I couldn't stop looking at you × feat. Lucifer
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
I couldn't stop looking at you × feat. Lucifer
avatar
♦ Autres comptes : Breanna Montgomery & Willow C. Saunders
♦ Runes : 0
♦ Messages : 37
♦ Date d'inscription : 21/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: I couldn't stop looking at you × feat. Lucifer ♦ Ven 6 Avr - 5:39
I couldn't stop looking at you
« Maman, qu’est-ce qu’on va manger ce soir? Oh, je sais, de la pizza! » Perdue dans mes pensées, je me concentrais à peine sur ce que Trixie me racontait. Bien trop de problèmes au travail, maintenant que je retombais à la case zéro, avec un partenaire servant presque de superviseur. Luke et ses mystères. Sa … sa fille, Clary, qui se présentait constamment au bureau, qui parlait parfois en murmurant avec lui. Complices, mais de quoi, je n’en avais aucune idée. Pas le temps ni l’intérêt de me mêler à leurs histoires. Puis, de toute façon, je préférais de loin me concentrer sur les tâches à faire, plutôt que de fouiner dans leur vie, quoique celle-ci semblait bien compliquée. Comme la mienne, en fait. En revanche, je n’en parlais pas tant, préférant me garder de commentaires un peu trop directs. Qui sait, peut-être que mon ex avait des amis à New York, et ceux-ci pourraient justement venir lui annoncer que je me trouvais ici. Le pire, c’est qu’il serait parfaitement capable de se faire transférer dans la Grande Pomme, prétextant vouloir passer plus de temps avec notre fille quand, en fait, je le sens réessayer d’allumer la flamme déjà disparue. Un vieux fou, celui-là, alors qu’il croyait pouvoir tout effacer et nous donner une deuxième chance. Moi, j’avais déjà tourné la page.

« Maman? Maman est-ce que tu m’écoutes? » Je sursautais, ma rêverie prenant fin subitement. « Je suis tout ouïe, mon amour! » Sur ce, elle me répéta son dilemme, ce à quoi je répondis non sans rigoler. « Ne t’en fais pas, on se décidera sur le repas plus tard. Pour l’instant, tu dois aller à l'école et moi, au boulot. » Un petit bisou sur le front, de brefs au revoir, et hop, me voilà partie en direction d’une scène de crime. Ma première journée en solo, enfin! Luke était trop occupé, avait demandé à s’absenter pour le restant de la semaine. Je m’occupais donc de ses enquêtes, le temps qu’il revienne. Bon, je sais, ça n’a pas fait l’unanimité, mais je m’en fiche complètement. Mon but n’est pas de plaire, mais plutôt de prouver mes capacités en tant de femme dans les forces de l’ordre. Et pour ça, je ne pouvais pas rester cachée derrière un partenaire bien plus reconnu au commissariat. Non, c’était décidé. Aujourd’hui, je me ferais remarquer. Les gens sauraient exactement qui je suis, et verraient la passion que j’ai pour le métier et le badge.

Une vingtaine de minutes me suffirent avant que je n’arrive à la scène de crime. Une petite foule s’était déjà accumulée non loin, ce qui rendrait mes déplacements beaucoup moins faciles. Heureusement, certains jeunots, dont une petite quantité s’avéraient être des admirateurs de Luke Garroway. Ils me reconnurent immédiatement ou presque, lorsque je sortis de ma voiture, ce qui me permit de me faufiler parmi les gens et me retrouver près de la ruelle en moins de deux minutes. Là, étendue par terre, le corps d’une jeune femme. L’étrangeté de cette enquête, c’était surtout le fait qu’elle avait été presque toute vidée de son sang. Un culte, peut-être? Non. Non, ça ne se pouvait pas. J’avais une petite idée de ce dont il s’agissait, mais je n’osais pas le verbaliser. Comme lors du kidnapping, avec les deux jeunes hommes dans une salle qu’on qualifierait presque de donjon, j’eus un flash des corps. Ils n’avaient plus de sang. Froids, livides, sans aucune véritable trace d’attaque physique, si ce n’était que deux trous au niveau du cou. « Détective Peterson. Qu’est-ce qu’il s’est passé? » Je ne posais la question que par pure politesse, et observait surtout le corps, pendant qu’on m’expliquait les détails retenus jusqu’à maintenant. « Un consultant? » Je me relevais soudainement. Quoi? N’avais-je pourtant pas la permission de m’occuper de mes propres foutus dossiers? « Pourquoi en aurais-je besoin d’un? Je me débrouille parfaitement. » Quelques plates excuses avant qu’il ne se remette à parler des ordres qu’il reçut, s’excusant aussitôt de la situation. « Ne t’en fais pas! Je suis juste un peu déçue, mais ça passera. » Pourvu seulement que ce consultant ne se mette pas à remuer le couteau dans la plaie. Autrement, ça finirait mal pour lui.
© 2981 12289 0


 
i'm strong fierce and loving.
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
(#) Sujet: Re: I couldn't stop looking at you × feat. Lucifer ♦ Mar 17 Avr - 0:54


I couldn't stop looking at you


Il s'en passait des choses étranges par ici depuis quelques temps, mais Lucifer n'en avait clairement quoi faire, il savait pertinemment d'où tout ça venait, et n'avait pas envie de se prendre la tête à savoir qui était le coupable de tout ce remue ménage. Sauf qu'à un moment donné, son tempérament têtu et un peu borné en avait marre, au bout de plusieurs semaines, ça suffisait que tout les humains se fassent vider de leur sang. Et encore une fois, il avait joué de ses charmes pour réussir à se faire embaucher en tant que consultant pour la police, histoire de pouvoir en savoir un peu plus. Un simple saut au poste de police avait suffit, il savait être persuasif... enfin, ses pouvoirs l'y aidait fortement. Il pose alors son fessier dans sa voiture décapotable, direction la scène de crime, où il arrive rapidement, râlant un peu de toutes les personnes qui s'y trouvaient déjà, juste par curiosité, c'était un aspect de l'humanité qu'il ne comprenait définitivement pas. Alors qu'il écarte l'attroupement fait autour de la barrière, pour se frayer un chemin, il entends une personne râlait ouvertement et un peu fort qu'elle n'avait pas besoin d'un consultant et qu'elle se débrouillait très bien toute seule. C'est le moment que choisit Lucifer pour se racler la gorge assez fortement alors qu'il était arrivé au niveau de la jeune femme, certainement sa collègue. Et celle à qui il était rattaché.

« Dites le clairement si vous ne voulez pas de moi, ce sera plus rapide ! Mais je peux être d'une très grande aide ! »

Parfois il pouvait être un peu susceptible mais c'était dit de façon légère, il valait mieux éviter les conflits avant même que l'enquête n'ait commencé. Il examinait le corps du regard, en attendant que la détective ne veuille bien se lever et lui faire face qu'il voit son visage, pour la saluer.

« Lucifer Thomson, sinon... Accessoirement, votre consultant, je crois ! »

Il avait légèrement accentuer son accessoirement, et il l'avait fait exprès. Peut être que finalement ils ne s'entendraient pas si bien. Quoi que... Il pouvait toujours faire appel à ses pouvoirs pour que ça s'arrange. Enfin, c'est ce qu'il croit..
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♦ Autres comptes : Breanna Montgomery & Willow C. Saunders
♦ Runes : 0
♦ Messages : 37
♦ Date d'inscription : 21/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: I couldn't stop looking at you × feat. Lucifer ♦ Ven 20 Avr - 6:04
I couldn't stop looking at you
En tout cas, il n’y a pas à dire, cette ville ne dormait vraiment jamais. Je venais de Los Angeles, j’avais bien vu des enquêtes un peu trop sanglantes et à vous faire dresser les cheveux sur la tête. En revanche, dans la Grande Pomme, le processus des tueurs se différenciait vraisemblablement. Qui penserait à vider des gens de leur sang? Même les grands noms de l’Histoire, comme Jack l’Éventreur, ne s’occupaient pas de la sale besogne. Mais le comble du malheur, pour moi, c’était que certains dossiers restaient irrésolus, délaissés et ranger à un moment ou un autre. Et la victime, dans tout ça? Sans compter la famille. Mon dieu, est-ce que les policiers abandonnent si rapidement quand les indices manquent à l’appel? En tout cas, ils auraient des problèmes avec moi. Ce n’était pas dans mes gênes que de baisser les bras, que de renoncer à une enquête. Intolérable! Policier, c’est un travail à temps plein, qui demande beaucoup plus qu’une endurance physique. Le mental doit également être au rendez-vous. Et jusqu’à maintenant, le nombre de dossiers abandonnés sur mon bureau était minime. En fait, je ne dormais pas aussi bien, en revenant à la maison, et n’écoutait pas nécessairement Trixie. Dans mon esprit, je lançais encore des théories, m’imaginais à la scène de crime et revoyait tout, de A à Z.

J’avais, pour ainsi dire, une grande fierté pour le badge, et comprenait parfaitement les responsabilités liées à celui-ci. Malheureusement, vu le divorce, je préférais me plonger dans le travail d’autant plus que d’habitudes, à la place de prendre du temps pour moi. Cela signifiait que je ne socialisais presque pas, si ce n’était qu’avec ma fille et les quelques parents présents pendant les réunions d’école. En soit, cette froideur avait un grand impact sur mes quelques interactions, notamment aujourd’hui, alors que j’appris la présence d’un consultant à cette enquête. À la place de garder mes commentaires négatifs pour moi, je ne pus que laisser savoir à tout le monde aux alentours que je ne voulais pas être accompagnée de qui que ce soit. Cela me valut un raclement de gorge, puis les reproches d’une tierce voix. Bien que je n’aie pas été apte à deviner l’identité de cet inconnu, je pus facilement estimer, à ses dires, qu’il s’agissait du consultant. Et merde! J’avais foiré. Et maintenant, il me fallait sortir de cette impasse. La seule solution, c’était d’agir en professionnel, surtout devant tant de jeunes policiers, et me tourner vers l’homme. Dès que je l’aperçu, j’eus une étrange sensation. La décrire serait impossible, à vrai dire, mais il n’y avait rien de négatif. Juste … particulier. Accessoirement. Ouais bon, je l’avais bien cherché, celle-là. Voilà venu le temps de refouler son ego et d’accueillir le consultant, ou devrais-je dire Lucifer. « Pardon. Ne le prenez pas mal, mais j’étais si habituée à travailler en solo à Los Angeles que je dois me réhabituer aux enquêtes en duo. » Après ces plates excuses, je tendis la main vers lui. « Détective Peterson, ravie de faire votre connaissance. » Je lui souris légèrement, mais repensait un instant à son prénom. Non mais quel parent nommerait son enfant ainsi? Qu’avait-il fait pour mériter le nom du Diable?
© 2981 12289 0


 
i'm strong fierce and loving.
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: I couldn't stop looking at you × feat. Lucifer ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
I couldn't stop looking at you × feat. Lucifer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» ♍ I Can't Stop - Flux Pavilion ♪
» ❝ Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath ❞ Azure & Conrad.
» FROST ҩ Nevertheless, we must stop trying to hide... I just can't.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: RPs-
Sauter vers: