Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales...
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue sur Raising Hell, forum basé sur l'univers de Shadowhunters
N'oubliez pas de recenser votre PARABATAI,
votre MARQUE DE SORCIER & votre CLAN OU MEUTE !
Envie de nouveaux jeux ?
Venez chercher un PARTENAIRE DE JEU ou bien même un RP ALÉATOIRE !
N'oubliez pas de recenser vos LOGEMENTS, vos MÉTIERS et vos RUNES !
Merci de privilégier les Fées et Membres du Cercle.

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales...
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:26
Loëvann Roméo Allystair
Ft. Matt Bomer
Petites infos
Fée
60 ans
3 mars 1956
Monaco
Sage-Femme
Lui-même
Célibataire
Homosexuel



Annecdotes
Depuis qu'il est tout petit, Loëvann joue du violon. Avec presque 60 ans de pratique, il a un niveau plus que convenable, mais il n'a jamais fait écouter ce qu'il joue à personne à part sa fille.
Il a horreur des tomates. Même en peinture il ne peut pas les voir. Ne lui parlez pas de pizza ou de sauce bolognaise.
Il est végétarien depuis quelques années. Il a remarqué que ça n'influait en rien sur son métabolisme de Fée, du coup il arrête de sacrifier de pauvres vaches qui n'ont rien demandé à personne.
Il préfère les compotes de bébé, celles en petits pots. Il en achète toujours et fait croire à la caissière de son supermarché habituel qu'il arrondit ses fins de mois en faisant nourrice pour les enfants.
Il adore les chapeaux. Il en a de toutes les couleurs et de toutes les formes, pour assortir à ses tenues.
Il porte super-bien le costume Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... 963566207
Il a un rituel avant chaque naissance, il touche le chambranle de la porte en entrant en salle de travail.
Derrière l'écran
Bonjour-bonjour !
Alors du coup, moi c'est Mini BN ! Mon vrai prénom c'est Lison, d'où ma prédisposition aux prénoms originaux. J'ai bientôt 20 ans  hide  et je suis actuellement en prépa BCPST pour préparer les concours vétérinaires (cachez-moi, je devrais pas être ici).
RPGiste depuis plus de 6 ans, je vous ai trouvé sur PRD, j'étais ravie de voir un nouveau forum sur le sujet, dans ceux déjà existants sur la toile je n'avais pas réussi à trouver mon bonheur... Espérons que cette fois-ci, ce soit le bon !
Gros poutous à tous  please
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:27
knows there's nothing guaranteed
La petite histoire
QUELQUES HEURES - Vivre la naissance d'un enfant est notre chance la plus accessible de saisir le sens du mot miracle
Ravie de quitter les couloirs aseptisés et l'odeur éthérée de la maternité, la jeune femme hèle un taxi qui passe par là. L'air de mars est encore frais sur le Rocher, et il n'y a pas âme qui vive dans les rues monégasques. Le chauffeur, pourtant bourru, s'autorise à féliciter sa cliente pour ce beau bébé qu'elle semble ramener chez elle, passant sous silence l'impression qu'elle lui donne d'avoir à peine 20 ans. La brune hoche la tête sans un bruit et glisse son doigt dans la minuscule paume du bébé, tout aussi brun qu'elle.
Et pourtant... Un jour, il faudra qu'elle lui dise. Qu'elle avoue à ce petit être qu'elle l'a volé, pris à sa mère, incompétente notoire et certainement pas capable de s'occuper d'un pareil enfant. Car pour l'instant, aucune sage-femme ni aucun médecin n'a donné l'air d'avoir la Seconde Vue. Mais elle, elle voit clairement les oreilles pointues et les traits délicats déjà bien dessinés sur le petit visage renfermé sous l'assaut du sommeil...
Un jour, elle devra avouer à Loëvann Roméo Allystair qu'il est le fils d'un homme-fée et d'une pauvre jeune femme sans le sou tombée dans ses filets 9 mois plus tôt lors de son passage à Monaco. Un jour.

6 ANS - Notre enfance, c'est la part la plus vraie, la plus profonde de nous-mêmes qui demande à être sauvée
Les deux têtes brunes chahutent dans le petit jardin attenant à la maison victorienne qui a également vu leurs premiers rires. Paisiblement assise dans son rocking-chair, Temperance observe en silence ces deux bambins. Aucun n'est d'elle, bien qu'ils aient un lien de parenté entre eux. La jeune Lola, découverte moins d'un an après Loëvann, n'avait personne pour s'occuper d'elle et, bien qu'elle ait déjà un enfant à charge, la mère adoptive n'a écouté que son cœur et accueilli la jeune fille chez elle.
Il n'y a pas un seul jour qui puisse lui faire regretter ce choix. Élevés ensembles, les deux enfants partagent le même humour désarmant et la même joie de vivre qui illuminent la vie de tous ceux qui les connaissent. Dans ce monde trouble, rempli de Créatures Obscures et de divers faux-semblants, ils sont une véritable bouffée d'air frais pour Temperance, qui tente tant bien que mal de les garder dans l'ignorance encore quelques années. Pour qu'ils puissent profiter de l'enfance qu'elle n'a pas eu.

15 ANS - On ne force pas le secret. Ou le secret vient comme de lui-même à soi, ou bien le secret vous est interdit
Sonnés, les deux enfants, désormais fiers adolescents, assument le choc que la récente révélation de leur mère a causé. Mais est-ce seulement leur mère, à présent qu'ils savent la vérité ? Elle les a volés à la maternité pendant le sommeil de leurs mères respectives, et cachés dans la banlieue de Londres pendant 15 ans. Depuis qu'ils sont en âge de remarquer leurs oreilles pointues et leurs formidables capacités de guérison, elle leur invente toutes sortes de motifs farfelus, soutenue par un vieillard qui dit être médecin, mais qui, pour autant qu'ils sachent, pourrait également avoir eu son diplôme dans une pochette surprise.
Temperance, fée au sang pur, avait pour mission de retrouver les sangs-mêlés que leur père, visiblement véritable Casanova de son siècle, avait l'habitude de semer à travers la planète. Plutôt que de les laisser grandir dans l'ignorance parmi les Terrestres, elle a voulu leur donner une chance de comprendre.
Cette dernière partie, Loëvann ne la comprend pas. Envahi par la colère et par la rage, il ne voit que la mère éplorée que Temperance a laissé derrière elle, et l'incompréhension qui l'habite, encore plus tenace que celle qu'il connaissait avant.
Lola, assise à ses côtés, voit sur le visage de celui qu'elle considère malgré tout comme son frère l'ampleur de la fracture qui s'étend un peu plus chaque seconde à l'intérieur de lui. Cependant, elle n'est pas assez rapide pour arrêter la main de Temperance, qui vient se poser sur l'avant-bras de Loëvann, dans un geste maternel et se voulant rassurant.
Sa colère entraînant une violente bourrasque dans le petit salon, le jeune homme se lève brusquement en repoussant la femme hypocrite et, sous le regard impuissant de sa sœur, claque la porte, créant par la présente un véritable gouffre.

18 ANS - Qu'est-ce qu'un adulte sinon un enfant brisé, morcelé, en miettes ?
Depuis déjà 3 ans, Loëvann vit par lui-même. Il a réussi à trouver du travail dans un pub mal famé de la capitale. Dans les années 1970, on est encore peu regardant sur le travail des mineurs... Il loue une chambre de bonne dans un vieil immeuble où l'eau chaude et le chauffage sont en option, mais il n'a jamais cédé à la tentation de revenir vivre chez Temperance.
Depuis déjà 3 ans, il refuse de la voir, et il a cessé de l'appeler "maman". Lui-même doute de pouvoir lui pardonner un jour.
Depuis déjà 3 ans, il déjeune 3 fois par semaine avec Lola, sa sœur. Il la considère toujours comme telle, car il considère qu'elle n'y est pour rien dans l'affreux mensonge qu'a été sa vie avant ses 15 ans. Elle, elle vit toujours dans la petite maison victorienne, et c'est uniquement pour rester près d'elle qu'il ne s'est pas enfuit de l'autre côté du globe. Ils marchent souvent sur des œufs en abordant les sujets qui fâchent, car ils savent tous les deux que le caractère naturellement emporté de Loëvann pourrait le pousser à tout quitter sur un coup de tête.

25 ANS - La vie est la vie. Défend-la.
Son diplôme soigneusement encadré dans sa chambre d'étudiant rangée au carré comme à son habitude, Loëvann épluche les petites annonces et les réponses des hôpitaux de la ville. Après de brillantes études, il a décidé de devenir sage-femme. D'aider les mamans à donner la vie. Seul homme de sa promotion, il est visiblement le seul sur le marché du travail également. Un homme pour assister les femmes, au au début des années 80, ça fait peur. Alors il peine à trouver du travail, et continue d'enchaîner les petits boulots.
Pourtant, il sait depuis quelques années qu'il n'est pas un homme comme les autres. Mis à part son côté obscur de Fée, bien entendu. Ces dames n'ont rien à craindre, vu qu'il préfère les hommes. Il le cache depuis, et même Lola n'est pas au courant.

26 ANS - L'homosexualité est la solution la plus réaliste au problème de la surpopulation mondiale
Sa vie, une seconde fois, vient de voler en éclats. Les yeux embués de larmes, Loëvann s'entend demander à l'hôtesse d'accueil un billet d'avion pour les Etats-Unis, ou n'importe quel endroit à l'opposé du globe. Il sort une liasse de billets de sa poche, fruit de ses économies, dépose le tout sur le comptoir, et s'enfuit avec son billet, de peur de perdre encore une fois le contrôle de ses pouvoirs féeriques.
Alors qu'il s'apprêtait à présenter à sa sœur son compagnon, cette dernière les a surpris lors de leur promenade matinale dans le parc municipal où ils avaient passé tant d'heures de leur enfance. Au milieu de mots tous plus blessants les uns que les autres, celle-ci a clairement fait comprendre à son frère qu'elle était choquée par la nouvelle.
Et ce que l'un comme l'autre savaient capable de se produire venait d'arriver : sur un coup de tête, Loëvann venait de s'envoler pour New York...

35 ANS - Ne laissez jamais le temps au temps. Il en profite
Déjà 10 ans que Loëvann n'a plus aucun lien avec les membres de sa famille. Ou simplement avec ceux qui ont bercé tous ses souvenirs d'enfance. Il a refait sa vie, au beau milieu de Los Angeles. Moins frileux que les Anglais, les Américains ont su lui donner une chance et il peut à présent jouir de son diplôme et profiter d'un poste confortable où exercer le métier qui lui plaît.
Il a un bel appartement, un compagnon Shadowhunter qui partage sa vie, et cela fait bien longtemps qu'il n'a pas daigné regarder en arrière. Bien longtemps qu'il n'a pas cherché à déterminer s'il avait davantage perdu que gagné. Bien longtemps que le fier Loëvann n'a pas souhaité se remettre en question, ne sachant que trop bien la douleur que ceci a pu lui causer autrefois...

42 ANS - A chaque enfant qui naît, le monde recommence
Malgré tous ses efforts, Loëvann n'a pas réussi à sauver la jeune mère, bien trop malade pour pouvoir survivre à un accouchement. Il sait que dans quelques années, la science aura suffisamment de progrès pour lui permettre d'assurer à ces enfants une vie de famille heureuse mais en attendant... il berce la petite fille d'à peine quelques heures afin de la calmer. Comme si elle avait senti le lien maternel se rompre, elle pleure sans discontinuer depuis plusieurs heures, inconsolable.
D'ordinaire, après la mort d'une mère qu'il est sensé assister, le brun s'éclipse pour oublier. Mais la petite qu'il tient dans les bras est tout sauf ordinaire. Ses oreilles pointues parlent d'elles-mêmes. Comme un instinct vieux comme le monde, il reconnaît l'un des siens.
Il s'entend répondre à l'infirmière qu'il s'occupe de la petite fille. Comme rassurée par cette promesse, l'enfant s'arrête de pleurer et s'endort enfin, blottie contre le torse de Loëvann. Elle a trouvé une famille.

52 ANS - Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger
Déjà 10 que Loëvann a adopté Milénie, sa fille fée. Elle est de sang pur, il peut le sentir, sans pouvoir l'expliquer. Il la protège comme une louve protège son petit. Il sait mieux que personne effrayer ceux qui remettent en cause ses qualités de père à cause de son homosexualité affichée. Car ce nouveau siècle aura au moins eu un avantage : il n'a plus honte de ce qu'il est. Et ce bien qu'il n'ait plus jamais eu de relation suivie depuis la naissance de sa fille. Il a rapidement quitté ce Shadowhunter lorsqu'il a recueilli la petite, sacrifiant ce qu'il pensait être l'amour de sa vie. Mais rien n'est trop beau pour elle.
Il y a déjà quelques années, ils ont déménagé pour New York. Il ne vieillit plus depuis plus de 10 ans, et on commençait à se poser quelques questions.
Et dans quelques années, Loëvann avouera ses origines à Milénie. Comme l'avait fait Temperance avant lui, il lui révélera qui elle est et quels sont ses pouvoirs fantastiques. Il lui expliquera le monde obscur et les Anges, les légendes vraies et le danger qui l'attend dehors.
Mais, pour l'instant, il garde précieusement sa Princesse à l'abri, se réjouissant jour après jours de l'amour inconditionnel que celle-ci lui porte...

57 ANS - La délicatesse des geste révèle celle des sentiments
Loëvann observe avec un grand sourire sa fille s'exercer à faire pousser des fleurs à l'arrière de leur petit jardin en friche. Elle s'est mise en tête de réhabiliter ce coin de parcelle, laissé à l'abandon. A l'écouter, les fées sont celles de ses contes d'enfant, elles font le bien et rendent ce monde meilleur. Et ce n'est certainement pas son père qui ira la contredire, il a tant fait pour en faire une jeune demoiselle équilibrée malgré son passé trouble et ses origines obscures.
Il a réussi au-delà de ses espérances, et c'est avec surprise qu'il a vu la jeune Milénie accepter sans broncher les révélations sur ses origines. Elle continue à l'appeler Papa et à le considérer comme tel, à ceci près qu'elle lui demande de plus en plus souvent de l'aider à maîtriser ses pouvoirs.
Devant cette réaction, le Loëvann emporté du passé a refait surface, se blâmant lui-même d'avoir coupé les ponts avec sa famille. Alors, depuis quelques temps, il tente de retrouver la trace de Temperance et Lola, dont il n'a plus aucune nouvelle depuis plus de 50 ans. Le temps guérit tout, dit-on. Et l'ego du fée New Yorkais est prêt à pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:29
COMME JE t'ai dit WELCOME ma p'tite clochette X)
ET bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:42
OMG *.*
Ce choix de vava quoi !!
J'ai tellement un crush avec lui bave
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:48
Alec, je t'autorise à oublier ce surnom... Déjà que Loë va pas être le plus viril des hommes, si en plus tu commences à l'appeler Clochette, il va décidément perdre toute crédibilité... Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... 2557483561

Clary, ravie de voir que Jace a du souci à se faire... Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... 963566207
Et merci please
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:50
Va pour clochette alors mdr perv
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:52
Bienvenue à toi joli padawan hihi Bon courage pour ta fiche et si t'as le moindre problème, n'hésite pas à venir nous voir Sam ou moi ! heart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 16:54
Jace n'a aucun soucis à se faire (a) Je ne vois pas Clary, avec quelqu'un d'autre que lui (a)
Mais une futur autre jolie fille, pas impossible qu'elle craque pour ce beau goss (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 17:01
Encore une fois, bienvenue à toi petite fée stache
Bon courage pour ta petite fiche, et cet avatar bave Matt, c'est mon second dieu ! puis l'est sexy dans AHS Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 17:20
Oh la la, c'te bon choix d'avatar que t'as fait là gaga Mais bref, bienvenue mon chou, j'te souhaite bonne chance pour la réaction de ta petite fichette, j'ai hâte de lire tout ça ♥️
En attendant, si t'as le moindre soucis, Comme Raphael l'a dit, le staff est là pour toi love2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 17:22
Et bien, je vois que Matt a ici un véritable fan-club en furie... Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... 963566207
Mais merci à tous coeur J'espère que Loëvann sera à la hauteur de son physique... ^^

Clary, pas de panique, Loë ne se permettrait pas d'aller concurrencer Jace... Il irait plutôt concurrencer Clary, à la limite... Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... 2557483561
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ Sam 12 Nov - 20:07
Tu es validé !
Bienvenue parmi nous le newbie ! Tu es maintenant promu au rang de personne du Petit Peuple, c’est la classe, avoue ? Si jamais tu as des questions, Raphaël et Sam sont là pour t’éclairer, et n’hésite pas à nous harceler ! Maintenant, n’oublie pas de faire ta fiche de liens et ta fiche de rp, sans oublier de recenser ton avatar dans le bottin. Puis une fois que tout ça est fait, pour demander des rps, c'est ici. Quant aux runes, les recenser ici et les dépenser . Si ça te bottes, tu peux aussi demander un rang par-là. Voilà, voilà, c’est tout ! J’espère que tu va te plaire chez nous !  heart
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Sujet: Re: Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales... ♦ 
Revenir en haut Aller en bas
 
Love, en verlan, ça fait vélo. Je me disais bien que l'amour était une histoire de pédales...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Le roi a fait battre tambour
» michelle martely se fait gifleret avilir en republique dominicaine
» Errer fait réfléchir [Eris]
» Love Hina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raising Hell :: Le flood :: Les archives :: Présentations & Scénarios-
Sauter vers: