William Herondale - L'éternel solitaire
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
William Herondale - L'éternel solitaire
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 0:37
William O. Herondale
Ft. Torrance Coombs
Petites infos
Vampire
156 années
27 septembre 1861
Pays de Galles
Ancien Shadowhunter
Me, myself & I
Marié
Hétérosexuel


Anecdotes
☙ Je suis un Herondale. Cela signifiait beaucoup pour les gens comme moi, les Nephilims. En effet, ma famille a laissé sa marque avec le temps, créant une dynastie prestigieuse. Edmund était mon père, c’était un Shadowhunter, il traquait sans relâche les créatures démoniaques qui ne respectaient pas les Accords. Mais il a quitté cette vie assez rapidement pour une femme, ma mère, Linette Owens. Je n’en restais pas moins un Nephilims, comme lui, ainsi que mes deux sœurs, Ella et Cecily. J’étais destiné à cette vie, qu’importe mes refus, je n’avais pas d’autres choix que d’en devenir un à mon tour.

☙ J’ai perdu l’une de mes sœurs en libérant un démon à l’âge de 12 ans. Elle souhaitait me défendre, néanmoins, je fus victime d’une malédiction du démon Marbas, qui lui coûta la vie.

☙ Je me suis longtemps détaché de ma propre famille, esquivant le moindre attachement à cause de cette malédiction. Il était hors de question que tous les gens auxquels j’étais attaché soient condamnés à mourir à leur tour, quitte à passer pour un « sans cœur ».

☙ J’ai rejoint l’Institut de Londres peu de temps après la mort de ma sœur, j’y ai appris à devenir un tueur des Ombres. J’y ai aussi rencontré mon plus fidèle ami, Jem Carstairs, en 1873. Celui-ci ne craignait pas ma malédiction à cause de son état. Rapidement, il devint mon « parabatai ».

☙ L’amour de ma vie, Tessa Gray, je l’ai rencontré lors d’une mission, dans la maison des Sœurs Noires, j’étais encore adolescent à l’époque. Je lui avais sauvé la vie, nouant un lien profond avec elle dès notre plus jeune âge. Après ça, elle était là pour moi, et bien que je refusais notre rapprochement à cause de la malédiction, je ne pouvais pas lutter contre mes sentiments les plus profonds, j’avais besoin d’elle dans ma vie.

☙ Jem, mon parabatai, était au bout de sa vie, ne souhaitant pas mourir, il rejoint les frères silencieux, détruisant ainsi notre lien. Cependant, je n’ai jamais vraiment pu m’empêcher d’être là pour lui, quoi qu’il en soit, à son départ, je me sentais plus seul que jamais.

☙ Après mon mariage avec Tessa, nous avons eu deux magnifiques enfants, James et Lucie. Rien ne pouvait me faire plus plaisir qu’assurer ma descendance avec une femme aussi parfaite. La crainte de la malédiction était déjà loin derrière moi, j’étais juste heureux.

☙ Ma fin, en revanche, ne fut pas heureuse. Je suis mort à l’âge de 76 ans, devenant une créature abjecte de la nuit, salissant ainsi mon nom et ma propre famille. Par honte, et pour conserver le bonheur de ma famille, j’eus pris la décision de les quitter, devenant un solitaire errant pendant toutes ces années.

☙ Grâce à Tessa, je ne peux m’empêcher de citer des passages de livres lors de mes conversations.

☙ Je hais les canards…

☙ Durant ma vie nocturne, n’étant plus un Shadowhunter, je m’intéressais à de nombreuses choses que la vie avait à offrir, touchant à plusieurs métiers, explorant le monde.

☙ La technologie est pour moi l’invention la plus inexplicable de l’Homme. Rien ne vaut une belle lettre accompagnée d’une étreinte plutôt qu’un texto avec un émoji « câlin ».

☙ Malgré ma nouvelle nature, je me sens toujours plus proche de mon ancienne condition de traqueur… La nostalgie est mon pire cauchemar.
Derrière l'écran
Alors, pour ma part, je m’appelle Alexandre, mais j’aime qu’on m’appelle Alex. Dans la vie, j’aime de nombreuses choses, notamment l’humour et la dérision. Je m’impose peu de limite et je tâche d’ouvrir mon esprit à tous les horizons possibles. J’ai 20 ans, et je travaille en tant que commercial dans une petite boite dans le sud de la France. Je fais du roleplay depuis l’âge de 8 ans où j’ai d’ailleurs commencé à l’aide de mon frère, puis indépendamment vers 10 ans. J’aime le fantastique sous toutes ces formes, audiovisuel ou littéraire. Rêveur, passionné et un peu maladroit, j’avais hâte de trouver un forum sur cet univers qui m’attire beaucoup depuis plusieurs mois.


Pour recenser
Code:
Torrance Coombs <pris>♦️♦️</pris> William O. Herondale
Code:
♦️♦️ William
Code:
♦️♦️ Herondale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 0:37
La petite histoire

Du sang… Toujours plus de sang… Foutue transition n’est-ce pas ? J’étais encore couvert de terre et de boue de la tête au pied alors que ma gorge, desséchée, ne réclamait qu’une seule chose, ce liquide rouge si odorant et attirant. Je titubais encore en marchant, me tenant aux arbres les plus proches, qu’est-ce qui m’arrivait ? Pourquoi suis-je encore en vie ?...

Je voulais les réponses à ces questions, quoi qu’il m’en coûte, j’avais la nette impression de devenir un vampire, une créature obscure et démoniaque… J’observais les alentours, en prenant soin de n’omettre aucun détail, étais-je épié dans l’ombre ? Je n’avais plus mes effets de Shadowhunter, ni ma faux, ni mes lames. Quelqu’un m’observait, j’en étais certain, était-ce mon instinct ou suis-je totalement dingue ?

Mes pas se dirigèrent machinalement vers le chemin de ma maison, Tessa devait être morte d’inquiétude pour moi et à son crédit, il y avait de quoi l’être, tout ce dont je me souvenais, c’est de rentrer de l’Institut, nous avions une maison non loin, à quelques kilomètres de Londres. Puis tout était flou. Je passais délicatement ma main dans ma nuque, ressentant comme une douleur fantôme à cet endroit très précis. Oui… J’ai effectivement reçu un coup dans la nuque, mais pour quelles raisons ? Qui aurait voulu me faire devenir une créature de la nuit ?

Et puis cette envie de sang ! Elle me rendait complètement dingue ! Tout ce que je souhaitais, c’était de planter mes crocs dans de la chair vivante et fraiche. Comment pouvons-nous vivre ainsi ? Je m’approchais peu à peu de la maison, effectivement, j’eus été enterré au cimetière non loin de l’Institut. En m’approchant, je voyais une légère lueur dans la maison, je restais à bonne distance, personne ne devait me voir, pas pour le moment, comment aurais-je pu assumer devant ma femme et mes enfants que j’étais devenu une créature abjecte ?… Et surtout, quid de ma possible perte de contrôle ? Je ne pouvais pas leur infliger ça.

Mes sens étaient plus développés qu’habituellement, j’avais l’impression d’entre des murmures, des échos dans mes oreilles, serait-ce la voix de ma douce Tessa ?

« Il est mort, Jem ! Rien ne pourra le ramener à la vie désormais ! Qu’est-ce que tu attends de moi, que je fasse comme si tout allait bien ?! »

C’était bien sa voix… Et son caractère. Elle parlait de moi à Jen, j’étais donc bien mort, mais pourquoi suis-je encore en vie… ?

Sans hésitation, je retournais sur mes pas, ma femme n’avait pas besoin de voir et d’entendre ne serait-ce que le son de ma voix, j’étais mort à ses yeux, pourquoi la faire souffrir encore plus que de raison ? Je marchais, à en perdre l’usage de mes jambes, nageant dans le flot interminable de mes pensées amères. Je me souvenais de toute ma journée, à aucun moment je n’ai côtoyé un vampire, cela reste un mystère à mes yeux.

Titubant à nouveau, pris d’un vertige, je m’écroulais sur le sol, dans la forêt bordant ma maison. Mes yeux rivés sur les étoiles dans le ciel. Je toussais à nouveau, je pouvais sentir mon corps se desséchant au fur et à mesure que les heures passèrent. Il n’y avait pas de choix à faire de toute façon, je refusais de devenir l’un des leurs, hors de question de me nourrir sur un innocent, c’était contre toutes mes valeurs… De toute façon, n’étais-je pas déjà mort aux yeux de mes proches ? Une seconde mort n’allait rien changer.

Le sol était froid, la terre humide, il avait probablement plu cette nuit. Mais depuis combien de temps était-je dans cette tombe ?...  Mes yeux s’étaient clos sur les astres, mes douces pensées et mes souvenirs rendaient la douleur supportable. Peu à peu, les minutes passèrent, devenant des heures, la fin était si proche, une douleur dans ma poitrine me demandait d’aller dire adieu à mes proches…

Puis, après quelques instants, je sentais la chaleur d’une main sur mon visage, mes yeux s’ouvrirent délicatement. Une femme ? Elle était si belle et son sourire angélique me donnait des vertiges. J’allais ouvrir ma bouche, mais son doigt vint se poser sur mes lèvres, n’exigeant de moi qu’un silence religieux. Elle murmura d’une voix cristalline :

« Votre vie n’est pas terminé, William, vous avez tant à explorer…»

L’incompréhension était lisible sur mon visage, de quoi parlait-elle ? Pourquoi était-elle au courant de ma transition et surtout que faisait-elle ici ? Alors que je m’apprêtais à répondre, elle sorti un épais couteau de sa robe, s’ouvrant la gorge sans la moindre hésitation. Mes yeux virevoltèrent, tout ce sang sur mon corps, seulement un murmure sortait de ma bouche « Non !... » Je tenais son dos de ma main droite, posant ma main gauche sur sa joue, tout mon corps tremblait à l’idée de boire ce liquide qui apparaissait comme un nectar divin à mes yeux. « Pourquoi... ? » Son sourire innocent, sans réponse, elle était forcément manipulée dans l’ombre… Mais la tentation était trop grande, ma bouche se posa comme par enchantement sur son cou, buvant des litres et des litres de sang humain, sans pouvoir m’arrêter… C’est sur cette vision d’horreur que j’étais devenu un vampire, pour de bon.

J'en savais suffisamment sur les vampires pour comprendre que désormais, le jour serait ma nuit et inversement. Comment aurais-je pu proposer une telle vie à mes proches ? Je sentais l'air frais sur mon visage, observant les plaines ou j'avais grandis, le lac bordant la lisière de la forêt où j'avais chéri ma femme et mes enfants. C'était une belle vie, déjà si lointaine. Mais ce qui me paraissait impossible hier, vivre en tant que vampire, loin de mes proches, apparaissait aujourd'hui comme une évidence, je devais explorer ce monde, faire confiance aux anges, si je n'étais pas mort ce jour, c'est qu'il me restait encore à accomplir.

La soif brulait mes canines, j'avais besoin de sang et il allait me falloir du temps pour me contrôler, j'étais enfin prêt à partir loin d'ici, oublier ma vie passée... Mais je ne pouvais m'enlever la tristesse de Tessa, comme si elle était une part de moi. Je m'approchais doucement de sa porte, tapant quelques coups dessus. « C'est une mauvaise idée... » Murmurais-je avant de disparaître, la laissant dubitative au pas de la porte. Elle méritait mieux. Mieux qu'un vampire errant.

Désormais, je n'avais qu'une idée en tête, trouver le vampire responsable de ma survie. Je n'aurais de cesse de le traquer jusqu'à que j'obtienne mes réponses et ça, même si je dois parcourir le monde entier sans relâche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 0:39
BIENVENUE PARMI NOUS AVEC CET AMOUR DE MON AMOUR DE iubviuéenfiureabnfiuzjkbvfzekjnfkaenefjkzenfijkzbefnizjakbnvijkeqrbfnijkqbnsdjvk

Bon courage pour ta fiche, si t'as la moindre question, tu sais où me trouver, alors hésites surtout pas et et et et et et..... C'EST TROP BIEN VOILÀ JE T'AIME T'ES LE MEILLEUR OK? please

ceci est la propriété de Tessa Gray, merci de ne pas y toucher Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Maxime T. Yuán
Dumb but Hot as Hell
Maxime T. Yuán
♦ Age : 19
♦ Date de naissance : 25/08/1999
♦ Autres comptes : Raphael, Santana, Bastian, Ezio & Théodore
♦ Runes : 19
♦ Messages : 397
♦ Date d'inscription : 14/12/2017
♦ Everything and anything :

Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 1:31
Cet élan d'amour, ça me ferait presque fuir :/

Sinon, bienvenue à toi ! Je vois que t'en as fait une heureuse Bon choix de scéna, si t'as des questions hésite pas à contacter le staff !

J'espère que tu t'amuseras avec ton personnage ♥️


by this sign, we will conquerYou could break my heart in two, but when it heals, it beats for you. I know it's forward, but it's true : you're stuck in my head and I can't get you out of it. If I could do it all again, I know I'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 1:41
Tessa > Ooooowh, trop mimi, merci love2 love2 love2 Hâte de pouvoir RP avec toi !

Maxime > Oh beh, merci à toi en tout cas, j'hésiterais pas à passer par vous, et oui, elle a l'air bien heureuse ahah.
Revenir en haut Aller en bas
Lucy J. Redfield
♦ Age : 25
♦ Date de naissance : 01/09/1993
♦ Autres comptes : Sandro & Angel & Luna
♦ Runes : 37
♦ Messages : 69
♦ Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 4:40
Ca va ? On va pas se faire kicker la face si on vient souhaiter la bienvenue au moins ? mh
Bienvenue par ici ! Bon courage pour la suite de ta fiche et amuse toi bien sur RH !



Some like beautiful, perfect and pretty
I see the good in the bad and the ugly
Revenir en haut Aller en bas
http://crimsonday.forumactif.com/
Simon Lewis
Babelicious Rock God
Simon Lewis
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 28/01/1997
♦ Autres comptes : /
♦ Runes : 15
♦ Messages : 370
♦ Date d'inscription : 03/11/2016
♦ Everything and anything :



Family don't end with blood



I am a vampire and I am looking in the city
But pretty girls don't look at me.




Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 8:18
Omg yen a une qu'on va plus tenir... *sort*

Bieenvenuuue sweety !
Bon j'avoue, c'est un super choix de perso que t'as fait là ! Bon courage pour finir ta fiche ! heart



   

   I'm just broken record
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Carron
Children of Lilith
Arthur Carron
♦ Age : 38
♦ Date de naissance : 10/05/1980
♦ Runes : -3
♦ Messages : 118
♦ Date d'inscription : 19/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 10:18
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche please


My true love had a name
I hurted him so much
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 10:51
Lucy > Elle est un peu jalouse, mais elle ne mord pas Merci beaucoup :D

Simon > Heeey ! Merci, t'es trop chou.

Arthur > Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Catarina Loss
Children of Lilith
Catarina Loss
♦ Age : 22
♦ Date de naissance : 31/05/1996
♦ Autres comptes : Maryse / Charles / Gabriel
♦ Runes : 0
♦ Messages : 151
♦ Date d'inscription : 13/07/2017
♦ Everything and anything :
Voir le profil de l'utilisateur
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 16:41
Je crois qu'on va avoir du mal à calmer la sorcière mdr

Bienvenue par ici avec ce personnage bien cool !

Bon courage pour la suite ! love


It's all about time
It has been said, 'time heals all wounds.' I do not agree. The wounds remain. In time, the mind, protecting its sanity, covers them with scar tissue and the pain lessens. But it is never gone. ▬ R. Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 17:01
Bienvenueeeeeeee parmi nouuuuus et bon courage pour survivre à Tessa hihi excited
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 17:22
Merci à vous deux please
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 17:29
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 17:50
Merci ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ Lun 2 Avr - 21:21
Tu es validé !
J'ADORE TA FICHE quewa héhé please oui nanas
Bon du coup, j'te valide, et Will est trop chou, et j'ai envie de lui faire un câlin, et JE RÉSERVE LE PREMIER RP C'EST CLAIR?
Voilà. Encore bienvenue parmi nous

__________

Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang d'Enfant de la nuit, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Clary sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton logement et ton métier. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. De plus, n'oublie pas de recenser ton clan par-là ! Et n'hésites pas à nous rejoindre sur Discord ou encore à venir participer à l'intrigue des Créatures Obscures ou le procès de Valentin ! Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: William Herondale - L'éternel solitaire  ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
William Herondale - L'éternel solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Givre Absolu [Solitaire]
» William Delacroix [ Voleur ]
» Nouvelle Garde [William]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: Présentations & Scénarios-
Sauter vers: