort moi-même, je dois vous avouer que j’avais un rapport un peu différent avec la chose. Quoique, cela ne m’empêchait pas de pleurer toutes les larmes de mon corps et de regretter de pas avoir été là aussi plus tôt. Parce que à ce rythme là, ouais, je pouvais passer pour coupable de cette mort aussi.
© 2981 12289 0



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ Sam 23 Juin - 20:22



I’m tired


C’était comme si une partie de son âme s’était décrochée de son corps. Clary était même incapable de mettre des mots sur sa douleur. Elle n’avait jamais ressenti ça, elle n’avait jamais autant souffert. Et elle ne le souhaitait clairement à personne, pas même à son père qui était la pire des ordures. D’ailleurs, qu’est-ce qu’il pouvait bien ressentir lui à cet instant ? Est-ce qu’il était même au courant de ça, de ce qu’il avait causé ? Est-ce qu’il se trouvait encore dans une cellule à Alicante, ou est-ce qu’il s’était bel et bien échappé ? Des questions que la rousse aurait dû se poser pour oublier sa peine, au moins pendant quelques secondes, mais elle n’arrivait même plus à penser. Elle n’arrêtait pas de revoir sa mère sans vie dans les bras d’une Maryse mal en point, puis dans les siens. Elle se souvenait encore du froid glacial de sa peau sous ses doigts, de ses yeux fermés, de son cœur qu’elle ne sentait plus à travers sa peau. Elle ne pourrait jamais oublier cette vision, et cette détresse qu’elle avait ressentie, même avec Simon qui la prenait dans ses bras, même avec Jace qui la consolait. Il avait déjà essayé, pendant des heures avant de devoir partir en mission. Il n’avait pas réussi. Les larmes étaient revenues malgré elle. Elle n’avait plus la force de les retenir.

Et elle avait l’impression d’être redevenue une enfant. Parce que même si elle était à présent une adulte, elle avait encore besoin de sa maman. Elle était perdue. Elle avait besoin de ses conseils, de la prendre dans ses bras une dernière fois, et surtout de lui dire qu’elle l’aimait. Elle ne l’avait pas fait. Elle avait été horrible avec elle à la place. Jamais elle ne pourrait se pardonner une chose pareille. C’était pour ça qu’elle n’arrivait pas à s’arrêter de pleurer, et qu’elle s’accrochait à Simon comme si sa vie en dépendait. Qu’est-ce qu’elle allait faire maintenant ? A quoi ça rimait tout ça ? Elle n’arrivait pas à comprendre. « Mais moi je voulais pas qu’elle meurt ! Je sais pas quoi faire, je veux qu’elle revienne. Pourquoi toi t’es revenu et pas elle ? » Elle ne se rendit compte de la portée de ses paroles qu’après les avoir prononcées. De quoi couper presque automatiquement ses larmes. « Simon je suis désolée, c’est pas ce que je voulais dire… » Elle était un boulet jusqu’au bout. Au final, c’est elle qui aurait dû mourir, pas sa mère. Bien sûr qu’elle le pensait, même si elle ne le dirait clairement pas à voix haute parce qu’elle savait très bien les réactions qu’elle allait provoquer. Et elle n’avait pas envie de se sentir constamment surveillée parce que Jace et Simon auraient peur qu’elle fasse une grosse connerie. Enfin, en soit, c’était déjà un peu le cas, mais là elle pensait surtout au suicide. Chose qu’elle ne ferait d’ailleurs jamais, déjà parce qu’elle n’avait clairement pas le courage de faire ça, mais aussi parce qu’elle tenait beaucoup trop à ses proches pour leur infliger la douleur qu’elle était en train de subir.

Elle avait besoin de se mettre debout, et c’est d’ailleurs ce qu’elle fit. Elle partit ouvrir la fenêtre de sa chambre pour s’y pencher et prendre un peu d’air frais. Elle avait l’impression que ça faisait des jours qu’elle était enfermée ici alors que ça ne faisait qu’à peine quelques heures. Et il faisait tellement beau dehors. Un ciel dégagé, une température agréable, contrastant totalement avec son humeur générale du moment. « Ça s’arrêtera jamais, hein ? On avait enfin arrêté Valentin, c’était fini, et maintenant ça… » Clary sentait la colère monter, s’ajouter à sa peine déjà présente. Elle avait l’impression d’être un gros nœud d’émotions négatives qui ne faisaient que se battre en duel pour voir laquelle allait emporter ce combat. Elle avait envie de sortir, d’être envoyé sur une mission où elle aurait à se battre pour se défouler un peu, pour tuer. Elle voulait planter une lame en plein dans le cœur de son mère de ses propres mains pour tout lui faire payer. Tout ça, c’était de sa faute. Et même si ça lui faisait peur de ressentir des choses de ce genre-là, parce qu’elle n’y était clairement pas habituée, elle n’arrivait pourtant pas à les faire partir.

panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Babelicious Rock God
avatar
♦ Age : 21
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : Wendy & Horatio
♦ Runes : 16
♦ Messages : 354
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ Mar 26 Juin - 23:12
I’m tiredJe ne pouvais pas en vouloir à Clary. Je savais que c’était la tristesse qui lui faisait dire tout ça. Et je savais à quel point c’était un coup dur pour elle. Après tout ce qu’il s’était passé. Ca n’arrêtait donc jamais. Maintenant, elle se retrouvait sans famille. Mais j’étais toujours là et il y avait Luke aussi et les Nephilim. Donc Clary n’était pas toute seule. Cependant, toutes les personnes du monde ne pourraient jamais remplacer Jocelyn. J’en avais bien conscience et même moi, ça me déprimait. Cette femme était géniale et… Et elle allait vraiment me manquer aussi. Ca me déprimait et voir Clary dans un tel état était pire encore.

Je me rendais bien compte à quel point ce monde était injuste. Ouais, moi j’avais eu le droit à une seconde chance, mais pas Jocelyn. Je savais que Clary ne disait pas ça parce qu’elle aurait préféré sa mère à moi. Mais si j’avais pu, j’aurais volontiers ressuscité Jocelyn. Mais ce n’était pas comme ça que les choses se passaient. Ce serait bien trop simple si on pouvait transformer tous les mourrant en vampires éternels. Mais ça foutrait un sacré bazarre dans l’équilibre de la Force et tout. Putain, comment je peux citer Star Wars dans une situation pareille ?

- Mh. T’inquiète, j’avais compris. Ce monde est injuste de toute façon. Et je suis désolé de pas pouvoir la faire revenir…

Il n’y avait plus grand chose à dire à ce stade. J’essayais de maîtriser ma propre tristesse pour Clary. Mais je savais que ce n’était pas aujourd’hui qu’elle irait mieux. Et sûrement pas demain non plus. Je laissais ma meilleure amie se lever et aller prendre l’air à la fenêtre. C’était une si belle journée… Tellement paradoxal avec notre humeur actuelle. J’aurais bien aimé aller profiter d’un peu d’air frais aussi. Mais maintenant que j’étais un vampire, je ne ressentais plus grand chose. Qu’il fasse chaud ou froid, ça ne changeait rien pour moi. Et j’avais beau sentir la caresse du vent, ça ne me faisait pas le moindre effet. En même temps, je n’avais plus besoin de respirer non plus. Alors qu’il y aie de l’air ou non, ça m’importait peu au final. Je rejoignit tout de même Clary.

- Je peux pas te dire Fray. J’ai l’impression que depuis qu’on est dans ce monde c’est une chute continuelle. Mais on a pas le choix que d’apprendre à vivre avec. Laisse-toi du temps. C’est tout ce qu’il y a faire.

Il n’y avait pas de solution miracle à la tristesse. Puis on était bien placé tout les deux avec Clary pour savoir à quel point nos vies avaient changé en très peu de temps. Et sincèrement, j’avais eu du mal à surmonter tout ça. Mais il fallait continuer de s’accrocher.

- Pour le moment, occupe-toi de toi, repose-toi, pleure tout ce que tu as et… On remontera la pente après ok ? Parce qu’on a encore besoin de toi Fray, l’Institut à besoin de toi, Jace à besoin de toi. J’ai besoin de toi.

Je lui adressais un petit sourire. Je ne voulais pas que ma meilleure amie pense une seconde qu’il vaudrait mieux qu’elle laisse tout tomber et abandonne. De toute façon, je connaissais ma Clary, je savais qu’elle n’abandonnerai pas aussi facilement.
© 2981 12289 0



We sure are cute for two damned people
©️ Miss.Pie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: I'm tired - Climon ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm tired - Climon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danticat: Yes, Haitians are tired, but they are not defeated
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏
» (terminé) + a friend never gets tired of listening to your dramas over and over again ◈ alvawick
» I'm tired living in the past ❄ Feat. Killian
» I don't care, I love it!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: